Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments Empty Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments

Message par Valorn le Lun 27 Déc 2010 - 22:36

Des articles sur les différents pics: http://www.24hgold.com/francais/contributeur-or-argent-pic-de-tout.aspx?contributor=Pic+de+tout
Plus spécifiquement sur les métaux:
http://terresacree.org/petrole4.htm
Quand à savoir la véracité de ceux-ci, je suis assez neutre.
Une seule chose à laquelle je crois peu, la théorie du pic du pétrole car il a déjà eu lieu mais sur base de la théorie occidentale du pétrole biologique.
Je crois beaucoup plus à la théorie Russe, brièvement expliquée ici: http://petrole-abiotique.blogspot.com/2005/09/do-vient-la-thorie-du-ptrole-abiotique.html
A vous de lire les arguments de celle-ci et de vous forgez une opinion.


Dernière édition par Valorn le Mer 29 Déc 2010 - 11:56, édité 1 fois

Valorn
Membre

Masculin Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 27/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments Empty Re: Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments

Message par tarsonis le Mar 28 Déc 2010 - 8:09

Salut !

Valorn a écrit:
Je crois beaucoup plus à la théorie Russe, brièvement expliquée ici: http://petrole-abiotique.blogspot.com/2005/09/do-vient-la-thorie-du-ptrole-abiotique.html
A vous de lire les arguments de celle-ci et de vous forgez une opinion.

Le but de ce topic n'est pas vraiment d'établir ou non la preuve de l'existence du pétrole abiotique, mais de savoir si une matière première va manquer dans un avenir proche. Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments 310536
A savoir, le pic pétrolier "biologique" a effectivement été dépassé selon la plupart des scientifiques. D'où l'espoir de certains pour le pétrole abiotique (surtout ceux qui ne veulent pas remettre en cause leur économie). Mais si ce dernier est des millions de fois plus cher à extraire du sous-sol que le pétrole biologique, on retourne au même point. Cet aspect est alors important ici, mais n'est pas souvent développé par les défenseurs de la thèse.
Nous aurions effectivement dépassé le pic pétrolier, mais avec des réserves de pétrole "biologique" encore abondantes, dont le prix d'extraction peut atteindre des sommes encore inédites (à savoir que le taux de récupération des gisements tourne autour de 35% à peine).
C'est un peu comme l'uranium, dont le pic arrivera probablement dans 70 ans. Pourtant, la terre de votre potager en contient en moyenne 3g/tonne, mais les coût d'extraction seraient si importants que l'on se tourne vers les oxydes riches. Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments 310536

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8895
Age : 33
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments Empty Re: Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments

Message par Valorn le Mar 28 Déc 2010 - 12:05

tarsonis a écrit:
Le but de ce topic n'est pas vraiment d'établir ou non la preuve de l'existence du pétrole abiotique, mais de savoir si une matière première va manquer dans un avenir proche. Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments 310536
Tenter de savoir si une matière première va manquer dans un avenir proche est justement la raison du lien que j'ai mis.Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments 310536
Si la théorie occidentale du pétrole "biologique" est invalidée au profit de celle du pétrole "abiotique", cela sape l'entièreté des fondements et des analyses du pic pétrolier.
Le pétrole abiotique provenant des strates terrestres abyssales, les réserves réelles seraient probablement gigantesques.

tarsonis a écrit:
A savoir, le pic pétrolier "biologique" a effectivement été dépassé
selon la plupart des scientifiques. D'où l'espoir de certains pour le
pétrole abiotique (surtout ceux qui ne veulent pas remettre en cause
leur économie). Mais si ce dernier est des millions de fois plus cher à
extraire du sous-sol que le pétrole biologique, on retourne au même
point. Cet aspect est alors important ici, mais n'est pas souvent
développé par les défenseurs de la thèse.
Je dirais que les scientifiques qui défendent le pic pétrolier "biologique" sont quasiment uniquement des occidentaux.
Trois éléments m'ont fait m'intéresser à la théorie Russe:
1) La progression exponentielle de la Russie au sein des pays producteurs de pétrole, la Russie qui était un pays mineur, voir inexistant en terme de production pétrolière et gazière est désormais un acteur majeur, deuxième derrière l'Arabie Saoudite pour le pétrole.
2) Une grosse partie des puits Russes ont été creusés dans des zones jugées stérile par la théorie "biologique" mais rentable selon la théorie "abiotique", le taux de succès a été de 60% alors que les recherches basées sur la théorie "biologique" ont un taux de succès de 10%.
Ces résultats et la montée de la Russie ont poussés les USA et l'Angleterre a vouloir étudier la théorie "Abiotique" et les méthodes utilisées, Les Russes ont répondus "non".
3) Vu l'étendue de certains champs, si on s'en réfère à la théorie "biologique", il aurait fallu des condensés de matières organiques (dinosaures, algues, ...) de plusieurs kilomètres cubes, situé au même endroit et compressés, la providence fait bien les choses. :-)

Il n'y a pas de différence entre le pétrole dit "biologique" bon marché et le pétrole "abiotique", c'est le même.
La différence entre les théories concerne la formation du pétrole.
Pour les Russes, il vient des profondeurs abyssales de la terre, le pétrole est apparu au moment de la formation de la terre par réaction chimique et remonte des strates en fonction des mouvements de l'écorce terrestre.
Pour les Américains/Anglais, le pétrole a été formé à partir de résidus biologiques au cours de millions d'années et donc les réserves seraient extrêmement limitées.
La seule contrainte pour la théorie Russe est donc de pouvoir creuser des puits à des profondeurs suffisantes, au bon endroit et apparemment, ils se débrouillent plutôt bien. :-)
Elle n'est donc pas liée aux méthodes des pétroles atypiques lourds, extra-lourds (sables bitumineux) et aux condensats qui eux ont effectivement des coûts d'extractions importants.

Je crois qu'il est intéressant d'étudier une théorie avant de la rejeter pour pouvoir se forger une opinion critique.
A l'époque de Marco Polo, tous les savants pensaient que la terre étaient plate, ils avaient tords. :-)
Je ne dis pas non plus que cette théorie est juste mais simplement que vu les succès obtenus par les Russes dans ce domaine, on ne peut pas la balayer d'un revers de main sans l'analyser.
Ceci est dans l'optique du sujet puisqu'il a pour but de déterminer si une ressource va manquer ou pas, dans ce cas-ci le pétrole.

Par contre, je suis beaucoup plus inquiet pour les réserves alimentaires produite par la terre ou la mer. pale

Valorn
Membre

Masculin Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 27/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments Empty Re: Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments

Message par tarsonis le Mar 28 Déc 2010 - 12:20

Salut !
Valorn a écrit:
Je crois qu'il est intéressant d'étudier une théorie avant de la rejeter pour pouvoir se forger une opinion critique.
A l'époque de Marco Polo...

Si tu lis bien mon propos, je ne réfute pas la thèse du pétrole abiotique, je dis :

Mais si ce dernier est des millions de fois plus cher à extraire du sous-sol que le pétrole biologique, on retourne au même point.Cet aspect est alors important ici, mais n'est pas souvent développé par les défenseurs de la thèse.

Donc je te demande s'il est possible d'extraire du pétrole "abiotique" (avec des arguments et des sources sérieuses), si oui pour quel coût (tu parles de "profondeur suffisante" ) ?
A quel rythme remonte-il à la surface (période de renouvellement) ?
Le pétrole supposé biotique se renouvelle théoriquement, mais sur une échelle de plusieurs centaines de milliers d'années. Si la migration prend autant de temps depuis les profondeurs, le problème reste le même.

S'il n'y a pas de pétrole abiotique, nous aurons achevé l'ère de la société thermo-industrielle avec pourtant encore beaucoup de réserves de pétrole dans le sous-sol, puisqu'il aurait un coût d'extraction trop élevé. Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments 310536


Dernière édition par tarsonis le Mar 28 Déc 2010 - 12:42, édité 1 fois (Raison : orthographe)

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8895
Age : 33
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments Empty Re: Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments

Message par serilynpayne le Mar 28 Déc 2010 - 12:25

les russes pro des forages ?
ça c'est un forage de gaz qui a foiré en feu depuis ... je sais plus mais au moins 10 ans , et impossible à arrêter
https://www.youtube.com/watch?v=RETd9C7JO74

puis les forages profonds , dits SG3, pour les arrêter y'a ça :

" Le tir de la bombe russe était de 30kt (deux fois Hiroshima), le champ de gaz était au sud de Boukhara (maintenant en Ouzbekistan) L’engin a détonné dans une couche de craie de 200 mètres dépaisseur, à 35 mètres du puits, à 1500 mètres de profondeur, et le gaz s’est arrêté de jaillir 25 secondes après. Il semble qu’il n’y a pas eu de contamination trop importante en surface. (mais cela, c’est dans le sens que les russes donnent à cette notion…)"

quand au pétrole abiotique !! c'est à mon humble avis une vaste fumisterie .

________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
serilynpayne
serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3240
Age : 56
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments Empty Re: Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments

Message par Canis Lupus le Mar 28 Déc 2010 - 19:14

tarsonis a écrit:C'est un peu comme l'uranium, dont le pic arrivera probablement dans 70 ans. Pourtant, la terre de votre potager en contient en moyenne 3g/tonne, mais les coût d'extraction seraient si importants que l'on se tourne vers les oxydes riches. Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments 310536
70 ans ? C'est une grande fable ! On lisse la courbe avec les armes nucléaires reconditionnées en "combustible", la fin est proche ! (Si je retrouve l'article je le poste)

________________________________________________________
Blog update : Reading: 'Street Survival Skills' by FerFAL - part 1/2


¤  "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point." - La Fontaine  ¤  Très cher BOB ...  ¤  "An ounce of action is worth a ton of theory."¤
Canis Lupus
Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3780
Age : 34
Date d'inscription : 16/11/2006

http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments Empty Re: Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments

Message par KrAvEn le Mar 28 Déc 2010 - 19:20

Salut !

Que le pétrole soit abiotique ou pas, importe peu ; ce qui compte c'est la disponibilité, l'accessibilité et le taux de renouvellement. C'est-à-dire : quelles sont les réserves disponibles ? Ce pétrole est-il facilement accessible ? A quel rythme se forme t-il ?
En gros : désormais on découvre moins de pétrole que l'on en consomme, on l'extrait avec de plus en plus de difficultés, de plus en plus profond et de moins bonne qualité (schistes bitumeux, etc) et les puis ne se renouvellent pas à un rythme supportable (au rythme où on les exploitent).
Pour que la théorie soit intéressante et, surtout validée, il faudrait que l'on constate que les puis se remplissent rapidement, ou bien que l'on trouve du pétrole où l'on est pas supposé en trouver (bassins sédimentaires anciens). Si les puis se remplissent, ou si les stocks se renouvellent à un rythme soutenu, ce pétrole devrait jaillir de terre par un effet de pression (principe de la bouteille de champagne sous pression que l'on ouvre soudainement). Force est de reconnaitre que le pétrole ne coule pas à flot.
Bref : abiotique ou pas, la panne sèche semble, de toute manière, se profiler ; puisque les puis ne se reconstituent pas au rythme où on les épuisent et que le pétrole abiotique, s'il existe, ne remonte pas de lui-même par le jeu de la pression.

@+


Dernière édition par KrAvEuNn le Mar 28 Déc 2010 - 19:27, édité 1 fois

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - The Host Of Seraphim - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias


Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments Le_blo15  Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments Fiches11 Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments Facebo11
Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments Twitte14
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7636
Localisation : Over the raimbow
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments Empty Re: Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments

Message par tarsonis le Mar 28 Déc 2010 - 19:27

Salut !
Canis Lupus a écrit:
70 ans ? C'est une grande fable ! On lisse la courbe avec les armes nucléaires reconditionnées en "combustible", la fin est proche ! (Si je retrouve l'article je le poste)

Oui, c'est extrêmement optimiste, en supposant que la construction de centrales n'augmente pas excessivement, et que l'on passe vite à la génération des réacteurs au plutonium.... affraid

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8895
Age : 33
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments Empty Re: Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments

Message par MonteRosso le Mar 28 Déc 2010 - 20:08

De toute façon, il suffit de regarder les projets de valorisation des déserts avec du solaire pour comprendre que les principaux pays producteurs du moyen orient sentent le vent changer de direction.
La seule grande inconnue étant la Russie avec actuellement les plus grandes réserves de pétrole du monde.
je ne serais pas surpris de connaître les projets de substituts au pétrole... Suite aux différents "chocs" que nous nous sommes pris dans les dents, j'imagine que des projets sont dans ces cartons, attendant que l'argent généré par la consommation de pétrole soit "pompé" au maximum.

________________________________________________________
"Garde toi, je me garde"
MonteRosso
MonteRosso
Animateur

Masculin Nombre de messages : 1570
Localisation : :noitasilacoL
Emploi : :iolpmE
Loisirs : :srisioL
Date d'inscription : 29/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments Empty Re: Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments

Message par Canis Lupus le Mar 28 Déc 2010 - 20:59

Valorn a écrit:Je crois beaucoup plus à la théorie Russe, brièvement expliquée ici: http://petrole-abiotique.blogspot.com/2005/09/do-vient-la-thorie-du-ptrole-abiotique.html
A vous de lire les arguments de celle-ci et de vous forgez une opinion.
Mon opinion après avoir lu une grande partie des messages postés sur ce blog, c'est que le pétrole n'est pas abiotique. C'est du brassage de vent ce blog ! Ce n'est que conneries après conneries. Rolling Eyes Et puis c'est un conspirationniste le gars, et les conspirations ne sont pas les bienvenues sur notre forum.

________________________________________________________
Blog update : Reading: 'Street Survival Skills' by FerFAL - part 1/2


¤  "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point." - La Fontaine  ¤  Très cher BOB ...  ¤  "An ounce of action is worth a ton of theory."¤
Canis Lupus
Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3780
Age : 34
Date d'inscription : 16/11/2006

http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments Empty Re: Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments

Message par serilynpayne le Mar 28 Déc 2010 - 21:03

salut la tribu

encore une fois y'a pas de projets dans les cartons . il existe des idées , par ex: mettre des panneaux solaires dans les déserts, mais pas à court terme.(reste encore qu'il faut transporter cette énergie...)
définition de Pénurie : manque de ce qui est nécessaire

donc , soit faire en sorte que les futures pénuries probables ne nous touchent pas par le fait que l'on a trouvé des alternatives personnelles ou collectives, soit stocker cette matière en quantité suffisante pour pallier a un manque et en travaillant pour trouver un substitut .
par exemple : le stockage du savon . Aucun intérêt si on est Olduvaïen

Very Happy

________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
serilynpayne
serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3240
Age : 56
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments Empty Re: Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments

Message par Canis Lupus le Mar 28 Déc 2010 - 21:32

Juste pour enfoncer le clou sur cet ignare de bloggeur partisan de la théorie du pétrole abiotique, je vous invite à lire un de ses billets très argumentés : Les bombes atomiques n'existent pas .
lol!

________________________________________________________
Blog update : Reading: 'Street Survival Skills' by FerFAL - part 1/2


¤  "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point." - La Fontaine  ¤  Très cher BOB ...  ¤  "An ounce of action is worth a ton of theory."¤
Canis Lupus
Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3780
Age : 34
Date d'inscription : 16/11/2006

http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments Empty Re: Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments

Message par Valorn le Mar 28 Déc 2010 - 23:07

J'étais en train de faire des recherches plus approfondies sur le pétrole abiotique mais je vais en rester là sur ce sujet, juste pour résumer les deux théories:
La thèse du pétrole biologique date du 18 siècle et en gros les nappes de pétrole sont du à la dégradation d'organismes biologiques, les plantes, les dinosaures, les poissons préhistoriques que la nature à regroupé aux travers des millénaires en nappe pour les transformer en pétrole.
La thèse du pétrole Abiotique date de la fin du 19 siècle et est basée sur la chimie de la planète.
Je ne sais pas si l'une est plus valable que l'autre, simplement avant de rire d'une théorie, j'essaye d'en analyser la pertinence.
Je m'étais posé la question au vu de la montée fulgurante de l'URSS dans le domaine des hydrocarbures, si quelqu'un peut me l'expliquer il est le bienvenu.
Ici, on peut trouvé un détracteur de la théorie abiotique: http://www.notrefumier.fr/la-%C2%AB-controverse-%C2%BB-du-petrole-abiotique/1112
J'ai sans doute mal choisis, au vu des remarques, le site d'un défenseur de cette théorie mais c'est apparemment un article qui a été copier/coller sur différents sites.
A noter si vous prenez la peine de lire l'article que le défenseur de la thèse biologique évoque pour la défendre une vie antérieure sur Mars et donc extra-terrestre... :-)

Mon approche est en général différente, je ne cherche pas à savoir si le gars qui écrit une chose est un idiot ou pas mais si cette chose est vérifiable.
J'ai cette approche depuis que j'ai vu et applaudis des gens qui allaient sauver le monde des armes de destructions massives et libérez un peuple.
Pour après avoir vu ces mêmes personnes dire que finalement il n'y avait pas d'armes massives.
Pour ensuite voir le peuple "libéré" générer plus de pertes parmis les libérateurs que son armée régulière défaite.
Ceci n'est pas de la conspiration mais de l'information diffusée sur les grands médias.
Depuis, avant d'applaudir et de décréter une chose idiote, je tente de la vérifier, simple approche scientifique.

Les remarques de Serilynpayne en fait sont très valables si elles sont réelles et vérifiables en dehors de Youtube.
Un puit de gaz qui brule depuis dix ans et une bombe russe de deux fois Hiroshima pour stopper un puit de gaz.
Dans la théorie abiotique, il faut creuser extrêmement profonds, ce qui sous-entend une pression monstrueuse sur les nappes de pétrole ou de gaz, c'est de la physique de base.
Les puits de pétroles aux USA étaient "soufflés" avec de la dynamite dans le temps mais peut-être que les Russes n'ont pas encore inventés la dynamite. Ici, c'est du gaz mais bon, le gaz et les techniques pour le contenir ne sont connues que chez nous, un peu léger. :-)
Puis il y a l'épisode BP dans le golfe du Mexique, on parle potentiellement d'un seul système de sécurité défaillant et les autres systèmes?
A ces profondeurs, on ne creuse pas avec juste un couvercle qu'un technicien vient refermé en cas de problème.


Dernière édition par Valorn le Mer 29 Déc 2010 - 11:57, édité 2 fois

Valorn
Membre

Masculin Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 27/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments Empty Re: Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments

Message par Canis Lupus le Mar 28 Déc 2010 - 23:28

Valorn a écrit:J'ai sans doute mal choisis, au vu des remarques, le site d'un défenseur de cette théorie mais c'est apparemment un article qui a été copier/coller sur différents sites.
Tu t'enfonces garçon !
D'abord quand tu cherches les autres exemplaires de cet "article" (alias torchon à vaisselle), tu ne trouves qu'une poignée de copies, et qui sont de cinq ans postérieures à l'original. Ensuite ce guignol de bloggeur est un affabulateur complet malgrè son aptitude pour les calculs simples et stupides : ses arguments sont farfelus et ses raisonnements fichtrement tordus.
C'est un révisionniste, un négationniste, un conspirationiste, un fumiste, un pompiste, que sais-je encore... :rpt: Et tous les crétins qui prêchent cette théorie sont à ranger dans le même carton.

Non, je ne suis pas un serviteur de la "clique" qui contrôle le monde, non, je ne suis pas payé par les compagnies pétrolières, oui j'ai l'esprit critique et oui j'ai potassé la physique-chimie après le bac Rolling Eyes

________________________________________________________
Blog update : Reading: 'Street Survival Skills' by FerFAL - part 1/2


¤  "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point." - La Fontaine  ¤  Très cher BOB ...  ¤  "An ounce of action is worth a ton of theory."¤
Canis Lupus
Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3780
Age : 34
Date d'inscription : 16/11/2006

http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments Empty Re: Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments

Message par Valorn le Mar 28 Déc 2010 - 23:50

Pour ma part, à 25 ans, je ne traitais pas les autres de garçon car j'en étais encore un.
Je vais poser une seule question, expliques moi pourquoi la théorie "Biologique" te semble si solide?
Pour ma part, je n'ai pas la prétention de dire que la théorie abiotique est solide, simplement elle mérite une part d'attention car elle n'a jamais été réellement étudié chez nous.
De plus, la montée en puissance de la Russie au niveau des hydrocarbures n'a jamais été expliquée non plus.
Si tu as potassé la physique-chimie après le bac et si tu es si sur de tes convictions, démontres avec une argumentation solide pourquoi cette théorie repose sur du vent?
J'en suis pour ma part incapable car je manque de documentation, par contre la base ne me semble pas ridicule, si pour toi elle l'est explique la par la physique et la chimie, s'il te plait?
Si ton explication se résume à "C'est un révisionniste, un négationniste, un conspirationiste, un fumiste, un pompiste, que sais-je encore... Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments 583389 Et tous les crétins qui prêchent cette théorie sont à ranger dans le même carton.", je te range dans le même carton, désolé.

Valorn
Membre

Masculin Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 27/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments Empty Re: Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments

Message par Valorn le Mar 28 Déc 2010 - 23:51

PS: Il faut deux "n" à conspirationniste. ;-)

Valorn
Membre

Masculin Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 27/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments Empty Re: Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments

Message par Valorn le Mer 29 Déc 2010 - 0:37

En dehors des questions à Lupus, le sujet est clos pour moi concernant la théorie abiotique, cela me semblait intéressant simplement.
Dans tous les cas actuellement, ce qui m'inquiète réellement est un écroulement du système fiduciaire et de la dette des états.
Ce risque n'est pas pour dans dix, vingt ou 50 ans mais sur du très court terme, 1 an ou deux selon l'évolution actuelle.
J'ai vu un sujet sur la "crise économique", je pense que c'est le bon endroit ou poster?
Merci.

Valorn
Membre

Masculin Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 27/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments Empty Pétrole abiotique : infos, sources, arguments

Message par KrAvEn le Mer 29 Déc 2010 - 6:14

Salut !
Valorn a écrit:Je m'étais posé la question au vu de la montée fulgurante de l'URSS dans le domaine des hydrocarbures, si quelqu'un peut me l'expliquer il est le bienvenu.
Il me semble que la montée de la Russie dans le domaine des hydrocarbures date de l'après effondrement de l'URSS. Une possibilité à explorer : les USA, via leur alliance avec l'Arabie Saoudite, ont poussés à la surproduction pétrolière depuis l'après choc pétrolier, afin de faire pression sur les prix et d'imposer un pétrole bon marché au niveau mondial, ce qui a acculé l'URSS à vendre ses hydrocarbures à un prix dévalué par rapport à leur valeur réelle. Le but étant, peut être, de fragiliser l'URSS (et le communisme) et de l'acculer, sans guerre directe, à la faillite (chose réalisée dans les années 90). En conséquence, l'URSS n'a pas pu profiter de son atout énergétique et a du brader son pétrole.... jusqu'à sa faillite et son démantèlement dans les années 90, puis à la flambée des prix, il y a 2-3 ans (qui a rendu très attractif l'exploitation de ses gisements).
Une possibilité à ne pas négliger.
Valorn a écrit:démontres avec une argumentation solide pourquoi cette théorie repose sur du vent?
A propos de la thèse du pétrole abiotique :

Dès le départ, au 19ième siècle et avant l'invention de la théorie de la tectonique des plaques (qui explique que le pétrole est largement concentré dans les bassins sédimentaires), il y eut 2 thèses sur l'origine du pétrole : organique ou inorganique et c'est au court du 20ième siècle, avec les progrès de la science, que la plupart des géologues ont adoptés la théorie organique. Toutefois une toute petite minorité de scientifiques, notamment quelques russes, a pris parti pour la théorie abiotique. A noter que l'écrasante majorité des scientifiques se range du côté de l'origine organique du pétrole et utilise cette théorie dans le domaine de la recherche et de l'exploration des champs pétroliers, avec succès. A noter aussi que les chimistes ont reproduits le processus de formation du pétrole en labo, avec succès.
La théorie abiotique voudrait qu'il y ait sur la plupart des planètes du système solaire (notamment les géantes gazeuses), des réserves primordiales d'hydrocarbures (méthane) qui se renouvellent doucement et approvisionnent les champs pétrolifères existants.
Malheureusement, abiotique ou pas, ces champs pétroliers s'épuisent ; c'est un fait géologique. Les rares cas de reconstitution mineure des stocks s'explique par la nature des roches qui les contiennent et qui agissent comme des éponges qui régurgitent lentement du pétrole supplémentaire.
Ensuite, le méthane, qui semble présent au cœur des planètes gazeuses, ne semble pas l'être chez les planètes telluriques, telles que la terre, parce que probablement évaporé (au début de sa formation), ou, comme les théoriciens de l'origine abiotique l'affirment, il aurait migré sous le manteau Terrestre, où il existe, en effet, du méthane ; dont on pense que l'origine est organique. Quoiqu'il en soit ce méthane est situé à plus de 100-200 kms (on fore au max jusqu'à 14 kms ; record des russes). A ces profondeurs, le méthane voit ses molécules cassées par les trop fortes chaleurs.
La majorité du pétrole trouvé correspond à des emplacement situés dans les roches sédimentaires.

Bref, le pétrole abiotique existe peut être, mais, toutefois, s'il existe, il ne peut être, apparemment, que marginal.
J'en suis pour ma part incapable car je manque de documentation, par contre la base ne me semble pas ridicule, si pour toi elle l'est explique la par la physique et la chimie, s'il te plait?
Les biomarqueurs

Les affirmations des tenants de la théorie abiotique semblent souvent exagérées de bien d’autres manières. J.F. Kenney de Gas Resources Corporations à Houston (Texas), l’un des très rares géologues occidentaux à plaider en faveur de cette théorie, écrit : « des physiciens, des chimistes, des ingénieurs chimistes, tous compétents, et les hommes qui connaissent la thermodynamique savent que le pétrole naturel ne provient pas d’une évolution à partir de matières biologiques depuis le dernier quart du XIXe siècle ».[xii] À la lecture de cette phrase, on peut supposer que seul un petit nombre de pseudo-scientifiques isolés et troglodytes vivraient encore dans la croyance dépassée et discréditée selon laquelle le pétrole peut être formé à partir de matériaux biologiques. Cependant, en fait, tant les universités que les compagnies pétrolières regorgent de milliers « de physiciens, de chimistes, d’ingénieurs chimistes, hommes [et femmes !] tous compétents et bien au fait des lois de la thermodynamique » qui, non seulement souscrivent à la théorie biologique, mais l’utilisent chaque jour, comme base de leur succès dans l’exploration pétrolière. Et les expériences en laboratoire ont démontré à maintes reprises que le pétrole est en effet produit à partir de la matière organique dans les conditions auxquelles il est supposé avoir été soumis au cours des temps géologiques. La situation est en fait l’inverse de ce que Kenney insinue : la plupart des géologues pensent que l’hypothèse russe du pétrole abiotique, qui remonte à une époque antérieure à l’avènement de la théorie moderne de la tectonique des plaques, est un anachronisme. Il est maintenant avéré que les mouvements tectoniques sont en mesure de redistribuer radicalement les couches de roches, amenant les jeunes roches sédimentaires emplies de pétrole ou de gaz sous le socle rocheux, ce qui peut avoir pour conséquence, dans certains cas, que le pétrole semble prendre sa source dans le socle cristallin du précambrien, alors que tel n’est pas réellement le cas.

Les géologues remontent à la source du carbone dans les hydrocarbures par l’analyse de sa composition isotopique. Le carbone naturel est presque toujours composé d’isotopes 12, avec 1,11 % d’isotope 13. Les matières organiques, cependant, contiennent généralement moins de C13, parce que la photosynthèse des plantes montre une préférence pour le C12 plutôt que le C13. Le pétrole et le gaz naturel présentent en général un ratio C12/C13 analogue à celui du matériel biologique à partir duquel ils sont supposés provenir. Le ratio C12/C13 est une propriété bien connue du pétrole et elle est prédite par la théorie biotique ; il ne s’agit pas seulement une aberration occasionnelle.[xiii]

En outre, le pétrole contient généralement des biomarqueurs – porphyrines, isoprénoïdes, pristane, phytane, cholestane, terpanes, et chlorines – qui sont liés aux produits biochimiques tels que la chlorophylle et l’hémoglobine. Les « empreintes digitales » chimiques du pétrole supposé avoir été formé à partir des algues, par exemple, sont différentes de celles du pétrole formé à partir de plancton. Ainsi, les géochimistes peuvent utiliser (et ils le font régulièrement) les marqueurs biologiques pour établir des liens entre échantillons de pétrole et roches mères.

Les théoriciens abiotiques émettent l’hypothèse que le pétrole tire ses biomarqueurs chimiques de la contamination par des bactéries vivant au fond de la croûte terrestre (cf. le titre du livre de Gold « la biosphère profonde et chaude ») ou à d’autres vestiges biologiques enterrés. Toutefois, les correspondances observées entre les marqueurs biologiques et les matériaux-sources ne sont pas le fruit du hasard, mais bien plutôt systématiques et prévisibles sur la base de la théorie biotique. Par exemple, les marqueurs biologiques dans la roche-source peuvent être liés à l’environnement de dépôt ; c’est-à-dire que les roches mères avec des biomarqueurs caractéristiques de plantes terrestres sont trouvés seulement dans les sédiments terrestres et marins peu profonds, tandis que les biomarqueurs du pétrole associés aux organismes marins se trouvent uniquement dans les sédiments marins.
Plus d'infos ici : La « controverse » du pétrole abiotique

@+

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - The Host Of Seraphim - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias


Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments Le_blo15  Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments Fiches11 Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments Facebo11
Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments Twitte14
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7636
Localisation : Over the raimbow
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments Empty Re: Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments

Message par Semper le Mer 29 Déc 2010 - 10:19

Salut,
La théorie (foireuse) du pétrole abiotique voudrait que l'on dispose a l'infini de ce précieux liquide...et qu'ainsi l'on croule sous les déchets issus de l'infinitude de cette ressource qui serat convertie en plastiques, goudron et particules de synthéses, dans quelques siécles.. mrsgreen
Il y a sur terre des milliers de puits a secs, qui invalident cette hypothése.
A NOUVELLE-ORLEANS (AP) — Plus de 27.000 puits de pétrole et de gaz sont abandonnés au fond du golfe du Mexique et constituent une source d'inquiétude pour l'environnement, faute de surveillance d'éventuelles fuites, selon une enquête de l'Associated Press.
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/monde/20100707.FAP5076/plus-de-27-000-puits-de-petrole-abandonnes-dans-le-golfe-du-mexique.html
Le terraplatisme serait il synonyme du syndrome de l'autruche?

Semper
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 1779
Date d'inscription : 13/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments Empty Re: Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments

Message par Valorn le Mer 29 Déc 2010 - 12:07

J'ai édité les liens avant de me faire pendre Very Happy
L'article sur les biomarqueurs est particulièrement intéressant et convaincant.
* Remet la feuille de papier pétrole biologique au dessus de celle pétrole abiotique * :-)
Je ferais remarquer aussi que mon post à tourner en débat autour d'une théorie sur le pétrole où je proposais à chacun de se forger une opinion, je crois que c'est fait.

Maintenant, je ne suis pas sur que c'était le plus intéressant, vous pensez quoi des deux autres liens sur les pics au niveau des réserves alimentaires et sur le site concernant les métaux.
Pour ma part, j'ai beaucoup de mal à croire en une pénurie des métaux aussi rapide.
Une seule chose est sure, le prix des matières premières explosent, il suffit de suivre leur évolution sur les marchés boursiers.
Maintenant, cette poussée globale peut venir d'une spéculation due aux dettes des états (actif tangible = refuge) et de la masse de monnaie mise en circulation par les banques centrales.
Cette partie me semblait plus intéressante car ce n'est pas pour dans 30 ans mais en cours actuellement.

Valorn
Membre

Masculin Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 27/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments Empty Re: Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments

Message par Semper le Mer 29 Déc 2010 - 12:13

Valorn a écrit:

Maintenant, je ne suis pas sur que c'était le plus intéressant, vous pensez quoi des deux autres liens sur les pics au niveau des réserves alimentaires et sur le site concernant les métaux.

Toutes ces pseudos analyses sont a prendre avec des "pincettes"...et une pince a linge sur le nez.

Semper
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 1779
Date d'inscription : 13/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments Empty Re: Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments

Message par Valorn le Mer 29 Déc 2010 - 12:56

Je crois que c'est simplifier un peu les choses Semper.
Par exemple, un des pics mentionnés est celui du thon.
Si tu fais une recherche sur internet, tu te rends compte qu'il existe déjà des quotas (pourquoi mettre une limite sur une ressource abondante?), tu peux voir aussi que la discussion est au niveau des gouvernements et de l'Europe.

http://www.france24.com/fr/20100609-fermeture-anticipee-peche-thon-rouge-union-europeenne-france-bruxelles
http://www.cyberpresse.ca/environnement/economie/201011/17/01-4343754-thon-rouge-lue-negociera-un-quota-stable-ou-legerement-reduit.php
http://www.lemonde.fr/planete/article/2010/06/09/l-ue-ferme-de-maniere-anticipee-la-peche-au-thon-rouge_1369993_3244.html
http://www.actualites-news-environnement.com/24579-Europe-Ecologie-Verts-Thon-rouge-peche-industrielle-gagne.html

Valorn
Membre

Masculin Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 27/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments Empty Re: Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments

Message par tarsonis le Mer 29 Déc 2010 - 13:01

Les liens pinaise ! Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments 301126
Par exemple, le dernier donne
Thon rouge : la pêche industrielle a gagné !

Le topic a été divisé pour en former un spécifique sur le pétrole, merci de retourner sur l'autre (Vers un pénurie des matiéres premières.)pour du facta, merci ! Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments 310536

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8895
Age : 33
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments Empty Re: Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments

Message par Semper le Mer 29 Déc 2010 - 15:45

Valorn a écrit:Je crois que c'est simplifier un peu les choses Semper.
Par exemple, un des pics mentionnés est celui du thon.


Justement,
C'est un peu plus compliqué.

Certains dissimulent la rareté, afin de maintenir les cours à des niveaux viables pour un marché croyant en la croissance illimité. (conf : le pétrole)
A l’inverse…
D’autres entretiennent la rareté, par la rétention et la spéculation, afin de faire exploser les cours des MP, et ainsi contrôler les prix. (conf : le Riz)

D’aucuns font croire, que certaines choses sont rares, alors quelles sont abondantes, afin de rendre couteux ce qui ne l’ai pas (conf : les semences)

La ou je dit qu’il faut sortir « couvert », lorsque l’on "analyse" les données, via certains sites, c’est que bon nombres d’entre eux n’ont aucune valeur d’expertise.
Un peu comme ces passionnés d’Egyptologie, accumulant le savoir théorique, via livre, internet, medias…sans jamais prendre un billet pour visiter les pyramides, ou le Caire.


Semper
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 1779
Date d'inscription : 13/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments Empty Re: Pétrole abiotique : véracité, sources, arguments

Message par Valorn le Ven 31 Déc 2010 - 0:22

j'avais l'impression que tu avais dis que l'ensemble était de la merde, ici ton approche est un peu plus mitigée.
Je suis d'accord avec toi concernant l'approche spéculative car c'est de cela dont tu parles.
Par contre, je n'aurais pas cité, le pétrole comme matière rare actuellement mais l'argent physique ou le paladium.
A la place du riz, va jeter un coup d'œil sur ce qui a été récemment fait sur le marché du cuivre et du cacao.
Les semences deviennent couteuses en partie du à la politique Européenne mais je suis d'accord avec l'idée.

Je suis entièrement d'accord avec l'esprit critique.
Raison pour laquelle, tu devrais lire une partie des articles car certains sont excellents, spécialement ceux sur la dette des états et les matières premières. ;-)
Puis à toi de recouper les informations, je ne l'ai pas fait avec le pétrole abiotique mais cela ne veut pas dire que tout est a jeté à la poubelle.
Si tu penses que la seule vérité vient des experts présentés au journal de 20H, ce n'est pas mon opinion. :-)

Valorn
Membre

Masculin Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 27/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum