Fabriquer son absorbeur d’humidité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fabriquer son absorbeur d’humidité

Message par Aristote le Jeu 30 Jan 2014 - 12:05

Salut,  Smile 

Comme les hivers sont très humides maintenant et toujours dans une optique de résilience et du faire soi-même. J’ai pensé  qu’apprendre à se fabriquer un absorbeur d’humidité était d’actualité. Ceux qu’on achète dans les magasins sont hors de prix ainsi que les recharges.

Voici donc le moyen de s’en faire un à moindre coût.

C'est en gros un petit résumé de ce que j’ai pu trouver sur internet :

C’est utile :
- Quand en hiver pour faire des économies, on ne chauffe que certaines pièces, les autres sont froides mais on remarque aussi que l’humidité peut s’y installer et c’est très désagréable, pas bon non plus pour la salubrité de la pièce.
- Pour garder les vêtements au sec dans une lingerie. Etc..

Ce qu’il faut :
-1 bouteille de plastique vide
-1 peu de coton
-1 gaze
-1 élastique
- Quelques gouttes d’huiles essentielles de votre choix
- 1 paquet de gros sel



Procédé :
1 Coupez le haut de la bouteille de plastique au 1/3
2 Enlevez le bouchon
3 Bouchez le goulot en y plaçant la gaze tenue avec un élastique
4 Remplissez de gros sel
5 Mettez un morceau de coton sur lequel vous aurez versé 5 gouttes d’huile essentielle dans le fond du deuxième morceau de la bouteille.
6 Placez le haut contenant le sel dans le bas comme un entonnoir .

   

Comment est-ce censé fonctionner ?
Théoriquement, le gros sel va absorber l'eau.
Cette dernière va couler, à travers le filtre que représente la compresse, et va être absorbée par le coton.
L'huile essentielle va servir à éviter la diffusion de mauvaises odeurs dues à l'eau absorbée et stagnante et va servir à "assainir" cette eau.
Une fois le coton vraiment détrempé, il suffit de le changer.
Idem pour le gros sel dès lors que son pouvoir d'absorption sera saturé.
Je ne sais pas quel est le degré d'efficacité de cet absorbeur maison.
En revanche,  il coûte peanuts et les produits utilisés ne sont pas nocifs.
(Attention cependant aux huiles essentielles).

Note: vous pouvez également utiliser de la litière pour chat ou de l’argile naturelle mais le gros sel fonctionne très bien et est moins cher.
Liens :
http://www.tous-les-trucs-et-astuces.com/faire-son-absorbeur-dhumidite-maison-soi-meme/
http://maggiebzh.blogspot.fr/2012/10/absorbeur-dhumidite.html





A+  clind'oeil 

Aristote


Dernière édition par Aristote le Jeu 30 Jan 2014 - 17:55, édité 1 fois

________________________________________________________
“Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer
"Moins on pense, plus on parle" Montesquieu
Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène
avatar
Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3513
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabriquer son absorbeur d’humidité

Message par albertspetz le Jeu 30 Jan 2014 - 12:19

Excellent cela devrait pouvoir servir à ceux qui ont un puits dans leur cave... tendre

albertspetz
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1660
Localisation : Sud Est
Date d'inscription : 14/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabriquer son absorbeur d’humidité

Message par grosminet le Lun 3 Fév 2014 - 9:42

qu'en est-il du riz blanc ? Je n'ai pas de lien, mais c'est un "truc de grand-mère", dans ma famille, j'ai toujours entendu dire que le riz absorbe l'humidité (ce qui explique qu'on en met dans les salières)
avatar
grosminet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2305
Date d'inscription : 14/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabriquer son absorbeur d’humidité

Message par serilynpayne le Lun 3 Fév 2014 - 21:04

sel moins cher et bcp plus efficace dans ce cas grosmi !

________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
http://chezery.ctmen.ch/
avatar
serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3207
Age : 54
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://chezery.ctmen.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabriquer son absorbeur d’humidité

Message par Aristote le Mer 26 Mar 2014 - 9:53

Grosminet a écrit:qu'en est-il du riz blanc ? Je n'ai pas de lien, mais c'est un "truc de grand-mère", dans ma famille, j'ai toujours entendu dire que le riz absorbe l'humidité (ce qui explique qu'on en met dans les salières)

Suite à ce post:

Du riz pour sauver votre portable

et concernant l'absorbeur d'humidité:

Théoriquement, le gros sel va absorber l'eau.
Cette dernière va couler, à travers le filtre que représente la compresse, et va être absorbée par le coton.

Comme je viens d'en fabriquer un pour une pièce un peu humide.
J'ai pensé rajouter du riz avec le coton au fond de la bouteille ou alors on pourrait en plus, mettre du riz avec le sel pourquoi pas.
Cela ne peut qu'améliorer le pouvoir absorbant du système.

________________________________________________________
“Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer
"Moins on pense, plus on parle" Montesquieu
Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène
avatar
Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3513
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabriquer son absorbeur d’humidité

Message par papapoilut le Mer 26 Mar 2014 - 15:26

pourquoi un absorbeur en dessous ? sur les modèles du commerce c'est simplement un bac que l'on vide, plus propre et moin de composants...

________________________________________________________
"Le Gouvernement le meilleur est celui qui gouverne le moins."
"Il est plus désirable de cultiver le respect du bien que le respect de la loi."[la désobéissance civile]
Henry David Thoreau
http://www.clicanimaux.com/
avatar
papapoilut
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 534
Age : 29
Localisation : 28, proche 91
Emploi : prestataire, mea maxima culpa!
Date d'inscription : 30/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabriquer son absorbeur d’humidité

Message par Aristote le Jeu 27 Mar 2014 - 9:33

Papapoilut a écrit:pourquoi un absorbeur en dessous ? sur les modèles du commerce c'est simplement un bac que l'on vide, plus propre et moin de composants...

Salut,  Smile 

Après réflexion je pense que tu as raison, alors je rectifie.

J'ai pensé que le coton placé au fond de la bouteille était utilisé pour accentuer le pouvoir d'absorbtion du système, en fait non, le coton ne sert qu'à rajouter et contenir l'huile essentielle pour éviter les mauvaises odeurs.
Donc le riz au fond de la bouteille ne sert effectivement à rien. Merci à toi d'avoir relevé la chose.
Par contre mélanger le riz avec le sel au-dessus, pourquoi pas..

A+  clind'oeil

________________________________________________________
“Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer
"Moins on pense, plus on parle" Montesquieu
Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène
avatar
Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3513
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabriquer son absorbeur d’humidité

Message par Cyrus_Smith le Ven 25 Avr 2014 - 10:28

Pour info, ultima ratio nous avait recommandé la variante avec de l'argile à la place du sel ici.
avatar
Cyrus_Smith
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2208
Localisation : Île mystérieuse
Date d'inscription : 02/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabriquer son absorbeur d’humidité

Message par MacGivrez le Jeu 11 Déc 2014 - 14:00

Salut à tous! Smile 

Un pti retex sur le sujet;

Nous avons eu (et avons encore) de gros soucis d'humidité cet automne (ayant virer l'isolant ds le grenier pour préparer les travaux....)

Même en ouvrant les aérations existantes et celles sur les fenêtres rien ni faisait!

A tel point que même les allumettes ou les briquets nous làchais pour allumer la gazinière.........

Même en ressortant les trucs de "survivor" la tête des allumettes sautaient ne s'enflamaient pas, quand au gratoir s'était pareil! En les réchauffant çà allait à peine mieux! Enfermées dans une boite étanche..... Bref, j'ai été à deux doigts de sortir le firesteel.....;

Tout çà pour en arriver à fabriquer des absorbeurs qu'Aristote nous à présenter...... et ben, çà marche pas. Que dalle, je les ais laissés pendant plusieurs semaines et....... nada

J'ai fait la version sans coton ni HE......et rien de rien, pour moi c'est un système qui ne marche pas (je n'est pas creuser la version avec argile)

J'ai donc acheté pas mal d'absorbeurs (dedans c'est du chlorure de calcium, si je me souviens bien, et pas du chlorure de sodium)......

Voilà, B journée à tous!

Mac

________________________________________________________
Quand on peu pas faire autrement .......On fait avec !!! Et on le tourne à son avantage......
avatar
MacGivrez
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 521
Date d'inscription : 09/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabriquer son absorbeur d’humidité

Message par Catharing le Jeu 11 Déc 2014 - 16:07

Salut Mac,

J'ai aussi de gros problèmes d'humidité dans mon sous-sol/garage (90m²),j'ai opté pour les sachets (disposés sur des morceaux de grille de frigo de récup, eux-mêmes posés sur de vieilles boites en plastique ) .
J'en ai cinq en permanence et ça marche mais il y a un coût ..
A cela j'ai aussi amélioré la ventilation ,ça aide.
Sinon,je suis toujours à l'affût de promo ,la dernière en date chez Weldom,les sachets étaient vendus à l'unité (1€ piéce).

J'avais essayé avec un clim/déshumidificateur mais pas concluant.

________________________________________________________
« Les réseaux sociaux ont donné le droit de parole à des légions d’imbéciles qui avant ne pouvaient parler qu’au bar, après un verre de vin, sans conséquence pour la collectivité. On les faisait se taire tout de suite, tandis que maintenant ils ont le même droit de parole qu’un Prix Nobel. » Umberto Eco
avatar
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4305
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabriquer son absorbeur d’humidité

Message par Aristote le Jeu 11 Déc 2014 - 17:21

MacG a écrit:
Nous avons eu (et avons encore) de gros soucis d'humidité cet automne (ayant virer l'isolant ds le grenier pour préparer les travaux....)

Même en ouvrant les aérations existantes et celles sur les fenêtres rien ni faisait!

Connais tu les causes de ton humidité ?
Car l'humidité peut venir du sol , des murs, de la toiture, des canalisations par fuites, fissures, mauvaise étanchéité des joints des fenêtres, mauvaise ventilation etc..

- Quand la terre se gorge d'eau à l'extérieur et si tes murs périphériques sont poreux, l'eau s'infiltre sous l'effet de la pression du sol et traverse les murs ou remonte par capillarité.
- Tu peux aussi être juste au-dessus d'une nappe phréatique et l'hiver avec les fortes pluies la nappe remonte et inonde ta cave (C'est bon d'avoir une petite pompe avec déclencheur dans ce cas)

- Cela dépend aussi de la configuration de ton terrain. Si ta maison est située dans une cuvette et que ton sol est perméable par exemple plein de rochers ou très argileux bonjour la flaque d'eau.

Un autre exemple tout bête, un jour une personne remarque des gouttelettes au plafond d'une chambre alors qu'il ne pleuvait pas. Cette personne avait tout simplement posée sa laine de verre sous toiture avec le pare vapeur inversé...

Peux-tu nous en dire plus sur ta maison ?

Tout çà pour en arriver à fabriquer des absorbeurs qu'Aristote nous à présenter...... et ben, çà marche pas. Que dalle, je les ais laissés pendant plusieurs semaines et....... nada

J'en suis désolé, juste une autre question, y avait-il de l'eau dans les absorbeurs ?

Dans ce cas achète les absorbeurs classiques pour voir si ça fonctionne mais sinon ....il faut détecter les causes de ton humidité, c'est indispensable pour pouvoir avoir une chance d'y faire face. Mais il faut savoir que c'est très difficile d'y pallier. clind'oeil

________________________________________________________
“Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer
"Moins on pense, plus on parle" Montesquieu
Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène
avatar
Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3513
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabriquer son absorbeur d’humidité

Message par strinkler le Jeu 11 Déc 2014 - 18:34

ouais Aristote a raison, tu peu essayer d'absorber tout ce que tu veut, si tu n’empêche pas l'eau de rentrer ou si empêche l'air humide de sortir, ça sert a rien.
quand j'ai acheter ma maison, il y avait de l'humidité partout. constat, maison pas bien isolé et rendu complétement étanche par des fenêtre a double vitrage. au couché on avait la sensation de drap mouillé, c'est très désagréable. j'ai essayé comme toi les absorbeurs au chlorure ben ça marchait pas non plus. bref pour en finir, fait isolé ma maison par l’extérieur et depuis c'est le plein confort, sans compter 600€/ an d’économie de chauffage.

pour en revenir au absorbeur au sel, je pense que c'est adapté plus a des petits ensemble bien fermé que pour des pièces (genre boites de document) et pour ajouter un détail, je pense que le sel doit être séché avant d’être utilisé genre au four du coup les sachets tout prêt devienne surement poins cher.
avatar
strinkler
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 731
Localisation : rouen
Emploi : Chef d'équipe, technicien de maintenance indus, palfrenier soigneur.
Loisirs : art martiaux, tir.
Date d'inscription : 13/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabriquer son absorbeur d’humidité

Message par BigBird le Jeu 11 Déc 2014 - 19:55

strinkler a écrit:... bref pour en finir, fait isolé ma maison par l’extérieur et depuis c'est le plein confort, sans compter 600€/ an d’économie de chauffage.
...
salut Strinkler,
tu peux nous en dire plus, ... quel technique/procédé d'isolation extérieure ? ... sur quelle hauteur ? ... à quel coût ?
avatar
BigBird
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1058
Date d'inscription : 09/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabriquer son absorbeur d’humidité

Message par MacGivrez le Ven 12 Déc 2014 - 1:41

Salut à tous!

Je vais essayer d'être le plus précis possible.

Nous sommes dans la maison depuis 2 ans, l'année dernière nous avons changer les fenêtres, et couler une dale drainée dans la cave => avec çà, çà allait bien! Pas de soucis d'humidité alors qu'avant çà ruisselait sur le simple vitrage. Et toujours pas de remontés d'eau non plus dans la cave, alors que c'était la pièce la plus humide! Alors que j'ai une source (pas à moi) à 4 metres de la maison.

Cette été nous avons eu des "inondations" matin et soir à racler qd tu rentre du boulot pale .... qui sont dû au bouchage des cannivaux (et aussi à une méga fuite avant compteur Shocked ouf!!) Nous avons remédier à çà, même s'il faudra compléter le drainage du tour de la maison (d'ailleur si je tenais l'Enc........ qui n'a pas rebouché au ciment l'entrée du poliéthylène d'arrivé d'eau dans le mur - la partie enterrée biensur!! war ) Cela couplé à une bonne pluviométrie.....

Donc forcément, il y a une partie de mes blèmes d'humidité qui viens de tout çà.

Mais c'est surtout les "bandes" de moisi qui se sont installées (pas entre le sous-sol et le rez de chaussé, mais entre le rez de chaussé et la dalle du grenier).

Elles se situent quasiment toutes au niveau du pont thermique de cette dalle, et je ne pense pas que çà soit un hasard.  Ce n'est pas sein pour madame & encore moins pour la petite.....

Il faut préciser, qu'au début de l'été, j'ai virer la laine de verre qui était sur la dalle du grenier afin de pouvoir commencer à bosser la haut. Et l'on dirait que çà à commencer depuis......

J'ai donc acheter des absorbeurs en promo, et essayer ceux décrit par Aristote. D'ailleurs pour te répondre, je n'est vraiment pas eu d'eau du tout au fond des bouteilles! mais vraiment rien moins qu'un dé à coudre. Alors que les absorbeurs de GSB se remplissent à vue d'oeil. Je n'est pas bosser le sujet en continu.... un peu trop de choses à gérer en même temps.

Je pense que la solution, serais d'isoler par l'extérieur, le problème c'est qu'avec tous les trucs qui ont pétés cette année.......plus la prévision des travaux à l'étage, çà ne sera pas pour maintenant.

Depuis que l'on chauffe, le problème s'est pratiquement arrêter, mais les absorbeurs se remplissent qd même.

Je suis en train de gambergé sur l'installation d'une VMI, à partir d'un kit de distribution de chaleur. (la VMI, çà se fait beaucoup dans les pays nordiques, mais va en trouvé par ici!!!) Faire un montage "volant" pour voir si çà fonctionne......

Maintenant c'est plus le moisi qui m'embête.

Voilà j'espère être clair, car la je faiblit.... B. Nuit!

Mac

________________________________________________________
Quand on peu pas faire autrement .......On fait avec !!! Et on le tourne à son avantage......
avatar
MacGivrez
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 521
Date d'inscription : 09/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabriquer son absorbeur d’humidité

Message par Aristote le Ven 12 Déc 2014 - 3:14

@MacGivrez

Ok ! Concernant tous tes problèmes d'humidité auparavant, il semble que les causes soient en partie résolues.

Sauf effectivement, si tu as eu de l'eau dans toute ta maison le gros oeuvre a tout pompé et parfois il faut bien du temps pour évacuer l'humidité résiduelle à fortiori si tes murs sont éventuellement en pierre.

S'ils ne sont pas en pierre, tu dois avoir des cloisons en brique plâtrière et dans ce cas c'est le plâtre qui prend l'eau. Ce ne sont certainement pas des cloisons placoplâtre montées sur rails, car le papier retenant le fameux plâtre aurait moisi. Et je ne te parle pas de la laine de verre dans les murs en cas d'inondation… (véritable éponge).

Pour résumer tes inondations ayant eu lieu cet été couplées avec les fortes pluies qui ont induit un fort taux d'hygrométrie le séchage n'a pas pu se faire complètement. 

Tu parles d'humidité maintenant au niveau de ton plancher hourdi à l'étage et des moisissures au plafond.

De plus, tu dis avoir ôté la laine de verre qui était posée à même le sol de ton grenier.

Malheureux…ne cherche plus, il s'agit bien comme tu le dis d'un méga pont thermique inévitable, car pour le coup tu n'as plus d'isolation.

Ton humidité est apparue plus prononcée certainement quand tu as commencé à chauffer la maison.
L'air chaud de ton chauffage a rencontré le froid hivernal de tes combles et donc a fatalement crée de l'humidité.
Je ne connais pas les travaux que tu fais dans ton grenier,  mais si c'est une création de surface habitable il faut commencer par isoler les sous-pentes avant de faire quoi que ce soit. Ensuite, tu isoles les murs en les doublant par des cloisons avec un isolant minéral ou autre.

Je ne vois pas l'utilité de faire une isolation extérieure comme tu le dis, qui serait à mon avis plus onéreuse.

Concernant les absorbeurs d'humidité que je préconise merci de nous avoir renseigné sur leur peu d'efficacité et je rejoins Strinkler :

pour en revenir au absorbeur au sel, je pense que c'est adapté plus a des petits ensemble bien fermé que pour des pièces (genre boites de document) et pour ajouter un détail, je pense que le sel doit être séché avant d’être utilisé genre au four du coup les sachets tout prêt devienne surement poins cher.

A moins d'avoir un autre retex sur la question qui nous démontre le contraire..

PS: Je ne suis pas un professionnel du bâtiment, considère mon avis comme une première piste qui doit être confirmée par un homme de l'Art.

Salut et bonne nuit   Sleep   enfin pour ce qui reste cyclops

________________________________________________________
“Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer
"Moins on pense, plus on parle" Montesquieu
Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène
avatar
Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3513
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabriquer son absorbeur d’humidité

Message par argoth le Ven 12 Déc 2014 - 4:00

Salut, tu dis que depuis que tu chauffe le problème c'est presque réglé?  TU dois chauffer au bois alors, le chauffage au bois fait baisser drastiquement le taux d'humidité.  Souvent dans nos maison trop étanche il faut coupler un humidificateur au système de chauffage au bois à air pulser.

Dure de dire sans avoir.

A vu de nez, je dirais comme Aristote, l'air de l'extérieur versu l'air de l'intérieur, chaleur, froid humidité. Smile

Les moisissures sont effectivement nocive pour la santé.  Petit champignon et spore, passer un certain niveau, il faut faire appel à des experts qui mettrons ta maison sous pression négative pour tout nettoyé. $$$$

Tu dois y voir assez rapidement.  Tant que ça reste localisé ça se règle assez facilement.  De l'eau et du savon et puis tu frotte (porte un masque).  N'UTILISE PAS D'EAU DE JAVEL.

Sans savoir ce que tu fais au grenier dure de dire quoi faire ou pas.  Tu peux peut être mettre des pades de laine quand tu as fini et les retirer quand tu bosse.  Ça prends que quelques minutes pour couvrir plusieurs mètre carré. Bon c'est pas l'idéal, surtout sans pare-vapeur, mais peut être que ça aiderais. scratch

VMI = VMC ? = échangeur d'air ?  C'est bien ça?

ON installe un échangeur d'air généralement après avoir tr`s bien isolé/étancher ça maison.  Pour évité qu'elle soit sous pression négative, pour échanger l'air vicié de la maison et pour contrôle le taux d'humidité.  L'échangeur d'air est pratiquement une norme dans les maisons moderne vu leur niveau d'isolation et d'étanchéité.  C'est très efficace et ça aide aussi à mieux répartir la chaleur lorsque la maison est vraiment étanche.

a+

________________________________________________________
On hérite pas de la terre de nos parents, on l'emprunte a nos enfants.

Un peuple qui est près a cédez un peu de libérer pour plus de sécurité, ne mérite n'y l'un, n'y l'autre et finira par perdre les deux. Thomas jefferson.


Pas capable est mort hier, il s'essaye est né ce matin.
avatar
argoth
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3334
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabriquer son absorbeur d’humidité

Message par Aristote le Ven 12 Déc 2014 - 11:24

La VMC pour évacuer l'air vicié et l'humidité comme le dit Argoth, oui ! c'est indispensable, ne serait-ce aussi et surtout pour le radon:


Mais attention, la VMC ou autre système de renouvellement d'air ne résoudra pas ton pont thermique. tu dois absolument isoler ton grenier avant de faire quoi que ce soit. clind'oeil

________________________________________________________
“Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer
"Moins on pense, plus on parle" Montesquieu
Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène
avatar
Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3513
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabriquer son absorbeur d’humidité

Message par strinkler le Ven 12 Déc 2014 - 11:37

La VMI (ventilation mécanique par insufflation) c'est ni plus ni moins qu'un gros radiateur électrique soufflant qui réchauffe l'air qu'il prend a l’extérieur et qui le réinjecte a l’intérieur. je ne sais pas qui t'as parler de ça mais je suis certain que c'est quelqu'un qui a un enjeu personnel :-). que tu pouce 20M3 d'air chaud vers l’extérieur ou que tu tire 20M3 d'air chaud vers l’extérieur, c'est toujours perdu donc pas d'economie

au niveau de ton planché tu as un problème de point de rosé, lié au fait que tu ai supprimer l'isolant au dessus. l'air chaud et humide rencontre une paroi froide (le mur) et ça condense. Tu doit vite ré-isolé ton grenier.tu peut te rendre compte de la quantité d'humidité grâce a un hygromètre (rayon jardin chez leroy, ça coute pas très chère) pour ma part j'avais des 70 a 80% d'humidité dans la maison, j'ai installé une VMC qui n'as pas suffit. après plusieurs année j'ai trouvé MON problème les murs était pas isolé et en plus microfissure. voila pourquoi j'ai fait isolé les murs. mais ce n'est peu être pas la même chose chez toi?

Bigbird, je te propose de passer en MP pour ne pas troublé cette conversation.
avatar
strinkler
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 731
Localisation : rouen
Emploi : Chef d'équipe, technicien de maintenance indus, palfrenier soigneur.
Loisirs : art martiaux, tir.
Date d'inscription : 13/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabriquer son absorbeur d’humidité

Message par MacGivrez le Ven 12 Déc 2014 - 13:55

Salut!
Je répond en vrac:

Mes murs, c'est parpaing et briques, en effet  Argoth je chauffe au bois, je vais créer une surface habitable sous les combles, l'isolation sous rampant sera en laine de roche et je compte mettre un R de 10.

Le souci, c'est que cela aurait dû être fait cette année si l'on avait pas enchainer toutes sortes de "complications". J'ai virer l'isolation parce qu'elle était vieille, et pour pouvoir commencer à bosser (abattre une cheminée, etc....) je compte d'ailleurs remettre de la laine de verre, ne serrai-ce que sur le pourtour de la maison. de toute façon celle-ci resservira entre les solives quand j'arriverais enfin à faire le plancher......

Je me suis renseigné sur l'isolation par l'extérieur, fait par une entreprise, il faut compter 150€ du m²....... Je pense que le moment venu je ferrais çà moi-même.......

Aristote, tu n'est peu être pas un homme de l'art, mais j'en suis arrivé à la même conclusion dde , et deux fous n'ont pas la même idée, y parait Smile 

J'avais des niveau de 80% d'humidité, comme toi Strinkler, ma station météo me le donne, et depuis que je chauffe çà à bien descendu!

Je suis en train de me tourner vers la VMI, car d'après ce que j'ai lu, c'est presque le meilleur moyen de virer ton humidité, en plus cela met ta maison en surpression, le seul blèmes c'est que tu fait rentré de l'air froid ( comme une VMC simple flux d'ailleurs), dans le test que je vais faire, je vais essayer de prendre l'air plutôt dans le sous-sol, voir la chaufferie...... on verra bien ce que çà donne......... J'ai un peu en projet de la couplée avec un puit canadien.

Avec la VMI, tu as moins de trous à faire dans tes dalles, et comme je n'est pas pû avancer comme je voulais sur l'aménagement du grenier, je ne me vois pas faire des trous pour la VMC tout de suite, si je dois les refaires dans 6 mois......

Oulà faut que j'aille bosser!

Merci de vos réponses en tout cas

A bientôt

Mac

________________________________________________________
Quand on peu pas faire autrement .......On fait avec !!! Et on le tourne à son avantage......
avatar
MacGivrez
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 521
Date d'inscription : 09/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabriquer son absorbeur d’humidité

Message par argoth le Ven 12 Déc 2014 - 14:53

Salut mac,

L'isolation extérieure est la manière la plus simple de rendre étanche une maison. La seule merde c'est les fenêtres et portes pour les ponts thermiques. Normalement ont change les fenêtres (et porte) au fur et à mesure qu'on avance dans l'isolation extérieur. Parce que forcément mettre 2 pouces d'isolant rigide + pare-vent + les lattes (fourrures vous dite) plus le revêtement, bas ton mur il prend un peu d'épaisseur et on descend l’isolation dans le sol le long de la fondation. clind'oeil

Pense à utilisé du duck tape pour scellé les joints de ton isolant rigide. Comme je le disais pour réduire au maximum les ponts thermique, il faut que ta fenestration soit posé au moins au même niveau que ton isolant rigide, sinon ça vas pas le faire.

Pour l'échangeur d'air vise un modèle récupérateur de chaleur à plaque d'aluminium (pas à plaque de plastique...). L'air intérieur et extérieur ne rentre jamais directement en contact. Par contre l'air intérieur (chaud) passe par des plaques d'aluminium qui elle entre en contact avec l'air extérieur (froid) pour le réchauffer. Il en existe des modèles très efficace et tu ne consommeras pas plus d'énergie que pour un modèle de base, vu que tu ne ‘’chauffera pas’’ l’air extérieur. Tu peux effectivement brancher l'entrée d'air à un puits canadiens, mais tu dois bien dimensionné ton appareil pour qu'il tire suffisamment d'air du puits.

Si tu as déjà un système de chauffage au bois à air pulser et que tu as des ''tire-d'air'' efficacement placer (retour d'air froid). Tu n'auras pas de trou supplémentaire à faire dans tes plancher/mur pour l'installation d'un échangeur d'air. Tu auras 4 tuyaux à brancher, deux vers l'extérieur (entrée air frais, sortie air vicié) et deux tuyaux à brancher en intérieur. Tu vas brancher ton entré d'air intérieur sur ton dock de retour d'air froid de ton système. Tu vas brancher ta sortir d'air intérieur également sur ton dock retour air froid du système, mais plus près de ta fournaise. (Respecter les dimensions mentionnées dans le manuel d'installation)

Une image valant milles mots, vas voir à la page 9 du guide d'installation

Par contre avec cette technique, il faut que le ventilateur de ta fournaise tourne de temps en temps pour que se soit très efficace. Mais tu n'as pas à faire de trou et à passer de conduit. Et comme on est en période de chauffage actuellement et que ta fournaise tourne, tu pourrais installer now ton système en une demi-journée de boulot. Quitte à ce que quand tu seras près tu lui fasse des conduits indépendant le moment venu. Tu auras que deux plaque d'acier à posé sur tes retour d'air de ton système de chauffage pour boucher les trous. (avec du ruban d'aluminium pour rendre le tout bien étanche bien sur. ;-) )

Bon courage pour tes complications et pour tes travaux.

Au plaisir Argoth

P.S. on pourrait peut être déplacer une partie de ce poste dans un nouveau sujet du genre : problème d'humidité, retour d'expérieur de Mac ou autre. Parce qu'on sort un peu beaucoup du sujet initiale là. ^^

________________________________________________________
On hérite pas de la terre de nos parents, on l'emprunte a nos enfants.

Un peuple qui est près a cédez un peu de libérer pour plus de sécurité, ne mérite n'y l'un, n'y l'autre et finira par perdre les deux. Thomas jefferson.


Pas capable est mort hier, il s'essaye est né ce matin.
avatar
argoth
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3334
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum