Radios de 44

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Radios de 44

Message par logan le Mar 25 Juil 2017 - 12:20

Salut,

De retour de vacances dans le Vercors. Avec quelques souvenirs glanés lors d'une exposition temporaire au Musée de la résistance de Vassieux. 

Elle portait sur le matériel radio utilisé à l'époque. Notamment par les résistants. Dont la dizaine d'opérateurs radios de la résistance qui était placé dans le vercors.

C'était le 21 juillet, le jour de la commémoration d'une importante attaque sur ce village.
Un grand merci aux gens présents. Et pour avoir permis de prendre ces photos.




Les valises radio utilisées. Conçues pour communiquer essentiellement en morse sur longue distance. 
A gauche la 3-MKI de Vincent (19kg/18Watts). A droite la 3-MKII de Pierre (13kg/20Watts).




Focus sur la 3-MKII de Pierre Lassalle. Ca ferait penser à certains épisodes des chroniques.

Elle couvre de 3.1 à 15.2 Mhz en trois bandes. Le récepteur est un changement de fréquence (MF sur 470 khz), il utilise 4 tubes : 2 7Q7 et 2 7R7. L’émetteur associé utilise 2 lampes : EL32 et 6L6, pour une puissance de 20 W en CW, il est piloté par quartz.
La valise est alimentée soit en 12 v soit sur secteur, et fournit : 500 v pour la HT émission, 230 v pour le reste, les filaments sont sous 6 v. L’antenne idéale est un long fil de 18 m.

Plus d'infos :
http://museeradiomili.com/les-valises-anglaises-de-la-resistance/
http://radiotrans.over-blog.com/2015/12/la-valise-de-la-resistance-type-3-mk-ii-b2.html
http://www.uft.net/articles/f5ruj/rc-info.pdf






En utilisation en montagne




Effets de Jean Candral, opérateur vercors. 
Avec sa A-Mk III + batterie, antenne, quarz (4.5 kg). Plus légère des radios opérateurs du SOE.




Récepteur Américain TOSS SSTR1-G. 12 kg, 14 Watts




Récepteur radio ondes courtes National HRO utilisé par les stations d'écoute anglaise.
Comprenant : gauche, récepteur. droite haut, alimentation batterie, Droite bas, un des blocs de fréquence.




Le S-Phone. Avec son sac ceinture, antenne dipolaire, batterie, écouteurs, micro.
Il permettait un échange direct entre l'opérateur au sol et l'équipage d'un avion (sur 15 km)




Consignes de l'époque pour éviter les confiscations de matériel. Qui seraient valables pour d'autres besoins ..

" Votre poste de radio est une arme dont on ne peut exagérer l'importance.
Assurez à chaque groupe au moins un poste de rechange non déclaré à ondes courtes.
Faites des réserves de pièces de rechange, notamment de lampes, prélevées sur de vieux postes.
Si vous êtes forcé de livrer votre poste à l'ennemi, remplacez les lampes en bon état par des lampes brûlées. Toute pièce qui n'est pas visible extérieurement peut être enlevée ou changée. "





A gauche, récepteur à galène POGO 1931. Centre, Manipulateur télégraphique. Droite, récepteur 2 lampes extérieures 1926.
Là aussi ça rappelle certains montages d'ici ..




La MCR1 surnommée "Biscuit". Avec ses piles, écouteurs, antennes et blocs fréquences. Plusieurs bobines pour diverses fréquences et surtout utilisée pour écouter la BBC.
Fabriquée par le SOE, elle était dissimulée dans un paquet de biscuits anglais.




Le codage. Avec la reproduction du foulard de soie de Jean Cendral et les 2 méthodes utilisées :

La double transposition : mélange des lettres du message
Le One Time Pad (OTP) : substitution de chacune des lettres par une autre lettre choisie au hasard (normalement indécryptable).






Et l'histoire du Vercors est riche en bien d'autres enseignements dans le domaine de la résistance.

Edit : Ajout détails


Dernière édition par logan le Mar 25 Juil 2017 - 20:41, édité 4 fois
avatar
logan
Animateur

Masculin Nombre de messages : 2485
Localisation : France
Emploi : Ingénieur IT
Date d'inscription : 17/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://oldu.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Radios de 44

Message par Aristote le Mar 25 Juil 2017 - 12:27

Merci Logan pour le partage  clind'oeil

________________________________________________________
“Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer
"Moins on pense, plus on parle" Montesquieu
Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène
avatar
Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3495
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Radios de 44

Message par logan le Mar 25 Juil 2017 - 15:18

De rien clind'oeil

Il y avait aussi dans l'expo pas mal de références à un documentaire : "Now it can be told", des fois appelé "School for Danger".  Tourné en 1947 par les anglais. En partie sur la formation de la SOE (Special Operations Executive). Comme acteurs, des vrais agents comme Harry Rée et Jacqueline Nearne.




Sinon un bouquin qu'il a l'air intéressant




D'autres infos sur ceux qu'on surnommait les "pianistes" ici :

Les lieux d’émission ne sont pas forcément tous équipés d’une prise de courant mais ils doivent comporter nécessairement un éclairage, les opérateurs transportant avec eux « une douille voleuse » qui se branche directement sur l’emplacement de l’ampoule électrique. En cas de nécessité, le radio peut se brancher sur une ligne électrique au moyen de crochets plats reliés à un fil et suspendus à l’aide d’une canne à pêche. L’opérateur doit également installer une antenne de cuivre d’une vingtaine de mètres, facile à transporter et à dissimuler, placée dans une petite mallette et fixée en zigzag dans la pièce.

Ce sont les Centrales qui fixent les procédures par le biais d’un plan radio, document sous forme de micro-photos ou de feuilles tapées à la machine, parachuté avec l’appareil. Ce plan, que l’opérateur doit appliquer strictement, détermine les heures et les jours de vacation, les fréquence, les indicatifs ainsi que les clés de chiffrement pour une durée d’une quinzaine de jours. Les rendez-vous pour les quinze jours suivants sont, par la suite, fixés par la Centrale à l’opérateur. L’émission ne dure en moyenne que trente minutes, tandis qu’il ne faut pas plus d’une dizaine de minutes au radio pour mettre en place son appareillage. 

Pertes considérables (75% des radios sont arrêtés au cours des années 1941 et 1942 et près de la moitié exécutés),
Le repérage s’effectue en plusieurs étapes. Des stations de détection locales situées sur tout le territoire ont pour mission de repérer sur un écran toute émission située dans leur région. Elles contactent alors des centres de détection placées dans toute l’Europe, à grande distance du point d’émission, qui déterminent chacune l’azimut de l’émission par rapport à leur propre position. Trois centrales sont nécessaires pour obtenir une triangulation
avatar
logan
Animateur

Masculin Nombre de messages : 2485
Localisation : France
Emploi : Ingénieur IT
Date d'inscription : 17/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://oldu.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Radios de 44

Message par Kyraly le Mar 25 Juil 2017 - 16:23

Bonjour

C'est très intéressant. Je passe pas loin cet été, j'essayerais d'y passer.
Mon grand père me racontait parfois comment les allemand quadrillait les rues avec 3 petits camions faisant de la triangulation à petite échelle pour localiser précisément les locaux d'où partaient des émissions radio.

Sinon, j'avais ça en stock dans la foultitude de trucs que je glane sur le net, c'est le schéma pour reproduire une valise radio type paraset (il y a des communautés qui essayent de reproduire ces objets avec passion).
Cela venait du site d'un passioné. J'essayerait de retrouver l'adresse à l'occasion.



Edit : le lien en question : http://3a2lf.blogspot.fr/2009/12/paraset.html
avatar
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 515
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Radios de 44

Message par Philippe-du-75013 le Mar 25 Juil 2017 - 21:38

Ma petite contribution ...

"radio-Paris ment "radio-Paris ment " : sur l'air de la cucaracha


________________________________________________________
"Ne participez pas à l’économie sans nécessité. Achetez aussi peu que possible. Réutilisez autant que vous le pouvez. Réduisez vos besoins physiques. Établissez des plans pour les réduire davantage" (Dimitri Orlov)


"Le sage ne peut recevoir ni injure ni outrage" (Sénèque)
avatar
Philippe-du-75013
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1277
Age : 61
Localisation : IDF
Loisirs : Natation, vélo (déplacements non sportifs)
Date d'inscription : 24/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Radios de 44

Message par tarsonis le Mar 25 Juil 2017 - 23:33

Merci Logan pour ce très beau post et richement documenté ! pouce
Le sujet en recoupe des dizaines d'autres, entre l'électronique, le chiffrement, les ondes & co, il y a de quoi apprendre pour des années. clind'oeil
Amha, le schéma du récepteur à galène PO-GO de 1931 doit beaucoup ressembler à ce que l'on bricole sur le forum.
Concernant la déclaration des postes Ondes Courtes, j'ai lu à plusieurs reprise sur les forums de radioamateurs et de bidouilleurs que les inductances OC étaient régulièrement sectionnées à certaines périodes, afin d'empêcher la population de recevoir les émissions d'ailleurs...

Puisque l'on parle transceiver et 7Mhz, je vends un peu la mèche pour les intéressés car mon brouillon d'un des chapitres du Bunker commence à sérieusement dater.
Il y a de très nombreux montages qui permettent d'émettre avec très peu de composants et de moyens. Le plus accessible amha pour les membres du forum sera sans doute le Pixie 2 :
http://www.al7fs.us/AL7FS2.html



Deux transistors, un LM386 et quelques bricoles sont nécessaires pour émettre environ 200mW en CW; ce qui a permis des transmissions sur plusieurs centaines de km sous de bonnes conditions de propagataion.

Le circuit sur lequel je travaille est bien entendu une version débarrassée du circuit intégré, qui ne sert que d'ampli pour l'écouteur, remplacé par deux transistors. Le tout théoriquement réalisable avec ce que l'on a sous la main au fin fond d'un bunker... clind'oeil

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
avatar
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8293
Age : 30
Localisation : Grand Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Radios de 44

Message par Kyraly le Dim 10 Sep 2017 - 20:56

Bonjour

Pour ceux qui habitent ou passe à Strasbourg, un musée a ouvert récemment, comportant une salle complète sur ces soldats qui furent largués derrières les lignes ennemies avec comme seule arme une radio.
Les modèles exposés rappellent ceux présentés par Logan (désolé pour la non-qualité des photos)




avatar
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 515
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Radios de 44

Message par logan le Mar 12 Sep 2017 - 11:46

Super, merci ! On voit bien la douille "voleuse" sur la première photo à gauche.
avatar
logan
Animateur

Masculin Nombre de messages : 2485
Localisation : France
Emploi : Ingénieur IT
Date d'inscription : 17/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://oldu.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum