Olduvaï
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Nouveau dispositif de production

5 participants

Aller en bas

Nouveau dispositif de production Empty Nouveau dispositif de production

Message par YAPOCK Mer 12 Fév 2020 - 13:11

Ce système pourrait être intéressant pour l'alimentation autonome et durable d'un site isolé.
Durant le jour, de l'eau pourrait être pompée vers un point haut; l'énergie récupérée par l'écoulement pouvant être récupérée la nuit.                           

https://www.boursorama.com/bourse/actualites/une-start-up-de-l-yonne-invente-un-moteur-solaire-durable-sans-electronique-997795e3575bd65f657e7da8a81c23e4

YAPOCK
Membre

Masculin Nombre de messages : 53
Age : 64
Localisation : France (Ouest)
Date d'inscription : 10/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau dispositif de production Empty Re: Nouveau dispositif de production

Message par OncleBen Mer 12 Fév 2020 - 13:55

vu le prix et la puissance délivrée il faudra attendre encore quelques années pour que ce soit intéressant !
OncleBen
OncleBen
Membre

Masculin Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 14/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau dispositif de production Empty Re: Nouveau dispositif de production

Message par albertspetz Mer 12 Fév 2020 - 21:22

albertspetz
albertspetz
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1881
Localisation : Sud Est
Date d'inscription : 14/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau dispositif de production Empty Re: Nouveau dispositif de production

Message par albertspetz Mer 12 Fév 2020 - 21:23

En France, il existe actuellement 6 principales STEP en activité offrant une capacité d’appoint significative au réseau électrique national (par ordre de puissance de turbine) :

  • Grand’Maison en Isère, d’une puissance en turbine de 1 790 MW ;
  • Montézic dans l’Aveyron (910 MW) ;
  • Super-Bissorte en Savoie (730 MW) ;
  • Revin dans les Ardennes (720 MW) ;
  • Le Cheylas en Isère (460 MW)
  • La Coche en Savoie (330 MW).
albertspetz
albertspetz
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1881
Localisation : Sud Est
Date d'inscription : 14/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau dispositif de production Empty Re: Nouveau dispositif de production

Message par tarsonis Mer 12 Fév 2020 - 21:26

Hello,
l'idée est bonne et je déteste jouer les rabats-joie mais :

- le moteur est présenté comme "photovoltaïque sans électronique", ce que la presse transforme un peu en "moteur solaire".
Mais en gros, il y a bien des panneaux photovoltaïques, reliés de manière astucieuses à un mécanisme à obturation, permettant une alternance sur des bobines d'induction (en gros un moteur).
Le système utilise les panneaux solaires internes un peu comme des photodiodes permettant, avec l'obturateur mécanique, d'alimenter alternativement les bonnes bobines. En gros, les PV du moteur ne servent qu'à réguler (et non produire) tandis que les PV externes alimentent ledit moteur.

Dans le fond, les PV sont de l'électronique avec une assez haute densité technologique; donc entre ça et une diode anti-retour ou quelques zener, je trouve l'avantage contre les circuits régulateurs usuels potentiellement un peu exagéré, sauf à considérer les PV chinois comme de l'électronique frugale et verte.

L'argument "pour les régions défavorisées ou isolées du réseau" me semble un peu prendre leurs habitants pour des idiots car justement, ces endroits ont en général des bidouilleurs de génie qui savent bricoler des génératrices fonctionnelles (j'ai de temps en temps des échanges sur l'électronique).

Exemple au pif, ce projet qui bidouille des éoliennes 100% scrap capables de produire 2,5kWh/jour :
https://www.fastcompany.com/1679335/truly-local-power-african-wind-turbines-built-from-scrap
Ou la célèbre histoire "The Boy Who Harnessed the Wind".

L'aspect durable mis en avant se base sur :
- l'absence de balais-connecteur : assez vite contré par les moteurs brushless

- l'absence de circuit régulateur : amha à double tranchant car la technote précise justement "plus il y a de soleil plus ça tourne vite". Il y a certains matos pour lesquels ils ne faut pas dépasser un certain rpm.

- l'absence d'aimants n'a qu'un seul avantage : avoir un réluctance variable, donc théoriquement un couple nul sans alimentation. Ce qui en gros, permettrait de pouvoir utiliser une autre énergie (par ex un humain) sans à avoir à découpler l'axe du moteur. Perso, je trouve que ça peut aller dans les deux sens : cela signifie que ce "moteur" n'est pas capable d'être utilisé en tant que génératrice. Alors qu'un moteur usuel (type brushless/PaP) pourra de son côté produire du jus si on le garde couplé à l'ensemble. Je me demande par ailleurs comment réagit l'ensemble quand il ne tourne pas assez vite et qu'un humain décide d'y mettre du sien : est-ce que cela oppose une résistance ? Fait chauffer les circuits ?

- pas de circuit régulateur autre que le PV : je me demande justement quelle est la longévité du PV en usage inverse (régulateur). Car l'essentiel de la longévité de l'engin est amha calée dessus. Un PV peut être donné pour 20 ans en prod, mais en mode régulateur pulsé ?

- par ailleurs, on propose ce montage pour les utilisations en climat difficile (chaud par ex). Or les PV supportent mal la chaleur, les soudures peuvent claquer, ce qui mène à la question suivante :

- enfin, si un PV est cassé, par imaginons un caillou, un grêlon, une soudure claquée ou une surcharge (cas des cellules masquées) : ça se répare comment ? Je me vois dessouder des diodes, des transistors et des condos pour les remplacer par des pièces de machine à laver qui jonchent les déchetteries, mais est-ce que dans le cas de ce moteur, peut-on remplacer par n'importe quel PV ou bien la synchronisation des bobines et le rendement global risquent d'en pâtir ?
J'attends les retours sur le terrain des ONG (et celui de Wasi, toujours éclairant en la matière) afin de balayer mon scepticisme.... clind'oeil

YAPOCK a écrit:Ce système pourrait être intéressant pour l'alimentation autonome et durable d'un site isolé.
Durant le jour, de l'eau pourrait être pompée vers un point haut; l'énergie récupérée par l'écoulement pouvant être récupérée la nuit.                          
Il faudrait voir éventuellement le rendement : entre ce qui est perdu lors du passage Wh->Pompage et turbine->Wh sur une génératrice de fortune (car ce moteur ne produit pas). Amha il doit y avoir un gros 75% de pertes avec un truc bidouillé, assez loin d'un rendement STEP au petits oignons clind'oeil
Sinon, il me manque dans les données techniques le couple car la puissance seule ne me renseigne pas des masses sur l'usage possible, toujours vis à vis des limitations de ce que l'on peut relier (pompe, etc.).

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 10309
Age : 35
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau dispositif de production Empty Re: Nouveau dispositif de production

Message par Rammstein Mer 12 Fév 2020 - 22:37

Le principe est vieux de 2000 ans et donc pas très start-up, mais bon... Une simple vis d'Archimède entraînée par le courant de la rivière permet de pomper de l'eau sans effort, tout en se passant d'électronique.

Nouveau dispositif de production Archimedische-Schraube-am-Ufer-des-Neckars--Plochingen-stockfoto

Rammstein
Rammstein
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 7098
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum