Olduvaï
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
TV Led XIAOMI MI TV A2 50” 4K UHD Android TV
Voir le deal
329.99 €
-29%
Le deal à ne pas rater :
-29% Ecran PC 32″ LED AOC (Dalle VA – 75 Hz – 1 ms – FreeSync)
189.91 € 268.76 €
Voir le deal

Les nuisibles à la campagne (insectes et animaux) : protéger le végétal.

4 participants

Aller en bas

Les nuisibles à la campagne (insectes et animaux) : protéger le végétal. Empty Les nuisibles à la campagne (insectes et animaux) : protéger le végétal.

Message par badurno Jeu 15 Sep 2022 - 1:55

rats, souris, taupe, campagnol terrestre (rat taupier), mulot, lapin, oiseaux, limaces, chenilles, hanneton, sanglier, biche, renard, martre/fouine, loup
(et l'homme, non je déconne  Laughing )

Petit fil pour regrouper un peu tout, d'après mon expérience perso. Je précise expérience perso car ce qui est valable pour moi, ne le sera peut-être pas pour quelqu'un d'autre.
Fil spécialisé sur la lutte anti machins vivants pour protéger le végétal. Ne sera pas traité la lutte inter-végétal.



Rats.
J'ai eu quelques rats, mais ils ont crevé rapidement (car pas nombreux). A coup de grosses tapettes (fromage) ou de poison. Ils étaient peu peureux, du genre à sortir devant vous en pleine nuit, et à découvert.


Souris.
Pour les souris qui se plaisaient à rentrer chez moi c'était plus chiant. Elles étaient beaucoup plus méfiante et plus malines.

Déjà j'ai compris que certains passages devaient être vieux comme hérode, car même quand je bouchais les trous (visibles) et que je tuais des souris, 6 mois plus tard j'en avais de nouvelles d'arrivées.
J'ai pigé que les souris nouvelles venues trouvaient les passages à l'odeur. Et aussi que ca grimpait bien aux murs (je savais pas  Shocked )... et qu'elles faisaient des trous dans le sol proche de la maison (même après que j'ai creusé et refait le pourtour en petit cailloux) pour rentrer dans d'anciens trous sous les murs (en pierre) sous terre. Elle doivent avoir une spécialité spéléologie par chez moi...

Enfin bref j'ai essayé pas mal de piège fait maison. Comme le sceau pour qu'elles tombent dedans, et des tunnels pour qu'elles aillent dedans. Tapettes diverses et apparts variés. ... que dalle ça marchait pas. J'ai dû mal m'y prendre...  (pourtant je mettais des gants en plastique contre l'odeur par exemple)

J'ai essayé mélange platre farine ou platre sucre j'ai oublié : elles n'ont rien bouffé. Elles venaient toujours chez moi.

Essayé le repoussoir avec infra sons : elles s'habituent et reviennent assez vite.

Du coup j'ai acheté du poison. Ca s'est révélé très efficace. N'importe quel poison fonctionne (grain, sachet mou huileux et carré dur à grignotter). Mais il faut essayer d'en avoir qui est réservé à la vente pour les agriculteurs: ils sont dosés x2 minimum, et c'est moins cher.


Depuis, j'inspecte régulièrement les abords du sol de ma maison. Dès que je détecte un trou par terre, je lance une campagne d'empoisonnement.

Pour éviter que les souris reviennent creuser un trou creusé auparavant par une congénère (même 1 an avant hein...), j'ai trouvé une bonne technique : du verre pilé fin. Ca fonctionne très bien. Remplir le trou de verre pilé, et reboucher avec un peu de terre ou de cailloux (puor ne pas que médor ou catoune ne se blesse... et mettre une pierre devant si Médor est fouisseur).

Campagne d'éradication régulière : je fais à peu près 3 campagnes par an : je place du poison à 5 ou 6 endroit de mon terrain tous les 4 mois. Juste quelques sachets ou une petite dose de grain. (Si médor est du genre fouineur et goulu, ne pas utiliser de grain : uniquement les sachets et mettre dans des boites fermées et attachées, avec un trou uniquement pour laisser passer le nuisible.)
Je n'ai jamais été réemmerdé depuis.
Même mon potager est relativement plus pénard.



Campagnols terrestre (autrement appelé "rat taupier") et mulots.

La différence entre les deux c'est que le campagnol dresse un petit monticule de terre au dessus du trou de sa galerie, alors que le mulot laisse nu un petit trou bien rond, bien visible.
Mais les deux sont le même genre de plaie au jardin : ca bouffe les racines d'à peu près tout ce que vous plantez, sauf la famille des ails, et des aromatiques (... avec une exception notable pour le persil et assimilé dont ils raffolent...)

Ca peut bouffer aussi les racines des petits arbrisseaux : si vous voyez les feuilles jaunir, agir en urgence = rechercher les petits trous en question, puis poison.

Attention, beaucoup de personnes pensent avoir des taupes responsables de plantations qui dépérissent... mais en fait ce sont des campagnols (rat taupiers) (!) ou des mulots.

Le poison est très efficace contre les mulots, car il est très simple de fourer dans le trou un peu de grain ou autre.
C'est plus chiant pour le campagnol, qui ne sort pas forcément à l'extérieur, et qui peut devenir méfiant si on farfouine sa galerie.

Il y a aussi le fait que quand on pose du poison pour une campagne d'éradication, on le pose généralement à un endroit et on attends que la bestiole vienne le bouffer d'elle même. C'est le cas avec le mulot, bcp moins avec le campagnol (voir par du tout).

Donc ma meilleure solution pour lutter contre le campagnol, c'est tout bêtement de faire du bruit :

Planter un bout de bois dans le sol, et mettre dessus un cul de bouteille retournée. Les vibrations (avec le vent) vont faire qu'il ne va pas venir bouffer vos plantations. Cela fonctionne aussi pas trop mal pour les mulots.



Lapins.

Le lapin, est casse couille aussi. Surtout qu'il est moins con que le campagnol : il s'habitue au dérangement sonore ou visuel, et apprend aussi vos habitudes (à quelle heure se couche le chien ...).

Il y a beaucoup de plantes dont il n'apprécie pas la saveur : aromatiques, les trucs amères ou un peu acide, et des fleurs réputées pour ça comme les oeillets d'inde.

Mais globalement le plus efficace reste un petit grillage. Le chien est efficace aussi, surtout si vous vous couchez à des horaires irrégulières et que vous lâchez Médor de temps en temps pour faire des surprises.  dévil

Paraitrait qu'asperger du lait ou un mélange eau/lait fonctionne bien en repoussoir... mais bon le lait je préfère le boire. Et s'il pleut cela ne doit pas avoir un long effet.


taupe
Dans le temps quand je plantais un truc, je mettais des copeaux de bois. Pensant bien faire pour garder plus d'humidité, protéger du chaud/froid et empêcher l'herbe de pousser.
Sauf que, je me suis aperçu que les limaces, ainsi que les hannetons adoraient ça.  Et la taupe adore les limaces et les larves d'hannetons  Laughing .
Du coup, régulièrement j'avais des bébés plantes ou bébé arbustres qui étaient complètement détérés... ou enfouis.

J'ai aussi observé que la taupe adorait faire son monticule de terre à cet endroit car forcément c'était déjà déblayé donc plus facile à creuser. J'ai déjà observé des monticules de terre le long d'une allée entière, à chaque endroit où j'avais planté un truc, et uniquement là, en belle ligne droite.

Solution : arrêtez les copeaux de bois, surtout pour les plantes sujettent à se faire bouffer par les limaces car c'est potentiellement sans fin si climat favorable aux limaces (pluie).
Et : placer de grosses pierres contre vos plantations à la moindre attaque de taupe. Cela fonctionne très bien.


Limaces
Les limaces sont potentiellement un cauchemard pour les campagnards, surtout si le temps reste humide. Pas la peine d'attendre que les herissons ou les taupes fassent le boulot : si elles sont bien implantés c'est mort, vos plantes vont crever avant.
Elles aiment particulièrement les feuilles des très jeunes arbres (moins de 30 cm), lorsque les feuilles sont très tendres (et ça dépend des espèces). Généralement si vos abrisseaux arrivent vers 2 ou 3 ans, ils sont ensuite sauvés.
L'anti limace au ferramol fonctionne très bien et peut même faire des carnages digne des pires scènes de boucheries de film d'action  Twisted Evil , mais, cela ne sera jamais suffisant pour les éradiquer totalement dans un milieu propice.
La meilleure solution consiste à déblayer sur au moins 40cm tout autour du plant apétissant toute végétation et tout abri potentiel (cailloux...). Ensuite, en périphérie de cercle à nu, vous pouvez mettre de l'anti limace.
Veillez bien à creuser un peu la terre partout pour voir s'il n'y a pas un genre de petit trou où elles se réfugient. Les limaces se reproduisent très vite aussi donc n'en laissez pas une seule...
Si vous voulez les éradiquer à la main, il faudra passer une fois la nuit tombée, tous les soirs. Mais elles reviendront toujours si vous ne suivez pas les conseils.

Sinon, une bonne sécheresse sera le meilleur rémède.


Pour le potager, outre le ramassage main, un bon canard coureur peut faire un bon nettoyage (faut avoir des canards...) sans trop défoncer les végétaux.
Et regardez les plantes à la fin du post, un combo de celles mentionnées fonctionne pas mal chez moi.


Chenilles
Je n'ai que peu été confronté à ce problème donc je n'en parlerai pas (désolé). Mais si vous voulez que je recopie un truc ici écrivez-le en réponse.


Sanglier
Cloture du terrain...  
Mais généralement s'il y a des sangliers c'est que vous êtes en pleine campagne. Si vous êtes en pleine campagne, généralement il y a du maïs ou des champs avec d'autres trucs à bouffer. Il y a assez peu de risque qu'ils viennent chez vous. Ils sont quand même de nature timide.
La présence d'un chien les dissuadera. Vous pouvez aussi pissez partout dans votre jardin.  Laughing


Biche
Le truc avec les biches, c'est que ça saute. Ca a accès aussi aux branches hautes. Personnellement, elles m'ont bouffé quelques branches de jeunes fruitiers, j'étais furax. Elles m'ont même fait crever un mimosa.
Truc qui fonctionne bien : le repoussoir visuel. Par exemple, accrocher un chiffon ou un sac plastique blanc qui bouge avec le vent. Ca les éloignera. Car la biche passe de temps en temps mais pas régulièrement donc elle ne s'habitue pas trop au dérangement visuel. Pour les cas extrême il y a la technique d'acheter un transistor à pile et de laisser un fond de musique avec la radio.


Technique spéciale contre les biches et les lapins (et peut-être aussi les sangliers) :
Les billes de naphtalines.
Je classe en très efficace contre les biches, et plutot efficace contre les lapins. Ca dure assez longtemps : quelques mois pour disparaitre par érosion.
Malheureusement, "grâce" à notre administration débile, cela fait partie des trucs qu'on ne peut plus facilement acheter. Rendez vous sur la baie pour en faire venir de très très loin...

Bien sûr il y a aussi l'option de grillager toutes vos plantations. Mais ca coute cher, c'est chiant, c'est long, ca gêne l'arbre, ca gêne les autres plantations aux pieds des arbres et l'entretien qui va avec, c'est moche, et ce n'est pas efficace pour protéger les branches. Bref, ça fait chier pour pas grand chose.


les vaches
Ca va ptetre vous faire marrer mais y a rien de pire qu'une vache. Parfois ca s'échappe d'un champ. Si ca rentre chez vous ça fait un carnage. En premier : les fleurs et les jeunes arbres. Puis, tout ce qu'il y a.  affraid   Et ca bouffe à une vitesse ...
Solution : à part la sulfateuse je vois pas. Nan je déconne. Leur gueuler dessus avec des gestes pour les faire déguerpir... ou laisser faire le chien. Cloturer le jardin. Un simple fil peut suffire à leur faire peur pour qu'elles ne rentrent pas si elles ne sont pas énervées (elles peuvent croire qu'il est électrifié).
Idem cheval et assimilé.
Soyez sympa d'aller prévenir les voisins pour qu'ils viennent les récupérer, si vous ne pouvez pas leur rapporter. Ou pour qu'ils fassent passer le mot afin que ça arrive aux oreilles du propriétaire que vous ne connaissez pas.


Renard
Rien ne fonctionne pour le renard. A part un coup de carabine... Et on n'a pas le droit donc, ben...  joker.
Le renard peut bouffer vos poules placées dans un enclos avec d'autres bestioles (bouc, âne etc). Il peut les bouffer si la cloture est électrifiée et pas suffisament haute ou non electrifié et pas totalement fermée. Si cloture, penser à l'entérer aussi et de préférence avec un L sous terre à 50cm. Il peut aussi faire un carnage en pleine journée pendant que vous êtes chez vous, en quelques secondes.

Mais vous êtes peut-être un piégeur habile. Dans ce cas : vous donnez des cours ?  Smile
Ahem précision ; piégeage interdit en France sauf autorisation...


Martre/fouine
Comme le renard, sauf que le piège fonctionne mieux sur elles. Une bonne cage du type porte coulissante qui se referme obtient de bon résultat si placée dans un "couloir" de passage.

ps : ce type de piège fonctionne bien aussi avec les rats, mulots et souris (mais ca se reproduit tellement vite que le poison est bcp plus adapté).


Loup
Idem renard. Mais je n'ai pas été confronté donc à vous de me dire.



Maille de grillage. Pensez bien à prendre un maillage de grillage suffisamment fin contre les martres et les fouines. Et une section assez épaisse. (2mm d'épaisseur de fil c'est pas mal)
N'oubliez pas de l'enterrer bis. Au moins 40cm et avec un L .

De même, vous pouvez grillager votre potager contre les mulots et les campagnols. Mais il faudra des mailles très fine (galvanisé de préférence) et l'enterrer d'au moins 20cm. Ca coute plus cher mais si bien fait c'est efficace. Maille max 13mm mais moins c'est encore mieux (8x8).
Si vous utilisez ce type de grillage, enterrez le donc de 20cm et laissez 80cm en surface aussi contre les lapins.


Les oiseaux (sur arbres fruitiers notamment)
Je n'ai jamais eu une telle invasion d'oiseaux au point que ça bouffe trop de fruits ou de graine de plantation (j'avais peur : je me suis dit : "si je plante trop de fruitiers ca va attirer trop d'oiseaux?" Pas pour le moment). Et les oiseaux dorment aussi la nuit (normalement). Pour ce qui est de la journée, apprendre au chien à gueuler dessus est assez efficace et les fera fuir. Perso, ils ont tous migré sur les arbres en frontière de terrain. J'en ai plus aucun dans les arbres à l'intérieur de mon terrain. Merci Médor.
Si vous êtes néanmoins envahi par un groupe nombreux de rat sur pattes (pigeons ou autres) dans une haie par exemple, un coup de 12 (vers le sol !) ou un bon gros pétard (un gros hein  Laughing ) les fera déguerpir.
Pas testé les trucs pour les gêner visuellement car pas eu besoin.



Hannetons
Une invasion d'hanneton peut être soudaine et terrible. En 3 jours vous pouvez avoir des centaines d'hannetons qui se regroupent pour partouzer h24 tout en broutant les feuilles des arbres. Ca peut ratiboiser un arbre vigoureux rapidement (48h...). En même temps, ça pond des centaines de larves au pied de l'arbre, qui boufferont ses racines pour bien terminer le travail. Quand ils ont bouffé toutes les feuilles d'un arbre ils passent au suivant...
Ces saloperies de larves (du style koh lanta), sortiront queluqes années plus tard pour recommencer le cycle.

Solutions :  Si vraiment vous avez souvent ce genre d'invasion et que vous voulez protéger vos arbres, mettez des cartons à leur pied. Les hannetons n'iront pas pondre dessus. Cela ne va pas leur plaire et y a pas mal de chance qu'ils ne choisissent donc pas de festoyer à cet endroit.

Entre autres conneries habituelles de notre bureaucratie; l'interdiction d'achat d'insecticide efficace par le particulier. Si cette interdiction peut plaire au citadin qui ne connait pas la campagne, il en va autrement lorsque ce même citadin voit ses arbres se faire démonter sur place en quelques jours... et qu'aucune solution ne fonctionne pour éradiquer le nuisible.

Nématodes : soit disant efficace contre les hannetons, en réalité c'est bidon : déjà c'est chiant, ils doivent être acheté vivants. Ensuite ils ne meurent pas que si les conditions d'humidité sont suffisantes (c'est à dire qu'ils crèvent très rapidement). Donc cela n'est pas suffisant du tout pour nettoyer une invasion d'hannetons.
Car, pour faire simple : RIEN ne fonctionne contre les hannetons. Aucune recette de grand mère (huileS, ail, purin divers etc). Que DALLE. La seule solution c'est l'insecticide.

Comme en France il n'est plus possible d'en acheter, vous pouvez tenter l'étranger. Mais c'est très difficile. Il existe néanmoins une solution : l'insecticide de Médor. J'ai nommé les pulvérisateurs anti-tique/anti puces. C'est cher. Mais c'est ultra efficace.  Faites un stock....  Ca peut vous sauver tout un verger si vous détectez l'invasion de manière précoce. Faudrait essayer dilué aussi.

Attention : j'ai dit plus haut qu'un végétal qui dépérit façon jaunissement puis perte de feuille peut être la cause de campagnol ou de mulot. Mais ca peut aussi être à cause de larve de hanneton dans le sol. Dans ce cas : pulverisez un insecticide au pied et bien faire pénétrer.


puceron
L'anti tique du chien très efficace aussi. Mais généralement si pleine campagne il y aura souvent des coccinelles ou autre pour venir les bouffer. Sauf si fourmis. Si fourmi : insecticide sur les feuilles. Les fourmis déserteront aussi. Cependant à la différence des hannetons, des pulvérisations de trucs naturels peuvent être assez efficace.
Spéciale pour le puceron : le scolopendre. C'est le meilleur tueur de puceron que je connaisse. Un véritable terminator. Vous en trouverez facilement dans une terre un peu riche de type terreau au pied de bois mort (chez nous ils sont petits, à peine trois cm pour les plus longs). En ramasser quelques un, et les mettre sur vos végétaux préférés infestés. Carnage rapide garanti. Peut fonctionner meme avec des fourmis.



Pour terminer, voici une liste non exhaustive des plantes que l'on peut utiliser comme repoussoir ou comme barrière à ces différents nuisibles :

rempart à campagnol et mulot: jonquille, narcisse, jacinthe, euphorbe, couronne impériale, helebore, thym, ail, sauge, fritilliraire impériale, incarvillés
poison à retardement campagnol : melilot jaune (ils le récoltent et le stockent dans leur galerie. En se décomposant libère une substance qui les tue). Pas encore fait mais je vais en semer une bonne pelletée.

puceron : souci, absinthe, capucine, thym, romarin  

repousse lapin : oeillet d'inde, absinthe

limace : oeillet d'inde, absinthe, et autres aromatiques

repousse rat : menthe  précision : menthe ne fonctionne pas contre campagnol ou mulot.


carbure de calcium + eau dans trou et boucher le trou (campagnol)


Enfin, en pulvérisation pour éloigner mulot et campagnol :
purin de sureau (feuille et branche), purin de ricin.

Tourbe de ricin mélangée au potager.

Si vous habitez un coin chaud, plantez du ricin pour le récolter à cet effet; c'est radical.


Il existe aussi une palanquée de plantes pour fabriquer du poison. Mais je n'ai pas testé car j'ai encore mes stocks commerciaux bien chimiques.  cheers
Par ailleurs, je ne sais pas si le forum souhaite que ces recettes soient écrites ici.



Une dernière avec quelques réflexion sur la prédation naturelle et autres options :
En périphérie de mon terrain, j'ai un couple de buse, et un couple de chouette. Et mon terrain est régulièrement visité (toutes les nuits en fait je pense), par des renards.
Le poison que j'utilise n'est à mon sens pas dangeureux pour eux, car le nuisible qui bouffe le poison ira crever dans son trou. Où il ne sera pas débusqué par les prédateurs. J'en veux pour preuve que mes deux couples de rapaces sont toujours les même en plusieurs années de temps.
J'observe aussi que ces prédateurs ne sont pas du tout suffisant pour limiter la propagation desdits nuisibles.

J'ai un temps fortement envisagé de faire une razia de serpents et de les lacher sur mon terrain. Twisted Evil  Puis je me suis ravisé : je me suis dit que s'il n'y avait pas de serpents présent, c'étiat que l'endroit ne leur était pas favorable (peut-etre trop de rapaces/renards d'ailleurs). Bon, et puis il était aussi difficile de trouver des couleuvres (car évidemment je ne veux pas de machin venimeux sinon 'couic') à la vente, du type que l'on trouve naturellement chez nous. (les machins exotiques ne manquent pas par contre...)

L'idée des couleuvres reste quand même dans mon esprit. Si ça parle à certains, me faire signe.

Chien/chats : j'ai des chiens, mais pas de type terrier. Je n'en veux pas car ces chiens ont souvent tendance à se barrer, hors je suis en milieu pas suffisament fermé. Idem pour les chats : je n'aime pas savoir mon animal dehors sans surveillance, et potentiellement à la merci de tout et n'importe quoi. En pleine campagne, un petit chien et un chat ne sont pas les dominants, loin de là.
De plus, les résultats ne sont pas garantis pour faire diminuer une population importante de rongeurs disséminée sur un large territoire. Enfin, un terrier va faire aussi beaucoup de dégats aux plantations.

Une option qui fonctionne pas trop mal consiste à faire de l'élevage. Un terrain totalement arpenté par des ovins ou bovins aura bcp moins de rongeurs. Mais j'ai privilégié les arbres et autres plantations. (que les ovins/bovins adorent défoncer donc il s'agit de faire un choix).
Astuce : vous pouvez mixez le deux : plantations et élevages, avec un parcours électrifié qui fait le pourtour de zones de plantations. (les rongeurs iront surement se réfugier dans les zones. Cependant je pense pas qu'ils iront traverser facilement les no man's land ainsi créés). Pas testé.


badurno
Membre

Masculin Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 28/08/2022

BigBird, Kerkallog, victor81 et OncleBen aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Les nuisibles à la campagne (insectes et animaux) : protéger le végétal. Empty Re: Les nuisibles à la campagne (insectes et animaux) : protéger le végétal.

Message par pvo12 Ven 16 Sep 2022 - 7:26

( le "mode hors-charte" n'existe pas, désolé...)


Dernière édition par Résilient le Ven 16 Sep 2022 - 11:11, édité 2 fois (Raison : Ajout d'un lien)
pvo12
pvo12
Membre

Masculin Nombre de messages : 255
Date d'inscription : 04/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Les nuisibles à la campagne (insectes et animaux) : protéger le végétal. Empty Re: Les nuisibles à la campagne (insectes et animaux) : protéger le végétal.

Message par badurno Ven 16 Sep 2022 - 9:46

auto modération


Dernière édition par badurno le Ven 16 Sep 2022 - 9:55, édité 1 fois

badurno
Membre

Masculin Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 28/08/2022

Revenir en haut Aller en bas

Les nuisibles à la campagne (insectes et animaux) : protéger le végétal. Empty Re: Les nuisibles à la campagne (insectes et animaux) : protéger le végétal.

Message par victor81 Ven 16 Sep 2022 - 9:51

la charte, les gars, la charte!
victor81
victor81
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1089
Localisation : catharn
Loisirs : detection, culture de plantes medicinales
Date d'inscription : 13/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Les nuisibles à la campagne (insectes et animaux) : protéger le végétal. Empty Re: Les nuisibles à la campagne (insectes et animaux) : protéger le végétal.

Message par pvo12 Ven 16 Sep 2022 - 17:43

La prochaine fois je posterai dans humour. geek
pvo12
pvo12
Membre

Masculin Nombre de messages : 255
Date d'inscription : 04/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Les nuisibles à la campagne (insectes et animaux) : protéger le végétal. Empty Re: Les nuisibles à la campagne (insectes et animaux) : protéger le végétal.

Message par badurno Ven 16 Sep 2022 - 22:56

https://www.grube.fr/chasse/equipement/articles-de-chasse/effarouchement-de-gibier/

J'ai trouvé ça.
Certainement connu des chasseurs (?). 

Granulés répulsifs Wildgranix 20 kg , donné pour traiter 100m2 , ce qui est bcp car suffit d'en mettre une poignée par ci par là. Durée 3 semaine puis à renouveler.   35 balle le sac.
C'est ptetre bien.

badurno
Membre

Masculin Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 28/08/2022

Revenir en haut Aller en bas

Les nuisibles à la campagne (insectes et animaux) : protéger le végétal. Empty Re: Les nuisibles à la campagne (insectes et animaux) : protéger le végétal.

Message par grosgnougnou Sam 17 Sep 2022 - 10:42

je suis chasseur mais je ne connaissait pas ce produit.

j'ai testé le produit "trico" (efficace contre les cervidés) sur des plantations de douglas sans autre protection, l'avantage de ce produit c'est que s'il ne pleut pas juste après l'application, le traitement est assez durable (au moins un an). L'inconvénient c'est qu'il faut le certiphyto ...

le Wildgranix est peut être efficace, mais 35 euros pour seulement 1000m²  à renouveler toutes les 3 à 5 semaines ça fait un peu cher je trouve ...



Et pas très durable en cas de crise, je préfère tester des solutions plus durables en cas de crise : dispersion d'odeur humaine (urine, cheveux, fréquentation) et des barrières physique : palissade de palettes autour des plants d'arbres et clôture électrique bricolé avec de la récup (fil de fer galva, centrale clignotante et bobine haute tension de bougie, batterie de récup), il n'y à que le panneau solaire qui n'est pas de récup ...


Le Wildgranix est à base de géraniol, vu le prix et les difficultés d'approvisionnement en cas de crise, j'aurais plutôt dans l'idée de tester la plantation massive de plantes répulsive, pour des plantes produisant du géraniol il y à le géranium vivace çà embaume fort le géraniol quand on à la bonne variété (en plus ça se bouture très facilement).

grosgnougnou
Membre

Masculin Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 14/04/2022

Revenir en haut Aller en bas

Les nuisibles à la campagne (insectes et animaux) : protéger le végétal. Empty Re: Les nuisibles à la campagne (insectes et animaux) : protéger le végétal.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum