Comment discuter de ses craintes, de sa préparation avec son voisinage proche?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment discuter de ses craintes, de sa préparation avec son voisinage proche?

Message par Patrice91 le Mer 25 Jan 2017 - 23:27

Bonsoir à tous,

Petite intro: Je vis dans un petit village du Sud Essonne, 1400habitants environ. 99% de pavillons. Par une cité de connards à moins de 15km.

Je me demande comment je pourrais découvrir lesquels parmi mes voisins ont les mêmes craintes que moi et lesquels ont vraiment entamé une préparation (parce que s'il s'agit uniquement de trouver des gens ayant des craintes, j'en trouverai des wagons, c'est sûr). Je veux des gens qui s'engagent physiquement et financièrement, pas des grandes gueules.

Ainsi, je me posais la question de rédiger un petit message que j'irais poster dans toutes les boîtes aux lettres de mes environs. Un message exposant clairement que je suis à la recherche de "partenaires" de préparation. Mais un message anonyme pour ne pas m'afficher aux yeux de tout le monde (plein de gens me prendraient pour un allumé ou se souviendraient de mon nom le jour où ça tournera mal et viendraient frapper à ma porte avec femme et enfants). J'y mentionnerais simplement une adresse mail toute aussi anonyme afin de créer le premier contact.
Ainsi les gens proches de mes idées m'écrivent par cet intermédiaire et on lie connaissance anonymement dans un premier temps afin de se tester.
En revanche, ceux qui s'en foutent ne sauront jamais qui l'a écrit et oublieront vite tout cela.

Qu'en pensez-vous? Quelle serait votre réaction à la réception d'un tel message anonyme? (bon je sais bien que votre réaction serait biaisée par votre état d'esprit déjà éveillé)
Merci de me donner vos avis sincères.
TchoO!!

Patrice91
Membre

Masculin Nombre de messages : 137
Date d'inscription : 27/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment discuter de ses craintes, de sa préparation avec son voisinage proche?

Message par Collapse le Jeu 26 Jan 2017 - 9:29

Bonjour,

Tu as raison, je suis sur qu'en plein état d'urgence, tes voisins seront ravi d'apprendre qu'il y a un fou armé dans un bunker dans leur quartier.

Ma petite expérience m'a appris deux choses: on ne parle pas de préparation (et du fight club) ni de fin du monde.

Mais, Les gens se préparent sans le savoir.
Tu peux discuter avec tes voisins de récupération d'eau pour le jardin (pas pour le fight club) de stockage de nourriture - comment faire les conserves des produits du jardin, sa terrine, ses confitures - surtout avec les anciens, ils adorent ça (et ça n'est pas pour le fight club).
Pour le home défense (ça n'est pas pour le fight club), discute des cambriolages. ça inquiète tout le monde. Du coup dans ma rue, je sais qui a des alarmes, des chiens, et des armes. J'ai aussi repéré les chasseurs. (les chasseurs en ville sont plus bourgeois mais ils sont aussi nombreux qu'à la campagne). Les club de tirs sont très bien pour nouer des liens.
Profite de chaque catastrophe/événement pour discuter avec les voisins (ON NE PARLE PAS DU FIGHT CLUB). Oh la la! les pauvres ! les innondations! la neige! le froid! c'est terrible ma bonne dame !! Ah? vous avez un poêle à bois (le bois vient d’où? vous avez un bon plan, un stock?) (ON NE PARLE PAS DU FIGHT CLUB)

Dernier point et le plus important: Si les gens savent, ils viendront se servir. Un père de famille (moi) dont les enfants ont faim sera prêt à tout, donc ON NE PARLE PAS DU FIGHT CLUB

Cordialement

Ps : Pour vivre heureux, vivons caché
avatar
Collapse
Membre

Masculin Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 15/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment discuter de ses craintes, de sa préparation avec son voisinage proche?

Message par Atyla76 le Jeu 26 Jan 2017 - 9:32

As-tu essayé RSF91 ?

Je suis venu en région parisienne, faire un stage de maniement des armes blanches.
J'ai été surpris par le nombre de personnes qui se disent survivalistes...
Effectivement, j'aurais du être ravi, et enthousiasmé. Finalement, je n'ai presque rien dit, et suis resté en retrait /gné!/

Je crois que cette mouvance prend de l'ampleur...Le comble serait qu'elle devienne une mode ! ds

________________________________________________________
SI VIS PACEM PARA BELLUM
MOLON LABBE
PRO PATRIA VIGILANT
avatar
Atyla76
Membre

Masculin Nombre de messages : 121
Date d'inscription : 03/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment discuter de ses craintes, de sa préparation avec son voisinage proche?

Message par Aristote le Jeu 26 Jan 2017 - 9:42

Patrice91 a écrit:Merci de me donner vos avis sincères.

Ok,

Par une cité de connards à moins de 15km.

C'est pas très sympa pour l'ensemble de ces familles scratch  qui essayent sûrement de vivre du mieux qu'elles le peuvent. Pourquoi les traiter ainsi et les mettre toutes dans le même sac ? De +, je ne pense pas que ce soit de bon aloi, ni très bien vu sur notre forum de dénigrer les gens de cette façon.

________________________________________________________
“Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer
"Moins on pense, plus on parle" Montesquieu
Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène
avatar
Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3495
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment discuter de ses craintes, de sa préparation avec son voisinage proche?

Message par daeron le Jeu 26 Jan 2017 - 9:48

Tout à fait généraliser est dangereux et inutile...même si je serai ravi de ne pas habiter proche d'une de ses cités .

daeron
Membre

Masculin Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 26/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment discuter de ses craintes, de sa préparation avec son voisinage proche?

Message par Patrice91 le Jeu 26 Jan 2017 - 10:41

Bonjour et merci pour vos commentaires.

Le terme "connard" ne s'applique qu'aux délinquants qui habitent dans les quartiers défavorisés, pas aux gens honnêtes qui habitent ces mêmes quartiers, font ce qu'ils peuvent pour s'en sortir et sont les premières victimes de ces meutes des jeunes cons. Ils sont plus bêtes que méchants et c'est précisément ce qui les rend dangereux. Ils ne se rendent pas compte de la portée de leurs actes. Mais c'était un raccourci maladroit, je vous l'accorde.

Je comprends ton point de vue collapse. Et j'ai bien perçu le risque de s'exposer ainsi à ses voisins. C'est pour ça que je voudrais que ma démarche reste anonyme dans un premier temps histoire de "jauger" ceux qui me contacteraient. Moi aussi j'ai repèré les chasseurs, ceux qui possèdent des arbres fruitiers, font des potagers, ont des tas de bois derrière chez eux ou roulent en defender. Mais sont-ils aussi prévoyants pour ce qui concerne la nourriture, l'eau potable et l'assainissement. Parce que c'est quand même l'essentiel, enfin à mes yeux.

Atyla, oui, j'ai adheré aux groupes facebook RSF de ma région. Y'a pas grand monde. Et le peu de gens avec qui j'avais pris contact, des collègues, comme par hasard Smile , habite trop loin. Je voudrais tisser des liens avec des voisins proches qui ont déjà construit/acheté un habitat dans mon coin et qui ont donc tout intérêt à s'impliquer dans la préparation au niveau local.

Idem pour le stand de tir. Il est déjà à 15km de chez moi. Trop loin.

Je pense que je vais passer à l'acte. Après tout, tant que je reste anonyme, qu'est ce que je risque?

J'avais aussi pensé passer par l'intermédiaire du site "voisins vigilants". Je ne sais pas si vous connaissez ce truc. Mais, pour le coup, ce n'est plus anonyme du tout.


Dernière édition par Patrice91 le Jeu 26 Jan 2017 - 14:22, édité 1 fois

Patrice91
Membre

Masculin Nombre de messages : 137
Date d'inscription : 27/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment discuter de ses craintes, de sa préparation avec son voisinage proche?

Message par Collapse le Jeu 26 Jan 2017 - 12:15

RE

Dans le cas où tu passerai à l'action, pourrais tu nous faire un retour ? réaction positive ou indifférence...

Un question m'interpelle : Pourquoi veut tu impliquer tes voisins? et dans quoi ? nourriture? eau ? défense? Si tu es au ministère de l'intérieur tu sais que ce genre de plan est très risqué. Tu pourrai y perdre beaucoup en commençant par ton travail
avatar
Collapse
Membre

Masculin Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 15/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment discuter de ses craintes, de sa préparation avec son voisinage proche?

Message par La teigne le Jeu 26 Jan 2017 - 12:30

Monte déjà un réseau "Voisin vigilant" contre les cambriolages. Au moins c'est déjà un début d'organisation pour la défense commune. A force de cotoyer et de boire des coups avec des gens tu avancera dans ton projet. Il se fera avec le temps.
Apprend déjà à connaitre les gens et à les jauger. Evite de trop parler aux mauvaises personnes. Les "cassos" peuvent causer beaucoup de souci.
avatar
La teigne
Membre

Féminin Nombre de messages : 51
Localisation : 60
Date d'inscription : 10/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment discuter de ses craintes, de sa préparation avec son voisinage proche?

Message par merlin06 le Jeu 26 Jan 2017 - 13:18

Collapse a écrit:Bonjour,

Tu as raison, je suis sur qu'en plein état d'urgence, tes voisins seront ravi d'apprendre qu'il y a un fou armé dans un bunker dans leur quartier.

Ma petite expérience m'a appris deux choses: on ne parle pas de préparation (et du fight club) ni de fin du monde.

Mais, Les gens se préparent sans le savoir.
Tu peux discuter avec tes voisins de récupération d'eau pour le jardin (pas pour le fight club) de stockage de nourriture - comment faire les conserves des produits du jardin, sa terrine, ses confitures - surtout avec les anciens, ils adorent ça (et ça n'est pas pour le fight club).
Pour le home défense (ça n'est pas pour le fight club), discute des cambriolages. ça inquiète tout le monde. Du coup dans ma rue, je sais qui a des alarmes, des chiens, et des armes. J'ai aussi repéré les chasseurs. (les chasseurs en ville sont plus bourgeois mais ils sont aussi nombreux qu'à la campagne). Les club de tirs sont très bien pour nouer des liens.
Profite de chaque catastrophe/événement pour discuter avec les voisins (ON NE PARLE PAS DU FIGHT CLUB). Oh la la! les pauvres ! les innondations! la neige! le froid! c'est terrible ma bonne dame !! Ah? vous avez un poêle à bois (le bois vient d’où? vous avez un bon plan, un stock?) (ON NE PARLE PAS DU FIGHT CLUB)

Dernier point et le plus important: Si les gens savent, ils viendront se servir. Un père de famille (moi) dont les enfants ont faim sera prêt à tout, donc ON NE PARLE PAS DU FIGHT CLUB

Cordialement

Ps : Pour vivre heureux, vivons caché
Je crois que c'est un des meilleurs messages que j'aie lu sur le sujet, pragmatique, sérieux sans se prendre au sérieux, merci. Very Happy

Note personnelle, il n'est pas très bien vu pour un membre d'un des ministères régaliens de se mêler de ce genre de trucs, de près ou de loin, je te suggère donc très sérieusement d'effacer toute trace laissant à penser que tu pourrais en faire partie.

Le stand à 15km c'est pas trop loin, surtout quand on peut en profiter pour compléter son entrainement pro'... clind'oeil

________________________________________________________
« Celui qui voit un problème et qui ne fait rien fait partie du problème. » Mahatma Gandhi.
avatar
merlin06
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 201
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 21/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment discuter de ses craintes, de sa préparation avec son voisinage proche?

Message par Patrice91 le Jeu 26 Jan 2017 - 14:20

Merlin06, quand je dis que c'est trop loin, je veux dire que j'y croiserai des gens d'Essonne. Peu de chances que j'y croise des gens de mon village ou de ma rue. C'est en ça que c'est "déjà trop loin".

Collapse, je ne tiens pas à monter une milice. Tout ça, ça viendra rapidement et naturellement avec le chaos.
En revanche, je pense qu'on peut par exemple s'entraider pour des bricolages un peu particuliers (défense passive de l'habitation), se compléter (il achète ça et moi autre chose...) mais surtout se serrer les coudes, si le chaos survient, face aux gens qui n'auront rien prévu.

Patrice91
Membre

Masculin Nombre de messages : 137
Date d'inscription : 27/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment discuter de ses craintes, de sa préparation avec son voisinage proche?

Message par Atyla76 le Jeu 26 Jan 2017 - 18:44

Toutes ces interventions me paraissent très cohérentes...

Je comprends ta démarche Patrice91, mais à part des emmerdes, tu n'en tireras rien de bon clind'oeil

Ton voisin, c'est peut-être celui qui viendra te piller le jour du basculement, en cas de pénurie quelconque ! ( Tu le sais bien ).

Les "initiés" parlent, et pas qu'à des "initiés"...Et on est tous le "connard" de quelqu'un, surtout de ceux qui n'aiment pas le bleu. Le jour où ça part vraiment en vrille, tu deviendras une cible à tes dépends, c'est évident. Je pense que la meilleure de solution a été proposée par Collapse, c'est la plus sage !

Tu ne maîtriseras pas les grandes gamelles, les gars qui ont un four, ça comme, et qui dévoileront ton secret à leurs copains de boisson, lors d'un apéro arrosé...

Le mieux, c'est le "low profile", ce qui n'empêche pas de te mettre en relation avec les Voisins Vigilants...Mais, tu risques d'être déçu, comme avec le RSF sleep

A part perdre ton temps, et de l'énergie, tu n'y gagneras absolument RIEN !

C'est sans animosité que je te dis ça, et je comprends ta démarche, nous sommes des Saint Bernard, des chiens de berger, entre moutons, et loups...Pas facile de trouver sa place Smile

________________________________________________________
SI VIS PACEM PARA BELLUM
MOLON LABBE
PRO PATRIA VIGILANT
avatar
Atyla76
Membre

Masculin Nombre de messages : 121
Date d'inscription : 03/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment discuter de ses craintes, de sa préparation avec son voisinage proche?

Message par Patrice91 le Jeu 26 Jan 2017 - 18:57

Vous avez peut-être raison... Je vais réfléchir mais ça me chatouille quand même de poster une centaine de "flyers", histoire de voir les retours.
Je pense pouvoir jauger du sérieux d'un mec en quelques échanges par mail. Si le niveau reste sur "les immigrés sont dangereux, je vais acheter un fusil à pompe", c'est clair que je passerai mon chemin. Mais s'il me parle de résilience, d'énergies alternatives, de stocks, de filtre berkey ou que sais-je, je ne pourrai pas faire autrement que d'aller le voir. Je peux toujours m'habiller en père noël ou en batman pour rester anonyme. Smile

Concernant "voisins vigilants", je trouve que ça sert surtout à te faire flipper.
T'es pas plus vigilant qu'avant mais tu reçois tous les compte-rendus de la gendarmerie du coin et tu sais tout ce qui s'est passé dans ton voisinage.

Patrice91
Membre

Masculin Nombre de messages : 137
Date d'inscription : 27/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment discuter de ses craintes, de sa préparation avec son voisinage proche?

Message par Catharing le Jeu 26 Jan 2017 - 19:21

Salut,

Un flyer dans la boite aux lettres,un peu comme les gars qui te laissent de la pub pour nettoyer ta façade ou tailler ta haie...tu vois ou je veux en venir zinzin .
Déjà pas certain que ton flyer ne parte  à la poubelle sans être lu et si par curiosité je lis le laïus et je vois qu'il faut que je passe par une adresse mail pour prendre contact avec un inconnu qui veut des infos sur mon mode de vie ,ce sera direct poubelle .
Trop directe comme approche ,trop intrusive..
Fais gaffe qu'un de tes voisins (vigilant ou pas clind'oeil ) n'aille au commissariat le plus proche (un comble!)
"Bonjour,j'ai reçu ça dans ma boite aux lettres ,mes voisins aussi ...bla,bla,bla"
(dans ce cas là prévoir des gants pour distribuer les flyers /sad/)

________________________________________________________
"Les choses ne changent pas, change ta façon de les voir, cela suffit".
avatar
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4267
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment discuter de ses craintes, de sa préparation avec son voisinage proche?

Message par Patrice91 le Jeu 26 Jan 2017 - 20:24

Ouais, c'est pas faux... J'avais pas envisagé la chose ainsi. C'est vrai que ça pourrait être perçu comme l'approche de kk'un ayant de mauvaises intentions et se retourner contre moi.
Vous m'avez convaincu, je vais laisser tomber l'idée.
Je me contenterai de me balader en treillis et rangers pour promener mon chien. Smile Je plaisante. J'ai pas de chien.

Patrice91
Membre

Masculin Nombre de messages : 137
Date d'inscription : 27/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment discuter de ses craintes, de sa préparation avec son voisinage proche?

Message par montargie le Jeu 26 Jan 2017 - 22:01

J’oublierai l'idée du toute boite si j'étais toi. La proposition de Collapse me parait la plus adaptée
.

________________________________________________________
Si le "plan A" ne fonctionne pas, il reste 25 lettres dans l'alphabet!
avatar
montargie
Membre

Masculin Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 19/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment discuter de ses craintes, de sa préparation avec son voisinage proche?

Message par Wanamingo le Jeu 26 Jan 2017 - 22:22

Si tu ne te fais pas reconnaitre par une mamie à la fenêtre,  tout le village va de toute façon en parler pour essayer de trouver qui est le doux dingue. Faudrait être vraiment low profile après ça ! Et croiser les doigts.
avatar
Wanamingo
Modérateur & animateur

Masculin Nombre de messages : 1303
Date d'inscription : 27/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment discuter de ses craintes, de sa préparation avec son voisinage proche?

Message par Atyla76 le Ven 27 Jan 2017 - 9:29

Pat, les gens ne sont pas prêts ! Laughing

________________________________________________________
SI VIS PACEM PARA BELLUM
MOLON LABBE
PRO PATRIA VIGILANT
avatar
Atyla76
Membre

Masculin Nombre de messages : 121
Date d'inscription : 03/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment discuter de ses craintes, de sa préparation avec son voisinage proche?

Message par pragma tic le Ven 27 Jan 2017 - 10:16

Bonjour,

Je conseille également la prudence en matière de communication, et même en matière de préparation relationnelle.
C'est essentiellement le niveau psychologique qui m'inspire cette prudence.
Le contexte de dégradation socio-économique entraîne un contexte d'anxiété générant des comportements paranoïiaques et la recherche de boucs-émissaires. Même si la dégradation de l'environnement confirme le bien fondé de vos craintes, vous risquez fort d'être celui qui amène le malheur, ce sera de votre faute si le monde se casse la gueule.
Quant à la préparation relationnelle, se pose le problème de savoir comment les gens aujourd'hui sensés et normaux se comporteront dans des circonstances de fort stress. Je qualifierais ça de loterie. J'ai un peu testé dans le domaine maritime (je skippais des voiliers en régate), les conditions de fort stress sont déconcertantes et révélatrices des failles de chacun. C'est d'autant plus déconcertant que les réactions de chacun dépendent de la nature du stress ; nous pouvons très bien réagir dans des conditions de fort stress d'une certaine nature, et très mal dans des conditions de stress équivalent d'une autre nature.
Quand on connait ça, on est incité à une recherche d'autonomie maximale en préalable, puis à rechercher les partenariats... une fois les comportements des uns et des autres révélés.

pragma tic
Membre

Masculin Nombre de messages : 56
Date d'inscription : 07/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment discuter de ses craintes, de sa préparation avec son voisinage proche?

Message par Patrice91 le Ven 27 Jan 2017 - 10:36

Oui, j'ai bien compris que je faisais fausse route. Merci pour vos conseils d'ailleurs.

Mais sincèrement, vous ne vous sentez pas seuls dans vos préparatifs?
J'ai beau accumuler du matériel (dont du matériel qui peut faire très mal), je me dis que je ne durerai pas longtemps face à des voisins affamés. Sans parler des amis à qui il faudra refuser d'ouvrir sa porte.

Patrice91
Membre

Masculin Nombre de messages : 137
Date d'inscription : 27/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment discuter de ses craintes, de sa préparation avec son voisinage proche?

Message par Philippe-du-75013 le Ven 27 Jan 2017 - 12:15

Quand je vois que je suis déjà repéré dans l'immeuble comme le type qui a de vrais outils de plombier et un stock de joints je n'ose imaginer pour le reste (que je n'ai pas) en cas de désastre.

________________________________________________________
"Ne participez pas à l’économie sans nécessité. Achetez aussi peu que possible. Réutilisez autant que vous le pouvez. Réduisez vos besoins physiques. Établissez des plans pour les réduire davantage" (Dimitri Orlov)


"Le sage ne peut recevoir ni injure ni outrage" (Sénèque)
avatar
Philippe-du-75013
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1275
Age : 61
Localisation : IDF
Loisirs : Natation, vélo (déplacements non sportifs)
Date d'inscription : 24/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment discuter de ses craintes, de sa préparation avec son voisinage proche?

Message par Collapse le Ven 27 Jan 2017 - 13:41

bonjour,

Merci pour les compliments.

J'ai la chance d'avoir impliqué ma femme et mes enfants dans mes préparatifs. J'ai réussi à les convaincre de la même façon que je l'ai été. En m'informant, recoupant et en prenant conscience de l'inévitable.

Aujourd'hui se pose le problème des parents/frère/sœur. Je parle constamment des problèmes du monde autour de moi, de manière rationnelle et sourcé.

Malgré çà je porte comme vous le fardeau. Nous avons tous pris la pilule rouge à un moment donné, et je me pose constamment la question de savoir si je ne fais pas fausse route.

La seul réponse que je trouve est celle la : Les gens ont plus ou moins conscience qu'on va dans le mur (climat, énergie, économie...) Mais ils ne veulent rien changer. Y compris leur confort de vie. Se préparer implique beaucoup de recherche, d'investissement, de se tenir au courant de tout et de garder un œil derrière soi. Ces effort sont trop important pour beaucoup et attendent que d'autres les fasses à leur place. (Voir dilemme du prisonnier : https://fr.wikipedia.org/wiki/Dilemme_du_prisonnier)

Alors oui, on est seul et plus encore quand ta famille compte sur toi
avatar
Collapse
Membre

Masculin Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 15/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment discuter de ses craintes, de sa préparation avec son voisinage proche?

Message par Patrice91 le Ven 27 Jan 2017 - 13:47

Ma femme est consciente qu'un avenir sombre se profile à plus ou moins longue échéance. Elle ne fait rien ou pratiquement (elle sait déjà cuisiner ce qui n'est pas rien) mais ne m'empêche rien. Elle croise les doigts et serre les fesses. Elle rigole quand je débale mon dernier manuel de forgeron ou un carton d'outils anciens dégotté sur le net mais elle ne critique pas.
Je lui ai déjà prouvé mes compétences dans d'autres domaines (non non, pas sexuels Smile ) donc je crois qu'elle me fait confiance. Smile

Pour les enfants, les miens sont encore trop jeunes et de toute manière, je refuse de gâcher leur enfance. La souffrance arrivera toujours assez tôt.

Patrice91
Membre

Masculin Nombre de messages : 137
Date d'inscription : 27/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment discuter de ses craintes, de sa préparation avec son voisinage proche?

Message par vince92 le Ven 27 Jan 2017 - 14:08

Discussion très intéressante...
C'est assez difficile de se construire une démarche en la matière. 
D'un côté, si on en parle autour de soi, et que l'on parvient à convaincre son interlocuteur, le maximum de personnes seront préparées et, de fait, cesseront d'être une menace en cas d'effondrement. De l'autre, la personne qui écoute mais qui ne fait rien se souviendra bien de la conversation et viendra vous trouver en cas d'effondrement. En conclusion: on peut s'ouvrir de ses préparatifs seulement avec les personnes dont on pense qu'elles peuvent rejoindre le mouvement. 
J'ai convaincu mes frères, mes parents et d'autres personnes...en revanche, la plupart de mes collègues avec qui j'en ai discuté me prennent pour un fou. Du coup, j'ai planqué le sac que je tiens prêt au boulot Laughing
avatar
vince92
Membre

Masculin Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 16/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment discuter de ses craintes, de sa préparation avec son voisinage proche?

Message par Patrice91 le Ven 27 Jan 2017 - 14:54

J'ose même plus en parler à mon frère...
Une fois, je lui ai fait lire quelques pages d'un livre de Pierre Rabhi où il est question de tout ce qui nous préoccupe.
Il me l'a rendu après un instant en me disant qu'il n'aimait pas se faire peur. fin de l'histoire.

Patrice91
Membre

Masculin Nombre de messages : 137
Date d'inscription : 27/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment discuter de ses craintes, de sa préparation avec son voisinage proche?

Message par Atyla76 le Ven 27 Jan 2017 - 14:54

Effectivement, j'ai une réputation de "FOU" qui me suit depuis très longtemps.
Avant même de savoir ce qu'était un E.D.C, un B.O.B, un Berkey, un MORA...J'étais celui qui était à la marge, à l'inverse de la mode, un écolo, un facho, un psychopathe enfouraillé, un exotique !

J'aime pas les gens...Au boulot, on m'appelle "l'Ours" Very Happy

Depuis peu, j'me sens moins seul, et pour une fois, j'ai peur d'être à la mode !

Mes parents savent ce que je fais, mon père est un ancien combattant, ancien policier, ancien chasseur...Mon p'tit frère lui aussi est conscient de la merde dans laquelle on est, mais il bosse dans le nucléaire militaire clind'oeil

Ma femme, ma fille me suivent dans mon délire parano, mais elles ont vu à plusieurs reprises que ça avait du bon de prévoir le pire !

La famille avant les voisins...Et encore, le cercle familial, pas plus pouce

________________________________________________________
SI VIS PACEM PARA BELLUM
MOLON LABBE
PRO PATRIA VIGILANT
avatar
Atyla76
Membre

Masculin Nombre de messages : 121
Date d'inscription : 03/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum