Optimisation insert de cheminée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Optimisation insert de cheminée

Message par Catalina le Mar 6 Jan 2015 - 21:48

Bonjour,

je souhaite pouvoir optimiser au maximum l'insert de ma cheminée, pour pouvoir nous chauffer au bois quand nous y sommes.
Je ne connais pas la puissance de l'insert, je sais seulement qu'il fait 65 cm de large.
Le caisson étanche qui garde la chaleur s'arrête juste au dessus de la grille du haut (voir photo 1).

" />

Ainsi, toute la chaleur de l'âtre sort dans la cuisine via cette grille, ainsi que dans le couloir derrière la cheminée, via une autre grille (voir photo 2) Les deux grilles sont quasi face à face.

" />

Quand la cheminée fonctionne bien, et qu'il fait 0 degré dehors, on atteind les 26 degrés à 1 mètre du sol dans la cuisine. La température au plafond (dans le couloir derrière la cheminée) peut atteindre les 45 degrés.

Dans l'absolu, je souhaiterai pouvoir chauffer toute la maison avec la cheminée. J'imagine que ce sera difficile, je souhaite donc au moins pouvoir chauffer un maximum de pièces, notamment à l'étage.

L'étage est exclusivement en sous-pente (voir photo 3), 

" />

donc j'ai éliminé l'idée d'installer un caisson qui extrait la chaleur pour la répartir dans chaque pièce via les plafonds.

Mon idée est d'extraire l'air chaud de l'âtre via un extracteur fixé sur la paroi gauche de la hotte de cheminée.
L'extracteur pousserait l'air chaud dans un tuyau (qui pourrait se diviser en plusieurs petits tuyaux) qui courrait 
sous le plafond du RDC, pour distribuer les pièces de l'étage, et le séjour (tuyau caché dans la cuisine par l'avancée de maçonnerie qui fait le tour de la cuisine : ça s'appelle comment d'ailleurs ? voir photo 4)

" />

La cheminée se situe à l'extrémité de la maison, donc le séjour est dans l'enfilade, face à la cheminée, et les 3 pièces de l'étage commence juste au dessus de la cuisine et se prolonge donc au dessus du salon.

Donc, mes interrogations portent sur l'intérêt et l'efficacité potentielle de ce type d'installation, puis si c'est 
cohérent, les calculs de longueur maxi des tuyaux, leur diamètre, le sens et le nombre de bouche de sortie par tuyau..
Et bien sûr, les pièges à éviter ...

Merci par avance !

________________________________________________________
Mieux vaut être jugé par 9 que porté par 6...

Catalina
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 760
Date d'inscription : 23/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Optimisation insert de cheminée

Message par argoth le Mar 6 Jan 2015 - 22:35

Heu.... on t'a déjà dit que tu étais un grand malade toi. ^^

Payne au secourt ^^

------------------------------
Bon si tu installe un coffre pour récupérer de la chaleur et que tu veux l'envoyé un peu partout via une méthode mécanique.  Le nombre maximum de sortie est égale à ton entrée totale d'air et tu ne sera limité que par la puissance de ton moteur.  Je m'explique, si tu as une entrée d'air dans ta boite qui fait 1 m sur 1 m donc 1 m carré.   Tu peux avoir 10 sorties de 10 cm carré ou 5 de 20 cm carré.  Ect....

Mais parce qu’il y a un mais, si tu as trop de sortie la chaleur sera trop vite dissiper et ce que tu déplaceras sera de l'air froide.  Sans connaitre les spécifications de l'insert, moi je suis incapable de te sortir plus de précisions ou de calcul que ça désolé.

-----------------------------

Sinon pour faire simple et pas cher.  Tu fais un trou dans le plafond de ton couloir et tu y insert une grille.  Je dirais quelques choses comme 30 cm par 30 cm.  Après à l'étage tu arrive ou?  Dans le couloir, dans une chambre ?  Cette pièce sera forcément plus chaude que les autres.

Depuis cette pièce tu feras des trous de 4 pouce par 10 pouces et tu insert des grilles pour que la chaleur puisse passer d'une pièce à l'autre. (en haut des murs)  Tu laisse les portes ouvertes pour que l'air froid puisse sortir des pièces.

Ce n’est pas la méthode la plus efficace, mais peu de travaux à faire, très peu couteux.  Et tu verras si ton insert fournis ou pas.  

C'était l'ancienne méthode

----------------------

Ou la méthode classique sans air pulsé, donc à gravité et c'est encore comme ça chez moi père (construction de 1987).  Tu as ta fournaise qui est relier à une cuve de stockage (ici ton insert et tu relis la grille du couloir directement à ta cuve de stockage) puis tu envois un tuyau vers chaque chambre.  On ici on prend du 5 ou du 6 pouces.  Donc une entrée d'air chaud par pièces.  Tu laisse ensuite la porte des pièces ouvert pour la sortie d'air froid.

Je peux t'assurer que c'est suffisamment efficace pour chauffer une maison même par un hivers canadien à -30.  (bon faut voir la grosseur de la fournaise aussi ^^).

Si tu y vas avec cette méthode, personnellement, je commencerais par percer un trou dans mon dock d'air chaud et je ferais passer un tuyau vers votre chambre ou celle des enfants.  Bref la pièce que tu veux absolument chauffé.  Puis une fois testé et assurer que ça fournis bien, je percerais un autre et passerais un nouveau tuyau jusqu'a la seconde pièce et ainsi de suite.  Dès que je vois que le système ne fournis plus.  Bas le dernier trou percer tu le bouche.  Et ensuite tu t'arrange pour masquer tous tes tuyaux.

Bon pas sur que ça vas plaire a madame de voir des tuyaux tout partout pendant une année (le temps d'installé, tester, caché).  Mais bref.

-------------------------
ou encore, tu achête un systême au bois neuf ($$$) déjà prévu pour la distribution de chaleur.  Tu dégage l'insert et tu utilise la cheminée pour évaculé la fumer de ce dernier.  A long terme se serais sans doute plus efficace, voir plus économique si tu change 5 fois d'idée parce que finalement le bricolage ne donne pas ce que tu souhaite.

Voilà je t'ai livré mes idées en vrac.

A toi d'en faire ce que tu veux. clind'oeil

(mais l'avis d'un pro sera certainement plus éclairer)

Édition : Commence déjà par décaisser ton escalier et tu verras ce que ça donne. Very Happy

________________________________________________________
On hérite pas de la terre de nos parents, on l'emprunte a nos enfants.

Un peuple qui est près a cédez un peu de libérer pour plus de sécurité, ne mérite n'y l'un, n'y l'autre et finira par perdre les deux. Thomas jefferson.


Pas capable est mort hier, il s'essaye est né ce matin.

argoth
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3334
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Optimisation insert de cheminée

Message par Ragnarök le Mar 6 Jan 2015 - 23:22

t'as pris un abonnement aux questions "spécial rénovation" ?  Very Happy

mon avis rapide sur la question rejoint celui d'Argoth : à moins d'installer un récupérateur de chaleur sur les fumées, tu n'obtiendras pas grand chose, si ce n'est du bruit et des courants d'air froids dans tes chambres. L'air ne peut contenir beaucoup de calories (au contraire de l'eau) ce qui implique un débit important pour que l'apport en calorie soit significatif. Or au delà d'une vitesse de 0,2 m/s, les mouvements d'air sont inconfortables, à moins que leur température ne soit grandement supérieure à celle de la pièce, ce qui est rarement possible avec un système bricolé...

PS : la grille entre le rdc et l'étage pour laisser passer la chaleur, j'ai essayé, c'est désastreux d'un point de vu phonique...  wall

________________________________________________________
Mieux vaut prévoir pour rien plutôt que de ne rien prévoir

Ragnarök
Membre

Masculin Nombre de messages : 77
Localisation : Franche-Comté
Emploi : artisan du bâtiment
Loisirs : améliorer ma résilience
Date d'inscription : 27/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Optimisation insert de cheminée

Message par Catalina le Mer 7 Jan 2015 - 10:35

Merci pour vos interventions, qui m'obligent à préciser certaines choses :

- je souhaiterai me passer d'un récupérateur de chaleur, en misant sur celui qui a été fabriqué dans la hotte de la cheminée. 

La hotte de cheminée a été aménagée pour garder la chaleur, et que cet air chaud ne puissent s'échapper naturellement que par les 2 grilles en hauteur (photos 1 et 2). L'intérieur de cet espace de stockage complètement isolé s'étend du haut de l'insert, au haut de la grille la plus haute.
J'ai mis un thermomètre électronique dedans, il a buggé rapidement, dès que la température a atteint les 70 degrés...

- Quitte à devoir boucher la grille de derrière (qui ne donne pas dans nos zones de vie principale), je souhaiterai ouvrir ma hotte par la gauche, installer un extracteur d'air chaud  dans cette ouverture (même si difficile de trouver avec variateur de vitesse), pour pulser l'air très chaud stocké dans la hotte dans un tuyau qui distribuerai une ou plusieurs pièces ...

Et c'est par rapport à ce type de montage que je voudrai votre avis, sur les diamètres des tuyaux, des bouches de sortie, des longueurs, du nombre de bouches de sorties par tuyau, etc ....


Dernière édition par Catalina le Mer 7 Jan 2015 - 11:24, édité 1 fois

________________________________________________________
Mieux vaut être jugé par 9 que porté par 6...

Catalina
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 760
Date d'inscription : 23/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Optimisation insert de cheminée

Message par strinkler le Mer 7 Jan 2015 - 11:11

le récupérateur d'air chaud mécanique, quand j'ai acheter ma maison il y en avait un... ben je l'ai viré.
 avant tout c'est un insert particulier, tu peut pas prendre juste l'air chaud dans la hotte. il y a une plaque qui est presque en contacte avec l'insert sur laquelle sont connecter les départ, de manière a avoir de l'air très chaud.

ici on vois clairement les deux bouches sur les cote de la cheminée pour connecter les gaines d'air chaud

au départ je me suis dit chouette je vais pouvoir chauffer la maison avec ça. en fait c'est pas si bien.

je l'ai viré Parque au bout de quelques années la poussière se dépose dans les conduites et sur les palles du ventilo et quand le truc se met en route ça pue. il y a bien des système de filtration mais c'est pas super efficace.

autre chose quand on passe sous la bouche soufflante on prend un méchant coup d'air chaud et la sensation n'est pas très agréable.

aujourd'hui si je devais bricoler un truc, j'enfermerais un vieux radiateur en acier ou en fonte dans la hotte une vanne trois voie avec un circulateur spécifique, et j’essayais de raccorder le tout sur mon chauffage centrale. quand tu met l'insert en route, tu tourne la vanne, tu allume le circulateur et tu envoie la chaleur de l'insert dans le radiateur. 
note bien que ce n'est qu'une idée que je n'ai pas mis en pratique.


Dernière édition par strinkler le Mer 7 Jan 2015 - 11:15, édité 1 fois

strinkler
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 707
Localisation : rouen
Emploi : Chef d'équipe, technicien de maintenance indus, palfrenier soigneur.
Loisirs : art martiaux, tir.
Date d'inscription : 13/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Optimisation insert de cheminée

Message par Ragnarök le Mer 7 Jan 2015 - 11:12

je ne suis pas expert en aéraulique mais voilà comment je ferais si c'était chez moi :

1/ j'utiliserais un tube rigide et non une gaine flexible afin de minimiser le bruit et les pertes de charges, et ce tube serait de même diamètre que le ventilateur de l'extracteur de chaleur
2/ le tube, unique, ne ferait pas plus de 1 à 2m de long, serait calorifugé et le plus rectiligne possible toujours dans le but de minimiser le bruit et les pertes de charges (préférer d'ailleurs 2 coudes à 45° plutôt qu'un coude à 90°)
3/ j'asservirais l'extracteur à un capteur de température placé dans la hotte de cheminée afin de ne pas souffler de l'air froid. En effet, même si la température dans la hotte peut monter à plus de 70°C, cette température va rapidement chuter quand l'extracteur va se mettre en route.

Ce genre de montage permettrait d'apporter quelques degrés dans une pièce située à coté ou juste au dessus de l'insert.

________________________________________________________
Mieux vaut prévoir pour rien plutôt que de ne rien prévoir

Ragnarök
Membre

Masculin Nombre de messages : 77
Localisation : Franche-Comté
Emploi : artisan du bâtiment
Loisirs : améliorer ma résilience
Date d'inscription : 27/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Optimisation insert de cheminée

Message par argoth le Mer 7 Jan 2015 - 18:43

Ragnarök a écrit:je ne suis pas expert en aéraulique mais voilà comment je ferais si c'était chez moi :

1/ j'utiliserais un tube rigide et non une gaine flexible afin de minimiser le bruit et les pertes de charges, et ce tube serait de même diamètre que le ventilateur de l'extracteur de chaleur
2/ le tube, unique, ne ferait pas plus de 1 à 2m de long, serait calorifugé et le plus rectiligne possible toujours dans le but de minimiser le bruit et les pertes de charges (préférer d'ailleurs 2 coudes à 45° plutôt qu'un coude à 90°)
3/ j'asservirais l'extracteur à un capteur de température placé dans la hotte de cheminée afin de ne pas souffler de l'air froid. En effet, même si la température dans la hotte peut monter à plus de 70°C, cette température va rapidement chuter quand l'extracteur va se mettre en route.

Ce genre de montage permettrait d'apporter quelques degrés dans une pièce située à coté ou juste au dessus de l'insert.

+1 pour le tube rigide
+1 pour un tube le plus droit possible et avec le moins d'angle possible
+1 avec la solution en trois, soit de l'asservir à une sonde.
Pense à utilise un duck tape à conduit pour étancher tes conduits et recouvrir les vis pour tenir tes conduit.  Pour la longueur des tuyaux je ne serais peut être pas aussi catégorique, c'est plutôt la puissance de ton extracteur qui vas déterminé juste que où il peut porter l'air chaud.  Même si plus tu vas loin, plus tu auras de pertes.


Catalina a écrit:
Et c'est par rapport à ce type de montage que je voudrai votre avis, sur les diamètres des tuyaux, des bouches de sortie, des longueurs, du nombre de bouches de sorties par tuyau, etc ....

En tenant compte du fais que je ne suis pas un expert et qu'il s'agit ici d'une méthode simple de calcul et non pas de l'officielle qui tien compte de tous les pieds cubes d'air déplacer. En générale on monte aussi loin que possible un conduit principale de grande dimension depuis lequel on passera tes tuyaux de 5 ou 6 pouces pour allez dans chaque pièce avec chacun UNE seul bouche d'air chaud.  Donc 1 tuyau de 5 ou 6 pouces pour une sortie (bouche) d'air chaud.  Tu peux dimensionner ta sortie la grandeur que tu le désir, on prend pour calcul la surface la section la plus petite.  Donc si tu prends des tuyaux de 6 pouces = 28.26 pouces carrés, si tu prends 5 pouces tu auras = 20 pouces carrés

Pour le calcul normalement ont monte un conduit rectangulaire de grande dimension à l'étage et ensuite on part de ce conduit avec des tuyaux rond (5 ou 6 pouces) pour allez à chaque pièces.  Pour le calcul, disons que tu as 4 pièces ou tu veux apporter tes tuyaux.  Tu auras donc 4 tuyaux 6 pouces avec 4 sortie de 30 pouces carrés (histoire que le calcul soit simple) donc 120 pouces carrés total (4*30).  Le conduit rectangulaire que tu monteras à l'étage doit donc avoir une surface de 120 pouces en entrée.  Donc il faudra que depuis ta cheminée tu partes un conduit rectangulaire de 8 par 15 pouces (8*15 = 120 ou autre dimension qui fait 120).  Ou alors que tu démarre les 4 tuyaux de 6 pouces directement depuis ta cheminée.

Ceci dit, tu dois avoir un renouvellement d'air aussi important que la sortie.  Donc tu dois t'assurer qu'il y a une ou des entrées d'air froid d'une surface équivalente à 120 pouces carrés également.  Je ne sais pas par ou l'air entre pour allez dans ton récupérateur installé sur ta cheminée?  Tu trouve par ou ça entre et tu calcul combien de pouce carré est la surface et ça te diras combien tu peux en sortir.  Si tu veux en sortir plus, tu dois faire une plus grande entrée d'air frais ou une seconde entrée d'air frais.

Alors pour répondre a ta question il faut te demandé d'abord combien d'air frais entre dans ton récupérateur à même ta cheminée.  Tu pourras alors déterminée combien de conduit tu peux en sortir.

Bien sur ta ventilation mécanique doit être suffisamment puissante pour pousser toute cet air, même si une partie va quand même se déplacer par gravité.

Lorsque la température vas atteindre un certain niveau dans ta cheminée, ta sonde vas démarrer le ventilateur et vas pousser l'air chaud dans les conduits.  Une fois l'air repassé sous un certain seuil, le ventilateur s'arrêteras.

Combien de pièce est-ce que tu peux chauffer réellement de manière efficace.  Ça dépend de la capacité de chauffage de l'insert.  Sans connaitre cette capacité, impossible de le dire.  Le degré Celcuis qu'attends l'air dans ton récupérateur n'est pas suffisant comme donnée.  Ce qu'il faut connaitre c'est la capacité de renouvellement d'air chaud de ton insert.  Information qui manque.

D'ou ma proposition d'y allez un conduit à la fois, jusqu'a ce que tu découvre la limite de ton système.

Remarque il doit être possible de faire un calcul en installant ton extracteur d'air chaud avec un seul conduit vers une pièce.  Et de calculé combien de temps entre deux démarrages (pour connaitre la capacité de nouvellement) versu la quantité d'air sortie.  Je pense, mais je peux me tromper, que si tu installe ton extracteur avec un tuyau de 6 pouces vers une seule pièce.  Tu prends la température au début de la journée et tu la reprends après disons 8 heures de chauffage.  Si tu as gagné 8 degré, bas si tu alimente deux pièces tu devrais gagner 4 degré dans chacune, si tu alimente 4 pièces bas tu devrais gagner 2 degré.  Ça pourrait te donner une idée, mais ça reste qu'une idée approximative.  Il ne faut pas oublié que ça vas dépendre de la grandeur des pièces, de leur isolation individuel, de l'endroit et elles sont dans la maison (au centre, face au mur nord, ect).... bref beaucoup de variable.

Voilà tout ce qui me vient en tête pour le moment.  En espérant que ça t'aide un peu. Smile

En oubliant pas qu'il s'agit ici d'un simple insert et non pas d'une fournaise conçu pour chauffer toute une maison en air pulser. clind'oeil

a+

________________________________________________________
On hérite pas de la terre de nos parents, on l'emprunte a nos enfants.

Un peuple qui est près a cédez un peu de libérer pour plus de sécurité, ne mérite n'y l'un, n'y l'autre et finira par perdre les deux. Thomas jefferson.


Pas capable est mort hier, il s'essaye est né ce matin.

argoth
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3334
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Optimisation insert de cheminée

Message par Catalina le Mer 7 Jan 2015 - 19:11

Merci pour les précisions.
Oui, je vais y aller pièce par pièce en effet, prendre mon temps.
La première pièce est juste au dessus, je vais même commencer sans extracteur, vu que le tube va monter...
J'ai lu ailleurs les mêmes conseils que les vôtres.
J'ai trouvé un extracteur qui semble plutôt silencieux, qui se déclenche à 40° et qui s'éteint à 30° ...

________________________________________________________
Mieux vaut être jugé par 9 que porté par 6...

Catalina
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 760
Date d'inscription : 23/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Optimisation insert de cheminée

Message par Catalina le Mer 21 Oct 2015 - 23:00

Mon insert est un 15 KWa.

J'ai fait de récents tests qui ont fait évoluer l'éventail de mes possibilités :
- lorsque j'ai 21 degrés à 1 mètre de hauteur dans la cuisine (l'insert est dans la cuisine), il fait 45 degrés au plafond.

Du coup, je me disais que peut-être, il suffirait que je perce un trou de 10/15 cm de diamètre dans mon plafond pour chauffer la chambre qui est juste au dessus de la cuisine ... sans électricité !

Si vous pensez que ça peut pas être aussi facile que ça, je suis preneur !!!

________________________________________________________
Mieux vaut être jugé par 9 que porté par 6...

Catalina
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 760
Date d'inscription : 23/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Optimisation insert de cheminée

Message par graffx le Mer 21 Oct 2015 - 23:25

Saloute!

J'ai pas tout lu niveau commentaires, mais j'aurai fait comme Argoth, au plus simple pour commencer, c'est a dire sortir un coude de ta grille haute du couloir directement au plafond. Après laisser répartir seul à l'étage ou avec un bon bricolage, mais pour le bas c'est ce que j'aurai fait.

graffx
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 228
Age : 35
Date d'inscription : 15/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Optimisation insert de cheminée

Message par argoth le Mer 21 Oct 2015 - 23:53

Catalina a écrit:Mon insert est un 15 KWa.

J'ai fait de récents tests qui ont fait évoluer l'éventail de mes possibilités :
- lorsque j'ai 21 degrés à 1 mètre de hauteur dans la cuisine (l'insert est dans la cuisine), il fait 45 degrés au plafond.

Du coup, je me disais que peut-être, il suffirait que je perce un trou de 10/15 cm de diamètre dans mon plafond pour chauffer la chambre qui est juste au dessus de la cuisine ... sans électricité !

Si vous pensez que ça peut pas être aussi facile que ça, je suis preneur !!!

Tu vas être content, oui c'est aussi facile que ça.  Par contre pour être efficace il faut un renouvellement de l'air, un déplacement de l'air froid et chaud.

Donc il faudra également que tu ouvre la porte de la chambre, pour que l'air chaud chasse l'air froid vers le couloir, éventuellement vers l’escalier, puis finalement vers ta cuisine.  ça se fera tout seul doucement. Smile

Tu verras à l'usage que si tu ouvre la porte de ta chambre, la chambre vas devenir chaude plus rapidement que si tu tiens la porte fermer.  Même si on se dit, c'est illogique, l'air chaud vas ce barré par la porte.  Le principe, si la chambre est fermé, c'est que rendu à un certain niveau, l'air chaud n'arrive plus à poussé l'air froid, la pièce a atteint son ''quota maximum de pied cube d'air'' (si on veut) donc l'air chaud reste dans la cuisine, au niveau de la grille ou juste sur le plancher et la lentement il transfert ça chaleur à l'air plus froid du reste de la chambre.  C'est long et inefficace.

Bien sur une fois le feux éteint pense à fermer la porte de la chambre pour garder la chambre chaude, tu pourras aussi éventuellement mettre un tapis lourd sur la grille pour évité que l'air froid de la cuisine pendant la nuit passe dans la chambre.

Au plaisir et bon bricolage

Je connais les Kw/h ou les Kw, mais les Kwa, je sais pas ce que c'est? scratch

________________________________________________________
On hérite pas de la terre de nos parents, on l'emprunte a nos enfants.

Un peuple qui est près a cédez un peu de libérer pour plus de sécurité, ne mérite n'y l'un, n'y l'autre et finira par perdre les deux. Thomas jefferson.


Pas capable est mort hier, il s'essaye est né ce matin.

argoth
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3334
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Optimisation insert de cheminée

Message par argoth le Jeu 22 Oct 2015 - 0:02

Pour connaitre la capacité de chauffage de ton insert versus tes besoins.

15 KW/h c'est 51200 btu (environ), 15kwa, j'ai aucune idée de ce que ça donne?

ensuite tu vas sur ce site : http://www.simplex.ca/conseils-astuces/calculateur-btu

Tu enteras le nombre de pied cube à chauffé, plus quelques info, température extérieur, intérieur désirer et puis ça te diras de combien de btu tu as de besoin.

A titre d'exemple, si il fait -5 dehors que tu veux +21 dans la chambre et que ta chambre fait 10 pieds par 10 pieds par 8 pieds (800 pied cube) tu auras besoin d'environ 1150 btu.

a+

p.s. 1 pouce = 2.54 cm , il y a 12 pouces dans 1 pieds, soit 30.48 cm.  Démerde toi avec ça pour faire tes conversion ou Google est ton ami. clind'oeil

________________________________________________________
On hérite pas de la terre de nos parents, on l'emprunte a nos enfants.

Un peuple qui est près a cédez un peu de libérer pour plus de sécurité, ne mérite n'y l'un, n'y l'autre et finira par perdre les deux. Thomas jefferson.


Pas capable est mort hier, il s'essaye est né ce matin.

argoth
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3334
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Optimisation insert de cheminée

Message par Catalina le Jeu 22 Oct 2015 - 0:10

Désolé, c'est bien Kw, et pas KWa ...

Merci beaucoup pour tes précieux conseils, surtout le coup de la porte ouverte, j'y aurais pas pensé tout seul ...

Question au regard de la notion de l'air chaud qui doit chasser l'air froid par la porte ouverte :

- Est-il utile voire nécessaire de faire le trou à l'opposé de la porte de la chambre, pour éviter que l'air chaud ne s'échappe par la porte avant d'avoir réchauffer la chambre ?

________________________________________________________
Mieux vaut être jugé par 9 que porté par 6...

Catalina
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 760
Date d'inscription : 23/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Optimisation insert de cheminée

Message par graffx le Jeu 22 Oct 2015 - 2:14

L'unité Kwa est donnée aux générateurs et groupes éléctriques/thermiques/pneumatiques/hydrauliques, je ne sais pas pourquoi on utilise cette unité de mesure mais une certitude, KWA = KW tout simplement. Un groupe 4000 W on dira un 4 KWA. Bonne question, j'essaierai de me renseigner d'où ca vient.

graffx
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 228
Age : 35
Date d'inscription : 15/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Optimisation insert de cheminée

Message par argoth le Jeu 22 Oct 2015 - 5:20

Catalina a écrit:

Question au regard de la notion de l'air chaud qui doit chasser l'air froid par la porte ouverte :

- Est-il utile voire nécessaire de faire le trou à l'opposé de la porte de la chambre, pour éviter que l'air chaud ne s'échappe par la porte avant d'avoir réchauffer la chambre ?

Utile, oui dans une certaine mesure, dans le sens que tu vas pas faire le trou directement sous la porte.clind'oeil  Mais obligatoire, non pas vraiment.

Sur un système à air pulsé ou par gravité mais avec conduit, généralement on mettras l'arrivé d'air chaud sous une fenêtre, voir à coté d'une porte qui donne sur l'extérieur (zone froide).

Par contre, lorsqu'on laisse juste la gravité faire son œuvre, sans canalisé l'air chaud vers l'étage, généralement la grille sera au milieu de la pièce.  C'est du moins toujours comme ça que j'ai vu les installation classique ancienne.  Je crois qu'il s'agit en fait de profité de l'air chaud de la pièce du dessous peut importe de la direction qu'elle viendras, mais j'en suis pas sur sorry.  Mais généralement les vieux était pas si con que ça. clind'oeil  Donc personnellement je viserais un consensus entre le milieu de la cuisine (en dessous) et de la chambre au dessus, selon ce qui est possible de faire.  Smile (agencement des deux pièce, poutre, désir de madame Suspect )

Pour la grille tu peux commencé avec une grille (trou) de 3 pouces par 10 pouces ( heu.... 8 cm par 26 cm) ou 2 pouces par 12 pouces, c'est un format plus standard lorsqu'on à des tuyaux.  Et puis commencer petit et agrandir en suite c'est moins compliqué que l'inverse lol.  Mais je crois que tu devras peut être passer à une grille de 5 par 14 pouces (14 cm par 34 cm).  Vu que tu n'auras rien qui vas vraiment canalisé l'air vers la pièce au dessus, il fraudas donc maximisé la zone d'échange.

Quand je parle de laissé la porte ouverte aussi, je veux dire simplement entrouverte genre 6 à 10 pouces, pas besoin de la laissé pleinement ouverte.  Si tu veux que les enfants dorment par exemple ou autre raison.  AU cas ou j'aurais pas été claire. clind'oeil

Toujours un plaisir de te filé un coup de main dans la mesure de mes moyens.

@graffx, je vais me coucher mon stupide se soir alors clind'oeil

A+

________________________________________________________
On hérite pas de la terre de nos parents, on l'emprunte a nos enfants.

Un peuple qui est près a cédez un peu de libérer pour plus de sécurité, ne mérite n'y l'un, n'y l'autre et finira par perdre les deux. Thomas jefferson.


Pas capable est mort hier, il s'essaye est né ce matin.

argoth
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3334
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Optimisation insert de cheminée

Message par Cyrus_Smith le Jeu 22 Oct 2015 - 7:02

Salut,
graffx a écrit:L'unité Kwa est donnée aux générateurs et groupes éléctriques/thermiques/pneumatiques/hydrauliques, je ne sais pas pourquoi on utilise cette unité de mesure mais une certitude, KWA = KW tout simplement. Un groupe 4000 W on dira un 4 KWA.
On sort du sujet, mais pour les groupes électrogènes et plus généralement en électrotechnique, on parle de kVA (avec un V, pas un W).
En gros, cela vient de ce que la tension (en volts V) n'est pas forcément en phase avec l'intensité (en ampères A), du coup on distingue la puissance active (moyenne sur une période, en W) de la puissance apparente (produit tension par intensité efficace, en VA).

Si la charge est résistive, les deux sont égales, en revanche, pour un moteur par exemple, ce n'est pas le cas; les installations électriques doivent être dimensionnées en fonction des VA, pas des W. Ainsi, un groupe de 4kVA pourra alimenter un grille-pain de 4000W, mais sera surchargé par un moteur de 4000W (qui a lui une puissance apparente de plus de 4kVA).

Cf. Wikipédia par exemple pour plus d'infos.

Cyrus_Smith
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 2136
Localisation : Île mystérieuse
Date d'inscription : 02/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Optimisation insert de cheminée

Message par Catalina le Jeu 5 Mai 2016 - 18:42

Bonjour, 

j'ai continué le projet. J'ai percé un trou de 6 cm de diamètre au plafond de la cuisine, entre les deux poutres qui stockent le plus de chaleur. 
Au passage, merci ARGOTH pour ton conseil d'entre-ouvrir les portes pour la circulation d'air, c'est juste indispensable.
Donc le transfert de chaleur est incroyable, j'ai même rendu inopérant un thermomètre à mercure ...
L'air chaud sort du trou à une température de 55 degrés celsius minimum (le thermomètre va pas au delà...), ce qui suffit pour augmenter la température de la chambre de quelques degrés, sans pour autant que ce soit suffisant (pour ma femme bien sûr ...). 

Prochaine étape : augmenter la surface du trou pour augmenter le transfert de chaleur.

Mais se pose pour moi un problème de conscience. Mon trou fait 6 cm de diamètre, soit 28 cm².
Or ARGOTH me propose un minimum de 208 cm² ...
J'ai peur que le transfert de chaleur soit trop important, et que ma température dans la cuisine baisse considérablement ...
Du coup, je pense que je vais l'agrandir petit à petit, par étape, avant de trouver le meilleur compromis, et de finaliser avec une jolie grille ...

________________________________________________________
Mieux vaut être jugé par 9 que porté par 6...

Catalina
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 760
Date d'inscription : 23/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Optimisation insert de cheminée

Message par argoth le Lun 9 Mai 2016 - 17:26

Tiens nous au courant de la grandeur final du trou, just for the fun clind'oeil

________________________________________________________
On hérite pas de la terre de nos parents, on l'emprunte a nos enfants.

Un peuple qui est près a cédez un peu de libérer pour plus de sécurité, ne mérite n'y l'un, n'y l'autre et finira par perdre les deux. Thomas jefferson.


Pas capable est mort hier, il s'essaye est né ce matin.

argoth
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3334
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum