Olduvaï
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Modifications géopolitiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

+36
Faucon Pélerin
agralil
Spytn
albertspetz
grosminet
Catharing
Philippe-du-75013
Aristote
Belenos
Kerkallog
Wanamingo
fokeltok
troisgriffes
Da
lyam dickinson
Ash
argoth
dungan
modl
vince31
logan
MonteRosso
Barnabé
BigBird
Semper
Natombi
tarsonis
Rammstein
KrAvEn
Canis Lupus
Jocelyn
tchenophilo
phyvette
un ptit breton
BAROUD
serilynpayne
40 participants

Page 12 sur 18 Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13 ... 18  Suivant

Aller en bas

Modifications géopolitiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord - Page 12 Empty Re: Modifications géopolitiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

Message par Aristote Jeu 1 Aoû 2013 - 20:07

Merci pour ton témoignage Baroud et fais gaffe à toi À +

________________________________________________________
“Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer
"Moins on pense, plus on parle" Montesquieu
Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène
Aristote
Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4137
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Modifications géopolitiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord - Page 12 Empty Re: Modifications géopolitiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

Message par BAROUD Ven 2 Aoû 2013 - 0:16

Meci Very Happy
Je me dit parfoi qu'un scénaio à l'égyptienne sera le bienvenu surtout que l'armée Tunisienne est une vrais armée républicaine intègre qui n'a rien à voir avec l'armée égyptienne qui elle a la main mise sur une partie de l'économie et la politique. Mais, ont entend toutes sorte de rumeurs comme quoi l'armée aurait été infiltré par les islamiste d'Ennahda et des salafistes et que la sortie en retraite du général Rchid Ammar, héros de la révolution, est justement dû a cette infiltration surtout après un discourt bizarre qu'il a prononcé le jour de sont départ dans lequel il dénonce les excès et les trafic au sein de l'appareil de l'état et la situation sécuritaire en constante dégradation.

________________________________________________________
Je suit comme le scorpion, je chasse tranquille, je fuit le danger, mais faut pas me marché dessus car je pique.

 cheers Que le meilleur de votre passé soit le pire de votre avenir ! cheers 

Présentation BAROUD
BAROUD
BAROUD
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 931
Localisation : Tunisie
Emploi : Agent de sécurité
Loisirs : Snorkeling - Bushcraft
Date d'inscription : 27/11/2010

http://arabsurvivalist.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Modifications géopolitiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord - Page 12 Empty Re: Modifications géopolitiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

Message par KrAvEn Ven 2 Aoû 2013 - 12:11

Salut Baroud !

L'armée tunisienne n'a malheureusement pas la tradition putschiste de l'armée égyptienne. Il ne faudra donc pas, AMHA, trop compter sur elle pour virer les fondamentalistes d'Ennahda et les salafistes.

Courage à toi.

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias - La grande implosion/Rapport sur l'effondrement de l'Occident (Pierre Thuillier) - Mon scénario
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 11947
Localisation : En Dystopie
Emploi : Singe de l'Espace
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Modifications géopolitiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord - Page 12 Empty Re: Modifications géopolitiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

Message par BAROUD Sam 3 Aoû 2013 - 9:18

Merci Krav Smile
Mais faudra quand même qu'ils se bouge un peut pour faire pression sur les politicien car la menace terroriste est plus grave de jour en jours et le pire semble se préparer. Hier, une bombe en préparation a exploser sur son préparateur à Tunis (Tunisie : un extrémiste religieux tué dans une explosion) ainsi qu'une tentative de faire exploser une charge prés des conduites de gaz se situant à coté d'un grand supermarché avorté par l'intervention des gardiens dont un a reçu des coups (Pas de lien car ça vient juste d'être annoncé à la radio à l'instant ou j’écris ces lignes) ainsi qu'une fausse bombe placés devant la maison d'un colonel de l'armée (Découverte d'un paquet suspect signé Al Qaïda devant la maison d'un colonel à El Menzah 9) avec une lettre de menace de faire exploser 20 vrais bombes dans des endroit stratégique si l'opération militaire mené au mont Chaambi ne cesse pas (Tunisie : opération militaire de "grande ampleur" en cours à Chaambi).
Salut à tous et bonne journée.

________________________________________________________
Je suit comme le scorpion, je chasse tranquille, je fuit le danger, mais faut pas me marché dessus car je pique.

 cheers Que le meilleur de votre passé soit le pire de votre avenir ! cheers 

Présentation BAROUD
BAROUD
BAROUD
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 931
Localisation : Tunisie
Emploi : Agent de sécurité
Loisirs : Snorkeling - Bushcraft
Date d'inscription : 27/11/2010

http://arabsurvivalist.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Modifications géopolitiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord - Page 12 Empty Re: Modifications géopolitiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

Message par KrAvEn Sam 3 Aoû 2013 - 10:32

BAROUD a écrit:la menace terroriste est plus grave de jour en jours et le pire semble se préparer.
La situation tunisienne, comme la situation égyptienne nous montrent, comme je l'ai toujours dit ici, qu'il n'existe pas - contrairement à ce que les élites occidentales affirmaient après les révolutions arabes - d'islamiste modéré. Pas plus qu'il n'existe, par ailleurs, de fasciste, de nazi ou de stalinien modérés.

Ennahda s'est engagé dans une voie jusqu'au-boutiste ; la voie de la terreur visant à maintenir l'état d'urgence dans le pays et à enfermer le peuple tunisien sous une chape de plomb. Le plus grand risque que court AMHA Ennahda c'est de jouer la carte démocratique et d'accepter un jour de céder sa place. Si Ennahda veut mener à bien son projet théologique et conserver son influence sur la société tunisienne, il lui faudra persévérer dans la voie de la violence. AMHA Ennahda est déjà positionné dans une situation de fuite en avant et c'est tout le peuple tunisien qui va trinquer. La Tunisie est sur la voie de l’Algérie des années 1990

Navré pour cette analyse, mais c'est malheureusement la voie qu'Ennahda a pris pour le pays. J'espère avoir tort Baroud et je ne peux souhaiter que le meilleur pour toi et les tiens ; mais les meilleures intentions ne changent pas une situation. Sad 

Qu'en est-il de la situation à  Sejnane ? A Sejnane, les salafistes imposent par la force le 1er émirat islamique en Tunisie - A Sejnane, laissé aux mains des salafistes

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias - La grande implosion/Rapport sur l'effondrement de l'Occident (Pierre Thuillier) - Mon scénario
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 11947
Localisation : En Dystopie
Emploi : Singe de l'Espace
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Modifications géopolitiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord - Page 12 Empty Re: Modifications géopolitiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

Message par BAROUD Sam 3 Aoû 2013 - 12:04

Pas d'info pour le moment, mais c'est devenu presque banal des chose comme ça. des toutes petites villes ou villages ou mosquée (Celui à côté de ma maison a été pendant 4 jours dont un vendredi, sous le commandement d'un Imam autoproclamé et salafiste jusqu'à ce que les gens du cartier le chassent gentiment et sans incident) qui tombe momentanément sous le contrôle d'un petit groupe de salafiste (de la région même) puis sont soit chassé par la population excédé soit par la police mais généralement c'est pas si grave que que cela peut paraître et ça ne dure pas plus de quelques jours ou semaines.
PS: Ce journal " le Maghreb" cité comme source par "Libération"est connu pour ces exagérations et sa recherche du sensationnel (Si bien-sur c'est le même que je connaît et que je n'achète pas).

________________________________________________________
Je suit comme le scorpion, je chasse tranquille, je fuit le danger, mais faut pas me marché dessus car je pique.

 cheers Que le meilleur de votre passé soit le pire de votre avenir ! cheers 

Présentation BAROUD
BAROUD
BAROUD
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 931
Localisation : Tunisie
Emploi : Agent de sécurité
Loisirs : Snorkeling - Bushcraft
Date d'inscription : 27/11/2010

http://arabsurvivalist.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Modifications géopolitiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord - Page 12 Empty Re: Modifications géopolitiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

Message par Barnabé Lun 26 Aoû 2013 - 7:56

http://www.lepoint.fr/monde/en-direct-syrie-vers-une-operation-militaire-americaine-imminente-26-08-2013-1717277_24.php
"Les États-Unis sont-ils sur le point de lancer une opération militaire sur la Syrie ? Alors que les experts de l'ONU doivent commencer à enquêter lundi sur les lieux d'une attaque chimique présumée survenue mercredi près de Damas, tout laisse à croire que des frappes américaines seraient imminentes."

il reste quand même quelques questions : enquête des experts de l'ONU, on attend le résultat ou pas ? Bras de fer entre Moscou et USA : les USA vont-ils prendre le risque d'intervenir malgré l'opposition des Russes ? Et enfin, intervention américaine seule, ou bien une coalition d'occidentaux, ou encore dans le cadre d'un mandat de l'ONU (mais véto probable de la Russie, voire de la Chine...).
Barnabé
Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5313
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Modifications géopolitiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord - Page 12 Empty Re: Modifications géopolitiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

Message par KrAvEn Mer 2 Oct 2013 - 13:24

Salut !

Selon le New York Times - How 5 Countries Could Become 14 ("Comment 5 pays pourraient en devenir 14") - "Lentement, la carte du Moyen-Orient pourrait être redessinée."

Modifications géopolitiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord - Page 12 How-5-countries-in-the-middle-east-could-become-14-graphic-nytimes-com-2013-09-29-22-07-30

Complément d'info : Imagining a Remapped Middle East ("Imaginer un réagencement du Moyen-Orient").
Traduction partielle et très imparfaite :
La carte du Moyen-Orient moderne, un pivot politique et économique dans l'ordre international, est en lambeaux. La guerre ruineuse en Syrie en est le point central. Mais les forces centrifuges de croyances rivales, de tribus et d'ethnies - habilité par des conséquences inattendues du Printemps arabe - morcellent une région définie par les puissances coloniales européennes il y a un siècle et défendus par des autocrates arabes depuis.

Une carte différente serait un facteur de changement géostratégique pour à peu près tout le monde et, potentiellement, de reconfiguration des alliances, des défis en matière de sécurité, le commerce et de flux d'énergie pour une grande partie du monde, aussi.

Emplacement de premier choix et de la puissance de la Syrie, il est le centre stratégique du Moyen-Orient. Mais la Syrie est un pays complexe, riche en variété ethnique et religieuse, et donc fragile. Après l'indépendance, la Syrie a connue plus d'une demi-douzaine de coups d'état entre 1949 et 1970, date où la dynastie Assad a pris le contrôle complet du pays. Maintenant, après 30 mois d'effusion de sang, la diversité est devenue mortelle ; la Syrie s'est effondrée en trois régions identifiables, chacune avec son propre drapeau et ses forces de sécurité. Un autre avenir se dessine: un mini-Etat étroit le long d'un corridor du sud par Damas, Homs et Hama sur la côte nord de la Méditerranée contrôlée par la minorité alaouite des Assad. Dans le nord, un petit Kurdistan, largement autonomes depuis la mi-2012. Le plus gros morceau étant le cœur dominé par les sunnites.

Le démantèlement de la Syrie créerait un précédent pour la région, à commencer pour les pays limitrophes. Jusqu'à présent, l'Irak a résisté, bien qu'tant en train de s'effondrer, à cause de la pression étrangère, de la peur régionale de faire cavalier seul et de la richesse pétrolière qui a acheté la loyauté, au moins sur le papier. Mais la Syrie est désormais aspirée par l'Irak dans son tourbillon.

L'envoyé Martin Kobler des Nations Unies a déclaré au Conseil de sécurité en Juillet : "L'Irak est la ligne de faille entre les mondes chiites et sunnites et tout ce qui se passe en Syrie, bien sûr, a des répercussions sur le paysage politique en Irak . "

Au fil du temps , la minorité sunnite d'Irak - notamment dans l'ouest de la province d'Anbar, le site des manifestations anti-gouvernementales - peut se sentir plus de points communs avec la majorité sunnite de Syrie orientale. Les liens tribaux et la contrebande couvrent la frontière. Ensemble, ils pourraient constituer de facto un Sunnistan formel. Le sud de l'Irak deviendrait effectivement Shiitestan, bien que la séparation n'est pas susceptible d'être soignée.

Les partis politiques dominants dans les deux régions kurdes de Syrie et d'Irak ont des différences de longue date, mais lorsque la frontière a ouvert en Août, plus de 50.000 Kurdes syriens ont fuis vers le Kurdistan irakien et créés de nouvelles communautés transfrontalières. Massoud Barzani, président du Kurdistan irakien, a également annoncé des plans pour le premier sommet réunissant quelques 600 Kurdes venant de 40 zones, en Iraq, Syrie, Turquie et Iran, cet automne .

"Nous pensons que les conditions sont maintenant appropriées", a déclaré Kamal Kirkuki , l'ancien président du Parlement kurde d'Irak, pour essayer de mobiliser les Kurdes éparpillés pour discuter de leur avenir.

Et si l'Empire ottoman n'avait pas été divisé par des étrangers après la Première Guerre mondiale ? Si la carte régionale reflétait les réalités géographiques ou des identités ? Cartes reconfigurées qui ont rendus furieux les arabes qui soupçonnaient des complots étrangers de les diviser et de les affaiblir.

Le printemps arabe a été le bois d'allumage. Les Arabes ne voulaient pas seulement évincer les dictateurs, ils voulaient pouvoir se décentralisé pour refléter l'identité ou les droits aux ressources locales.

Les nouvelles frontières peuvent être créées de manière disparate et potentiellement chaotique. Des pays pourraient émerger à travers des phases fédéralistes, une partition douce ou autonomiste, se terminant en divorce géographique.

Le soulèvement de la Libye était en partie effectué contre le régime du colonel Mouammar el- Kadhafi . Mais elle reflète aussi la quête de Benghazi de se séparer du dominant Tripoli. La Tripolitains se tournant vers le Maghreb, ou vers le monde islamique occidental, tandis que la Cyrénaïque se tourne vers le Machrek, ou vers l'Est du monde islamique.

Donc, la Libye pourrait dégénérer en deux ou même trois morceaux. Le Conseil national de la Cyrénaïque dans l'est de la Libye a déclaré son autonomie en Juin. Le Sud Fezzan a également des identités tribales et géographiques distinctes.

D'autres États qui n'ont pas un sens du bien ou de l'identité commune, de ciment politique, sont vulnérables, en particulier en tant que nouvelles démocraties et seront soumises à de rudes épreuves pour répondre aux circonscriptions disparates liées aux nouvelles attentes.

Après avoir évincé son dictateur de longue date, le Yémen a lancé un dialogue national agité en Mars sur le thème d'un nouvel ordre. Mais dans un pays longtemps divisé par une rébellion du nord et les séparatistes du sud, le succès durable peut dépendre de l'idée de créer une fédération - et promet de mettre de côté le vote sur la sécession du Sud.

Une nouvelle carte pourrait créer des effets encore plus intriguant. Les Arabes, en effervescence sur une partie du Yémen du Sud, ont finalement fusionné avec l'Arabie saoudite. La plupart des habitants du Sud sont sunnites, comme dans la majorité de l'Arabie saoudite et beaucoup ont de la famille dans le royaume. Les Arabes les plus pauvres, les Yéménites, pourraient bénéficier des richesses saoudiennes. À leur tour, les Saoudiens auraient accès à la mer d'Arabie pour le commerce, en diminuant leur dépendance envers le golfe Persique et la peur de contrôle virtuel de l'Iran sur le détroit d'Ormuz.

Les idées les plus fantastiques impliquent la balkanisation de l'Arabie saoudite, déjà dans la troisième itération d'un pays qui a fusionné ses tribus rivales par la force sous rigide islamique wahhabite. Le royaume semble se couvrir de grattes-ciel et d'autoroutes à huit voies, mais il a encore des cultures disparates, des identités tribales distinctes et des tensions entre la majorité sunnite et la minorité chiite, notamment dans l'est du pays, riche en pétrole .

Les tensions sociales se creusent à cause d'une corruption endémique et environ 30 pour cent des jeunes sont au chômage dans un pays complaisant qui peut avoir à importer du pétrole en deux décennies. Comme la monarchie se transmet doucement à une nouvelle génération, la Maison des Saoud aura presque le temps de créer une nouvelle famille régnante de milliers de princes ; un processus controversé.

D'autres changements peuvent se créer de facto. Cités-états - oasis de multiples identités comme Bagdad, enclaves bien armés comme Misrata, troisième ville de Libye, ou des zones homogènes comme Jabal al- Druze dans le sud de la Syrie - pourrait faire un retour, même si techniquement elles sont intégrées à des pays.

Un siècle après que l'aventurier britannique et diplomate Sir Mark Sykes et l'envoyé français François Georges Picot, ont découpés la région, le nationalisme est enracinée à des degrés divers dans les pays initialement définis par les goûts et le commerce plutôt que la logique impériale. La question est maintenant de savoir si le nationalisme est plus fort que les sources plus anciennes de l'identité durant un conflit ou de difficiles transitions.

Les syriens aiment prétendre que le nationalisme doit prévaloir chaque fois que la guerre se termine. Le problème est que la Syrie a maintenant plusieurs nationalismes. Le «Nettoyage» est un problème croissant et les armes exacerbent les différences. Le conflit sectaire en général est maintenant de territorialiser la scission entre sunnites et chiites d'une manière jamais vu dans le Moyen-Orient moderne.

Mais d'autres facteurs pourraient empêcher le Moyen-Orient de s'effilocher - la bonne gouvernance, des services décents et la sécurité, la justice équitable, les emplois et les ressources équitablement partagées, voire un ennemi commun. Les pays constituent effectivement des mini-alliances de fait. Mais ces facteurs semblent loin dans le monde arabe. Et plus la guerre fait rage en Syrie, plus l'instabilité et les dangers enflent pour toute la région.

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias - La grande implosion/Rapport sur l'effondrement de l'Occident (Pierre Thuillier) - Mon scénario
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 11947
Localisation : En Dystopie
Emploi : Singe de l'Espace
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Modifications géopolitiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord - Page 12 Empty Re: Modifications géopolitiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

Message par Belenos Mer 2 Oct 2013 - 14:54

Diviser pour mieux régner... on les monte les uns contre les autres, on exacerbe les tensions, on leur donne un coup de main pour se séparer, pis après ça sera plus simple de les corrompre et de les baiser un par un plutôt que tous d'un coup.
Belenos
Belenos
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1831
Age : 40
Localisation : Pays de Retz
Loisirs : Balades et bivouacs dans les dunes et les bois, lecture.
Date d'inscription : 04/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Modifications géopolitiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord - Page 12 Empty Re: Modifications géopolitiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

Message par KrAvEn Mer 2 Oct 2013 - 15:37

Belenos a écrit:Diviser pour mieux régner... on les monte les uns contre les autres, on exacerbe les tensions, on leur donne un coup de main pour se séparer, pis après ça sera plus simple de les corrompre et de les baiser un par un plutôt que tous d'un coup.
D'un autre côté, la plupart des pays arabo-musulmans sont profondément divisés entre tribus, clans familiaux, ethnies, etc et nombre de castes dirigeantes appartiennent à des minorités qui s'arrogent le pouvoir au détriment des autres, voir de la majorité démographique.

La notion de nations constituées sur des principes de droit, de citoyenneté, etc, y est moins présente qu'en occident ; sauf chez la plupart des anciens dictateurs laïques. Qui plus est, nombre de frontières de ces pays ont été tracées arbitrairement par les ex puissances coloniales. Bref, nombre de ces pays sont totalement artificiels et, par nature, divisés. Divisés du fait même de leur hétérogénéité. Hétérogénéité qui n'est pas forcément un problème en occident, où les identités régionales sont généralement moins fortes du fait d'une assimilation historique des minorités à la nation et où l'état de droit prime ; mais qui peut causer problème aux sein de nations où ces identités sont antagonistes et la notion de nation secondaire vis-à-vis des identités réelles et ressenties.

Là dessus tu rajoutes la vision anglo-saxonne communautariste, ou celle, germanique, qui prime en Europe, ethniste ("une langue, un peuple, une terre") et tu obtiens une préférence de la part des élites occidentales pour la constitution d'états non occidentaux fondés sur des principes identitaires.

RECOMPOSITION GEOSTRATEGIQUE AU MOYEN-ORIENT
En réalité, une analyse pointue des enjeux, des représentations identitaires et des stratégies - autrement dit une étude de type authentiquement géopolitique - permet de comprendre cette nouvelle réalité moyen-orientale et d'en prendre la mesure.
Un Moyen-Orient en recomposition
L’échec américain – en Irak, dans la stratégie de démocratisation et dans la lutte globale contre le terrorisme – dessine un Moyen-Orient aux prises avec le blocage de la question palestinienne, un Irak en voie d’éclatement, un Liban politiquement paralysé, et un risque de « somalisation » qui s’étend progressivement. Face à des États-Unis affectés dans leur crédibilité et à une Union européenne qui se laisse marginaliser, la Russie, l’Iran, et l’Arabie Saoudite se réintroduisent dans le jeu régional.

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias - La grande implosion/Rapport sur l'effondrement de l'Occident (Pierre Thuillier) - Mon scénario
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 11947
Localisation : En Dystopie
Emploi : Singe de l'Espace
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Modifications géopolitiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord - Page 12 Empty Re: Modifications géopolitiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

Message par Belenos Mer 2 Oct 2013 - 16:11

Tant que se sont les peuples de ces contrés qui décident entre eux et pour eux de s'unir ou de se séparer je n'y voit pas de problème, c'est la division organisé par des puissances extérieurs qui pose problème car forcement ça ne sera pas pour le bonheur de ces peuples mais par intérêt economico/politico/militaro stratégique.

________________________________________________________
La nature comme socle, l’excellence comme but, la beauté comme horizon. (Dominique Venner).
Belenos
Belenos
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1831
Age : 40
Localisation : Pays de Retz
Loisirs : Balades et bivouacs dans les dunes et les bois, lecture.
Date d'inscription : 04/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Modifications géopolitiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord - Page 12 Empty Re: Modifications géopolitiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

Message par KrAvEn Mer 2 Oct 2013 - 16:23

Belenos a écrit:Tant que se sont les peuples de ces contrés qui décident entre eux et pour eux de s'unir ou de se séparer je n'y voit pas de problème, c'est la division organisé par des puissances extérieurs qui pose problème car forcement ça ne sera pas pour le bonheur de ces peuples mais par intérêt economico/politico/militaro stratégique.
Oui, il y a des intérêts économico/politico/militaro stratégique multiples et pas uniquement occidentaux, derrière ; mais, d'un autre côté, il y a aussi, apparemment, une peur que le chaos prolifère, devienne ingérable et s'étende à tout le Moyen-Orient, voir au delà, si les tensions actuelles et historiques ne sont pas contenues. La situation tient un peu de la boite de Pandore ; une fois ouverte, le risque est que l'on soit vite dépassés par la situation.

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias - La grande implosion/Rapport sur l'effondrement de l'Occident (Pierre Thuillier) - Mon scénario
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 11947
Localisation : En Dystopie
Emploi : Singe de l'Espace
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Modifications géopolitiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord - Page 12 Empty Re: Modifications géopolitiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

Message par troisgriffes Mer 2 Oct 2013 - 19:16

amha,dans ces zones ,c'est plus un problème de la représentativité des différents groupes dans les instances politiques et économiques qui est présent.
Même s'ils ne s'apprécient pas forcement beaucoup entre eux,les chefs des factions doivent bien s'apercevoir que s'ils font éclater leur pays en plusieurs petites entités ,c'est la fin de leur visibilité internationale et ne vaudront pas plus que des républiques bananières.
troisgriffes
troisgriffes
Membre

Masculin Nombre de messages : 3562
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Modifications géopolitiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord - Page 12 Empty Re: Modifications géopolitiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

Message par Philippe-du-75013 Mer 2 Oct 2013 - 19:45

Que ferait la Turquie en cas de déstabilisation à ses frontières? Elle a une armée conventionnelle très forte, c'est la puissance régionale.

________________________________________________________
"Ne participez pas à l’économie sans nécessité. Achetez aussi peu que possible. Réutilisez autant que vous le pouvez. Réduisez vos besoins physiques. Établissez des plans pour les réduire davantage" (Dimitri Orlov)
Philippe-du-75013
Philippe-du-75013
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2111
Age : 66
Localisation : IDF
Loisirs : Natation, vélo (déplacements non sportifs)
Date d'inscription : 24/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Modifications géopolitiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord - Page 12 Empty Re: Modifications géopolitiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

Message par KrAvEn Mer 2 Oct 2013 - 20:42

troisgriffes a écrit:c'est plus un problème de la représentativité des différents groupes dans les instances politiques et économiques qui est présent.
Même s'ils ne s'apprécient pas forcement beaucoup entre eux,les chefs des factions doivent bien s'apercevoir que s'ils font éclater leur pays en plusieurs petites entités ,c'est la fin de leur visibilité internationale
Le problème c'est que la représentativité, nombre de chefs de familles, de clans (union de plusieurs familles solidaires et collectivistes), de tribus, etc, s'en contrefichent. Ce n'est pas dans leurs traditions ; leurs traditions étant plutôt familiales, claniques, tribales, etc et leur but étant d'obtenir pour leur famille, leur clan, etc, le maximum d'avantages, au détriment des autres familles, clans, tribus, etc. Le sentiment d'appartenance à une famille, un clan, une tribu, etc, est très fort et assure la cohésion du groupe, au détriment des individualités. Dans ces sociétés l'individu n'est rien et le groupe est tout. Le chef de tribu, généralement népotique, a tous les pouvoirs. Au delà de ça s'exprime des nationalismes et une appartenance à la oumma.
Ajoutez à cela que dans de nombreux pays arabes il n'y a pas d'identité civile, mais des identités tribales, ou familiales.

Une conception de l'organisation sociale très différente de celle que connaissent les pays occidentaux.

Par exemple :  "les tribus constituent l'un des piliers de l'organisation de la société libyenne." Libye : quel rôle jouent les tribus ?
Idem pour l'Arabie saoudite - seul pays au monde à porter le nom de la famille/clan régnante (les Saoud) - dont différents clans se disputent le trône : Chammar, Al Rachid, Al Saoud, etc.

Je ne suis pas sûr, donc, que leur visibilité internationale soit dans leurs préoccupations premières.

Philippe-du-75013 a écrit:Que ferait la Turquie en cas de déstabilisation à ses frontières ? Elle a une armée conventionnelle très forte, c'est la puissance régionale.
La Turquie a surtout le regard fixé sur le problème indépendantiste kurde. C'est là où ça risque le plus de coincer.

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias - La grande implosion/Rapport sur l'effondrement de l'Occident (Pierre Thuillier) - Mon scénario
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 11947
Localisation : En Dystopie
Emploi : Singe de l'Espace
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Modifications géopolitiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord - Page 12 Empty Re: Modifications géopolitiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

Message par BAROUD Mer 2 Oct 2013 - 22:29

Pas sûr que la division leurs permettra de mieux régné. Les puissances coloniales on essayé cette stratégie dans leur temps sans trop de succès pour avoir la main mise sur ces pays (Sauf peut être avoir du pétrole mais en payant un prix sécuritaire qui persiste jusqu'aujourd'hui).

KrAvEuNn a écrit:Je ne suis pas sûr, donc, que leur visibilité internationale soit dans leurs préoccupations premières.
Comme vous le voyez, dés que les dictature laïque son tombé dans beaucoup de pays Arabo-musulman, le côté tribal est apparu mais aussi celui nationaliste et politico-religieux. Ce dernier surtout, constitue un vrais unificateur. L'idée générale, qui uni du petit berger au fin fond de la chine au prince homme d'affaire Saoudien en passant par le travailleur père de famille, est de combattre l'état d'Israël et ses alliés pour libérer la Palestine. Tout le monde vous dira aussi qu'il est prêt à participer a une guerre sainte contre l'occident directement ou indirectement à cause de son ingérence dans les affaires musulmane. De même, les chiites et les sunnites et autres factions du genre sont, malgrés leurs divergences fondamentales prés à laisser de côté touts ce qui les séparent pour combattre l'ennemi commun et cela c'est clairement manifesté en Irak et au Liban; Les sunnites et les chiites qui s'entretue mais qui frappent aussi les occidentaux s'ils n'obtiennent plus assez d'avantage d'eux contre leur ennemi ou si les occidentaux les empêche de faire leurs affaires ou encore si des factions apparaissent dans les factions (Wahhabites en Arabie Saoudite, Chiite de l'Irak, Seigneur de guerre en Afghanistan et en somalie, etc...).

________________________________________________________
Je suit comme le scorpion, je chasse tranquille, je fuit le danger, mais faut pas me marché dessus car je pique.

 cheers Que le meilleur de votre passé soit le pire de votre avenir ! cheers 

Présentation BAROUD
BAROUD
BAROUD
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 931
Localisation : Tunisie
Emploi : Agent de sécurité
Loisirs : Snorkeling - Bushcraft
Date d'inscription : 27/11/2010

http://arabsurvivalist.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Modifications géopolitiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord - Page 12 Empty Re: Modifications géopolitiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

Message par KrAvEn Jeu 3 Oct 2013 - 0:08

BAROUD a écrit:Pas sûr que la division leurs permettra de mieux régné. Les puissances coloniales on essayé cette stratégie dans leur temps sans trop de succès pour avoir la main mise sur ces pays (Sauf peut être avoir du pétrole mais en payant un prix sécuritaire qui persiste jusqu'aujourd'hui).
Tafdak. Et c'est pourquoi, personnellement, je ne suis pas vraiment convaincu que la théorie de l'arc de crise, alias "Crescent of Crisis" (par Bernard Lewis, en 1979), qui consistait à diviser le Moyen-Orient pour mieux y régner, soit la priorité des chancelleries occidentales.
Il y a un réel risque que le chaos s'installe dans la région et menace de l'enflammer durablement, avec pour conséquences des tensions sur les prix du baril de pétrole et sur ses flux en direction de l'occident, voir une prolifération de l'arme nucléaire. Là vont AMHA l'essentiel des inquiétudes occidentales.
Mais bon, je ne suis pas dans les petits secrets des chancelleries ; donc difficile de savoir le fin mot de l'histoire.
BAROUD a écrit:dés que les dictature laïque son tombé dans beaucoup de pays Arabo-musulman, le côté tribal est apparu mais aussi celui nationaliste et politico-religieux. Ce dernier surtout, constitue un vrais unificateur. L'idée générale, qui uni du petit berger au fin fond de la chine au prince homme d'affaire Saoudien en passant par le travailleur père de famille, est de combattre l'état d'Israël et ses alliés pour libérer la Palestine. Tout le monde vous dira aussi qu'il est prêt à participer a une guerre sainte contre l'occident directement ou indirectement à cause de son ingérence dans les affaires musulmane. De même, les chiites et les sunnites et autres factions du genre sont, malgrés leurs divergences fondamentales prés à laisser de côté touts ce qui les séparent pour combattre l'ennemi commun et cela c'est clairement manifesté en Irak et au Liban; Les sunnites et les chiites qui s'entretue mais qui frappent aussi les occidentaux s'ils n'obtiennent plus assez d'avantage d'eux contre leur ennemi ou si les occidentaux les empêche de faire leurs affaires ou encore si des factions apparaissent dans les factions (Wahhabites en Arabie Saoudite, Chiite de l'Irak, Seigneur de guerre en Afghanistan et en somalie, etc...).
Le côté politico-religieux, ou la notion relativement abstraite - car plus utopique que concrète - de oumma (communauté de croyants), sont des unificateurs tout relatifs qui ne parviennent pas à dépasser les antagonismes particuliers. Dans les faits le monde arabo-musulman reste profondément divisé et antagoniste et certaines entités (Qatar, Saoud, etc) tentent d'imposer leur vision géopolitique et religieuse au reste du monde arabo-musulman, avec pour effet de déstabiliser toute la région.

L'idée de mener le djihad contre l'occident et Israël est là, oui ; mais elle ne se concrétise que très peu - statistiquement parlant - en actes et ne parvient que rarement à atteindre sa cible. Par ailleurs, la plupart des victimes du djihad demeurent arabes et musulmanes, ou arabo-chrétiennes. L'occident ou Israël trinquent ainsi infiniment moins des effets du djihad que les arabes, les maghrébins, etc. C'est en fait le monde arabo-musulman qui souffre le plus, directement et indirectement, de la haine que les fondamentalistes, les djihadistes, etc et les foules qui sont embrigadées par eux, portent à l'Occident et à Israël ; car cette haine - chronophage et énergivore - empêche une bonne partie du monde arabo-musulman de remettre en question ses fondamentaux, d'évoluer, de commercer avec le reste du monde, de se développer, etc. La haine devient toxique.
Dans les faits la division en nations et en états indépendants, considérés comme une hérésie par les partisans du califat islamique et les irrédentismes entre clans et tribus, restent une réalité géopolitique sur le terrain.

Concernant l'alliance sunnites-chiites, elle est un fait, dans une minorité de cas ; tandis que nous pouvons paradoxalement constater des alliances entre druzes musulmans et israéliens contre les arabes, ou entre chrétiens maronites et membres du Hezbollah chiite au Liban, etc. Des alliances de circonstances ; opportunistes, souvent.

Sinon, en effet, les combattants chiites et sunnites qui s'affrontent savent aussi se liguer contre les occidentaux, pour défendre leurs trafics, leurs intérêts de clans, etc.

Au fond et dans les faits, ce sont généralement les intérêts claniques, tribaux, ou mafieux, qui l'emportent, même chez les djihadistes. L'islam, le djihad, ou l'exemple du prophète, devenant un prétexte pour légitimer leur action, ou leurs profits.

Tout ça pour dire que je suis d'accord avec toi, mais que le facteur religieux - variable selon ses acclimatations culturelles locales, ou ses écoles de pensée - ne fait pas le poids face aux réalités sociales, identitaires, etc sur le terrain et aux antagonismes entre groupes, factions, etc. L'occident n'a pas besoin de diviser le monde arabo-musulman pour mieux y régner, puisque ce dernier n'a jamais été réellement unifié - sauf et en partie seulement sous le joug du califat/empire ottoman - et homogène et qu'il demeure profondément et historiquement déchiré par les querelles de tribus, les vieilles rancunes, les complots de cour, etc. Par ailleurs, Lawrence d'Arabie avait particulièrement souffert pour fédérer les tribus arabes, belliqueuses et divisées, contre les ottomans.
Toutefois les théories du complot, qui ont un relatif succès dans les pays arabo-musulmans, donnent l'illusion à la population que c'est Israël, ou l'Occident, qui est à l'origine de cette division et de cette zizanie. L'illusion du complot permettait, jusqu'à présent, aux régimes arabes de faire croire à leurs populations qu'ils n'étaient pas les alliés, voir les complices, des chancelleries occidentales et israéliennes - bien qu'ils jouent toutefois, pour certains, un double jeu en soutenant le djihadisme anti-occidental et anti-israélien - et leur donnait une caution anti-occidentale et anti-israélienne/sioniste de façade. Mais ça ne fonctionne plus aussi bien qu'autrefois. clind'oeil

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias - La grande implosion/Rapport sur l'effondrement de l'Occident (Pierre Thuillier) - Mon scénario
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 11947
Localisation : En Dystopie
Emploi : Singe de l'Espace
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Modifications géopolitiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord - Page 12 Empty Re: Modifications géopolitiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

Message par BAROUD Jeu 3 Oct 2013 - 10:12

Mmmmm, c'est plus pervers qu'un casse-tête chinois scratch 

KrAvEuNn a écrit:Au fond et dans les faits, ce sont généralement les intérêts claniques, tribaux, ou mafieux, qui l'emportent, même chez les djihadistes. L'islam, le djihad, ou l'exemple du prophète, devenant un prétexte pour légitimer leur action, ou leurs profits.
D'ailleurs, le trafic dépasse le cadre des produits de contrebande de consommation domestique et Halal pour toucher au drogues, alcools et autre truc pas très catholique (C'est pas trop Halal tout ça Suspect). Mais aussi d'armes et d'explosif vendu au truand de tout bord. J'ai vue même, cette semaine, des tenu officielle de la police et de l'armée (complète) en vente au marché noir. Un grand marché a ciel ouvert de brocante et objet volée et de contrebande qui se tient le dimanche de 4h à 8h du matin à la périphérie de ma ville et qui n'est même pas surveillé par la police (Doit y avoir des gros légumes qui y font leur trafic fumeur).
L'essentiel est que si division il y a, il y aura vraiment une grosse fosse septique qui explosera et éclaboussera le monde entier.

________________________________________________________
Je suit comme le scorpion, je chasse tranquille, je fuit le danger, mais faut pas me marché dessus car je pique.

 cheers Que le meilleur de votre passé soit le pire de votre avenir ! cheers 

Présentation BAROUD
BAROUD
BAROUD
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 931
Localisation : Tunisie
Emploi : Agent de sécurité
Loisirs : Snorkeling - Bushcraft
Date d'inscription : 27/11/2010

http://arabsurvivalist.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Modifications géopolitiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord - Page 12 Empty Re: Modifications géopolitiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

Message par Philippe-du-75013 Jeu 3 Oct 2013 - 10:29

En ce moment il y a une grande campagne publicitaire "vacances en Tunisie" dans le métro parisien. A cette période en France on réserve pour la semaine de vacances que l'on prendra l'hiver ou au printemps plutôt dans un pays ou il fait encore chaud.
A mon avis pas grand monde n'irat.

________________________________________________________
"Ne participez pas à l’économie sans nécessité. Achetez aussi peu que possible. Réutilisez autant que vous le pouvez. Réduisez vos besoins physiques. Établissez des plans pour les réduire davantage" (Dimitri Orlov)
Philippe-du-75013
Philippe-du-75013
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2111
Age : 66
Localisation : IDF
Loisirs : Natation, vélo (déplacements non sportifs)
Date d'inscription : 24/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Modifications géopolitiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord - Page 12 Empty Re: Modifications géopolitiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

Message par KrAvEn Jeu 3 Oct 2013 - 10:54

BAROUD a écrit:Mmmmm, c'est plus pervers qu'un casse-tête chinois scratch
Lol ! Oui. C'est assez universel comme situation, concernant le double jeu, l'hypocrisie, l'aveuglement, le déni, etc, d'une partie des factions, gouvernements, élites, combattants, etc, je pense. On l'a vu avec les révélations de Wikileaks, concernant l'hypocrisie des chancelleries occidentales en matière de diplomatie, par exemple ; hypocrisie qui ne concerne pas uniquement ces chancelleries là, mais probablement les gouvernances de tous les pays du monde. Mais, pas de bol, seules les chancelleries étasuniennes ont été exposées aux révélations d'Assange.

Après, l'organisation des sociétés arabo-musulmanes en familles, clans, tribus, etc, concurrentes, le despotisme et la corruption de leurs élites et le degré d'endoctrinement politico-religieux auxquelles sont soumises les foules, n'arrange probablement pas la sauce.

Hypocrisie des élites arabes, des fondamentalistes et des djihadistes qui veulent vivre comme au temps du prophète, qui rejettent et honnissent l'occident mais qui, pour les uns, vont se faire soigner et investissent en Occident et, pour les autres, utilisent des véhicules, des armes, des téléphones cellulaires, des ordinateurs, de l'électroménager, etc, majoritairement produits par le mode de pensée et de vie occidental. Aveuglement des foules qui, pour partie, ne semblent pas constater ce paradoxe évident.  

Le double jeu n'est pas une exception en matière de politique, de business, etc.

Il y aurait beaucoup à dire sur l'hypocrisie et les antagonismes et paradoxes, ou dérives des autres sociétés et civilisations, notamment occidentales ; sur leurs modes de vie et de pensée, etc. Juste pour dire que je ne tiens pas à accabler le monde arabo-musulman, mais juste ici à tenter de cerner une partie du problème de fond, concernant le Moyen-Orient et l'Afrique du nord. clind'oeil

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias - La grande implosion/Rapport sur l'effondrement de l'Occident (Pierre Thuillier) - Mon scénario
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 11947
Localisation : En Dystopie
Emploi : Singe de l'Espace
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Modifications géopolitiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord - Page 12 Empty Re: Modifications géopolitiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

Message par Barnabé Ven 14 Fév 2014 - 13:22

Barnabé
Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5313
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Modifications géopolitiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord - Page 12 Empty Re: Modifications géopolitiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

Message par BAROUD Ven 14 Fév 2014 - 20:09

Il parait que le coup d'état n'a pas vraiment réussit. Je vient d'avoir ma mère au téléphone en Libye qui m'a assuré que tout était calme et il n'y a même pas de signe inhabituel de mouvement de troupes ou autres. Les média arabe disent que c'est surtout un coup de bluff sans réelle importance et que le gouvernement provisoire Libyen est encore au pouvoir et contrôle l'armée et la police.

________________________________________________________
Je suit comme le scorpion, je chasse tranquille, je fuit le danger, mais faut pas me marché dessus car je pique.

 cheers Que le meilleur de votre passé soit le pire de votre avenir ! cheers 

Présentation BAROUD
BAROUD
BAROUD
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 931
Localisation : Tunisie
Emploi : Agent de sécurité
Loisirs : Snorkeling - Bushcraft
Date d'inscription : 27/11/2010

http://arabsurvivalist.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Modifications géopolitiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord - Page 12 Empty Mise à jour : affaire du pétrolier nord-coréen Morning Glory et de la Libye

Message par Barnabé Mar 11 Mar 2014 - 22:58

(pour les modos : à fusionner avec un fil sur la Libye, s'il existe).

En résumé : pour la première fois, un pétrolier a réussi à charger du pétrole (le 8 et le 9 mars) dans l'un des ports de la Cyrénaïque (nord-est de la Libye). Ces ports sont complètement bloqués à cause du conflit entre le gouvernement auto-proclamé de Cyrénaïque, qui voudrait une quasi indépendance dans un système fédéral, et les autorités libyennes qui ne veulent pas en entendre parler. Ce conflit dure depuis début 2012 mais s'est amplifié avec notamment le blocage des ports pétroliers depuis l'été dernier.

Ce pétrolier battant pavillon nord-coréen, le Morning Glory, aurait ensuite été arraisonné par la marine libyenne le 10/03 et il aurait même essuyé des tirs... Mais il a réussi à leur fausser compagnie le 11/03 ! Cet échec a précipité la chute du premier ministre libyen, qui a été débarqué par le Congrès.

Les conséquences, pour le moment :
- Cet échec a précipité la chute du premier ministre libyen ;
- aucune réaction de la Corée du Nord ;
- quelques déclarations des USA (qui soutiennent le gouvernement libyen et ont des intérêts dans la compagnie pétrolière nationale), mais pas d'action côté américain.

En plus détaillé... c'est une longue histoire :

Peu de temps après la chute du pouvoir de Kadhafi, dès mars 2012, la Cyrénaïque, une région du nord-est de la Libye avec notamment des ports pétroliers, annonce sa semi-indépendance, dans une logique fédéraliste, et l'élection d'un parlement autonome. Evidemment, le pouvoir central n'est pas d'accord. "Cyrenaica, the eastern region of Libya, has elected a regional congress and declared semi-autonomy from the capital Tripoli. The “blatant call for fragmentation” of the country was condemned by Libya's ruling NTC." (Russia today).
"Les partisans du fédéralisme affirment agir sur la base de la Constitution de 1951, qui divisait le pays en trois régions : la Cyrénaïque, la Tripolitaine (ouest) et le Fezzane (sud), avant la suppression du système fédéral en 1963." (Le Monde)

La situation semble ensuite s'être durcie progressivement.

A partir de fin juillet-début août 2013, les ports pétroliers sont bloqués. 21/08/13 : "Libye: les terminaux pétroliers bloqués par des hommes armés" (RFI).

24/10/13 : les fédéralistes annoncent la création d'un gouvernement de Cyrénaïque. Auparavant, ils n'avaient qu'un parlement.

11/11/13 le gouvernement de Cyrénaïque annonce la création de sa propre compagnie gazière et pétrolière. Evidemment, il s'agit de vendre le gaz et le pétrole pour son propre compte, et non plus celui de la compagnie nationale. Le gouvernement central annonce qu'il s'opposera militairement à toute exportation de pétrole par ces rebelles.

07/01/14 : nouvelle escalade : la Libye annonce avoir tiré des coups de semonce pour éloigner un pétrolier qui s'approchait d'un port contrôlé par les rebelles. "Libya's navy said it opened fire on Sunday after a Maltese flagged oil tanker tried to approach Es Sider" (Reuters)

Le 08/03/14, arrivée du pétrolier Morning Glory au port d'Al-Sedra. Même si ça fait des mois que les fédéralistes ont annoncé qu'ils allaient vendre du pétrole... ça serait, en fait, le premier pétrolier à réussir à entrer dans un port contrôlé par les fédéralistes, et à charger du pétrole. D'où une nouvelle escalade dans les déclarations :
« Nous annonçons aux Libyens et au monde entier que nous avons entamé les exportations du pétrole », a déclaré Abd-Rabbo Al-Barassi, président du bureau exécutif de la Cyrénaïque, équivalent de premier ministre d'un gouvernement local formé en août par ces partisans d'une autonomie de leur région au sein d'une fédération libyenne.
(...)
« Si le navire n'obtempère pas, il sera bombardé par l'armée de l'air ou il sera intercepté en mer par la marine », a prévenu M. Chérif (vice-ministre libyen de la défense)" Le Monde.

Vers le 09 et 10/03 déclarations contradictoires : la Libye annonce avoir arraisonné le navire et même l'avoir endommagé par des tirs ; les rebelles annoncent qu'ils le contrôlent toujours.

10/03, annonce forte : "Le président du Congrès général national libyen (Parlement) a annoncé, le 10 mars, avoir décidé de former une force armée pour lever le blocage des terminaux imposé depuis juillet 2013 par des partisans du fédéralisme" (source Ecofin).
Bon, il ne suffit pas de le dire... Ça fait 7 mois qu'ils ont perdu le contrôle sur ces ports, il serait temps qu'ils s'en occupent ! Mais vont-ils réussir à rassembler suffisamment de forces armées pour réussir cette opération ?

10/03 : Il semblerait qu'en fait, le pétrolier a bien été temporairement sous contrôle de navires de la marine libyenne. Mais, constatant le mauvais temps, et le fait que les (probablement très petits) navires de la marine ne pourraient pas le suivre, le pétrolier est tout simplement parti vers la haute mer, sans dire au revoir ! Ça s'est passé à l'aube du 11 mars si j'ai bien compris.

11/03, le premier ministre libyen est débarqué, pour son incapacité à résoudre les problèmes séparatistes mais aussi à résoudre la crise pétrolière, comme ce départ d'un premier pétrolier venait juste de le confirmer :
"Le premier ministre libyen a été démis mardi 11 mars de ses fonctions par le Parlement, à l'issue d'un long bras de fer entre l'exécutif et le législatif qui a quasiment paralysé le pays en proie au chaos et à des velléités séparatistes.
« Le Congrès a voté pour le retrait de la confiance au premier ministre, Ali Zeidan, avec 124 voix et a chargé le ministre de la défense, Abdallah Al-Theni, d'assurer l'intérim jusqu'à la nomination d'un nouveau chef de gouvernement dans un délai de deux semaines », a annoncé le Congrès général national (CGN, Parlement), la plus haute autorité politique du pays."
" (Le Monde)
Un autre article pas mal fait de Libé : http://www.liberation.fr/monde/2014/03/12/le-premier-ministre-libyen-renverse-par-un-petrolier_986420

Les USA soutiennent le gouvernement libyen car ils ont des capitaux dans la compagnie nationale de pétrole : "The State Department backed Libya with a strong statement over the weekend, sharply condemning the mysterious tanker and noting that Libyan oil belongs to the Libyan National Oil Company and joint venture partners, which include several American oil companies. “This action is counter to law and amounts to theft from the Libyan people,” said Jen Psaki, a State Department spokeswoman. “Any oil sales without authorization from these parties places purchasers at risk of exposure to civil liability, penalties and other sanctions in multiple jurisdictions.”" (NY Times)
Il ne fait pas de doute que les USA suivent le pétrolier par satellite. Toute la question est donc maintenant de savoir si les USA vont prendre des mesures pour empêcher le pétrolier d'aller là où il veut.

Il faut quand même se demander ce que ce pétrolier sous pavillon nord-coréen foutait là. Apparemment, le pétrolier appartient à un armateur saoudien et a pris le pavillon nord-coréen seulement depuis 15 jours.
- Est-ce une initiative privée, motivée uniquement par l'appât du gain ? Dans ce cas, le pavillon nord-coréen serait un pavillon de complaisance comme un autre. Dans ce cas, la logique serait de revendre la cargaison rapidement à des acheteurs peu regardants (le Nigeria a été évoqué).
- On peut imaginer que la Corée du Nord est intéressée de façon très prosaïque par l'approvisionnement en pétrole, surtout qu'apparemment c'est du pétrole de très haute qualité.
- Le pavillon nord-coréen pour un pétrolier est semble-t-il très inhabituel ; certains analysent cette affaire comme une provocation politique délibérée de la Corée du Nord envers les USA : http://www.americanthinker.com/blog/2014/03/north_koreas_dear_leadersails_into_the_mediterranean.html

Donc, les suites à surveiller :
- que va devenir ce pétrolier ?
- Est-ce que les USA vont faire quelque chose, officiellement, ou en opération clandestine ?
- la Corée du Nord va-t-elle réagir ?
- est-ce que le gouvernement libyen va réussir à reprendre les terminaux pétroliers par la force ?
- est-ce que le gouvernement libyen va réussir à sortir du chaos politique créé par les fédéralistes à la suite de la chute de Kadhafi ?


Dernière édition par Barnabé le Mer 12 Mar 2014 - 11:54, édité 1 fois
Barnabé
Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5313
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Modifications géopolitiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord - Page 12 Empty Re: Modifications géopolitiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

Message par Barnabé Mer 12 Mar 2014 - 20:28

L'ex-premier ministre libyen Ali Zeidan a donc été déposé par un vote le 11/03. Le jour même, il lui a été interdit de quitter le territoire. Raté, il a un pris un avion, qui a fait une escale à Malte. Il est reparti pour un autre pays européen ; l'Allemagne, croit savoir ce site : http://www.ansamed.info/ansamed/en/news/sections/politics/2014/03/12/Zeidan-flees-Libya-Sources-he-in-Germany-_10219488.html

La force armée libyenne destinée à reprendre les ports pétroliers serait déjà à l'oeuvre, d'aprèsle Financial Times. Ces forces auraient repris Syrte après moins d'une heure de combat, dit un religieux de la mosquée de cette ville. Il dit aussi que les forces armées des rebelles seraient limitées à 200 hommes et 40 véhicules pour toute la région. http://www.ft.com/cms/s/0/31a445d8-a9f5-11e3-8bd6-00144feab7de.html
Barnabé
Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5313
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Modifications géopolitiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord - Page 12 Empty Re: Modifications géopolitiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

Message par Barnabé Jeu 13 Mar 2014 - 8:45

D'après Reuters, la Corée du Nord dément toute implication. D'après un officiel nord-coréen, le bâtiment appartenant à une société egyptienne, était sous pavillon nord-coréen depuis février. La Corée du Nord lui aurait demandé explicitement, quand ils ont été au courant, de ne pas quitter le port avec du pétrole chargé auprès des rebelles. La Corée du Nord considère désormais que le navire transporte une marchandise de contrebande donc illégale et en conséquence, elle a résilié son pavillon nord-coréen.

Apparemment, la Corée du Nord n'y est pour rien, ou en tout cas, se désolidarise désormais du navire. Voilà la théorie conspirationniste de la provocation délibérée envers les USA qui disparaît.

Au final, cela ressemble désormais surtout à un incident entre un navire marchand privé et la marine lybienne, et cet incident constitue, de plus, un niveau supplémentaire franchi dans les problèmes politiques internes de la Lybie, avec le limogeage du premier ministre et les manoeuvres militaires engagées pour reprendre les ports pétroliers. Ca pourrait même évoluer en guerre civile. Mais ce n'est pas une crise internationale qui pourrait dégénérer.

Il est désormais clair que ceux qui ont annoncé un navire nord-coréen en flamme après une attaque de la Libye, celle-ci étant soutenue par les USA, ont voulu volontairement montrer l'incident sous un jour de crise internationale possible, voire d'affrontement armé international. Désolé d'avoir relaté l'affaire d'abord sur ce ton catastrophiste, mais il était à ce moment-là impossible de démêler toute l'histoire.

d'ailleurs, ces gens avaient peut-être raison. Je reprends la phrase avec quelques ajouts : un navire (marchand battant pavillon) nord-coréen en flamme (temporairement, en tout cas c'est que le dit le gouvernement libyen) après une attaque (de faible ampleur des petits navires) de la Libye, celle-ci étant soutenue (de très loin) par les USA.

Ce qui manquait juste comme info, c'est ce que j'ai mis entre parenthèses. C'est que la Corée du nord n'en avait rien à foutre de ce navire égyptien sous pavillon de complaisance, et que les USA, une fois qu'ils ont ont fait quelques déclarations, ne vont pas se mouiller davantage, ils ont d'autres chats à fouetter.

Extrait de la dépêche Reuteurs :
(Reuters) - North Korea denied on Thursday any responsibility for an oil tanker that loaded crude from a Libyan rebel-held port and fled the OPEC member state's attempt to seize it, saying the vessel that carried its flag was operated by an Egyptian firm.
(...)
North Korea said the tanker violated its laws, and a contract with the Alexandria-based company by carrying contraband cargo, and it had notified Libya and the International Maritime Organization of severing all association with the ship.

"Therefore, the ship has nothing to do with the DPRK at present and it has no responsibility whatsoever as regards the ship," the North's Maritime Administration said in a statement carried by the official KCNA news agency.

DPRK is short for the North's official name, the Democratic People's Republic of Korea.

Le Guardian considère qu'il y a un risque de guerre civile.

http://www.theguardian.com/world/2014/mar/13/libya-ali-zeiden-threat-civil-war

The day after Zeidan's removal, the powerful Misrata militia, allied to congress, launched an offensive to retake the blockaded oil terminals, storming the base of an army special forces unit – the Zawiya Martyrs brigade – in the central city of Sirte, leaving five people dead.

Within hours, federalist militias, backed by some units from Libya's small regular army, had set up a defence line at the Red Wadi, a natural feature that blocks the way to the oil ports.

Traduction :
Le jour après la destitution de Zeidan, la puissante milice de Misrata, qui est alliée au Congrès, a lancé une offensive pour reprendre les terminaux pétroliers bloqués, attaquant par surprise la base d'une unité des forces spéciales de l'armée (les brigades des Martyres de Zawiya) dans la ville centrale de Syrte, faisant 5 morts.

Quelques heures plus tard, les milices fédéralistes, appuyées par quelques unités de la petite armée régulière libyenne, avait érigé une ligne de défense à Red Wali, un obstacle naturel qui bloque la route vers les ports pétroliers.

On voit, à cette énumération des forces en présence, qu'il n'y a pas l'armée régulière d'un côté, et des rebelles de l'autre. Il y a des milices des deux côtés, issues de la guerre civile à l'époque de Kadhafi, et qui continuent à sévir dans le pays. On voit aussi que des unités de l'armée lybienne seraient du côté des fédéralistes : ah bon... Boh, on n'est plus à ça près !

Le leader du congrès dit qu'il donne deux semaines aux rebelles pour libérer les ports pétroliers, sinon il attaque avec sa milice de Misrata. En face, ils répondent : même pas peur.

Bref, les belligérants des deux côtés disent qu'ils sont forts et qu'ils se battront. Ca va peut-être évoluer en guerre civile. Sauf si la milice de Misrata et le Congrès l'emportent rapidement. Et encore... Par ailleurs, il y a un potentiel de déstabilisation de la région... Affaire à suivre.

(c'est marrant, ça n'a pas l'air d'intéresser grand monde. Faut dire qu'entre la Crimée, un avion qu'on retrouve pas, et l'affaire Sarkozy qui devient l'affaire Taubira, la Libye, on a pas trop le temps d'y penser, hein.)
Barnabé
Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5313
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 12 sur 18 Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13 ... 18  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum