Olduvaï
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Etre un survivaliste c'est être un salaud

+22
ipphy
Anke
Wasicun
Armageddon974
Bouh-riko
SavageBeast
gentihérisson(85)
Elfripon
Olcos
bluetansy
kalou
alainleduc
Capausoleil
Jep
phyvette
Rammstein
transhuman
nemo
geispe
KrAvEn
brunov99
Andros
26 participants

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Aller en bas

Etre un survivaliste c'est être un salaud - Page 5 Empty Re: Etre un survivaliste c'est être un salaud

Message par Armageddon974 Ven 9 Mai 2008 - 4:58

Anke, rien ne t'empêches de te préparer au pire, et le moment venu, tendre la main à celui qui en aura besoin,selon tes moyens, bien sûr. Mais penses toujours en 1er à ceux qui comptent pour toi et quand tu tendras la main gauche pour aider, prépare la main droite pour te défendre, au cas où...
Ce n'est ni méchanceté, ni violence gratuite. C'est juste du bon sens... car tout le monde n'est pas gentils...
Ceci dit, survivre seul comme tu dis, ne sert à rien. Autant crever avec les autres. La vie humaine passe avant tout... sauf avant la tienne et celles de tes proches...

Armageddon974
Membre

Masculin Nombre de messages : 416
Date d'inscription : 19/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Etre un survivaliste c'est être un salaud - Page 5 Empty Re: Etre un survivaliste c'est être un salaud

Message par Anke Ven 9 Mai 2008 - 7:09

Loin de moi l'idée d'être provocateur, mais plutot de mettre en avant le concept de partage de compétence et surtout de remettre en question des concepts idéologiques qui sont en train de mener notre monde à sa perte.
Pour ce qui est des armes, fusil, arc etc... n'oublions tout de même pas que ce ne sont que des outils avant toute chose et dans ce cas, on pourra considèrer qu'il est quand mêm vachement plus facile de tuer un sanglier pour le manger ( surtout si on a super faim) avec un fusil plutot qu'avec un silex !
Mais ce n'est pas l'essentiel.
J'aurai lu ce fil quand j'avais 20 ans ( y'a longtemps !) je me serais insurgé en traitant tout le monde de " petit bourgeois propriétaire" ( j'étais à la LCR !). Aujourd'hui je vous ferais juste part de ma réflexion sur le concept de priopriété qui est àmha de la connerie en barre si on veut continuer à vivre.
Néanmoins, je suis d'accord globalement que "le jour d'après.." il faudra penser à faire low profile pour ne pas excité les convoitises générées par la peur et le manque de repères de la population choquée par l'évènement catastrophique, mais le jour d'après seulement.
Ensuite, c'est en terme de capacité que chacun doit faire ses propres choix.
Maintenant, je suis incapable de ne pas tendre la main. Exemple : le mec se blesse, il a pas prévu les trucs nécessaires pour se soigner, il ne sait pas faire. Moi je sais, j'ai le savoir et le matos, le laisser crever pour la simple raison que ça va entamer ma réserve de médocs ou de pansements, vous me pardonnerez, je peux pas faire ça !


"Ceci dit, survivre seul comme tu dis, ne sert à rien. Autant crever avec les autres. La vie humaine passe avant tout... sauf avant la tienne et celles de tes proches..."
Va donc dire ça à un pompier !
Pour info, on sait que la première équipe ( en situation de catastrophe avec un garnd nombre de victimes, sur un risque chimique) ne reviendra probablement pas.
On attend d'elle qu'elle ait le temp de décrire la situation afin de mettre en place les dispositifs nécessaires à la gestion de la crise,...... pour en sauver le plus possible !
Je serais surement à compter dans le nombre des premiers morts du coté des soignants( ou intervenants).
Voilà, si ça peut aider à la réflexion .... ça sera déjà pas mal.

Anke
Membre

Masculin Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 07/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Etre un survivaliste c'est être un salaud - Page 5 Empty Re: Etre un survivaliste c'est être un salaud

Message par transhuman Ven 9 Mai 2008 - 7:49

Bonjour,

Juste pour dire que quelque soient ses opinions et sa philosophie sur le sujet ( aider les autres ou pas; avec ou sans violence ...) il faut de toute façon comprendre que si la societe actuelle venait à s'ecrouler le bordel serait tel pour les survivants qu'il est obligatoire de protéger ses réserves.

Par exemple si vous avez de l'eau potable et 15 kg de riz et que vous décidiez de les partager avec 3 couples ayant de jeunes enfants, sans précautions ( éventuellement violentes et saignantes ) comment faites vous pour empêcher d'autres gens de s'accaparer ces victuailles ?

Il ne s'agit pas seulement de pensez à soi ou aux autres de façon exclusive et antinomique mais bien plutot d'avoir le courage de faire des choix dans l'aide :
Aider les enfants mais pas les vieux ?
Aider les femmes enceintes mais pas les hommes adultes ?
etc....,

Pas facile. Il me semble que si l'on est jeune on a du mal a mesurer les consequences de ce genre de choix.

Plus vieux on comprend mieux .

Celà ne donne pas de solution pour savoir comment eviter le degout de soi en pareil circonstance.

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....
transhuman
transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Etre un survivaliste c'est être un salaud - Page 5 Empty Re: Etre un survivaliste c'est être un salaud

Message par transhuman Ven 9 Mai 2008 - 7:52

Anke a écrit:
Je serais surement à compter dans le nombre des premiers morts du coté des soignants( ou intervenants).
...

Pourquoi ne pas vouloir se protéger suffisament ?

En prenant trop de risques ne condamnes tu pas de futur blessé que ton intervention aurait permit de sauver ?

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....
transhuman
transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Etre un survivaliste c'est être un salaud - Page 5 Empty Re: Etre un survivaliste c'est être un salaud

Message par Canis Lupus Ven 9 Mai 2008 - 8:06

Survivaliste ne rime pas forcément avec individualiste. Tu peux être isolé mais ayant des projets de regroupement avec d'autres survivalistes en cas de crise, tu peux aussi prévoir de la marge dans tes stocks pour tes proches etc.

________________________________________________________
Canis Lupus
Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4314
Age : 37
Date d'inscription : 16/11/2006

http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Etre un survivaliste c'est être un salaud - Page 5 Empty Re: Etre un survivaliste c'est être un salaud

Message par Anke Ven 9 Mai 2008 - 11:38

" Il ne s'agit pas seulement de pensez à soi ou aux autres de façon exclusive et antinomique mais bien plutot d'avoir le courage de faire des choix dans l'aide :
Aider les enfants mais pas les vieux ?
Aider les femmes enceintes mais pas les hommes adultes ?
etc....,"

A cet égard, je me permettrais de vous renvoyer vers les témoignages des plongeurs sauveteurs qui ont eu à faire ces choix lors de la catastrophe du Zeebruge.
Au cours de simulations ( exercices à échelle départementale), avec quelques collègues, nous avons été confrontés à cette situation. J'assure que même si ce n'était qu'un exercice ( avec la mise en scène qui va bien, cris, fumées, agressions verbales voire physiques- légères pour ces dernières, ça se limitait à se faire attraper par le colbac-) les questions vitales se posent tant pour soi-même que pour les gens auxquels on est confrontés. Bref au calme, tout va bien on fait des concepts, ça on sait faire. Mais une fois les deux pieds et les deux mains dans la m....de, c'est une toute autre histoire. Et puis il y a "l'après"...
Ex : immeuble en flammes et quand tu arrives sur place, tu entends "flash plouc!" tu baisses les yeux et tu vois le corps d'une nana et de son gosse bien éclatés sur le bitume. Tu lèves les yeux et y'en a un troisième qui saute ....
Tu ne vois pas la vie , ta vie, de la même manière après. Tu y passes "au tourniquet" et t'as beau faire, les vraies questions, ben faut bien y répondre !

"En prenant trop de risques ne condamnes tu pas de futur blessé que ton intervention aurait permit de sauver ?"

De toute évidence, ce n'est pas à l'intervenant d'en juger( pas assez de distance pour gèrer), mais à ceux qui ont en charge la gestion de la cata et des moyens en hommes et en matériels à mettre en oeuvre.
Par exemple: la première équipe sur place ne dispensera aucun soin ! Pas simple ...
Son boulot sera de répertorier de rendre compte de la situation ( x polytruamatisés, n brulés, n morts etc...) afin que les autorités réunies en cellule de crise puissent déployer les moyens adaptés ( on doit également tenir compte de la situation géographique, de la distance, de la météo etc...). Le rôle de cette première équipe est prépondérant, vital. Elle va déterminer tout le reste.
Vous comprendrez donc que là, la démarche s'inscrit dans un système d'abord de gestion, puis d'intervention et de rapatriement de victimes en très grand nombre ( comment gèrer plus de 20 ou 30 victimes brutalement sur un service d'urgence d'un Chg, qui doit d'ailleurs faire face aussi à son boulot quotidien !) cela exige une mise en place en amont très importante, et là l'individu compte pour peanuts, c'est sa compétence qui compte.
C'est un peu comme avec la guerre et la stratégie militaire.
C'est le "général" qui va gèrer les compétences de son personnel ( pompiers, samus, ambulances, police, armée éventuellement ...) et ça toujours dans le même objectif, sauver les gens ...

"Pourquoi ne pas vouloir se protéger suffisament ?"
Je n'ai pas à me protèger suffisamment, dans le cas que j'évoque, je fais partie d'un système d'intervention qui prend en compte la protection du personnel et qui le forme à ça. On a tous bien compris qu'un soignant ou un pompier mort ne peux plus sauver personne. Cependant, il y a des morts de soignants ou de pompiers nécessaires, inévitables ( voir les premiers pompiers sur place à Tchernobyl)

Anke
Membre

Masculin Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 07/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Etre un survivaliste c'est être un salaud - Page 5 Empty Re: Etre un survivaliste c'est être un salaud

Message par Anke Ven 9 Mai 2008 - 12:12

Ah oui, au fait : " Les autres... ILS ONT FAIT LEUR CHOIX...QU'ILS L'ASSUMENT"
"Moi je serais un gros méchant sans hésiter 1/10ème de seconde ... (au délà c'est risquer de se prendre une balle ...). Faut arrêter d'être naïf ... personne ne se fait "chier" pendant plusieurs années pour finalement ouvrir un supermarché gratuit ..."

ça me heurte un peu ces propos là, mais c'est surement moi hein ; mais vous comprendrez surement, ça fait plus de trente ans que je me fais "chier" à soigner ( sauver ) les gens (en étant payé avec un lance-pierre, et sans que ça leur coute un rond d'ailleurs !). Mais bon, quand je vois un "carton" sur la route, je m'arrète, je sors avec le matos que j'ai payé avec mes sous et je dispense les premiers soins en appelant le samu local avec le portable qui m'a couté une fortune ! Chui naïf hein ? Ou bien je suis un #¤#??? ou un dinosaure ...

Anke
Membre

Masculin Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 07/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Etre un survivaliste c'est être un salaud - Page 5 Empty Re: Etre un survivaliste c'est être un salaud

Message par Armageddon974 Ven 9 Mai 2008 - 12:27

C'est marrant, mais vous avez tous raison...
En fait, tout dépend des circonstances. Un Pompier célibataire sans enfant n'aura sans doute pas la même réaction quant à la mesure des risques qu'il est près à prendre pendant un mega crash de notre société, qu'un pompier père de trois enfants qu'il sait que ce même crash est en train de toucher tout le monde y compris les siens.

Je crois qu'il faut essayer de rester le plus humain possible et tenter de sauver un max de gens. Si un choix est inéluctable, en ce qui me concerne, il est déjà fait dans ma tête : Mes enfants, ma femme, moi-même, les enfants des autres, les blessés, puis les autres. ça c'est pour les risques majeurs et immédiats.
Après le retour au calme, je ne laisserai pas quelqu'un mourir de faim ou de blessure. Je partagerai sans hésiter (ou presque, par rapport à mes enfants), surtout s'il s'agit d'un enfant ou d'un adulte complètement perdu.
J'ose espérer que nous nous entraiderons dans l'adversité. Je crois profondément à la bonne volonté des humains. Je pense même que c'est dans l'adversité qu'on se surpasse.
Quand le crash aura fait son œuvre, notre seul chance de survie sera de se serrer les coudes. Il doit y avoir une place pour chaque survivant. C'est vraiment dommage d'être obligé d'attendre un crash pour s'organiser et s'entraider...

Armageddon974
Membre

Masculin Nombre de messages : 416
Date d'inscription : 19/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Etre un survivaliste c'est être un salaud - Page 5 Empty Re: Etre un survivaliste c'est être un salaud

Message par SavageBeast Ven 9 Mai 2008 - 12:53

@Anke,

Tu as une expérience de vie différente de la mienne, ainsi que chacun de nous. Je pense que chacun agira en son âme et conscience suivant les circonstances, toutefois, ce que j'ai toujours appris à l'armée, à la protection civile, "sauver les autres, c'est très bien, mais cle ane doit pas impliquer que nous perdions la vie".

Tu as dit que cela fait 30 ans que tu te fais "chier" à sauver des vies. Alors, excuse-moi, il me semble particulièrement hypocrite d'aggresser les gens qui assument leur point de vue en disant comment ils agiront en cas de bise, et prendre en tas d'exemples où des gens sont morts pour sauver d'autres vies, et ensuite dire que tu te fais "chier" à sauver des vies.

J'aime bien les "réacs" quand leurs propos sont réfléchis et intéressants, parce qu'il y a matière à évoluer. Ici, malheureusement, je n'y vois que la confrontation de visions différentes, sans espoir d'échange constructif. Dommage.

PS: les pompiers qui partent en première ligne en cas de catastrophe chimique sont ceux qui sont suréquipés, car ils ne savent pas ce qu'ils vont trouver. Ils sont quasimment dans des scaphandres spatiaux... donc, il serait bien d'appuyer tes dires sur des réalités, et non pas sur du "on dit".

________________________________________________________
ZeBoB
SavageBeast
SavageBeast
Membre

Masculin Nombre de messages : 659
Age : 56
Localisation : Bientôt ailleurs.
Date d'inscription : 20/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Etre un survivaliste c'est être un salaud - Page 5 Empty Re: Etre un survivaliste c'est être un salaud

Message par Le_Celte Ven 9 Mai 2008 - 13:13

"ils ont d'ailleurs trois ans de crédit dessus,
et ils en chient autant que le mec qui se prépare à l'éventualité d'une
catastrophe, d'ailleurs"
>>>Désolé Anke mais j'ai du mal a plaindre les pauvres malheureux qui sont assez bêtes pour aller faire un crédit lourd sur plusieurs années pour acheter une jolie ouature neuve....ma vieille caisse m'as couté 400€ et je suis bien sur la risée de tout les "ptit jeunes" avec leur jolies voitures neuves....les mêmes se foutent de mes fringues "de plouc", de mon végétarisme et de mon potager en se balladant en Nike et en allant manger chez Mc Do.. ceci explique cela...chacun sa vie...le jour où la bise soufflera ils n'auront qu'a manger leur voiture et leurs Nike...dévil


Le Celte
Le_Celte
Le_Celte
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1237
Localisation : BREIZH
Emploi : webmaster
Date d'inscription : 10/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Etre un survivaliste c'est être un salaud - Page 5 Empty Re: Etre un survivaliste c'est être un salaud

Message par Anke Ven 9 Mai 2008 - 14:15

Houla, pas de polémique sutout ( ça ne fais jamais rien avancer sauf en cas d'entente cordiale)!

"Tu as dit que cela fait 30 ans que tu te fais "chier" à sauver des vies. Alors, excuse-moi, il me semble particulièrement hypocrite d'aggresser les gens qui assument leur point de vue en disant comment ils agiront en cas de bise, et prendre en tas d'exemples où des gens sont morts pour sauver d'autres vies, et ensuite dire que tu te fais "chier" à sauver des vies."

Je ne faisais que reprendre les termes de Wasicun :
"Faut arrêter d'être naïf ... personne ne se fait "chier" pendant plusieurs années pour finalement ouvrir un supermarché gratuit ..." en essayant de mettre l'accent sur le terme " se faire chier" qui me paraissait inopportun, maladroit, voire injurieux pour certaine catégories professionnelles ( dont je fais partie) qui remplacent ce terme par "passion", "amour de l'autre". C'est comme ça qu'il fallait le lire evidemment.
Maintenant dire comment on va agir en cas de crise, je pense que personne ne peux réellement en parler sans y avoir jamais été confronté.
Je vous fais part de mon expérience professionnelle et de ma manière de voir les choses, parce que j'ai été confronté à un certain nombre de situation qui ont changé ma vie, ça vous interpelle ou pas, c'est votre libre arbitre, c'est bon pour vous ou pas, ça vous parait débile ou pas, ça vous permet de vous construire ou pas, c'est avec vous-même qu'il faut voir ça.
Moi je pense que la confrontation de point de vue peut m'apporter des connaissances, des remises en question et d'observer des concepts auxquels je n'ai pas forcément pensé. C'est la raison de ma présence sur votre forum. Libre à chacun d'avoir ses propres démarches, ses propres curiosités, ou bien de rester bloqué sur sa position.
Toutefois si mes propos dérangent, faites comme si je n'avais rien dit, c'est tout simple.
Peut-être également que mes propos sont déplacés ou ininterressants dans le cadre de ce forum. ça peut se concevoir et c'est peut-etre légitime, dans ce cas, il est simple de me le faire savoir, personne n'est à l'abri d'une erreur et j'ai pu tout bêtement me tromper d'interlocuteurs.

"PS: les pompiers qui partent en première ligne en cas de catastrophe chimique sont ceux qui sont suréquipés, car ils ne savent pas ce qu'ils vont trouver. Ils sont quasimment dans des scaphandres spatiaux... donc, il serait bien d'appuyer tes dires sur des réalités, et non pas sur du "on dit"."
Tu devrais aller faire un peu de VSAB dans ta ville pour voir ce qu'il en est réellement. Maintenant tu peux douter de mes propos, quoique en presque 10 ans de smur dans un secteur très industrialisé( les phénomènes de "blève" peuvent étendre la catastrophe jusqu'à la ville suivante centre névralgique du département, à savoir qu'au Nord, y'a aussi une belle centrale nucléaire pour peu que le vent s'en mêle, le couloir est formé naturellement pour "inonder" toute la vallée du fleuve ), je pense que j'ai acquis une petite expérience qui n'est pas basée sur des "on dit", mais sur une pratique.
Les pompiers dont tu parles sont ceux qui ont déjà eu les infos par la première équipe... En général la première équipe ( sur le risque industriel) c'est celle qui est déjà dans l'entreprise( détachée et formée) et qui donne l'alerte. Les pompiers dont tu parles arrivent en seconde intention.
Si tu as une enteprise classée SEVESO dans ton coin, je t'invites à aller y faire un tour,et de rencontrer la ou les équipes chargées de la sécurité incendie. De même, on est très bien reçu chez les pompiers lors des journées "portes ouvertes". Ils répondront avec beaucoup de plaisir à toutes tes questions.

"Désolé Anke mais j'ai du mal a plaindre les pauvres malheureux qui sont assez bêtes pour aller faire un crédit lourd sur plusieurs années pour acheter une jolie ouature neuve....ma vieille caisse m'as couté 400€ et je suis bien sur la risée de tout les "ptit jeunes" avec leur jolies voitures neuves....les mêmes se foutent de mes fringues "de plouc", de mon végétarisme et de mon potager en se balladant en Nike et en allant manger chez Mc Do.. ceci explique cela...chacun sa vie...le jour où la bise soufflera ils n'auront qu'a manger leur voiture et leurs Nike...dévil "


Ben tu sais, il n'ont peut-etre pas eu la même chance que toi et d'avoir plus de deux neurones et de faire des études, ou d'avoir une faculté d'analyse comme la tienne. Ce n'est pas pour autant qu'il méritent de crever ...
Je me dis toujours que j'aurai pu naitre au Sud Soudan ...

Mais bon je voulais pas déranger, j'avais vu de la lumière alors je suis rentré. Pour moi survivre (et faire survivre)et accepter d'être un gros méchant, ce n'est pas compatible. Voilà tout; C'est peut-etre juste une question de miroir le matin en se rasant finalement...
Bien à vous TOUS.

Anke
Membre

Masculin Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 07/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Etre un survivaliste c'est être un salaud - Page 5 Empty Re: Etre un survivaliste c'est être un salaud

Message par Canis Lupus Ven 9 Mai 2008 - 20:02

SVP les nouveaux, respectez les règles d'écriture, surtout en ce qui concerne les citations, c'est vraiment le bordel la mise entre guillemet.

L'idée c'est ça : on peut être survivaliste et être le copain de tout le monde, il suffit de sensibiliser (la partie la plus dure) le voisinage et les autorités (ou alors être conseiller municipal) pour faire un glacis neutre/ami autour de vous. En gros, si votre voisinage s''équipe et s'autonomise, vous allez avoir moins de problème en cas de crise.

Et le survivaliste évite les crises, il ne va pas au milieu de l'action pour risquer sa vie à essayer de sauver des gens. Enfin, c'est mon avis. Bon, évidement, pour qui en ont fait leur métier de sauver des vies...

AMHA, c'est dans l'intérêt et même le devoir d'un survivaliste de sensibiliser les gens sur les dangers de la vie moderne, pour tenter de les mettre de votre côté ou en tout cas de les neutraliser pour qu'ils ne deviennent pas des victimes ou pire des MZBs.

A part pour les plus fortuner, faire du stock pour les autres en pensant éviter des conflits autour de la nourriture ou autre, c'est un peu nawak, il faut sensibiliser point.

________________________________________________________
Canis Lupus
Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4314
Age : 37
Date d'inscription : 16/11/2006

http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Etre un survivaliste c'est être un salaud - Page 5 Empty Etre un surviveur c'est être un salaud

Message par Menuki Dim 29 Mai 2011 - 10:59

Bon, je déterre ce post car, au fond de moi, la question m'a tracassé (me tracasse toujours) et je voudrais faire partager mon opinion là-dessus pour en discuter.

D'abord, si on part de la définition des termes, le surviveur est celui qui se prépare en vue d'une catastrophe (au sens large), en tout cas à un changement important dans sa vie et le salaud est un homme déloyale ou méprisable (définition trouvé sur le net).
Partant de là, je ne vois pas en quoi, je serais méprisable ou déloyale à faire des stocks de nourriture ou à apprendre à faire du feu en frottant deux bouts de bois!

Mais vous me direz : "Oui! mais en k2kk?" et je vous dirais qu'à ce moment là, pour moi, il n'y aura plus de surviveurs et de non surviveurs, il ne restera que des survivants!
Il y en aura qui seront préparés et d'autres moins (voire pas du tout) mais le surviveur n'existera plus puisqu'il ne sera plus temps de se préparer.

Viendra alors, tôt ou tard, un moment où il faudra se poser la question de l'attitude à adopter envers les autres.
Et je suis d'accord avec Andros, il faut se poser la question maintenant tant qu'on a la tête froide, pour y être préparé le moment venu. Car à ce moment là, la moindre erreur pourra être fatale.

De par nature, je suis assez économe. Je ne dépense pas plus que ce que je gagne et pour le reste, c'est pareil. Je veux dire qu'à chaque ressource, correspond une capacité de renouvellement. Je suis prêt à dépenser/partager mes ressources qui se renouvellent facilement. Mais celle qui se renouvellent difficilement, voire dont l'approvisionnement est coupé, je les garde jalousement pour le cas où j'en aurais vraiment besoin.

Ainsi, j'ai 100 kg de patates, ma récolte est pour dans 2 semaines et vient un clampin affamé. Je lui viens en aide (mais bon, faut pas qu'il s'installe).
Il ne me reste qu'un paquet de pâtes, les sangliers ont détruit mon potager et arrive une centaine de réfugiés le ventre creux. Ca ne se passera pas pareil (comment je ferais n'est pas le sujet).

Est-ce que cela fera de moi un salaud?
Ben la notion de salaud est une notion toute relative : je serais sûrement un salaud pour celui que j'aurais laissé crever de faim. Je le serais tout autant (voire plus) pour ma femme ou ma fille (enfin quand elle sera là. Plus que 10 jours à attendre!!!) si je leurs vole leur ration pour la donner à un autre!
Entre les deux, je préfère que ce soit l'inconnu qui pense ça de moi.

Pour aller plus loin, je pense que c'est toute la notion de bien et de mal qu'il faudra(faut!) revoir. Je regarde la Nature et même si je suis toujours aussi attristé de voir la "méchante" lionne égorger le bébé gazelle, j'ai compris que c'était une nécessité que certains périssent pour que d'autres vivent.

Un dernier exemple : les Inuits sont bien connus pour l'entraide qu'ils montrent entre eux mais aussi avec les voyageurs étrangers. Un fait un peu moins connu est qu'en cas de blizzard qui durent plusieurs jours voire plusieurs semaines et où la chasse est impossible et où tout le clan est bloqué dans l'igloo, ce n'est pas les hommes jeunes et forts qu'on prive en premier, ce sont les enfants et les vieillards. Parce qu'au retour du beau temps, ce n'est pas le gosse de 5 ans ou le papy de 70 ans qui vont pouvoir aller chasser le phoque pour requinquer le chasseur héroïque et courageux qui se sera privé pour les autres et qui, au final, aura conduit le clan tout entier à une mort certaine. Qui est l'irresponsable? Qui est le salaud?

A méditer.

________________________________________________________
La Liberté, c'est la liberté de pouvoir dire que 2 et 2 font 4.
George Orwell in 1984
Menuki
Menuki
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 434
Date d'inscription : 08/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Etre un survivaliste c'est être un salaud - Page 5 Empty Re: Etre un survivaliste c'est être un salaud

Message par Ash Dim 29 Mai 2011 - 13:53

Tout à fait d'accord avec toi Semper.

Il ne faut pas se charger de sensiblerie et faire ce qu'il faut, même si c'est évidemment beaucoup plus facile à dire qu'à faire, faut aussi trouver la bonne mesure au bon moment, c'est certainement le plus difficile.

________________________________________________________
...N'est pas mort ce qui à jamais dort et au cours des ères peut mourir même la Mort... Briarée-Erèbe
Ash
Ash
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5888
Age : 36
Localisation : Heimat (57)
Emploi : Maître d'oeuvre/AMO/Conseil
Date d'inscription : 02/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum