Olduvaï
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Agriculture et cuisine des bestioles autour d'un cabanon

2 participants

Aller en bas

Agriculture et cuisine des bestioles autour d'un cabanon Empty Agriculture et cuisine des bestioles autour d'un cabanon

Message par SAVAGE Mer 9 Déc - 8:22:02

(Sujet divisé depuis Cabanons de chantier "sécurisés" ?)

Non, y a pas à dire, je reste en faveur de la mini maison en bois.

Pour les cultures, ça peut être bien de cultiver des trucs qui ressemblent à des mauvaises herbes et poussent presque tout seuls comme les topinambours, et de laisser les orties se développer un peu : aspect "friche" du terrain n'attirant pas la convoitise, et c'est de la nourriture.

Quand je parlais de discrétion au sujet motoculteur, c'était pour dire qu'entendant un bruit de moteur, certains feront tout pour obtenir le carburant qui le fait tourner. Et comme on le sait le carbu se conserve peu de temps.

A mon sens, il vaut mieux cultiver en manuel, je sais c'est fatigant et demande du temps mais :
- qu'aura-t-on à faire d'autre LLBSV ?
- ça permettra de rester en bonne condition physique
- ça fait une activité et permet de lutter contre l'ennui (et oui ça on y pense pas trop mais c'est important d'être occupé)

Pour les chats, je signale que j'adore ces bêtes (et les autres aussi) et comme dirait roger moore dans "les loups de mer" : "j'adore les chats et je déteste tous les minables qui les détestent..." mais bon, LLBSV, on aura pas forcément le choix du gibier.

Mais ce n'est pas forcément si facile à chasser, le coup de gourdin devra être rapide, précis et puissant : les chats ont les sens aiguisés et peuvent sécréter jusqu' à 8 fois plus d'adrénaline qu'un homme... Sans compter qu'ils sont vraiment rapides.

Il est plus facile d'attraper des insectes ou même des pigeons avec des pièges genre le carton en équilibre sur un bâton relié à une ficelle : un peu de grain dessous, on attend et quand ça vient picorer hop on tire la ficelle...

Pour l'élevage, il ne faut pas être regardant mais le rat doit avoir un bon rendement (cycle de reproduction très rapide), demande peu de nourriture et est comestible. Au Cambodge c'est un plat assez consommé. Par contre, contrairement à ce que j'ai lu sur un autre post du forum, on voit quand même des chiens et des chats au Cambodge (je précise que je suis marié avec une khmère) mais attention car la plupart sont semi-sauvages.

Dans les zones humides, je signale le ragondin, qui se cuisine comme un lièvre, et peut se faire en élevage, en plus sa fourrure est d'excellente qualité (proche du castor). Et la grenouille assez facile à attraper avec une canne et des chiffons rouges...

Bon je me suis bien éloigné, pardon les modos, pitié...

SAVAGE
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 403
Localisation : au milieu c'est à dire au Centre
Date d'inscription : 13/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Agriculture et cuisine des bestioles autour d'un cabanon Empty Re: Agriculture et cuisine des bestioles autour d'un cabanon

Message par Le_Celte Mer 9 Déc - 8:41:28

Par contre, contrairement à ce que j'ai lu sur un autre post du forum,
on voit quand même des chiens et des chats au Cambodge (je précise que
je suis marié avec une khmère) mais attention car la plupart sont
semi-sauvages.

>>>
Le post était de moi, et a Phnom Penh les seuls chiens que j'y ai vu ils étaient au marché sous la forme de carcasses à vendre...NB: je n'ai rien contre les Khmers, je me borne a témoignerLe Celte
Le_Celte
Le_Celte
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1237
Localisation : BREIZH
Emploi : webmaster
Date d'inscription : 10/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Agriculture et cuisine des bestioles autour d'un cabanon Empty Re: Agriculture et cuisine des bestioles autour d'un cabanon

Message par SAVAGE Mer 9 Déc - 9:33:42

Oui oui je sais que tu n'as rien contre les khmers, pardon je me suis mal exprimé, j'aurais dû dire qu'étant marié avec une khmère je susi allé au Cambodge plussieurs fois déjà...

Désolé le celte...

Dans Phnom penh, les chiens et chats sont assez rares il est vrai, mais en périphérie comme à Takmao ou Prek russey, il y en a pas mal.

Mon épouse gardait toujours un sac rempli de cailloux à portée de la main, non pas pour leu en mettre plein la tronche mais pour les effrayer en les lançant à côté.

En tout cas, ils consomment du rat, mais aussi des sauterelles, criquets, araignées (celles des champs, pas celles des greniers).

SAVAGE
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 403
Localisation : au milieu c'est à dire au Centre
Date d'inscription : 13/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum