Expérience : Objectif : Ne pas chauffer de tout l'hiver

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Expérience : Objectif : Ne pas chauffer de tout l'hiver

Message par Ersarkan le Ven 21 Déc 2012 - 16:09

Bonjour,

J'ai vécu trois hivers dans un chalet en bois qui n'était pas conçu pour la saison hivernal (très peu isolé, notamment pas d'isolation du plancher sous lequel l'air circulait).

J'étais locataire et je ne pouvais faire aucun travaux.

Les chauffages électriques étaient peu nombreux et peu puissants. De toute manière, le prix de l'électricité m'interdisait ce mode de chauffage (18 cts le KWh).

J'ai donc utilisé un poêle à pétrole électronique (fourni par le proprio) et quand j'ai pu, un second à mèche, indépendant du réseau électrique quant à son fonctionnement (démarrage à pile tout de même). L'avantage de l'électronique est qu'il est d'intensité variable ce qui est très appréciable au niveau de la consommation de pétrole. Celui à mèches n'est pas réglable (il en existe peut-être des réglables, je ne sais pas).

Je confirme, cela émet énormément d'eau, qui se condensait sur les vitres et les portes en bois avec apparition de moisissures.

Afin d'éviter les odeurs dues à la combustion du pétrole, je procédais à l'allumage et à l'extinction de l'appareil à l'extérieur.

Le chalet devait faire une trentaine de mètre carré au sol, avec un étage. Quand la température extérieure descendait en dessous de 0, l'appareil se coupait régulièrement à cause de la sécurité CO2. Je devais alors aérer et ainsi refroidir la pièce. Bref, un cercle vicieux !

Je ne chauffais pas la nuit (réveil avec 1 ou 2 degrés), ni la journée (je travaillais). Une fois, toutes les canalisations intérieures ont gelé, ainsi qu'à l'extérieur l'arrivée commune d'eau (attention au dégel, le compteur a fuit ! Il faut prévoir de couper l'arrivée d'eau la nuit, car le dégel s'est fait en décalage de celui de la remontée des températures extérieures).

J'avais prévu le coup et rempli ma baignoire, ce qui m'a permis de conserver le toilette en fonction. Le proprio avait ouvert un de ses logements en dure et nous pouvions (de nombreux chalets n'avaient plus l'eau) nous doucher, y faire la vaisselle et faire le plein d'eau.

Je dormais dans mon sac de couchage sous la couette, avec un bonnet. Je n'avais pas froid la nuit et je n'ai pas été malade.

Je ne regrette pas l'expérience, et je retiens de tout faire pour que la température intérieure de mon nouveau logement ne descende jamais en-dessous de zéro.

________________________________________________________
"Ne te plains pas de l'obscurité, deviens une petite lumière"

Ersarkan
Membre

Masculin Nombre de messages : 37
Localisation : En transit ...
Date d'inscription : 20/12/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience : Objectif : Ne pas chauffer de tout l'hiver

Message par Aristote le Sam 29 Déc 2012 - 10:20

Je pense qu'il est essentiel qu'une maison soit chauffée et je rejoins l'avis de Rammstein.
Les dégâts occasionnés par le froid et l'humidité (chocs thermiques à répétition) ce serait contre productif et non économique. Sans parler du manque de confort.
Par contre, je suis d'accord les gens chauffent trop leur habitat.
Moi je me chauffe au bois depuis des années. Au début cuisinière, pas facile cat il fallait être à côté constamment pour fournir. Ensuite, poêle Godin déjà mieux mais pas encore suffisant pour chauffer toute la maison et le soir après le travail feu éteint obligé de rallumer.
J'ai fini par acheter un poêle en faïence avec système de foyer arrondi. 12 h d'autonomie. Le foyer ne s'éteint plus le soir et ça chauffe 90 m2 au sol Sans compter l'étage. Coût en bois 600 euros par an pour 18 à 19 degrés dans la pièce principale.
Bon c'est vrai, on peut encore faire mieux.

Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3270
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience : Objectif : Ne pas chauffer de tout l'hiver

Message par Belenos le Sam 5 Jan 2013 - 18:42

Malgré qu'il ne fasse pas froid par chez moi, nous avons mit un tout petit peu de chauffage en cet fin d'après-midi pour la première fois de l'automne/hiver.
C'est surtout à cause de l'humidité en fait, il fait pas froid mais ça fait presque un mois qu'il pleut quasi tout les jours, alors un petit coup de moins bien de ma compagne, un besoin d'un petit confort supplémentaire et voilà...

________________________________________________________
La nature comme socle, l’excellence comme but, la beauté comme horizon. (Dominique Venner).

Belenos
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1831
Age : 35
Localisation : Pays de Retz
Loisirs : Balades et bivouacs dans les dunes et les bois, lecture.
Date d'inscription : 04/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience : Objectif : Ne pas chauffer de tout l'hiver

Message par Aristote le Dim 6 Jan 2013 - 1:14

Salut Belenos je te félicite pour ton courage mais je donne une médaille à ton épouse.
Tu as bien fait de donner un coup de chauffe car l'humidité c'est pire que le froid.
Par contre, je ne sais pas comment tu fais pour rester sans chauffage, tu dois être situé dans un secteur particulier et favorable. Chez moi impossible de vivre sans chauffage. Glagla...

________________________________________________________
“Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer
"Moins on pense, plus on parle" Montesquieu
Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène

Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3270
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience : Objectif : Ne pas chauffer de tout l'hiver

Message par Belenos le Dim 6 Jan 2013 - 12:53

C'est pas un exploit du tout, jusque là il faisait entre 18° et 21° sans aucun chauffage, c'est l'humidité cumulée des 3 dernières semaines qui peuvent être un peu inconfortable. Mon secteur se trouve en toute fin d'estuaire de Loire tout près de Saint Nazaire (là ou on fabrique les paquebots de croisières géants) donc pas trop froid mais humide, surtout que la mer est juste derrière chez moi à 100 mètres.

________________________________________________________
La nature comme socle, l’excellence comme but, la beauté comme horizon. (Dominique Venner).

Belenos
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1831
Age : 35
Localisation : Pays de Retz
Loisirs : Balades et bivouacs dans les dunes et les bois, lecture.
Date d'inscription : 04/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience : Objectif : Ne pas chauffer de tout l'hiver

Message par Aristote le Dim 6 Jan 2013 - 13:54

Dans ce cas peut être que tu peux simplement utiliser un deshumidificateur.

________________________________________________________
“Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer
"Moins on pense, plus on parle" Montesquieu
Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène

Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3270
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience : Objectif : Ne pas chauffer de tout l'hiver

Message par JBP le Ven 8 Fév 2013 - 23:07

Un truc tout simple: être un peu enveloppé ! Le froid, connais pas......... Twisted Evil

JBP
Membre

Masculin Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 08/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience : Objectif : Ne pas chauffer de tout l'hiver

Message par argoth le Ven 22 Mar 2013 - 16:58

Alors l'hivers doit être presque terminé en france, tu as survécu belenos?

Vous êtes des grands malade (dit le mec qui vas passé des week ends en foret sans chauffage par -20^^).

Chez moi il fait entre 18 et 25, ça dépend surtout de si je suis a la maison pour entretenir la fournaise a bois ou pas. Mais disons que en général c'est un 22 stable, une fois le coup de main pris, c'est pas dure de garder une température stable, même en chauffant au bois.

A ma décharge, j'aime que les femmes qui passe chez moi ne soit pas trop vêtu (le 25 à 27 degré quand je pousse le chauffage.) ;-) Et puis, j'ai toute la matière première a porter de la mains dans ma court arrière alors bon une fois le matos acheter que je faisse un petit tas ou un gros tas de bois, ça change pas grand chose, un peu sur l'essence, mais c'est ridicule le cout. Je suis passé de 22 à 12 cordes de bois uniquement en isolant la maison sur le sens du monde. En acceptant de vivre entre 15 et 18 je pourrais sans doute réduire encore se nombre de manière significative.

Sinon une personne l'a mentionné mais l'alimention joue un role clef si vous voulez tenir vos maison plus froide. Au canada, le régime hivernal n'était pas du tout le même. Traditionnellement, c'est l'hivers qu'on buchait le bois, l'été avec la ferme trop occupé et puis le bois du décourt de décembre est meilleurs. Bref, il buchait l'hivers, on a (et c'est rester dans la tradition) ce qu'on appel le petit déjeuner du bucherons. Les français à qui je l'ai fait essayé n'on plus rien avaler de toute la journée. ^^ Aujourd,Hui on vas prendre ça au brunch, donc ça vas faire notre petit déjeuenr et déjeuner (on dit déjeuner et diner nous ^^). Il faut dire que en plus du froid il bossait très dure aussi.

Bref l'hivers on mangeais beaucoup plus gras, beaucoup plus chaud et comme mentionné par quelqu'un d'autre on cuisinait aussi beaucoup plus, ce qui aide a garder la maison chaude. Les recette traditionnel d'hivers sont souvent des truc long a cuire, qui doivent mijoter. Fait de viande, du ragout, beaucoup de soupe, des pomme de terre, ect.

Non seulement, ça donne des calories et ça aide a combattre le froid, mais en plus c'est bon pour le morale.

Sinon ça à été aussi mentionné mais des combine (sous vêtement qui couvre tout le corps), des tuques (bonnet), des briques pour chauffer le lit. Des couverture en VRAI laine. On à aussi ce qu'on nomme une ''Catalogne'' c'est une couverture trèsser avec tout plein de vieux bout de tissus récupérer. Ça à le poids d'un cheval mort ce truc, mais ça garde bien au chaud. ^^



*catalogne : une vrai, c'est-à-dire avec du coton issu de vêtements recyclés, ce qui est de plus en plus rare, et c'est fait avec un métier, plus épais et lourd que celle faite avec du fil neuf.

* petit déjeuner du bucherons : platé de beans (fêve au lard) + des oeufs (2ou+) + 4 toast de pains de ménage (grand pain maison) + cretons (sorte de térrine riche, fait de boeuf et porc haché, gras, ail, oignon) et/ou confiture + bacon + saucisse + tranche de jambon + petite pattate rotie (tranche ou cube de pomme de terre rotie) + crepe + sirop d'érable + tourtière (sorte de paté à la viande) + fromage + café

Vous avez dit fruit et légumes? connais pas Laughing

Au plaisir

________________________________________________________
On hérite pas de la terre de nos parents, on l'emprunte a nos enfants.

Un peuple qui est près a cédez un peu de libérer pour plus de sécurité, ne mérite n'y l'un, n'y l'autre et finira par perdre les deux. Thomas jefferson.


Pas capable est mort hier, il s'essaye est né ce matin.

argoth
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3334
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience : Objectif : Ne pas chauffer de tout l'hiver

Message par agralil le Ven 22 Mar 2013 - 23:43

bon, j'ai découvert ce sujet au début de l’hiver

et, comme j'aime les expériences tordues, j'ai testé

pas de chauffage dans ma chambre de tout l'hiver (je suis en coloc, je n'ai pas pu couper le chauffage partout)

et ben, je ne regrette pas, je dors beaucoup mieux !

au pire du "froid" la température est tombée à 12°, tout à fais gérable avec un bon pull, et des chaussettes (la journée, pas la nuit)

pour dormir, j'ai ressorti les couvertures en complément de la couette, et ça passe très bien

les pires nuits, j'ai dormi avec ... un bonnet
pas classe, mais confortable

le matin, à la fraiche (je me lève tot) c'est un peu dur, mais j'ouvre quand même la fenêtre pour respirer le bon air frais (vieille habitude)

après, par contre, je file sous la douche chaude, ça fais un bien indécent ^^

les 12° viennent bien sur des voisins, qui eux, chauffent
je suis en colocation, et maintenant, le reste de l'appartement me parrait beaucoup trop chaud

pour completer, je seche mon linge sur un séchoir a fil tout con, j'ai l'impression que quand j'étend beaucoup d'un coup, ça diminue la température, mais c'est peut être juste la sensation d’humidifié

ça me rappelle un peu ma jeunesse, mes parents ne chauffaient pas les chambres dans leur maison, chambres à l'étage, les seuls chauffages allumés étaient ceux du rez de chaussée -et on utilisais pas mal de couvertures-

par contre, sans eau chaude, ça doit être très très dur à vivre (le matin, sans la douche chaude, j'ai beaucoup de mal à démarrer)

on réapprend aussi le plaisir d'une infusion ou d'une soupe bien chaude le soir, juste pour le réconfort et la chaleur que ça apporte

agralil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 732
Age : 42
Localisation : yvelines
Emploi : employé libre service
Loisirs : rares
Date d'inscription : 24/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience : Objectif : Ne pas chauffer de tout l'hiver

Message par sgwenn le Sam 6 Avr 2013 - 15:02

Première constatation : l'humidité, c'est pire que tout !
Deuxième constat : il faut qu'on fasse plus de bois pour l'année prochaine si on veut tenir tout l'hiver (ca fait 6 mois qu'on brule, on même temps, l'hiver est long cette année....)

sgwenn
Membre Premium

Féminin Nombre de messages : 161
Age : 49
Localisation : Haute Loire
Emploi : Agricultrice
Loisirs : Elevage et potager
Date d'inscription : 14/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience : Objectif : Ne pas chauffer de tout l'hiver

Message par Ash le Sam 6 Avr 2013 - 16:36

Vécu : Pas de chauffage du tout dans la piaule en hiver creusois, on a fermé la fenêtre (en plus des épisodes pluvieux), arrivés à -7° sur le thermomètre intérieur, on n'a pas allumé le chauffage même lorsqu'il a fait -19°C juste devant la fenêtre simple vitrage.

Les quelques trucs qu'on a fait, c'est que j'allais me coucher avant ma douce de l'époque, plus frileuse que moi, histoire de lui réchauffer sa place et aussi, on a rajouté une seconde couette et un drap de lin bien épais quand ça commençait à être quand même bien froid.

Aussi, j'ai aussi vécu des pannes de chaudière dans des coins pas très chauds, Meuse ou Creuse, en hiver notamment, le remède, c'est de faire lit commun, dans la même chambre, et c'est alors qu'on est content d'avoir une famille nombreuse ^^

Ash
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 5681
Age : 31
Localisation : Terre du milieu (23)
Date d'inscription : 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience : Objectif : Ne pas chauffer de tout l'hiver

Message par Mike Steiner le Lun 15 Avr 2013 - 7:41

Quand je suis arrivé dans ma maison (une vieille maison d'ouvriers agricoles datant de 1850, avec des murs de 90 cm d'épaisseur), je me suis chauffé au fioul, étant donné qu'il y avait une chaudière récente et le chauffage central. La pièce de vie possédant un insert, je chauffais au bois de temps en temps pour le plaisir, et uniquement au bois en fin de saison hivernale. Le fioul coûtait alors (en 2008) environ 0,50 € et le bois environ 45 € le stère.

Puis, en début de deuxième année, j'ai tout bien isolé. Laine de roche minérale de 35 cm d'épaisseur au grenier, ce qui m'a coûté 300 € pour une surface à couvrir de 50 m². J'avais de la chance car le propriétaire précédent avait installé le double vitrage et volets PVC partout. J'ai fait rentré 8 stère de bois et j'ai fait un essai: ne chauffer que comme cela pour voir (garder la chaudière uniquement pour l'eau chaude). Entre deux, le fioul était passé à 0,80 € le litre, pour arriver petit à petit à presque 1 € le litre. Pendant ce temps là, le stère de bois passait de 45 à 50, puis 55 €.

Je ne suis pas frileux, mais il faut bien chauffer un minimum, ne serait-ce que pour le contenu de votre logement (lire le post de Rammstein). En effet, j'ai voulu faire l'économie du chauffage durant un hiver, mais tout pourrissait sur place (c'était mon ancienne maison). Cela fait donc 4 ans que je ne chauffe plus qu'au bois (pièce du bas), et je ne mets qu'un petit radiateur d'appoint durant les 10 ou 20 jours où il fait vraiment froid l'hiver.

Naturellement, c'est plus facile si vous avez, comme moi, une cheminée à insert. Je faisais la même chose dans une autre maison, avec un poêle à bois. Je ne pense pas que les chauffages utilisant du pétrole lampant soient efficaces. J'en possède 2 que je mets en oeuvre quand je n'ai plus de bois. Cela chauffe moins bien, et le carburant demeure assez cher. J'ai fait le calcul, c'est 3 fois plus cher que de chauffer au bois, toutes proportions d'efficacité gardées.

Quant au chauffage au bois, cela me coûte moitié moins cher qu'avec le fioul. Il est vrai que du coup, ma maison n'est pas chauffée lorsque je suis au travail, mais j'allume ma cheminée dès que je rentre du boulot, et 30 minutes plus tard, je passe de 12 à 18° environ.


________________________________________________________
Tant qu'une roue restera, la charrette roulera (François Athanase Charette de la Contrie, général vendéen).

Mike Steiner
Animateur

Masculin Nombre de messages : 441
Age : 56
Localisation : Bocage normand
Emploi : Enseignant-chercheur
Loisirs : Randonnées, vélo, lecture et écriture
Date d'inscription : 06/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience : Objectif : Ne pas chauffer de tout l'hiver

Message par agralil le Mar 16 Avr 2013 - 14:14

le chauffage a pétrole c'est bon marché (l'appareil) sans travaux (pas de cheminée), et le carburant prend peu de place

moins cher qu'un insert si on ne part de rien donc


personne n'a parlé du chauffage "de chantier" à gaz ?

j'en ai souvent vu sur des chantiers de rénovation en hivers sur paris, la chaleur produite est confortable (rayonnante, donc même dans les courants d'air, ça réchauffe encore celui qui se trouve en face)
par contre, n'ayant jamais été en charge de ces trucs, aucune idée du cout, ou de l'autonomie

je suis un grand fan du gaz, carburant facile à stocker, et propre pour l'utilisateur
par contre, surement le plus dur à trouver en cas de vrai crise

agralil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 732
Age : 42
Localisation : yvelines
Emploi : employé libre service
Loisirs : rares
Date d'inscription : 24/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience : Objectif : Ne pas chauffer de tout l'hiver

Message par Mike Steiner le Mar 16 Avr 2013 - 18:35

Tout comme le pétrole lampant d'ailleurs...

________________________________________________________
Tant qu'une roue restera, la charrette roulera (François Athanase Charette de la Contrie, général vendéen).

Mike Steiner
Animateur

Masculin Nombre de messages : 441
Age : 56
Localisation : Bocage normand
Emploi : Enseignant-chercheur
Loisirs : Randonnées, vélo, lecture et écriture
Date d'inscription : 06/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience : Objectif : Ne pas chauffer de tout l'hiver

Message par Ash le Mar 16 Avr 2013 - 20:42

Chauffage de chantier à gaz, il y en a deux familles, une pour les espaces "ouverts" qui évacue directement dans la pièce son gaz d'échappement, l'autre qui est canalisée pour évacuer à l'extérieur ces dits gaz et en aspirer aussi (le plus souvent).

Chauffe fort, oui, mais pas vraiment rayonnant, par contre, ça consomme quand même pas mal, maintenant, c'est du kwh de chauffe pure. Estimer une consommation m'est impossible, ça fait trop longtemps que j'en ai pas usé, Argoth saura pourquoi, et qu'il existe trop de tailles différentes. Mais la puissance de chauffe est énorme en tous cas...

Ash
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 5681
Age : 31
Localisation : Terre du milieu (23)
Date d'inscription : 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience : Objectif : Ne pas chauffer de tout l'hiver

Message par argoth le Mar 16 Avr 2013 - 21:08

Bas il y a dans le genre (mais pas pour chantié) des chauffage de terrasse comme ceci. (propane)

250$, 46 000 btu, fonctionne sur bouteille de 20 lts



Ou en plus petit pour 60-70$ un truc comme ça, 8 000 btu, toujours sur bouteille 20 lts.



Mais il faut que se soit installé dans une zone ouverte pour l'évacuation, je vous raconte pas la consomation...

Il y a des modèle d'intérieur avec cheminée inclus, vous ''avez qu'a'' faire un trou dans le mur ou la sortir par la fenêtre, c'est dans les 10 000- 15 000 BTU



Ou alors un truc grand format chantier, 150 000 btu, mais encore là faut évacué. Consome 7 lbs par heure



J'ai pas fait de grosse, grosse recherche pour trouver un truc optimisé non plus, mais bon le stock de chantier ses fait pour dégager un max le plus vite possible en général, alors forcément coté consommation, pas sur que se soit le top. ;-)

p.s si les images ne sont pas visible dite le moi, je peux pas les voir depuis le bureau de toute manière moi......

sinon argoth il sait rien de rien ;-)

________________________________________________________
On hérite pas de la terre de nos parents, on l'emprunte a nos enfants.

Un peuple qui est près a cédez un peu de libérer pour plus de sécurité, ne mérite n'y l'un, n'y l'autre et finira par perdre les deux. Thomas jefferson.


Pas capable est mort hier, il s'essaye est né ce matin.

argoth
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3334
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience : Objectif : Ne pas chauffer de tout l'hiver

Message par Raffa le Mar 16 Avr 2013 - 22:15

Je n'avais pas lu ce sujet de tout l'hiver Smile Effectivement je suis d'accord avec pas mal de com, tout cela est bien relatif. être habitué au "confort" est bien un handicap quand on vous lit Twisted Evil
Le "froid" est bien utile pour habituer notre corps à résister à l'hiver. Il n'est pas normal de vivre à 21 23 ° partout quand il fait sous 0 quand on sort (même problème à l'inverse avec les clim), c'est un choc thermique. Habituer son corps aux variations de températures progressivement est utile (vivre avec les saisons quoi...). On dort effectivement mieux la tête au frais.

Prendre sa douche dans une sdb à 9° on s'y fait très bien. Le plus dur est d'attendre que l'eau soit chaude Mais après elle chauffe la pièce. Et vive les peignoirs. (pi l'eau froide il paraît qu'on s'y fait aussi ^^).

Par contre il est indispensable d'avoir une zone de confort aussi petite soit-elle, une zone où il fait "bon" (pour l'être humain, en moyenne, 19°).

Sinon évidemment ne pas hésiter à abuser des multiples couvertures, pyjamas, bouillotte, chats, chiens, humains selon préférence .


Dernière édition par Raffa le Sam 21 Fév 2015 - 13:42, édité 1 fois

________________________________________________________
Pour explorer le champ des possibles, le bricolage est la méthode la plus efficace. H. Reeves
La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. A. Einstein
Qui s'instruit sans agir laboure sans semer Proverbe africain
ressources

Raffa
Modérateur à temps partiel

Féminin Nombre de messages : 1853
Date d'inscription : 12/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience : Objectif : Ne pas chauffer de tout l'hiver

Message par Arusake le Mer 7 Aoû 2013 - 13:58

Je découvre ce post en plein été, lol !

Quand on habitait Paris, on avait 35m² très haut de plafond, une très mauvaise isolation et il faisait froid en permanence dans l'appartement, même avec le chauffage allumé à fond, à un point où on voyait la condensation sortir de notre bouche en parlant, vous voyez le genre ?

Quand on est redescendu dans le sud, on a bien fait attention à ce qu'on louait, et on a décidé de ne plus allumer le chauffage (finances obligeant un peu j'avoue ...). Ben depuis qu'on est dans cet appart, on a du l'allumer 1 fois parce qu'un invité venu dîner se plaignait du froid. Perso, on s'était habitué, et on pétait de chaud pendant que lui avait son confort.

Après c'est sur, on se balade pas en short dans l'appart, j'ai des grosses chaussettes de malade aux pieds qui me servent de pantoufles, j'ai jamais rien mis d'aussi chaud.

Arusake
Membre

Féminin Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 06/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience : Objectif : Ne pas chauffer de tout l'hiver

Message par Old old blue whisky le Lun 19 Aoû 2013 - 0:54

Moi ma chambre de bébé avait de temps en temps des pointes de chaleur à 8°C zarbi 
Plus concrètement, pour l'aventure sans chauffage, il vaut mieux être au 2-3è étage d'un immeuble, où est chauffé par tes voisins de tous les côtés.
On peut mettre des rideaux épais devant les fenêtres, au plus près, limitant les transferts thermiques par conduction. On peut aussi calfeutrer les portes donnant sur un lieu froid (la cage d'escalier), ou du moins mettre un torchon ou un coussin au niveau de l'interstice en bas de la porte.
Et surtout, on peux se confectionner une tente en couvertures dans ta chambre. C'est comme ça que mon père, qui a élu domicile dans le grenier de sa maison pas isolée, passe toutes ses nuits depuis quelques années. Je confirme, c'est royal. Et il n'a même pas pensé à isoler le sol ! (quoique le plancher conduit très mal la chaleur)
Et on peut même, dans ladite tente, boire une tisane avant de se coucher (ou si on aime pas la tisane, placer un bol d'eau chaude, une bouillotte, une brique chaude, ou que sais-je encore au pied du lit). L'atmosphère en est de suite réchauffée.

Old old blue whisky
Membre

Masculin Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 05/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience : Objectif : Ne pas chauffer de tout l'hiver

Message par Zanzibar le Lun 19 Aoû 2013 - 9:44

Petite info pour le chauffage : un pot de fleur (vide) retourné sur un réchaud à gaz fait office de diffuseur.
Et un réchaud à alcool placé au fond d'une marmite en fonte (sans couvercle) fait aussi office de radiateur d'appoint pour une petite pièce ou une tente...
Rien de miraculeux, certes.
Vivre sans chauffage est possible mais j'ai l'impression que le moral en prend un coup quand même, au moins au début.
Le réconfort d'un endroit chaud et sec est tel que s'en passer relève de l'exploit. 
Sauf en temps de crise grave, évidemment.

Zanzibar
Membre

Masculin Nombre de messages : 276
Age : 26
Localisation :
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 24/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience : Objectif : Ne pas chauffer de tout l'hiver

Message par Old old blue whisky le Lun 19 Aoû 2013 - 12:05

N'y vois aucune provocation de ma part, zanzibar, mais quelque soit l'objet placé au dessus au autour de ta flamme l'énergie thermique au final transférée à la pièce sera identique, sauf cas exceptionnel ! Elle sera même sans doute moindre avec un diffuseur, susceptible d'étouffer la flamme.
Après, bien sûr, on limite grandement les risques d'incendie ou de brûlure, peut-être était-ce le sens de ton message.
Sinon, quelqu'un a déjà essayé de composter au milieu de sa chambre ? bounce

Old old blue whisky
Membre

Masculin Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 05/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience : Objectif : Ne pas chauffer de tout l'hiver

Message par Cyrus_Smith le Lun 19 Aoû 2013 - 12:31

Old old blue whisky a écrit:N'y vois aucune provocation de ma part, zanzibar, mais quelque soit l'objet placé au dessus au autour de ta flamme l'énergie thermique au final transférée à la pièce sera identique, sauf cas exceptionnel !
Peut-être le fait de chauffer le pot va-t-il faire que l'on va avoir une chaleur rayonnée, plus agréable que la chaleur de l'air chaud (qui va chauffer principalement le plafond) ? scratch

Cyrus_Smith
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 2136
Localisation : Île mystérieuse
Date d'inscription : 02/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience : Objectif : Ne pas chauffer de tout l'hiver

Message par Zanzibar le Lun 19 Aoû 2013 - 12:36

Absolument. La surface en contact avec l'air (isolant naturel) améliore le rayonnement.

Zanzibar
Membre

Masculin Nombre de messages : 276
Age : 26
Localisation :
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 24/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience : Objectif : Ne pas chauffer de tout l'hiver

Message par Mike Steiner le Lun 19 Aoû 2013 - 12:53

Principe d'ailleurs utilisé par les poêles à pétrole dont il était question plus haut.

________________________________________________________
Tant qu'une roue restera, la charrette roulera (François Athanase Charette de la Contrie, général vendéen).

Mike Steiner
Animateur

Masculin Nombre de messages : 441
Age : 56
Localisation : Bocage normand
Emploi : Enseignant-chercheur
Loisirs : Randonnées, vélo, lecture et écriture
Date d'inscription : 06/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience : Objectif : Ne pas chauffer de tout l'hiver

Message par Old old blue whisky le Lun 19 Aoû 2013 - 18:59

L'air n'est isolant que lorsqu'il est enfermé entre deux surfaces. Libre, il est un excellent vecteur d'énergie thermique par convection.
Le "cache" augmente le transfert thermique par rayonnement, et encore plus celui par conduction. Par contre, cette augmentation sera presqu'exactement égale à la diminution du transfert thermique par convection qu'il y aura.
En clair, la même quantité de chaleur sera ajoutée à la pièce, mais par des biais différents.

Dans le cas d'une pièce (très) mal isolée au niveau du plafond, ça peut éventuellement faire une différence : le peu d'air très chaud issu de la flamme nue transmettra plus facilement sa chaleur que le beaucoup d'air moins chaud issu d'un diffuseur.

Mais bon, je pinaille. Un cache diminue grandement les risques d'un incendie, et rien que pour ça il faut en mettre un, si on le peut.

EDIT : j'ai réfléchi à un mode d'éclairage par le feu sûr et simple à mettre en œuvre, qui ici me semble adapté.
Il s'agit d'une bassine (ou d'un bol, ou de ce qu'on veut, de préférence quelque chose de transparent) rempli d'eau, avec par dessus une couche d'huile (5cm disons). On place une mèche sur un flotteur suffisamment large pour que le flamme ne lèche pas les bords du récipient, et on allume. Ça donne une flamme timide, oscillante et puante, mais qui éclaire suffisamment pour lire, chauffe pas mal, n'est pas assez haute pour menacer le plafond, et si le récipient vient à être renversé l'eau éteint la mèche bien avant que l'huile renversée prenne feu. Le prix de l'huile, la fumée noire qui tache que cela émet, et la puanteur issue des gazs de combustion en fait vraiment un dernier recours, mais bon... ça peut toujours servir.

Old old blue whisky
Membre

Masculin Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 05/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum