Cafetière à dépression

Aller en bas

Cafetière à dépression Empty Cafetière à dépression

Message par tarsonis le Jeu 20 Juin 2019 - 23:09

Salut à tous,

tout petit topic, à propos d'une cafetière assez "amusante", mais qui peut amha présenter quelques intérêts dans nos thématiques.


Ayant en tête depuis quelques temps le projet d'une bière 100% DIY (locale & co cf ici :Brassage] Faire sa bière résiliente), je ne pouvais pas résister à l'essai du broyage du malt avec un moulin à café manuel, qui permet d'ajuster la finesse du broyage, trouvé quelques euros en brocante :

Cafetière à dépression Captu167

...ainsi que la cafetière à dépression qui était juste à côté, des années 50 :

Cafetière à dépression Captu168

site
La cafetière à dépression n'est pas nouvelle. Le premier brevet pour ces cafetières a été déposé en 1837 par la française Jeanne Richard. Si différentes innovations sont venues améliorer le premier modèle, le fonctionnement en reste toujours le même.

La cafetière à dépression est constituée de 2 globes en verre. Ils sont superposés et simplement séparés par une partie qui sert de filtre. En s'appuyant sur la mécanique des fluides, l'eau chaude va monter puis redescendre, en étant uniquement en contact avec le verre.

La partie basse est appelée la « boule » et la partie haute se nomme la « tulipe ». Sa tige contient le filtre et la tulipe se pose sur son support au moment de servir le café.

Si les cafetières à dépression refont leur apparition, c'est pour le goût unique de la boisson obtenue. Le café étant uniquement en contact avec le verre, il n'est imprégné d'aucune autre saveur. Il est plus riche en arôme, tout en restant liquide.

Il y a pas mal de photos et de manuels sur le site de : blooo.fr
http://www.blooo.fr/cafetieres/hellem/hellem_4t.htm

Le truc que je trouve intéressant est que l'on peut utiliser à peu près n'importe quoi pour chauffer. Ici ma lampe à alcool de kit de chimie :

Cafetière à dépression Captu173
Je n'ai pas vérifié exactement la consommation, mais le témoin de remplissage ne semble quasiment pas avoir bougé. Comme le principe ne nécessite pas le passage par l'ébullition (on tape un peu en dessous), le processus nécessite beaucoup moins d'énergie.

Pourquoi pas essayer avec quelques bougies chauffe plat... clind'oeil

En quelques minutes, le process commence. Puis, quand presque toute l'eau a migré, on arrête de chauffer.

Cafetière à dépression Captu175

Le breuvage revient par aspiration, le contenant du bas n'est en fait jamais vide. A chaque moment, on voit exactement où on en est (comparé à une cafetière italienne par ex) :

Cafetière à dépression Captu174

Pour être servi juste après :

Cafetière à dépression Captu172

Au final, le café est très doux, facile à réaliser et assez ludique. Sans doute un côté un peu bobo, mais définitivement roots  geek

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8875
Age : 33
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Cafetière à dépression Empty Re: Cafetière à dépression

Message par Piperyann le Ven 21 Juin 2019 - 7:48

Même principe que la cafetière italienne.
Piperyann
Piperyann
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 263
Localisation : Northern Ireland
Date d'inscription : 01/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Cafetière à dépression Empty Re: Cafetière à dépression

Message par tarsonis le Ven 21 Juin 2019 - 20:37

Hello,
disons que dans le principe, la quasi-totalité des cafetières vont utiliser de l'eau chaude et du café moulu.
Mais dans le cas présent, il y a quelques différences.

la cafetière italienne/moka :
- arrive aux alentours de l'ébullition, donc demande plus d'énergie
- l'eau passe sous pression au travers du café
- a des consommables, dont le joint qu'il faut changer régulièrement
- a un goût dû au joint et à l'aluminium, qui passe à l'usage, mais il faut veiller à ne pas retirer le dépôt tout en nettoyant correctement.
- on ne peut pas vraiment savoir où on en est. Normalement, il faut arrêter la chauffe avant les gargouillis, au risque d'avoir un café bouilli.

la cafetière à dépression :
- est en dessous de l'ébullition. L'eau arrive aux alentours de 90°C et monte par pression
- le café infuse, puis est aspiré par dépression. Les caféinomanes jugeront de la différence finale de goût à café égal; perso je le trouve beaucoup plus doux, mais à charge de contrôler avec une moka avec le même café moulu clind'oeil
- quasiment pas de pièce en contact avec le café
- le seul consommable étant le filtre en tissu.
- on sait où l'infusion en est pour retirer le chauffage.

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8875
Age : 33
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Cafetière à dépression Empty Re: Cafetière à dépression

Message par BigBird le Mar 25 Juin 2019 - 22:45

hello Tarso,
juste par curiosité, peux-tu nous en dire plus sur la nature du filtre en tissus,
le "maillage" doit correspondre à la finesse de la mouture,
ce filtre est prévu pour une mouture fine, extra-fine, ou plus ou moins grossière ?
et sa matière (?), il y a "tissus" et "tissus" ...
merci
BigBird
BigBird
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1213
Date d'inscription : 09/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Cafetière à dépression Empty Re: Cafetière à dépression

Message par tarsonis le Jeu 27 Juin 2019 - 22:53

Salut Bigbird,
très bonne question; je ne sais pas si le filtre est l'officiel ou d'origine. En tous cas, il s'agit d'un tissu en coton que j'ai passé avec le linge pour le rafraîchir.
Avec le moulin à café, j'avais réglé sur le plus fin, et rien n'est passé au travers du filtre, pas de petits bouts ni de résidus de café.
J'ai aussi testé avec des filtres papier, ça fonctionne pareil, même si cela me semble un peu plus lent et moins savoureux. clind'oeil

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8875
Age : 33
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum