Olduvaï
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Les montres mécaniques et automatiques

+30
argoth
SAVAGE
Da
Canis Lupus
petit scarabée
Capausoleil
staaan
supercureuil
serilynpayne
lutopis
Barnabé
Skeld
GFD
phm1903
un ptit breton
DeLaPerouse
marocain
Zapata
SavageBeast
mado
luxferrrare
Le_Celte
Rammstein
Silex
Raffa
Ash
Yuri
Yves
Rahan
cerise
34 participants

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas

Les montres mécaniques et automatiques - Page 4 Empty Re: Les montres mécaniques et automatiques

Message par Silex Mar 6 Jan 2009 - 22:28

Ben oui Philippe, tu sais bien qu'il y a des gens "qui n'ont pas les mêmes valeurs" mrsgreen
Silex
Silex
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 206
Age : 47
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 12/05/2008

http://pagesperso-orange.fr/silex-mindset

Revenir en haut Aller en bas

Les montres mécaniques et automatiques - Page 4 Empty Re: Les montres mécaniques et automatiques

Message par Invité Mar 6 Jan 2009 - 23:07

Je sais mais je n'arrive pas a m'y faire. Si je le comprends chez les gens assez simple dans les entreprises ou je travaille, genre ouvrier endetté qui se retrouve avec une saisie-arrèt sur salaire pour avoir acheté un monospace, j'ai plus de mal avec l'incohérence économique chez les gens évolués. Quant au snobisme là sur ce forum je l'ai vraiment touché de près.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les montres mécaniques et automatiques - Page 4 Empty Re: Les montres mécaniques et automatiques

Message par Barnabé Mer 7 Jan 2009 - 0:52

Quelques réflexions sur le sujet :

plus ou moins fâché avec les montres, je n'en ai plus porté pendant une dizaine d'années. Dans ce cas, on regarde l'heure sur la montre des autres, sur les horodateurs, sur les horloges, sur l'ordinateur, dans la voiture... c'est fou comme il y a l'heure partout. Et maintenant, on l'a aussi sur le portable.

Et puis, quand même, je voulais the montre qui consomme pas de pile et n'a pas besoin d'être remontée. Après avoir vu passer plein de montres sur Ebay pour me faire une idée du marché, j'ai jeté mon dévolu sur une Vilong à mouvement automatique, marque éphémère, éteinte depuis. Le calibre est un ETA 2789-1, fabrication suisse, 25 jewels, donc de très bonne qualité. Et surtout, la montre était neuve : "NOS" = New Old Stock = neuve provenant de vieux stocks : ce sont souvent des horlogers partis à la retraite (ou plutôt leurs héritiers) qui vendent leur stock. Parfois aussi des collectionneurs (ou leurs héritiers) qui liquident une collection.

D'après quelques bribes trouvées sur internet, j'évalue que la montre date de 1978 environ. Elle était parfaitement neuve quand je l'ai reçue... et elle fonctionnait, car elle avait été remontée par les mouvements du transport par la poste ! Elle fonctionne depuis, comme un charme, et elle est très précise : elle ne prend qu'environ une minute par semaine. Elle a environ 36 heures de réserve de marche.

Payée 85 euros port compris. Et oui, une montre suisse, automatique, calibre ETA, neuve, pour moins de 100 euros !

Mon seul regret : ne pas avoir mis plus cher pour avoir un verre saphire. Une montre automatique à mouvement suisse peut durer des dizaines d'années, or un verre se raye forcément dans les différentes activités de la vie, et après on trouve ça un peu moche, et on regrette. Le mien est déjà un peu rayé suite à un simple contact avec la dentition d'une clé neuve (j'avais mis la montre dans le même vide poche de voiture qu'une clé de serrure de porte).
Je ne recherchais pas l'étanchéité car je ne me baigne jamais avec ma montre.

Il faut quand même savoir que les montres automatiques sont, par nature, plus lourdes et plus épaisses que les montres à remontoir : il faut la place et le poids du balancier. Il y a bien quelques automatiques extra-plates, mais c'est rare et cher.

L'intérêt d'une montre des années 70, c'est aussi qu'elle est automatiquement à la mode : une bonne part de la production actuelle imite les montres de cette époque. Il n'y a qu'à voir la ligne Lotus : plein de montres à gros cadrans, chiffres carrés, etc. A quoi bon payer plus cher pour avoir une montre récente, sachant que la qualité n'a sans doute pas progressé et que l'apparence ne fait qu'imiter la production passée ?

Voilà, tout ça pour dire qu'une montre NOS ("New [out of] Old Stock" pour ceux qui suivent pas) de fabrication suisse peut constituer une belle opportunité.

Naturellement, comme tout achat sur eBay, il faut être très prudent : éviter les vendeurs qui n'ont pas d'excellentes évaluations, éviter les annonces imprécises et les photos floues, éviter les montres vieilles, usées ou ne fonctionnant plus, et enfin éviter les montres de production moderne et cheap.

PS. : à propos des montres solaires que certains considèrent comme une solution durable et sans pile : j'ai lu plein d'histoires d'utilisateurs de Gshock solaires sur internet comme quoi l'affichage diminue progressivement jusqu'à devenir illisible, au bout de deux ou trois ans. Apparemment, l'accu rechargé par les panneaus solaires ne supporte pas les cycles charge/décharge. Or, il est très coûteux à changer. Vraiment très décevant pour une montre à 200 euros ! Certains avaient carrément changé la montre pour le modèle similaire mais à pile lithium : car, si la pile lithium n'est pas solaire, elle tient dix ans, pas deux !


Dernière édition par Barnabé le Mer 7 Jan 2009 - 2:09, édité 4 fois
Barnabé
Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5313
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les montres mécaniques et automatiques - Page 4 Empty Re: Les montres mécaniques et automatiques

Message par Barnabé Mer 7 Jan 2009 - 0:59

Philippe13 a écrit:Je sais mais je n'arrive pas a m'y faire. Si je le comprends chez les gens assez simple dans les entreprises ou je travaille, genre ouvrier endetté qui se retrouve avec une saisie-arrèt sur salaire pour avoir acheté un monospace, j'ai plus de mal avec l'incohérence économique chez les gens évolués. Quant au snobisme là sur ce forum je l'ai vraiment touché de près.

Les amateurs de montres sont souvent fortunés et snobs. Et je dois avouer que je trouve leur engouement assez incompréhensible, fondamentalement. Autant j'aime assez les bons outils et le bon matériel, autant la fascination pour les montres de luxe me dépasse. J'ai entendu de mes propres oreilles quelqu'un dire qu'il pouvait regarder fonctionner le mouvement d'une Philippe Patek pendant des heures tellement c'est beau. Shocked
Barnabé
Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5313
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les montres mécaniques et automatiques - Page 4 Empty Re: Les montres mécaniques et automatiques

Message par Rammstein Mer 7 Jan 2009 - 8:51

Si le verre en plexiglas de la montre est rayé, il y a moyen de le remettre à neuf en le poncant avec du papier de verre très fin (600) et en utilisant un produit spécifique pour combler les multiples rayures. Le Polywatch est dédié à cet usage, mais du Klir (vernis pour les sols) peut également faire l'affaire. Cette technique est également valable pour tous les verres de cadrans en matière plastique, de la boussole au compteur de vitesse du Hummer. Bon à savoir si vous achetez une montre d'occasion en mauvais état !

Les verres en saphir se rayent moins facilement, mais une réparation comme présentée ci-dessus n'est pas possible.

Le Miror, un produit ménager d'entretien pour les métaux, permet quant à lui de redonner toute sa jeunesse à une vieille montre, via quelques litres d'huile de coude.

Rammstein
Rammstein
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 7175
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Les montres mécaniques et automatiques - Page 4 Empty Re: Les montres mécaniques et automatiques

Message par Zapata Mer 7 Jan 2009 - 15:14

Bonjour Barnabé,

Bonne analyse de ce qui fait une "bonne" montre.

Toutefois, je tiens à l'étanchéité, pour un usage nautique, mais aussi parce que cela signifie qu'une telle montre est vraiment étanche, y compris à l'air, ce qui devrait retarder la dessication de l'huile des rouages, non ?

Egalement parce qu'une montre de plongée est (de ce fait) construite avec des exigences plus élevées, pour l'épaisseur du verre, du boîtier, ce qui la rend plus costaude (mais lourde).

Sur les montres à usage uniquement terrestre, je crois qu'un peu de micropoussières finissent par arriver à passer par l'axe du remontoir ou bien par les axes des boutons poussoirs (chronographes).

Salut.

Zapata
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 507
Date d'inscription : 06/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les montres mécaniques et automatiques - Page 4 Empty Re: Les montres mécaniques et automatiques

Message par Barnabé Mer 7 Jan 2009 - 22:17

Zapata a écrit:
Sur les montres à usage uniquement terrestre, je crois qu'un peu de micropoussières finissent par arriver à passer par l'axe du remontoir ou bien par les axes des boutons poussoirs (chronographes).

C'est certain. J'ai lu quelque part qu'il fallait faire réviser une montre mécanique tous les 5 ans, et que cette révision comporte notamment le changement des huiles, ce qui permet d'évacuer l'huile devenue trop visqueuse par dessication (oxydation, au sens propre), mais aussi les poussières aglomérées à l'huile.

Une montre étanche est effectivement plus résistante à ces problèmes, et elle devrait supporter logiquement un temps plus élevé sans entretien.

Cela dit, la longévité d'une montre dépend aussi de la qualité et de la précision de l'usinage et de l'assemblage. Et là, j'aurais un apriori favorable pour les mouvements suisses, par rapport aux mouvements russes... Mais c'est uniquement un apriori ! Qui plus est, il y a aussi la question du rapport qualité/prix. On a une montre automatique et étanche russe "haut de gamme" pour beaucoup moins cher qu'un matériel suisse de gamme similaire.
Barnabé
Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5313
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les montres mécaniques et automatiques - Page 4 Empty Re: Les montres mécaniques et automatiques

Message par Invité Mer 7 Jan 2009 - 22:40

Dans les forums spécialisés les mouvements Vostok Amphibia sont donné pour une révision tous les 10 ans au lieu des 5 préconisés par le fabricant. Il semble que la plupart des plongeurs en ai une comme back-up pour les circonstances ou ils ne veulent pas exposer une montre voyante et couteuse.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les montres mécaniques et automatiques - Page 4 Empty Re: Les montres mécaniques et automatiques

Message par Rammstein Jeu 8 Jan 2009 - 9:06

Le mouvement automatique 2416B de Vostok est issu d'un calibre suisse.

Rammstein
Rammstein
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 7175
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Les montres mécaniques et automatiques - Page 4 Empty Re: Les montres mécaniques et automatiques

Message par un ptit breton Jeu 8 Jan 2009 - 11:11

Sans entrer dans un débat sur les montres à piles , je voudrais juste signaler que j'ai utilisé un simple sablier pour cuire les oeufs ( durée du sable 3 minutes ) et c'est idéal pour prendre le pouls par exemple.
C'est vrai qu'une durée de 1 minute ça serait mieux.
Mais bon pour avoir l'heure c'est pas top. geek sauf à le retourner toute la journée.

________________________________________________________
Les habitants ne croient plus en l'avenir. Pourtant notre civilisation est éternelle , nous sommes les élus. Nous avons la science et la vérité " dit le scribe à Pharaon. ( texte écrit sur un papyrus - 2500 av j.c.)

La prochaine révolution ne sera pas celle du travail !!!
un ptit breton
un ptit breton
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4678
Localisation : Dans la forêt de Brocéliande
Loisirs : lire le troll est parmi nous de D. Vincent et F. Mulder et appronfondir ma Tétracapilosectomie
Date d'inscription : 02/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les montres mécaniques et automatiques - Page 4 Empty Re: Les montres mécaniques et automatiques

Message par Zapata Jeu 8 Jan 2009 - 12:25

Bonjour petit breton,

Il a existé, notamment sur les navires anciens, de très gros sablier d'une durée d'une heure et plus, permettant de rythmer les quarts, etc.

C'est souvent le mousse qui était chargé, pendant la nuit, de retourner le sablier arrivé en fin de vidange...

Le problème, c'est que le mousse, parfois, s'endormait et ne se réveillait pas à temps, ce qui faussait la mesure du temps écoulé, avec des conséquences graves, notamment pour la tenue de l'estime...

D'autant plus que, pour ne pas se faire sonner les cloches, il se gardait bien de raconter son erreur, qui devait quand même finir par être découverte, parfois.

J'ignore si le mousse était alors mangé, en punition...

Salut.

Zapata
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 507
Date d'inscription : 06/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les montres mécaniques et automatiques - Page 4 Empty Re: Les montres mécaniques et automatiques

Message par Zapata Jeu 8 Jan 2009 - 12:32

Barnabé a écrit:
Philippe13 a écrit:Je sais mais je n'arrive pas a m'y faire. Si je le comprends chez les gens assez simple dans les entreprises ou je travaille, genre ouvrier endetté qui se retrouve avec une saisie-arrèt sur salaire pour avoir acheté un monospace, j'ai plus de mal avec l'incohérence économique chez les gens évolués. Quant au snobisme là sur ce forum je l'ai vraiment touché de près.

Les amateurs de montres sont souvent fortunés et snobs. Et je dois avouer que je trouve leur engouement assez incompréhensible, fondamentalement. Autant j'aime assez les bons outils et le bon matériel, autant la fascination pour les montres de luxe me dépasse. J'ai entendu de mes propres oreilles quelqu'un dire qu'il pouvait regarder fonctionner le mouvement d'une Philippe Patek pendant des heures tellement c'est beau. Shocked

Bonjour,

Mettre des milliers d'euros, parfois des dizaines de milliers d'euros (montre dites à systèmes : calendrier perpétuel, planisphère céleste tournant, positions des planètes, etc., etc.), dans une montre, cela me semble relever de la même démarche que de mettre quelques milliers d'euros à une paire de chaussures (même pas adaptées au crapahutage, un comble...), ou bien à un costume d'un faiseur ultra tendance...

Il y en a qui peuvent, d'autres pas...

Est-ce un bien, est-ce un mal, est ce juste, est-ce moral ???

J'ai mon avis, je vous laisse au vôtre (qui est peut-être le même...).

Cordialement.

Zapata
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 507
Date d'inscription : 06/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les montres mécaniques et automatiques - Page 4 Empty Re: Les montres mécaniques et automatiques

Message par Zapata Jeu 8 Jan 2009 - 12:36

Rammstein a écrit:Le mouvement automatique 2416B de Vostok est issu d'un calibre suisse.

Rammstein

Bonjour,

Je suppose qu'à mouvement automatique identique, il doit aussi y avoir d'éventuelles différences possibles, entre plusieurs fabriquants, au niveau de qualité des métaux, de la précision des usinages, du soin à l'assemblage, pour expliquer la qualité final et globale du produit...

Cordialement.

Zapata
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 507
Date d'inscription : 06/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les montres mécaniques et automatiques - Page 4 Empty Re: Les montres mécaniques et automatiques

Message par Rammstein Jeu 8 Jan 2009 - 13:44

Evidemment ! En outre les quantités produites par les usines russes s'élèvent à plusieurs millions de montres chaque année. Le contrôle qualité étant parfois, euh... défaillant, on trouve dans le lot quelques "citrons"...

Par contre les russes ont standardisé au maximum leur production, ce qui conduit à des coûts de fabrication faibles et à une maintenance simplifiée sur les montres. En outre la conception russe est robuste et rustique à la base, et en série depuis plus de 40 ans !

Franchement, à 30-40 euro la montre neuve, il est difficile de trouver mieux chez la concurrence ! L'entrée de gamme chez les asiatiques se situe plus vers 100 euro pour une montre de plongée automatique.

Je signale au passage qu'on trouve sur la baie des kits d'outillages à prix rikiki - certes, c'est du made in China - pour les horlogers en herbe (ou ceux qui en ont marre de payer 15 euro un changement de bracelet-montre) : ici par exemple. Cela peut être une idée de reconversion ou d'activité annexe pour la crise.

Rammstein
Rammstein
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 7175
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Les montres mécaniques et automatiques - Page 4 Empty Re: Les montres mécaniques et automatiques

Message par Raffa Jeu 8 Jan 2009 - 15:37

Merci du rappel sur les sabliers !!! Et merci pour les kits d'horloger Smile

Zapata a écrit:Le problème, c'est que le mousse, parfois, s'endormait et ne se réveillait pas à temps, ce qui faussait la mesure du temps écoulé, avec des conséquences graves, notamment pour la tenue de l'estime...

J'ai la solution mrsgreen Dans le temps donc... on utilisait comme réveil un système avec une bougie calibrée (c'est à dire dont on connait précisément la durée, par exemple, à notre époque les bougies chauffe plat brûlent entre 4 et 5h selon la compo) dont la flamme, arrivée à la fin de la bougie brûlait un fil retenant un objet (un caillou). Ce dernier tombait alors au sol avec un bruit fracassant (en mettant une plaque en métal en dessous par ex)... Pour notre mousse la solution est de mettre le réveil au dessus de sa tête lol!

Ok je suis déjà dehors
Raffa
Raffa
Modérateur à temps partiel

Féminin Nombre de messages : 1853
Date d'inscription : 12/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les montres mécaniques et automatiques - Page 4 Empty Re: Les montres mécaniques et automatiques

Message par Raffa Jeu 8 Jan 2009 - 18:21

Le nocturlabe pour avoir l'heure de nuit (sans nuages ni trop de pollution lumineuse)

Les nocturlabes étaient utilisés par les marins pour déterminer l'heure lorsqu'ils étaient en mer, en se guidant sur la position des étoiles de la Grande ou de la Petite Ourse.

Nocturlabe à fabriquer

Explication du fonctionnement

Voir aussi ici
Raffa
Raffa
Modérateur à temps partiel

Féminin Nombre de messages : 1853
Date d'inscription : 12/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les montres mécaniques et automatiques - Page 4 Empty Re: Les montres mécaniques et automatiques

Message par Invité Jeu 8 Jan 2009 - 20:43

J'ai longtemps fait utiliser le sablier par mes enfants pour le chronometrage du brossage des dents.

Pour ce qui est des chaussures sur mesure il ne faut pas confondre chaussure faites par un bottier en vue (Berlutti) et faites par un bottier inconnu (il en reste). La durée de vie de chaussures faite main comparée avec des chaussures de série est telle qu'on se demande ou est le luxe.
Mon grand-père, dont c'était le métier, à continué une fois en retraite, à chausser la famille tant qu'il a eu la santé. Je revois mon père jeter la dernière paire bien après le décès du grand-père en disant: les chaussures de bottier ça dure 20 ans .... (chaussure d'homme de ville pas des croquenots de marche)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les montres mécaniques et automatiques - Page 4 Empty Re: Les montres mécaniques et automatiques

Message par Zapata Ven 9 Jan 2009 - 16:48

Raffa a écrit:Merci du rappel sur les sabliers !!! Et merci pour les kits d'horloger Smile

Zapata a écrit:Le problème, c'est que le mousse, parfois, s'endormait et ne se réveillait pas à temps, ce qui faussait la mesure du temps écoulé, avec des conséquences graves, notamment pour la tenue de l'estime...

J'ai la solution mrsgreen Dans le temps donc... on utilisait comme réveil un système avec une bougie calibrée (c'est à dire dont on connait précisément la durée, par exemple, à notre époque les bougies chauffe plat brûlent entre 4 et 5h selon la compo) dont la flamme, arrivée à la fin de la bougie brûlait un fil retenant un objet (un caillou). Ce dernier tombait alors au sol avec un bruit fracassant (en mettant une plaque en métal en dessous par ex)... Pour notre mousse la solution est de mettre le réveil au dessus de sa tête lol!

Ok je suis déjà dehors

Bonjour,

Et attend, ne sort pas tout de suite, car il y a mieux encore, avec la "queue de rat", une sorte de bougie, toute en longueur, ou bien une mèche très lente (amadou) que l'on coupe à la longueur correspondant au temps voulu, puis l'on se couche avec cette mèche allumée et dont l'extrémité est fixée entre deux orteils.

Réveil garanti, sans bruit (enfin, pas toujours...), à l'heure dite...

Je me souviens vaguement avoir lu cela, il y a longtemps, pour les moines des abbayes (qui dormaient sur des simples planches nues, sans draps, ce qui évitait le risque d'incendie, avec ce genre de réveil matin...).

Cordialement.

Zapata
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 507
Date d'inscription : 06/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les montres mécaniques et automatiques - Page 4 Empty Re: Les montres mécaniques et automatiques

Message par Zapata Ven 9 Jan 2009 - 16:55

Philippe13 a écrit:J'ai longtemps fait utiliser le sablier par mes enfants pour le chronometrage du brossage des dents.

Pour ce qui est des chaussures sur mesure il ne faut pas confondre chaussure faites par un bottier en vue (Berlutti) et faites par un bottier inconnu (il en reste). La durée de vie de chaussures faite main comparée avec des chaussures de série est telle qu'on se demande ou est le luxe.
Mon grand-père, dont c'était le métier, à continué une fois en retraite, à chausser la famille tant qu'il a eu la santé. Je revois mon père jeter la dernière paire bien après le décès du grand-père en disant: les chaussures de bottier ça dure 20 ans .... (chaussure d'homme de ville pas des croquenots de marche)

Bonjour,

En plus du soin apporté au montage, ce qui jouait sûrement, dans ce cas, c'était aussi la qualité de la matière première et son épaisseur...

Le problème, c'est de trouver un tel "artiste", près de chez soi...

Notons au passage que les horlogers vraiment compétents sur les montres mécaniques doivent se faire rare, des décennies (après l'école horlogère) passées à vendre des piles et à les installer...

Pour ma montre de plongée automatique et étanche à 300 mètres, il y en avait un seul, dans mon coin, qui avait un caisson d'épreuve (qui plafonnait à une centaine de mètres, soit dix bars).

Cordialement.

Zapata
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 507
Date d'inscription : 06/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les montres mécaniques et automatiques - Page 4 Empty Re: Les montres mécaniques et automatiques

Message par Zapata Ven 9 Jan 2009 - 16:58

Raffa a écrit:Le nocturlabe pour avoir l'heure de nuit (sans nuages ni trop de pollution lumineuse)

Les nocturlabes étaient utilisés par les marins pour déterminer l'heure lorsqu'ils étaient en mer, en se guidant sur la position des étoiles de la Grande ou de la Petite Ourse.

Nocturlabe à fabriquer

Explication du fonctionnement

Voir aussi ici

Rebonjour Raffa,

Bien vu, mais la précision est moyenne...

Par contre, ça ne risque par de tomber en panne, ni de se casser (si c'est fait en bronze ou en laiton bien épais)...

Cordialement.

Zapata
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 507
Date d'inscription : 06/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les montres mécaniques et automatiques - Page 4 Empty Re: Les montres mécaniques et automatiques

Message par Raffa Sam 10 Jan 2009 - 12:54

Zapata a écrit:Bien vu, mais la précision est moyenne...

Oui comme le cadran solaire de poche, mais c'est à mon sens suffisant (comme débattu plus haut pour ma part je ne cherche pas la précision clind'oeil )

Par contre, ça ne risque par de tomber en panne, ni de se casser (si c'est fait en bronze ou en laiton bien épais)...

ET très facile à fabriquer avec 2 bout de carton voire... avec 2 vieux CD ce que je suis en train d'imaginer... (on s'amuse comme on peut clind'oeil )

Merci pour le coup de la bougie entre les orteils... Laughing m'enfin y'a un sérieux risque d'incendie je crois que je n'arriverai pas à dormir Laughing
Raffa
Raffa
Modérateur à temps partiel

Féminin Nombre de messages : 1853
Date d'inscription : 12/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les montres mécaniques et automatiques - Page 4 Empty Re: Les montres mécaniques et automatiques

Message par Invité Sam 10 Jan 2009 - 15:39

La sieste des moines: les moines se reposaient assis, mais simple moment de détente et pour éviter le sommeil lourd en tenant une clé au dessus d'un récipient. Dès le sommeil profond atteint la main lachait la clé qui tombait avec un fort bruit réveillant le dormeur.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les montres mécaniques et automatiques - Page 4 Empty Re: Les montres mécaniques et automatiques

Message par un ptit breton Sam 10 Jan 2009 - 16:20

Philippe13 a écrit :
La sieste des moines: les moines se reposaient assis, mais simple moment de détente et pour éviter le sommeil lourd en tenant une clé au dessus d'un récipient. Dès le sommeil profond atteint la main lachait la clé qui tombait avec un fort bruit réveillant le dormeur.

Puis comme les marins certains ne se réveillais pas ,ils faisaient la sieste sous les cloches en punition. affraid

oui je sors .....

Mais du coup pour le nocturlabe je comprends l'importance du navigateur sur les navires d'autrefois.

________________________________________________________
Les habitants ne croient plus en l'avenir. Pourtant notre civilisation est éternelle , nous sommes les élus. Nous avons la science et la vérité " dit le scribe à Pharaon. ( texte écrit sur un papyrus - 2500 av j.c.)

La prochaine révolution ne sera pas celle du travail !!!
un ptit breton
un ptit breton
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4678
Localisation : Dans la forêt de Brocéliande
Loisirs : lire le troll est parmi nous de D. Vincent et F. Mulder et appronfondir ma Tétracapilosectomie
Date d'inscription : 02/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les montres mécaniques et automatiques - Page 4 Empty Re: Les montres mécaniques et automatiques

Message par Zapata Dim 11 Jan 2009 - 14:38

Philippe13 a écrit:La sieste des moines: les moines se reposaient assis, mais simple moment de détente et pour éviter le sommeil lourd en tenant une clé au dessus d'un récipient. Dès le sommeil profond atteint la main lachait la clé qui tombait avec un fort bruit réveillant le dormeur.

Salut,

Exact, et du coup tu me rappelles une série de photos en N&B, de Salvador Dali faisant une présentation du système (en simulant, bien sûr)...

Cordialement.

Zapata
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 507
Date d'inscription : 06/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les montres mécaniques et automatiques - Page 4 Empty Re: Les montres mécaniques et automatiques

Message par Invité Ven 16 Jan 2009 - 21:44

Ca y est je l'ai ma montre de plongée russe, fiable en tous cas la livraison depuis Moscou. J'ai donc une amphibian et une komandirskie

- les modèles réellement de plongée "vostok amphibian" sont un peu épais et lourds. J'ai fait un peu de plongée, je ne désespère pas d'en refaire un jour peut-être, ça ne me gène pas, car on est dans le trip plongéee. Cette montre très rétro avec un petit plongeur et ses bulles sur le cadran me plait bien. Elles ont la réputation d'une très grande résistance.

-les modèles simplement étanches "komandirskie" qui ont aussi un look plongée rétro sont nettement plus plat et légers c'est donc plus portable au quotidien surtout avec une chemise boutonnée. C'est plutot ce modèle dont je conseillerai l'achat.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum