Olduvaï
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Comment traiter l'information des médias ?

+16
orma
Le poulpe
Alfgard
Metro Stalker
ultima ratio
papapoilut
Wanamingo
le vilain
Ash
Guifred
Goodmusik
KrAvEn
Rammstein
argoth
MonteRosso
Groultok
20 participants

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Comment traiter l'information des médias ? - Page 2 Empty Re: Comment traiter l'information des médias ?

Message par papapoilut Mer 29 Fév 2012 - 11:44

Ok KrAvEuNn Smile vaut mieux oui.

Une fois que les faits divers sont mis aux oubliettes ("Brigitte, 89 ans à mis une carotte dans [...] s'est retrouvé aux urgences. Ses enfants la soutiennent dans ce combat contre les préjugés")
Le plus important pour retrouver de l'info dans les média est le recoupement d'information.
Il faut aussi vérifier les sources.
Ensuite il faut connaitre les orientations du media consulté (chaîne de TV ou journaux, c'est le même combat).
Et si on veux être pointilleux, verifier la même information sur l'auteur de l'article pour les écrits (les medias radio et TV c'est plus difficile, ce sont des présentateurs par des auteurs souvent)

Une fois cela fait, il reste l'info et l'intox à grande échelle. Les erreurs sont souvent identifiés par cette technique, trop prennante en temps AMHA.

Source : ce dont je me rappel de mes cours de communication.

________________________________________________________
"Le Gouvernement le meilleur est celui qui gouverne le moins."
"Il est plus désirable de cultiver le respect du bien que le respect de la loi."[la désobéissance civile]
Henry David Thoreau
http://www.clicanimaux.com/
papapoilut
papapoilut
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 533
Age : 34
Localisation : 28, proche 91
Emploi : prestataire, mea maxima culpa!
Date d'inscription : 30/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Comment traiter l'information des médias ? - Page 2 Empty Re: Comment traiter l'information des médias ?

Message par Le poulpe Ven 2 Mar 2012 - 10:36

Pour traiter les informations des média, j'ai procédé comme suit :
1- Se documenter sur les techniques de manipulation : je citerai deux ouvrages de référence : "Petit cours d'autodéfense intellectuelle" de Norman Baillargeon (qui, chose amusante, utilise certaines des techniques qu'il dénonce pour appuyer son discours, c'est assez paradoxal), et "Petit traité de manipulation à l'usage des honnêtes gens" de Jean Leon Beauvois et Robert Vincent Joule. Ces deux ouvrages permettent de très vite comprendre les mécanismes de la manipulation. Cela permet de prendre conscience de la psychologie humaine, fortement guidée par les mécanismes de la peur (sur laquelle les dirigeants ont toujours joué...).
2- Regarder autour de soi : inutile de suivre les infos sur la politique, la sécurité, etc... Il suffit de suivre ce qui se passe dans sa commune, de discuter avec les gens (ce qu'ils ont vécu, pas ce qu'ils ont entendu), pour se rendre compte de ce qui relève de la bêtise médiatique et ce qui est basé sur des réalités. Cette technique m'a ouvert les yeux sur tout un tas de sujets (dont aucun média ne parlait).
3- Dans les autres cas, prendre deux sources d'informations complètes et argumentées, de point de vue radicalement opposés. En guettant les techniques de manipulation apprises plus haut, on voit bien vite où se situe la manipulation et qui croire. Le plus souvent, ça tombe entre les deux quand même.
4- Éteindre cette putain de télé ! les images sont des manipulation pures et dures. Seule l'information factuelle permet de se faire une idée, et en fonction de l'image que l'on a sous les yeux au moment où le discours est diffusé, le sens sera totalement changé.

En appliquant ces quelques principes, j'arrive à garder la tête froide et à extraire des informations bien souvent cachées en peu de temps.

Il se trouve aussi que j'ai une formation scientifique et que j'ai fait de la recherche. Je rigole en général beaucoup (assez jaune, d'ailleurs) quand j'entends des statistiques ou quand je lis un article "scientifique". les plupart n'ont rien de scientifiques, et les personnes qui utilisent les résultats et les présentent dans les médias sont bien souvent des imbéciles qui n'y comprennent rien et sont incapables d'extraire une information valide d'un tel article...

Je dirai juste que les média ne posent pas tant problème par le traitement de l'info qu'ils font, que par le choix de l'info diffusée. De nombreux problèmes importants, pouvant avoir de grandes conséquences, sont tout simplement passés sous silence parce que ça ne fera pas vendre. N'oublions jamais que les média ont pour objectif premier de gagner de l'argent pour vivre...


Dernière édition par Le poulpe le Ven 2 Mar 2012 - 13:37, édité 2 fois

________________________________________________________
La catastrophe qui finit par arriver n’est jamais celle à laquelle on s’est préparé
Mark Twain
Le poulpe
Le poulpe
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 97
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 14/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Comment traiter l'information des médias ? - Page 2 Empty Re: Comment traiter l'information des médias ?

Message par Wanamingo Ven 2 Mar 2012 - 15:21

Je plussoie avec le poulpe sur ces deux excellents livres ! Ils expliquent de façon très simple comment ne pas se faire embobiner !
Je met un lien wikipedia qui donne un aperçu de ces techniques:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Sophisme#Liste_d.E2.80.99arguments_fallacieux
Wanamingo
Wanamingo
Animateur

Masculin Nombre de messages : 1392
Date d'inscription : 27/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Comment traiter l'information des médias ? - Page 2 Empty Re: Comment traiter l'information des médias ?

Message par orma Ven 2 Mar 2012 - 23:38

S'il y a bien un problème de manip au niveau de l'information, on peut aussi penser que nous avons des outils pour décrypter - mais en partie seulement. Pour moi, le plus gros problème est au niveau de la trop grande masse d'infos qui nous submerge : trop d'info tue l'info et laquelle prendre en compte ? En ce sens je rejoins le Poulpe : " éteindre cette putain de télé" "regarder autour de soi", même si j'adore le "Dessous des cartes".


Dernière édition par orma le Ven 18 Mai 2012 - 0:07, édité 1 fois

orma
Membre

Féminin Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 11/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Comment traiter l'information des médias ? - Page 2 Empty Re: Comment traiter l'information des médias ?

Message par SergeV Sam 3 Mar 2012 - 5:53

Il y a un livre de vulgarisation intéressant :

"150 petites expériences de psychologie des médias, pour mieux comprendre comment on nous manipule" de Sébastien BOHLER.

Je le conseil fortement, il permet de se rendre compte que l'information n'est pas là ou on pourrait le croire et surtout comment nous pouvons être amenés à prendre pour vérité des assertions assassines.

Bonne lecture.

Serge

________________________________________________________
« La vie est une aventure, elle doit être sans cesse disputée à la mort. » d' Albert Einstein
SergeV
SergeV
Membre

Masculin Nombre de messages : 21
Age : 61
Localisation : Franche-comté
Date d'inscription : 24/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Comment traiter l'information des médias ? - Page 2 Empty Re: Comment traiter l'information des médias ?

Message par Raffa Sam 3 Mar 2012 - 10:05

Le petit cours d'autodéfense intellectuelle est en pdf ici

A lire aussi (par exemple) le livre Inventer l'actualité. Une critique ici.
tout au long de l'année 2003, ils ont observé tous les jours les unes des principaux quotidiens et les journaux télévisés des chaînes de cinq grands pays européens, des États-Unis et de l'Algérie. Les résultats de ces observations, restitués dans ce livre, sont terrifiants. Premier constat massif : l'information mondiale est « tenue » par quelques pays, qui donnent au reste du monde leur vision d'eux-mêmes et des autres. Deuxième constat : la circulation planétaire de l'information sélectionne une minorité de faits, assortis des commentaires d'une minorité d'individus, à destination d'une majorité de consommateurs. Des événements, des conflits, des groupes sociaux, des zones géographiques entières sont totalement absents des médias, car supposés « ne pas intéresser ». Troisième constat : la recherche de l'émotion et du scoop conduit à théâtraliser l'actualité, le marché des images commandant un discours destiné d'abord à se vendre, même s'il contrevient aux faits. Quatrième constat, pas le moins surprenant : ces techniques s'adaptent à chaque pays, proposant autant de « visions du monde » spécifiques. Notre monde est-il l'objet d'un bourrage de crânes généralisé, ou relève-t-il d'une guerre structurée de l'information ? Pour Laurent Gervereau, il n'existe aucun complot mondial visant à contrôler l'information, mais un réel danger des conformismes empêchant la pluralité de points de vue.

Ou encore Médiamensonges
Les auteurs de Médiamensonges, très conscients de ce problème, insistent sur "le rôle du public" et sur son "pouvoir de contrôle et de critique". Il "dispose pour cela d'instruments abondants, les milliers de publications imprimées chaque jour en dehors des circuits commerciaux". Autrement dit, on ne peut échapper à l'endoctrinement et au mensonge qu'en multipliant et en diversifiant ses lectures. La lecture intensive est à la fois source d'esprit critique et moyen d'exercer ce dernier. C'est en cela que l'effort pour multiplier le nombre de lecteurs et pour augmenter l'efficacité de la lecture de chacun est une œuvre d'intérêt général et de salubrité publique. C'est la leçon de ce livre dont on peut supposer que s'il devient un best-seller, il ne le devra pas à sa promotion par les grands médias. Source

A lire aussi si intérêt sur ces questions : Journalistes précaires . Un extrait : précarité et fabrication de l'information.
Le grand public ne connaît généralement du journalisme que sa vitrine la plus clinquante. Il ignore à quel degré de médiocrité intellectuelle et d’imposture morale est parvenue, sous la conduite de ses élites autoproclamées, cette corporation où une minorité privilégiée régente avec arrogance et sans compassion une masse de jeunes gens auxquels quelques années d’études post-baccalauréat sans véritable substance ont permis d’atteindre ce niveau officiellement certifié d’inculture branchée et culottée, bavarde et narcissique, que semble apprécier et favoriser le monde politico-médiatique.
En plus d’un ensemble d’analyses des conditions sociales de fonctionnement, le lecteur trouvera dans cet ouvrage, sous la forme d’entretiens approfondis avec divers professionnels (presse écrite, quotidienne, nationale ou régionale, de magazine, télé, radio, etc.), une série de témoignages à la fois très éclairants et très émouvants sur le monde journalistique. Et, au-delà, sur une intelligentsia prolétaroïde dramatiquement représentative de ce que les métiers de la communication sont devenus aujourd’hui.

+ une petite perle : Black List de Kristina Borjesson dont je ne sais s'il est encore édité.
Ils étaient les enfants du Watergate, ils travaillaient pour CBS, Newsweek ou CNN et ils étaient fiers car ils faisaient le plus beau métier du monde à leurs yeux : Journaliste d’investigation !
Et ce, dans la « première « démocratie du monde : Les U.S.A !
Un jour, comme Alice, ils sont passés de l’autre coté du miroir !
Leurs adversaires les ont harcelés et ils ne se sont pas soumis, les intimidations de toutes sortes ont redoublées et sous la pression, leurs rédactions les ont lachés !
Leurs crimes ? Avoir enquêté là ou il ne fallait pas mettre les pieds !
Sentant le soufre, ils ont dû quitter les rédactions et chaînes qui les employaient !
Maintenant, ils dévoilent les causes de leurs bannissements ……


Et enfin, un site à suivre parmis d'autre http://www.acrimed.org/

Bonne lecture critique csd

________________________________________________________
Pour explorer le champ des possibles, le bricolage est la méthode la plus efficace. H. Reeves
La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. A. Einstein
Qui s'instruit sans agir laboure sans semer Proverbe africain
ressources
Raffa
Raffa
Modérateur à temps partiel

Féminin Nombre de messages : 1853
Date d'inscription : 12/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Comment traiter l'information des médias ? - Page 2 Empty Re: Comment traiter l'information des médias ?

Message par alambik Mar 17 Aoû 2021 - 19:47


alambik
Membre

Féminin Nombre de messages : 138
Emploi : Ingénieur
Loisirs : Musique, Bricolage
Date d'inscription : 15/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Comment traiter l'information des médias ? - Page 2 Empty Re: Comment traiter l'information des médias ?

Message par tarsonis Lun 3 Jan 2022 - 10:59

Hello,
c'est passé crème ce matin sur France Info avec l'interview du président du CSA (Arcom) Roch-Olivier Maistre.

Jusqu'au lancement de la campagne présidentielle le 28 Mars 2020, les médias n’appliquent pas le principe d'égalité du temps de parole entre candidats, mais d'équité... c'est à dire selon l'importance de leur parti politique dans les sondages (loi de 2016 de "modernisation"); franchement, les règles de calculs évoquées à l'antenne m'ont parues vraiment alambiquées : selon les dernières élections, les sondages, etc. L'interviewer a demandé plusieurs fois quel serait le temps de plusieurs candidats; aucune réponse claire.

Concernant notre président, il n'y aura pas de comptage du temps pris "au titre de ses fonctions", donc nous aurons un temps "président" et un temps "candidat" clind'oeil

https://www.csa.fr/Proteger/Garantie-des-droits-et-libertes/Proteger-le-pluralisme-politique/La-presidentielle-2022
La loi organique du 25 avril 2016 de modernisation des règles applicables à l’élection prévoit, quant à elle, des modifications concernant le décompte du temps de parole des candidats. Concernant l’élection présidentielle, le principe d’équité remplace désormais celui d’égalité du temps de parole durant la période allant de la publication de la liste des candidats jusqu’à la veille de la campagne « officielle ». Seules les deux dernières semaines avant l’élection sont donc encore soumises à l’égalité du temps de parole dans les médias télé et radios.

Le principe d'équité

Le principe d’équité implique que les télévisions et les radios allouent aux candidats et à leurs soutiens des temps de parole ou d’antenne en tenant compte de leur représentativité et de leur implication effective dans la campagne. Ainsi, l'appréciation de la notion d'équité se fonde sur deux séries d’éléments :

   la représentativité des candidats qui prend en compte, en particulier, les résultats du candidat ou de la formation politique aux plus récentes élections
   la capacité à manifester concrètement leur implication dans la campagne : organisation de réunions publiques, participation à des débats, désignation d'un mandataire financier et, plus généralement, toute initiative permettant de porter à la connaissance du public les éléments du programme du candidat.

En gros, l'égalité et le pluralisme, ce sera 15 jours avant le premier tour clind'oeil

Je mettrai le replay quand il sera dispo.

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 10297
Age : 35
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

BigBird aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum