Olduvaï
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

[Crise économique] (1)

+65
logan
tarsonis
matthioux
billebaude
serilynpayne
supercureuil
Gabriel
Skeld
lykos69
un ptit breton
Raffa
Tabula Rasa
DeLaPerouse
luxferrrare
Wasicun
seth
mado
cerise
Stalker
Barnabé
Seregedhel
remi
Vindiou
phimouk
SavageBeast
Jocelyn
Bouh-riko
marocain
commandos
calogronan
vigo
jeanfrancoism
Armageddon974
Hervé
SurvivalFred
phyvette
Olcos
trollinet
ipphy
Darkside of the Moon
Trogloplus
Le_Celte
capri270
rurbain
Calaminus
Eco.foxtrot
Perle
Heodez
Guudrath
Venka
Mariner
Jeff
Tagada Jones
splotch
Telimectar
Outback
Capausoleil
Petrus16
geispe
Jep
Canis Lupus
transhuman
Rammstein
KrAvEn
Andros
69 participants

Page 20 sur 40 Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21 ... 30 ... 40  Suivant

Aller en bas

[Crise économique] (1) - Page 20 Empty Re: [Crise économique] (1)

Message par KrAvEn Dim 17 Aoû 2008 - 14:25

Salut Semp',
D'accord Kraveunn, mais ce que je n'arrive pas à saisir, dans ma petite téte, c'est que les "leviers" qui faisaient Monter les prix hier, les font baisser aujourd'hui.
Bon, là, je ne maîtrise pas assez le sujet pour te répondre (Transhuman ou un autre, peut être ?)
Simple constatation, toutefois : le contexte économique mondial a changé brusquement : récession. De plus, pour certains experts, nous avons affaire à l'éclatement de plusieurs bulles (pétrole, immobilier, etc.)
Exemple: (il y a 1 mois)les stocks US de pétrole baisse le Trade du pétrole monte...l'inverse à présent.

Les tensions Géopolitiques (Iran..ect) monte d'un cran, le trade en fait autant...
Que dire aujourd'hui des tensions Géopolitiques, entre les 2 grands....?pourtant le Baril chute vertigineusement.
Juste une remarque : est-ce que ces tensions faisaient vraiment autant monter le pétrole que ça ? A chaque montée du pétrole, on en rendait responsable les guerres, conflits et autres ouragans ; mais dans les faits, des conflits et des ouragans, il y en a toujours eut, sans pour autant faire flamber les prix.
Si ça baisse autant aujourd'hui, c'est parce que la demande se contracte (notamment, la chine a fait des réserves monstres pour les JO).
Idem pour l'or et les matiéres premiéres...
Là, nous avons un blem de prix (bulles) ; c'est monté trop haut et trop vite ; les gens quittent ces valeurs devenues innabordables (dans l'espoir, peut être, qu'elle redescendent).
Perso, je ne comprend pas cette mécanique, bien sur j'ai lu le topic "la crise?", et je connais le principe de l'offre et la demande...
Mais concernant, le pétrole par exemple, nous n'étions pas il y a quelques semaines dans des perspectives de l'ordre de 150$..le baril, lié à l'officialisation du "Peak Oil"...?
Je vois un autre blem ; les spéculateurs participent à la montée des prix par amplification de cette même montée. Ces gens n'investissent que dans les valeurs montantes (pas bêtes) ; si ça baisse trop (ici loi de l'offre et de la demande), ils quittent ces valeurs pour d'autres plus rentables et c'est ce qui semble se passer là.

A lire sur le sujet : Le pétrole finit la semaine à portée des 110 dollars
... "Il semble que le pétrole se dirige vers un prix à deux chiffres", a estimé Phil Flynn, d'Alaron Trading.

"Les investisseurs sont de plus en plus préoccupés du niveau du dollar, alors qu'il apparaît de plus en plus évident que le pétrole est entré dans une phase de consolidation", a expliqué Mike Fitzpatrick, de MF Global.

Le dollar a de nouveau fortement progressé vendredi face aux principales devises, passant sous le seuil de 1,47 dollar pour un euro.

La hausse de la monnaie américaine rend moins attractif l'or noir, vendu en dollar, pour les investisseurs étrangers.

En outre, alors que le dollar semble s'installer dans une phase ascendante, la monnaie américaine "apparaît comme un investissement solide comparé à un autre (le pétrole), dont la valeur s'érode", a ajouté M. Fitzpatrick.

"Le recul de la demande devient de plus en plus évident. Le dollar reprend des couleurs et les autres devises reviennent sur terre. L'Opep prévient d'une offre trop abondante alors que la demande baisse", a énuméré M. Flynn.

Dans son rapport mensuel, l'Opep a légèrement révisé ses prévisions de hausse de la demande de brut dans le monde à 1,17% en 2008 contre une précédente estimation de 1,20% à la suite de la persistance du ralentissement économique.

Le cartel a par ailleurs maintenu sa prévision pour 2009 d'une hausse de la demande de brut de 1,03%, soit 900.000 barils par jour (b/j) à 87,80 millions de barils par jour (mb/j). Il ajoute toutefois que le pourcentage estimé de la hausse en 2009 sera le plus faible depuis 2002.

Depuis son record du 11 juillet (147,27 dollars), le baril d'or noir a plongé d'environ 35 dollars.

"Les menaces qui pèsent sur l'offre sont éclipsées par les signes de contraction de la demande", a relevé M. Fitzpatrick.

Aux Etats-Unis, premier consommateur mondial, la consommation de pétrole a été inférieure de 2,8%, sur les quatre dernières semaines, à celle de l'année précédente, et celle d'essence de 1,9%, selon de Département américain à l'Energie.

Les économistes redoutent dorénavant l'entrée en récession non seulement des Etats-Unis, mais aussi du Japon et des plus grands pays européens.

Les craintes sur la croissance européenne et le spectre d'une possible entrée en récession ont pris de la consistance jeudi avec l'annonce d'une contraction du Produit intérieur brut de la zone euro au deuxième trimestre.

Cette semaine, le Japon et la Grande-Bretagne ont également averti qu'ils n'excluaient plus une période de récession pour les prochains trimestres.

"Cela explique que le marché ignore une question aussi importante que le conflit entre la Géorgie et la Russie. Les oléoducs qui transitent en Géorgie constituent pourtant une source majeure de pétrole pour l'Occident, et ils sont en danger", a affirmé M. Fitzpatrick
.
AFP
Finalement, quand tout va mal, tout va bien et inversement...
Bah ! l'économie est un secteur assez irrationnel ; leur vision est en générale d'assez court terme et là, en ce qui concerne le contexte actuel, il me semble qu'ils n'anticipent pas la récession...toute bonne nouvelle à court terme peut être prise pour une bonne nouvelle, alors qu'en toile de fond, la météo générale tourne à l'orage.
Les courtiers réinvestissent dans les marchés "actions" en ce moment?
No le sais !Une chose toutefois, les spéculateurs amplifient les montées et les baisses de par leur participation active ou leur retrait.
Voila tout ce que je peux en dire ; toutefois, je ne suis pas un fin connaisseur et la vision éclairée d'un "expert" serait plus que la bienvenue clind'oeil

Au sujet du contexte actuel (que les économistes bon teint ne semblent pas vouloir prendre en compte) :
Point sur les chiffres de croissance du 2ème trimestre.

Voici la synthèse des derniers chiffres disponibles sur le PIB de différents pays d'Europe et d'autres régions pour le 2ème trimestre 2008 :

- Espagne : +0,1% (plus mauvaise performance depuis 1993)

- France : - 0,3% (premier recul du PIB depuis la fin 2002 et l'éclatement de la bulle internet)


Chiffre qui nous vaut ce commentaire de Christine Lagarde : « Toute personne qui crierait au loup et à la récession aurait un trimestre d'avance ». 3 mois représentent donc selon les "normes politiques" actuelles un horizon beaucoup trop lointain qu'il faut surtout éviter de regarder pour tout dirigeant « responsable ». Tout va bien, et surtout gérez votre patrimoine sans penser à ce qui arrivera dans 3 mois. Quand à ce qui pourrait arriver dans 2 ou 3 ans, inutile d'évoquer de tels horizons, ils sont « politiquement inexistants »...

- Allemagne : -0,5%. C'est un peu moins mauvais que prévu il y a quelques semaines, mais quand même le premier recul de PIB depuis 4 ans.


- Italie : -0,3%, premier recul depuis 2003.

- Grande-Bretagne : +0,2% (plus faible performance depuis 2001).
Ce pays se dirige tout droit vers la récession, sous l'effet de la crise de l'immobilier et du crédit qui le frappe de plein fouet. Les saisies sont déjà à un plus haut de 15 ans, et sont prévues augmenter rapidement
Les ventes seraient à des niveaux bas jamais observés depuis 1978 (début des mesures)
, et la baisse des prix immobiliers en est déjà à -10,9% sur un an, et a accéléré au cours de ces derniers mois, avec à présent des rythmes supérieurs à 1,5% par mois.



- Japon : -0,6% (-2,4% en rythme annualisé), les exportations de ce pays ont subi leur plus gros déclin depuis la récession de 2001


Encore plus surprenant, le PIB de Hong-Kong a subi une contraction de 1,4% sur les 3 derniers mois, et certains « émergents » d'europe de l'Est sont également touchés : L'Estonie entre en récession (plus forte contraction du PIB en 14 ans), la Lettonie étant encore en expansion (+0,2%, plus faible niveau des 12 dernières années), la Lituanie étant pour l'instant épargnée (lien Bloomberg).

Selon Nouriel Roubini (China Daily), l'ensemble des économies du G7 est susceptible d'entrer en récession à brève échéance (pour les pays qui ne l'ont pas déjà fait).
L'emploi, autre indicateur important d'une économie, s'est déjà retourné dans les pays suivants, le mouvement n'en est qu'à ses débuts :



USA, Espagne, Grande-Bretagne, Irlande, France (liste évidemment incomplète).

Ces chiffres ne sont sans doute qu'un minuscule aperçu de ce qui devrait arriver.
Les prix immobiliers sont encore tout près des sommets, sur l'ensemble des pays européens, et plusieurs années de forte baisse sont à prévoir à ce niveau : Voir ces graphiques sur l'Angleterre ou la France par exemple.

Les conséquences associées à l'implosion de ces bulles immobilières (contraction ou stagnation du crédit, recul de la consommation) sont bien devant nous, pas derrière !

Le crédit était encore en expansion de 8,8% en rythme annualisé entre mars et juin 2008 sur la zone euro (données BCE). C'est un rythme proche des taux enregistrés aux USA au plus fort de la bulle de crédit, et un ralentissement encore bien modeste par rapport aux 12% de croissance de 2007...Ce petit ralentissement suffit pourtant déjà à faire des dégâts sur notre système économique totalement "drogué" au crédit.
Il n'y a pas besoin d'être un grand expert pour prévoir des conséquences économiques bien plus graves que celles observées actuellement lorsque l'implosion des bulles immobilières aura atteint son plein régime dans divers pays d'Europe, et que ces 8,8% d'expansion du crédit disparaîtront.


Les valorisations boursières aux USA restent à des niveaux de bulle, avec un PER moyen de 23,2 et un rendement sur dividende de 2,2%, avec là aussi un excellent potentiel de baisse.

La vraie crise n'a donc à mon avis pas encore commencé, les épargnants et investisseurs qui continueront d'ignorer les signaux d'alarme de ce 2ème trimestre le feront à leurs risques et périls...A chacun de voir si les prévisions de nombreux « experts » ou dirigeants qui nous annoncent maintenant une « reprise » début 2009 après avoir annoncé qu'il n'y aurait aucun problème en Europe en 2008 sont crédibles...

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias - La grande implosion/Rapport sur l'effondrement de l'Occident (Pierre Thuillier) - Mon scénario
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 11566
Localisation : En Dystopie
Emploi : Singe de l'Espace
Date d'inscription : 24/10/2006

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (1) - Page 20 Empty Re: [Crise économique] (1)

Message par Invité Dim 17 Aoû 2008 - 17:30

Merci, Kraveunn, pour ton post bien documenté:
c'est un peu plus clair dans mon esprit..
Une petite citation, lu ce jour sur le site "Crédit Hypothécaire":

"La crise financiére est devant nous"




Force est de constater que les symptômes de la maladie contagieuse révélée par la crise des « subprimes » persistent, voire même s’aggravent pour la plupart.

La baisse du pouvoir d’achat se confirme, ainsi que le ralentissement économique. L’inflation elle aussi persiste, avec son cortège habituel de clignotants oranges voire rouges, tels que l’augmentation du chômage, du coût du crédit ou du prix des matières premières.

La baisse du dollar n’est évidemment pas enrayée par la mise en service de la planche à billets, la récession est bien là, aggravée par la hausse du pétrole et la déprime des bourses mondiales.

L’épicentre du séisme reste toujours les États-Unis, où le déficit commercial atteint les 800 milliards de dollars par an, la dette totale américaine frôlant elle les 9 000 milliards de dollars, chiffre qui donne le vertige aux économistes puisqu’il correspond à un endettement d’environ 30 000 dollars par habitant, femme et enfants compris. Le centre du pouvoir est par ailleurs en train de se déplacer de l’Occident vers l’Asie qui devient en quelque sorte le balancier de l’économie mondiale, puisqu’elle contrôle, avec sa main d’œuvre bon marché et ses réserves de capitaux, à la fois le déficit commercial américain, la santé du dollar et celle de l’économie mondiale dont elle est devenue l’usine.

Cette passation de pouvoir entre une économie qui ne progresse plus et qui régresse même en terme d’emploi, de production et de profits, et une autre qui a pris le contrôle d’un dollar abandonné par la Fed est symptomatique de la période troublée qui s’annonce.

Le pire semble donc à venir, d’autant que, si les signes cliniques du diagnostic sont évidents, les remèdes ne sont pas encore connus, malgré la qualité des médecins au chevet du malade.

[Crise économique] (1) - Page 20 Puce Source : La Rédaction

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (1) - Page 20 Empty Re: [Crise économique] (1)

Message par Invité Mar 19 Aoû 2008 - 18:54

Décidement, dans ce domaine, on ne peut vraiment pas tirer de conclusions méme à trés court terme...dans peu de temps il se peut que les matiéres premiéres reviennent en force....malgrés l'offre et la demande...:



- Les cours du pétrole gagnaient près de trois dollars mardi en fin d'échanges européens, après des propos du ministre vénézuélien du pétrole en faveur d'une réduction de la production lors de la prochaine réunion de l'Opep, avec le concours d'un accès de faiblesse du billet vert.

Selon un communiqué publié sur le site du ministre vénézuélien du pétrole, le Venezuela proposera à ses pairs d'opter pour une réduction de la production du cartel lors de sa prochaine réunion le 9 septembre à Vienne.

L'euro s'échangeait vers 16H00 GMT en nette hausse face au dollar, à 1,4736 dollar, sur le dos d'une chute de Wall Street et d'indicateurs confirmant la dégradation persistante de l'immobilier américain.

La faiblesse du billet incite les investisseurs à se porter vers les achats de matières premières, considérées comme des refuges contre l'inflation et des alternatives aux marchés d'action.

Afp

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (1) - Page 20 Empty Re: [Crise économique] (1)

Message par Invité Jeu 21 Aoû 2008 - 12:16

Italie: le prix des pâtes a augmenté de 30% en six mois


MILAN (Italie) - Le prix des pâtes, plat principal des Italiens, a augmenté de 30,4% sur les six premiers mois de l'année par rapport à la même période de l'an dernier, selon le rapport sur les prix publié par le ministère du Trésor italien.
Ces données corrigées du Trésor italien sont supérieures à la hausse de 25%, mise en évidence par l'Institut national de la statistique Istat en juillet.
Sur la même période, le prix du pain a augmenté de 13,2% et celui du lait de 11,8%, toujours selon l'étude du ministère du Trésor.
Seuls les prix du mazout (+32%) et du diesel (+31,1%) ont enregistré sur le premier semestre 2008 une hausse supérieure à celle des pâtes.
afp

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (1) - Page 20 Empty Re: [Crise économique] (1)

Message par Seregedhel Sam 23 Aoû 2008 - 7:04

Bonjour,

Vu dans Le Monde : La situation de l'économie américaine est l'une des "plus difficiles jamais vues", selon la Fed


Le président de la Réserve fédérale américaine, Ben Bernanke, a estimé, vendredi 22 août, que la crise financière qui a débuté il y a un an ne s'était pas affaiblie et qu'elle commençait même à toucher le reste de l'économie américaine, créant "l'un des plus difficiles" contextes jamais vus. "Même si le fonctionnement de certains marchés s'est un peu amélioré, la tempête financière (...) n'a pas encore diminué, et ses effets sur l'ensemble de l'économie deviennent apparents sous la forme d'un ralentissement de l'activité économique et une hausse du chômage", a estimé le président de la Fed. Si l'on ajoute à cela le bond de l'inflation, lié notamment à la hausse des prix des matières premières, "le résultat est l'un des environnements économiques et de politique monétaire les plus difficiles jamais vus", a ajouté le patron de la Banque centrale dans un discours lors du traditionnel symposium annuel de la Fed à Jackson Hole.
Ben Bernanke a néanmoins jugé "encourageantes" la baisse récente du prix des matières premières et la "stabilité croissante" du dollar. Si ces phénomènes durent, ils devraient, dans un contexte de croissance "qui restera sans doute en dessous du potentiel pour un moment", conduire à "une modération de l'inflation en fin d'année et l'an prochain", a-t-il estimé.

Cordialement

________________________________________________________
Faire Face
Seregedhel
Seregedhel
Membre

Masculin Nombre de messages : 18
Age : 50
Localisation : Toulouse
Emploi : Ingenieur
Date d'inscription : 20/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (1) - Page 20 Empty Re: [Crise économique] (1)

Message par transhuman Ven 29 Aoû 2008 - 11:53

Bonjour,

Les actualités de ce week end risquent d etre mouvementées :

D'une part le cyclone Gustav menace la région de la Nouvelle Orléans et les industries pétrolières autour :

http://www.nhc.noaa.gov/

http://www.rigzone.com/news/image_detail.asp?img_id=5270&a_id=66012

http://www.nhc.noaa.gov/text/refresh/MIATCPAT2+shtml/290852.shtml

D'autre part la Russie pourrait décider d'interrompre les livraisons d'hydrocarbures envers la Pologne et l'Allemagne pour les contraindres à faire marche arrière sur l'installation d'anti missiles en Pologne :

http://www.telegraph.co.uk/money/main.jhtml?xml=/money/2008/08/29/cnrussia129.xml

Pour courronner le tout le solde des J.O. commencent à s'établir et les "spécialistes" s'apercoivent que durant les JO la Chine a importer beaucoup moins de pétrole : ce qui a détendu la demande de pétrole.
Evidemment celà ne va plus être le cas pour cette fin d'année.

Lien

Cà va être sportif tout çà !

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....
transhuman
transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (1) - Page 20 Empty Re: [Crise économique] (1)

Message par Invité Ven 5 Sep 2008 - 14:54

BOURSE/Paris s'enfonce dans le rouge (-1,82%), déçue par l'emploi US


Paris (AWP/AFX) - La Bourse de Paris creusait nettement ses pertes vendredi après-midi, le CAC 40 lâchant 1,82% dans un marché sonné par les chiffres de l'emploi en août aux Etats-Unis, plus mauvais qu'anticipé par les économistes.
A 14H38 (12H38 GMT), l'indice vedette plongeait de 78,13 points à 4225,88 points, dans un volume d'échanges de 2,6 milliards d'euros.
Le CAC 40 a brutalement abandonné une quarantaine de points après la publication du rapport mensuel sur l'emploi américain, qui a fait état de 84'000 suppressions d'emplois en août, contre 75'000 attendus par les analystes.
De plus, les chiffres des mois précédents ont été révisés pour faire ressortir 60'000 pertes d'emplois en juillet et 100'000 en juin, au lieu de 51'000 annoncé initialement pour chacun des deux mois.
afx/jq(AWP/05 septembre 2008 14h45)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (1) - Page 20 Empty Re: [Crise économique] (1)

Message par Invité Lun 15 Sep 2008 - 10:11

Hum, la bourse voit Rouge, ou plutot Noir...la tréve estivale serait elle finit?, on range le parasol , sortez le parapluie...
BOURSES/Lundi noir sur les marchés boursiers


Sydney (AWP/AFX) - Les marchés boursiers d'Europe et d'Asie connaissaient un lundi noir, leurs angoisses quant à l'avenir du système financier mondial étant alimentées par la menace de disparition de la banque d'affaires américaine Lehman Brothers.
En Europe, vers 07H30 GMT (09h30 HEC), la tendance était plus que morose, dans la foulée des Bourses asiatiques. L'Eurostoxx 50 perdait 2,93%.
A Francfort, première place de la zone euro, l'indice vedette Dax lâchait 2,71% à 6065,87 points.
A la Bourse de Londres, le Footsie-100 perdait 2,74% à 5268,20 points, tandis qu'à Paris, le CAC-40 chutait de 3,33% à 4188,23 points.
L'indice SMI de la Bourse suisse lâchait 2,45% et à la Bourse de Milan, le SP/MIB dégringolait de 3,01%.
Les Bourses asiatiques avaient commencé par donner le ton de ce lundi noir.
La banque d'affaires américaine Lehman Brothers a annoncé lundi dans un communiqué qu'elle allait se déclarer en faillite dans la journée, "afin de protéger ses actifs et de maximiser sa valeur", faute d'avoir trouvé un repreneur.
.....
La Bourse de Bombay, plus vieille place boursière d'Asie, a également mal réagi aux cinq attentats islamistes commis samedi soir dans des quartiers commerçants et huppés de New Delhi, faisant au moins 20 morts.
"Les investisseurs ont vraiment la chair de poule face à la baisse de régime des marchés américains et à l'éventualité que le pire soit devant nous", a commenté Apurva Shah, de la maison de courtage Prabhudas Lilladher.
A Taïwan, où l'indice composite a cédé 4,09%, la menace de la disparition de Lehman Brothers a provoqué "un large mouvement de vente. Les investisseurs ont maintenant peur que Wall Street tombe", a estimé Arch Shih, analyste de Taïwan International Securities.
afx/rp(AWP/15 septembre 2008 10h00)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (1) - Page 20 Empty Re: [Crise économique] (1)

Message par Rammstein Lun 15 Sep 2008 - 11:02

Le CAC40 perdait -4,62% à la bourse de Paris à 11:00. Shocked

Rammstein
Rammstein
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 6727
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (1) - Page 20 Empty Re: [Crise économique] (1)

Message par Petrus16 Lun 15 Sep 2008 - 13:46

scratch Euh, c'est ma gueule de bois weekendale ou ça sent la panique boursière: -5.65% à 13h40!

Bientôt les 4000 points........

Petrus.

________________________________________________________
"If you won't let us dream, we won't let you sleep."
Petrus16
Petrus16
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1695
Age : 49
Date d'inscription : 14/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (1) - Page 20 Empty Re: [Crise économique] (1)

Message par Barnabé Lun 15 Sep 2008 - 18:06

Faillite de Lehman Brothers, rachat de Merill Lynch, cession d'activités d'AIG qui peine à trouver assez de capitaux pour se renflouer... Après plusieurs sauvetages de banques et organismes de crédit dont tout récemment Freddie Mac et Fannie Mae, la FED a donné un signal fort en refusant de mettre la main à la poche de la même façon pour Lehman Brothers, et c'est ce qui explique que les deux candidats au rachat ont abandonné.

"Selon une source proche du dossier, l'une des raisons du retrait de Barclays est le refus du secrétaire au Trésor, Henry Paulson, d'engager des fonds publics dans un sauvetage de Lehman.

"Cela montre que le gouvernement américain est en train de dire 'ça suffit' après avoir sauvé plusieurs établissements, et qu'il considère le cas Lehman comme une affaire relevant du privé", souligne Marie-Pierre Pillon, de Groupama Asset Management à Paris." (L'Express).



C'est une aggravation sévère et soudaine de la crise bancaire aux USA, qui va toucher le monde entier puisque ces grandes banques ont des établissements dans le monde entier et des créances croisées avec de très nombreuses banques. C'est ça qui secoue la bourse.

Voir par exemple cet article


Dernière édition par Barnabé le Lun 15 Sep 2008 - 20:51, édité 1 fois
Barnabé
Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5313
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (1) - Page 20 Empty Re: [Crise économique] (1)

Message par calogronan Lun 15 Sep 2008 - 20:36

Lehman brothers et Merryl linch font la une,mais dans l'ombre,Washington Mutual,une banque d'épargne, a perdu près de 30 % en 5 jours.C'est tous les secteurs Financiers qui sont touchés,et le citoyen Américain est en train de se faire plumer!

calogronan
Membre

Masculin Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 29/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (1) - Page 20 Empty Re: [Crise économique] (1)

Message par Canis Lupus Lun 15 Sep 2008 - 21:28

Here we go... Brace for landing guys !!

Faut voir aussi que le prix du pétrole baisse, si c'est pas signe de crise ça...

Je crains que je vais devoir vider mes comptes courants, ce n'est pas bon ce qui se prépare.

Et joyeux Noël bien sûr !

________________________________________________________
ENFIN DISPO : le dernier livre de FerFAL, traduit en Français par votre serviteur !
[Crise économique] (1) - Page 20 Manuel10
(cliquez sur l'image)
Canis Lupus
Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4235
Age : 36
Date d'inscription : 16/11/2006

http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (1) - Page 20 Empty Re: [Crise économique] (1)

Message par Rammstein Lun 15 Sep 2008 - 22:38

J'ai lu sur Boursorama que Lehman laisse plus de 600 milliards de dollars de dettes ! Les créditeurs vont apprécier...

Rammstein
Rammstein
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 6727
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (1) - Page 20 Empty Re: [Crise économique] (1)

Message par Canis Lupus Lun 15 Sep 2008 - 22:45

Rammstein a écrit:J'ai lu sur Boursorama que Lehman laisse plus de 600 milliards de dollars de dettes ! Les créditeurs vont apprécier...

Rammstein
HUSSSSS ! JMJ...(Jésus Marie Joseph) Shocked

________________________________________________________
ENFIN DISPO : le dernier livre de FerFAL, traduit en Français par votre serviteur !
[Crise économique] (1) - Page 20 Manuel10
(cliquez sur l'image)
Canis Lupus
Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4235
Age : 36
Date d'inscription : 16/11/2006

http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (1) - Page 20 Empty Re: [Crise économique] (1)

Message par Petrus16 Lun 15 Sep 2008 - 22:50

Donc voilà:

Wall Street en chute de 4,42% à la clôture

Il s'agit du plus fort recul en points en clôture de séance à Wall Street
depuis les attentats du 11-Septembre. Le Dow Jones repasse du même coup
sous la barre des 11.000 points pour la première fois depuis deux mois.

la suite

Petrus.

________________________________________________________
"If you won't let us dream, we won't let you sleep."
Petrus16
Petrus16
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1695
Age : 49
Date d'inscription : 14/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (1) - Page 20 Empty Re: [Crise économique] (1)

Message par KrAvEn Lun 15 Sep 2008 - 23:25

When the shit hits the fan...





Par Aureliano Buendia le lundi 15 septembre 2008, 23:01
J'aime beaucoup cette expression ô combien poétique de nos amis anglophones.

Je l'ai découverte il y a bien longtemps dans un des films de la série "Y a-t-il un pilote pour...", savamment traduite en français, (et quelques secondes après, en image) par : "ça va chier dans le ventilo".

Je trouve que ça résume bien ce qui s'est passé aujourd'hui dans le monde du pognon.
Si j'étais redac-chef au Libégaro, je n'hésiterais pas une seconde et je titrerais comme ça demain direct : "ça va chier dans le ventilo !".
ça aurait de la gueule, non ? Bon, heureusement pour moi (et pour vous) j'ai un vrai métier. (presque...)

Je ne vous cause pas technique aujourd'hui, vous en avez des placards entiers partout. Et puis surtout, à ce stade là, ça me dépasse. (ça dépasse tout le monde, pour vous dire franchement)
Je ne vous fais pas de dessin, hein, mais imaginez la scène : Tous les banquiers du monde réunis dans un salon feutré, les murmures de la conversation couvrant le ronron imperceptible d'un petit ventilateur dont les pales brassent inlassablement un air épais, lorsque tout à coup... vlam.
the shit hits the fan.
Autant vous dire qu'il va falloir un bon moment avant que tout ce petit monde reprenne ses esprits et arrive à mesurer à quel point il vient d'être irrémédiablement touché. Sans compter les dommages collatéraux et autres sur-accidents.
Car certaines banques ont déjà communiqué qu'elle n'étaient pas exposé "tant que ça" à Lehman. Certes, certes... Mais elles sont sans doute exposées à celle d'à côté qui vient elle, d'en prendre plein le costard et qui, tout à coup, se retourne.

Bref, rien de bien intelligent à vous dire ce soir, on se prépare un joli jeu de massacre à l'échelle mondiale, la prochaine victime est déjà désignée (AIG) à moins que l'ami Benny ne nous réserve un de ses habituels tours de passe-passe.
Je ne peux que vous proposer de relire mon post du 24 avril dernier, "crise financière : 2ème round" ou celui du 15 juillet "Crise : quels pouvoirs ont réellement les "pouvoirs publics" ?.

Je vous quitte sur quelques citations toutes fraiches d'aujourd'hui qui m'ont bien fait rire :

"La crise devrait être moins grave que celle de 1929"
Joseph Stiglitz (ah ben, ça nous rassure, on allait s'inquiéter !)

"C'est un choc structurel sans précédent depuis 1929"
Alan Greenspan, dit "Yoda", presque en même temps.

Enfin, la blague du jour, pour les initiés :
"Lehman : Fitch Ratings dégrade sa notation"
(aujourd'hui, vers 16h)


aucun commentaire
Onde de choc



Par Aureliano Buendia le lundi 15 septembre 2008, 12:48
Petite réaction à chaud à la faillite de Lehman Brothers.

Elle illustre parfaitement le sujet des deux posts précédents : la marge de manœuvre des pouvoirs publics US s'est considérablement réduite l'année dernière, sans pour autant régler quoi que ce soit. Résultat : ils sont aujourd'hui quasiment à bloc et ne peuvent plus fournir, alors que les choses réellement sérieuses commencent !

Il est clair que s'ils avaient pu trouver un petit arrangement pour Lehman, comme ça avait été le cas pour Bear Sterns, ils l'auraient fait. S'ils ne le font pas, c'est tout simplement parce qu'ils ne peuvent plus !
Plus exactement, c'est un constat d'échec et un changement de stratégie auxquels on assiste là.
Jusqu'à présent, les efforts de la Fed et du Trésor semblaient s'être concentrés sur les "gros", afin d'éviter un mouvement de panique qui aurait emporté à coup sur tous les petits. (90 banques en difficultés aux US en ce moment même !)
Jouable, mais dangereux. C'est un peu du "quitte ou double", car si les gros tombent quand même (ce qui est précisément en train de se passer), on se retrouve avec la vague de panique mais sans les moyens pour y faire face !
(bon éclairage sur la marge de manoeuvre US chez Tropical Bear, blog "atlantiste et libéral".

Il semble donc que les pouvoirs US aient jeté l'éponge sur cette stratégie afin de conserver en urgence la maigre marge de manœuvre restante pour faire face à ce qui ne manquera pas d'arriver maintenant : une crise économique généralisée, avec baisse générale, des actifs, des prix, de la monnaie, des emplois, etc.

A partir de maintenant, on ne rigole plus. C'est un jeu de domino terrible qui va commencer.
Personne à ce stade ne mesure l'ampleur de l'onde de choc qui vient de se déclencher.
D'autant que le contexte est assez désastreux : le déficit du commerce extérieur US, (le vrai "indicateur" à mon sens) est reparti à la baisse avec un bon -62,2 Mds annoncé vendredi dernier pour le mois de juillet.
Il va falloir surveiller de près la structure des entrées de capitaux, demain, 14h.

En attendant, c'est sauve qui peut à tous les étages sur les marchés financiers aujourd'hui. A tel point, la faillite de déguisée de Merril Lynch, (une nouvelle qui, à elle seule, aurait provoqué une panique il y a quelques mois), passe presque inaperçue.

En quelques mois, ce sont donc 3 des fleurons de la finance américaine qui viennent de mordre la poussière : Bear Sterns, Lehman Brothers et Merril Lynch. Le pire étant que tout le monde commence à comprendre que ce n'est en réalité que le début...




________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias - La grande implosion/Rapport sur l'effondrement de l'Occident (Pierre Thuillier) - Mon scénario
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 11566
Localisation : En Dystopie
Emploi : Singe de l'Espace
Date d'inscription : 24/10/2006

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (1) - Page 20 Empty Re: [Crise économique] (1)

Message par Invité Mar 16 Sep 2008 - 15:20

Je sent comme un vent frais qui vient de l'Ouest...pas Vous?

Il est 15H17...le CAC titre 4035 points, les bourses européennes accompagnent Wall Street dans sa chute.
pendant ce temps mes abeilles font du miel, les Parisiens embouteillent, tout va trés bien Madame la Marquise.
le CAC 40 cédant plus de 3,11% au lendemain d'une chute de 3,78% provoquée par l'aggravation de la crise financière américaine.


Russie: une des Bourses de Moscou suspend ses cotations


MOSCOU - L'une des deux Bourses de Moscou, le Micex, a suspendu la cotation de tous ses titres mardi pour "une heure" afin d'enrayer leur chute qui avait atteint 16% dans la foulée de la crise financière à Wall Street, a annoncé une de ses porte-parole.
"Nous avons suspendu les actions (...) pour une heure, à partir de 16H42" locales (12H42 GMT), en raison de la chute du marché, a-t-elle déclaré.
Selon la loi russe, les échanges peuvent être suspendus si l'indicateur chute de plus de 8%, selon l'agence russe Ria Novosti.
Le Micex est la deuxième Bourse russe derrière le RTS. Celui-ci poursuivait ses échanges mardi et son indice chutait de 11,47% vers 13H10 GMT.
(©AFP / 16 septembre 2008 15h16

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (1) - Page 20 Empty Re: [Crise économique] (1)

Message par Rammstein Mer 17 Sep 2008 - 13:18

Vu sur boursorama :

"Un nombre non négligeable de clients de banques belges (et à coup sûr aussi françaises) ont souscrit via leur banque des produits d'investissement (structured notes) dont l'émetteur est Lehman Brother. Ceci est valable pour les banques, organismes et intermédiaires commercialisant des produits internationaux autres que les leurs. Les investisseurs qui vont être concernés sont aussi des petits porteurs qui présentaient une grande aversion au risque puisque ces produits étaient à capital garanti/protégé !! Le risque de défaillance de l'émetteur n'a pas été pris en considération..."

C'est peut-être le moment de vérifier votre porte-feuille bancaire !

Rammstein
Rammstein
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 6727
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (1) - Page 20 Empty Re: [Crise économique] (1)

Message par Invité Mer 17 Sep 2008 - 18:09

En effet, d'autant plus que les bourses continuent de chuter..le CAC à 4000 pts.

Malgrés, les pompiers de services.. ds

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (1) - Page 20 Empty Re: [Crise économique] (1)

Message par Petrus16 Mer 17 Sep 2008 - 23:23

Wall Street s'effondre

A Panizzo

17/09/2008 | Mise à jour : 22:39 |


La Bourse de New York a connu mercredi une nouvelle déroute, avec une accélération des pertes en fin de séance.

Les pertes se sont intensifiées tout au long de la journée, sous
l'effet de nouvelles attaques sur les valeurs financières, alors que le
sauvetage de AIG confortait les analyses les plus pessimistes sur la
gravité de la crise. Le Dow Jones a perdu 4,06% à 10609,66 points et le
Nasdaq Composite 4,94% à à 2098,85 points.

A demain......

Petrus.



[Crise économique] (1) - Page 20 Coeur-

________________________________________________________
"If you won't let us dream, we won't let you sleep."
Petrus16
Petrus16
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1695
Age : 49
Date d'inscription : 14/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (1) - Page 20 Empty Re: [Crise économique] (1)

Message par Rammstein Mer 17 Sep 2008 - 23:28

Et voilà : BNP Paribas vient de perdre 250 millions de dollars dans l'affaire Lehman ! help

Le Crédit Agricole perd quant à lui 270 millions de dollars ! Mais qu'est-il donc aller faire dans cette galère ? help

Et qui trouve-t-on parmi les actionnaires, à hauteur de 7,25% ? Axa bien sûr ! help

Les prochains jours vont être riches en rebondissements ! J'frais p'tète bien d'faire un tour au guichet de ma banque, tant que c'est encore ouvert... zarbi

Rammstein
Rammstein
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 6727
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (1) - Page 20 Empty Re: [Crise économique] (1)

Message par Rammstein Mer 17 Sep 2008 - 23:33

J'oubliais : le créancier principal de Lehman est la Citibank, avec 138 milliards de dollars de dette ! Shocked

Autant dire que la Citibank est en faillite...

Rammstein
Rammstein
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 6727
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (1) - Page 20 Empty Re: [Crise économique] (1)

Message par Invité Jeu 18 Sep 2008 - 6:37

Ce ne serait pas une p'tite, BISE, qui nous arrive sur le coin du parapluie?

Je crois que le ventilateur, à grillé le moteur!!

Wait and see. (Prépa - ON)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (1) - Page 20 Empty Re: [Crise économique] (1)

Message par Rammstein Jeu 18 Sep 2008 - 7:22

Entendu sur Europe 1 :
- en 3 jours de baisse boursière, plus de 3000 milliards de dollars se sont évaporés sur les marchés mondiaux,
- la bourse russe a décidé de fermé ses portes et de suspendre ses cotations hier, en raison de la haute volatilité des marchés,
- une banque US ayant de nombreux particuliers pour clients pourrait se déclarer bientôt en faillite.

Rammstein
Rammstein
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 6727
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Page 20 sur 40 Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21 ... 30 ... 40  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum