Olduvaï
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

[Crise économique] (3)

Page 36 sur 40 Précédent  1 ... 19 ... 35, 36, 37, 38, 39, 40  Suivant

Aller en bas

[Crise économique] (3) - Page 36 Empty Re: [Crise économique] (3)

Message par Rammstein Mer 30 Sep 2015 - 21:52

A savoir également que plusieurs offres d'emploi peuvent ne référer qu'à un seul et même poste. Les entreprises recherchant du personnel n'hésitent pas en effet à sortir l'artillerie lourde, et à faire appel simultanément à Pôle Emploi et à des agences d'intérim. Agences qui elles-mêmes font appel à Popol pour maximiser leurs chances de trouver des candidats. Au final Popol comptabilise plusieurs postes vacants alors qu'un seul en fait est à pourvoir !

Rammstein
Rammstein
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 6418
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006
Points : 5098
Réputation : 97

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (3) - Page 36 Empty Re: [Crise économique] (3)

Message par Catharing Mar 6 Oct 2015 - 12:26

Bibi a écrit:La route va être longue d'ici 2017 pour les chômeurs ,on est pas au bout de nos surprises...
Et pour les futurs chômeurs ...2900 en l’occurrence pour Air France.
Même si cette façon de faire n'est pas acceptable et n'est le fait que d'un petit groupe (dixit:les syndicats,la direction ,médias,président de l’arrêt public, premier ministre, chaud ),il n’empêche que cela ressemble fort à un point d'ancrage.
Jusqu'à présent les actions "violentes" se limitaient à la séquestration (pas bien, mais souvent bon enfant)des cadres des sociétés qui dégraissaient,mais jamais d'atteinte physique,dorénavant il faudra prendre en compte cette dimension pour les futurs plans sociaux....

Après "on" focalise sur cet événement en parlant de violence inouïe,intolérable( parce que 2900 personnes laissées sur le bord de la route..) et dans le même temps un policier est entre la vie et la mort parce qu'un multirécidiviste radicalisé a eu l'autorisation de sortir de taule.. 

Quel monde de ....

[Crise économique] (3) - Page 36 9k=[Crise économique] (3) - Page 36 Z

________________________________________________________
A participé (pendant un bon moment) à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique.....

"Les gens apprécient le faux cul : ils se reconnaissent en lui, et ça fait tellement de bien quand on surprend quelqu'un le pantalon baissé et que ce n'est pas vous." Stephen King
Catharing
Catharing
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 7702
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011
Points : 8775
Réputation : 109

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (3) - Page 36 Empty Re: [Crise économique] (3)

Message par troisgriffes Mar 6 Oct 2015 - 17:57

Je cautionne pas pour airfrance mais  je comprends,après avoir apprit que leur patron
s'augmentait de 72% cet été,que l'annonce des licenciements massifs passent mal.
D'autant que la catégorie qui va être le plus impactée est celle qui a fait le plus d'efforts.
troisgriffes
troisgriffes
Membre

Masculin Nombre de messages : 3562
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012
Points : 3899
Réputation : 43

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (3) - Page 36 Empty Re: [Crise économique] (3)

Message par zsispeo Mer 7 Oct 2015 - 19:44

Air France me fait penser chez nous à la SNCM en redressement judiciaire , une grosse compagnie maritime qui n'a jamais voulu s'adapter au marché avec de gros syndicat qui boqué tout à chaque fois, faisait des grèves en plein été , laissent des touristes à leurs pauvre sort , il n'y a qu'en France que l'on traite les clients comme cela ( sncf ratp air France ...) , sans compter les petites magouille des fonctionnaires dans les navires .... résultat ils cherchent un repreneur 

Les syndicats tuent notre pays...
zsispeo
zsispeo
Membre

Masculin Nombre de messages : 276
Localisation : NICE
Loisirs : foot , tir , bricolage, rénovation,
Date d'inscription : 10/04/2013
Points : 287
Réputation : 1

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (3) - Page 36 Empty Re: [Crise économique] (3)

Message par tchoupi4 Mer 7 Oct 2015 - 21:15

Salut Zsispeo, regarde cet article et surtout cette vidéo ou le patron d'Air -france (qui s'est augmenté de 72%) parle du travail des enfants et du fait que mettre les grévistes en prison ce serait vachement bien... bon ce type semble tout de même assez tocard...

Vidéo édifiante de ce qui se dit entre riches ici

tchoupi4
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 337
Localisation : Paris et Normandie
Emploi : Guichetier Chef Banque
Loisirs : lecture, économie, mon jardin et ma maison à la campagne
Date d'inscription : 10/12/2010
Points : 453
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (3) - Page 36 Empty Re: [Crise économique] (3)

Message par Da Jeu 8 Oct 2015 - 10:10

Y a rien de choquant, pour moi, dans ce qu'il dit sur le "travail des enfants". On ne parle pas d'envoyer des gamins de 8 ans dans la mine, il parle de l'évolution des mentalités et de la notion même d'enfant (qui est à 16 ans aujourd'hui, qui était bien plus basse avant).
Pour info, je te signale qu'aux US, des milliers d'enfants distribuent des journaux le matin, et sont très content de gagner un peu d'argent de poche. Et en général, ils ne sont pas de la classe la plus pauvre de la population.

Concernant les syndicats, je ne suis pas tombé sur le passage où il en parle (tu peux m'envoyer le timming, je regarderai), mais si c'est le fait de foutre en taule les grévistes violents et criminels, oui à 200% !!! Ayant moi même expérimenté les menaces de mort à un piquet sauvage qui bloquait ma route pour aller au boulot, j'aurai bien souhaité que la justice s'applique un peu à ces fouteurs de merde.

Alors ton qualificatifs de "tocard" pour un mec qui semble seulement avoir abandonné la langue de bois me semble bien exagéré. On a juste un dirigeant d'entreprise qui connait un peu la vie hors de France, et qui sait bien que même sans les "zaquissociaux", on n'est pas nécessairement dans la barbarie.

Au fait: non, il n'a pas augmenté son salaire de 72%. On a juste un politique débile qui a comparé la rémunération pour 6 mois de travail en 2013 et celle pour 12 mois en 2014 sans faire le ratio !

http://www.liberation.fr/desintox/2015/10/07/non-alexandre-de-juniac-n-a-pas-augmente-son-salaire-de-72-entre-2013-et-2014_139908

Da
Da
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2752
Localisation : BZH - 56
Emploi : Artisan en informatique
Loisirs : 2 enfants en bas âge....
Date d'inscription : 03/06/2009
Points : 2902
Réputation : 21

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (3) - Page 36 Empty Re: [Crise économique] (3)

Message par ghp Jeu 8 Oct 2015 - 12:45

On part sur de la politique, non ?
Qu'à un moment là violence physique réponde à une ultra violence institutionnelle, je le comprends tout à fait. Les gens qui expliquent à leurs employés qu'il faut se serrer la ceinture alors que pour leur pomme on a negocie des golden parachutes de plusieurs millions, personnellement c'est eux que je trouve violents...

________________________________________________________
« Il y a trois sortes de tyrans. Les uns règnent par l’élection du peuple, les autres par la force des armes, les derniers par succession de race. » - Étienne de La Boétie (Discours de la servitude volontaire)
« Aucun homme n'est né avec une selle et des rênes sur le dos, et aucun non plus n'est né avec des bottes et des éperons pour le monter. » William Rumbolt
Si le climat était une banque,  cela ferait longtemps qu'il serait sauvé.
ghp
ghp
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1827
Localisation : Ichi ;)
Date d'inscription : 08/05/2010
Points : 2149
Réputation : 11

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (3) - Page 36 Empty Re: [Crise économique] (3)

Message par Da Jeu 8 Oct 2015 - 14:47

ghp a écrit:Qu'à un moment là violence physique réponde à une ultra violence institutionnelle, je le comprends tout à fait.

La mère de Jean-Michel a refusé de faire des frites cette semaine. Il est logique qu'il lui foute une tarte dans sa gueule: la violence physique répond à l'ultra-violence culinaire.
Da
Da
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2752
Localisation : BZH - 56
Emploi : Artisan en informatique
Loisirs : 2 enfants en bas âge....
Date d'inscription : 03/06/2009
Points : 2902
Réputation : 21

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (3) - Page 36 Empty Re: [Crise économique] (3)

Message par ghp Jeu 8 Oct 2015 - 14:56

Da a écrit:
ghp a écrit:Qu'à un moment là violence physique réponde à une ultra violence institutionnelle, je le comprends tout à fait.

La mère de Jean-Michel a refusé de faire des frites cette semaine. Il est logique qu'il lui foute une tarte dans sa gueule: la violence physique répond à l'ultra-violence culinaire.
Je suppose que l'humour est une notion personnelle...

________________________________________________________
« Il y a trois sortes de tyrans. Les uns règnent par l’élection du peuple, les autres par la force des armes, les derniers par succession de race. » - Étienne de La Boétie (Discours de la servitude volontaire)
« Aucun homme n'est né avec une selle et des rênes sur le dos, et aucun non plus n'est né avec des bottes et des éperons pour le monter. » William Rumbolt
Si le climat était une banque,  cela ferait longtemps qu'il serait sauvé.
ghp
ghp
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1827
Localisation : Ichi ;)
Date d'inscription : 08/05/2010
Points : 2149
Réputation : 11

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (3) - Page 36 Empty Re: [Crise économique] (3)

Message par Da Jeu 8 Oct 2015 - 15:00

Disons que quand on commence à justifier la violence physique en réponse à un ressenti personnel, vaut mieux le prendre avec humour qu'avec sérieux.

L'ultra violence institutionnelle... C'est marrant, cela pourrait presque être la définition des syndicats français.
Da
Da
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2752
Localisation : BZH - 56
Emploi : Artisan en informatique
Loisirs : 2 enfants en bas âge....
Date d'inscription : 03/06/2009
Points : 2902
Réputation : 21

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (3) - Page 36 Empty Re: [Crise économique] (3)

Message par Aristote Jeu 8 Oct 2015 - 15:25

Zsispeo a écrit:Les syndicats tuent notre pays...


DA a écrit:L'ultra violence institutionnelle... C'est marrant, cela pourrait presque être la définition des syndicats français.


La discussion a pris une mauvaise direction, celle du hors charte.

Merci de bien vouloir changer de cap clind'oeil

________________________________________________________
“Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer
"Moins on pense, plus on parle" Montesquieu
Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène
Aristote
Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4006
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012
Points : 4385
Réputation : 46

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (3) - Page 36 Empty Re: [Crise économique] (3)

Message par troisgriffes Jeu 8 Oct 2015 - 18:21

Sans faire de politique,ce monsieur souhaite visiblement un retour en arrière dans l'histoire afin de supprimer les acquis sociaux,disons pourquoi pas.
Hors dans ceux-ci il y a les congés payés et le salaire minimum donc s'il n'y a plus de vacances et que les gens sont payés au tarif roumain:
Qui va monter dans ses avions en dehors des riches? pas grand monde donc par manque de clients sa boite coulera !mrsgreen

En plus de sa gestuelle et du ton de son discours ,prendre la période de la monarchie de Juillet* et le système féodal du Qatar comme référence
 sociale en dit long sur la personne...
Alexandre Marie Henry Begoügne de Juniac doit avoir des qualités mais en écoutant ses propos ont aurait tendance à avoir une petite pensée pour Monsieur Guillotin... siffle


*Je crois qu'il y avait un certain Balzac et un prénommé Victor à cette époque...
troisgriffes
troisgriffes
Membre

Masculin Nombre de messages : 3562
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012
Points : 3899
Réputation : 43

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (3) - Page 36 Empty Re: [Crise économique] (3)

Message par Catharing Jeu 8 Oct 2015 - 18:47

Sujet clivant certes mais merci de respecter la demande d'un modo .
Aristote a écrit:La discussion a pris une mauvaise direction, celle du hors charte.

Merci de bien vouloir changer de cap [Crise économique] (3) - Page 36 310536

________________________________________________________
A participé (pendant un bon moment) à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique.....

"Les gens apprécient le faux cul : ils se reconnaissent en lui, et ça fait tellement de bien quand on surprend quelqu'un le pantalon baissé et que ce n'est pas vous." Stephen King
Catharing
Catharing
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 7702
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011
Points : 8775
Réputation : 109

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (3) - Page 36 Empty Re: [Crise économique] (3)

Message par troisgriffes Jeu 8 Oct 2015 - 19:38

Oki,donc pour recaler entièrement sur le sujet.
Amha,les crises économiques et sociales ne sont pas prêtes de se finir car il y a le maintient d'un cercle vicieux:
-Un chômeur gagne moins d'argent et donc consomme moins.
-Un travailleur précaire gagne mal sa vie et de fait consomme moins que s'il avait un emploi stable.
- le gel des salaires pousse au resserrement des dépenses.
-ces vagues de licenciements qui se succèdent entretiennes un climat d’inquiétude qui pousse
plus à une épargne de sécurité qu'à une consommation  débridée.

Si les gens consomment moins,les entreprises vendent moins.
D’où baisse des bénéfices,ce qui les poussent à réduire la voilure.
La boucle est bouclée.


Dernière édition par troisgriffes le Ven 9 Oct 2015 - 5:40, édité 1 fois
troisgriffes
troisgriffes
Membre

Masculin Nombre de messages : 3562
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012
Points : 3899
Réputation : 43

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (3) - Page 36 Empty Re: [Crise économique] (3)

Message par Philippe-du-75013 Jeu 8 Oct 2015 - 21:03

Si... les pilotes Air France n'avaient pas voulu le beurre l'argent du beurre et le sourire de la crémière le petit personnel d'Air France aurait peut-être pu continuer avec une certaine discrétion à vivre mieux qu'un employé de niveau équivalent d'une PME moyenne.

________________________________________________________
"Ne participez pas à l’économie sans nécessité. Achetez aussi peu que possible. Réutilisez autant que vous le pouvez. Réduisez vos besoins physiques. Établissez des plans pour les réduire davantage" (Dimitri Orlov)

"Le sage ne peut recevoir ni injure ni outrage" (Sénèque)
Philippe-du-75013
Philippe-du-75013
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1905
Age : 65
Localisation : IDF
Loisirs : Natation, vélo (déplacements non sportifs)
Date d'inscription : 24/08/2013
Points : 2030
Réputation : 27

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (3) - Page 36 Empty Re: [Crise économique] (3)

Message par Catharing Jeu 8 Oct 2015 - 21:13

11millions de Français n'ont plus que 10 euros par mois pour leur épargne et loisirs


Ce sont des chiffres qui en disent long sur la situation financière de nombreux Français.
D'après les résultats d'une étude menée par Genworth, spécialiste des assurances de personnes, 11,4 millions de Français disposent de moins de 10 euros par mois une fois qu’ils ont payé leurs dépenses courantes (impôts, loyer, gaz/électricité, téléphone et nourriture).
Cela représente environ un quart des ménages français, soit 5,8 millions.

A l'opposé, 4% des ménages annoncent disposer de plus de 1000 euros à la fin du mois une fois gérées leurs dépenses courantes. Pour 18% des ménages, cette somme est comprise entre 100 et 200 euros.


Par ailleurs, l'étude révèle d'autres chiffres significatifs:
• Près de la moitié des sondés ont du mal à tenir jusqu’à la paie du mois suivant;
• Plus de la moitié épargne moins de 50 euros par mois;
• Près de quatre Français sur dix ne tiendraient même pas un mois sur leurs réserves en cas de chute de revenu, et un sur cinq même pas une semaine.....

.....Seulement 18% des Français interrogés pensent que leur situation financière va s’améliorer, contre 28% en Allemagne et 40% en Espagne.

 Lire aussi ici

Nous sommes tous des esclaves des temps modernes condamnés à bosser sans fin pour payer sans cesse des factures dont le montant augmente tous les mois.
C’est une course sans fin, sans issue. La seule solution de vous affranchir de la nécessité de gagner de l’argent (encore une fois il faut scinder la notion de travail et d’argent) est de mettre en place les stratégies nécessaires pour vous passer du besoin de gagner de l’argent.


________________________________________________________
A participé (pendant un bon moment) à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique.....

"Les gens apprécient le faux cul : ils se reconnaissent en lui, et ça fait tellement de bien quand on surprend quelqu'un le pantalon baissé et que ce n'est pas vous." Stephen King
Catharing
Catharing
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 7702
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011
Points : 8775
Réputation : 109

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (3) - Page 36 Empty Re: [Crise économique] (3)

Message par Résilient Ven 9 Oct 2015 - 8:32

Salut,

Sur le fond, Sannat n'a pas tort. Par contre, son analyse du "on vit bien mieux avec un smic en province : tirez-vous tous à la campagne" est un peu niaise, si je puis me permettre.

Sans vouloir faire mon sociologue à deux balles, j'ai bossé assez longtemps dans des zones urbaines pour savoir que les seuls boulots accessibles aux gens peu ou pas diplômés se situent systématiquement dans les villes, voire, dans les métropoles. Comme aux siècles précédents, le "prolétariat surexploité" est contraint de s'entasser aux abords des grandes villes car c'est là que se trouvent les grands "lieux" de l'économie : banques, grandes entreprises, plateaux téléphoniques (les nouvelles "mines"), etc.
Les hypercentres et certaines communes très favorisées en périphérie accueillant les CSP ++ (cadres sup et professions libérales).


Les gens dont Sannat parle ne peuvent pas s'exiler en province pour pouvoir vivre dignement d'un smic. Parce que, pour vivre dignement d'un smic, auto-produire et être à l'abri des tentations de consommations, il faut être en campagne profonde.

C'est-à-dire là où il y à peu ou pas de boulot. Ou des boulots mal payés qui nécessitent quelques qualifications que beaucoup en ville n'ont pas (CACES divers, permis poids-lourds, etc).

Encore une fois, ce qui me dérange avec Sannat (et c'était déjà le reproche qui lui avait été fait ici il y a quelques mois au sujet des BAD), c'est que c'est une approche prepper pour les CSP+ : celles qui commencent à se sentir menacées dans leur confort et qui prennent conscience du pourrissement de la situation, tout en n'acceptant de regarder ces réalités que d'un seul oeil. Et qui, bien souvent, ont encore un peu d'épargne et un, voire deux boulots.

Ce n'est que mon avis, bien sûr, mais c'est l'impression récurrente que me laisse ce gars : c'est un suiveur (le genre qui pourrait bien être inscrit ici pour prendre des idées), mais un malin, car il les traduit pour une certaine frange de la population. Celle qui commence à se poser des questions.

________________________________________________________
L’illusion de la liberté continuera tant qu’il sera profitable de la maintenir. À l’instant où cela deviendra trop coûteux, ils démonteront simplement le décor, tireront les rideaux, pousseront les tables et les chaises sur le côté et vous verrez le mur de briques au fond du théâtre.
Franck Zappa
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3259
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013
Points : 3557
Réputation : 84

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (3) - Page 36 Empty Re: [Crise économique] (3)

Message par Da Ven 9 Oct 2015 - 9:06

Catharing a écrit:11millions de Français n'ont plus que 10 euros par mois pour leur épargne et loisirs


Ce sont des chiffres qui en disent long sur la situation financière de nombreux Français.
D'après les résultats d'une étude menée par Genworth, spécialiste des assurances de personnes, 11,4 millions de Français disposent de moins de 10 euros par mois une fois qu’ils ont payé leurs dépenses courantes (impôts, loyer, gaz/électricité, téléphone et nourriture).
Cela représente environ un quart des ménages français, soit 5,8 millions.

A l'opposé, 4% des ménages annoncent disposer de plus de 1000 euros à la fin du mois une fois gérées leurs dépenses courantes. Pour 18% des ménages, cette somme est comprise entre 100 et 200 euros.


Par ailleurs, l'étude révèle d'autres chiffres significatifs:
• Près de la moitié des sondés ont du mal à tenir jusqu’à la paie du mois suivant;
• Plus de la moitié épargne moins de 50 euros par mois;
• Près de quatre Français sur dix ne tiendraient même pas un mois sur leurs réserves en cas de chute de revenu, et un sur cinq même pas une semaine.....

.....Seulement 18% des Français interrogés pensent que leur situation financière va s’améliorer, contre 28% en Allemagne et 40% en Espagne.

 Lire aussi ici

Nous sommes tous des esclaves des temps modernes condamnés à bosser sans fin pour payer sans cesse des factures dont le montant augmente tous les mois.
C’est une course sans fin, sans issue. La seule solution de vous affranchir de la nécessité de gagner de l’argent (encore une fois il faut scinder la notion de travail et d’argent) est de mettre en place les stratégies nécessaires pour vous passer du besoin de gagner de l’argent.



Comme quoi, ça fonctionne le modèle social français.....

Ha ha....

En attendant, une bonne nouvelle:

Les derniers chiffres de la Banque mondiale communiqués à la presse ce 4 octobre sont explicites et encourageants : le nombre de personnes qui vivent dans l'extrême pauvreté a été largement diminué, passant de 37 % de la population mondiale en 1990 à moins de 10 % aujourd'hui, alors que, dans le même temps, cette dernière a augmenté de 2 milliards d'habitants. Le phénomène s'est accéléré pendant ces quatre dernières années : ces personnes totalement démunies, sujettes aux famines ou aux épidémies, qui étaient encore 902 millions en 2012 (12,8 % de la population), ne sont plus que 702 millions en 2015, soit 9,6 % de la population mondiale.

Les français chouinent, le monde avance.
Je me demande si je vais revenir tout compte fait.
Da
Da
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2752
Localisation : BZH - 56
Emploi : Artisan en informatique
Loisirs : 2 enfants en bas âge....
Date d'inscription : 03/06/2009
Points : 2902
Réputation : 21

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (3) - Page 36 Empty Re: [Crise économique] (3)

Message par Kerkallog Ven 9 Oct 2015 - 10:10

"...En attendant, une bonne nouvelle:

Les derniers chiffres de la Banque mondiale communiqués à la presse ce 4 octobre sont explicites et encourageants : le nombre de personnes qui vivent dans l'extrême pauvreté a été largement diminué, passant de 37 % de la population mondiale en 1990 à moins de 10 % aujourd'hui, alors que, dans le même temps, cette dernière a augmenté de 2 milliards d'habitants. Le phénomène s'est accéléré pendant ces quatre dernières années : ces personnes totalement démunies, sujettes aux famines ou aux épidémies, qui étaient encore 902 millions en 2012 (12,8 % de la population), ne sont plus que 702 millions en 2015, soit 9,6 % de la population mondiale.

Les français chouinent, le monde avance.
Je me demande si je vais revenir tout compte fait."


_si ces chiffres de la BM sont aussi "vrais" que ceux du chômage en France ou aux USA , je suis rassuré!!! Suspect

_il y a effectivement une baisse mais les écarts , les inégalités s'accroissent, quelque soient les pays ou continents:
 
http://www.inegalites.fr/spip.php?article381

"Le nombre de personnes dans le monde vivant sous le seuil d’extrême pauvreté (1,25 dollar par jour et par personne) s’est réduit de 1,9 à 1 milliard entre 1981 et 2011. Une évolution d’autant plus positive que dans le même temps la population mondiale est passée de 4,5 à 7 milliards d’individus. Du coup, le taux d’extrême pauvreté a été divisé par trois : 16,7 % de la population des pays en voie de développement ou émergents vit aujourd’hui avec moins de 1,25 dollar par jour, contre 52,8 % il y a 30 ans...
Reste à ne pas tomber dans l’excès d’optimisme [1]. L’émergence de nouveaux pays masque, des paysans chinois à ceux du Brésil par exemple, la persistance d’immenses poches de pauvreté. Les seuils de la Banque mondiale sont très faibles et, contrairement aux seuils relatifs des pays riches (voir La pauvreté dans les pays riches), ils tiennent compte de la hausse des prix mais non de l’enrichissement des pays. La baisse du niveau de la pauvreté serait bien moindre si l’on mesurait la pauvreté dans les régions pauvres de la même manière que dans les régions riches. Car si le développement économique assure des revenus plus élevés à une partie de la population, dans la très grande majorité de ces pays, une petite fraction continue à s’accaparer une part considérable de la richesse.
Enfin, il faut noter, il y a toujours un décalage important entre le moment où les données sont diffusées et les années qui leur correspondent en raison des difficultés de collectes. Les dernières observations sur la pauvreté dans le monde datent ainsi de 2011. De plus, ces données sont partielles : elles n’existent pas pour de nombreux pays notamment d’Afrique subsaharienne, d’Afrique du Nord ou encore du Moyen Orient."

PS:
_un autre avis=  http://www.youphil.com/fr/article/07521-pauvrete-donnees-banque-mondiale?ypcli=ano

"Une nouvelle étude s'appuie sur des indicateurs beaucoup plus précis pour quantifier la pauvreté.
1,6 milliard. Voilà le nombre réel de personnes en situation de pauvreté dans le monde, selon une étude récente de l'Oxford poverty and human development initiative (OPHI), centre de recherche de l'université d'Oxford. Soit 400 millions de personnes pauvres en plus que ce qu'estimait la Banque mondiale en 2010.
Selon les chercheurs britanniques qui utilisent une autre méthode pour calculer, les régions du monde les plus pauvres sont l'Asie du Sud et l'Afrique subsaharienne. Le Niger est le pays qui compte le plus de personnes pauvres parmi les 108 États étudiés. En Inde, 343,5 millions de personnes sont considérées comme "démunies" selon les critères développés dans l'étude. Cette carte montre aussi que l'Europe, les États-Unis et l'Australie sont moins frappés par la pauvreté:..."

________________________________________________________
[Crise économique] (3) - Page 36 0_0_0_12  [Crise économique] (3) - Page 36 00000012[Crise économique] (3) - Page 36 00000065 y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni  [Crise économique] (3) - Page 36 00000013 sunny [Crise économique] (3) - Page 36 _che-g17
Kerkallog
Kerkallog
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2963
Date d'inscription : 19/05/2012
Points : 3289
Réputation : 54

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (3) - Page 36 Empty Re: [Crise économique] (3)

Message par Da Ven 9 Oct 2015 - 10:25

Ha oui, j’oubliais les inégalitayes...

Y a moins de gens qui crèvent de faim, mais plus qui roulent en porches. C'est trop injuste, vaut mieux que tout le monde souffre de la famine, c'est tellement plus cool l'égalitarisme!

Et j'aime bien ça aussi: "Voilà le nombre réel de personnes en situation de pauvreté dans le monde".
On mets des critères bien arbitraires, et on s'étonne d'un résultat qui diffère... Ha ben ça, si je m'attendais....
Selon les critère de pauvreté d'un occidental moyen, c'est 6 milliards de gens qui vivent dans la misère.

Il est indéniable que l'on a de plus en plus de gens qui sortent de la misère. On peut chouiner, voir le verre à moitié vide, faire son petit occidental envieux, mais cela ne change pas le fait que plus de gens qui mangent à leur faim et plus d'enfants qui vont à l'école, c'est cool. Et si la contrepartie, c'est plus de riches, ben ce n'est vraiment pas un problème pour moi (qui suit, pour un humain, vachement riche, et pour un occidental, à peine dans la moyenne).
Da
Da
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2752
Localisation : BZH - 56
Emploi : Artisan en informatique
Loisirs : 2 enfants en bas âge....
Date d'inscription : 03/06/2009
Points : 2902
Réputation : 21

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (3) - Page 36 Empty Re: [Crise économique] (3)

Message par ghp Ven 9 Oct 2015 - 10:37

Da a écrit:Ha oui, j’oubliais les inégalitayes...

Y a moins de gens qui crèvent de faim, mais plus qui roulent en porches. C'est trop injuste, vaut mieux que tout le monde souffre de la famine, c'est tellement plus cool l'égalitarisme!
Je ne sais pas si c'est cool, mais je vous invite à estimer combien d'esclaves travaillent pour vous : slaveryfootprint.org

________________________________________________________
« Il y a trois sortes de tyrans. Les uns règnent par l’élection du peuple, les autres par la force des armes, les derniers par succession de race. » - Étienne de La Boétie (Discours de la servitude volontaire)
« Aucun homme n'est né avec une selle et des rênes sur le dos, et aucun non plus n'est né avec des bottes et des éperons pour le monter. » William Rumbolt
Si le climat était une banque,  cela ferait longtemps qu'il serait sauvé.
ghp
ghp
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1827
Localisation : Ichi ;)
Date d'inscription : 08/05/2010
Points : 2149
Réputation : 11

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (3) - Page 36 Empty Re: [Crise économique] (3)

Message par Da Ven 9 Oct 2015 - 10:49

ghp a écrit:Je ne sais pas si c'est cool, mais je vous invite à estimer combien d'esclaves travaillent pour vous : slaveryfootprint.org

Aucun esclave ne travaille pour moi.
J'ai regardé dans la cave, mon dernier chinois s'est échappé il y a au moins 6 mois.
Par contre, quand je vois mon taux d'imposition, je vois bien un mec qui se fait exploiter....


Bon, à qui le tour?
Da
Da
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2752
Localisation : BZH - 56
Emploi : Artisan en informatique
Loisirs : 2 enfants en bas âge....
Date d'inscription : 03/06/2009
Points : 2902
Réputation : 21

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (3) - Page 36 Empty Re: [Crise économique] (3)

Message par Résilient Ven 9 Oct 2015 - 12:36

Salut Da,


Da a écrit:Aucun esclave ne travaille pour moi.

Directement, non, effectivement.

Maintenant, à moins que tu ne vives à poil toute l'année, que tu n'aies pas de voiture, pas d'ordinateur, pas de téléphone portable, etc, il y a bien des gens qui travaillent pour les produire.

Et généralement, ces gens (souvent des enfants, d'ailleurs) travaillent dans des conditions très difficiles, pour des salaires de misère, certes quelquefois un peu supérieurs au "seuil d'extrême pauvreté", pour que ces produits de grande consommation nous soient accessibles.

D'où la formule très juste de Le Pen sur le fait de "faire produire à des esclaves pour vendre à des smicards".

Si nous devions acheter les choses à leur vrai prix, c'est-à-dire à leur prix de revient s'ils avaient été produits pas des travailleurs bénéficiant de nos minimas sociaux et de notre protection sociale (ce qui serait souhaitable, humainement parlant), nous ne pourrions presque rien nous offrir, finalement. 

Donc, sans qu'il soit sémantiquement correct de parler "d'esclavage" les concernant (puisqu'ils sont payés à un salaire les maintenant au dessus du seuil de pauvreté défini par des institutions dont les membres appartiennent à la catégorie des privilégiés), on peut très clairement parler "d'exploitation", par contre. c'est-à-dire le fait de "tirer un profit abusif de quelqu'un ou de quelque chose" (http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/exploitation/32280).



Dès lors, ta comparaison avec l'exploitation fiscale dont nous faisons tous l'objet (TIPP, TVA, TF, TH, IRPP...) est, AMHA, déplacée.


Si tu es, comme tu le dis, dans le salaire moyen "occidental" (je n'ai pas trouvé la donnée, j'ai donc pris le salaire moyen français, tu dois donc gagner environ 2202 € net mensuels, soit environ 26 500 € nets par an, soit, au pire, 40 000€ nets imposables.

Ce qui porterait, en France, ton taux d'imposition global (barème 2015) à un peu moins de 16% des revenus tirés de ton travail.

La comparaison entre ton exploitation fiscale et l'exploitation des gens qui produisent à bas coût pour que nous puissions nous faire plaisir me paraît un peu délicate, quand même.

________________________________________________________
L’illusion de la liberté continuera tant qu’il sera profitable de la maintenir. À l’instant où cela deviendra trop coûteux, ils démonteront simplement le décor, tireront les rideaux, pousseront les tables et les chaises sur le côté et vous verrez le mur de briques au fond du théâtre.
Franck Zappa
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3259
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013
Points : 3557
Réputation : 84

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (3) - Page 36 Empty Re: [Crise économique] (3)

Message par Barnabé Ven 9 Oct 2015 - 13:23

Catharing a écrit:
Ce sont des chiffres qui en disent long sur la situation financière de nombreux Français.
D'après les résultats d'une étude menée par Genworth, spécialiste des assurances de personnes, 11,4 millions de Français disposent de moins de 10 euros par mois une fois qu’ils ont payé leurs dépenses courantes (impôts, loyer, gaz/électricité, téléphone et nourriture).
Cela représente environ un quart des ménages français, soit 5,8 millions.

A l'opposé, 4% des ménages annoncent disposer de plus de 1000 euros à la fin du mois une fois gérées leurs dépenses courantes. Pour 18% des ménages, cette somme est comprise entre 100 et 200 euros.


Par ailleurs, l'étude révèle d'autres chiffres significatifs:
• Près de la moitié des sondés ont du mal à tenir jusqu’à la paie du mois suivant;
• Plus de la moitié épargne moins de 50 euros par mois;
• Près de quatre Français sur dix ne tiendraient même pas un mois sur leurs réserves en cas de chute de revenu, et un sur cinq même pas une semaine.....

.....Seulement 18% des Français interrogés pensent que leur situation financière va s’améliorer, contre 28% en Allemagne et 40% en Espagne.
C'est une étude intéressante. Des compléments d'infos sur cette étude :
http://genworth.fr/medias/communiques-de-presse?i=610
http://www.lefigaro.fr/placement/2015/10/07/05006-20151007ARTFIG00128-la-moitie-des-francais-epargnent-moins-de-50-euros-par-mois.php

Mais cette étude est à relativiser car :

- elle est déclarative. Elle mesure donc la perception des 1010 personnes interrogées. Comme le montre bien la série d'articles "le porte-monnaie" de Rue89, les gens, sur le déclaratif, ont des biais. Par exemple, ils sous-estiment souvent le coût réel de leur voiture. Ils ont tendance à justifier leur mode de vie en considérant comme "indispensables" des dépenses qui n'en sont pas (au dire des foreumeurs qui ont jugé avec sévérité le mode de gestion de la personne dont j'avais cité le porte-monnaie en exemple ici : https://www.le-projet-olduvai.com/t9497-le-porte-monnaie ). Et encore, les gens qui répondent à Rue89 ont révisé leur dépenses avant de répondre ; tandis que là on parle d'un sondage, probablement par téléphone, que les gens n'ont donc pas préparé : ils répondent donc ce qu'ils ont en tête, l'idée qu'ils ont de leur épargne, et non pas leur épargne réelle, objectivée.

- En particulier, je pense que les gens citent le montant réellement disponible à la fin du mois, une fois déduites les dépenses courantes de base + les dépenses que eux intègrent comme indispensables, mais qui ne sont pas des dépenses de consommation de base. C'est un biais psychologique bien normal et bien connu : intégrer des dépenses de loisir ou de confort dans ce dont on pense avoir "besoin". Non seulement tout le monde a tendance à faire cela, mais en plus la pub et toute la société de consommation produisent un effort constant et considérable dans le seul but de nous faire croire que des dépenses optionnelles sont en fait indispensables. La tablette numérique, j'en ai besoin, le smartphone, j'en ai besoin, la voiture, j'en ai besoin, les vêtements et les chaussures de marque, j'en ai besoin, l'eau en bouteille, j'en ai besoin, l'abonnement à la salle de sport, j'en ai besoin, etc.

- en particulier aussi, les gens oublient souvent de considérer que des remboursements d'emprunt immobilier constituent de l'épargne. Si on n'a plus d'argent disponible à la fin du moins parce qu'on rembourse un bien immobilier à hauteur de 500 € par mois, on épargne en fait 500 € par mois (enfin, diminué de la part des intérêts dans ce remboursement). Quand on a fini de rembourser cet emprunt, on est proprio d'un bien immobilier qui vaut 100 k€, 200 k€, 300 k€ ou plus : la preuve donc qu'en remboursant cet emprunt, on se constituait un patrimoine conséquent, même si on n'a pas du tout d'épargne liquide à côté.

Dans l'ensemble, les gens perçoivent des fins de mois de plus en plus difficiles, perçoivent le besoin de se serrer la ceinture : je ne le conteste pas du tout, et c'est sans doute une bonne photographie de la crise larvée que nous subissons depuis 2009.

Mais je ne crois pas du tout qu'on puisse faire confiance à cette conclusion "50 €, c'est la somme maximale qu'ont pu mettre de côté chaque mois 54% des Français en 2015, une fois leurs dépenses courantes -impôts, loyer, gaz/électricité, téléphone et nourriture- réglées". Dans les gens qui ont répondu cela, il y en a une partie qui épargnent davantage que cela (notamment parce qu'ils remboursent un emprunt) ; et une autre partie qui déduisent bien plus que les dépenses courantes. Je pense que la somme de 50 € est ce qu'il reste une fois qu'ils ont déduit les dépenses courantes + les dépenses diverses qu'ils considèrent comme "indispensables" mais qui sont, par nature, au-delà des dépenses courantes.

Cette étude n'est pas mensongère : elle décrit le ressenti, le déclaratif, ce qui est parfaitement acceptable. Mais, à mon sens, ce serait une erreur de croire que ce déclaratif est la réalité ; que vraiment, 35 millions de Français (54% de la population) n'épargnent vraiment pas plus de 50 € par mois.


Dernière édition par Barnabé le Ven 9 Oct 2015 - 13:59, édité 2 fois
Barnabé
Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5313
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008
Points : 5499
Réputation : 34

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (3) - Page 36 Empty Re: [Crise économique] (3)

Message par Da Ven 9 Oct 2015 - 13:52

Résilient a écrit:Salut Da,


Da a écrit:Aucun esclave ne travaille pour moi.

Directement, non, effectivement.

Maintenant, à moins que tu ne vives à poil toute l'année, que tu n'aies pas de voiture, pas d'ordinateur, pas de téléphone portable, etc, il y a bien des gens qui travaillent pour les produire.

Merci de ne pas me prendre pour un débile.
"Qui travaille pour les produire" =/= "esclavage". Faut-il rappeler la définition de l'esclavage?



Et généralement, ces gens (souvent des enfants, d'ailleurs) travaillent dans des conditions très difficiles, pour des salaires de misère, certes quelquefois un peu supérieurs au "seuil d'extrême pauvreté", pour que ces produits de grande consommation nous soient accessibles.

Donc encore une fois, pas esclavage. Ce salaire de misère l'est peut-être pour toi, mais pour beaucoup, c'est une amélioration des conditions de vie toujours meilleure que trimer 60h semaine dans les champs. Il y a encore du travail à faire, mais ça s'améliore. Rome ne s'est pas fait en un jour. Les patrons "assoiffés d'argent" font (involontairement) plus pour améliorer le sort des populations miséreuses que tous les beaux discours occidentaux sur les inégalités.

Si nous devions acheter les choses à leur vrai prix, c'est-à-dire à leur prix de revient s'ils avaient été produits pas des travailleurs bénéficiant de nos minimas sociaux et de notre protection sociale (ce qui serait souhaitable, humainement parlant), nous ne pourrions presque rien nous offrir, finalement. 

Avec des Si, on mets Paris en bouteille. L'histoire montre que c'est le progrès technique qui a permis d'étendre le pouvoir d'achat.

Donc, sans qu'il soit sémantiquement correct de parler "d'esclavage" les concernant (puisqu'ils sont payés à un salaire les maintenant au dessus du seuil de pauvreté défini par des institutions dont les membres appartiennent à la catégorie des privilégiés), on peut très clairement parler "d'exploitation", par contre. c'est-à-dire le fait de "tirer un profit abusif de quelqu'un ou de quelque chose" (http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/exploitation/32280).  

Bullshit, c'est ton sentiment qui qualifie cela de "profit abusif". Oui, certains se font un max de pognon, 10000000 milles fois plus qu'un paysan du 1/3 monde. Mais que veut-on, améliorer le sort des populations miséreuses en leur fournissant un travail ou se battre contre les inégalités en mettant tout le monde à 0?

Regardons ce qui s'est passé en Inde ou en Chine: comment une population qui était dans la misère la plus totale est en train de rejoindre à grand pas le niveau de vie des Européens. On parle de centaines de millions de personnes en l'espace de 2 ou 3 décennies!

Dès lors, ta comparaison avec l'exploitation fiscale dont nous faisons tous l'objet (TIPP, TVA, TF, TH, IRPP...) est, AMHA, déplacée.
Si tu es, comme tu le dis, dans le salaire moyen "occidental" (je n'ai pas trouvé la donnée, j'ai donc pris le salaire moyen français, tu dois donc gagner environ 2202 € net mensuels, soit environ 26 500 € nets par an, soit, au pire, 40 000€ nets imposables.
Ce qui porterait, en France, ton taux d'imposition global (barème 2015) à un peu moins de 16% des revenus tirés de ton travail.
La comparaison entre ton exploitation fiscale et l'exploitation des gens qui produisent à bas coût pour que nous puissions nous faire plaisir me paraît un peu délicate, quand même.

16%  ha ha ha...  

http://hiver-fiscal.com/le-taux-moyen-fantaisiste-de-prelevements-obligatoires-en-france/


Il existe une statistique plus correcte pour situer le niveau de prélèvement obligatoire d’un pays.
Il s’agit du « coin fiscalo-social », dont voici la définition.
« Le coin salarial mesure l’écart entre le coût total d’un travailleur pour l’entreprise et le pouvoir d’achat réel conservé après prélèvements obligatoires par ce travailleur. »
Comme par hasard, le taux de la France est de 71%, qui correspond au résultat de l’intuition.

J'ai pris le premier qui vient, mais il y a plein de site qui font le calcul du prélèvement obligatoire.


Dernière édition par Da le Ven 9 Oct 2015 - 14:01, édité 2 fois
Da
Da
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2752
Localisation : BZH - 56
Emploi : Artisan en informatique
Loisirs : 2 enfants en bas âge....
Date d'inscription : 03/06/2009
Points : 2902
Réputation : 21

Revenir en haut Aller en bas

Page 36 sur 40 Précédent  1 ... 19 ... 35, 36, 37, 38, 39, 40  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum