Olduvaï
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Les échardes, cauchemar du crapahuteur

+2
Jonas
Darkside of the Moon
6 participants

Aller en bas

Les échardes, cauchemar du crapahuteur Empty Les échardes, cauchemar du crapahuteur

Message par Darkside of the Moon Mer 16 Jan 2008 - 21:51

Il y’a deux parties du corps (deux paires de partie en fait,non je ne parle mas ici de l’entrejambe masculine) qui sont essentielles pour pouvoir continuer son chemin : les pieds et les mains. Les échardes malgré
leur petite taille et l’apparente non gravité des blessures qu’elles occasionnent constituent un risque majeur pour la santé, risque accru par le fait qu’à un moment ou à un autre vous allez forcément en avoir.

Oui je sais, vous allez me dire que j’exagère, mais c’est de vécu dont je vous parle.

-Suite à ma petite expérimentation de lundi, je me suis retrouvé les mains pleines d’échardes, j’en ais enlevé une partie le soir même mais il devait en rester quelques une car ce matin, j’ai été obligé de traiter quelques plaies qui commençaient à s’infecter.
-En mission humanitaire en Asie, ma copine s’est planté une épine dans le mollet et ne s’en est pas inquiété, bilan : 3 jours plus tard, elle son mollet avait doublé de volume, heureusement c’était la fin de son séjour et elle a pu faire traiter ça par un médecin, une semaine avec des béquilles quand même.

Les échardes peuvent occasionner une infection qui, bénigne à l’heure actuelle et sous nos latitude, peut vite devenir d’une extrême gravité dans un futur plus ou moins lointain (plus plus que moi amha) et/ou dans d’autres contrées. Contrairement aux autres blessures, les échardes n’attirent pas l’attention immédiatement, ce n’est bien souvent que lorsqu’une inflammation apparaît, donc trop tard bien souvent, que l’on commence à s’en inquiéter, et c’est ce qui en fait la dangerosité. Heureusement, en respectant quelques principes de base, ainsi qu’en étant équipé d’outils aussi légers que basique, on peut réduire correctement les risques.

1)Pour l’instant un vaccin contre le tétanos existe, pour ma part je fais toujours attention d’être à jour de ce vaccin., car si une infection ne tue pas toujours, les risques de survivre au tétanos sont des plus faibles.

2) Après un travail manuel ou une marche sans chaussure, toujours inspecter sa peau et retirer toute écharde ou épine s’y étant logé.

3)Toujours disposer d’une aiguille, d’une pince à épiler et d’un briquet/et ou alcool pour pouvoir «opérer».

4)Désinfecter impérativement aiguille ou pince avant usage (en les portant au rouge par exemple), il serait dommage que le remède soit pire que le mal.

5)Dans la mesure du possible, désinfecter la plaie (à l’alcool par exemple) ou au pire la cautériser.

Voilà, pour beaucoup d’entre vous ce n’est que du connu, mais je pense que les plus citadins de ce forum auront appris quelque chose (il y’a peu d’échardes dans le plastique).

Have fun

________________________________________________________
L’exaltation de son orgueil le sauvait de l’épouvante. Le sommet atteint, après tant de noires batailles était si lumineux, si haut, que la chute serait un envol.
René BARJAVEL : Le diable l’emporte
Darkside of the Moon
Darkside of the Moon
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 172
Localisation : France
Emploi : contributeur au RC
Loisirs : Ecriture
Date d'inscription : 26/11/2007

http://chroniques-prediluviennes.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Les échardes, cauchemar du crapahuteur Empty Re: Les échardes, cauchemar du crapahuteur

Message par Jonas Mer 16 Jan 2008 - 23:21

Dans la mesure du possible, désinfecter la plaie (à l’alcool par exemple) ou au pire la cautériser.

L'alcool n'est pas recommandé pour désinfecter une plaie car c'est peu efficace.
Maintenant tout dépend du contexte survie ou quotidien.
Cautériser est ce que celà ne rajoute pas le risque de la brulure à celui de la plaie ?

Jonas

Jonas
Membre

Masculin Nombre de messages : 48
Date d'inscription : 31/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Les échardes, cauchemar du crapahuteur Empty Re: Les échardes, cauchemar du crapahuteur

Message par Darkside of the Moon Jeu 17 Jan 2008 - 18:37

L'alcool (type eau de vie pas bière ou vin rouge) est sûrement un des plus anciens désinfectantent, il est en vente dans toutes les pharmacie, et ça marche très bien (ça picote légèrement certes), je ne sais donc pas ou tu as lu que c'était peu efficace.
La cautérisation est certe dangereuse mais ça permet de "refermer" la plaie instantanément.
Je parle ici de techniques à appliquer à de petites blessures (échardes) et surtout de techniques post bise.

________________________________________________________
L’exaltation de son orgueil le sauvait de l’épouvante. Le sommet atteint, après tant de noires batailles était si lumineux, si haut, que la chute serait un envol.
René BARJAVEL : Le diable l’emporte
Darkside of the Moon
Darkside of the Moon
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 172
Localisation : France
Emploi : contributeur au RC
Loisirs : Ecriture
Date d'inscription : 26/11/2007

http://chroniques-prediluviennes.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Les échardes, cauchemar du crapahuteur Empty Re: Les échardes, cauchemar du crapahuteur

Message par Jonas Jeu 17 Jan 2008 - 19:26

D'accord pour l'alcool à défaut d'antiseptiques plus efficaces mais industriels.
C'est une erreur encore trop répandue de se servir d'alcool pour désinfecter une plaie quelqu'elle soi.
Il y a des produits plus efficaces dans les pharmacie
s tel que la bétadine ou la chlorexidine.


Alcool éthylique
de 60 à 70° :



  • L'alcool est dénaturé par l'adjonction de colorants,
    de camphre ou d’autres alcools. En France.
  • Seul l'alcool éthylique est utilisé à
    usage antiseptique. Le propanol-2 ou isopropanol entre dans la
    composition d'autres antiseptiques (exemple
  • d’utilisation : solution hydro-alcoolique pour antisepsie
    des mains).
  • Il est utilisé comme solvant avec d'autres antiseptiques
    qu'il potentialise (exemples : alcool iodé, hexamidine,
    chlorhexidine)
  • Spectre d’activité

    • L'alcool éthylique à 70 degrés possède
      une activité antibactérienne sur les bactéries
      Gram + et Gram - (formes végétatives), liée
      à la dénaturation des protéines bactériennes.
    • Il est dépourvu d'action sur les spores.
    • Actif sur Mycobacterium tuberculosis
    • Fongicide faiblement
    • Virucide de façon variable.

    </li>
  • Son efficacité est réduite (voire inactivé
    selon certains hauteur) en présence de matières
    organiques (protéines, sang, pus). Il coagule les protéines.
  • Ne convient pas à la désinfection du matériel
    médico-chirurgical.
  • Délai d’action : 2 minutes à condition que
    la peau soit maintenue humide.
  • Durée d’action : activité antimicrobienne
    brève car l'alcool est très volatil.
  • Indications

    • Antiseptique local à usage externe (pour la peau)
    • Alcool de 60 à 70°:

      • antisepsie de la peau saine, des sites d'injections
        et des prélèvements sanguins (sauf : hémoculture,
        cathétérisme, ponction artérielle
        et les actes nécessitant une asepsie chirurgicale).

      </li>
    </li>

Jonas
Membre

Masculin Nombre de messages : 48
Date d'inscription : 31/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Les échardes, cauchemar du crapahuteur Empty Re: Les échardes, cauchemar du crapahuteur

Message par Eco.foxtrot Jeu 17 Jan 2008 - 19:31

L'alcool , n'est pas le meilleur des desinfectant c'est vrai mais il est suffisant efficace pour la plus part des microorganismese et il se conserve tres bien; en plus efficace il y a la teinture d'iode et l'eau oxygénée , cette derniere est la plus efficace mais doit etre conservée au frais.


Wikipedia
La teinture d'iode est un mélange de 10% d'iode dissous dans l'éthanol, il existe aussi des mélanges à 2%, 3% et 7%.

Finallement ca sert les etudes mrsgreen

________________________________________________________
La faim est proche
Eco.foxtrot
Eco.foxtrot
Membre

Masculin Nombre de messages : 742
Localisation : Au fond du fun
Emploi : Glaneur à temps plein
Date d'inscription : 24/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Les échardes, cauchemar du crapahuteur Empty Re: Les échardes, cauchemar du crapahuteur

Message par opaline Mar 11 Oct 2011 - 22:17

up pour ce post très bien rédigé :

la prudence est mère de sureté et dans les cas où on risquerait de se blesser (échardes ) une simple paire de gants de chantier peut largement suffire.
donc vous savez ce qu'il vous reste à glisser dans le sac...

________________________________________________________
3 enfants maintenant, (mode on ) youpi!!! on a droit à la carte famille nombreuse, c'est sur on a des gosses pour les allocs.... (mode off), ... Menfin!



monastère de Minsk
miserere
agni partene
opaline
opaline
Membre Premium

Féminin Nombre de messages : 819
Localisation : dans le coin en bas
Emploi : A quoi j'emploie mon temps? Mais vous êtes bien curieux...
Date d'inscription : 06/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les échardes, cauchemar du crapahuteur Empty Re: Les échardes, cauchemar du crapahuteur

Message par Ash Ven 14 Oct 2011 - 18:01

Ben, tout connement, deux choses, les épines, je les vire au coupe-ongle, ça marche très bien, ça permet aussi de grignoter la peau pour y accéder...

Pour les gants, comme dit Cavernator, y'a que des gants épais qui font effet, donc: gants de soudeur (croute de cuir souvent rouge) ou autre bien épais et rembourrés pour le froid, sinon...

________________________________________________________
...N'est pas mort ce qui à jamais dort et au cours des ères peut mourir même la Mort... Briarée-Erèbe
Ash
Ash
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5888
Age : 36
Localisation : Heimat (57)
Emploi : Maître d'oeuvre/AMO/Conseil
Date d'inscription : 02/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les échardes, cauchemar du crapahuteur Empty Re: Les échardes, cauchemar du crapahuteur

Message par argoth Ven 14 Oct 2011 - 18:14

Je débroussaille aussi sur ma terre, j'essayerais de vous apporter des photo de la saloperie.

L'abre est blanc-gris, des épines de 1 à 2 pouce (2.5 à 5 cm) et très dure. Elle ont passé a travers la semelle de mes bottes forestière qui sont fait d,un caoutchou très dure et épais.

C'est pas peut dire, saleté ses truc là. En plus les petit arbres font peut être 2-3 M de hauteur, juste de quoi te tombé sur la tronche quand tu les coupe. Les échardes, cauchemar du crapahuteur 851259

ALors faut une sacré paire de gant pour ceux là. Même si je le reconnais des gants ses bien pratique tout de même. clind'oeil

________________________________________________________
On hérite pas de la terre de nos parents, on l'emprunte a nos enfants.

Un peuple qui est près a cédez un peu de libérer pour plus de sécurité, ne mérite n'y l'un, n'y l'autre et finira par perdre les deux. Thomas jefferson.


Pas capable est mort hier, il s'essaye est né ce matin.
argoth
argoth
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3376
Date d'inscription : 16/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum