Olduvaï
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

[Littérature] Soleil Vert de Harry Harrison

Aller en bas

[Littérature] Soleil Vert de Harry Harrison Empty [Littérature] Soleil Vert de Harry Harrison

Message par Rammstein Lun 1 Aoû 2022 - 16:33

Est-il encore nécessaire de présenter Soleil Vert ? Tout le monde a vu le film au moins une fois dans sa vie, n’est-ce pas ? Eh bien en fait, oui, car si le film insiste sur les aspects sociétaux et environnementaux du scénario, le bouquin, lui, aborde un autre sujet.

[Littérature] Soleil Vert de Harry Harrison 615t4z10

Soleil Vert est en fait une histoire criminelle se déroulant dans un univers post-apocalyptique. L’accent est donc mis sur la difficile enquête criminelle que mène le personnage principal du roman, un policier blasé et corvéable à merci par sa hiérarchie. L’univers post-apocalyptique n’est que le décor, et pour autant cette toile de fond occupe une place de choix dans le roman. Après les guerres, la pollution, l’épuisement des sols, la surpopulation, les épidémies… l’Humanité connaît son crépuscule des dieux. Tout est déglingué, tout manque, plus rien de fonctionne. La promiscuité est endémique. L’eau est strictement rationnée. Les émeutes sont journalières. Pour autant une classe de privilégiés parvient encore à se maintenir au pouvoir, en vivant littéralement sur la bête. D’autant que quelques rares îlots de civilisation perdurent encore, en Europe notamment.

Résumé :
Tandis que l'humanité s'apprête à entrer dans le troisième millénaire, la surpopulation est devenue telle que les ressources naturelles ne suffisent plus à couvrir ses besoins. La nourriture et l'eau sont rationnées, il n'y a plus de pétrole, plus guère d'animaux. Trente-cinq millions de New-Yorkais, pour la plupart sans emploi ni logement, se battent pour survivre. Andy Rush a un travail, lui. Tous les jours, avec les autres policiers de sa brigade, il part disperser les émeutes de la faim qui se produisent lors de chaque nouvelle distribution de nourriture de synthèse. Alors, qu'importe si un nabab aux activités louches s'est fait descendre ? S'il parvenait à attraper le meurtrier, Andy le remercierait presque pour services rendus...

Le roman raconte l’enquête difficile du héros, mais aussi l'histoire du criminel – un jeune asiatique - qu’il recherche. Que la population soit nourrie avec ses cadavres, le lecteur finit par s’en douter, mais la vérité n’est jamais révélée dans le roman, contrairement au film. On suit donc les laborieuses investigation du policier, qui est amené à cotoyer les plus privilégiés, jusqu’au dénouement tragique. Une fois son enquête terminée, le héros retourne à sa vie minable dans son monde condamné. C’est sans doute ce qui fait la différence entre le film et le roman. Dans le film, la catastrophe est globale, et on espère une prise de conscience de la population, et peut-être une révolution pour renverser le système. Le policier enfin succombe après avoir découvert le terrible secret de fabrication du soleil vert. Dans le roman, le policier survit, le système perdure, et l’on sait qu’il perdurera jusqu'à l'extinction finale.  

En conclusion, ce roman est peut-être un peu moins puissant et glauque que le film, mais a assez bien vieilli et mérite une lecture, d'autant qu'il aborde des sujets d'actualité (surpopulation, épuisement des ressources, famine...).

Rammstein
Rammstein
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 7096
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

KrAvEn, sgwenn, un ptit breton, victor81, Philippe-du-75013 et S2B aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum