Olduvaï
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -60%
AUKEY Écouteurs Bluetooth 5 sans Fil – ...
Voir le deal
24.12 €

COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades

Page 6 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Aller en bas

COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades - Page 6 Empty Re: COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades

Message par Catharing le Mar 31 Mar 2020 - 23:34

Salut,
@tarsonis
Cette histoire n'est pas sans rappeler certains flops retentissants..

Quand la ciclosporine était présentée comme un remède miracle contre le sida en 1985
https://www.franceinter.fr/societe/quand-la-ciclosporine-etait-presentee-comme-un-remede-miracle-contre-le-sida-en-1985
L'histoire de la médecine est jalonnée d'annonces tonitruantes et d'espoirs déçus. Ce fut notamment le cas dans la lutte contre le sida, avec l'affaire de la ciclosporine. Un épisode dont nous ferions bien de tirer toutes les leçons, estiment certains, à l'heure où la communauté médicale se déchire sur la chloroquine.


Jacques Monod: « Ce qui n’est pas scientifique n’est pas éthique. »


https://www.aides.org/communique/traitement-contre-le-covid-19-la-lutte-contre-le-sida-montre-que-lethique-et-la-rigueur

Le génie seul contre tous n’existe pas, pas plus que le complot de tous contre un seul.
Ce qui est efficace c’est la démarche collective et la discussion argumentée.
Parmi les enseignements à retirer de l’épidémie de sida, il y a la place des malades dans la définition des stratégies de recherche à mettre en œuvre et des stratégies thérapeutiques à recommander.

À chaque fois, la leçon à en retirer est que le travail collaboratif, entre les citoyens-nes concernés-es et les associations expertes, les soignants-es, les chercheurs-ses, ont permis de s’assurer que ce qui pouvait être une intuition de clinicien-ne s’est révélé être une stratégie essentielle pour les personnes.
Faire autrement c’est perdre un temps précieux, comme d’utiliser les médias en lieu et place de la validation des autres chercheurs-euse.


________________________________________________________
Le confinement aura démontré trois choses.
Un : notre économie s’effondre dès qu’elle cesse de vendre des trucs ­inutiles à des gens surendettés.
Deux : il est parfaitement ­possible de réduire fortement la pollution.
Trois : les personnes les moins bien payées du pays sont les plus essentielles à son fonctionnement.
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 6370
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011
Points : 7279
Réputation : 77

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades - Page 6 Empty Re: COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades

Message par NZL_2B le Mer 1 Avr 2020 - 0:08

Il est très difficile de se faire une idée précise sur l'efficacité du traitement par hydroxy-chloroquine, on trouve de tout dans les publications scientifiques :
par exemple


Je traduis un article publié dans le BioScience Trends « Breakthrough: Chloroquine phosphate has shown apparent efficacy in treatment of COVID-19 associated pneumonia in clinical studies.»
Jianjun Gao 1,*, Zhenxue Tian 2, Xu Yang 2
1 Department of Pharmacology, School of Pharmacy, Qingdao University, Qingdao, China;
2 Department of Pharmacy, Qingdao Municipal Hospital, Qingdao, China.


« La maladie causée par le coronavirus 2019 (COVID-19), apparu en décembre 2019, s'est propagée rapidement, des cas étant désormais confirmés dans plusieurs pays.
Au 16 février 2020, le virus avait causé 70 548 infections et 1 770 décès en Chine continentale et 413 infections au Japon (1). De gros efforts ont été faits pour trouver des médicaments efficaces contre le virus en Chine (2). Le 17 février 2020, le Conseil d'État de Chine a tenu un point de presse indiquant que le phosphate de chloroquine, un ancien médicament utilisé pour le traitement du paludisme, avait démontré une efficacité marquée et une innocuité acceptable dans le traitement de la pneumonie associée au COVID-19 lors d'essais cliniques multicentriques menés en Chine ( 3).
Dans les premières études in vitro, la chloroquine s'est avérée bloquer l'infection au COVID-19 à une concentration micromolaire faible, avec une concentration efficace demi-maximale (CE50) de 1,13 μM et une concentration demi-cytotoxique (CC50) supérieure à 100 μM (4 ). Un certain nombre d'essais cliniques ultérieurs (ChiCTR2000029939, ChiCTR2000029935, ChiCTR2000029899, ​​ChiCTR2000029898, ChiCTR2000029868, ChiCTR2000029837, ChiCTR2000029826, ChiCTR2000029803, ChiCTR2000029762, ChiCTR2000029761, ChiCTR2000029760, ChiCTR2000029740, ChiCTR2000029609, ChiCTR2000029559 et ChiCTR2000029542) ont été rapidement menés en Chine pour tester l'efficacité et la sécurité de la chloroquine ou de l'hydroxychloroquine dans le traitement de la pneumonie associée au COVID-19 dans plus de 10 hôpitaux à Wuhan, Jingzhou, Guangzhou, Pékin, Shanghai, Chongqing et Ningbo (5). Jusqu'à présent, les résultats de plus de 100 patients ont démontré que le phosphate de chloroquine est supérieur au traitement de contrôle en inhibant l'exacerbation de la pneumonie, en améliorant les résultats de l'imagerie pulmonaire, en favorisant une conversion négative du virus et en raccourcissant l'évolution de la maladie. Aucune réaction indésirable grave au phosphate de chloroquine n'a été notée chez les patients susmentionnés. Compte tenu de ces constatations, une conférence s'est tenue le 15 février 2020; les participants, dont des experts des autorités gouvernementales et réglementaires et des organisateurs d'essais cliniques, sont parvenus à un accord selon lequel le phosphate de chloroquine a une activité puissante contre le COVID-19. Il est recommandé d'inclure le médicament dans la prochaine version des Recommandations pour la prévention, le diagnostic et le traitement de la pneumonie causée par COVID-19 publiées par la Commission nationale de la santé de la République populaire de Chine. Aucune réaction indésirable grave au phosphate de chloroquine n'a été notée chez les patients susmentionnés. Compte tenu de ces constatations, une conférence s'est tenue le 15 février 2020; les participants, dont des experts des autorités gouvernementales et réglementaires et des organisateurs d'essais cliniques, sont parvenus à un accord selon lequel le phosphate de chloroquine a une activité puissante contre le COVID-19. Il est recommandé d'inclure le médicament dans la prochaine version des ''Recommandations pour la prévention, le diagnostic et le traitement de la pneumonie causée par COVID-19'' publiées par la Commission nationale de la santé de la République populaire de Chine. La chloroquine est utilisée pour prévenir et traiter le paludisme et est efficace comme agent anti-inflammatoire pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde et du lupus érythémateux. Des études ont révélé qu'elle possède également des activités antivirales à large spectre potentielles en augmentant le pH endosomal requis pour la fusion virus / cellule, ainsi qu'en interférant avec la glycosylation des récepteurs cellulaires du SRAS-CoV (6,7). Les activités antivirales et anti-inflammatoires de la chloroquine peuvent expliquer son efficacité dans le traitement des patients atteints de pneumonie au COVID-19. La chloroquine est un médicament bon marché et sûr qui est utilisé depuis plus de 70 ans. Compte tenu de la demande clinique urgente, le phosphate de chloroquine est recommandé à l'avenir pour traiter la pneumonie associée au COVID-19 dans des populations plus importantes. »


Je n'ai pas recopié la bibliographie par manque de temps.


En fait, en ce moment un grand nombre d' essais thérapeutiques sont en cours en Chine continentale, plusieurs portent sur la chloroquine, il y en a même un qui porte sur l'azithromycine en monothérapie. Je pense que dans un mois ou deux on y verra plus clair. En attendant cela ne nous avance pas quant à l'attitude à adopter. Pour ma part je traite systématiquement tous les patients Covid-19 ambulatoires par de l'azithromycine seule. Mais je n'ai pas le recul suffisant pour évaluer la validité de ce choix. Pour l'instant pas de forme grave, pas d'hospitalisation mais ça ne prouve rien.

NZL_2B
Membre

Masculin Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 26/03/2020
Points : 17
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades - Page 6 Empty Re: COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades

Message par Catharing le Mer 1 Avr 2020 - 0:11

Salut,
Sventovit a écrit:Il faudra attendre un peu, Angers a l'air de vouloir tester ça correctement: https://www.7sur7.be/sante/une-vaste-etude-pour-clore-le-debat-sur-la-chloroquine~aad1092d/

tarsonis a écrit:Vivement les résultats de Hycovid; de toute façon si c’est significatif, elle sera vite arrêtée pour traiter le groupe placebo...

« Hycovid », destinée à évaluer l’efficacité de l’hydroxychloroquine chez des patients atteints d’une forme non grave d’infection à Covid-19 mais à risque élevé d’évolution défavorable.

« Dans le contexte particulier que nous vivons, les résultats des essais cliniques sur l’hydroxychloroquine menés par l’équipe du Pr Raoult ont généré beaucoup d’espoirs mais ils ont également soulevé des interrogations légitimes quant à leur pertinence clinique et à l’innocuité de l’hydroxychloroquine, a expliqué le Pr Vincent Dubée, investigateur principal de l’étude, lors d’une conférence de presse.
 L’étude Hycovid, qui correspond aux standards scientifiques, méthodologiques les plus élevés, devrait permettre de répondre de manière définitive à ces questions et de clore, une fois pour toutes, le débat sur l’efficacité de l’hydroxychloroquine. »

A la différence des essais menés à Marseille
Etude multicentrique,randomisée,en double aveugle versus placebo.*
Cette étude sera menée dans 33 centres répartis sur l’ensemble du territoire métropolitain : un essai clinique randomisé, contrôlé en double aveugle qui prévoit d’inclure 1 300 patients au total, des malades âgés de plus de 75 ans ainsi que des patients de tous âges à risque d’évolution secondaire grave de la maladie.
« Il doit démarrer le 1er avril et prévoit d’intégrer aussi bien des malades en ambulatoire qu’hospitalisés dans un des centres participant ou des résidents d’EHPAD,

 La moitié des patients recevra de l’hydroxychloroquine, l’autre moitié un placebo.
Le critère de jugement principal, l’efficacité du traitement par hydroxychloroquine, sera évalué de façon binaire : diminution significative du nombre de patients décédés ou du nombre de patients nécessitant d’être placés sous respirateur artificiel. »

Explications du Pr Dubée :
 « D’après les données de la littérature, on s’attend à une fréquence de décès ou de passage en réanimation avec intubation autour de 20 % chez ces patients en l’absence de traitement par hydroxychloroquine.

Avec Hycovid, on peut raisonnablement espérer qu’un pourcentage de passage en réanimation ou de décès abaissé à 14 % fournira une preuve de l’efficacité de cette molécule. Si l’on constate un nombre élevé d’évènements indésirables graves, notamment cardiaques, on pourra arrêter l’étude »

La durée de l’étude ?
« Cela dépendra de l’évolution de l’épidémie, de la capacité des centres à inclure les patients dans l’étude dans un contexte extrêmement tendu ».

Pour le Pr Alain Mercat, président de la Commission médicale d’établissement du CHU d’Angers, 
« la méthodologie utilisée devrait nous permettre, en présence d’une preuve statistique forte de l’efficacité du traitement par hydroxychloroquine, de publier rapidement nos résultats pour en faire profiter l’ensemble de la communauté nationale et internationale ».

Mais encore ?
« Si l’effet est très important, la réponse sera probablement très rapide car le nombre de vies sauvées ou de patients non intubés sera rapidement visible ; mais si l’effet est moins puissant, cela prendra un peu plus de temps.
Mais si avec 1 300 malades, on n’a pas été capable de montrer une différence d’efficacité entre l’hydroxychloroquine et le placebo, c’est soit que cette différence est a priori très faible, soit qu’elle n’est probablement pas cliniquement pertinente. »


* Explications:
- Cette étude sera menée dans 33 centres répartis sur l’ensemble du territoire métropolitain = une étude multicentrique a plus de chance d’être d’un meilleur niveau qu’une étude émanant d’un seul centre, car le nombre de patients nécessaires pour arriver à la conclusion de l’étude sera plus vite obtenu.

- Essai clinique randomisé = On parle d'essai randomisé lorsque les malades sont répartis dans différents groupes recevant des traitements différents, la répartition entre les groupes étant réalisée par tirage au sort (appelé aussi randomisation).

- Contrôlé en double aveugle = Les traitements comparés ou le placebo peuvent être administrés sans que la personne ne sache quel type de traitement elle prend : on parle d'essai en insu ou en aveugle. Le médecin qui administre le traitement peut l'ignorer également : on parle dans ce cas d'essai en double aveugle ou double insu.

- Versus placebo = Produit qui a la même forme, la même couleur, la même odeur que celles du médicament étudié mais qui ne contient pas de substance active .La comparaison de son effet avec le médicament étudié permet de confirmer l'efficacité de ce dernier

________________________________________________________
Le confinement aura démontré trois choses.
Un : notre économie s’effondre dès qu’elle cesse de vendre des trucs ­inutiles à des gens surendettés.
Deux : il est parfaitement ­possible de réduire fortement la pollution.
Trois : les personnes les moins bien payées du pays sont les plus essentielles à son fonctionnement.
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 6370
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011
Points : 7279
Réputation : 77

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades - Page 6 Empty Re: COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades

Message par Le castor bricoleur le Mer 1 Avr 2020 - 0:40

Fin de mon isolement et de l'autre personne à la maison. Pas de nouveaux signes suspects. Port du masque par précaution pour la personne suspecte pendant quelques jours lorsqu'à notre contact.
Content que ton état s'améliore @Rammstein, cette évolution en dents de scie doit être particulièrement éprouvante pour le mental.
Je continue à surveiller le forum, mais je vais éviter de polluer les topics si je n'ai rien à apporter.
Le castor bricoleur
Le castor bricoleur
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 281
Date d'inscription : 18/06/2012
Points : 304
Réputation : 3

Revenir en haut Aller en bas

COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades - Page 6 Empty Re: COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades

Message par BigBird le Mer 1 Avr 2020 - 11:16

beaucoup d'espoir quant aux conclusions de l'expérimentation HyCovid,
mais pourquoi diantre ne pas avoir démarrer ces tests il y a 1 mois, dès le 1er mars ???
au début de la polémique "chloroquine du Dr Raoult", au lieu de se répandre en controverses sur les chaines d'infos à longueur de journée, les experts auraient mieux fait de mettre la pression en haut lieu pour lancer des tests en aveugle à grande échelle immédiatement, on aurait sans doute pu gagner 1 bon mois, en pleine période ascendante, ça aurait pu faire une grosse différence sur le nb de décès in finé,
au lieu de ça, des résultats qui vont tomber alors qu'on sera grosso-modo en France (petite variable selon les régions) au pic de la contagion, l'intérêt sera moindre, puisque traitement ou pas, la pandémie reculera progressivement d'elle-même.
"mieux vaut tard que jamais" certes, mais ça n’empêche pas qu'en temps de crise et qu'en terme de traitement de soins et de stratégie sanitaire, on peut s'accorder à penser que "mieux vaut assez tôt que trop tard" soit plus pertinent.
BigBird
BigBird
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1487
Date d'inscription : 09/04/2009
Points : 1530
Réputation : 13

Revenir en haut Aller en bas

COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades - Page 6 Empty Re: COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades

Message par Kyraly le Mer 1 Avr 2020 - 11:39

Bonjour

Ca va mieux là, je pense être sorti de la maladie...
Par contre, tjs pas d'odorat... je vais participer a une etude ORL sur le sujet, ils vont m"envoyer un mail ce soir..
A priori, ils veulent que je respire x fois par jour une odeur forte et naturelle (menthe, girofle, fleur type jasmin) et que je rééduque mon odorat... 
A voir....

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 3133
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017
Points : 3408
Réputation : 33

Revenir en haut Aller en bas

COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades - Page 6 Empty Re: COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades

Message par Lab2 le Mer 1 Avr 2020 - 12:18

BigBird a écrit:beaucoup d'espoir quant aux conclusions de l'expérimentation HyCovid,
mais pourquoi diantre ne pas avoir démarrer ces tests il y a 1 mois, dès le 1er mars ???
au début de la polémique "chloroquine du Dr Raoult", au lieu de se répandre en controverses sur les chaines d'infos à longueur de journée, les experts auraient mieux fait de mettre la pression en haut lieu pour lancer des tests en aveugle à grande échelle immédiatement, on aurait sans doute pu gagner 1 bon mois, en pleine période ascendante, ça aurait pu faire une grosse différence sur le nb de décès in finé,
au lieu de ça, des résultats qui vont tomber alors qu'on sera grosso-modo en France (petite variable selon les régions) au pic de la contagion, l'intérêt sera moindre, puisque traitement ou pas, la pandémie reculera progressivement d'elle-même.
"mieux vaut tard que jamais" certes, mais ça n’empêche pas qu'en temps de crise et qu'en terme de traitement de soins et de stratégie sanitaire, on peut s'accorder à penser que "mieux vaut assez tôt que trop tard" soit plus pertinent.
Le pic avec maintient du confinement.
Mais si on était à 10% de la population contaminée, il en resterait encore un paquet prêt à nourrir un prochain pic dès réouverture du confinement.
Qui du coup... A besoin de matériel, de traitement, de se faire partiellement ?
Je doute fortement que ce soit retour au business as usual début mai...

Lab2
Membre

Masculin Nombre de messages : 140
Date d'inscription : 09/10/2018
Points : 147
Réputation : 3

Revenir en haut Aller en bas

COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades - Page 6 Empty Re: COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades

Message par BigBird le Mer 1 Avr 2020 - 22:19

Lab2 a écrit:Le pic avec maintient du confinement.
Mais si on était à 10% de la population contaminée, il en resterait encore un paquet prêt à nourrir un prochain pic dès réouverture du confinement.
Qui du coup... A besoin de matériel, de traitement, de se faire partiellement ?
Je doute fortement que ce soit retour au business as usual début mai...
non, pas début mai, mais un début de déblocage vers la mi-mai ça me semble jouable,
attention, un retour progressif, à étage, qui se déroulerait donc entre la mi-mai et la fin-juin, et ce en fonction des stats des entrants en réanimation, région par région,
et des disponibilités (partielles ou totales) des tests sérologiques et des masques.
la distanciation restera de mise une bonne période après le début du confinement,
(peut-être tout l'été ?), ainsi que les grands rassemblements de personnes resteront interdits.
BigBird
BigBird
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1487
Date d'inscription : 09/04/2009
Points : 1530
Réputation : 13

Revenir en haut Aller en bas

COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades - Page 6 Empty Re: COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades

Message par Marco51 le Mer 1 Avr 2020 - 23:52

Catharing a écrit:Salut,

PRESCRIRE:
Covid-19 et hydroxychloroquine : prudence

 Dans l'actualité  Les résultats d'un essai randomisé publiés en Chine début mars 2020, chez 30 patients atteints de covid-19, n’ont pas montré d’efficacité clinique de l’hydroxychloroquine. L'hypothèse que celle-ci aggrave parfois le covid-19 n'est pas exclue. En traitement court, l'hydroxychloroquine expose à divers effets indésirables, parfois mortels, surtout en cas de surdoses.

Une surdose est mortelle surtout du fait des effets cardiaques rapides : avec hypotensions artérielles et troubles du rythme, collapsus cardiovasculaires, convulsions, hypokaliémies, arrêts cardiovasculaires, comas, mort.

Pour rajouter une couche après Catharing, vous en avez probablement entendu parler:

"Les premiers patients victimes des effets secondaires de la chloroquine ont été admis dans les services de réanimation dans des états parfois critiques.
Il y aurait une dizaine de cas rien qu'en Nouvelle-Aquitaine. Ce n'est pas le médicament qui pose problème, mais le cadre dans lequel il est utilisé. Les patients concernés en ont pris sans avis médical. L'Agence régionale de santé a une nouvelle fois rappelé les règles à respecter."
Source LCI & Ouest France.

Si vous êtes malheureusement hospitalisés pour une symptomologie COVID-19 et que le médecin choisit et assume de vous proposer un de ces traitements oraux, vous ferez l'objet d'une surveillance (souvent pluri-quotidienne) que ledit médecin définit. 
Mais il est MEDECIN.

Donc s'il vous plait, S'IL VOUS PLAIT, ne jouer pas à faire de l'automédication avec ces molécules!!  C'est trop con de se retrouver en Soins Intensifs de Cardio pour des troubles du rythme sévères en voulant échapper à une pneumopathie d'origine virale. 
C'est s'infliger une double peine! énervé

________________________________________________________
Aucun homme ou femme qui poursuit un idéal en empruntant sa propre route, ne peut éviter d'avoir des ennemis.  Daisy BATES.
Ce qui est mieux qu'une centaine de jours d'études studieuses, c'est un jour avec un excellent professeur.  Proverbe Japonais.
Avec l'âge, je prête moins attention aux dires des Hommes. Je m'intéresse à leurs actes.  Andrew CARNEGIE.
Marco51
Marco51
Membre

Masculin Nombre de messages : 150
Age : 46
Localisation : Marne
Emploi : Infirmier Soins Palliatifs
Loisirs : Muscu, Krav, softair, modélisme, Lego
Date d'inscription : 28/08/2018
Points : 168
Réputation : 10

Revenir en haut Aller en bas

COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades - Page 6 Empty Re: COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades

Message par Levieuxdu35 le Sam 4 Avr 2020 - 14:11

L’Italie annonce les premiers cas de guérison de personnes infectées par le COVID-19 suite à l’injection du plasma de personnes guéries de cette même infection et donc, a priori, plasma riche en anticorps de classe IgG ou IgM + IgG.
Une technique fondamentale entrant dans le cadre de la sérothérapie, mais qui pose néanmoins le problème de la transmission de molécules indésirables, vu qu’il n’est pas fait mention du procédé opératoire.
le lien : https://ar.rt.com/nks8

Levieuxdu35
Membre

Masculin Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 28/01/2018
Points : 93
Réputation : -1

Revenir en haut Aller en bas

COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades - Page 6 Empty Re: COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades

Message par Rammstein le Sam 4 Avr 2020 - 20:08

Après quelques jours de relatif répis, c'est reparti pour un tour ! énervé

Jour 32 - Aujourd'hui
Toux
Poussées de fièvre
Fortes courbatures dans le dos
Douleurs dans la poitrine
Fatigue

Bref : retour au lit... /youhou!/

COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades - Page 6 Sparadrap-capitaine-Hadock-jpg

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб
Rammstein
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 5665
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006
Points : 4299
Réputation : 67

Revenir en haut Aller en bas

COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades - Page 6 Empty Re: COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades

Message par victor81 le Sam 4 Avr 2020 - 20:39

ah merde... Shocked
soigne toi bien
victor81
victor81
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 634
Localisation : cathar
Loisirs : detection, culture de plantes medicinales
Date d'inscription : 13/06/2012
Points : 699
Réputation : 15

Revenir en haut Aller en bas

COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades - Page 6 Empty Re: COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades

Message par tarsonis le Sam 4 Avr 2020 - 21:30

De circonstance, pour Cath et toi.



Bonne chance, même si vous en voyez pas le bout !

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 9433
Age : 33
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008
Points : 9931
Réputation : 143

Revenir en haut Aller en bas

COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades - Page 6 Empty Re: COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades

Message par Kyraly le Sam 4 Avr 2020 - 22:29

Good luck Cath et Ram

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 3133
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017
Points : 3408
Réputation : 33

Revenir en haut Aller en bas

COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades - Page 6 Empty Re: COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades

Message par trollinet le Sam 4 Avr 2020 - 22:32

Rammstein a écrit:Après quelques jours de relatif répis, c'est reparti pour un tour !   énervé

Jour 32 - Aujourd'hui
Toux
Poussées de fièvre
Fortes courbatures dans le dos
Douleurs dans la poitrine
Fatigue

Bref : retour au lit...   /youhou!/

COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades - Page 6 Sparadrap-capitaine-Hadock-jpg

Rammstein


P*** quelle merde cette soi-disant "gripette". Bon courage, Ramm !!! Et bon courage à tous les Olduviens !

trollinet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 209
Loisirs : GN, randonnée
Date d'inscription : 14/12/2006
Points : 51
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades - Page 6 Empty Re: COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades

Message par troisgriffes le Dim 5 Avr 2020 - 10:08

Soignez vous tous  bien!
Euh,Rammstein pour que cela soit aussi long,tu es sure de ne pas avoir attrapé
une autre saloperie?
troisgriffes
troisgriffes
Membre

Masculin Nombre de messages : 3562
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012
Points : 3899
Réputation : 43

Revenir en haut Aller en bas

COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades - Page 6 Empty Re: COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades

Message par BigBird le Dim 5 Avr 2020 - 10:46

c'est aussi mon impression, j'ai des symptômes depuis maintenant 2 semaines, mais à minima, un peu de difficultés respiratoires, un peu de toux glaireuses, un peu de maux de têtes, mais par intermittence, et depuis une semaine, la sensation de perte de tonus,
difficulté à déplacer des objets lourds, et surtout du mou dans les jambes, la sensation d'être tout prêt de tituber, comme quand on est bourré, mais à jeun ! mrsgreen 
ça ne m’empêche pas de vaquer à mes occupations ordinaires, mais manque de pêche, de puissance, et vite fatigué, au bout d'1h à peine.
ce qui m'intrigue par rapport aux pathologies que je connaissais jusqu'à présent (grippe, , rhume, bronchite, ...), c'est son évolution, d'habitude, on a une suite incubation>maladie>guérison assez lisible, genre 4 jours d'incubation, 8 jours de maladie, et 6 jours de rétablissement, soit une durée totale de 2 à 3 semaines,
là, j'ai l'impression que c'est plus lent, et surtout pas linéaire, une évolution en dents de scie, un coup ça va mieux, le lendemain c'est moins bien, ... une espèce de danse "un pas en avant, deux pas en arrière", ... bref, ça nous use mentalement, car on ne sait jamais où l'on en est vraiment, j'en suis plus ou moins à la fin de ma 2ème semaine, pas d'aggravation pour le moment, j'attends la fin de la 3eme semaine, même si j'ai la conviction que mon système immunitaire fait le job, c'est un peu angoissant de rester dans un "entre deux", sans évolution franche, ni d'un côté, ni de l'autre ... Embarassed

alors, pas de test, donc pas de certitude, ... une allergie au pollen ?
d'habitude en cas d'allergie, j'éternue beaucoup, mais je n'ai pas de maux de tête,
autre chose que le covid19 ? possible aussi, mais quoi ?
wait & see,
et en cas de rétablissement progressif dans 8 - 10 jours, il y a des chances que je ne le sache jamais ...
BigBird
BigBird
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1487
Date d'inscription : 09/04/2009
Points : 1530
Réputation : 13

Revenir en haut Aller en bas

COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades - Page 6 Empty Re: COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades

Message par Rammstein le Lun 6 Avr 2020 - 13:36

troisgriffes a écrit:Euh,Rammstein pour que cela soit aussi long,tu es sure de ne pas avoir attrapé une autre saloperie?

J'en arrive aux même conclusions que BigBird. J'ai zéro vie sociale depuis 4 semaines. Les gamins sont coincés à la maison. Les sorties de ravitaillement se font masqué et ganté, et ce depuis seulement une semaine, aux heures creuses. Surtout : depuis 4 semaines ce sont les mêmes symptômes. Donc pour moi il s'agit toujours du même virus à l'oeuvre.

Bizarrement, les rechutes se font lorsque je force un peu, après une balade ou du bricolage un peu violent (je ne parle même pas de faire du sport)... En semaine, tant que je glandouille en télétravail pendant 9 heures devant un PC, cela va mieux et je récupère. Tarsonis a, il me semble, parlé de 4 à 6 semaines de maladie, donc je vais encore patienter et limiter les occasions pour le virus de reprendre le dessus...

Quelques conseils de mon médecin si vous avez des douleurs rénales consécutives à l'élimination du virus :
- éviter de refroidir les reins (exit les douches froides à la Wim Hof, donc),
- boire beaucoup,
- éviter les boissons solliscitant trop les fonctions rénales (alcool, soda, jus de fruits, etc).

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб
Rammstein
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 5665
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006
Points : 4299
Réputation : 67

Revenir en haut Aller en bas

COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades - Page 6 Empty Re: COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades

Message par BigBird le Lun 6 Avr 2020 - 15:48

côté auto-médication :
outre ma petite cure d'agrumes (j'ai la chance d'avoir bigaradiers - oranger - citronnier - pamplemoussier à disposition, avec encore de quoi cueillir pour jusqu'à la fin du mois d'avril), pour renforcer l'apport en vitamine C naturelle,
je me fais un peu chaque jour (entre 1h et 3h) d'héliothérapie, mrsgreen d'exposition au soleil,
soit en glandant, soit en jardinant,
ça c'est pour ré-hausser la dose de vitamine D, il est reconnu que cette dernière renforce le système immunitaire, et qu'en fin d'hiver, on est souvent carencé en vitamine D.
à part ça, c'est pas mal d'infusions, là ce n'est pas pour traiter, juste pour éliminer (effet diurétique),
en ce moment, c'est un mix parmi Cynorhodon/Ashwagandha/mélisse/verveine/citron,
et sucré au miel de Provence. Tout est planté ou récolté par mézigue, le miel provient des ruches de mon frère, donc 0 achat de soins, et le soleil, je le rappelle, est également gratuit !
fumeur
BigBird
BigBird
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1487
Date d'inscription : 09/04/2009
Points : 1530
Réputation : 13

Revenir en haut Aller en bas

COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades - Page 6 Empty Re: COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades

Message par Rammstein le Lun 6 Avr 2020 - 17:25

Tatiana Ventôse l'a et décrit ses symptômes :



Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб
Rammstein
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 5665
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006
Points : 4299
Réputation : 67

Revenir en haut Aller en bas

COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades - Page 6 Empty Re: COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades

Message par Phil le Lun 6 Avr 2020 - 19:41

Bon courage Cath'.

Dans la liste à rallonge des symptômes, on peut rajouter les erythèmes faciaux et les engelures des doigts (acrosyndromes).

https://www.lequotidiendumedecin.fr/specialites/dermatologie/covid-19-les-dermatologues-appellent-la-vigilance-sur-les-acrosyndromes-et-erythemes-faciaux?xtor=EPR-1-%5BNL_derniere_heure%5D-%5B20200406%5D&utm_content=20200406&utm_campaign=NL_derniereheure&utm_medium=newsletter&utm_source=qdm
Phil
Phil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 16/11/2014
Points : 214
Réputation : 3

Revenir en haut Aller en bas

COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades - Page 6 Empty Re: COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades

Message par Phil le Mar 7 Avr 2020 - 19:56

La bétadine, utilisée en bain de bouche (sous sa forme spécifique, ou en utilisant de la bétadine dermique diluée), serait un geste barrière supplémentaire, et permettrait de diminuer la charge virale au début de l'infection.
https://www.lequotidiendupharmacien.fr/actualite-pharmaceutique/article/2020/04/07/et-si-la-betadine-suffisait-diminuer-la-charge-virale-_283280

Je mets des conditionnels, et dans l'attente, je vous déconseille de faire des bains de bouche 4 fois par jour en préventif
Phil
Phil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 16/11/2014
Points : 214
Réputation : 3

Revenir en haut Aller en bas

COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades - Page 6 Empty Re: COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades

Message par Rammstein le Mer 8 Avr 2020 - 9:43

Jour 33
Fatigue en fin de journée
Fortes douleurs dentaires jusqu'en milieu de nuit

Jour 34
Dents à nouveau OK...
Maux de tête
Fortes douleurs occulaires
Fatigue
Bref, à 17h j'étais au lit...

Jour 35 - Aujourd'hui
RAS pour le moment...

Après vérification, il semblerait que les douleurs occulaires soient un symptôme observé chez une minorité de malades chinois du COVID-19. Des médecins US et espagnols auraient également rapporté des cas...
Source : https://www.who.int/docs/default-source/coronaviruse/who-china-joint-mission-on-covid-19-final-report.pdf

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб
Rammstein
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 5665
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006
Points : 4299
Réputation : 67

Revenir en haut Aller en bas

COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades - Page 6 Empty Re: COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades

Message par tarsonis le Mer 8 Avr 2020 - 10:14

Pinaise Ramm, t'as chopé quoi par dessus ? T'as vraiment tout pour empêcher un diag différentiel. On pourrait presque coller un Lyme dedans...

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 9433
Age : 33
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008
Points : 9931
Réputation : 143

Revenir en haut Aller en bas

COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades - Page 6 Empty Re: COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades

Message par troisgriffes le Mer 8 Avr 2020 - 10:18

Un remède de Grand-mère pour les dents:L'ail.
A réduire en pâte et à appliquer sur la zone.
Tu peux en mange,l'ail c'est la santé.
Par contre,ta femme ne voudra plus te faire de bisous. désolé
troisgriffes
troisgriffes
Membre

Masculin Nombre de messages : 3562
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012
Points : 3899
Réputation : 43

Revenir en haut Aller en bas

COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades - Page 6 Empty Re: COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum