Olduvaï
Avertissement : Olduvaï (forum + site web) est protégé par le droit d'auteur ; de fait, toute copie de nos articles, photos, etc, est soumise à autorisation préalable de notre part.
Suivant une ligne éditoriale neutre & sceptique, Olduvaï n'est pas lié, de près ou de loin, au courant survivaliste (ou à ses thèses, etc), ou à quelque dogme, mouvement, philosophie de vie, etc, que ce soit.
Contrairement à la plupart des autres forums de discussion électroniques, le simple fait de vous inscrire sur Olduvaï (forum privé) ne vous donne aucun droit pour y poster (mesure anti-trolls & anti-bruit).

Seuls la zone membres & Ateliers vous seront accessibles (après votre présentation). Pour pouvoir y accéder vous devez obligatoirement vous présenter en ouvrant un nouveau sujet ici. Vous ne pourrez poster que dans cette seule zone ; à moins que vous ne soyez repéré et sélectionné et coopté, à force de présence et de participations constructives sur ce forum, par nos membres premium (ayant un accès libre et illimité) en vertu de vos compétences, de votre sérieux et de vos capacités à enrichir le forum, pour rejoindre le groupe des membres premium (auquel cas vous pourrez poster sur tout le forum).

Reconnaitre les métaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Reconnaitre les métaux

Message par Ash le Mar 17 Nov - 14:45:04

Pour l'or:
La rayure sur jaspe noir : jaune.
Le poids :
densité 18 carats : 15.5 environ ; plus lourd au méme volume que le
laiton l'argent et l'étain -principaux métaux utilisés dans la
bijouterie fantaisie-.
Insoluble dans l'acide nitrique.
L'or blanchit au contact du mercure (ne pas essayer volontairement).
source

Or : inoxydable => Reste jaune / orange suivant le pourcentage d'argent ou cuivre initial

Platine : inoxydable mais très rare : reste jaune / blanc très clair

Argent : oxydable suivant les sols (basique ou neutre) et reste blanc en milieu plutôt acide.
Une couche de AgO noire se forme pour protéger la pièce lorsqu'elle est en contact avec l'oxygène.
Cela peut donner un peu de bleu avec le Chlore

Nickel : très peu oxydable mais attaqué par les acides

Plomb : oxydable à (très) long terme (milieu basique ou neutre) pour
donner une couche protectrice de PbO2 blanche et très peu attaquable.
Ne se corrode pas dans les sols acides (réaction très lente)

Aluminium : oxydable très facilement pour donner une couche protectrice
et inattaquable d'alumine Al2O3 (blanche). L'aluminium tient très peu
en milieu acide...

Zinc : oxydable très facilement pour donner une couche protectrice de
ZnO2 blanche plus ou moins poreuse (d'où corrosion). Le zinc est très
facilement attaquable par les sols acides.

Cuivre : oxydable à long terme pour donner plusieurs types de couches
protectrices allant du bleu (chlore) au noir en passant par le vert
(malachite). Dans tous les cas, cette couche protège le métal et ne
doit pas être retirée.
Le cuivre résiste très bien en sol peu acide, mais avec le temps et le pourcentage d'éléments qu'il contient, il se corrode.
L'acide l'attaque malgré tout suivant sa concentration.

Pour les alliages :
Laiton = Cuivre + Zinc => Attaqué en milieu acide (c'est le zinc qui
disparait, c'est pourquoi il ne faut pas nettoyer le laiton avec de
l'acide, car sinon ton objet deviendra rose/orange comme le cuivre) et
la couche de protection ne formera que dans un sol neutre ou basique.
Bronze = Cuivre + Etain => Attaqué en milieu acide mais extrèmement
lentement et la couche de protection du cuivre aura le temps de se
former avant.

Fer : corrodable en milieu basique / neutre pour donner FeO (noir) ou
Fe2O3 (rouille) ou les 2. La couche 'protectrice' est poreuse donc
n'est pas protectrice => Le fer rouille.
En miliieu acide, le fer est aussi attaqué...
Pas de chance pour lui...
source

Pour les minéraux divers, une bonne page

Évidemment, si vous avez des idées...

Johann

________________________________________________________
Tant qu'on est vivant, autant en profiter.  -~°i°~-  « Le plus grand danger pour la plupart d’entre nous n’est pas que notre but soit trop élevé et que nous le manquions, mais qu’il soit trop bas et que nous l’atteignons.  » Michel-Ange ; Dans un monde sans mélancolie, les rossignols se mettraient à roter. Emil Cioran

Ash
Membre Premium

Masculin Nombre de messages: 4422
Age: 28
Localisation: 23 - 36
Emploi: Bouffeur de miasmes
Date d'inscription: 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reconnaitre les métaux

Message par tarsonis le Mar 17 Nov - 16:05:50

Intéressant comme topic !
Je m'y connais que trop moyennement, et ce serait intéressant que les experts le développent afin de pouvoir les reconnaître avec des photos sous toutes leurs formes (alliages, oxydes divers, en solution).
Une fois que l'on a leurs classement dans la CDE, on est aussi presque sûr des réactions avec les acides ou les bases....

________________________________________________________
Enfin, de quoi vous plaignez-vous ? Bien sûr, vous n'avez rien pu mesurer, mais si les appareils ont été détruits c'est que la puissance était suffisante, non ?
Groves - Les Enfants du Diable

L'Empire des NombresDon Juan - Southern Culture on the Skids - Ed VS Hex - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - Projet Geiger - Goji experience

tarsonis
Modérator

Masculin Nombre de messages: 6557
Localisation: Wasteland
Loisirs: Randonnée, botanique, bidouillages système D, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription: 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reconnaitre les métaux

Message par Cyrus_Smith le Sam 3 Sep - 15:50:31

Une autre méthode consiste à utiliser un touret ou autre meule pour faire des étincelles (d'après wikipédia, on peut aussi chauffer au rouge et souffler de l'air comprimer pour en faire -- non testé). La couleur et la forme des étincelles dépend du métal.

  • Acier: étincelles généralement jaune-orange (dépend de l'alliage);
  • Aluminium: pas d'étincelles;
  • Titane: étincelles blanches brillantes.
Source(s):

  • Theodore Gray, Mad Science, 2009, ISBN 978-1-57912-791-6.
  • Wikipédia anglophone (indique aussi comment distinguer les types d'aciers par l'aspect de la trainée d'étincelle): article "Spark testing"

Cyrus_Smith
Modérator

Masculin Nombre de messages: 1358
Localisation: Île mystérieuse
Date d'inscription: 02/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://www.le-projet-olduvai.com/t4742-cyrus_smith

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reconnaitre les métaux

Message par Ash le Sam 3 Sep - 16:22:04

En passant, Tarsonis, t'aurais moyen de nous faire un ptit truc vite fait à ce propos:

Une fois que l'on a leurs classement dans la CDE, on est aussi presque sûr des réactions avec les acides ou les bases....

Parce que là, je suis plus... scratch

Merci clind'oeil

________________________________________________________
Tant qu'on est vivant, autant en profiter.  -~°i°~-  « Le plus grand danger pour la plupart d’entre nous n’est pas que notre but soit trop élevé et que nous le manquions, mais qu’il soit trop bas et que nous l’atteignons.  » Michel-Ange ; Dans un monde sans mélancolie, les rossignols se mettraient à roter. Emil Cioran

Ash
Membre Premium

Masculin Nombre de messages: 4422
Age: 28
Localisation: 23 - 36
Emploi: Bouffeur de miasmes
Date d'inscription: 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reconnaitre les métaux

Message par grosminet le Sam 3 Sep - 19:04:45

pour un métal pur (pas un alliage), le plus sûr moyen de s'assurer de ce qu'il est est d'en faire la pesée, une fois le volume connu.

Si le volume exact est trop difficile à mesurer/connaitre, ce sontles propriétés chimiques (réactifs) qui feront l'arbitrage. Avantage de cette méthode : elle permet même de connaitre le pourcentage des métaux dans les alliages (exemple : la pierre de touche pour connaitre le titre en or pur -le nombre de carats- d'un alliage d'or)

grosminet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages: 2085
Date d'inscription: 14/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reconnaitre les métaux

Message par Ash le Sam 3 Sep - 19:19:32

Ben, c'était le but du premier message en fait...

Vous avez des infos supplémentaires concernant ces propriétés chimiques?

________________________________________________________
Tant qu'on est vivant, autant en profiter.  -~°i°~-  « Le plus grand danger pour la plupart d’entre nous n’est pas que notre but soit trop élevé et que nous le manquions, mais qu’il soit trop bas et que nous l’atteignons.  » Michel-Ange ; Dans un monde sans mélancolie, les rossignols se mettraient à roter. Emil Cioran

Ash
Membre Premium

Masculin Nombre de messages: 4422
Age: 28
Localisation: 23 - 36
Emploi: Bouffeur de miasmes
Date d'inscription: 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum