Olduvaï
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Controle de la radioactivité des aliments

+3
MonteRosso
logan
Jocelyn
7 participants

Aller en bas

Controle de la radioactivité des aliments Empty Controle de la radioactivité des aliments

Message par Jocelyn Jeu 17 Mar 2011 - 10:53

Ceci est un appel à poster des informations concernant le contrôle de la radioactivité des aliments (méthodes, mesures, matériel, news, décrets officiels...) qu'il s'agisse du contrôle individuel ou institutionnalisé, et qu'il s'agisse d'évaluer les conséquences de retombées radioactives locales ou de controler des produits de provenance incertaine.



EDIT: J'ai enlevé la référence à l'actualité, car trop spécifique et pouvant être mal interprétée


Dernière édition par Jocelyn le Ven 18 Mar 2011 - 8:44, édité 1 fois

________________________________________________________
[Présentation sur Olduvaï]
Jocelyn
Jocelyn
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 754
Date d'inscription : 09/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Controle de la radioactivité des aliments Empty Re: Controle de la radioactivité des aliments

Message par logan Jeu 17 Mar 2011 - 11:42

Pour commencer, quelques liens vu rapidement sur ce thème :

- PDF du Criirad - "Ne pas confondre aliments contaminés et aliments irradiés ou ionisés" (Avec certaines mesures en Gray par type d'aliments)
En cas de rejet radioactif dans l’environnement, la contamination peut s'opérer directement ou indirectement, par absorption foliaire ou absorption racinaire :

· Contamination directe en cas de dépôt des particules radioactives sur les parties aériennes des végétaux : légumes à feuilles, fruits, céréales…. Dans
un premier temps, la contamination est externe mais les particules radioactives sont ensuite métabolisées par la plante (phénomène dit de translocation qui transforme la contamination externe en contamination interne). Le phénomène est plus ou moins rapide et plus ou moins important selon le radionucléïde, la nature et le stade de développement du végétal

· Transfert des particules radioactives présentes dans le sol aux végétaux par absorption racinaire. Le facteur de transfert sol/plante dépend du radionucléïde, de sa forme physico-chimique et de la nature du sol. Il est généralement inférieur (d’un ordre de grandeur au moins) au facteur de transfert par absorp-tion foliaire. A noter le cas particulier des champignons qui sont des végétaux non chlorophylliens : leur mycélium est doté d’un matériel enzymatique très efficace pour l’absorption des radionucléïdes présents dans le sol.

· Contamination indirecte des aliments d’origine animale : le bétail pâture des herbages contaminés et les polluants radioactifs se retrouvent dans le lait et la viande. On note des différences importantes d’une espèce à l’autre qui s’expliquent par les caractéristiques du régime alimentaire et du métabolisme. Pour une même contamination de l’environnement, le lait de chèvre ou de brebis présente ainsi des niveaux de contamination en iode radioactif très supérieurs au lait de vache.
- Sur la petite note d'utilisation du compteur Geiger Radex du Criirad (dispo ici), il est dit :
Ainsi, l’eau, les aliments qui peuvent être prélevés au voisinage d’une installation nucléaire peuvent contenir une radioactivité qui n’est absolument pas mesurable au moyen d’un compteur Geiger.
Le stage “ Utilisation d’un compteur Geiger ” mis en place par la CRIIRAD depuis 1995 présente justement toute une série de mesures pratiques effectuées au contact d’échantillons qui permettent de mettre en évidence les possibilités de mesure de petits compteurs Geiger et qui illustrent également la difficulté de contrôler la radioactivité des aliments.
Il est donc très important de savoir que les compteurs Geiger quels qu’ils soient, y compris des appareils pouvant coûter plus de 2 000 euros, ne permettent en aucune manière d’effectuer un contrôle des aliments. Seules des analyses en laboratoire sont adaptées à cette fin.
- ONU : Manuel sur le Contrôle de la Qualité des Produits Alimentaires

- Réseau National Mesure de la Radioactivité dans l'environnement : Qui surveille la radioactivité dans l’environnement ?
Les prélèvements sont réalisés par département par les agents des Directions départementales des services vétérinaires (DDSV). Leur répartition est fonction de la superficie des départements. Les prélèvements sont réalisés sur des produits nationaux et répartis en trois classes :

· Classe 1 : le lait, les produits laitiers et les denrées alimentaires destinées aux nourrissons et aux enfants en bas âge,

· Classe 2 : les produits définis comme " bioindicateurs " (champignons, gibier...) qui renseignent sur les niveaux de contamination environnementale,

· Classe 3 : tous les autres produits de consommation courante (viandes, produits de la mer,...) pour lesquels la probabilité de contamination radioactive est actuellement faible.

La réalisation des prélèvements est répartie sur toute l'année à l'exception des produits commercialisés de façon saisonnière (poissons de pêche, gibier...). Les prélèvements sont réalisés en priorité dans les élevages en plein air (volailles, oeufs, etc.), dans les étangs ou les rivières (poissons d'eau douce), dans le milieu naturel pour le gibier (en ciblant sur le gibier sauvage).
Il pourrait être aussi intéressant :
- d'établir une liste des produits plus sensible que les autres (comme le lait par exemple)
- d'établir une liste des provenances (pays) plus sensible que les autres (quand on aura plus d'infos sur la propagation du panache radioactif)
logan
logan
Animateur

Masculin Nombre de messages : 2646
Localisation : France
Date d'inscription : 17/03/2008

http://oldu.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Controle de la radioactivité des aliments Empty Re: Controle de la radioactivité des aliments

Message par MonteRosso Jeu 17 Mar 2011 - 11:56

C'est effectivement une très bonne idée que ce topic.

Reste la difficulté des produits "transformés". Je ne suis absolument pas sûr qu'identifier la provenance de sous-produits soit chose facile.

De plus qu'en sera-t'il des produits destinés à la restauration ? Ceux-ci échappent au contrôle "individuel" que tout un chacun peut faire ne serait-ce qu'en lisant les informations présentes sur le produit.



________________________________________________________
"Garde toi, je me garde"
MonteRosso
MonteRosso
Animateur

Masculin Nombre de messages : 1570
Localisation : :noitasilacoL
Emploi : :iolpmE
Loisirs : :srisioL
Date d'inscription : 29/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Controle de la radioactivité des aliments Empty Re: Controle de la radioactivité des aliments

Message par logan Jeu 17 Mar 2011 - 14:11

Autre nouvelle doc ajoutée sur le site de l'ISRN, plus générale, avec une petite partie sur l'alimentation :

ISRN : CONSEQUENCES ENVIRONNEMENTALES D’UN REJET RADIOACTIF ACCIDENTEL ET VOIE D’EXPOSITION DES PERSONNES
Juste après le passage du panache radioactif, on observe une contamination des feuilles et, par conséquent, des productions végétales pour l’alimentation humaine et du bétail. Les légumes à feuilles (salades, épinards, poireaux…) sont les plus immédiatement affectés par cette contamination ; celle-ci diminue ensuite rapidement pour les légumes à feuilles récoltés dans les semaines qui suivent, car les nouvelles feuilles formées par la croissance végétale n’ont pas reçu de retombées radioactives (typiquement, les salades récoltées 50 jours après un accident sont cent fois moins contaminées que celles à maturité immédiatement après l’accident).

La contamination déposée sur les feuilles est rapidement absorbée par la plante et transportée par la sève vers d’autres parties de celle-ci, notamment les tissus de réserve qui se forment au cours des semaines qui suivent l’accident (fruits et légumes fruits, grains de céréales, tubercules, bois…).

L’herbe, comme toutes les autres plantes à feuilles, est immédiatement contaminée par les retombées radioactive et les animaux qui s’en nourrissent se trouvent à leur tour contaminés. Parmi les denrées animales, le lait (vaches, brebis, chèvres) est le plus rapidement affecté par ce transfert de contamination, le maximum de contamination étant atteint dans les deux à trois jours suivant la formation des des dépôts. La viande se contamine plus lentement mais plus durablement si l’animal continue de manger de l’herbe ou du fourrage contaminé.
Sinon dixit encore une page de l'ISRN le lait est bien particulièrement sensible :
Le lait est une des denrées les plus sensibles à la radioactivité (on dit
« radiosensible ») et constitue donc un indicateur précoce de contamination.
Les radionucléides artificiels recherchés sont principalement l'iode 131, le tritium, le strontium 90 et le césium 137.
logan
logan
Animateur

Masculin Nombre de messages : 2646
Localisation : France
Date d'inscription : 17/03/2008

http://oldu.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Controle de la radioactivité des aliments Empty Re: Controle de la radioactivité des aliments

Message par argoth Jeu 17 Mar 2011 - 16:00

Je sens que étant au québec je vais taper dans mes réserve alimentaire dans les semaines qui vont suivre....

Boeuf de l'ouest canadian Controle de la radioactivité des aliments 17378
Orange, fraise, autre fruit et légume de californie ou du mexique Controle de la radioactivité des aliments 767819

Éventuellement les céréales cultivé dans les prairie canadianne et qui doivent bien servir a nourrir des animaux même au québec. Faire de la farine, des pâtes et dieux seul sais quoi d,autre Controle de la radioactivité des aliments 940562 Controle de la radioactivité des aliments 313724 Controle de la radioactivité des aliments 960734

Putain.... on est pas dans la saison des pluie au japons? ca ferait mon affaire si ça devait venir a empirer, histoire que les particule retombe labas plutot....

édit : (enfin pas dessuite, mais si la situation et le petit nuages et radio devait empirer bien sur)
argoth
argoth
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3376
Date d'inscription : 16/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Controle de la radioactivité des aliments Empty Re: Controle de la radioactivité des aliments

Message par Jocelyn Jeu 17 Mar 2011 - 16:24

Merci pour ces infos, logan.

Voici de la doc à l'état brut:

Ici sur le transfert de la radioactivité de l'environnement aux animaux d'élevage. (Voir le tableau sur les périodes de décontamination, une fois l'animal à nouveau dans un environnement sain.)

Autre info:
This eArticle presents the agricultural countermeasures on the processing of crops for subsequent consumption. The templates were developed for European conditions under the EU 5th frame programme. However, the template may serve as a model for other regions and States.
[...]
The removal of inedible parts, washing and blanching are processes commonly applied prior to canning. In general more than 50% of the contamination is removed during blanching or boiling. Following canning additional decontamination (~ 50%) occurs via transfer from product to canning solution during storage.
(source: fiche de synthèse, peu d'infos)

Pour l'instant je n'ai rien trouvé concernant les moyens individuels de mesure de la radioactivité des aliments.

________________________________________________________
[Présentation sur Olduvaï]
Jocelyn
Jocelyn
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 754
Date d'inscription : 09/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Controle de la radioactivité des aliments Empty Re: Controle de la radioactivité des aliments

Message par Jocelyn Ven 18 Mar 2011 - 16:04

Pour mesurer la contamination radioactive des aliments, il faut chercher du côté des contaminamètres (mesure quantitative en c/s, en Bq ou Bq/cm2) et des spectromètres (identification des radionucléides). Les dosimètres en Sv ne sont pas adaptés, car la mesure concerne l'effet biologique par contamination externe sur le corps entier, et non la contamination interne par ingestion.

________________________________________________________
[Présentation sur Olduvaï]
Jocelyn
Jocelyn
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 754
Date d'inscription : 09/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Controle de la radioactivité des aliments Empty Re: Controle de la radioactivité des aliments

Message par argoth Ven 18 Mar 2011 - 16:11

Tu as des liens, des exemple de contaminaméetres que tu as pu trouver?

Sur ebay, sur site spécialiser ?

________________________________________________________
On hérite pas de la terre de nos parents, on l'emprunte a nos enfants.

Un peuple qui est près a cédez un peu de libérer pour plus de sécurité, ne mérite n'y l'un, n'y l'autre et finira par perdre les deux. Thomas jefferson.


Pas capable est mort hier, il s'essaye est né ce matin.
argoth
argoth
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3376
Date d'inscription : 16/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Controle de la radioactivité des aliments Empty Re: Controle de la radioactivité des aliments

Message par Jocelyn Ven 18 Mar 2011 - 16:19


Voici des contaminamètres, recensés par une association de radioprotection.

Désolé, pour l'instant je n'ai pas plus d'infos, mais je posterai si j'ai du nouveau.

________________________________________________________
[Présentation sur Olduvaï]
Jocelyn
Jocelyn
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 754
Date d'inscription : 09/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Controle de la radioactivité des aliments Empty La radioactivité, c'est bon, mangez-en...

Message par ghp Dim 17 Avr 2011 - 22:22

Je vous invite à lire cet article très précis (et documenté par des liens officiels) sur les niveaux de radioactivité admis en Europe depuis Tchernobyl puis Fukushima :

« Comment l’Union Européenne a profité de l’accident nucléaire de Fukushima pour nous empoisonner (un peu plus) ?
...
Le 25 mars 2011, moins d’une semaine après que la contamination alimentaire japonaise ait été révélée, l’Union Européenne, avec une réactivité appréciable, émettait la directive 297/2011 « imposant des conditions particulières à l'importation de denrées alimentaires et d'aliments pour animaux originaires ou en provenance du Japon à la suite de l'accident survenu à la centrale nucléaire de Fukushima ».


C’est dans le titre. C’est franc, c’est direct : l’UE, pour une fois, en
impose. Il est hors de question de plaisanter avec Fukushima et la
radioactivité.

...
Les produits laitiers, dont le seuil de radioactivité maximale était à 370 becquerels (directive 2008), passent à 1000 ( directive1987)


Pour les produits pour nourrissons, de la valeur de 370 becquerels par kg (directive 2008), la commission repasse à 400 (directive 1987)

Pour les « denrées de moindre importance », dont la radioactivité était plafonnée depuis 2008 à 600 becquerels/kg, la nouvelle valeur maximale
devient 1250 (directive 1987) x 10 (bonus "moindre importance" institué par la directive 1989) = 12500 becquerels. Un facteur x20 et plus, donc.

...

Voilà comment Bruxelles gère une urgence nucléaire : en autorisant la vente de produits plus contaminés que d’ordinaire.

Des denrées qui le 24 mars étaient de dangereuse pour la santé, placées hors la loi, séquestrées et détruites, et qui auraient coûté très cher à
leurs importateurs sont depuis le 25 considérées comme saines grâce à
Monsieur José Manuel Barroso...»
ghp
ghp
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1827
Localisation : Ichi ;)
Date d'inscription : 08/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Controle de la radioactivité des aliments Empty Re: Controle de la radioactivité des aliments

Message par ShimicK Dim 17 Avr 2011 - 22:37

Pitoyable...obligé de passé le moindre grain de riz sous le radex Suspect
ShimicK
ShimicK
Membre

Masculin Nombre de messages : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Controle de la radioactivité des aliments Empty Re: Controle de la radioactivité des aliments

Message par Canis Lupus Lun 18 Avr 2011 - 8:18


________________________________________________________
Canis Lupus
Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4398
Age : 37
Date d'inscription : 16/11/2006

http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Controle de la radioactivité des aliments Empty Re: Controle de la radioactivité des aliments

Message par ghp Lun 18 Avr 2011 - 11:45

ghp
ghp
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1827
Localisation : Ichi ;)
Date d'inscription : 08/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Controle de la radioactivité des aliments Empty Re: Controle de la radioactivité des aliments

Message par argoth Lun 18 Avr 2011 - 17:02

ShimicK a écrit:Pitoyable...obligé de passé le moindre grain de riz sous le radex Suspect

Je suis pas un expert, mais ton radex ne détectera rien même si le grain de riz est contaminé. Faut que jocelyn ou un autre passe par ici pour des explications plus poussé.

Mais passé son radex au dessus d'un aliment et le juger sain, parce que celui ci de fait pas beep est une erreur. Il te faut un appareil, capable de détecter les alpha ou beta je sais plus et d'un certain niveau.

Dsl de pas pouvoir être plus précis, je suis nul en ce domaine, j'espère qu'une personne avec plus de connaissance passera pour mieux vous l'expliquer. Ils ont peut être un poste en préparation aussi ?
argoth
argoth
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3376
Date d'inscription : 16/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Controle de la radioactivité des aliments Empty Re: Controle de la radioactivité des aliments

Message par Canis Lupus Lun 18 Avr 2011 - 20:39

Merci GHP, hallucinant cette histoire. Soit c'est une bourde car ils étaient pressés, soit c'est en prévision de l'augmentation de la radioactivité des aliments dans le monde entier due à l'éparpillement des radionucléides en provenance de Fukushima...

________________________________________________________
Canis Lupus
Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4398
Age : 37
Date d'inscription : 16/11/2006

http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Controle de la radioactivité des aliments Empty Dernier bulletin de l'ACRO

Message par ghp Sam 23 Avr 2011 - 15:32

Dernier bulletin de l'organisme "acro" ( Association pour le Contrôle de la Radioactivité dans l’Ouest ) : ici . Il s'agit du communiqué n°3 du 22 avril 2011.

Extraits :
"
* Origine :
l’iode radioactif (iode-131), le césium-134 et, très vraisemblablement le césium-137 proviennent des réacteurs nucléaires accidentés de Fukushima (Japon). Ils ont été transportés avec les masses d’air sur de très longues distances (plus de 15 000 km), ce qui souligne l’importance de la catastrophe au Japon.

* Irradiation externe :
- le dépôt radioactif reste trop faible pour augmenter significativement le niveau du rayonnement ambiant préexistant, dû à la présence d’éléments radioactifs naturels contenus dans les sols. Il n’y a donc pas de risque particulier à séjourner dehors.
- aucun compteur Geiger ne peut mettre en évidence l’actuel dépôt radioactif.

* Contamination du lait de vache :
- Les mesures réalisées ne portent pas directement sur le lait, néanmoins elles permettent de renseigner indirectement sur une potentielle contamination. Pour l’instant, les contrôles effectués par l’IRSN jusqu’au 14 avril montrent que les résultats positifs n’excèdent pas 2,2 Bq/L. C’est pourquoi, de telles valeurs ne devraient pas conduire à s’abstenir de consommer du lait.

* Contamination des légumes feuilles :
- généralement elle est du même ordre de grandeur que celle mesurée dans l’herbe. Pour l’instant, de telles valeurs ne devraient pas conduire à s’abstenir de consommer des légumes et fruits frais (qui sont une source essentielle de vitamines pour l’organisme). Un lavage est suffisant lorsqu’il s’agit d’un léger dépôt à la surface des feuilles.

* Persistance:
- du fait de sa courte demi-vie (8 jours), l’iode radioactif (iode-131) persiste peu dans l’environnement comme c’est le cas avec le césium-137. Ceci ne signifie pas que les niveaux observés n’augmentent pas dans le temps. L’intensité des dépôts radioactifs dépend d’abord de l’ampleur de la contamination de l’air et de sa persistance. Pour l’instant, aucun retour à la normale n’est observé.
- dans le cas des dépôts de césium-137 observés, ceux-ci sont pour l’instant trop faibles pour augmenter les niveaux dans les sols qui résultaient des retombées anciennes consécutives aux essais nucléaires et aux accidents nucléaires d’envergure.
- on note également pour la première fois la présence de césium-134 dans le couvert végétal. Contrairement au césium-137, le césium-134 n’était plus décelable sur le sol français métropolitain avant la catastrophe de Fukushima, compte tenu de sa période radioactive, ou demie-vie (2 ans). Les niveaux détectés restent pour l’instant faibles et du même ordre que pour le césium 137. En fonction de la situation au Japon, une accumulation des dépôts peut être possible."
ghp
ghp
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1827
Localisation : Ichi ;)
Date d'inscription : 08/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Controle de la radioactivité des aliments Empty Re: Controle de la radioactivité des aliments

Message par argoth Mer 27 Juin 2012 - 17:38

Je ramène ce topic à la surface.

Est-ce que quelqu'un a finalement trouver un appareil de mesure personnel permettant d'évaluer si et à quel niveau un aliment et/ou un liquide à été contaminé et donc est dangereux pour notre santé?

Est-ce que quelqu'un connait la procédure à suivre avec ledit appareil pour faire des test sur les aliments?

________________________________________________________
On hérite pas de la terre de nos parents, on l'emprunte a nos enfants.

Un peuple qui est près a cédez un peu de libérer pour plus de sécurité, ne mérite n'y l'un, n'y l'autre et finira par perdre les deux. Thomas jefferson.


Pas capable est mort hier, il s'essaye est né ce matin.
argoth
argoth
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3376
Date d'inscription : 16/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum