Olduvaï
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades

Page 5 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Aller en bas

COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades - Page 5 Empty Re: COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades

Message par tarsonis le Dim 29 Mar 2020 - 12:03

Hello,
merlin06 a écrit:Juste une précision camarade Ram', dans ce cas précis il ne s'agit pas d'improvisation mais de recherche clinique empirique basée sur des données et un hypothèse pratique.
Oui, c'est le problème actuel, avec un gros risque de biais de confirmation.
C'est pour cela que les études de Raoult son critiquées : l'absence de groupe témoin ne permet pas de conclure. Surtout qu'il réalise un dépistage large des patients, donc inclut ceux avec peu de symptômes.

Dans la dernière, il inclut 5% de patients asymptomatiques, 41% n'ont que des symptômes légers (rhinites, toux), et seulement 15% avaient de la fièvre (à 38,5°C)...
Et il change ses critères en cours d'étude : "criteria for discharge changed over the course of the study."


L'absence de groupe de contrôle ne permet justement pas de conclure à l'efficacité vs un placebo. Si on avait réalisé l'étude avec des comprimés de sucre, on aurait aussi eu des guérisons.
L'enjeu dans l'histoire est de comprendre quels sont les effets (thérapeutiques et toxiques) des traitements, notamment dans les cas critiques; alors que Raoult ajoute massivement les cas spontanément résolutifs.

Car l'ambiance générale, renforcée par un Raoult plébiscité par public, c'est "si la situation est désespérée, on n'a rien à perdre".
Mais si on arrive à montrer que sans traitement des cas critiques, le risque de décès est de 5% et qu'avec il est 6%, on choisit quoi ?

Pasteur n'était pas qu'un chercheur, il était aussi médecin, aujourd'hui on a perdu de vue que la coexistence des deux peut être bénéfique.

Pasteur n'était pas médecin (à la rigueur honoris causa), bien qu'à l'époque la médecine n'avait pas vraiment de base scientifique, alors que la méthode de Pasteur s'approchait justement d'une démarche scientifique. clind'oeil


Ps : Un truc qui semble passer un peu sous les radars dans l'étude de Raoult, c'est :

To take the example of the outbreak onboard the Diamond Princess cruise-ship, the fatality rate was 1.4%

Death : 1,2%

En gros, il a un taux de mortalité kif-kif avec le Diamond Princess, voire plus avec les derniers recalculs pour le DP (1,1%).

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 9346
Age : 33
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008
Points : 9833
Réputation : 134

Revenir en haut Aller en bas

COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades - Page 5 Empty Re: COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades

Message par Rammstein le Dim 29 Mar 2020 - 14:39

On joue sur les mots, mais bon... Dans le cas du Pr. Raoult, on peut effectivement parler de recherche clinique empirique, puisqu'il a déjà eu l'occasion de tester son traitement sur des malades atteints du MERS-COV par le passé.

Dans le cas du médecin américain cité dans l'article, il s'agit clairement d'improvisation, puisqu'il adapte à sa sauce les protocoles de traitement du Pr. Raoult, des chinois et des coréens pour soigner ses patients. C'est un fait, et cela peut marcher, improvisation n'étant pas forcément synonyme d'échec !

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб
Rammstein
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 5565
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006
Points : 4183
Réputation : 55

Revenir en haut Aller en bas

COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades - Page 5 Empty Re: COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades

Message par tarsonis le Dim 29 Mar 2020 - 15:08

Hello,
Rammstein a écrit:On joue sur les mots, mais bon... Dans le cas du Pr. Raoult, on peut effectivement parler de recherche clinique empirique, puisqu'il a déjà eu l'occasion de tester son traitement sur des malades atteints du MERS-COV par le passé.
Non justement Raoult ne fait pas de "recherche empirique", car il y a une partie de démarche scientifique dans le process, qu'il n'utilise pas (le double-aveugle, le groupe témoin, relecture par les pairs, etc.)

Empirique ne veut pas dire "faire ce que l'on veut", mais que l'on part d'une hypothèse de travail, que l'on confronte à des expériences. En l’occurrence, il manque à peu près tout pour valider un résultat, déjà rien que le VS placebo. S'il y a des effets, il est impossible de les mettre en évidence, et c'est ça qui est dommage avec sa démarche.

La recherche empirique s'appuie sur l’expérimentation, l’observation, ainsi que sur un processus d'évaluation par les pairs qui permet de faire un tri dans les connaissances scientifiques produites et de ne garder, au fil du temps, que ce qui reste valide.

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 9346
Age : 33
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008
Points : 9833
Réputation : 134

Revenir en haut Aller en bas

COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades - Page 5 Empty Re: COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades

Message par merlin06 le Dim 29 Mar 2020 - 16:07

Clairement la démarche de Raoult fait plus penser à de la croyance qu'à de la science(pas de placebo, groupe qui change...)

________________________________________________________
Le matin du grand soir il y aura de la confiture de bisounours au petit déjeuner.
Nous avons deux souverains, Dame Physique et Sire Temps.

Nul ne réveille celui qui feint le sommeil.
merlin06
merlin06
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 574
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 21/05/2012
Points : 622
Réputation : 14

Revenir en haut Aller en bas

COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades - Page 5 Empty Re: COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades

Message par Lab2 le Dim 29 Mar 2020 - 18:00

Il faudrait voir la capacité de l'iuh de Marseille à conduire ce type d'étude scientifique, en particulier dans le contexte actuel. Avec le degré d'urgence et de désorganisation qui est celui de nos systèmes de soins.

Deuxième rapport de Marseille
https://www.mediterranee-infection.com/wp-content/uploads/2020/03/COVID-IHU-2-1.pdf

Personnellement des troubles-fêtes qui obligent les relais ou producteurs de la sainte parole à s'expliquer, à se remettre en cause, à se justifier, à devoir évoluer ca me paraît plutôt indispensable.


Marseille sors pas l'idée de son sac à main, ils se basent sur ce qui c'est fait notamment en Chine. C'est toute la question de l'urgence, du bénéfice-risque, de la confiance qu'on peux avoir dans les études ou retours étrangers publiés.
Urgence, capacité d'adaptation. On verra bien dans les semaines-mois à venir...

Lab2
Membre

Masculin Nombre de messages : 140
Date d'inscription : 09/10/2018
Points : 146
Réputation : 2

Revenir en haut Aller en bas

COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades - Page 5 Empty Re: COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades

Message par Catharing le Dim 29 Mar 2020 - 18:25

Salut,

tarsonis a écrit:S'il y a des effets, il est impossible de les mettre en évidence, et c'est ça qui est dommage avec sa démarche.
Ce qui est dommageable aussi ,c'est qu'avec ses effets d'annonce,il met en danger l'approvisionnement des  60 000 personnes atteintes de lupus en France et ainsi que les 300 à 600 000  souffrant de polyarthrite rhumatoïde .


"Sanofi veut désormais que les personnes ayant un lupus soient capables de prouver qu'elles sont bien atteintes de cette maladie pour avoir droit au Plaquenil, ce que je trouve assez choquant." ici


________________________________________________________
Quelle merveille le cerveau...tout le monde devrait en avoir un.
Quand tu te fous vraiment de ce que les gens pensent de toi , c'est que tu as atteint un degré dangereusement génial de liberté.
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 6245
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011
Points : 7124
Réputation : 75

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades - Page 5 Empty Re: COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades

Message par Eco.foxtrot le Dim 29 Mar 2020 - 19:23

Catharing a écrit:Salut,

tarsonis a écrit:S'il y a des effets, il est impossible de les mettre en évidence, et c'est ça qui est dommage avec sa démarche.
Ce qui est dommageable aussi ,c'est qu'avec ses effets d'annonce,il met en danger l'approvisionnement des  60 000 personnes atteintes de lupus en France et ainsi que les 300 à 600 000  souffrant de polyarthrite rhumatoïde .


"Sanofi veut désormais que les personnes ayant un lupus soient capables de prouver qu'elles sont bien atteintes de cette maladie pour avoir droit au Plaquenil, ce que je trouve assez choquant." ici


+1 je confirme

Un membre de la famille a ce genre de maladie,elle n'a plus son traitement, elle est a l'hosto ...

________________________________________________________
La faim est proche
Eco.foxtrot
Eco.foxtrot
Membre

Masculin Nombre de messages : 740
Localisation : Au fond du fun
Emploi : Glaneur à temps plein
Date d'inscription : 24/10/2007
Points : 397
Réputation : 3

Revenir en haut Aller en bas

COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades - Page 5 Empty Re: COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades

Message par Catharing le Dim 29 Mar 2020 - 21:31

Salut,

Ça mange pas de pain ,ça peut rassurer,informer et bien sûr c'est pas français enfin pas tout à fait,salut Argoth clind'oeil

Covid-19 : « Guide autosoins » du gouvernement du Québec
PDF ici


COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades - Page 5 Captur16

COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades - Page 5 Captur15

________________________________________________________
Quelle merveille le cerveau...tout le monde devrait en avoir un.
Quand tu te fous vraiment de ce que les gens pensent de toi , c'est que tu as atteint un degré dangereusement génial de liberté.
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 6245
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011
Points : 7124
Réputation : 75

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades - Page 5 Empty Re: COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades

Message par Résilient le Dim 29 Mar 2020 - 21:45

Cath a écrit:Ça mange pas de pain ,ça peut rassurer,informer et bien sûr c'est pas français enfin pas tout à fait,salut Argoth COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades - Page 5 310536 

A prononcer "Aut'tsoiiiin", alors...Laughing
Ou "Auteutsoiiin"...

Lapin compris

Bises, Argoth

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
"Pessimiste dans l'analyse. Optimiste dans l'action" P. Servigne
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 2194
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013
Points : 2394
Réputation : 32

Revenir en haut Aller en bas

COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades - Page 5 Empty Re: COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades

Message par Catharing le Dim 29 Mar 2020 - 21:57

Salut,
Et pour l'éducation des masses laborieuses (dont je fais humblement parti) qui souhaitent se la péter en vidéoconférence (aussi appelé de façon plus technique,apéro-skype Very Happy )

Ceux qui ne savent rien ou l'effet  Dunning-Kruger.

Les psychologues Dunning et Kruger ont montré que la très grande majorité des gens pensent que leurs compétences sont au-dessus de la moyenne, ce qui est mathématiquement impossible.
En d’autres termes, les gens ont souvent tendance à surestimer leurs compétences.
Spoiler:

On observe cet effet très fortement chez les individus incompétents ayant une vision bien trop flatteuse d’eux-mêmes. Par exemple, la personne à l’origine de la vidéo prétendant que l’Institut Pasteur a créé le coronavirus et l’a propagé « juste pour le fric ».
C’est évidemment complètement faux.
Cette personne n’a aucune connaissance en recherche médicale mais se présente néanmoins comme experte.
Ce biais est aussi très présent chez les novices, du fait de leur difficulté à appréhender la quantité de connaissances qu’ils leur restent à acquérir.

La vérité est que dans le monde occidental nous sommes des novices en ce qui concerne le coronavirus.
Il aurait été sage de s’inspirer de la gestion de crise de pays comme la Corée du Sud qui a déjà été confronté à des épidémies de coronavirus par le passé et qui a su contrôler efficacement la propagation du virus sur son territoire.
Ou encore d’adapter notre stratégie au vu de l’évolution de l’épidémie en Italie, au lieu d’attaquer les Italiens sur leur manière de gérer la crise.

Ce comportement est typique de l’effet Dunning-Kruger. Dunning et Kruger ont montré que, lorsqu’on montre aux personnes victimes de ce biais que leur réponse à un test de logique est différente de celle de la majorité des gens (ceux dont les performances sont meilleures), elles continuent de penser qu’elles ont raison et que la majorité se trompe.

Le seul moyen de faire reconnaître à ces personnes qu’elles ont de mauvaises performances est de les rendre performantes et de leur demander après coup d’évaluer leur performance passée.
Améliorer ses performances demande une capacité à se remettre en question mais aussi une motivation à apprendre, ce qui est assez rare une fois arrivé à un certain niveau de pouvoir.

Une illusion de protection ou effet Pelzman

La légèreté de certains Français face à ce virus est aussi probablement à mettre sur le compte de l’effet de compensation de risque ou effet Pelzman.
Spoiler:

Dans les années 70, l’obligation du port de la ceinture de sécurité promettait une baisse drastique du nombre de tués sur les routes. Or le nombre de décès est resté constant.
Le port de la ceinture a eu pour effet pervers d’abaisser le niveau de risque perçu par les automobilistes.
Se sentant protégés, ces derniers se sont mis à prendre plus de risques, conduisant plus vite et respectant moins les distances de sécurité. Conséquence, le nombre de morts chez les conducteurs a baissé, mais il a augmenté chez les piétons et les deux roues.

Certains dirigeants de pays africains comme la Côte d’Ivoire, dont les systèmes de santé sont souvent moins développés, semblent avoir perçu le coronavirus comme une plus grande menace comparativement à un pays comme la France disposant d’un système de santé efficient.

Cela pourrait expliquer la réaction tardive des dirigeants tout comme le manque de civisme des citoyens français, tous ayant l’illusion d’être protégés.
L’hôpital pourra pourtant difficilement faire face à un tel afflux de malades graves et le personnel soignant devra très probablement choisir qui soigner et qui laisser mourir comme on l’observe déjà en Italie.
https://theconversation.com/comment-le-coronavirus-nous-a-tous-biaises-134415

________________________________________________________
Quelle merveille le cerveau...tout le monde devrait en avoir un.
Quand tu te fous vraiment de ce que les gens pensent de toi , c'est que tu as atteint un degré dangereusement génial de liberté.
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 6245
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011
Points : 7124
Réputation : 75

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades - Page 5 Empty Re: COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades

Message par alexandre_j le Lun 30 Mar 2020 - 9:49

Eco.foxtrot a écrit:
Catharing a écrit:Salut,

tarsonis a écrit:S'il y a des effets, il est impossible de les mettre en évidence, et c'est ça qui est dommage avec sa démarche.
Ce qui est dommageable aussi ,c'est qu'avec ses effets d'annonce,il met en danger l'approvisionnement des  60 000 personnes atteintes de lupus en France et ainsi que les 300 à 600 000  souffrant de polyarthrite rhumatoïde .


"Sanofi veut désormais que les personnes ayant un lupus soient capables de prouver qu'elles sont bien atteintes de cette maladie pour avoir droit au Plaquenil, ce que je trouve assez choquant." ici


+1 je confirme

Un membre de la famille a ce genre de maladie,elle n'a plus son traitement, elle est a l'hosto ...
 ce qui mettent en danger l'appro de ces molécules, ce sont ceux qui refusent d'appliquer les règles du marché.
quand il y a une demande, l'offre suit avec un délai de 3 semaines dans la prod de médicaments. Or la demande a considérablement augmenté depuis février (date des premiers essais), mais l'offre est limité par le carcan administratif français.

________________________________________________________
Errare humanum est, perseverare diabolicum
alexandre_j
alexandre_j
Membre

Masculin Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 08/02/2020
Points : 28
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades - Page 5 Empty Re: COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades

Message par alexandre_j le Lun 30 Mar 2020 - 9:50

tarsonis a écrit:Hello,
Rammstein a écrit:On joue sur les mots, mais bon... Dans le cas du Pr. Raoult, on peut effectivement parler de recherche clinique empirique, puisqu'il a déjà eu l'occasion de tester son traitement sur des malades atteints du MERS-COV par le passé.
Non justement Raoult ne fait pas de "recherche empirique", car il y a une partie de démarche scientifique dans le process, qu'il n'utilise pas (le double-aveugle, le groupe témoin, relecture par les pairs, etc.)

Empirique ne veut pas dire "faire ce que l'on veut", mais que l'on part d'une hypothèse de travail, que l'on confronte à des expériences. En l’occurrence, il manque à peu près tout pour valider un résultat, déjà rien que le VS placebo. S'il y a des effets, il est impossible de les mettre en évidence, et c'est ça qui est dommage avec sa démarche.

La recherche empirique s'appuie sur l’expérimentation, l’observation, ainsi que sur un processus d'évaluation par les pairs qui permet de faire un tri dans les connaissances scientifiques produites et de ne garder, au fil du temps, que ce qui reste valide.
il y a biensur une démarche scientifique qui sera validée en fin d'épidémie (si les hopitaux veulent bien diffuser leur chiffre de mortalité en toute transparence).
Pour l'instant, c'est l'urgence et l'urgence pousse a agir.
un idiot qui marche va toujours plus loin qu'un intello qui réfléchit.

________________________________________________________
Errare humanum est, perseverare diabolicum
alexandre_j
alexandre_j
Membre

Masculin Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 08/02/2020
Points : 28
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades - Page 5 Empty Re: COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades

Message par Catharing le Lun 30 Mar 2020 - 10:33

Salut,

alexandre_j a écrit:ce qui mettent en danger l'appro de ces molécules, ce sont ceux qui refusent d'appliquer les règles du marché.
quand il y a une demande, l'offre suit avec un délai de 3 semaines dans la prod de médicaments. Or la demande a considérablement augmenté depuis février (date des premiers essais), mais l'offre est limité par le carcan administratif français.
Tu as des sources,svp?
Sinon,ceux qui mettent en danger l'appro de ces molécules ceux sont aussi ceux qui cèdent à la panique et se font prescrire certains médocs,Plaquenil,Nivaquine,par exemple,sans aucun motif .


Sinon....
Catharing a écrit:
alexandre_j a écrit:J'ai réussi a me faire prescrire de la Nivaquine par mon médecin traitant qui a totalement changé d'avis depuis qu'il s'interesse au sujet (en février, il m'expliquait que ca ne serait pas plus dangereux que la grippe).
Par contre, impossible de trouver une pharmacie qui en délivre encore.
Par curiosité,peux-tu nous donner la posologie et la durée du traitement prescrit par ton médecin ?

________________________________________________________
Quelle merveille le cerveau...tout le monde devrait en avoir un.
Quand tu te fous vraiment de ce que les gens pensent de toi , c'est que tu as atteint un degré dangereusement génial de liberté.
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 6245
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011
Points : 7124
Réputation : 75

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades - Page 5 Empty Re: COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades

Message par alexandre_j le Lun 30 Mar 2020 - 11:23

Catharing a écrit:Salut,

alexandre_j a écrit:ce qui mettent en danger l'appro de ces molécules, ce sont ceux qui refusent d'appliquer les règles du marché.
quand il y a une demande, l'offre suit avec un délai de 3 semaines dans la prod de médicaments. Or la demande a considérablement augmenté depuis février (date des premiers essais), mais l'offre est limité par le carcan administratif français.
Tu as des sources,svp?
Sinon,ceux qui mettent en danger l'appro de ces molécules ceux sont aussi ceux qui cèdent à la panique et se font prescrire certains médocs,Plaquenil,Nivaquine,par exemple,sans aucun motif .


Sinon....
Catharing a écrit:
alexandre_j a écrit:J'ai réussi a me faire prescrire de la Nivaquine par mon médecin traitant qui a totalement changé d'avis depuis qu'il s'interesse au sujet (en février, il m'expliquait que ca ne serait pas plus dangereux que la grippe).
Par contre, impossible de trouver une pharmacie qui en délivre encore.
Par curiosité,peux-tu nous donner la posologie et la durée du traitement prescrit par ton médecin ?
mes sources sont simples, de nombreux pays ont commandé de la chloroquine sur le marché mondial ou demandaient a des sociétés locales d'en produire.
les USA ou l'Inde par exemple mais tout proche de nous le Maroc ou l'Algérie ont procédé ainsi.
En France, on est en pénurie de tout: masques, gants, et maintenant chloroquine.
ceci prouve bien que certains pays sont dans l'anticipation, d'autres (comme la France) naviguent a vue.
Par exemple, j'ai commandé des masques sur internet, ils sont arrivés de Chine, je n'ai jamais compris pourquoi les administrations locales avec des budgets colossaux ne pouvaient pas faire de même !

Je pensais que ce forum était pour se préparer pour ne pas subir.

________________________________________________________
Errare humanum est, perseverare diabolicum
alexandre_j
alexandre_j
Membre

Masculin Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 08/02/2020
Points : 28
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades - Page 5 Empty Re: COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades

Message par Catharing le Lun 30 Mar 2020 - 11:48

Salut,
alexandre_j a écrit:mes sources sont simples, de nombreux pays ont commandé de la chloroquine sur le marché mondial ou demandaient a des sociétés locales d'en produire.
les USA ou l'Inde par exemple mais tout proche de nous le Maroc ou l'Algérie ont procédé ainsi.
En France, on est en pénurie de tout: masques, gants, et maintenant chloroquine.
Si elles sont simples,merci de les citer.
Une source c'est une info étayée comme celle qui suit ,qui permet de d'avoir une info claire et explicite.
Je cite:"de nombreux pays" "marché mondial" "sociétés locales" c'est pas de l'info.

Ça oui
https://www.industriepharma.fr/covid-19-sanofi-novartis-bayer-les-dons-de-chloroquine-se-multiplient,109536

"Le Maroc ou l'Algérie ont procédé ainsi"
Non le Maroc n'a rien demandé ,il a réquisitionné et payé sur une usine Sanofi locale.
Au Maroc aussi, la piste est prise très au sérieux. Au point que le ministère de la Santé a décidé de réquisitionner l’ensemble des stocks disponibles de Nivaquine et Plaquenil, fabriqués dans le site industriel de Sanofi Maroc à Casablanca.
https://www.jeuneafrique.com/914755/societe/coronavirus-le-maroc-requisitionne-tous-les-stocks-de-chloroquine-produits-par-sanofi-a-casablanca/
Oui sourcer demande du temps et de la recherche mais au moins on évite de tomber dans les allégations et autres jugements subjectifs.

alexandre_j a écrit:Je pensais que ce forum était pour se préparer pour ne pas subir.
Oui effectivement mais sur des bases concrètes ,étayées et pas sur des ressentis perso.
D'ailleurs ta réticence à répondre à ma question (posologie Nivaquine) a de quoi surprendre,dans la mesure ou sur ce forum on pratique le partage d'infos...

________________________________________________________
Quelle merveille le cerveau...tout le monde devrait en avoir un.
Quand tu te fous vraiment de ce que les gens pensent de toi , c'est que tu as atteint un degré dangereusement génial de liberté.
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 6245
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011
Points : 7124
Réputation : 75

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades - Page 5 Empty Re: COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades

Message par albertspetz le Lun 30 Mar 2020 - 12:44

Ce qui est véritablement utile pour le forum, ce sont les différentes posologie.

Nivaquine pour antipaludéen
Nivaquine pour Lupus
Nivaquine pour C...19
Nivaquine pour autres usages

Comprimé dosé à 100mg
Adulte de poids supérieur ou égal à 60 kg :
....
http://base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr/affichageDoc.php?specid=65130778&typedoc=N
albertspetz
albertspetz
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1858
Localisation : Sud Est
Date d'inscription : 14/06/2012
Points : 2455
Réputation : 21

Revenir en haut Aller en bas

COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades - Page 5 Empty Re: COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades

Message par Catharing le Lun 30 Mar 2020 - 13:09

Salut,
albertspetz a écrit:Ce qui est véritablement utile pour le forum, ce sont les différentes posologie.

Nivaquine pour antipaludéen
Nivaquine pour Lupus
Nivaquine pour C...19
Nivaquine pour autres usages

Comprimé dosé à 100mg
Adulte de poids supérieur ou égal à 60 kg :
....
http://base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr/affichageDoc.php?specid=65130778&typedoc=N
Tiré du lien cité
Pour les autres indications :
La posologie est individuelle. Reportez-vous à la prescription de votre médecin.
Pas de poso pour le Covid19 sauf erreur..

Donc savoir quelle est la posologie prescrite sur une prescription de Nivaquine par un médecin généraliste (donc hors hôpital et hors protocole) pour une suspicion de Covid19 me parait intéressante ...


Dernière édition par Catharing le Lun 30 Mar 2020 - 13:24, édité 1 fois

________________________________________________________
Quelle merveille le cerveau...tout le monde devrait en avoir un.
Quand tu te fous vraiment de ce que les gens pensent de toi , c'est que tu as atteint un degré dangereusement génial de liberté.
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 6245
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011
Points : 7124
Réputation : 75

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades - Page 5 Empty Re: COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades

Message par Eco.foxtrot le Lun 30 Mar 2020 - 13:11

Depuis ce matin, on arrete pas d'entendre a la radio des mises en garde sur l'automecattion ala chloroquine ...

Alerte contre l’utilisation de l’hydroxychloroquine en automédication

________________________________________________________
La faim est proche
Eco.foxtrot
Eco.foxtrot
Membre

Masculin Nombre de messages : 740
Localisation : Au fond du fun
Emploi : Glaneur à temps plein
Date d'inscription : 24/10/2007
Points : 397
Réputation : 3

Revenir en haut Aller en bas

COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades - Page 5 Empty Re: COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades

Message par troisgriffes le Lun 30 Mar 2020 - 13:16

Le BYRRH contient de la quinine.
Posologie:Pas plus de trois litres/jour/tête de pipe.

Bon,ok je sors.
troisgriffes
troisgriffes
Membre

Masculin Nombre de messages : 3563
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012
Points : 3900
Réputation : 43

Revenir en haut Aller en bas

COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades - Page 5 Empty Re: COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades

Message par tarsonis le Lun 30 Mar 2020 - 13:56

Hello,
Lab2 a écrit:Il faudrait voir la capacité de l'iuh de Marseille à conduire ce type d'étude scientifique, en particulier dans le contexte actuel. Avec le degré d'urgence et de désorganisation qui est celui de nos systèmes de soins.
Le groupe témoin est la base d'une étude sérieuse, cad ce qu'il manque jusqu'à maintenant dans les papiers de Raoult, alors qu'il a pas mal d'effectifs disponibles, à dépister plus largement.

alexandre_j a écrit:
il y a biensur une démarche scientifique qui sera validée en fin d'épidémie
Relis bien ce que j'ai écrit : Il n'y aura pas de "validation" de démarche scientifique, car ce n'en est pas une.
Si je distribue de la poudre de perlimpinpin à 100 patients positifs, je suis sûr d'avoir des guérisons dans ce groupe, mais je ne pourrai aucunement les attribuer à ma poudre à perlimpinpin. En revanche, si dans mon groupe témoin avec placebo j'ai un pourcentage plus faible de guérison à soins équivalents, alors on pourra dire que ma poudre a des vertus thérapeutiques.
Maintenant, remplace "perlimpinpin" par "chloroquine".

alexandre_j a écrit:
Pour l'instant, c'est l'urgence et l'urgence pousse a agir.
Yep, malheureusement c'est pile ce que je regrettais plus haut :
Car l'ambiance générale, renforcée par un Raoult plébiscité par public, c'est "si la situation est désespérée, on n'a rien à perdre".


un idiot qui marche va toujours plus loin qu'un intello qui réfléchit.
Et si par malchance les intellos qui réfléchissent découvrent que l'on a plus de morts chez les patients traités par l'idiot? Cela marche dans les deux sens...

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 9346
Age : 33
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008
Points : 9833
Réputation : 134

Revenir en haut Aller en bas

COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades - Page 5 Empty Re: COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades

Message par Canis Lupus le Lun 30 Mar 2020 - 18:32

Juste faire attention avec la vitamine C, ça peut créer des calculs rénaux : Vitamine C et calculs rénaux

________________________________________________________
LE DERNIER LIVRE DE FerFAL BIENTÔT DISPO EN FRANCAIS !

novyCOVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades - Page 5 51ZfLwUmuwL._SX331_BO1,204,203,200_ smiles
Canis Lupus
Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3880
Age : 35
Date d'inscription : 16/11/2006
Points : 2722
Réputation : 18

http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades - Page 5 Empty Re: COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades

Message par Rammstein le Mar 31 Mar 2020 - 13:29

Jour 25 à jour 28 - Aujourd'hui
Légère toux au réveil
Courbatures dans le dos et le torse
Fatigue

Je pense être guéri, même si je reste fatigué et m'essoufle plus rapidement qu'avant. Courbatures et tendinites sont toujours là. J'ai fait une première sortie en public samedi dernier, masqué et ganté.

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб
Rammstein
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 5565
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006
Points : 4183
Réputation : 55

Revenir en haut Aller en bas

COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades - Page 5 Empty Re: COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades

Message par Catharing le Mar 31 Mar 2020 - 13:54

Salut,

"Analyse consacrée à l’hydroxychloroquine que vient de publier,Prescrire, mensuel qui n’est plus à présenter, indépendant de l’industrie pharmaceutique et, depuis des années, voix autorisée dans le champ des médicaments, leur efficacité et leur innocuité."


COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades - Page 5 Logo

https://www.prescrire.org/fr/203/1845/58619/0/PositionDetails.aspx?utm_content=31735&utm_source=Dolist&utm_medium=E-Mail&utm_campaign=Ma+campagne+du+31/03/20-917995473

Covid-19 et hydroxychloroquine : prudence

 Dans l'actualité  Les résultats d'un essai randomisé publiés en Chine début mars 2020, chez 30 patients atteints de covid-19, n’ont pas montré d’efficacité clinique de l’hydroxychloroquine. L'hypothèse que celle-ci aggrave parfois le covid-19 n'est pas exclue. En traitement court, l'hydroxychloroquine expose à divers effets indésirables, parfois mortels, surtout en cas de surdoses.



Le 23 mars 2020, nous n'avions pas recensé de résultat publié d'essai randomisé de l'hydroxychloroquine (Plaquénil°) dans l'infection par le SARS-CoV-2, dite covid-19. Or des résultats d'un essai randomisé chez 30 patients ont été publiés en chinois début mars dans un journal universitaire (Chen J et coll. "A pilot study of hydroxychloroquine in treatment of patients with common coronavirus disease-19 (covid-19)" Journal of Zhejiang University mars 2020 : 6 pages). Nous avons traduit ces résultats...

Cet essai chez seulement 30 patients a comparé deux groupes déterminés par tirage au sort, sans différence majeure des caractéristiques des patients de ces groupes lors de l'inclusion. Entre autres, les patients ayant des antécédents cardiaques ont été exclus de l'essai. En moyenne, les patients étaient âgés d'environ 50 ans, avec une infection covid-19 symptomatique depuis 6 jours, sans détresse respiratoire. Le groupe témoin a reçu les soins courants. Le groupe intervention a reçu en plus 400 mg d'hydroxychloroquine une fois par jour pendant 5 jours.

Au terme de 2 semaines de suivi, l'état de santé de tous les patients s'est amélioré sans différence notable entre les groupes. Aucun patient n'est mort. Le test de diagnostic virologique par PCR sur prélèvement de gorge est devenu négatif après un délai médian de 4 jours dans le groupe hydroxychloroquine versus 2 jours dans le groupe témoin. Le délai médian de disparition de la fièvre a été d'environ 1 jour dans les deux groupes. Au 3e jour après l'inclusion, une amélioration radiologique a été constatée (sur scanner thoracique) chez 5 patients dans le groupe hydroxychloroquine, versus 7 patients dans le groupe témoin. L'état de santé d'un patient s'est aggravé dans le groupe hydroxychloroquine versus aucun dans le groupe témoin. Les différences entre les groupes ne sont pas statistiquement significatives.

En somme, ces résultats ne montrent pas d'efficacité de l'hydroxychloroquine, sans l'exclure pour autant vu la faible puissance statistique de l'essai.
Étant donné les limites de la PCR sur prélèvement de gorge et le constat qu'elle devient le plus souvent rapidement négative chez les patients atteints de covid-19, y compris en l'absence d'hydroxychloroquine, ce critère semble peu pertinent pour évaluer l'intérêt clinique des traitements.
Il en est de même avec les études sans comparaison à un groupe témoin recruté comme le groupe traité.

Au total, dans cet essai randomisé chinois et dans une étude marseillaise médiatisée mi-mars 2020 (avec des résultats complémentaires rendus publics le 27 mars 2020), l'état de santé de plusieurs patients s'est aggravé, tous parmi les patients exposés à l'hydroxychloroquine.
Cette donnée peut être interprétée comme un signal de risque d'aggravation du covid-19 par l'hydroxychloroquine, utilisée par ailleurs comme immunodépresseur faible dans certaines affections auto-immunes.
Avant d'exposer les patients en routine, la conduite d'autres essais comparatifs randomisés, de plus grande ampleur, est justifiée pour explorer cette hypothèse, tel l'essai en cours au niveau européen (essai dit Discovery) (retrouvez l'analyse de l'étude marseillaise, 23 mars 2020 > ICI).

L'hydroxychloroquine est un dérivé de la chloroquine (Nivaquine°), un antipaludique. Les protocoles de traitement proposés dans le covid-19 correspondent à des doses de chloroquine ou d'hydroxychloroquine relativement élevées. Les principaux effets indésirables de la chloroquine et de l'hydroxychloroquine en traitement court sont : céphalées, épisodes psychotiques, agitations ; convulsions ; troubles digestifs : nausées, vomissements, diarrhées ; acouphènes, troubles de l'audition ; éruptions cutanées et autres troubles cutanés ; myopathies et neuromyopathies, faiblesses musculaires, atrophies de la racine des membres ; cardiomyopathies, troubles de la conduction intracardiaque, troubles du rythme ventriculaire, allongements de l'intervalle QT de l'électrocardiogramme.

Une surdose est mortelle surtout du fait des effets cardiaques rapides : avec hypotensions artérielles et troubles du rythme, collapsus cardiovasculaires, convulsions, hypokaliémies, arrêts cardiovasculaires, comas, mort.

De très nombreux médicaments augmentent aussi le risque d'allongement de l'intervalle QT, ce qui expose à des torsades de pointes potentiellement mortelles : notamment, les neuroleptiques, des antihistaminiques H1 utilisés dans l'allergie, certains traitements de l'angor, des antibiotiques macrolides dont l'azithromycine (Zithromax° ou autre). Le risque de torsade de pointes est augmenté en cas d'hypokaliémie, causée notamment par des médicaments tels que des diurétiques, des laxatifs, des bêta-2 stimulants utilisés dans l'asthme ou la bronchopneumopathie chronique obstructive. Ce risque est aussi augmenté par les médicaments bradycardisants tels que les bêtabloquants, certains inhibiteurs calciques, des médicaments utilisés dans la maladie d'Alzheimer.

________________________________________________________
Quelle merveille le cerveau...tout le monde devrait en avoir un.
Quand tu te fous vraiment de ce que les gens pensent de toi , c'est que tu as atteint un degré dangereusement génial de liberté.
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 6245
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011
Points : 7124
Réputation : 75

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades - Page 5 Empty Re: COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades

Message par Sventovit le Mar 31 Mar 2020 - 23:00


Dans l'autre sens, une étude chinoise plutôt positive ici: https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.03.22.20040758v1.
Il faudra attendre un peu, Angers a l'air de vouloir tester ça correctement: https://www.7sur7.be/sante/une-vaste-etude-pour-clore-le-debat-sur-la-chloroquine~aad1092d/

Sventovit
Membre

Masculin Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 12/03/2020
Points : 12
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades - Page 5 Empty Re: COVID : Pathologie et traitements, retex des membres malades

Message par tarsonis le Mar 31 Mar 2020 - 23:20

Hello,
merci Cath clind'oeil

Prescrire a écrit:
Le test de diagnostic virologique par PCR sur prélèvement de gorge est devenu négatif après un délai médian de 4 jours dans le groupe hydroxychloroquine versus 2 jours dans le groupe témoin.

Le délai médian de disparition de la fièvre a été d'environ 1 jour dans les deux groupes.

Au 3e jour après l'inclusion, une amélioration radiologique a été constatée (sur scanner thoracique) chez 5 patients dans le groupe hydroxychloroquine, versus 7 patients dans le groupe témoin.

L'état de santé d'un patient s'est aggravé dans le groupe hydroxychloroquine versus aucun dans le groupe témoin. Les différences entre les groupes ne sont pas statistiquement significatives.

En somme, ces résultats ne montrent pas d'efficacité de l'hydroxychloroquine, sans l'exclure pour autant vu la faible puissance statistique de l'essai.

Au total, dans cet essai randomisé chinois et dans une étude marseillaise médiatisée mi-mars 2020 (avec des résultats complémentaires rendus publics le 27 mars 2020), l'état de santé de plusieurs patients s'est aggravé, tous parmi les patients exposés à l'hydroxychloroquine.

En gros, la puissance statistique est faible, donc non concluante.
En revanche, si on s’en affranchit comme le fait Raoult et les défenseur du "Pour l'instant, c'est l'urgence et l'urgence pousse a agir.", l'étude tend à montrer un effet salement délétère de ce traitement !

Vivement les résultats de Hycovid; de toute façon si c’est significatif, elle sera vite arrêtée pour traiter le groupe placebo...

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 9346
Age : 33
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008
Points : 9833
Réputation : 134

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum