[Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Page 7 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Aller en bas

[Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode - Page 7 Empty Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par Kyraly le Jeu 21 Mar 2019 - 14:54

En lisant ce document : http://cms.horus.be/files/99908/MediaArchive/pdf/divers/campagne_nucleaire_faq.pdf

Pourquoi tout le monde ne peut pas prendre ces comprimés?

La prise de comprimés d’iode est une mesure de précaution qui, même après un accident nucléaire, ne doit pas toujours être appliquée. La prise de comprimés d’iode stable est contestée chez les personnes de plus de 40 ans. Une saturation de la glande thyroïde est moins indiquée dans cette catégorie d’âge pour deux raisons:

• le risque de cancer de la thyroïde suite à la prise d’iode radioactif diminue avec l’âge,
• chez les personnes de plus de 40 ans, le fonctionnement de la glande thyroïde est souvent déréglé surtout dans les zones pauvres en iode, comme c’est le cas de la Belgique.

Ce dérèglement augmente le risque d’effets indésirables suite à la prise de comprimés d’iode. Lorsque le fonctionnement de la glande thyroïde est fortement perturbé, ce qui arrive plus souvent lorsqu’on vieillit, les désavantages de la prise de comprimés (effets indésirables) peuvent être plus importants que les avantages (éviter le cancer de la thyroïde). Informez-vous préventivement auprès de votre médecin généraliste ou votre spécialiste au sujet des avantages et désavantages de la prise. Sur base de nouveaux avis scientifiques, la “limite d’âge » n’a cessé d’être revue à la baisse.
Il y a quinze ans, la plupart pensait plutôt à 60 – 65 ans. L’âge de 40 ans correspond aujourd’hui aux connaissances actuelles et aux recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Il a également été tenu compte de l’application, très certainement simultanée, de la mesure de mise à l’abri. Cette mesure est une protection efficace, quel que soit l’âge. 
Donc après 40 ans, ce n'est pas "conseillé"??
(Grosminet avait évoqué cela pour 45 ans). 

A priori, selon ce document : http://www.health.gov.on.ca/fr/pro/programs/emb/rhrp/docs/ki_guidelines.pdf

Populations cibles

L’administration de KI est considérée comme étant une mesure de protection pratique et efficace pour le grand public dans une situation d’urgence. Ses risques et ses avantages doivent être envisagés en fonction de l’âge de la personne. Les nouveau-nés et les enfants sont particulièrement vulnérables à l’iode radioactif, et cela pour trois raisons. Premièrement, comme ils ont une thyroïde de petite taille, à quantité égale d’iode radioactif, ils reçoivent une dose de rayonnements plus élevée. Deuxièmement, ils présentent un risque annuel plus élevé de cancer de la thyroïde par unité de dose qu’un adulte. Troisièmement, leur espérance de vie étant plus longue, le cancer a plus de temps pour se déclarer.

Selon des données recueillies à Tchernobyl, le risque de cancer de la thyroïde découlant de l’exposition à l’iode radioactif semble inversement lié à l’âge. Ainsi, les personnes de plus de 40 ans n’auront probablement pas besoin d’un blocage de la thyroïde. Soulignons aussi que les personnes âgées courent un risque moins élevé de cancer de la thyroïde attribuable aux rayonnements, mais un risque parfois plus élevé d’effets indésirables à la suite d’ingestion de KI.

Il faut faire preuve de prudence dans le cas des personnes ayant des antécédents de troubles thyroïdiens (comme la maladie de Basedow-Graves, le goitre et la thyroïdite auto-immune), car ces troubles peuvent accroître le risque d’effets indésirables lors de l’administration de KI.

Populations prioritaires – Les populations suivantes courent le risque le plus élevé d’éprouver des troubles thyroïdiens lorsqu’elles sont exposées à l’iode radioactif, et le blocage de la thyroïde sera particulièrement avantageux pour elles.
Elles doivent donc le recevoir en priorité en cas d’urgence nucléaire :
 Nouveau-nés (< 1 mois)
 Bébés (1 mois à 3 ans)
 Enfants (3 à 12 ans)
 Adolescents (12 à 18 ans)
 Femmes enceintes ou qui allaitent
 Tous les travailleurs qui interviennent dans la zone primaire ou dans la zone où on envisage une évacuation du public, une mise à l’abri ou l’administration de KI

Pendant le blocage de la thyroïde, il faut également veiller à déterminer s’il y a des contreindications. Dans le cas de la population adulte, les données portent à croire que l’utilité du KI décroît avec l’âge (> 40 ans). Chaque personne devrait déterminer si elle devrait recevoir un blocage de la thyroïde en tenant compte des risques et des avantages de ce traitement. À moins de contre-indication, personne ne se trouvant dans la zone primaire ou ayant été touché par la situation d’urgence ne doit se voir refuser du KI sur demande.


Dernière édition par Kyraly le Jeu 21 Mar 2019 - 15:01, édité 1 fois (Raison : ajout second lien)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 2471
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

[Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode - Page 7 Empty Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par tarsonis le Jeu 21 Mar 2019 - 17:47

Hello,
tout à fait, 40 ans représentent à peu près le consensus actuel.

J'en avais parlé, mais effectivement, pas dans ce topic.

C'était ici : Où acheter des comprimés d'iodure de potassium ?
tarsonis a écrit:Salut !
Peut être parle-t-il de son âge avancé ?  [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode - Page 7 928927
Le ratio bénéfice/risque devient défavorable (effets secondaires) passé la quarantaine [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode - Page 7 310536
Chez les personnes de plus de 40 ans, la prise de comprimés d’iode reste l’objet de discussions: d’une part, le risque de développer un cancer de la thyroïde à la suite d’une exposition à l’iode radioactif diminue avec l’âge, mais d’autre part, la probabilité plus élevée de maladies thyroïdiennes méconnues augmente le risque d’effets indésirables liés à la prise des comprimés d’iode, tels qu’une hyperthyroïdie. Ce risque est plus important dans les régions de carence iodée, comme c’est le cas dans notre pays.
(source: Centre belge d'information pharmaceutique)

Mais c'est toujours intéressant d'en avoir, ne serait-ce que pour les moins âgés de l'entourage [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode - Page 7 310536

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8945
Age : 33
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode - Page 7 Empty Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par Kyraly le Jeu 21 Mar 2019 - 20:08

Je savais bien que je l'avais lu quelque part...  Embarassed

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 2471
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

[Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode - Page 7 Empty Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par logan le Mer 18 Sep 2019 - 10:55

Communication de l'ASN hier sur la nouvelle vague de distribution d'iode qui débute : 
https://www.asn.fr/Informer/Actualites/Campagne-complementaire-de-distribution-de-comprimes-d-iode-stable-autour-des-centrales-nucleaires

Extrait a écrit:Les personnes et les établissements recevant du public (ERP), dont les établissements scolaires, situés dans un rayon de 10 à 20 km autour d’une des 19 centrales nucléaires françaises, recevront dans les prochains jours un courrier des pouvoirs publics leur permettant de retirer gratuitement leur(s) boite(s) de comprimés d’iode stable dans les pharmacies participant à l’opération. Cette campagne vient en complément de la distribution d’iode, effectuée en janvier 2016, dans un rayon de 0 à 10 km autour des centrales nucléaires (...) Depuis le mois de juin, les personnes concernées peuvent s’informer sur le site www.distribution-iode.com avec sa foire aux questions pour les riverains, les maires et les ERP.

A noter le site www.distribution-iode.com est plutôt bien fait. Il permet aussi de saisir votre code postal pour savoir si vous êtes éligible à la distribution (vous recevrez de tout façon un courrier si c'est le cas).

[Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode - Page 7 Eep2xb10
(Image illustrative de l'ASN)
logan
logan
Animateur

Masculin Nombre de messages : 2600
Localisation : France
Emploi : Ingénieur IT
Date d'inscription : 17/03/2008

http://oldu.fr/

Revenir en haut Aller en bas

[Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode - Page 7 Empty Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par bricolo le Mer 18 Sep 2019 - 17:39

juste une  question pourquoi que  des comprimés d'iode pour saturer
j'ai 2 demies bananes de chaque coté de la thyroïde depuis 40 ans mes analyses sont bonnes mais je suis en carence d'iode (('j'ai fait un patch-test))) et cela n'est pas détectable sauf a ce planter un clou dans le pieds puis de constater après 10 minutes de bain de pieds a la bétadine que la couleur marron est devenue transparente 
avant je marchais péniblement avec des canes
maintenant les canes sont au placard car je prend au petit déjeuner 5 gouttes de teinture d'iode directement dans le café
en cas de besoin je peux en prendre une cuillère a soupe 
vos avis svp

________________________________________________________
Very Happy fabrique une fusée pour aller sur le soleil __non suis pas fou :j'irais la nuit Laughing
bricolo
bricolo
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 673
Age : 69
Localisation : RPLOB
Emploi : retraité a plein temps
Loisirs : tout ce qui est gratuit
Date d'inscription : 19/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

[Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode - Page 7 Empty Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par troisgriffes le Mer 18 Sep 2019 - 18:31

@Bricolo:
Teinture d'iode = bétadine?
troisgriffes
troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 3113
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

[Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode - Page 7 Empty Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par bricolo le Jeu 19 Sep 2019 - 18:13

La teinture d'iode officinale a été préparée selon le mode opératoire suivant : 5,0 g de diiode, 3,0 g d'iodure de potassium, 85 g d'éthanol et 7 g d'eau distillée ; la masse volumique de cette solution est 888 g.L-1.


il y a moins de mauvaises choses que dans la betadine
COMPOSITION de la betadine

Solution pour application locale :p 100 ml
Povidone iodée 10 g

Solution pour application cutanée :p unidose
 de 5 mlde 10 ml
Povidone iodée 0,5 g1 g




Excipients (communs) :
glycérol, éther laurique de macrogol (9), phosphate disodique dihydraté, acide citrique monohydraté, hydroxyde de sodium, eau purifiée.


________________________________________________________
Very Happy fabrique une fusée pour aller sur le soleil __non suis pas fou :j'irais la nuit Laughing
bricolo
bricolo
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 673
Age : 69
Localisation : RPLOB
Emploi : retraité a plein temps
Loisirs : tout ce qui est gratuit
Date d'inscription : 19/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

[Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode - Page 7 Empty Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par tarsonis le Jeu 14 Nov 2019 - 17:00

Hello,
le magazine Repères de de l'IRSN Novembre 2019 propose un dossier assez complet sur la dynamique de l'iode radioactif en cas d'accident :
https://www.nxtbook.fr/newpress/citizen-press/Reperes-1910_43/index.php#/10
Iode radioactif : comprendre sa dispersion
Que devient l’iode radioactif rejeté de façon accidentelle par une installation industrielle ou nucléaire ? Sous quelle forme chimique voyage-t-il ? Comment se disperse-t-il dans l’environnement ? Le dossier fait le tour de ces thèmes, décrit les connaissances acquises et les recherches en cours.

https://www.irsn.fr/FR/IRSN/Publications/Magazine-Reperes/archives/Documents/IRSN_magazine-reperes43-201910.pdf

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8945
Age : 33
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum