Olduvaï
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

[Brassage] Faire sa bière résiliente

+16
NonoMacbill
Petrus16
Eco.foxtrot
modl
moulino51
lyam dickinson
Canis Lupus
Rammstein
un ptit breton
Da
BigBird
pvo12
Kyraly
Kerkallog
Résilient
tarsonis
20 participants

Page 7 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Aller en bas

[Brassage] Faire sa bière résiliente - Page 7 Empty Re: [Brassage] Faire sa bière résiliente

Message par tarsonis Sam 26 Mar 2022 - 16:25

Punaise, j'ai pas mal de retard sur ce sujet. Les Brett, Kveik et seigle ont déjà été refermentées et dégustées. Même pas eu le temps de faire des étiquettes, juste de les nommer clind'oeil
[Brassage] Faire sa bière résiliente - Page 7 Captu940

Alors pour le même brassin mais fermentation sur levures Brett/Kveik :
- La Brett est devenue une classique, acide et assez sèche, bref, adaptée à la demande locale.
- La Kveik m'a beaucoup surpris car elle était beaucoup plus ronde, avec clairement des notes d'agrumes et d'abricot. Certains on pensé que j'avais carrément brassé avec des fruits. Au final, relativement peu acide donc très bonne, même pour ceux qui ne sont pas habitués aux Sour. On a pas mal hésité pour la nommer; on s'est mis d'accord pour "La Valkyrie en culotte de velours".
Pour Bigbird, j'ai tenté de sécher une partie, mais j'ai du abandonner la plaque plusieurs jours (où il a fait froid), elle s'est faite parasiter par un genre de mycélium. Ce sera pour la prochaine fois, désolé !

- Je m'attendais à un truc vraiment fort avec celle au seigle, mais au final, elle est assez douce. Je n'ai absolument pas retrouvé les notes fumées (du malt torréfie et fumé) ou typiques de cette céréale. Cependant, elle a été vraiment différente au niveau de la viscosité. Pour ceux qui connaissent, cela ressemblait un peu au kéfir de fruit fermenté plus d'une semaine.
Du coup, ça ressemble un peu à une bière glitter, mais 100% naturelle clind'oeil

Les bulles se brassent avec la bière (ouh, le jeu de mots) et donne une expérience intéressante.

[Brassage] Faire sa bière résiliente - Page 7 Captu939

[Brassage] Faire sa bière résiliente - Page 7 Captu938

Du coup, je l'ai nommée "La Blizzard" vu l'aspect depuis le brassage jusqu'a la dégustation clind'oeil

Sinon, je viens de finir le brassage du kit du commerce "tout grain" avec orge traditionnel Pilsen + houblon amérisant/aromatique mais levures Kveik (définitivement adoptées). Le kit prévoit pour 4L une densité initiale d'environ 1.040, cad une bière d'environ 4,5° finaux avec DF à 1.010 en monopalier d'une heure.

Amha le multipalier avec test à l'iode permet d'optimiser carrément l'extraction des sucres car j'ai tapé à nouveau au dessus de 1.070. Du coup, j'ai préféré augmenter le volume en diluant un peu pour tester, à nouveau, une fermentation séparée.
Il y aura un brassin Kveik (un peu moins de 4L) et un Brett (un peu plus de 1,5L), avec une densité initiale de 1.054. On devrait partir sur 6-7° finaux.

Du coup, on pourra comparer  le brassage sur malt grand public VS malt maison, l'action de chaque type de levure dessus ainsi que ces deux brassins avec les deux précédents.
L'essentel étant de ne pas tout siffler d'ici l'embouteillage afin de comparer en même temps ! fouet DDF

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 10260
Age : 35
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Canis Lupus, Ash, BigBird et Kyraly aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

[Brassage] Faire sa bière résiliente - Page 7 Empty Re: [Brassage] Faire sa bière résiliente

Message par BigBird Sam 26 Mar 2022 - 20:52

tarsonis a écrit:... on s'est mis d'accord pour "La Valkyrie en culotte de velours".
...
:rpt: ... elle a donc une culotte !
et puis la bière des "sans-culottes", ça existe déjà ...  mrsgreen


tarsonis a écrit:...
Pour Bigbird, j'ai tenté de sécher une partie, mais j'ai du abandonner la plaque plusieurs jours (où il a fait froid), elle s'est faite parasiter par un genre de mycélium. Ce sera pour la prochaine fois, désolé !
...
pas de soucis, et sans doute que le séchage sera plus aisé dans 1 ou 2 mois, quand les températures seront plus élevées.
 clind'oeil
BigBird
BigBird
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2179
Date d'inscription : 09/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

[Brassage] Faire sa bière résiliente - Page 7 Empty Re: [Brassage] Faire sa bière résiliente

Message par tarsonis Mar 21 Juin 2022 - 12:45

Hello,
avec la canicule qui vient de passer, j'ai testé le maltage ultra-résilient avec un touraillage solaire, donc en faisant sauter l'étape énergivore au four.

Très primitif, puisqu'il m'a suffi de verser les grains déshydratés (au Soleil) dans la casserole de brassage, entourée d'un peu de tissu noir.

Montée progressive de 40 à 60°C pendant plusieurs heures, et une pointe à 65°C pendant une petite heure en fin d'après midi.
Yapuka brasser tout ça clind'oeil

[Brassage] Faire sa bière résiliente - Page 7 Capt1003

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 10260
Age : 35
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

BigBird et Kyraly aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

[Brassage] Faire sa bière résiliente - Page 7 Empty Re: [Brassage] Faire sa bière résiliente

Message par Epine Mar 21 Juin 2022 - 18:01

tarsonis a écrit:Hello,
avec la canicule qui vient de passer, j'ai testé le maltage ultra-résilient avec un touraillage solaire, donc en faisant sauter l'étape énergivore au four.

Très primitif, puisqu'il m'a suffi de verser les grains déshydratés (au Soleil) dans la casserole de brassage, entourée d'un peu de tissu noir.

Montée progressive de 40 à 60°C pendant plusieurs heures, et une pointe à 65°C pendant une petite heure en fin d'après midi.
Yapuka brasser tout ça clind'oeil

[Brassage] Faire sa bière résiliente - Page 7 Capt1003
les températures ambiantes ne vont pas poser problème pour la fermentation ?
Sinon c'est effectivement l'idéal de profiter de l'énergie solaire l'été pour malter ses céréales.
Epine
Epine
Membre

Féminin Nombre de messages : 90
Date d'inscription : 26/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

[Brassage] Faire sa bière résiliente - Page 7 Empty Re: [Brassage] Faire sa bière résiliente

Message par tarsonis Mer 22 Juin 2022 - 11:17

Hello,
les températures ambiantes ne vont pas poser problème pour la fermentation ?

Ah ah, c'est en partie dans cette optique que j'ai voulu démarrer des brassins avec les levures Kveik, qui apprécient et s'utilisent à 40°C.
Bon cependant, je trouve qu'à ces températures, cela donne une bibine un peu ordinaire; il faut descendre plutôt à 30°C pour obtenir les notes fruitées.

Sinon c'est effectivement l'idéal de profiter de l'énergie solaire l'été pour malter ses céréales.
Là c'était vraiment rudimentaire, mais en fait suffisant. J'ai un projet de four solaire qui servirait à la fois de sécheur pour la déshydratation du malt et le touraillage, via une petite ventilation déclenchée selon un capteur de température CTN (donc avec deux seuils de 45 et 65°C) alimenté par panneau PV.... mais je manque de temps pour le finaliser clind'oeil

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 10260
Age : 35
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

BigBird aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

[Brassage] Faire sa bière résiliente - Page 7 Empty Re: [Brassage] Faire sa bière résiliente

Message par BigBird Mer 22 Juin 2022 - 12:16

tarsonis a écrit:...
Là c'était vraiment rudimentaire, mais en fait suffisant. J'ai un projet de four solaire qui servirait à la fois de sécheur pour la déshydratation du malt et le touraillage, via une petite ventilation déclenchée selon un capteur de température CTN (donc avec deux seuils de 45 et 65°C) alimenté par panneau PV.... mais je manque de temps pour le finaliser clind'oeil
un DIY qui amha devrait en intéresser plus d'un !  geek

c'est vrai que les journées n'ont que 24h !!!
et pour' la plupart d'entre nous, tellement de chantiers en cours que ça devient difficile de hiérarchiser.
BigBird
BigBird
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2179
Date d'inscription : 09/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

[Brassage] Faire sa bière résiliente - Page 7 Empty Re: [Brassage] Faire sa bière résiliente

Message par tarsonis Jeu 23 Juin 2022 - 23:07

Hello,
C'est vraiment rudimentaire et tourne autour d'une bascule de Schmitt. En gros, l'enjeu est de déclencher la ventilation au dessus d'un seuil mais de ne pas la couper immédiatement quand la température redescend juste en dessous, afin d'éviter les marche/arrêts à répétition. En gros, ça déclenche à 65°C, puis se coupe quand on revient à 60°C. Puis se redéclenche à 65°C.
Il y a trois transistors, une CTN et un ventilo de carte graphique, vraiment rudimentaire avec potentiomètres pour ajuster les plages de température ON et OFF.

Si cela intéresse, cela fait partie d'un projet un peu plus large sur l'électronique "de fortune". En ce moment, je bricole des circuits de base détecteurs de trop-plein, ou de débordement, pour les récupérateurs d'eau de pluie et ma plaque de cuisson qui n'est pas fichue de détecter la casserole qui déborde.
Ici aussi très simple : 2 transistors en darlington.
Ce circuit permet de s'adapter facilement pour fabriquer un détecteur de circuit fermé (donc quand ça met en contact, un fil, une LDR, etc) ou de circuit ouvert (alarme qui détecte un fil coupé, débranché ou autre).

Bref, ma paillasse est bordélique de projets en cours, mais qui sont tous à l'état de brouillons que je rédige pendant mes insomnies clind'oeil

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 10260
Age : 35
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum