[size=33]Moins d'activités humaines créent des conditions favorables pour les abeilles 
Deuxième raison, et non des moindres, la météo favorable, se réjouit l'apiculteur :"L'an dernier, on avait un printemps long et froid, des pluies et du gel, puis il a fait trop chaud très vite et il y a eu la sécheresse. Cette année on a du soleil, de bonnes températures... Si on avait un tout petit peu plus de pluie, ce serait idéal." 
[/size]