Olduvaï
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

[Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

+41
Marco51
bricolo
Kyraly
opexum
Jeff01
Oliverte
persephone62
albertspetz
guigz73
luxferrrare
Wanamingo
Phil
ghp
Ash
Natombi
serilynpayne
opaline
Athea
Catalina
Barnabé
argoth
logan
tarsonis
Loripendragon
deltatrooper
Da
Skeld
mag
theblacktig
grosminet
supercureuil
stefeck
grizzly
Zapata
Xan
cerise
Rammstein
Pilgrim
Colline
Capausoleil
Canis Lupus
45 participants

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas

[Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode - Page 3 Empty Fabriquer des comprimés d'iodure de potassium iode

Message par tarsonis Lun 18 Oct 2010 - 16:18

Salut à tous !

Petit détail :

Je trouve un peu limite que l'on repompe le travail bénévole d'internautes sans aucune citation ni source. Si vous souhaitez encourager ce genre de retex, qui demande du temps et de nombreuses heures de développement, merci de sourcer ! N'hésitez pas à poser vos questions ici ou par MP. clind'oeil


Voici un petit tuto relatif à la fabrication de comprimés d'iodes. Non dans le sens synthèse-extraction-purification mais bien dans le sens "passons à la pharmacie acheter les composés de base"; je ne crée rien, juste obtiens par un autre moyen ce qui devrait figurer dans toute pharmacie.
Par ailleurs, je mentionne ce protocole en dégageant toute responsabilité sur les prescriptions qui y sont données, et les conséquences possibles (merci de lire le reste du topic). [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode - Page 3 310536

Les comprimés d'iodure de potassium se font rares (voire rarissimes) en pharmacie en ce moment. Bon nombre sont censées en posséder un stock en cas de péril immédiat, mais la réalité a souvent suggéré aux personnes à la recherche de ces comprimés de se tourner vers la Pharmacie Centrale des Armées pour obtenir, in fine, uniquement des informations.

On arrive facilement à la conclusion que très peu d'établissements possèdent un stock, ou une quantité suffisante.

La première prise devant se faire dans l'immédiat, l'annonce d'une catastrophe susceptible de diffuser de l'iode 131 (radioactif) risque de créer un terreau propice à la panique devant une officine à 2h du matin....

En revanche, les pharmacies vendent quasiment toutes de l'iodure de potassium pur sous forme de poudre; c'est une base pour de nombreuses préparations et pour neutraliser certaines solutions.
Prix : 1,20€ les dix grammes (sachant que les fournisseurs le facturent 50€ maxi le kg), soit environ de quoi fabriquer 100 comprimés d'iode pour le premier jour post-cata nucléaire (100mg, je le nommerai C1), ou un peu plus de 600 comprimés "d'entretien" pour les jours suivants (15mg, nommés C2), ou encore comme ici 30 traitements personnels pour huit jours.

[Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode - Page 3 Images10

Je précise qu'il s'agit ici d'iodure de potassium (KI) et non de l'iodate de potassium (KIO3), qui n'ont absolument pas la même masse volumique, ni le même pourcentage massique de potassium, et donc le même calcul in fine.

KI est formé d'un ion potassium (K+), et d'un ion d'iode stable (I-). L'ensemble forme un réseau cristallin de la même manière que le chlorure de sodium KCl (sel)
[Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode - Page 3 150px-Potassium-iodide-3D-ionic

Il se présente également sous forme de sel :

[Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode - Page 3 150px-Potassium_iodide

Le but est de saturer la thyroïde en iode non radioactif avec une dose adéquate afin d'empêcher l'iode 131 de s'y déposer et de porter à conséquence (troubles thyroïdiens, cancers, etc...).

La quantité recommandée pour un adulte est de 100mg pour C1, dont l'ingestion suit immédiatement l'alerte donnée par les autorités.
La dose C2 se situant à environ 15mg, n'est à prendre que si le danger persiste les jours suivants; l'excès d'iode pouvant mener à une hyper/hypothyroïdie (nervosité, température du corps variable, prise de poids, etc...) et à l'iodisme (pharyngite, acné, etc...), particulièrment chez les personnes agées.

Source pubmed : Iodine kinetics and effectiveness of stable iodine prophylaxis after intake of radioactive iodine

Abstract

Ingestion of potassium iodide (KI) offers effective protection against irradiation of the thyroid after accidental exposure to radioactive iodine. This prophylaxis aims at rapidly obtaining maximal thyroid protection without adverse effects. This article reviews studies on iodine kinetics in humans and on the efficacy of KI in protecting the thyroid. In adults with normal thyroid function, ingestion of 100 mg of iodide just before exposure to radioactive iodine blocks at least 95% of the thyroid dose. If exposure persists after iodide ingestion (100 mg), the percentage of averted dose may decrease significantly. Daily ingestion of a dose of 15 mg of KI would then maintain the thyroid blockade at a level above 90%. The efficacy of iodide and the occurrence of antithyroid effects also depend on external and individual factors such as dietary iodine intake, thyroid function, and age. The KI dosage regimen should be adjusted for age at exposure. For the fetus, the newborn, children, and adolescents, the risk of radiation-induced thyroid cancer in case of accidental exposure to radioactive iodine justifies KI prophylaxis, despite the risk of hypothyroidism, especially in newborns. For the elderly, the benefits of KI may be lower than the risk of iodine-induced hyperthyroidism.

Ces quantités doivent bien entendu s'adapter pour l'administration à des enfants et nourrissons.
Il convient d'avoir à l'esprit que cette première dose correspond à plus de 1000 fois la dose journalière recommandée en temps normal (sans risque radioactif); la population française étant souvent carencée en iode, selon les régions et le régime alimentaire, et donc est sujette à une ingestion plus prononcée de l'iode 131 (cf les carences des populations de Pripyat pré-1986).

A la base, je suis parti dans la pesée de l'iodure à la balance milligramme. Puis je me suis aperçu que ce post ne présenterait aucun intérêt étant de donné que ce matériel est peu répandu dans les cuisines.

A la place, nous allons ruser en utilisant la masse volumique de l'iodure de potassium pur. C'est une technique qui possède sa part d'approximation, et je ne peux que conseiller d'utiliser un matériel adéquat, mais faute de mieux, cela représente toujours un intérêt en k2kk.

Le KI est peu hygroscopique, ce qui permet de rarement fausser les pesées (un composé qui absorbe l'humidité change de masse). Il a une masse volumique de 3.13g/cm3 à 20°C.

Nous devons donc :
- pour obtenir une dose de 100mg pour C1, avoir un volume de 0.03194 cm3 soit 31.94mm3
- pour obtenir une dose de 15mg pour C2, avoir un volume de 0.00479 cm3 soit 4.79 mm3
- obtenir plusieurs comprimés homogènes
- mesurer la marge d'erreur possible

Nous allons créer un "moule" qui conservera le ratio de 31.94 mm3 entre chaque comprimé C1 et 4.49mm3 pour C2.

On pourrait penser à une recette classique genre "je verse 10g dans 100g de farine, et on touille pour faire nos cookies", mais c'est une erreur car l'iodure de potassium risque de présenter des zones hétérogènes, dues à un mélange insuffisant et une mauvaise répartition des composés (l'hydrophobie entrant en jeu). Ici, la méthode est plus lente, mais plus précise.

La pesée de l'iodure de potassium :

Ingrédients :
- 10,00g d'iodure de potassium, pour 1,20€.
- un stylo à encre

Le meilleur moyen que j'ai trouvé à la disposition d'à peu près n'importe qui sur le continent : le stylo à encre genre b*c :


[Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode - Page 3 Styloe10

La cartouche, vidée de son encre et bien nettoyée, est un long tube de 2mm de diamètre intérieur. C'est à dire d'un rayon de 1mm.

Pour C1 :

Nous savons que l'aire de la base d'un cylindre vaut Pi * r2 soit Pi * 1, nous avons donc l'aire de la base valant Pi, soit approximativement 3.1415 mm3.
Afin d'avoir le volume de notre cylindre, il suffit de multiplier l'aire de la base par la longueur.
On voit où on veut arriver : 3,1415 multiplié par 10mm nous donnent un volume de 31.41mm3, soit une valeur très proche par défaut de nos 31.91mm3 calculés précédemment, car la marge d'erreur est de 1.56%.

Nous avons dont au plus 98mg d'iodure de potassium par comprimé
Si nous choisissons 11mm, nous aurons une masse de 108mg, et avec 9mm une masse de 88mg.
La marge d'erreur n'est donc pas dérangeante dans le sens où bon nombre d'études préconisent un dose pouvant aller jusqu'à 150mg. Perso, j'ai choisi 11mm de longueur afin d'avoir une dose de 108mg.

Avec ce dernier, nous allons prélever une dose de KI jusqu'au trait (placé à 11mm du bord donc). Je conseille de prendre un récipient profond en verre, afin de permettre une certaine épaisseur lors du prélèvement.

A l'aide d'une tige de métal faisant exactement 2mm de diamètre, nous pourrons compacter le KI (il n'est pas compressible) afin d'ôter les éventuelles bulles d'air.

Pour C2 : afin d'avoir une dose de 15mg, il faut situer le trait à 1,52mm du bord. Personnellement, j'ai choisi 1,5mm, ce qui est plus facile à poser avec une règle au demi-milimètre, soit une approximation par défaut de 1,3% ce qui nous donne quasiment une dose réelle maxi de 15mg.


La mise en "comprimé" :

A la base, je m'étais tourné vers une recette de pâte à sel, car la température de fusion de KI est de 686 °C, soit largement de quoi passer au four. Mais j'ai eu un doute sur la biodisponibilité et la cinétique de l'iode une fois ingéré avec une pâte à sel complètement déshydratée, car le facteur temps est primordial dans l'ingestion en urgence d'iode face à une alerte.
Et à l'inverse, la durée limite de conservation avec une recette un minimum hydratée (gâteau, cookies, etc...) empêche la conservation sur le long terme.
Si vous avez une idée de très longue conservation, n'hésitez pas à poster ici [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode - Page 3 310536

Pour faire encore plus simple : toutes les pharmacies vendent des "gélules" vides en cellulose (pouvant être digérées, afin de créer leurs propres médicaments sur commande, mais aussi de le permettre pour les éventuels clients.

Les volumes proposés sont en général 0,25mL 0.31mL et 0.40mL.
J'avais compté mélanger la faible quantité avec un excipient. A la base, le choix s'était porté sur la farine, mais sa péremption et la présence de gluten m'ont poussées à choisir du sucre blanc, n'ayant pas de péremption dans des conditions de stockage optimales, comme l'iodure de potassium.

Personnellement, j'en ai pris 210 de contenance 0.25mL et 30 de 0.31mL. Le volume est symbolique, et représente le gros (C1) et le petit comprimé (C2) qui font la distinction de ce qu'il faut utiliser en cas de syndrome du chimpanzé post-catastrophe.

De cette manière, nous pouvons réaliser 30 premières doses (108mg), et pour chacune d'elles 7 doses d'entretien (15mg), soit un traitement possible pour 30 personnes pour huit jours.
Ce n'est pas un hasard, j'ai choisi cette durée par la demi-vie de l'iode 131; mais il faut  avoir à l'esprit que le traitement de fond n'est nécessaire uniquement si le risque radiologique persiste.

La tige permet ensuite de pousser le KI dans la gélule.

[Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode - Page 3 31445410

En gros plan : une dose de 108mg:
[Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode - Page 3 Detail10

Pour 30 gélules de 108mg, en retranchant le poids de l'enveloppe, on arrive en vérifiant avec la balance milligramme à un total de 3216 mg ! On a pas fait d'énorme écart, avec en moyenne 107.2mg d'iodure de potassium par comprimé.
Pour 210 gélules de 15mg, nous avons un total de 3120mg, soit une moyenne de 14.8mg, ouf ! [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode - Page 3 93186

Les gélules sont ensuite complétées de sucre blanc; l'ensemble étant théoriquement à conservation illimitée dans des conditions d'entrepôt idéales (au sec, < 30°C, le KI étant un composé minéral stable).

Coût final :
- 6.4g d'iodure de potassium : 1,20€ les 10g : il reste 4.6g, soit encore 46 comprimés C1.
- 210 pilules 0.25mL : 2€
- 30 pilules 0.31mL : 0,90€
Coût total : 4,10€ pour un traitement de 30 personnes sur huit jours.

Pour les enfants :
Ne les oublions pas !
Doses conseillées (Vidal 2009):
Pour un enfant :
1 prise unique de 65 mg d'iodure de potassium, soit quatre comprimés C2
Pour les nourrissons :
1 prise unique de 32,5 mg d'iodure de potassium, soit deux comprimés C2

Bonne cuisine ! [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode - Page 3 85437


Dernière édition par tarsonis le Mar 23 Sep 2014 - 23:48, édité 6 fois (Raison : Images reloadées ;))

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 10378
Age : 35
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode - Page 3 Empty question comprimés d'iode

Message par argoth Lun 18 Oct 2010 - 17:28

hop, encore moi

tarsonis, j'ai encore des questions stupides a te posé, mais plutôt que de le faire en mp(bon encore ses exagérer, c'est que la seconde fois ^^). Autant en faire profité les autres (pas de ma stupidité, mais des réponse :P ), c'est surtout pour ma culture personnel mais bon.

1- Pourquoi est-ce que tu mélange quelque chose avec ton iode? Tu dit rajouter du sucre blanc dans le mélange. C'est pour facilité la digestion ou pour remplir la capsule au complet, pour masqué le gout? Parce que j'y vois pas trop d'utilité en faite?.

2- Tant qu'a faire, c'est du sucre blanc en poudre ou bien granulé que tu as pris Very Happy
argoth
argoth
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3376
Date d'inscription : 16/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode - Page 3 Empty Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par tarsonis Lun 18 Oct 2010 - 19:16

Salut !

Il est vrai que je n'avais pas décrit pourquoi j'ai mélangé avec du sucre. [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode - Page 3 310536
Il y a plusieurs raisons, mais l'ajout n'est effectivement pas vital.
- Pour une histoire de poids : 100mg, c'est léger, et j'ai eu un mal fou à les manipuler avant de pouvoir mettre du sucre. Une fois remplis, ils étaient plus lourds, et à mon goût plus faciles à distribuer dans les contenants.
- L'iodure a un goût assez désagréable, et pris tel quel, il provoque exceptionnellement de petites aigreurs, le sucre permet de les diminuer un tant soit peu comme tu le dis; d'ailleurs, on conseille de prendre les comprimés avec un jus de fruit, ou un verre de lait pour les enfants.
- Bien que le composé soit très stable, j'ai effectivement rempli le vide initialement occupé par de l'air avec du sucre, comme on le ferait avec la conservation d'autres aliments, afin d'éviter une éventuelle oxydation sur un long stockage, c'est minime tout de même.
- L'effet placebo : amha très important dans la situation où l'on se devrait de prendre les comprimés, et en donner à d'autres personnes : stress intense, risques, tout pour conditionner à demander un "traitement de choc". Avoir une ridicule petite gélule risque de créer le phénomène bien connu de "je me sens mal, ça agit pas ton truc !". Là, on minimise l'aspect psychologique avec une prise plus lourde qu'une gélule normale.

J'ai pris du sucre en poudre, beaucoup plus facile à verser (avec une paille). [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode - Page 3 85437

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 10378
Age : 35
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode - Page 3 Empty Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par Rammstein Lun 18 Oct 2010 - 21:15

Génial !

Par contre concernant le contenant, je crois me souvenir que la gélatine a une date limite de consommation (ce qui explique notamment pourquoi les gélules de charbon traitant la dysenterie ont une DLC !), et suppose des conditions de stockage assez contraignantes (pas de lumière, pas d'humidité).

Ceci-dit l'idée du sucre est excellent, et tu pourrais même pousser l'expérience plus loin en incorporant le KI dans des bonbons !

Rammstein
Rammstein
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 7194
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

[Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode - Page 3 Empty Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par tarsonis Lun 18 Oct 2010 - 21:24

Salut !
Je m'étais renseigné sur les gélules (enveloppe de cellulose, sans gélatine animale), apparemment 8 ans si le contenu est inerte, et que le stock se passe au sec.... mais l'idée des bonbons serait amha très bonne à prendre !
Pourquoi pas des plaques de caramel 100% sucre ? Il faudrait une plaque avec une centaine de petits moules, et on dissout au fur et à mesure les 100/15mg dans chaque espace [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode - Page 3 310536

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 10378
Age : 35
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode - Page 3 Empty Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par Barnabé Ven 28 Jan 2011 - 19:44

Super reportage dans Global Mag à l'instant sur Arte. La journaliste essaie d'obtenir des comprimés d'iode :
- à Paris, refus de la pharmacie de lui en vendre ou lui en donner
- à Nogent, dans les fameux 10 km, refus de lui en fournir car elle n'a pas le "bon" réservé aux habitants
- le maire de Nogent confirme que c'est que pour les habitants et que le risque est circonscrit aux 10 km Twisted Evil
- réponse de l'ASN : dans le rayon de 10 km, les habitants sont équipés, au-delà de 10 km, plan pour en distribuer sous 1 à 2 jours.
- à Provins (au-delà des 10 km), demande à la pharmacie : qu'en est-il du plan ? Réponse : une circulaire de 2007 disant que la pharmacie ne doit en donner qu'aux envoyés des groupes scolaires (pour les enfants seulement donc). Examen du carton de comprimés : date de péremption en 2009...
- réponse de l'ASN : on va envoyer des boîtes neuves et "je ne peux pas vous dire si c'est dangereux de consommer de l'iode périmé".
- une physicienne confirme que le risque est pourtant national, qu'une recommandation européenne dit que tous les habitants doivent être équipés, mais que cela n'a jamais été fait en France.

LAMENTABLE.

Et bravo à la journaliste qui a bien fait son boulot !
Barnabé
Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5313
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode - Page 3 Empty Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par grosminet Sam 29 Jan 2011 - 8:15

merci pour le retour !
et cela confirme malheureusement l'adage selon lequel il ne faut compter que sur ses propres ressources et ne rien attendre des autorités
grosminet
grosminet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2305
Date d'inscription : 14/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

[Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode - Page 3 Empty Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par tarsonis Mar 1 Fév 2011 - 14:36

Merci pour l'info !
L'émission en question : arte +7
Elle ne reste que quelques jours en ligne sur le site clind'oeil
En plus de l'expérience de la plupart des membres, qui n'ont jamais pu en trouver sous forme de comprimés (donc cf tuto page précédente à partir de sel), on nous informe que ce fameux "plan d'urgence" est déjà boiteux....comme si la population allait attendre gentiment aux portes de la pharmacie pendant que l'on distribuera des comprimés périmés aux scolaires.... pour info, les soldes en France cela donne des fois cela Hystérie complète pour les soldes pour des fringues, alors si l'on ajoute un instinct de survie par dessus..... Rolling Eyes

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 10378
Age : 35
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode - Page 3 Empty Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par grosminet Mar 1 Fév 2011 - 18:26

tarsonis a écrit:L'émission en question : arte +7
on nous informe que ce fameux "plan d'urgence" est déjà boiteux....comme si la population allait attendre gentiment aux portes de la pharmacie pendant que l'on distribuera des comprimés périmés aux scolaires....
oui, le foutoir français dans toute sa splendeur : on verra bien quand la situation se présentera. Voila qui est très rassurant.
Rien pour la population, et de comprimés périmés pour les enfants des écoles.. on croit rêver ! ben non, c'est comme ça !
grosminet
grosminet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2305
Date d'inscription : 14/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

[Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode - Page 3 Empty Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par Catalina Mar 15 Mar 2011 - 19:30

Bonjour,

aujourd'hui, il n'y a pas que les compteurs GEIGER qui ont eu du succès, les comprimés d'iode aussi !
Sur les sites allemands que j'ai pu consulter, je n'en ai pas trouvé un qui ne soit pas en rupture de stock !
Je viens de trouver des comprimés de fabrication allemande , mais vendu en angleterre, à un prix correct, tout comme les frais de port...

Pour ceux que ça intéresse, je donne le lien :

Comprimés d'iode

Le nom allemand est " KALIUMIODID lannacher 65 mg "

________________________________________________________
Mieux vaut être jugé par 9 que porté par 6...
Catalina
Catalina
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 790
Date d'inscription : 23/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode - Page 3 Empty Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par grosminet Mar 15 Mar 2011 - 19:58

avec l'age, la thyroide devient de moins en moins sensible à l'iode radioactif et le risque de cancer de la thyroide diminue d'autant.
De plus, le risque d'effet secondaire sous forme d'hyperthyroidie augmente avec l'age en cas de prise de comprimés d'iodure de potassium.
La prise d'iodure de potassium après 45 ans est donc déconseillée (source www.kaliumiodid.ch)
grosminet
grosminet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2305
Date d'inscription : 14/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

[Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode - Page 3 Empty Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par Athea Mar 15 Mar 2011 - 21:13

Question bête : on fait quoi aprés 45 ans?

________________________________________________________
Ce sont nos choix et non pas la chance, qui déterminent notre destinée. Remettons nos soucis à leur place : chassons-les de notre vie Very Happy ! (Mottos for succes)
Athea
Athea
Membre Premium

Féminin Nombre de messages : 501
Localisation : Océan Pacifique
Date d'inscription : 02/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode - Page 3 Empty Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par opaline Mar 15 Mar 2011 - 21:22

on ne prend pas d'iode mais on se couvre toujours bien le nez

________________________________________________________
3 enfants maintenant, (mode on ) youpi!!! on a droit à la carte famille nombreuse, c'est sur on a des gosses pour les allocs.... (mode off), ... Menfin!



monastère de Minsk
miserere
agni partene
opaline
opaline
Membre Premium

Féminin Nombre de messages : 819
Localisation : dans le coin en bas
Emploi : A quoi j'emploie mon temps? Mais vous êtes bien curieux...
Date d'inscription : 06/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode - Page 3 Empty Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par serilynpayne Mar 15 Mar 2011 - 22:43

5 CHF la boite de iodure de potassion, pharmacie de l'armée suisse en vente dans le pharmacies (ça fait 3,5€)
y'a un super mode d'emploi ... je vais tenter de le scanner , pour info ils ne parlent pas d'âge limite ...
mais bon ça fait 2 pages .. à suivre clind'oeil

________________________________________________________
Cela aussi passera
serilynpayne
serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3328
Age : 59
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode - Page 3 Empty tmp

Message par Natombi Mar 15 Mar 2011 - 23:13

Je viens de trouver des comprimés de fabrication allemande , mais vendu en angleterre, à un prix correct, tout comme les frais de port...

Pour ceux que ça intéresse, je donne le lien :

Comprimés d'iode

Le nom allemand est " KALIUMIODID lannacher 65 mg

A ce propos qu'en est-il de la réglementation française sur l'importation de produit pharmaceutique?

De ce que j'ai pu lire, il faut que cela dans les strict besoin personnel, au delà interdit. Mais dans le cas de pastille d'Iode?

________________________________________________________

Natombi
Natombi
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 165
Localisation : 77
Date d'inscription : 09/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode - Page 3 Empty Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par logan Mer 16 Mar 2011 - 13:11

@Natombi : je sais pas. Par contre, à noter : le site ASN.fr (Autorité de sûreté nucléaire) a ajouté un lien vers le site www.distribution-iode.com.

Il y a (entre autre) :
- Une FAQ avec pas mal d'infos (j'ai appris que je pouvais donner de l'iode à mon chat, chouette [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode - Page 3 310536 )
- Un dépliant explicatif sous de pdf (fait en 2009 on dirait)
- Un fil info qui dit juste pour l'instant : Fin de la phase de retrait en pharmacie pour les particuliers / Les entreprises, administrations et collectivités doivent retirer en pharmacie les stocks nécessaires à la protection de leur personnel du public.
logan
logan
Animateur

Masculin Nombre de messages : 2646
Localisation : France
Date d'inscription : 17/03/2008

http://oldu.fr/

Revenir en haut Aller en bas

[Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode - Page 3 Empty Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par serilynpayne Mer 16 Mar 2011 - 15:39

la doc (suisse)


[Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode - Page 3 385863

[Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode - Page 3 385866

bien sur faut cliquer dessus pour voir. (c'est la seule solution que j'ai trouvé pour héberger les images Sad )

________________________________________________________
Cela aussi passera
serilynpayne
serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3328
Age : 59
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode - Page 3 Empty stock-fabrication-iodure-de-potassium-risque-nucleaire-compri

Message par Natombi Jeu 17 Mar 2011 - 0:13

Après quelques recherche il semblerait que l'on utilise de l'Iode de Potassium en aquariophilie. Permet une meilleure calcification des coraux et une bonne mue des crustacés. Donc si vous demandez en pharmacie vous saurez quoi dire si on rechigne.
Possible donc de trouver de l'Iode de potassium sur Internet dans les magasins en ligne d'aquariophilie.

En moyenne 1€70pour 10g.

________________________________________________________

Natombi
Natombi
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 165
Localisation : 77
Date d'inscription : 09/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode - Page 3 Empty Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par tarsonis Jeu 17 Mar 2011 - 7:14

Salut !
Pour tous les produits qui ne sont pas classifiés, et sans ordonnance, l'argument le plus facile à sortir pour quiconque est "Je suis étudiant en chimie (ou pharma), je réalise une expérience".
Avec l'iodure de potassium, on peut par exemple réaliser une électrolyse pour créer du diiode, qui colorera la solution.
S'il pousse le bouchon un peu loin, on peut ajouter que c'est pour un titrage au thiosulfate de sodium (les titrages iodométriques sont assez courants). [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode - Page 3 310536
L'avantage en pharmacie est que l'on achète un composé quasi-pur, pesé précisément...

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 10378
Age : 35
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode - Page 3 Empty Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par serilynpayne Jeu 17 Mar 2011 - 8:17

je pense qu'aujourd'hui t'as pas besoin d'arguments ...

________________________________________________________
Cela aussi passera
serilynpayne
serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3328
Age : 59
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode - Page 3 Empty Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par tarsonis Jeu 17 Mar 2011 - 8:53

Salut !
serilynpayne a écrit:je pense qu'aujourd'hui t'as pas besoin d'arguments ...
C'est pour cela que je parlais plus largement pour les produits non classifiés et sans ordonnance. Par exemple je prépare depuis pas mal de temps un post sur le microscope; il y aura un tuto sur la coloration de Gram (qui permet de distinguer les souches), et qui nécessite du violet de gentiane.
Si tu n'as pas de motif sérieux (besoins pour des expériences de fac ou labo par ex), il y a un risque assez élevée d'attirer le refus de l'employé, qui te prétextera la sécurité : "vous comptez les consommer ? c'est dangereux", ou "vous savez, c'est volatil ce truc, si vous n'avez pas de hotte aspirante, je ne peux pas vous en vendre", etc.... [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode - Page 3 310536

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 10378
Age : 35
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode - Page 3 Empty iode

Message par Ash Mer 23 Mar 2011 - 20:30

Cavernator a écrit:C'est la fin de l'aventure concernant les gélules de iodure de potassium .
Donc ,hier,je suis allé récupérer les gélules faites par le pharmacien à partir du iodure en vrac que j'avais acquis il y a plus d'un moi .
Résultat= 500 gélules prétes ,à 65 miligrames ,pour 54 euro . C'est le prix de la préparation et conditionement.
Aussi j'ai eu le bocal de oidure que j'avais commandé pour un pote . Les 250g pour 30.80e . ce qui fait 3e de plus qu'il y a six semaines . .
Par contre le pharmacien m'a bien fait comprendre que c'est pas la peine que je lui envoie des clients pour ce genre de demandes. Je pense que je n'aurais plus la possibilité de refaire une autre commande . J'ai épuisé cette source, ou plutot ,vu l'ambiance du moment , disons que je suis grillé par les événements environants .
Tout de méme, en discutant, il m'a avoué avoir des comprimés de iodure de potassium en stock ;mais délivrés seulement sur ordre .
voila la fin de l'aventure du iodure de potassium. Donc si besoin ,je pratiquerais la méthode décrite par Tarsonis .

Reçu par MP

________________________________________________________
...N'est pas mort ce qui à jamais dort et au cours des ères peut mourir même la Mort... Briarée-Erèbe
Ash
Ash
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5898
Age : 36
Localisation : Heimat (57)
Emploi : Maître d'oeuvre/AMO/Conseil
Date d'inscription : 02/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode - Page 3 Empty Actu distribution pastille d'iode en France

Message par ghp Ven 6 Sep 2013 - 22:49

Salut,

L'Etat a fait évoluer la réglementation sur la distribution de pastilles d'iode.

On a tous constaté lors du démarrage de la catastrophe de Fukushima que l'accès à ces pastilles était problématique impossible. Ce qui a permis à Tarsonis de développer un tutorial de création de ces pastille !

La nouvelle réglementation est disponible en ligne :
http://legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000027530444&categorieLien=id

On y apprend ceci :
- pour prévenir les effets graves pour la santé d'une contamination interne par certaines substances radioactives, l'hexacyanoferrate de fer (ou bleu de Prusse) est un traitement approprié disponible ;
- le Radiogardase®-Cs est un médicament qui contient 500 mg d'hexacyanoferrate de fer par gélule. Il protège la santé de la population face à une menace sanitaire grave ; MAIS il ne dispose pas encore d'autorisation de mise sur le marché français délivrée par l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé. TOUTEFOIS, il dispose d'une autorisation d'importation qui prévoit son utilisation en cas de mise en œuvre de l'article L. 3131-1 du code de la santé publique. Il est vendu en Allemagne.
- Les comprimés d'iodure de potassium ne requierent pas une prescription médicale, en cas d'accident nucléaire, à partir de lieux spécifiques de distribution.
-En cas de contamination de la population par des substances radioactives notamment le césium, les médecins sont autorisés à administrer et les pharmaciens à délivrer à ces mêmes médecins du Radiogardase¢-Cs 500 mg, lorsqu'ils exercent au sein d'un établissement de santé qui en détient ou peut en obtenir auprès de l'établissement de préparation et de réponse aux urgences sanitaires.

Sur les modalités de distribution, il faut lire ceci :
http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=2&ved=0CDoQFjAB&url=http%3A%2F%2Fcirculaires.legifrance.gouv.fr%2Fpdf%2F2013%2F08%2Fcir_37394.pdf&ei=Rj8qUsegDejt0gXzm4DoBQ&usg=AFQjCNE6AQw1vPL3umoPdCP-goc5Rhke0Q&sig2=OUV74n0Jw52rIwgTAwvpKA&bvm=bv.51773540,d.d2k&cad=rja
Résumé :
Afin de faire face à une situation sanitaire exceptionnelle, l’Etat a constitué des stocks stratégiques de produits de santé dont l’Etablissement de préparation et de réponse aux urgences sanitaires (EPRUS) assure la gestion pour le compte du ministère chargé de la santé.
La distribution à la population des produits de santé issus de ces stocks privilégie les circuits de distribution de droit commun, cependant la mobilisation de circuits de distribution exceptionnelle pré-identifiés peut s’avérer nécessaire pour les situations sanitaires exceptionnelles dont la cinétique et l’ampleur le justifieraient.
Afin de permettre la mise en oeuvre de l’ensemble des solutions logistiques du dispositif de stockage et de distribution des produits de santé de l’Etat, les départements doivent élaborer des plans de distribution exceptionnelle des produits de santé, prenant en compte les contraintes logistiques et les dispositions propres à la gestion de ces produits...

________________________________________________________
« Il y a trois sortes de tyrans. Les uns règnent par l’élection du peuple, les autres par la force des armes, les derniers par succession de race. » - Étienne de La Boétie (Discours de la servitude volontaire)
« Aucun homme n'est né avec une selle et des rênes sur le dos, et aucun non plus n'est né avec des bottes et des éperons pour le monter. » William Rumbolt
Si le climat était une banque,  cela ferait longtemps qu'il serait sauvé.
ghp
ghp
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1827
Localisation : Ichi ;)
Date d'inscription : 08/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode - Page 3 Empty Comprimés d'iode

Message par Phil Jeu 4 Déc 2014 - 21:46

https://www.le-projet-olduvai.com/t933-stock-fabrication-iodure-de-potassium-risque-nucleaire-comprimes-d-iode

Source de ce qui suit : mon expérience personnelle en pharmacie

Pour les comprimés d'iode et leur disponibilité en officine. 
En fait, avant il y avait un double système de distribution des comprimés d'iode : 
-directement à la population par les pharmacies pour les personnes situées à proximité directe de la centrale. Je ne connais pas le mécanisme de distribution. 
-les pharmacies des départements limitrophes aux centrales nucléaires avaient un stock positionné chez elles. Nous on en avait 2500. 5 cartons de 500 relativement scellés, en provenance de la pharmacie centrale des armées et appartenant donc à l'état. En cas de déclenchement du plan ORSEC-iode, et sur réquisition du préfet, on aurait été prévenu par un message automatisé téléphonique (il fallait donc potentiellement être joignable 24h/24 7j/7) pour venir ouvrir la pharma, et remettre les comprimés au maire ou à son adjoint. Chaque mairie étant tenue d'avoir son plan de distribution pour permettre un accès large et rapide (pas de queue devant les pharmacies). Le stock des pharmacies étant suffisant pour couvrir la population (enfin... pour une dose J1...), et avec une réserve "tampon" dans les hôpitaux. 

Nos comprimés périmaient en 2007. Et chaque deux ans, on recevait une lettre nous informant que suite à des essais de stabilité, l'ASN, la DGS et l'AFFSAPS prolongeaient la date de validité de deux ans. Jusqu'en 2013.
Ils ont revu leurs plans de distribution et stockage. L'ARS a récupéré les stocks qu'on avait. J'ai rendu les 5 cartons dans l'état où on les avait reçus (la poussière en plus). J'ai pas joué à en garder quelques boites ou à en donner à ma famille. A mon sens c'est pas des rigolos ces gars là. 

De ce que j'ai pu trouvé ici, nos anciens comprimés à 130 mg d'iodure de potassium ont été détruits ou recyclés, et remplacés par des comprimés à 65mg gérés par l'EPRUS (établissement de préparation et de réponse aux urgences sanitaires). Ils sont maintenant prépositionnés chez nos grossistes répartiteurs, avec au moins un stock par département et une livraison dans les trois heures suivant l'alerte, directement aux maires et on repart dans le système du plan communal. Il n'y a plus de stock non plus dans les hôpitaux. Aussi bien AMHA pour éviter un engorgement de la structure de soins par ailleurs.



Au départ (j'ai l'arrêté de 2001 sous les yeux pendant que j'écris), les comprimés d'iode ne devaient être délivrés que pour les moins de 25 ans. Puis progressivement 45 ans et maintenant plus de limite à ce que j'ai pu lire dans les plans ORSEC. En fait les personnes les plus sensibles sont les femmes enceintes et les enfants. Parce qu'ils sont plus petits et que l'irradiation est proportionnellement plus grande. Et que la thyroïde et les glandes autour (parathyroïdes) travaillent beaucoup pendant la croissance. 
Pour un adulte, il y a deux possibilités. Soit la contamination est relativement faible, et on augmente le risque de cancers thyroïdiens. Soit elle est élevée et les cellules sont directement détruites (on utilise l'irradiation à l'iode 131 en traitement de certaines maladies thyroïdiennes), avec pour conséquence une hypothyroïdie. Pas d'autres risques. A partir d'un certain âge, le risque cancéreux devient minime pour une faible exposition : les cellules de la thyroïde se multiplient peu, et l'iode 131 perd la moitié de sa radioactivité tous les 8 jours (=demi vie). On a plus de risques de déstabiliser la thyroïde qu'autre chose en prenant une forte dose d'iode stable.
Source (ça renvoie sur un pdf qui se telecharge)


Pour ce qui concerne la teinture d'iode et l'iode en "vrac", normalement c'est liste 2, donc sur ordonnance uniquement. Faut nous comprendre, on ne peut pas distinguer l'olduvien qui vient avec les recommandations de Tarsonis de la mère de famille qui va tartiner son gamin sur tout le corps d'iode et flinguer sa thyroïde, avec en plus une application hors délai trop tôt ou trop tard, ou hypocondriaque. Donc le pharmacien fait normalement son boulot s'il vous refuse une délivrance de ce type là. Après si vous êtes étudiant en chimie...  




Enfin, plusieurs petites remarques en vrac :
-la prise d'iode stable destabilise fortement la thyroïde qui se met au repos temporairement (effet Wolff Chaikoff). Dans la très grande majorité des cas, elle repart normalement rapidement (moins d'un jour). Parfois, ça part en hypo ou hyperthyroïdie. En gros je vous déconseille d'en prendre tous les jours si ce n'est pas nécessaire.
-une prise unique ne suffit pas si vous restez sous des retombées potentiellement toxiques. Faut en reprendre toutes les 36 heures si besoin, en ayant pris soin de réduire les doses (=il ne faut pas le prendre trop tôt. 3h avant est un optimal AMHA)
-si vous ne savez pas où vous en procurer, la bétadine en application cutanée peut être une alternative. Faudrait que je reverifie la quantité à appliquer mais je suis sur que Tarsonis la connait déjà. clind'oeil
Autre alternative : vous avez bien une mamie qui prend de la cordarone ou de l'amiodarone pour son coeur. Chaque comprimé contient 70 mg d'iode, et elle absorbée à 50% par les intestins. 3 comprimés sont donc équivalents en apport iodé au fameux petit comprimé d'iodure de potassium. Qu'en dernier recours, et sur une seule fois, et si vous ne prenez pas de traitements cardiaques (les effets recherchés cardiaques n'apparaissent qu'à partir d'une dose de charge d'une dizaine de comprimés, mais les interactions médicamenteuses dès le premier). Ni moi ni Olduvai ne sauraient être tenus pour responsables de l'usage que vous ferez de ces infos.
-comme déjà dit par d'autres, l'iodure de potassium ne périme quasiment pas (il devient brunâtre s'il commence à se dégrader)

-si vous êtes dans un rayon proche, vous êtes protégés contre l'iode mais pas contre le césium ou le strontium : FONCEZ vous mettre à l'abri et confinez vous !!

-evitez de consommer du lait ou des champignons dans les semaines/mois/années qui suivent.


Dernière édition par Phil le Ven 5 Déc 2014 - 12:56, édité 1 fois
Phil
Phil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 16/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

[Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode - Page 3 Empty Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par Wanamingo Jeu 4 Déc 2014 - 22:39

Excellente info de première main ! On ne sait pas trop en fait combien de bétadine correspond à un comprimé donc si tu as l'info ce serait génial.
Wanamingo
Wanamingo
Animateur

Masculin Nombre de messages : 1392
Date d'inscription : 27/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum