Olduvaï
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Fabrication artisanale de l'alcool

+8
bushcraft45
bigblond
Telimectar
grosminet
biodiversiteur
Canis Lupus
KrAvEn
Rammstein
12 participants

Aller en bas

Fabrication artisanale de l'alcool Empty Fabrication artisanale de l'alcool

Message par Rammstein Jeu 11 Jan 2007 - 22:51

La méthode décrite ci-après est issue d'un forum suvivaliste allemand et n'est donnée qu'à titre informatif. En temps normal, il est interdit de fabriquer son propre alcool, à moins d'être titulaire d'une autorisation ("bouilleur de cru") et d'un alambic dûmant enregistré auprès des autorités.

Il ne faut pas oublier que les usages de l'alcool sont nombreux et variés : boisson, source de chaleur, de lumière, désinfectant, carburant, monnaie d'échange... L'alcool présente ainsi un gros intérêt dans un contexte de survie.

Bonne lecture !

Rammstein

***
Faute de disposer d'un alambic, on aura besoin :
- d'un récipient (marmite, casserole) de 4-5 litres de contenance,
- d'un gros saladier ou d'un wok,
- d'une petite marmite de 1 litre environ, qui sera suspendue dans le gros récipient.

Le gros récipient est rempli de vin, de bière ou de cidre. Au dessus est suspendu la petite marmite. Le saladier, ou le wok, est finalement rajouté sur l'assemblage et sert de couvercle et de surface de condensation. Il devra être rempli d'eau froide ou de glace.

On chauffe alors le gros récipient pendant 15 minutes à feu très fort. Quand le contenu est à ébullition, diminuer le feu et continuer à faire bouillir à feu doux...

Environ 10 minutes plus tard, retirer soigneusement le liquide (distilat) qui s'est déposé dans la petite marmite. Il s'agit de méthanol - toxique - que l'on reconnait par son odeur caractéristique similaire à la colle. Bien nettoyer la marmite.

Poursuivre la distilation : tout ce qui apparaît ensuite dans la petite marmite est composé de 60% d'alcool - buvable - si le liquide de départ est du vin.

Le saladier doit pendant tout ce temps rester froid.

La distilation dure environ 90 minutes. Ensuite il ne reste que de l'eau, qui sera elle-aussi distillée si l'on poursuit l'opération. Mieux vaut donc s'arrêter là !

La recette originale vient d'Ukraine.

Explication scientifique :
Le méthanol (toxique) boue à 70° C environ. Ensuite apparaît l'éthanol, buvable. L'apport de chaleur fait d'abord s'évaporer l'alcool le plus volatile.

Le vin ne contient que des traces de méthanol. il n'est donc pas nécessaire d'éliminer le premier distilat en théorie. Mais il vaut mieux être prudent...

Qui n'a pas de vin ou de bière à sa disposition peut utiliser des fruits bien mûrs. Ceux-ci contiennent en effet du sucre, qui se transforme en alcool lors de la distilation. Attention : l'utilisation de fruits fait apparaître beaucoup de méthanol !

Il est important d'enlever les meutrissures et les tiges des fruits avant de les utiliser. Les fruits auront passé 3 à 4 semaines au calme avant d'entrer dans le processus de distilation. Cette période permet aux fruits de fermenter et d'attendre naturellement un taux d'alcool de 6 à 8%. A partir de cette matière première on peut produire un alcool à 30-40%.

On peut aussi utiliser du sucre, mélangé à 1 ou 2 livres de concentré de tomate et 5 litres d'eau.

Sinon, on trouve sur ebay des alambics pour 80 - 150 euros, qui produisent 2 litres d'alcool à 90% en 60 minutes...
Rammstein
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 7207
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Fabrication artisanale de l'alcool Empty Re: Fabrication artisanale de l'alcool

Message par KrAvEn Ven 12 Jan 2007 - 9:48

http://www.omnihilus.com/article.php?id=278
L'alambic

Voici comment fabriquer un alambic (pour pouvoir distiller des huiles essentielles étant donné que la distillation d'alcool est interdite par la loi).

Définition :

On emploie le plus souvent l'alambic simple (voir schéma) : il se compose ordinairement d'une chaudière en cuivre portant à la partie supérieure une ouverture de faible diamètre, fermée par un tampon à vis et servant au remplissage ; sur la chaudière est fixé un large dôme ou chapiteau qui communique par un tube large, en cuivre étamé, le plus souvent, avec un serpentin en étain servant de réfrigérant, ce dernier étant noyé dans un récipient alimenté par de l'eau fraîche.

Ce procédé simple est utilisé pour la fabrication des eaux-de-vie de cognac, les fine-champagne, célèbres dans le monde entier, à l'aide des vins des Charentes. L'opération se fait en deux temps, l'alambic étant chauffé au bois.

L'alambic étant rempli de vin, par exemple de 10 hectolitres, on le chauffe vivement jusqu'à ce que le liquide commence à couler du serpentin, puis on modère le feu et on recueille en neuf ou dix heures 300 à 350 litres d'un liquide laiteux qu'on appelle brouillis et qui titre 25 à 30° d'alcool. On réunit les brouillis provenant de trois chauffes et l'on introduit le tout dans l'alambic pour effectuer une deuxième distillation nommée : repasse ou bonne chauffe. Elle est encore bien plus lente et se prolonge 16 à 18 heures. Tout au début, on recueille quelques litres de liquide louche que l'on rejette parce qu'il contient des impuretés malodorantes, puis vient l'eau de vie, environ 360 litres, claire et parfumée, titrant 66° d'alcool. Quand le degré tombe à 45, on change le récipient et on tire encore 225 litres de queue à 20 ou 25° d'alcool ; elles sont ordinairement très chargées d'essence et ajoutées aux repasses suivantes.

Ce double traitement a pour but de développer, pendant la longue durée des deux chauffes, les substances éthérées qui forment le bouquet, mais il n'est indispensable que pour les eaux-de-vie de grande valeur, puisqu'il conduit à des pertes importantes. (Encyclopédie illustrée des grandes inventions modernes).

Très important : Il est formellement interdit et puni par la loi de distiller de l'alcool, mais pas des essences de plantes. A vous d'en faire l'usage qu'il vous plaira !

Schéma de principe :

Fabrication artisanale de l'alcool Alambic


Pour ceux qui désirent utiliser un alambic afin de distiller des essences de plantes (moyennant une petite modification).

La différence fondamentale entre la distillation du vin et des essences de plantes est que :

le vin bout en contact direct avec les parois du récipient
les plantes sont traversées par la vapeur d'eau générée par l'eau en ébullition au fond du récipient.
Il est possible de fabriquer son propre distillateur d'essences pour trois francs six sous. A cet effet, on utilise :

- une cocotte minute (pour bouillir l'eau) avec son panier suspendu pour contenir les plantes.
- un tuyau en cuivre pour réaliser le serpentin, diamètre ~10mm (à fixer sur le sifflet de la cocotte).
- un récipient, métallique ou non, suffisamment haut pour accueillir et refroidir le serpentin de cuivre.
Maintenant que vous avez les principaux renseignements pour distiller, il ne vous reste plus qu'à monter votre propre distillateur. A vous d'affiner la méthode et de la communiquer sur ce site afin que les internautes puissent en bénéficier.

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias - La grande implosion/Rapport sur l'effondrement de l'Occident (Pierre Thuillier) - Mon scénario
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 12132
Localisation : En Dystopie
Emploi : Singe de l'Espace
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Fabrication artisanale de l'alcool Empty Re: Fabrication artisanale de l'alcool

Message par Canis Lupus Ven 25 Sep 2009 - 10:09

Je cherche des infos sur la fabrication d'alcool à partir de topinambours (à défaut de les manger).
Quelques indices :
Average tuber yields of 16,000–20,000 kg/ha may be expected from crops grown under ordinary farm conditions. Production costs, except for harvesting, should not be greatly different from those for potatoes. In France, alcohol yields are placed at 60–100 liters/MT of tubers. Yields of tops for forage average 18,000–28,000 kg/ha green weight. "Fuseau", a garden vegetable in France, is grown and recommended as producing a very heavy yield of forage.
Pigs foraging in artichoke have produced 800 kg meat per hectare.


During the last two world wars, the tubers were used for ethanol production applying a water extraction technique followed by a hot acid hydrolysis step and fermentation with distiller's yeast. The energy-intensive hydrolysis step can be bypassed using yeast strains with good alcohol-producing and inulinase activity.
Kluyveromyces marxianus can produce 12% alcohol from extracts containing 200 g sugar/liter. In a continuous production system with non-sterile medium at pH 3.5 (Chabbert et al, 1983).
Source

Aussi : Fuel alcohol from Jerusalem artichokes (PDF)

Avec la récolte qui se prépare dans mon jardin et ses extensions, je vais avoir de quoi faire un test.

J'ai pensé à cela ce matin, me rappelant dans la série Jéricho la barmaid qui faisait de l'alcool dans sa cave pour fournir l'hôpital.

Effectivement, on pourrait utiliser cet alcool pour divers usages.

160 quintaux à l'hectare, avec 20% de MS environ, ça fait tout de même 30 quintaux de MS à l'hectare.
En prenant leur rendement bas d'alcool à 60L/t (de tubercules frais), on aurait du 950L/ha au minimum.
Pour 100m², on obtiendrait une dizaine de litres d'alcool, très suffisant pour des applications médicales et gastronomiques !

Encore faut-il maîtriser la transformation !!

________________________________________________________
Canis Lupus
Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4384
Age : 37
Date d'inscription : 16/11/2006

http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Fabrication artisanale de l'alcool Empty http://le-projet-olduvai.forumactif.com/t174-fabrication-artisanale-de-l-alcool

Message par biodiversiteur Sam 19 Mai 2012 - 22:38

Je post ça, parce que ça vaut vraiment le coup. Mieux que de longs discours, y a tout... vraiment. Bien sûr, il s'agit là d'infos et nullement d'une incitation quelconque à quoi que ce soit, c'est totalement prohibé chez moi. Et ça sent... bon mais aisément reconnaissable... Vu les bricoleurs que certains semblent être, ça va vous plaire.

http://www.fairesagnole.eu/

________________________________________________________
"La connaissance naît de l'expérience, tout le reste n'est qu'information." Albert Einstein
biodiversiteur
biodiversiteur
Membre

Masculin Nombre de messages : 31
Localisation : Dans la nature
Date d'inscription : 03/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Fabrication artisanale de l'alcool Empty Re: Fabrication artisanale de l'alcool

Message par grosminet Dim 20 Mai 2012 - 7:39

à titre d'information, il se vend en Espagne (chez Maritas par exemple) de très jolis alambics en cuivre dont la fonction est décorative, bien entendu...
grosminet
grosminet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2305
Date d'inscription : 14/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Fabrication artisanale de l'alcool Empty Re: Fabrication artisanale de l'alcool

Message par Telimectar Dim 20 Mai 2012 - 13:49

Où encore d'autres qui fonctionnent, mais uniquement pour la distillation d'huiles essentielles... (les alambics à colonne) XD

________________________________________________________
J'ai beaucoup étudié les philosophes et les chats. La sagesse des chats est infiniment supérieure.
Hippolyte Taine
Telimectar
Telimectar
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 728
Age : 39
Localisation : Haut Ariège
Emploi : Moujik
Loisirs : obéir au chat
Date d'inscription : 09/07/2007

http://yomenie.forumzarbi.com

Revenir en haut Aller en bas

Fabrication artisanale de l'alcool Empty fabrication-artisanale-de-l-alcool mirabelle biere

Message par bigblond Jeu 30 Aoû 2012 - 1:08

Bonjour,

La législation française n'interdit pas de faire son alcool... elle interdit de le distiller soi-même. Ce n'est pas tout à fait pareil.

Ce qui signifie que si vous êtes propriétaire d'un verger et que vous avez des fruits (de préférence des beaux fruits, gorgés de sucre) dont vous ne savez plus que faire, vous pouvez très bien préparer vos fruits pour en faire VOTRE eau de vie.

En Lorraine, les gens bien (comme moi Fabrication artisanale de l'alcool 873851 ) font de la mirabelle tout à fait légalement.

Voici la recette :
- on ramasse des mirabelles gorgées de sucre (si on a du mal à trouver de la belle qualité, on se contente de fruits tachés), et on évite de mettre de l'herbe ou des morceaux de bois dedans !,
- on met ça dans des fûts en plastique propres (environ les ¾ du fût),
- on laisse les fûts ouverts à l'extérieur mais à l'abri de la pluie,
- au fur et à mesure du remplissage on tasse légèrement, et,
- et,... on attend, voir quand même tout les jours si ça commence à « bouillir » (à fermenter), si ça ne fermente pas au bout de 3 ou 4 jours on fait fondre un peu de sucre dans de l'eau tiède et on la met dans chacun des fûts (ainsi la fermentation démarre au bout de 24 à 48 heures, à partir de là il y a deux écoles :
1 – certains ne touchent à rien, ils se contentent juste de vérifier que ça ne risque pas de déborder (certains fruits restent intacts et il est soi-disant possible de manger des tartes à la mirabelle à Noël grâce à ce système).
2 – d'autres comme moi, utilisent un morceau de planche carré fixé au bout d'un manche à balai pour renfoncer régulièrement les fruits au fond du fût et pour tout mélanger (ça fait une bouillie immonde...)

- une fois qu'il n'y a plus de fermentation apparente, on rentre les fûts à l’intérieur (à l'abri du gel), on les retransvide de façon à les remplir à 85 – 90%, on pose juste le couvercle du fût sur le fût (sans bloquer) car ça peut encore bouillir un peu, et,...
- ...et, on attend tranquillement la fin de l'année, entre-temps, on aura quand même été voir nos fûts, lorsqu'on est sûr que ça ne fermente plus du tout on bloque les couvercles.
- arrive la fin de l'année, là, deux possibilités :

1 – tu va voir le distillateur, tu lui dis : « J'ai 200 litres de mirabelles à faire distiller » et il te répond : « OK, tu peux venir tel jour, voilà le sauf-conduit » et tu repart avec ton papier qui t'autorise à transporter tes fruits fermentés chez le distillateur. Le jour convenu (attention aux heures sur le sauf-conduit), tu ouvre tes fûts, tu retire (et jette) la pellicule toute brune sur le dessus (3 à 5 cm), tu referme et tu emmène tes fruits chez le distillateur (eh,... eh,... Tu crois peut-être que le distillateur va te donner des bouteilles pour mettre ton eau-de-vie dedans ? - Non ? - Alors tu lui amène aussi des bonbonnes. Oui, calcule large, on ne sait jamais. Oui, tu marque ton nom sur les bonbonnes pour pas qu'on te les pique, c'est bien. ), quelques jours plus tard tu récupérera ton alcool et tu paiera « la façon » (le travail du distillateur) et les droits de douane.
Aussitôt rentré chez toi, tu goûte et tu est déçu...
J'ai une solution, tu monte tes bonbonnes au grenier (là où il fait très chaud l'été et très froid l'hiver), tu retire le bouchon de tes bonbonnes, tu met un linge respirant dessus (éventuellement tu sécurise avec du grillage à garde manger)... et ...
... et ....
et, tu attends... quelques années...

2 – tu as tellement attendu que tu as oublié que tu as des fruits dans tes fûts et tu laisse bêtement passer la saison de distillation Fabrication artisanale de l'alcool 940562 . Tu as du bol car tu as une seconde chance, ça ne va pas se perdre, laisse tes fûts fermés, tu pourra faire distiller l'année prochaine. Ca marche pour la mirabelle (et peut-être pour la quetsch) mais pas du tout pour la poire qui faut distiller rapidement après la fermentation (je le sais, j'ai failli me louper). Et je ne sais pas pour les autres fruits.



Pour ceux qui veulent creuser la question de l'alcool, uniquement à titre de curiosité intellectuelle, je vous transmet deux autres liens vers des sites pédagogiques :

http://www.wikignole.be/wiki/Accueil

où, vous trouverez un excellent guide super complet sur la distillation moderne des fruits ici :

http://www.wikignole.be/wiki/La_distillation_moderne_des_fruits_:_un_guide_pour_les_distillateurs


Et le second site ici

http://www.fairesagnole.eu/



Ensuite, c'est peut-être hors sujet, mais il n'y a pas que les alcools forts dans la vie (n'est-ce pas rammstein...), il y a aussi le vin et....
La bière !

La bière, cette magnifique boisson, conviviale et désaltérante, qui se conserve, ne saoule pas trop vite et surtout,... on peut faire sa bière tout à fait légalement chez soi mais je ne suis pas encore passé à l'acte.


Pour comprendre la théorie, vous pourrez voir l'émission C'est pas sorcier ici

https://www.youtube.com/watch?v=t7l9xKdFI24

https://www.youtube.com/watch?v=2Naf4BAEFZI&feature=channel&list=UL

https://www.youtube.com/watch?v=aXtIDzFj7CQ&feature=relmfu


Et pour la pratique à la maison, vous trouverez un reportage intéressant en deux parties ici :

https://www.youtube.com/watch?v=cVvf43ObOZU

https://www.youtube.com/watch?v=7dNDXFhdScM&feature=channel&list=UL



Bonne journée
bigblond
bigblond
Membre

Masculin Nombre de messages : 336
Localisation : Vosges - FRANCE
Date d'inscription : 15/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Fabrication artisanale de l'alcool Empty Re: Fabrication artisanale de l'alcool

Message par bushcraft45 Jeu 30 Aoû 2012 - 7:25

Salut Bigblond, merci pour ton sujet j'en prends bonne note.

@ +
bushcraft45
bushcraft45
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 58
Age : 42
Localisation : Var
Emploi : Responsable SAV/Technicien
Loisirs : Vélo, trail, randonnée, lecture
Date d'inscription : 15/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Fabrication artisanale de l'alcool Empty Re: Fabrication artisanale de l'alcool

Message par nemesys Jeu 30 Aoû 2012 - 17:38

Merci mille fois pour ce sujet hautement intéressant !!!

nemesys
Membre

Masculin Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 17/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Fabrication artisanale de l'alcool Empty Re: Fabrication artisanale de l'alcool

Message par serilynpayne Ven 31 Aoû 2012 - 8:02

je fait de la prune (damassine) avec le même procédé que toi bigblond et du kirch mais j'ai pas encore essayé la mirabelle .

par contre j'ai des bidons avec un clapet anti retour sur le dessus qui permet aux gaz de fermentation de sortir sans pour autant laisser entrer les drozophiles .

Je mets toujours un peu de sucre et je dénoyaute les 3/4 des prunes (c'est meilleur clind'oeil )

par contre ici (à genève) c'est plus facile de faire distiller , tu vas à la distillerie avec tes bidons et tu reviens un ou 2 mois plus tard et c'est en bouteille !!

je paye environ 10 euros le litre (avec la bouteille) fini . Mais il faut beaucoup de fruits pour faire quelques litres , et si on veut une distillation spéciale (que NOS fruits) faut minimum 50 kg.


________________________________________________________
Cela aussi passera
serilynpayne
serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3332
Age : 59
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Fabrication artisanale de l'alcool Empty Re: Fabrication artisanale de l'alcool

Message par lyam dickinson Jeu 6 Sep 2012 - 11:34

pour la bière, il y a des Kits pour la fabriquer à la maison..
kit pour faire sa bière..
pas encore tester...

________________________________________________________
--Editions L'Antre du Khaos
--On pensait être prêt, mais ce qui se passa était pire que tout ce que l'on avait pu imaginer!!--(les Chroniques du Khaos)
--BP : Be Prepared (Baden Powell)
--Mon EDC
lyam dickinson
lyam dickinson
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1007
Age : 48
Localisation : Ouest de la France
Emploi : où on me dit d'aller..
Loisirs : ecrire des romans, lire, jeux videos, crossFit, informatique
Date d'inscription : 07/09/2009

http://lantredukhaos.jimdo.com

Revenir en haut Aller en bas

Fabrication artisanale de l'alcool Empty Re: Fabrication artisanale de l'alcool

Message par Rammstein Dim 26 Avr 2020 - 11:00

Je souhaiterais mesurer le degré d'alcool de plusieurs mixtures à base d'eau et d'éthanol, mais pas que. Les alcoologues fréquentant ce forum auraient-ils un appareil de mesure simple et bon marché, fonctionnant également lorsque la mixture est trouble et contient du sucre ?  scratch

Rammstein
Rammstein
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 7207
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Fabrication artisanale de l'alcool Empty Re: Fabrication artisanale de l'alcool

Message par albertspetz Dim 26 Avr 2020 - 11:34

https://www.amazon.fr/gp/product/B07CVSVL43/ref=ppx_yo_dt_b_asin_title_o02_s00?ie=UTF8&psc=1

Je me sers de ça et j'en suis satisfait. En revanche, je ne connais pas la correspondance pèse alcool avec un pèse sucre !!!!

Dans les vignes, j'utilise un réfractomètre (qu'on me prête)
albertspetz
albertspetz
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1883
Localisation : Sud Est
Date d'inscription : 14/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Fabrication artisanale de l'alcool Empty Re: Fabrication artisanale de l'alcool

Message par Canis Lupus Dim 18 Sep 2022 - 21:44

Je ne sais pas si c'est le fil de discussion le plus approprié pour ça, bougez mon message au besoin.
J'ai découvert cette superbe page à propos de l'alcool de quetsche : La mise en fût des quetsches et prunes.

________________________________________________________
Canis Lupus
Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4384
Age : 37
Date d'inscription : 16/11/2006

http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

NonoMacbill aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum