Les outils qu'on utilisait pour fabriquer de l'aliment pour bétail.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les outils qu'on utilisait pour fabriquer de l'aliment pour bétail.

Message par jeanfrancois le Lun 15 Oct 2012 - 22:55

Dans ma famille, mes grands parents, mon père et un peu moi, avons eu une activité de meunerie jusqu'en 2005. Mon grand père paternel a repris un peu avant guerre la négoce de grains, d'aliments et charbon de son père, pour la céder à mon père fin des années 70.

L'activité de fabrication d'aliment a été la plus forte des les années 60, 70 et jusqu'au début des années 80. Après, mon père achetait l'aliment tout fait en usine et on livrait avec un camion-soufflerie dans des silos chez les fermiers. On gardait la fabrication de certains aliments qui n'était pas dispo à ce moment-là comme un aliment spécifique chevaux.
Pourquoi je raconte tout ça? Dans le post sur les pigeons dans l'armée, j'ai lut qu'un cheval se contentait d'un peu d'herbe et les pigeons de petite pois du jardin. Ce n'est pas tout à fait vrai. Un cheval à l'herbe est au repos. C'est à dire qu'on ne lui demande aucun travaux. Pas de monte ou de traction. Si on le fait travailler avec un régime comme celui-là, c'est comme si on vous demandait de faire un marathon avec deux biscottes et un verre d'eau dans l'estomac. Idem pour les pigeons. Si un pigeon en ville mange ce qu'il peut trouver, il ne s'éloigne jamais beaucoup de son nid. Si il devait faire un long trajet, il s'épuiserait très rapidement.

J'ai pris en photos les machines qui restent dans les vieux bâtiments de mon grand-père. Rien n'a plus servit depuis longtemps mais tout est encore fonctionnelle même si ça à l'air vintage. Désolé pour la qualité, c'est fait avec un portable. Je vais essayer d'expliquer comment on fabriquait l'aliment pour les chevaux.

C'est un aplatisseur à rouleaux. Ce sont des rouleaux entrainés par un moteur électrique et une courroie en cuir qui aplatissent le grain pour en casser l'écorce. On réglait l'écartement des rouleaux avec les manettes à la base de la trémie.
L'avoine est une base dans l'alimentation des chevaux et amène l'énergie. Si elle est incorporée telle quel, elle n'est pas assimilé par l'organisme et se retrouve direct dans les crottins. En l'aplatissant, on casse l'écorce et le cheval peut la digérer.

Les grains aplatis passent dans une visse sans fin pour arriver dans les trémies par lesquelles on ensachait. Un aplatisseur comme ça, ça fait un bruit de malade.

Ca c'est le mélangeur. On montait les sacs avec un tire sacs à l'étage et on les versait dedans. C'est une grande visse sans fin creuse qui mélange les grains à l'intérieur.
On remplissait les sacs en les pesant avec la bascule qu'on voit en dessous. Un poids d'1/10 de la masse désirée était placé sur le petit plateau pendu à l'arrière et quand le repère du bras mobile était aligné avec celui sur le bâti, le poids voulu était atteint.
La pierre blanche au pied avant droit du mélangeur est une pierre de sel qu'on donne aux animaux pour qu'il la lèche.

Le mélange qu'on faisait pour les chevaux était composé de mémoire car je n'ai pas retrouvé le papier ou la recette est notée;
100kg d'avoine aplatie
45 d'orge floconnée
30 de maîs floconnée
50 de bourre d'avoine. (C'est la coquille de l'avoine liée avec de la mélasse)
50 de paillette de lin (paillle de lin hachée liée avec de la mélasse)
40 de son
25 de lin extrudé
De la luzerne mais je ne sais plus combien
un puisard de sel +-3kg

C'est le moulin que mon grand-père utilisait pour faire de la farine. Je ne me souvient pas de l'avoir vu fonctionner lol. Je sais qu'il y a différents tamis en fonction de la dimension de farine souhaitée, mais je ne l'ai jamais utilisé. Les cordes pendues sur le pied étaient les liens qu'on utilisait pour fermer les sacs de jutes. Les sacs en papier, nylon ou plastique étaient cousus.


Le tire sac mentionné plus haut. Il est aussi vieux qu'il en à l'air lol.
Une potence sort de la façade avec une poulie au bout. La corde descend jusqu'au sol, une personne en bas accroche le sac par la gueule avec un chaîne en faisant un lien coulant, un autre à l'intérieur tirait sur la corde qui actionne le bras qui tend la courroie sur les poulies et actionne le treuil. Le sac monte, on l'attrape par la fenêtre pour le poser sur le plancher en relachant la corde qui détend la courroie et stop le treuil.
Le truc avait parfois tendance à déconner et de temps en temps décidait de lui-même de monter la corde tout seul.


Il y a d'autres machines qui servaient à nettoyer et dépoussiérer les grains, mais mon portable n'arrivait pas faire de belles photos. Je peux en faire avec un appareil photo si ça intéresse quelqu'un.

Sinon, quelques bêtes qu'on s'occupent et heureuses d'être bien nourries







Voilà, je ne sais pas si c'est clair, mais j'espère que ça peut aider à comprendre que les animaux dont on prend la responsabilité de s'occuper on besoin d'une alimentation adaptée à leurs besoins et en fonction de l'activité qu'on leur demande.

jeanfrancois
Membre

Masculin Nombre de messages : 14
Localisation : BE
Emploi : Commerçant.
Loisirs : Mécanique ancienne, lecture
Date d'inscription : 04/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les outils qu'on utilisait pour fabriquer de l'aliment pour bétail.

Message par argoth le Mar 16 Oct 2012 - 6:31

photo.................

trop nice le veille atelier avec les vieux outils, faut que tu apprennent a faire marcher se moulin a farine toi.

en tout cas merci de partager. :

________________________________________________________
On hérite pas de la terre de nos parents, on l'emprunte a nos enfants.

Un peuple qui est près a cédez un peu de libérer pour plus de sécurité, ne mérite n'y l'un, n'y l'autre et finira par perdre les deux. Thomas jefferson.


Pas capable est mort hier, il s'essaye est né ce matin.

argoth
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3334
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les outils qu'on utilisait pour fabriquer de l'aliment pour bétail.

Message par Invité le Mar 16 Oct 2012 - 6:42

Pour le pigeons il y avait une blague (joke): traditionnellement en France le pigeonneau se cuisine avec des petits pois. Laughing

Dire que le pigeonneau se contentera de petits pois du jardin signifie l'élever pour sa chair et non en faire un champion de pigeon-voyageur.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les outils qu'on utilisait pour fabriquer de l'aliment pour bétail.

Message par jeanfrancois le Mar 16 Oct 2012 - 8:26

Philippe13 a écrit:Pour le pigeons il y avait une blague (joke): traditionnellement en France le pigeonneau se cuisine avec des petits pois. Laughing

Dire que le pigeonneau se contentera de petits pois du jardin signifie l'élever pour sa chair et non en faire un champion de pigeon-voyageur.

Ha ok, je me disais aussi que les seuls petits pois que verra jamais un pigeon ce sont qui l'accompagne dans l'assiette. Very Happy

Pas de problème pour partager quelques photos si ça peut aider. Mais le reste des machines est plus ancien, années 50 je pense. Et je ne m'en suis servi que quelques fois avec mon grand-père.

jeanfrancois
Membre

Masculin Nombre de messages : 14
Localisation : BE
Emploi : Commerçant.
Loisirs : Mécanique ancienne, lecture
Date d'inscription : 04/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les outils qu'on utilisait pour fabriquer de l'aliment pour bétail.

Message par KrAvEuNn le Mar 16 Oct 2012 - 8:39

Salut !

Merci pour ce sujet jeanfrancois. J'ai eut l'occasion de faire fonctionner ces machines, étant ado, à la coopérative agricole, un ancien moulin à eau transformé, aujourd'hui détruit. Elles étaient en "libre service" ; c'était à chacun de les faire tourner avec sa propre production. Aujourd'hui on achète directement le grain moulu et, à ma connaissance, il n'existe plus, dans mon coin, de libre service.

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les outils qu'on utilisait pour fabriquer de l'aliment pour bétail.

Message par commandos le Mar 16 Oct 2012 - 11:05

Salut Jeanfrançois nickel ton moulin en tout cas conserve ce patrimoine ,car il reservira un jour et sa je le tien de mon prof d économie qui nous disait pas plus tard qui hier soir que l ont retourne vers des petits commerce de proximité et vers les petits artisants.
@+
Commandos.

________________________________________________________
Si l'humain ne change pas son mode de vie ,la terre ne sera plus.

commandos
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 477
Age : 98
Localisation : belgique
Emploi : Artisan
Loisirs : la pèche
Date d'inscription : 23/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les outils qu'on utilisait pour fabriquer de l'aliment pour bétail.

Message par fokeltok le Mar 16 Oct 2012 - 12:57

Salut
Pour ceux qui ont encore des vieilles machines en triphasé et qui souhaiteraient les faire marcher sur un compteur "normal" (monophasé 220v), je prépare un petit retour d'expérience sur mon atelier avec un moteur-pilote. Plus de détails en mp en attendant.
Cordialement
Fokeltok

fokeltok
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 663
Date d'inscription : 08/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les outils qu'on utilisait pour fabriquer de l'aliment pour bétail.

Message par jeanfrancois le Mar 16 Oct 2012 - 17:02

fokeltok a écrit:Salut
Pour ceux qui ont encore des vieilles machines en triphasé et qui souhaiteraient les faire marcher sur un compteur "normal" (monophasé 220v), je prépare un petit retour d'expérience sur mon atelier avec un moteur-pilote. Plus de détails en mp en attendant.
Cordialement
Fokeltok

Sur un petit moteur, c'est tout à fait possible de le faire tourner en mono avec un condensateur. Mais sur des moteurs puissants comme celui du mélangeur, ce ne sera pas possible d'avoir assez d'ampères sur une seule phase.

Je souhaiterais aussi le retour du commerce de proximité. Ca viendra, mais pour le moment, tout le monde regarde à son portefeuille et à la facilité, et préfère acheter moins cher dans une grande surface des légumes qui viennent de bien loin.

jeanfrancois
Membre

Masculin Nombre de messages : 14
Localisation : BE
Emploi : Commerçant.
Loisirs : Mécanique ancienne, lecture
Date d'inscription : 04/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les outils qu'on utilisait pour fabriquer de l'aliment pour bétail.

Message par Ash le Mar 16 Oct 2012 - 23:19

fokeltok a écrit:Salut
Pour ceux qui ont encore des vieilles machines en triphasé et qui souhaiteraient les faire marcher sur un compteur "normal" (monophasé 220v), je prépare un petit retour d'expérience sur mon atelier avec un moteur-pilote. Plus de détails en mp en attendant.
Cordialement
Fokeltok

Tu veux dire... ceci ?
http://www.electrotechnique-fr.com/t3643p30-comment-convertir-du-230v-mono-en-400v-tri-le-rotatransfo#23281

On ouvre un fil dédié ?

Ash
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 5681
Age : 31
Localisation : Terre du milieu (23)
Date d'inscription : 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les outils qu'on utilisait pour fabriquer de l'aliment pour bétail.

Message par fokeltok le Mer 17 Oct 2012 - 23:15

Oui, c'est cela, je planche sur le sujet avec un moteur-pilote de 2cv pour l'instant, passage à 3cv dès que je trouve le bon moteur, et je prépare un topo avec tous les liens utiles.

fokeltok
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 663
Date d'inscription : 08/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les outils qu'on utilisait pour fabriquer de l'aliment pour bétail.

Message par jeanfrancois le Jeu 18 Oct 2012 - 16:57

jeanfrancois a écrit:Sur un petit moteur, c'est tout à fait possible de le faire tourner en mono avec un condensateur. Mais sur des moteurs puissants comme celui du mélangeur, ce ne sera pas possible d'avoir assez d'ampères sur une seule phase.
J'ai parler trop vite. J'ai posé la question à un copain électro-mécanicien et il m'a dit qu'un moteur en mono ne tournait qu'en mono et qu'il y a un condo d'origine.
Sais pas pourquoi, mais j'étais persuadé qu'il y avait une astuce connue.

jeanfrancois
Membre

Masculin Nombre de messages : 14
Localisation : BE
Emploi : Commerçant.
Loisirs : Mécanique ancienne, lecture
Date d'inscription : 04/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum