[Crise économique] (2)

Page 20 sur 40 Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21 ... 30 ... 40  Suivant

Aller en bas

[Crise économique] (2) - Page 20 Empty Re: [Crise économique] (2)

Message par Invité le Jeu 2 Juin 2011 - 7:55

Tout simplement parce que la manipulation de cash coute cher en main d'oeuvre. Main d'oeuvre relativement qualifiée en plus.

Je me suis occupé de la comptabilité d'un commerce à un moment et portais la recette tous les deux jours à la banque, la seule banque du quartier acceptant les masses de monnaie des petits commerçants.

Cela occupait deux employées à temps plein malgré les machine sà compter et trier pour bien peu d'argent à l'échelle d'une agence bancaire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (2) - Page 20 Empty Re: [Crise économique] (2)

Message par Barnabé le Jeu 2 Juin 2011 - 10:00

AFP 01/06 :
Les banques irlandaises Bank of Ireland, Irish Life & Permanent (IL&P) et Education Building Society (EBS) ont annoncé mardi qu’elles allaient mettre à contribution certains créanciers privés pour se recapitaliser, imitant ainsi leur rivale Allied Irish Banks.

Dans des communiqués séparés, ces établissements ont indiqué qu’ils allaient rembourser avant l’échéance prévue certaines dettes dites « subordonnées » ou « junior », mais avec d’énormes décotes, économisant ainsi d’importantes sommes par rapport à ce qu’elles auraient dû verser à leurs créanciers. Les investisseurs détenant des dettes dites « seniors » bénéficient, à des degrés variables, d’une protection supérieure à ceux possédant des dettes « juniors », dites aussi « subordonnées », plus rémunératrices mais plus risquées.

BoI prévoit de racheter jusqu’à 2,6 milliards d’euros de dettes avec une décote de 80 à 90% par rapport à leur valeur nominale, IL&P va racheter 840 millions de dettes avec une décote de 80%, et EBS reprendra 260 millions de dettes avec une décote, là encore, de 80 à 90%. L’autre grande banque secourue par le gouvernement irlandais, Allied Irish Banks (AIB), avait procédé il y a plusieurs mois à des opérations similaires. Ces transactions doivent permettre de financer une partie du coût de la recapitalisation des établissements en question.

En clair, ces banques disent à leur prêteurs junior : "on ne vous rembourse que 10 à 20 % de la dette que nous avons envers vous, contentez-vous en car si on fait pas ça on est en faillite dans quelques mois et là vous aurez zéro."

C'est une sorte de mini-banqueroute, quoi. Ca fait quand même quelques milliards d'euros de prêt qui s'envolent en fumée.

Restent à savoir qui sont ces prêteurs juniors et qui va supporter la perte au final.

Je trouve que ça sent le roussi.

Ne vous étonnez pas si le cours de l'or augmente encore, avec des nouvelles pareilles !
Barnabé
Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5312
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (2) - Page 20 Empty Re: [Crise économique] (2)

Message par KrAvEn le Jeu 2 Juin 2011 - 18:35

Salut !
Rammstein a écrit:Manifestement les banques manquent de cash, et vont tout faire pour le garder, quitte à introduire à marche forcée - sous le fallacieux prétexte de la modernité - l'argent virtuel. Pour mieux nous le voler ? Pour trafiquer les comptes en quelques clics de souris ?
Philippe13 a écrit:Tout simplement parce que la manipulation de cash coûte cher en main d'oeuvre. Main d'oeuvre relativement qualifiée en plus.
Tafdak avec Philippe. Je rajouterais toutefois un élément : le liquide qui est dans vos poches ne rapporte rien aux banques, alors que l'argent électronique ne sort pas du circuit bancaire et rapporte de l'argent (via les prêts et intérêts) à ces premières sans rupture aucune (il passe directement d'un compte à un autre).
Donc l'argent électronique rapporte des intérêts aux banques tant qu'il circule dans le circuit bancaire ; contrairement au liquide qui, lui, "dort" entre deux passages dans les banques. En gros l'argent électronique passe directement d'une banque par une autre sans passer par la case portefeuille ou bas de laine qui sont, pour les banques, un manque à gagner. La monnaie électronique c'est tout bénef pour les banques qui, ainsi, font travailler plus d'argent et plus longtemps. Sans oublier que si les chèques coûtent de l'argent aux banques et que si le liquide ne turbine plus pour eux, les cartes de crédit et les portes-monnaie électroniques sont, eux, payants (abonnements).
Le système Monéo avait été pensé dans ce but ; manque de bol le "porte-monnaie électronique" n'a pas eut le succès escompté.

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - The Host Of Seraphim - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias


[Crise économique] (2) - Page 20 Le_blo15  [Crise économique] (2) - Page 20 Fiches11 [Crise économique] (2) - Page 20 Facebo11
[Crise économique] (2) - Page 20 Twitte14
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7631
Localisation : Over the raimbow
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (2) - Page 20 Empty Bankster !

Message par ghp le Jeu 2 Juin 2011 - 19:11

Concernant l'argent, je vous recommande de visionner ces 3 videos, "qu'est-ce-que l'argent" :
https://www.dailymotion.com/video/x73sr4_bankster-qu-est-ce-que-l-argent-1-3_news
https://www.dailymotion.com/video/x73sz0_bankster-qu-est-ce-que-l-argent-2-3_news
https://www.dailymotion.com/video/x73t3q_bankster-qu-est-ce-que-l-argent-3-3_news

Le cash, selon les auteurs, n'existe plus !

________________________________________________________
« Il y a trois sortes de tyrans. Les uns règnent par l’élection du peuple, les autres par la force des armes, les derniers par succession de race. » - Étienne de La Boétie (Discours de la servitude volontaire)
« Aucun homme n'est né avec une selle et des rênes sur le dos, et aucun non plus n'est né avec des bottes et des éperons pour le monter. » William Rumbolt
Si le climat était une banque,  cela ferait longtemps qu'il serait sauvé.
ghp
ghp
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1826
Localisation : Ichi ;)
Date d'inscription : 08/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (2) - Page 20 Empty Re: [Crise économique] (2)

Message par Raffa le Ven 3 Juin 2011 - 15:35

La Crise 2 est bien plus grave que la Crise 1...

________________________________________________________
Pour explorer le champ des possibles, le bricolage est la méthode la plus efficace. H. Reeves
La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. A. Einstein
Qui s'instruit sans agir laboure sans semer Proverbe africain
ressources
Raffa
Raffa
Modérateur à temps partiel

Féminin Nombre de messages : 1853
Date d'inscription : 12/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (2) - Page 20 Empty Re: [Crise économique] (2)

Message par argoth le Ven 3 Juin 2011 - 16:41

Bon, je vais sans doute enfoncé encore des portes ouvertes et poser des questions stupides......

Alors j,aurais cru ceci....

La France doit 100 euros, elle sort de l'euro et bat ca monnaie X. Cette dernière est dévaluer de 50%. Donc il faut 2 x pour 1 euros. A partir de là j,aurais dit que la france devait 200 x ou alors qu'elle doit me rembourser en euros, puisque prêter en euros.

Mais si j'ai bien compris, la dette de la france de 100 euros, passerais à 100 X, soit une valeur nominal de 50 euros et c,est le preteur qui assume la perte?

Attendez, je suis ignare en finance, mais il y a que moi qui a vu logiquement, la France devrait rembourser à la valeur de 100 euros? Actuellement, la France est en euros, et il veut rembourser son créancier et le paye en dollars américain (parce que les état unis on acheter un bout de territoire je sais pas quoi peut importe). Disons que le dollars est a 10 dollars pour 1 euros, bas elle devra faire le transfert et donner 1000 dollars pour effacer ça dette non et non pas 100 dollars (qui ne vaudrait que 10 euros) Alors pourquoi tout a coup, quand elle change de monnaie c,est plus le cas?

désolé
argoth
argoth
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3335
Date d'inscription : 16/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (2) - Page 20 Empty Re: [Crise économique] (2)

Message par grosminet le Sam 4 Juin 2011 - 14:17

Rammstein a écrit:Quand ma banque a fait de même pour valider les virements supérieurs à 999 euro, je me suis mis franchement en rogne... [Crise économique] (2) - Page 20 851259 ... parce que je n'ai pas de portable et n'en veux pas. [Crise économique] (2) - Page 20 17378
je te comprends, je suis pareil.
Ma banque, qui ne propose qu'une carte de retrait interbancaire nationale (payante, bien entendu) vient de la supprimer. Désormais, ce sera carte de retrait internationale (beaucoup plus chère) ou CB.
Du coup, je vais ouvrir un compte à la banque postale qui propose une carte de retrait limitée à ses propres distributeurs, mais qui est gratuite.
Devoir payer (en plus des frais de tenue de compte) pour avoir accès à mon argent m'est insupportable. Et c'est pour ne pas laisser de traces informatiques que je n'ai pas de CB : je paye tout en espèces, parfois par chèque (les grosses sommes) et par TIP (je refuse les prélevements).
grosminet
grosminet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2305
Date d'inscription : 14/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (2) - Page 20 Empty Re: [Crise économique] (2)

Message par KrAvEn le Lun 6 Juin 2011 - 12:05

Salut !

Aïe ! L'économie US, moteur de l'économie mondiale, est en panne. L'indice de la croissance du secteur manufacturier, publié par l’ISM (Institute for Supply Management), a plus ralenti que prévu et s’élève à 53,5 points, pour 60,4 points en avril dernier. Le moteur économique des États-Unis ralentit
La croissance de l’industrie manufacturière des Etats-Unis va de moins en moins vite. L’indice de l'Institute for Supply Management (ISM) est en effet ressorti à seulement 53,5 point en mai, alors qu’il avait été de 60,4 points le mois précédent et que la plupart des analystes américains avaient tablé sur un chiffre de 58 points.
La création d'emploi est passée 232 000 en avril à 54 000 en mai (chômage à 9,1% de la pop active). USA - Assez vif ralentissement des créations d'emplois en mai
Là dessus la FED affirme que la planche à billets ne tournera plus et qu'il n'y aura donc pas de quantitative easing 3 pour maintenir l'économie US sous dialyse.

Standard & Poor’s et Moody’s ne voient pas la dette américaine d’un bon oeil et la menace d'un plan d'austérité plane sur le le pays. Les républicains présentent leur plan d'austérité

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - The Host Of Seraphim - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias


[Crise économique] (2) - Page 20 Le_blo15  [Crise économique] (2) - Page 20 Fiches11 [Crise économique] (2) - Page 20 Facebo11
[Crise économique] (2) - Page 20 Twitte14
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7631
Localisation : Over the raimbow
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (2) - Page 20 Empty Re: [Crise économique] (2)

Message par Ash le Sam 11 Juin 2011 - 2:52

Bon, Thierry Meyssan et son équipe ne sont pas au goût de tous, mais les infos qu'on trouve chez lui valent parfois le détour, par exemple:

Après l’arrestation et la démission du Directeur général du FMI chargé de créer une nouvelle monnaie de réserve, la Chine n’entretient plus d’illusion sur une possible réforme du système monétaire mondial. Aussi, le CCIEE —institut économique du gouvernement chinois— préconise t-il carrément le retrait de la Chine du FMI et la création d’un fonds concurrents avec les pays émergents.

Article ICI, voltairenet

________________________________________________________
...N'est pas mort ce qui à jamais dort et au cours des ères peut mourir même la Mort... Briarée-Erèbe
Ash
Ash
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 5681
Age : 34
Localisation : Terre du milieu (23)
Date d'inscription : 02/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (2) - Page 20 Empty Re: [Crise économique] (2)

Message par logan le Mer 15 Juin 2011 - 10:34

Entendu ce matin sur France Info. Sur le net, çà donne :

Figaro - 15/06/11 - Grèce : trois banques françaises sous surveillance
Moody's envisage de diminuer d'un cran la note de Crédit Agricole et BNP Paribas, la dégradation pourrait être de deux notes pour Société Générale.

Les banques françaises pourraient être des victimes collatérales de la crise de la dette grecque. Après avoir dégradée la note de la Grèce début juin, Moody's pourrait rétrograder les notes de Société Générale, Crédit agricole et BNP Paribas en raison de leur exposition à la dette grecque. Pour l'heure, l'agence de notation a annoncé avoir placé sous surveillance les notes des établissements.

Moody's indique que «l'objectif principal de ces trois réexamens portera sur les expositions de ces banques à la dette souveraine grecque, au secteur privé grec et à l'incohérence potentielle entre l'impact d'un possible défaut ou d'une possible restructuration et leurs niveaux actuels de notation». L'agence précise que, lors de son évaluation, elle prendra également en compte le profil financier «solide» des établissements français, l'effet de taille et la diversité de leurs sources de revenus.
Des infos plus détaillées dans le reste de l'article.
logan
logan
Animateur

Masculin Nombre de messages : 2600
Localisation : France
Emploi : Ingénieur IT
Date d'inscription : 17/03/2008

http://oldu.fr/

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (2) - Page 20 Empty Re: [Crise économique] (2)

Message par Barnabé le Mar 28 Juin 2011 - 7:05

Un article qui m'a l'air très bien sur l'analyse des taux :

http://www.les-crises.fr/meteo-des-taux/

En résumé, le taux de l'emprunt grec à 5 ans est à 17 % environ, ce qui est énorme et évidemment intenable (rien qu'à cause de ce taux, la dette ne cesse d'augmenter).

Autre chiffre impressionnant : le coût du CDS (Credit Default Swap). C'est à dire le prix qu'un gros investisseur paie pour assurer son investissement dans la dette grècque. Actuellement 1400 € par an pour assurer 10000 € d'emprunt sur 5 ans. Explications :
Les prix grecs sont incroyables. Rappelons qu’ils correspondent au prix annuel d’une couverture de 10 000 € de bons du trésor sur 5 ans. Cela signifie donc que le prix ne PEUT pas dépasser 1 999 € – sinon, il vaut mieux ne pas s’assurer !

Le prix de 1 400 € actuel signifie donc que le marché anticipe un défaut total de la Grèce avec une probabilité de 70 %, ou, dit autrement, qu’il anticipe avec une probabilité de 100 % un défaut de 70 % du montant de la dette

Le prix du CDS indique donc, mieux que le taux de l'emprunt, à quel point les opérateurs du marché croient que le défaut de paiement de la dette grècque est extrêmement probable...

Barnabé
Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5312
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (2) - Page 20 Empty Re: [Crise économique] (2)

Message par Barnabé le Mar 28 Juin 2011 - 7:50

Autre point de vue sur la crise : le marché moto vu d'Espagne (interview du redac chef de Solo Moto, magazine espagnol, lue dans Moto revue).

En résumé, en l'espace de 4 ans, le top 10 des ventes de motos en Espagne, qui comportait des motos de plus de 600 cm3 (roadsters, supersport voire hypersport) comporte désormais 9 scooters 125 et un gros scooter (Yamaha Tmax). Plus une seule moto. Plus un seul engin "plaisir". Que des utilitaires.

"Concernant la moto, de toute façon, c'est mort pour le sportives. Car s'il n'y a pas d'argent, il n'y a pas de motos. Le deux-roues demeure ici avant tout un loisir, voire un caprice. Et avec la crise, la première chose que l'on supprime, ce sont les caprices. Le marché espagnol, à présent, c'est le scooter 125 cm3 dans les grandes villes. Les (motos) roadsters et les trails peuvent à la rigueur survivre, mais en dehors du top 20".

C'est vu par le petit bout de la lorgnette, mais c'est intéressant, non ? Un marché qui change de façon aussi radicale en 4 ans... Ca indique clairement la paupérisation de toute une population, qui ne pense plus loisir mais utilitaire, qui ne pense plus sensations mais véhicule frugal et économique...

Ca fait penser au scénario de philippe13 qui stocke des vélos et des mobylettes pour quand ces moyens de locomotion seront redevenus une nécessité économique... On n'y est pas encore mais on s'en rapproche progressivement...


Dernière édition par Barnabé le Mar 28 Juin 2011 - 20:52, édité 1 fois
Barnabé
Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5312
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (2) - Page 20 Empty Re: [Crise économique] (2)

Message par Jocelyn le Mar 28 Juin 2011 - 10:01

argoth a écrit:Bon, je vais sans doute enfoncé encore des portes ouvertes et poser des questions stupides......

Alors j,aurais cru ceci....

La France doit 100 euros, elle sort de l'euro et bat ca monnaie X. Cette dernière est dévaluer de 50%. Donc il faut 2 x pour 1 euros. A partir de là j,aurais dit que la france devait 200 x ou alors qu'elle doit me rembourser en euros, puisque prêter en euros.
Cet article, "sortir de l’euro, une folie, vraiment ?" semble apporter une réponse.

En résumé, si l'Allemagne, la France et les Pays-Bas sortent de l'euro, il n'y reste que les pays les plus endettés. Ces pays peuvent restructurer leur dette, et c'est donc l'euro qui est dévalué. Cela rend ces pays plus compétitifs à l'international, et en même temps les pays sortis de l'euros peuvent rembourser, à leur tour, leur dette plus facilement (en euro dévalué).
Jocelyn
Jocelyn
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 754
Date d'inscription : 09/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (2) - Page 20 Empty Re: [Crise économique] (2)

Message par Jocelyn le Mer 29 Juin 2011 - 15:44

Un article sur l'ambiance en Grèce...
(Je ne prétendrai pas que c'est totalement objectif, mais ça donne une idée.)
Jocelyn
Jocelyn
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 754
Date d'inscription : 09/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (2) - Page 20 Empty Re: [Crise économique] (2)

Message par Rammstein le Dim 3 Juil 2011 - 21:57

Cela se précise...

En faillite, le gouvernement du Minnesota cesse ses activités !

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб
Rammstein
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 5233
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (2) - Page 20 Empty Re: [Crise économique] (2)

Message par Barnabé le Mar 5 Juil 2011 - 13:37

Ca ne s'arrange pas pour la Grèce :

publié hier :
Paris (awp/afp) - Le plan discuté par les autorités européennes et le Fonds monétaire international (FMI) pour alléger le fardeau de la dette grecque pourrait constituer un défaut de paiement, a affirmé lundi l'agence de notation Standard and Poor's.

Les scénarios imaginés par les créanciers, notamment français, pour contribuer au nouveau plan d'aide à la Grèce "conduiraient probablement à un défaut de paiement selon nos critères", a indiqué l'agence de notation dans un communiqué.

Un plan proposé par les créanciers français offre de réinvestir 70% des sommes remboursées par la Grèce au titre des obligations arrivant à échéance.

Sur ces 70%, seuls 50% seraient placés dans des titres grecs à 30 ans, les 20% restants étant conservés dans un véhicule de placement ad hoc à titre de garantie.

Une deuxième option engagerait les créanciers privés à réinvestir 90% des montants remboursés par l'Etat grec dans de nouvelles obligations à 5 ans.

Standard and Poor's juge que ces deux options conduiraient à un défaut de paiement car elles ne constituent pas strictement un "échange" de dette mais plutôt une "quasi restructuration".

L'agence avait déjà considéré que ce défaut était imminent en abaissant le 13 juin de trois crans à "CCC" la note de la Grèce, soit l'une des notes les plus basses possibles dans sa classification.

Hier aussi sur le fig sur base Reuters :
"Si l'une ou l'autre de ces options étaient mise en oeuvre dans sa forme actuelle, et à défaut d'information complémentaire, nous considèrerions probablement cela comme un cas de défaut", prévient l'agence de notation américaine dans un communiqué. "Dans ce cas, nous abaisserions probablement la note souveraine grecque à 'SD' [selective default = défaut partiel], ce qui indiquerait la restructuration dans les faits d'une partie, mais pas de la totalité, de sa dette obligataire."

Vu sur un autre forum :
"Dans l'hebdo boursier Investir qui est du genre très conformiste, ils affirment sans équivoque que l'UE gagne du temps pour restructurer l'Espagne après quoi la Grece sera très probablement mise en faillite"
(je n'ai pas lu l'article d'origine, mais ce foreumeur très compétent sur le sujet a sans doute émis le bon résumé de l'article).

Bref, ça sent très mauvais pour la Grèce, et par contrecoup, pour l'euro.
Barnabé
Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5312
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (2) - Page 20 Empty Re: [Crise économique] (2)

Message par Rammstein le Mar 5 Juil 2011 - 21:01

Pour le Portugal non plus cela ne va pas fort ! C'est une information somme toute anecdotique dans le flot de mauvaises nouvelles, mais bien représentative de la tendance actuelle : Moody's vient de dégrader ce jour la note du Portugal de 4 crans d'un coup (Ba2) ! cheers

Investir au Portugal est désormais considéré comme "spéculatif" (hasardeux ?) !

Source

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб
Rammstein
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 5233
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (2) - Page 20 Empty Re: [Crise économique] (2)

Message par Barnabé le Mer 6 Juil 2011 - 8:55

Rammstein a écrit:
Investir au Portugal est désormais considéré comme "spéculatif" (hasardeux ?) !
Correction : investir dans les obligations d'état du Portugal est désormais hasardeux. C'est l'Etat du Portugal qui est noté, ça ne concerne pas l'ensemble des investissements possibles au Portugal. Les grandes banques et entreprises portugaises ont leur propre note, différente de celle de l'Etat.

A noter que le pékin moyen n'investit pas dans les obligations d'état... sauf au travers des contrats d'assurance-vie. Je ne sais pas si je l'ai déjà écrit ici, alors voilà l'info et le conseil :

La plupart des assurances-vie sont fortement investies en dette souveraine, notamment des PIIGS. Si vous avez de l'assurance-vie, il est conseillé de la liquider au plus tôt.

La réaction de "protection" des banques qui ont des assurances-vie risque de venir dans quelques semaines : limitation des retraits, voire interdiction pure et simple des retraits. Avant peut-être un défaut d'une façon ou d'une autre (donc le souscripteur ne peut plus se faire rembourser, ou alors seulement une partie). Bref, investissement casse-gueule, contrairement à l'image de placement archi-sûr qui est véhiculée. A commencer par le nom : qu'y a-t-il de plus sûr qu'une assurance-vie ? Ca assure forcément contre tout, non ? Ben non, c'est bourré de dette souveraine.


Dernière édition par Barnabé le Mer 6 Juil 2011 - 9:53, édité 2 fois
Barnabé
Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5312
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (2) - Page 20 Empty Re: [Crise économique] (2)

Message par Jocelyn le Mer 6 Juil 2011 - 9:25

Merci pour l'info, Barnabé.
(Pas d'assurance vie de mon côté, mais c'est bon à savoir.)

________________________________________________________
[Présentation sur Olduvaï]
Jocelyn
Jocelyn
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 754
Date d'inscription : 09/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (2) - Page 20 Empty Re: [Crise économique] (2)

Message par Barnabé le Mer 6 Juil 2011 - 10:23

Jocelyn a écrit:Merci pour l'info, Barnabé.
(Pas d'assurance vie de mon côté, mais c'est bon à savoir.)

Remarque bien qu'une autre façon de miner notre épargne et notre pouvoir d'achat, et qui concerne tous les Européens cette fois-ci, ce sont les risques sur l'euro en tant que monnaie :

- l'euro a baissé de 30 % environ en 2 ans et demi comparé à diverses devises. Il n'a pas beaucoup bougé par rapport au dollar, mais ça veut dire que euros et dollar baissent ensemble face à d'autres devises. Cela érode bien évidemment notre épargne et notre revenu. Un livret A gagne 2 ou 3 % par an, les salaires augmentent d'un ou deux % par an, mais dans le même temps la valeur de l'euro baisse d'environ 11 % par rapport aux autres devises, donc notre épargne et notre revenu baissent globalement.
- La hausse du prix de l'or peut se voir comme une baisse de l'euro par rapport à l'étalon-or (pas étalon officiel, mais quasi-étalon dans les faits). Concrètement, au 05/01/09, un euro achetait 49,1 mg d'or. 2 ans et demi plus tard, au 30/06/11, il n'achetait plus que 29,8 mg d'or. Au temps de l'étalon or, on aurait appelé cela une dévaluation de 39 %...
- la baisse de l'euro est très probablement appellée à se poursuivre... Là aussi, ne pas comparer qu'au dollar, car avec la crise de la dette US (plafond de la dette atteint), il est probable que les deux devises baissent encore par rapport à d'autres devises et par rapport à l'or.
- une éventuelle fin de l'euro risque de coûter cher aux épargnants : quelle dévaluation de nos économies pour les convertir dans le futur néo-franc ? Quelles modalités d'échange ?
Barnabé
Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5312
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (2) - Page 20 Empty Re: [Crise économique] (2)

Message par Jocelyn le Mer 6 Juil 2011 - 11:26

Je ne vois pas très bien. Le pouvoir d'achat dépend plutôt de l'inflation des prix à la consommation, non? (à supposer des revenus nets constants). Je ne vois pas trop comment la variation de l'euro par rapport aux monnaies étrangères et aux métaux précieux peut influer directement sur le pouvoir d'achat (et donc la valeur de l'épargne), si les revenus et dépenses de consommation sont tous effectués en euros. A moins que tu veuilles dire que la faiblesse de l'euro soit source d'inflation des prix? ( Ou alors tu es acheteur à l'international? Ou alors tu manges de l'or au petit déj? Smile )

Quoi qu'il en soit, le pouvoir d'achat c'est la capacité abstraite à acheter des "trucs", et ce n'est pas nécessairement synonyme de qualité de vie (lieu de vie, rapports sociaux, environnement au travail, qualité des aliments, environnement naturel, etc...).
Jocelyn
Jocelyn
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 754
Date d'inscription : 09/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (2) - Page 20 Empty [Crise économique] (2)

Message par Nadia le Mer 6 Juil 2011 - 12:50

Après une recherche poussée sur le forum (avec Google pour plus de précision), il me semble que ce document de Natixis, daté de février 2011, n'a jamais été donné en lien :
L’économie française posera bien des difficultés à partir de 2012

Ce rapport dépeint l'avenir économique idyllique de la France durant le prochain quinquennat. Bref, tous les indicateurs économiques sont aux rouges, et la dégradation du Portugal ne va pas améliorer la crédibilité de la France...
Nadia
Nadia
Membre Premium

Féminin Nombre de messages : 219
Date d'inscription : 13/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (2) - Page 20 Empty Re: [Crise économique] (2)

Message par argoth le Mer 6 Juil 2011 - 16:00

Jocelyn a écrit:Je ne vois pas très bien. Le pouvoir d'achat dépend plutôt de l'inflation des prix à la consommation, non? (à supposer des revenus nets constants). Je ne vois pas trop comment la variation de l'euro par rapport aux monnaies étrangères et aux métaux précieux peut influer directement sur le pouvoir d'achat (et donc la valeur de l'épargne), si les revenus et dépenses de consommation sont tous effectués en euros. A moins que tu veuilles dire que la faiblesse de l'euro soit source d'inflation des prix? ( Ou alors tu es acheteur à l'international? Ou alors tu manges de l'or au petit déj? Smile )

Quoi qu'il en soit, le pouvoir d'achat c'est la capacité abstraite à acheter des "trucs", et ce n'est pas nécessairement synonyme de qualité de vie (lieu de vie, rapports sociaux, environnement au travail, qualité des aliments, environnement naturel, etc...).

Je vais peut être dire une connerie, mais bon.

Plus ton euro baisse par rapport a d,autre monnaie, plus ton pouvoir d'achat aura tendance a baisser également. Dans quel proportion je ne sais, mais aujourd'hui on parle mondialement et plus localement. Tu n'achète pas tout en euro, tout ce que tu achète des USA, tu le paye par ricochet en dollars Américan, puisque ton fourniseur à du payé en cette devise. Idem pour tout produit venant d'Asie ou d'ailleurs.

Par exemple, existe t'il encore une compagnie d'électronique qui fabrique des télé française? (pour ne prendre que cette exemple) Non bien sur, oui les prix baisse relativement à la production de masse de daube chinoise, mais globalement, si ton euro vos moins qu'avant, acheter et importer une télé d'Asie coutera plus cher qu'avant. Bon y a un paquet d'autre facteur qui entre en jeux bien sur.

A titre d'exemple, le dollars canadien, Pour 1 $ on avait 0.90$ USA, aujourd,hui pour 1$ canadien on a 1.05 $ USA. Bien sur la concurrence et les finance américaine on jouer un role dans la baisse des prix, mais les voitures américaines on toute chuter de plusieurs 1000$ au détails aussi et ce peut après la hausse de notre dollars. Je dit pas que c'est uniquement du à notre dollars fort, mais il fait partie de l'équation. Tout comme le fais que les télévision on chuter de 50% c'est deux dernier année.

Lors de mon voyage en france, pour 1 euros je devais débourser 1.66$, Aujourd'hui je ne débourserais que 1.33 à 1.40$, donc nécessairement tout produit importer d'europe nous coute moins cher et tout produit qu'on vous exporte vous coute plus cher a l'achat.

Voilà le peut que la nulle en économie que je suis crois avoir retirer des informations perçu.
argoth
argoth
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3335
Date d'inscription : 16/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (2) - Page 20 Empty Re: [Crise économique] (2)

Message par Wasicun le Mer 6 Juil 2011 - 17:43

Sauf qu'en France les importateurs de biens de consommation importés des USA sont plus prompts (en général) à répercuter les hausses liées aux fluctuations des taux de change que les baisses ...
Résultat : un volume sans cesse croissant de ventes s'effectuent sur le Net aux USA (ou à l'international) là où les taux de change sont appliqués "en réel" et donc où le client peut souvent (en complément de politiques commerciales plus agressives et moins "élitistes" que chez nous) espérer un "bargain" - qui entre les éventuels frais de transport et/ou taxes d'importations et TVA - oscille régulièrement entre 50% et 200% ... Sur le marché des loisirs cela est très facilement vérifiable ...
Wasicun
Wasicun
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2339
Age : 47
Localisation : Ost Front (definitiv)
Emploi : Nihiliste (für immer)
Loisirs : Boit Sans Soif (und ewig)
Date d'inscription : 23/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (2) - Page 20 Empty Re: [Crise économique] (2)

Message par Barnabé le Mer 6 Juil 2011 - 22:05

Jocelyn a écrit:Je ne vois pas très bien. Le pouvoir d'achat dépend plutôt de l'inflation des prix à la consommation, non? (à supposer des revenus nets constants). Je ne vois pas trop comment la variation de l'euro par rapport aux monnaies étrangères et aux métaux précieux peut influer directement sur le pouvoir d'achat (et donc la valeur de l'épargne), si les revenus et dépenses de consommation sont tous effectués en euros. A moins que tu veuilles dire que la faiblesse de l'euro soit source d'inflation des prix? ( Ou alors tu es acheteur à l'international? Ou alors tu manges de l'or au petit déj? Smile )

Quoi qu'il en soit, le pouvoir d'achat c'est la capacité abstraite à acheter des "trucs", et ce n'est pas nécessairement synonyme de qualité de vie (lieu de vie, rapports sociaux, environnement au travail, qualité des aliments, environnement naturel, etc...).

Effectivement, le pouvoir d'achat, c'est la capacité à acheter des trucs en euros. En principe, un euro reste un euro. Toutefois :
- on entend souvent dire que la hausse des prix est supérieure à l'inflation officielle INSEE... Il doit y avoir diverses sources sur internet qui essaient d'avoir une approche objective sur ce sujet. Je ne les ai pas là tout de suite, mais en tout cas mon ressenti subjectif confirme qu'on est au-delà de la hausse officielle INSEE. Concrètement, si la hausse des prix réelle est supérieure à la rémunération du livret A, notre épargne perd de sa valeur... (je fais ce raccourci, car bien peu de placements sûrs et accessibles au commun des mortels ont une rémunération nette qui soit nettement au-dessus de celle du livret A).
- une baisse de l'euro est dans l'ensemble au détriment de notre pouvoir d'achat : le prix des biens importés augmentent... Ca contribue à la hausse des prix.
- La capacité à s'expatrier ou à faire du tourisme à l'étranger baisse aussi... (et il n'y a pas besoin d'aller loin : la Suisse est devenue très chère !)
- quand au prix de l'or, c'est sûr que personne n'a "besoin" d'or. Néanmoins, le ratio entre une monnaie et l'or est très longtemps resté une mesure de la force de cette monnaie. Pour mémoire, la définition du franc en or est resté constante de 1803 à 1928...plus de cent ans de stabilité ou presque. Suivis de 100 ans de dégringolade.

En fait, l'euro actuel est juste dix fois plus faible que ce franc-or dit aussi franc Germinal (un euro vaut aujourd'hui 29 mg d'or pur contre 290 mg pour le franc-or) ! Malgré le x 100 de De Gaulle en 1960, et le x6,5 du passage à l'euro... Autre façon de le dire, il faut aujourd'hui 140 000 anciens francs pour acheter une pièce de 20 F en or... qui avait pourtant encore cours à 20 francs en 1927... Shocked

P.S. : L'indice des prix à la consommation mesure le prix d'un panier figé de biens et de services. Alors que le coût de la vie mesure le coût nécessaire pour maintenir un certain niveau de vie. Pour le coût de la vie, le contenu des achats de biens et de services évolue donc dans le temps, en composition, en quantité et en qualité, selon l'évolution de la société.
Par exemple, il est bien évident que pour un ouvrier français de 2010, assurer un niveau de vie d'ouvrier implique des achats de biens et de services très différents de ceux d'il y a seulement 50 ans... et encore plus différents de ceux d'il y a un siècle.
Dans l'ensemble, nous avons tendance à considérer que beacoup plus de biens et de services sont "indispensables", par rapport à avant, ce qui contribue donc à augmenter le coût de la vie.
Barnabé
Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5312
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 20 sur 40 Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21 ... 30 ... 40  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum