Mes panneaux solaires...retour sur 10 ans d'expérience

Aller en bas

Mes panneaux solaires...retour sur 10 ans d'expérience Empty Mes panneaux solaires...retour sur 10 ans d'expérience

Message par atanar le Dim 4 Jan 2015 - 12:42

Animé depuis le début de la construction de mon habitat par l'installation de panneaux de production d'eaux chaudes, il m'a néanmoins fallu attendre quelques années avant d'avoir le budget nécessaire.
Ceci étant, mes panneaux ont désormais dix ans d'age et je pense avoir le recul nécessaire pour en tirer un bilan.

Une photo pour commencer:

Mes panneaux solaires...retour sur 10 ans d'expérience Pannea10

Comme vous pouvez le constater, j'ai du monter ces panneaux sur une dépendance (cabane des enfants), la pente et l'orientation de l'habitation ne s'y prêtant pas. Entre cette même cabane et la "centrale" solaire, il y a 20 mètres de distance. Il a donc fallu procéder a l'enfouissement des tuyaux du liquide caloporteur: une après midi, quelques potes, et bières plus tard, c’était fait.
Une "petite foret" jouxte mon installation et comme les panneaux sont proches du sol, je dois régulièrement faire du ménage dans la végétation afin de préserver le meilleur ensoleillement possible.

je désirais au départ exploiter au maximum la ressource solaire, j'ai donc recouvert complétement la surface de toit disponible (agrandie pour l'occasion), je dispose ainsi de 12 m².
Pourquoi une telle surface? car je souhaitais aussi par là même soulager ma chaudière fuel.

Il ne m'a malheureusement pas été possible de mesurer la gain en terme de consommation de fuel, car la chaudière et le système solaire ont été installé conjointement. Ce que je peux mesurer de facto c'est ma conso de fuel annuelle: 1000 litres, ce qui dans ma région et comparé à la consommation des voisins reste très raisonnable. Je précise que je n'engage la chaudière que dans les mois les plus froids, Au début de l'automne et printemps, un poêle a bois vient réchauffer les soirées fraiches.

Il en demeure que je suis autonome en eau chaude sanitaire des mois d'avril à octobre (selon ensoleillement bien sur). Il y a deux ans notre ballon électrique a lâché fin mars et je n'ai procédé à son changement qu'au mois d'octobre...même pas mal :p
Faut dire que je dispose d'un ballon de stockage de 750 litres...de quoi voir venir.

Niveau maintenance, pas grand chose a signaler si ce n'est la remise en pression du liquide caloporteur, une à deux fois/ans. Ainsi qu'une petite surveillance durant les mois les plus chauds: lorsque la température s’élève rapidement dans les panneaux, il arrive que le système se mette en "sécurité" et stoppe les échanges de flux. La température monte alors rapidement et très fortement (190/195 c°). J'active alors la circulation forcée et tout rentre dans l'ordre.

Je n'ai pas d'outils de mesure précise du gain financier par rapport à l’investissement, mes panneaux continuent de produire et continueront longtemps.
Mais ce qui n'a pas de prix et demeure une réelle et profonde satisfaction c'est cette petite autonomie que cela ma procure. Les belles journées ensoleillées, je ne manque jamais de remercier le soleil pour ses bienfaits. Cette installation m'a permis de "m'ancrer" un peu plus dans mon environnement et d'y trouver un peu plus de cohérence.

je reste disponible pour répondre à vos éventuelles questions.
Atanar
atanar
atanar
Membre

Masculin Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 16/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Mes panneaux solaires...retour sur 10 ans d'expérience Empty Re: Mes panneaux solaires...retour sur 10 ans d'expérience

Message par serilynpayne le Dim 4 Jan 2015 - 12:52

salut Atanar

comment se passe la répartition eau chaude/chauffage dans ton ballon de 750lts ?

Normalement tu ne devrais pas avoir de telles températures en été  dans tes panneaux !  il te manque une décharge solaire . Sans cela ça peut monter en vapeur et endommager le système .

Bravo pour ton installation , le solaire thermique c'est de toute façons de la balle , prix modique , fonctionnement simple , rendement élevé , durée de vie longue , technique éprouvée .

________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
serilynpayne
serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3240
Age : 56
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Mes panneaux solaires...retour sur 10 ans d'expérience Empty Re: Mes panneaux solaires...retour sur 10 ans d'expérience

Message par atanar le Dim 4 Jan 2015 - 13:17

Salut seril.
Je n'ai effectivement pas de décharge solaire. Mais le problème amha se situe en amont:
En théorie: avec un différentiel d'environ 15C° entre la sonde panneaux/ballon, le circuit doit se mettre en route. Dans les faits, il arrive que le système zappe la mise en route de la pompe. Cela se produit lors de la première "chauffe" du matin et uniquement en été. Ça doit être un souci d’électronique, et là ça dépasse de loin mes compétences.
J'ai sollicité quelques installateurs sans qu'aucun d'eux ne résolvent ce dysfonctionnement. Dans l'attente je compense par une visite matinale afin d’éventuellement forcer un démarrage. Car ensuite le système parvient a reprendre son cycle sans souci.
Pour la répartition, j'ai des bribes d'info mais qui me paraissent trop succinctes et imprécises pour que j'en fasse état. La chaudiére semble en savoir plus que moi à ce sujet, du coup je la laisse gérer. Very Happy
atanar
atanar
Membre

Masculin Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 16/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Mes panneaux solaires...retour sur 10 ans d'expérience Empty Re: Mes panneaux solaires...retour sur 10 ans d'expérience

Message par fokeltok le Dim 4 Jan 2015 - 13:47

Salut
Côté ensoleillement, tu es dans quelle région ?
Tu as fait ton installation toi-même ou c'est posé par un pro ?

atanar a écrit:Entre cette même cabane et la "centrale" solaire, il y a 20 mètres de distance


Qu'est-ce que tu appelles la "centrale solaire" distante de 20m de tes panneaux ? Ta maison et ta chaudière fuel ?

En tous cas, merci pour ce retour, le solaire themique, ça me tente depuis longtemps, même si je suis dans un coin où les gens n'y croient pas trop (par chez moi, on dit "Tiens, c'est l'été, la pluie est moins froide...")
fokeltok
fokeltok
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 664
Date d'inscription : 08/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Mes panneaux solaires...retour sur 10 ans d'expérience Empty Re: Mes panneaux solaires...retour sur 10 ans d'expérience

Message par serilynpayne le Dim 4 Jan 2015 - 17:45

bon , je retire le "technique éprouvée"  Smile

heu bêtement y'a pas une plage horaire de début de fonctionnement programmé ?  Du coup tu ne le verrais que l'été ? 
Les systèmes électroniques n'ont pas d'état d'âme , quand ça marche tout le temps , sauf le matin en été, c'est qu'il y a plutôt une couille dans le raisonnement humain qui a programmé la régulation .

du reste 15 k de différence c'est un poil élevé , l'hystérésis est important . essayes 8K ?

La sonde de température est-elle plaçée au bon endroit ? soit partie haute du départ dernier capteur ? y'a t'il un purgeur d'air ?

Si des pros sont intervenus normalement ils ont du regarder tout ça .

Pour finir , l'été , si le matin ton stock est à 40°C et que la sonde capte 56°C sur le panneau , et que au bout de 1 minute d'enclenchement du circulateur la température monte à + de 100°C , le système s'arrête et plante . Du coup en manuel tu forces la circulation et la température des panneaux se stabilise avec l'échange thermique du stock . Ensuite si tu redémarres en automatique ça re-marche . Essaye de déplacer la sonde ?

________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
serilynpayne
serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3240
Age : 56
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Mes panneaux solaires...retour sur 10 ans d'expérience Empty Re: Mes panneaux solaires...retour sur 10 ans d'expérience

Message par atanar le Dim 4 Jan 2015 - 19:06

Foleltok:
Niveau soleil, c'est le soleil torride et accablant des alpes du nord, en somme et pour être honnête:correct sans plus. Oui cela a été installé par un pro, mais rebidouillé par l'envie par mes petites mimines.
La "centrale solaire" (partie électronique), le ballon de stockage ainsi que la chaudière fuel sont distants des panneaux de 20 mètres, du coup enfouissent des tuyaux.

Serilynpayne:
Pas de programmation horaire. Je réfléchis à ta proposition de réduire l'hystérésis, ça expliquerait peut être les plantages occasionnels. Après je dois composer avec la distance qui sépare les panneaux du ballon. Mais ça me parait être une piste a étudier, et je t'en remercie.
La sonde est bien placée, point haut sur le dernier panneau avant retour. Pour le purgeur faudrait que je pense a l'ouvrir légèrement afin de purger l'air qui aurait pu s'accumuler. Merci encore^^
atanar
atanar
Membre

Masculin Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 16/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Mes panneaux solaires...retour sur 10 ans d'expérience Empty Re: Mes panneaux solaires...retour sur 10 ans d'expérience

Message par argoth le Lun 5 Jan 2015 - 16:34

Salut,
Belle installation Smile effectivement 750 litres de réserve c'est pas rien. Sur 20 m de distance les pertes doivent quand même être conséquente. Personnellement j'aurais carrément construit un support juste à coté de ma maison, face au sud avec autour de 60 degré d'inclinaissons. (c'est d'ailleurs ce que j'ai fait pour mes panneaux photoélectrique) Mais il est vrai que j'ai pas de Madame pour me dire que c'est moches ce support tout coller contre la maison. ^^

Question, tu dis que tu es complétement autonome de avril à octobre. Le reste de l'année tu sais à combien tu tourne? Solaire / chaudière 50 / 50, 25 / 75 ? Tu as envisagé d'augementé ta surfface de panneaux pour tombé toujours en autonomie ou tu es content de ton installation actuel?

Au plaisir et merci pour le partage. IL faudras bien qu'un jour je passe au solaire thermique pour mon eau chaude. Smile

________________________________________________________
On hérite pas de la terre de nos parents, on l'emprunte a nos enfants.

Un peuple qui est près a cédez un peu de libérer pour plus de sécurité, ne mérite n'y l'un, n'y l'autre et finira par perdre les deux. Thomas jefferson.


Pas capable est mort hier, il s'essaye est né ce matin.
argoth
argoth
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3335
Date d'inscription : 16/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Mes panneaux solaires...retour sur 10 ans d'expérience Empty Re: Mes panneaux solaires...retour sur 10 ans d'expérience

Message par Barnabé le Mar 6 Jan 2015 - 8:04

Atanar : tu parles de remise en pression 2 fois par an. Ca voudrait dire qu'il y a une petite fuite quelque part ? Ou bien des décharges lors des surchauffes en été ?

Tu le sais sans doute, mais bon : lorsqu'on remet en pression, il ne faut pas utiliser seulement de l'eau du robinet. Sinon, la blague fréquente sur les installations solaires vieilissantes, c'est que les gens ont refait le niveau à l'eau du robinet, diluant ainsi l'antigel. Un hiver plus froid que les autres, ça gèle, et c'est souvent comme ça que finit l'installation lorsqu'elle n'est pas réparée.
Barnabé
Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5312
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Mes panneaux solaires...retour sur 10 ans d'expérience Empty Re: Mes panneaux solaires...retour sur 10 ans d'expérience

Message par atanar le Mar 6 Jan 2015 - 11:04

Bonjour,
Argoth: Oui due à la distance j'ai de la perte sans doute, tuyaux enterrés à 80 cm+gros isolant malgré tout. Pour ce qui concerne l'installation des panneaux et pour pouvoir prétendre aux différentes aides financières (de mémoire aux alentours 1/4 du cout) , il fallait que ces panneaux soient intégrés à une toiture existante. Ceci étant je réfléchis de plus en plus a les rapatrier plus proche sur une structure dédiée, avec à la clef un gain d'ensoleillement et moins de perte. Reste a savoir si j'en ai le droit, sachant que je n'ai aucun vis à vis, cela devrait pouvoir s'envisager.

Pour ce qui concerne la quotité d'autonomie en plein hiver, ben en ce moment je conserve une réserve dans le ballon de 750 d'une eau à environ 18c° (beau soleil depuis quelques jours). Le ballon électrique s'en trouve soulagé d'autant.

Je n'envisage pas d'augmenter ma surface de panneaux thermiques, je vais réserver la toiture de l'habitation aux panneaux photovoltaïques. Mais c'est pas pour tout de suite.

Barnabé: Oui j'ai constaté un léger suintement au niveau d'un des purgeurs lorsque l'eau est très chaude, et bien évidement la remise à niveau se fait avec du liquide caloporteur antigel. A ce sujet je termine en ce moment mon baril et me posais la question de savoir si ces antigels étaient miscibles entre eux ?
atanar
atanar
Membre

Masculin Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 16/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Mes panneaux solaires...retour sur 10 ans d'expérience Empty Re: Mes panneaux solaires...retour sur 10 ans d'expérience

Message par serilynpayne le Mar 6 Jan 2015 - 11:50

les antigels sont miscibles , sur les panneaux sans problèmes , faut juste faire gaffe sur certains véhicules ou il y a une recommandation du fabricant , on a le cas sur un tracteur Fendt , mais c'est plutôt un aspect "garantie constructeur"

________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
serilynpayne
serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3240
Age : 56
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Mes panneaux solaires...retour sur 10 ans d'expérience Empty Re: Mes panneaux solaires...retour sur 10 ans d'expérience

Message par atanar le Mar 6 Jan 2015 - 12:29

Merci Serilynpayne
atanar
atanar
Membre

Masculin Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 16/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Mes panneaux solaires...retour sur 10 ans d'expérience Empty Re: Mes panneaux solaires...retour sur 10 ans d'expérience

Message par Barnabé le Mar 6 Jan 2015 - 12:56

Pour du solaire thermique, vu qu'il y a toujours un risque que l'antigel passe dans l'eau chaude sanitaire, on utilise un antigel compatible alimentaire, généralement le monopropylène glycol. Je pense qu'il faut donc utiliser un antigel "panneaux solaires" et ne pas utiliser de liquide de refroidissement pour véhicule qui peut contenir d'autres trucs.

A noter aussi que l'antigel ne doit pas être utilisé pur (car d'une part il coûte cher, d'autre part il est moins bon caloporteur que l'eau), donc il faut le mélanger à de l'eau selon les préconisations marquées sur le bidon (sauf s'il est fourni déjà dilué, prêt à l'emploi).
Barnabé
Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5312
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Mes panneaux solaires...retour sur 10 ans d'expérience Empty Re: Mes panneaux solaires...retour sur 10 ans d'expérience

Message par argoth le Mar 6 Jan 2015 - 14:57

Merci pour tes réponses Smile

atanar a écrit:Bonjour,
Argoth: Oui due à la distance j'ai de la perte sans doute, tuyaux enterrés à 80 cm+gros isolant malgré tout. Pour ce qui concerne l'installation des panneaux et pour pouvoir prétendre aux différentes aides financières (de mémoire aux alentours 1/4 du cout) , il fallait que ces panneaux soient intégrés à une toiture existante.

Je comprends mieux le pourquoi de ton installation. Saleté de gouvernement qui comprends jamais rien. ^^

Ici on a eu un projet pilote ou le gouvernement remboursait 50% de la facture sur l'installation d'un chauffe eau sanitaire solaire. Si si, pourquoi est-ce que je l'ai pas fait? C'est simple il fallait que le chauffe-eau respect x normes (normale et c'était bon) mais il rembourse 50% que si c'est installé par un installateur agréé. Et je peux t'assurer que la liste était très courte et que du coup il chargait très cher, en fait ça doublait le prix. Donc aucun avantage. Rolling Eyes

Du genre le système coute 3000$, tu dois payé 3000$ d'installation et le gouvernement te rembourse 3000$. Ho.... comme c'est bien.... Oui mais moi je vais l'installé tout seul comme un grand, ça vas juste vous couté 1500$. Ha mais non ça marche pas comme ça... je vous fait économisé 1500$ bande de.... non non... bas mange de la marde debord. Laughing

clind'oeil

Au plaisir

________________________________________________________
On hérite pas de la terre de nos parents, on l'emprunte a nos enfants.

Un peuple qui est près a cédez un peu de libérer pour plus de sécurité, ne mérite n'y l'un, n'y l'autre et finira par perdre les deux. Thomas jefferson.


Pas capable est mort hier, il s'essaye est né ce matin.
argoth
argoth
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3335
Date d'inscription : 16/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Mes panneaux solaires...retour sur 10 ans d'expérience Empty Re: Mes panneaux solaires...retour sur 10 ans d'expérience

Message par grizzly le Mar 6 Jan 2015 - 19:27

Cest le probleme des aides de l'etat : il faut passer par un installateur agréé : au départ l' Adème gérait ça , maintenant une charte Qualisol a été mise en place ( mise en place par l'état)
En fin de compte l'installateur récupère cette fameuse prime via une surcote sur la vente du matos .
C'est pour celà que pour mon install ( PSD + eau chaude sanitaire ) , j'ai participé à un groupement d'achat pour mes panneaux et j'ai fait moi meme .
J'ai tjrs pas compris ( enfin si) pourquoi on pouvait pas faire son install et bénéficier de la prime si tu respectes les normes de sécurité : comme pour le consuel ( electricité ce que j'ai fait) ou le CT d'un véhicule ( on peut faire ses réparations s'il y a contre visite)
Mais bon chasse gardée .

Pour l'install , je n'ai jamais eu de pb de montée de temperature sauf une fois suite à la sonde du capteur qui avait lâchée : 110°c qd je m'en suis aperçu via l'automate qd j'ai fait circulé  : là j'ai flippé car soudure à l'étain . mais bon mes capteurs sont inclinés à 55° donc ils saturent en été ( je monte à 80° max dans mon ballon de 300l)

A+
grizzly
grizzly
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 147
Localisation : Pyrenée
Loisirs : randonnées hivernales
Date d'inscription : 19/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum