Le péril oro-fécal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le péril oro-fécal

Message par Barnabé le Jeu 5 Juin 2014 - 20:24

En termes d'hygiène, que ce soit dans les situations d'urgence ou dans la vie de tous les jours, le péril oro-fécal désigne le risque de transmission de pathogènes depuis les selles vers la bouche. De nombreuses maladies peuvent être transmises de cette façon, depuis des diarrhées (qui peuvent être bénignes ou plus graves), jusqu'à des maladies très graves.

Un diagramme dit diagramme-F illustre bien ce péril :

en anglais, les "F" sont : faeces, fingers, flies, food, field et fluids
Explication et traduction : le risque vient des selles ou fèces. il se transmet par les doigts, les mouches, la nourriture, les champs (contamination de la nourriture cultivée dans le jardin ou les champs), et les fluides.

Les traits pointillés montrent les façons de limiter ce péril :
- depuis les selles : utiliser des latrines creusées dans le sol ; utiliser des toilettes à chasse d'eau
- depuis les mains : se laver les mains au savon.

Pour une hygiène complète, il faut ajouter de nombreux autres traits :
- entre les mains et la bouche : avoir une hygiène rigoureuse, par exemple ne pas toucher à nouveau des objets contaminés après s'être lavé les mains ; se laver à nouveau les mains avant de passer à table.
- entre les selles et les champs : ne pas laisser les bêtes divaguer dans les champs où pousse la nourriture ; lorsque des excréments (humains ou animaux) sont utilisés comme engrais, bien laisser le compost mûrir et se dégrader complètement de manière aérobie avant de l'utiliser comme engrais ; éviter d'utiliser ce compost pour des cultures où la nourriture (notamment celle consommée crue) est en contact direct avec le sol : salades, fraises...
- entre les champs et la nourriture : en cas de doute, cuire la nourriture au-dessus de 100 °C (ébullition, four, friture...)
- entre les mouches et la nourriture : conserver la nourriture au frigo ou dans un garde-manger protégé par du grillage moustiquaire
- entre les selles et les fluides : éviter tout contact entre les matières polluées et la ressource en eau, par exemple éviter de mettre le tas de fumier à un endroit où il peut ruisseler vers les points d'eau ; si toilettes à eau, traiter soigneusement les eaux usées en évitant tout retour de l'eau usée vers les cours d'eau et points d'eau...
- entre les fluides et la bouche : traiter l'eau qui est consommée (décantation, filtration, désinfection...). Eviter la baignade dans une eau possiblement contaminée (cf. http://www.cfp.ca/content/59/5/e225.full L'auteur canadien écrit : "Les plus grands risques de gastroentérites bactériennes, protozoaires et virales durant la saison des baignades ne viennent probablement pas de sources alimentaires, de l’eau potable ou de la garderie, mais plutôt de l’exposition à l’eau durant des activités récréatives") ; attention aussi lorsque qu'on utilise une eau possiblement contaminée pour faire sa toilette.

Même dans les pays développés, le péril oro-fécal existe. Voici par exemple un extrait d'un article cité par tarsonis (le reste de l'article mérite d'être lu aussi !) :
Le Point : Le pire danger, selon vous, est de serrer la main d'une personne qui sort des toilettes en ayant négligé le passage au lavabo...

Docteur Saldmann : Oui, et les résultats que nous avons observés avec Fabien Squinazi nous ont carrément stupéfiés ! Nous avons mené deux études, en décembre 2006 et janvier 2007, pour mesurer les germes présents sur des personnes aux mains propres ayant serré la main d'un individu porteur de bactéries fécales dues à l'absence de lavage en sortant des toilettes, ou contaminées par l'intermédiaire d'une poignée de porte souillée. Sur quinze personnes, onze (soit 73 %) avaient recueilli des bactéries sur leurs mains ; parmi elles, dix étaient porteuses de la bactérie fécale Escherichia coli . Nous avons renouvelé l'expérience en janvier, sur 18 individus. Cette fois, neuf d'entre eux (soit 50 %) ont été touchés par des germes fécaux plus diversifiés.

Pour aller plus loin, nous avons effectué des prélèvements au niveau des lèvres, deux heures après le contact avec la personne infectante. Dans l'intervalle, nous avons proposé aux participants à l'étude un café et des biscuits. En raison du grignotage et des autres occasions de se toucher le visage, des germes ont été retrouvés sur les lèvres ou dans la bouche de sept personnes, soit plus d'une sur trois !

La diffusion des germes fécaux est donc bien plus importante que ce que l'on imaginait. Et cela explique que des maladies comme la gastro-entérite puissent toucher autant de gens en si peu de temps. C'est ce que les spécialistes appellent le péril oro-fécal, et il ne menace donc pas seulement les pays en voie de développement.

Savez-vous combien de personnes quittent les toilettes sans s'être lavé les mains ?

En France, pas précisément, mais c'est la majorité. Une étude américaine portant sur des étudiants montre qu'ils sont 45 % à négliger ce geste d'hygiène élémentaire. Mais la proportion tombe à 9 % s'il y a un témoin... Et on ne compte pas le nombre de ceux qui, après s'être correctement savonnés, rincés et surtout séchés, se recontaminent sur la poignée de la porte.

fil où a eu lieu la discussion :
http://www.le-projet-olduvai.com/t7458-comment-limiter-facilement-la-gastro-enterite
Lien direct vers l'article complet :
http://www.lepoint.fr/actualites-societe/2007-03-22/notre-sante-est-entre-nos-mains/920/0/175509

La discussion est ouverte !

Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5289
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le péril oro-fécal

Message par grosminet le Ven 6 Juin 2014 - 6:25

ça me rappelle une statistique (que je ne retrouve pas) sur la contamination des sucres et des cacahouètes en vrac sur les comptoirs des bistrots... effrayant !
n'oublions pas la télécommande de la télé dans la chambre d'hôtel, les barres et poignées de portes du métro, le clavier de l'ordinateur partagé, etc

grosminet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2305
Date d'inscription : 14/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le péril oro-fécal

Message par Philippe-du-75013 le Ven 6 Juin 2014 - 9:46

je connais cette statistique jamais sourcée, et j'ai comme un doute sur la contamination possible de cacahuètes couvertes de sel. Les cacahuètes offertes dans les cafés sont toujours très salées  pour donner soif.

________________________________________________________
"Ne participez pas à l’économie sans nécessité. Achetez aussi peu que possible. Réutilisez autant que vous le pouvez. Réduisez vos besoins physiques. Établissez des plans pour les réduire davantage" (Dimitri Orlov)


"Le sage ne peut recevoir ni injure ni outrage" (Sénèque)

Philippe-du-75013
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1151
Age : 61
Localisation : IDF
Loisirs : Natation, vélo (déplacements non sportifs)
Date d'inscription : 24/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum