Extrait de pépin de pamplousse (EPP)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Extrait de pépin de pamplousse (EPP)

Message par Noireaudes le Ven 31 Aoû 2012 - 0:14

http://www.le-projet-olduvai.com/f93-sante


Bonjour à tous,

Il y a quelques mois, alors que j'allais chez le pharmacien, celui-ci m'a vanté les mérites de l'extrait de pépin de pamplemousse, produit tout à fait naturel, et pouvant remplacer de manière moins agressive les médicaments que l'on m'avait prescrit.Il se trouve que l'extrait de pépin de pamplemousse soigne de nombreux maux, et je lui là pour en attester. Bon, je n'ai pas expérimenté ses pouvoirs pour tout, mais par exemple, en hiver, lorsque je commence à ressentir les symptômes d'un léger rhume ou bronchite, je me fais une petite cure, et au bout de trois jours, les effets disparaissent. Ca vous épargne les frais de médecin, et vous fais économiser du temps et de l'argent.

Selon Wikipédia, "c'est un scientifique Serbe Jacob Haric (immigrés aux États-Unis en Floride dans les année 60) qui a couvert les qualités protectrices de l'extrait du pépin de pamplemousse. En effet il était féru de jardinage et il avait constaté que dans son composte les grains de pamplemousse n'avait pas été attaqué par les bactéries. Il décida alors d'étudier le pépin de pamplemousse. L'extrait de pépin de pamplemousse (EPP) est un liquide provenant des pépins, de la pulpe et des membranes blanches de pomélo Citrus ×paradisi. "

L'EPP est donc un antibiotique naturel. C'est un puissant anti-microbien, antibactérien et fongicide, sans effet toxique sur les humains et les animaux et il est connu et recommandé pour soigner : mycoses (vaginal, ongles, peau), verrues, grippe, angine, sinusite, laryngite, eczéma, poux, pellicules, acné, psoriasis, herpes, candida, aphtes... autrement dit, un paquet de choses!

Il s'utilise en interne ou en externe, selon les maux, en préventif ou de manière curative. Je vous fait un copié / collé des détails:




EN EXTERNE
Soigne:

- Maux de bouche (aphtes etc.) (10 gouttes diluées dans 1 verre d'eau)
- Hallitose = mauvaise haleine (en gargarismes - 5 à 10 gouttes diluées dans 1 verre d'eau)
- Lèvres gercées (diluer 2-3 gouttes dans une c.à s. d'huile et appliquer plusieurs fois par jour)
- Herpes labial (6-7 gouttes diluées dans une c.à s. d'huile. Appliquer plusieurs fois par jour)
- Dissoudre le tartre (1 ou 2 gouttes directement sur une brosse à dents humide. Brosser les dents 3 x par jour)
- Gingivite (comme pour dissoudre le tartre. Puis rincer avec 5 à 10 gouttes diluées dans un demi-verre d'eau)
- Rhinite (tamponer l'intérieur du nez avec un tampon de coton trempé dans une solution de 3 gouttes d'extrait diluées dans un coquetier d'eau)
- Sinusite (Se rincer le nez avec la solution ci-dessus ou acheter le spray nasal à l'extrait de pépins)
- Angine (10 gouttes diluées dans une tasse d'eau tiède. Se gargariser 5 à 6 fois par jour. Utiliser en même temps l'extrait en interne: entre 3 et 15 gouttes dans un verre d'eau ou, si trop acide, un verre de jus de fruits 2 à 3 fois par jour. Commencer par 3 gouttes et augmenter progressivement la dose)
- Toux (Gargarismes plusieurs fois par jour avec une solution de 10 gouttes dans un verre d'eau tiède + utilisation en interne (v. angine)
- Laryngite (même solution que pour la toux, 3 x par jour)
- Nettoyage des oreilles (10 gouttes dans un décilitre [un coquetier] de glycérine ou d'huile. En verser plusieurs gouttes dans les oreilles, 1 à 2 fois par jour). NB!!! Ne jamais mettre l'extrait pur dans les oreilles!!!)
- Inflammation de l'oreille moyenne (comme pour le nettoyage ci-dessus. On trouve aussi dans le commerce des gouttes d'extrait de pépin de pamplemousse pour les oreilles).
- Shampooing traitant et Pellicules (Mettre une dose de votre shampooing habituel dans la main et y ajouter 5 à 10 gouttes d'extrait. Masser le cuir chevelu pendant environ 2 minutes)
- Eczéma et diverses irritations du cuir chevelu (en plus du shampooing, utiliser l'extrait en lotion: tamponner avec un coton imbibé d'une solution de 20 gouttes d'extrait dilué dans un coquetier d'eau).
- Démangeaison du cuir chevelu (En chercher la cause. En attendant, si le shampooing traitement [voir plus haut] marche, continuer).
- Acné et boutons d'origine diverse (Humidifier le visage. Mettre 5 gouttes d'extrait dans une paume et s'en frotter les paumes, puis s'en enduire le visage et masser)
- Coupures, égratignures, brûlures légères (Utiliser le "First-Aid Spray à l'extrait de pépin de pamplemousse" du commerce. En son absence, diluer quelques gouttes d'extrait dans un peu d'eau et poser très délicatement en compresse sur la plaie ou la brûlure)
- Dermatite (Ne jamais laver au savon! Rincer à l'eau et masser la zone affectée avec une dilution de 10 gouttes d'extrait dans un coquetier d'huile)
- Psoriasis (masser la zone affectée avec une dilution de 10 gouttes d'extrait dans un coquetier d'huile. Continuer s'il y a amélioration)
- Eczéma sec (même traitement que pour psoriasis. Très efficace)
- Eczéma suintant (utiliser la poudre d'extrait de pépin de pamplemousse)
- Piqûres d'insectes (appliquer sur la piqûre sans dilution. Pour les peaux sensibles, diluer dans un peu d'eau ou d'huile)
- Ulcères variqueux (en compresses. Diluer 30 gouttes d'extrait de pépin de pamplemousse dans un coquetier d'eau bouillie et refroidie. Renouveler fréquemment)
- Verrues (extrait pur directement sur la verrue 2 x par jour. Cela peut prendre du temps, mais c'est efficace).
- Mycoses de la peau (appliquer pur ou dilué dans un peu de glycérine sur les parties affectées. Continuer un certain temps après la disparition de la mycose pour prévenir une récidive. Exposer la peau au soleil et à l'air libre le plus possible)
- Mycose des pieds (comme pour la mycose de la peau. Ajouter également 20 gouttes d'extrait de pépin de pamplemousse à la dernière eau de rinçage des chaussettes. Si la mycose se met à suinter, utiliser la poudre d'extrait de pépin de pamplemousse)
- Transpiration excessive des pieds - due également à des champignons (Bains de pieds où 50 gouttes d'extrait de pépin de pamplemousse ont été diluées)
- Cors et cals (bains de pieds de 5 à 10 min. où 30 gouttes d'extrait de pépin de pamplemousse ont été diluées)
- Mycose des ongles - mains et pieds (Préparer le terrain en limant aussi ras que possible l'ongle affecté au-dessus d'un papier journal. Si lime en métal, désinfecter la lime à l'extrait de pépin de pamplemousse pour ne pas infecter les autres ongles. Jeter le papier journal contenant la poudre d'ongle. Mettre de l'extrait de pépin de pamplemousse pur sur l'ongle affecté 2 x par jour. Reprendre le limage de l'ongle tous les 3 ou 4 jours, puis plus tard toutes les 3 ou 4 semaines. Important! Continuer le traitement 2 x par jour pendant plusieurs mois pour prévenir les récidives).
- Vaginite, mycose vaginale (candidose voir le post spécial à ce sujet), bactéries et parasites vaginaux (Ne jamais utiliser d'extrait de pépin de pamplemousse pur dans la région vaginale. Ne pas laver au savon mais rincer à l'eau dans laquelle quelques gouttes d'extrait de pépin de pamplemousse et d'huile d'arbre à thé ont été ajoutées Utiliser le bain vaginal suivant au moins une fois par semaine: 1 à 3 gouttes d'extrait dans un verre d'eau tiède + 5 gouttes de teinture d'échinacea. Mettre ce mélange dans une poire et l'injecter dans le vagin. Garder quelques minutes. Répéter toutes les 12 heures pendant 3 jours, puis continuer le traitement une fois par jour. Vaporiser les protège-slips avec le spray d'extrait de pépin de pamplemousse qu'on trouve dans le commerce. Après le traitement, pour ré-ensemencer la flore vaginale, mélanger du yaourt naturel à une quantité égale d'eau chaude et l'injecter dans le vagin. L'efficacité de ce traitement n'est plus à prouver. En cas de candidose, faire également un traitement interne car les mêmes champignons se retrouvent dans l'intestin et doivent être éliminés en même temps pour prévenir les récidives. Ajouter 20 gouttes à la dernière eau de rinçage des sous-vêtements pendant tout le traitement pour éviter la propagation des champignons).
- En même temps, chez le partenaire: Mélanger 10 gouttes d'extrait dans un coquetier d'huile de sésame et en enduire le pénis. Laisser agir plusieurs minutes. Ne jamais utiliser d'extrait pur sur les parties génitales. Poursuivre le traitement pendant 15 jours environ. Ajouter 20 gouttes à la dernière eau de rinçage des sous-vêtements pendant tout le traitement pour éviter la propagation des champignons.




EN INTERNE
- Utilisation de l'extrait en interne: entre 3 et 15 gouttes dans un verre d'eau ou, si trop acide, de jus de fruits 2 à 3 fois par jour, jusqu'à ce que les symptômes aient disparu. Commencer par 3 gouttes et augmenter progressivement la dose.
- L'EPP se trouve également en gélules et en comprimés. L'équivalent des gouttes d'extrait liquide est indiqué sur la boîte.

Soigne:

- Inflammations en général
- Rhumes et grippe
- Infections gastro-intestinales
- Gastrites, ulcères (hélicobacter pylori)
- Candida albicans
- Tous problèmes dûs à des champignons, levures ou moisissures : problèmes cardiovasculaires, rhumatismes, arthrite, goutte, asthme, sinisute, gastrite, tuberculose, cancer.
- Candida dans les intestins pouvant donner des symptômes tels que: flatulence, diarhée, colite, ulcères du système digestif, allergies, hyperactivité, déséquilibres hormonaux, maux de tête, migraines, mauvaise mémoire, perte d'équilibre, maux d'oreilles, problèmes de reins etc...
Dose pour candida et autres champignons parasites:
1ère semaine: 3 à 9 gouttes dans un verre d'eau 1 x par jour
2ème semaine: 3 à 9 gouttes dans un verre d'eau 2 x par jour
3ème semaine: 3 à 9 gouttes dans un verre d'eau 3 x par jour
Poursuivre ce traitement pendant 1 à 3 mois ou plus suivant l'intensité du problème.
- Allergies secondaires (qui ne sont pas dues à un allergène spécifique donnant des symptômes immédiats).


A TITRE PREVENTIF

- En voyage dans les pays où l'eau et la nourriture ne sont pas toujours fiables: quelques gouttes diluées dans un verre d'eau tous les jours pour prévenir l'installation de parasites, vers, etc.

(fin du copié/collé)


L'EPP se présente sous forme de liquide, en flacon avec compte-gouttes. On le trouve en pharmacie et magasins diététiques / bio, entre 12 et 20 euros les 100 ml. Il est préférable de l'acheter bio.

Il est bon de noter cependant le pamplemousse en général (fruit ou pépin) est déconseillé en cas de traitement médicamenteux. En effet, le pamplemousse désactive totalement l'effet des médicaments (inhibition de l’action de l'enzyme CYP3A4 permettant l'absorption intestinale des médiacaments dans le corps), ou, au contraire, provoque un surdosage de celui-ci et une majoration de ses effets indésirables (augmentation de la biodisponibilité du médicament).


Un lien intéressant :

http://www.penntybio.com/huiles/citroplus_pepins_pamplemousse.html

Noireaudes
Membre

Féminin Nombre de messages : 12
Localisation : Paris
Emploi : Photographe
Date d'inscription : 24/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://www.aurorecolibert.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Extrait de pépin de pamplousse (EPP)

Message par Catharing le Ven 31 Aoû 2012 - 1:27

Bonjour noireaudes,


Concernant l'extrait de pépins de pamplemousse (EPP)il faut quand même apporter des précisions..
C'est un produit qui fait l'objet de controverses et avertir les lecteurs et utilisateurs potentiels que,tous les produits à base d'EPP ne sont pas identiques!


En 1997 les laboratoires cantonaux de Bâle ont constaté de hautes concentrations de chlorure de benzéthonium dans divers extraits de pépins de pamplemousse qui avait pour conséquence la retraite de ces produits. ......k

Le chlorure de benzéthonium est un désinfectant (base quaternaire d'ammonium, détergent cationique) que l'on trouve dans certains produits de nettoyage, mais aussi dans certains médicaments (tablettes à sucer contre l'angine, spermicides).

Les détergents cationiques sont plus toxiques que les autres détergents. Ils ont non seulement un effetfortement corrosif en solution concentrée (> 5 - 10 %), mais aussi des effets toxiques systémiques. A la suite d'applications externes de solutions concentrées, il faut s'attendre à une irritation ou brûlure de la peau, à la formation de cloques et de nécroses cutanées, ou encore à des dommages de la cornée. Si une solution concentrée est ingérée, elle provoque, en plus de l'effet corrosif sur les muqueuses de la bouche et de l'oesophage, des effets multiples tels que nausées, vomissements, douleursabdominales, diarrhées, oedème pulmonaire, hypotension, acidose métabolique et dépression du système central nerveux (somnolence à coma), convulsions épileptiformes; des doses massives peuvent même entraîner la mort. L'ingestion de petites quantités de chlorure de benzéthonium en faible concentration (< 0.1 %), par contre, n'engendre guère de symptômes.

Les extraits de pépins de pamplemousse contenant du chlorure de benzéthonium en concentrations de 7 à 11% représentent un danger considérable s'ils sont mal utilisés (ingestion de l'extrait concentré en quantité importante, c'est-à-dire en gorgées). Même le contact cutané ou oculaire peut provoquer des symptômes.
http://www.toxi.ch/ausgabe/frameset.php?lang=ger&myself=http://www.toxi.ch/ausgabe/showfinal.php?id=369&language=fre&menu=wissenswertes

Et aussi
Sur le site de raffa très bien documenté (avec de nombreuses sources concernant la controverse sur l'EPP)

Par contre trois études scientifiques, deux japonaises (1996 et 2001) et une allemande (1999) ont montré que certains EPP commercialisés n'étaient pas vraiment naturels dans la mesure où on y detectait la présence en quantité non négligeable d'antibiotiques et de conservateurs industriels : le chlorure de benzéthonium (composé quaternaire d'ammonium, toxique), le triclosan et le methyl paraben. Elles ont par ailleurs montré que certains EPP n'avaient pas d'effets antibiotiques et que ces derniers ne contenaient pas les conservateurs industriels incriminés
.

http://raffa.grandmenage.info/post/2005/09/07/L_extrait_de_pépins_de_pamplemousse

Conclusion:

Tant qu'à utiliser l'EPP ( Extrait de Pépins de Pamplemousse) autant vérifier qu'il n'y a pas de benzethonium...et respecter les dosages.




Dernière édition par Catharing le Ven 31 Aoû 2012 - 11:41, édité 1 fois

________________________________________________________
« Celui qui donne sa pitié au méchant fait tort au juste. »

"J'ai tendance à comparer les humains actuels aux légumes cultivés hors sol, sous serre.
Il suffit que tu les déplaces en terre, au soleil, en plein vent, sous la pluie, pour qu'ils crèvent. Tellement ils sont fragiles
." Lo de

Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4079
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Extrait de pépin de pamplousse (EPP)

Message par tarsonis le Ven 31 Aoû 2012 - 8:28

Bonjour,

vis à vis de la modération :
La rubrique "Santé" est une zone, et non un sujet. Si le sujet n'existe pas dans la partie publique, alors il doit être posté dans la zone d'embarquement, pour les membre non premium


Il y a quelques mois, alors que j'allais chez le pharmacien, celui-ci m'a vanté les mérites de l'extrait de pépin de pamplemousse
Certains pharmaciens sont de bonne foi, et experts en de nombreux domaines. Cependant, j'ai eu de bien désagréables surprises quand je leur ai posé diverses questions sur des classes pharmaceutiques, la résorption, le gate control, la chimie et molécules de la nomenclature...tout est pourtant dans leur formation.
Plusieurs m'ont déçu par la limitation de leurs compétences à la vente de produits. Je le répète, ceci ne peut pas être généralisé, mais cela force à conserver un esprit critique envers une blouse blanche qui conseille ce qu'elle vend.


Selon Wikipédia, "c'est un scientifique Serbe Jacob Haric (immigrés aux États-Unis en Floride dans les année 60) qui a couvert les qualités protectrices de l'extrait du pépin de pamplemousse. En effet il était féru de jardinage et il avait constaté que dans son composte les grains de pamplemousse n'avait pas été attaqué par les bactéries. Il décida alors d'étudier le pépin de pamplemousse. L'extrait de pépin de pamplemousse (EPP) est un liquide provenant des pépins, de la pulpe et des membranes blanches de pomélo Citrus ×paradisi. "

Afin de ne pas biaiser le propos de wikipédia, il serait préférable de mettre aussi la suite :
L'extrait de pépin de pamplemousse est vendu comme complément alimentaire et utilisé dans des produits cosmétiques en raison de son activité anti-microbienne présumée, malgré les différents tests qui prouvent l'inefficacité d'EPP produits sans conservateurs synthétiques.
Certaines études scientifiques concernant l'extrait de pépins pamplemousse contredisent les propriétés anti-microbiennes supposées. Des soupçons concernant la vraie nature des composés actifs des extraits de pépins de pamplemousse sont apparus lorsque des additifs synthétiques ont été découverts dans des produits du commerce. Les extraits de pépin de pamplemousse suspectés contenaient des conservateurs synthétiques2,1, tels le chlorure de benzethonium et des paraben. Les tests en laboratoire n'ont pu mettre en évidence des effets anti-microbiens que lorsque ces conservateurs étaient présents, concluant que les propriétés anti-microbiennes sont simplement dues aux conservateurs synthétiques, et qu'il n'y a pas de composé naturel avec une activité anti-microbienne dans l'extrait de pépins de pamplemousse

Ce qui pourrait faire douter des connaissances (ou des motifs) de ton pharmacien s'il a "vanté les mérites de l'extrait de pépin de pamplemousse".

Je vous fait un copié / collé des détails:
Afin de respecter la charte (droit d'auteur), on demande de toujours mettre le lien source, et de faire des citations relativement courtes

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7989
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Extrait de pépin de pamplousse (EPP)

Message par logan le Ven 31 Aoû 2012 - 9:23

Hello,

En complément et pour compléter ce témoignage, ma mère et un ancien collègue m'avait aussi vanté les mérites de ces extraits de pépins de pamplemousse qu'ils utilisaient aux besoins.

Pour ma mère, elle m'a confirmé le effets positifs ressentis sur les mycoses, le cuir chevelu, et les petites toux/rhumes.
Pour mon collègue il s'en servait principalement pour le cuir chevelu, et les maux de bouche.
C'est toujours intéressant d'avoir des retours confirmés de gens qu'on connait plus que sur le net ..

Perso j'avai fait une petite cure pour me booster l'hiver dernier durant un début de rhume, et je me suis senti plutôt bien (après toujours dur de savoir d'où ça vient).

De façon général, ça semble donc être un produit intéressant, avec un spectre assez large. Peut être utile d'en garder 1 ou 2 bouteilles chez soi d'avance.
Après bien sûr il n'y a pas de remèdes miracles, et les effets doivent aussi varier d'une personne à l'autre. Et comme tout, à consommer avec modération et en veillant à bien respecter les consignes d'usage.

logan
Animateur

Masculin Nombre de messages : 2428
Localisation : France
Emploi : Ingénieur IT
Date d'inscription : 17/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://oldu.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Complément message extrait de pépins de pamplemousse EPP

Message par Griffon le Ven 31 Aoû 2012 - 14:26

http://www.le-projet-olduvai.com/t6290-extrait-de-pepin-de-pamplousse-epp

Retour d'expérience :
En ce qui me concerne, c'est très efficace en tout début de rhume, maux de gorge, gastro.
30 gouttes deux fois par jour, généralement pendant deux ou trois jours, et je suis de nouveau d'aplomb.
(non ce n'est pas le temps de combattre l'infection, au bout d'une journée il y a déjà une nette différence)

Je dilue dans un peu d'eau et je bois tel quel à jeun le matin et loin d'un repas pour la deuxième prise.

Concernant la qualité de l'extrait de pépins de pamplemousse ou des huiles essentielles destinées à la médecine, il existe des labels de qualité, suivant les laboratoires il s'agit de :
- HEBBD = Huiles Essentielles Botaniquement et Biochimiquement Définies
- HECT = Huiles Essentielles ChemoTypées
- AB = Agriculture Biologique (pour les HE uniquement ingérées telles
que citron, menthe, ravensare...) qui indique que l'HE provient d'une
plante aromatique cultivée biologiquement, cad sans pesticide.

Griffon
Membre Premium

Féminin Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 09/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Extrait de pépin de pamplousse (EPP)

Message par Noireaudes le Ven 31 Aoû 2012 - 14:35

En effet, j'avais lu également quelques articles controversés, notamment sur les substances chimiques ajoutées à l'EPP. Mais ces produits ne sont pas commercialisés en France.

Je fais souvent des cures également, notamment en hiver, et les seuls flacons que j'ai pu trouvé étaient biologiques. Les effets escomptés, mêmes sans les additifs, étaient pourtant bien là...

Je cite : "Ce produit d'origine allemande [en parlant de la marque CitroBiotic] est exempt de conservateurs interdits en France (benzéthonium, ammoniums quaternaires)."

source : http://www.origine-naturelle.com/Citrobiotic_extrait_de_pepins_de_pamplemousse_Bio_100_ml.html

Noireaudes
Membre

Féminin Nombre de messages : 12
Localisation : Paris
Emploi : Photographe
Date d'inscription : 24/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://www.aurorecolibert.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum