[Livre] À ouvrir en cas d’apocalypse, Lewis Dartnell, review & critique

Aller en bas

[Livre] À ouvrir en cas d’apocalypse, Lewis Dartnell, review & critique Empty [Livre] À ouvrir en cas d’apocalypse, Lewis Dartnell, review & critique

Message par Kyraly le Dim 31 Déc 2017 - 15:23

Bonjour

Le livre de Dartnell étant paru en Français (https://www.amazon.fr/%C3%80-ouvrir-en-cas-dapocalypse/dp/2709646986) et le père Noel ayant jugé opportun de me le distribuer, je me permet de prendre quelques jours pour le lire et j'espère en faire un retour sous peu.

Le sujet des conserves dans le supermarché prend 2 pages du dit livre. Le sujet principal est basé sur les techniques de reconstruction.

EDIT Tarsonis : Sujet scindé depuis Combien de temps peut-on survivre seul dans un supermarché?
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 2331
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

[Livre] À ouvrir en cas d’apocalypse, Lewis Dartnell, review & critique Empty Re: [Livre] À ouvrir en cas d’apocalypse, Lewis Dartnell, review & critique

Message par merlin06 le Lun 1 Jan 2018 - 10:57

HS on @Kyraly: je suis curieux d'un bref retex quand tu l'auras fini si tu veux bien camarade. Very Happy

________________________________________________________
Le matin du grand soir il y aura de la confiture de bisounours au petit déjeuner.
Nous avons deux souverains, Dame Physique et Sire Temps.

Nul ne réveille celui qui feint le sommeil.
merlin06
merlin06
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 427
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 21/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

[Livre] À ouvrir en cas d’apocalypse, Lewis Dartnell, review & critique Empty Re: [Livre] À ouvrir en cas d’apocalypse, Lewis Dartnell, review & critique

Message par Catharing le Lun 1 Jan 2018 - 23:14

Salut,

Quelques extraits du bouquin Source


L’hôpital du bidouillage

Pour se dépatouiller dans un monde pos­t­apocalyptique, le plus simple dans les premiers temps serait bien sûr de récupérer le maximum d’objets encore utilisables. Mais pour certains domaines, dont la médecine, cette période de facilité serait fort courte. D’après certaines études, indique Lewis Dartnell sans les citer, jusqu’à 95 % de l’équipement médical offert aux hôpitaux deviendrait inopérant au cours des cinq ans suivant leur acquisition. L’entreprise Design that Matters propose des solutions de garage pour les communautés pauvres et en voie de développement. Besoin d’une couveuse pour des prématurés ? Trouvez une vieille voiture ! « Des phares scellés servent d’éléments chauffants, la ventilation du tableau de bord fait circuler l’air filtré, une sonnette d’entrée sert d’alarme et une moto d’alimentation électrique de secours en cas de coupure de courant, ou lorsqu’il faut déplacer la couveuse », indique le chercheur. La compagnie a mis en marché récemment une machine à photothérapie, pour les cas de jaunisse chez les poupons, facile à comprendre, à faire fonctionner et à entretenir, qui réduit de 40 % le temps d’exposition du bébé, le tout pour les hôpitaux ruraux.
 
Éloge de la curiosité

Une nouvelle civilisation ferait ses propres recherches, et par conséquent ses propres trouvailles. En science, a déjà dit Isaac Asimov, la phrase qui annonce de nouvelles découvertes n’est pas réellement « Eurêka ! », mais plutôt « Mais comme c’est bizarre… ». Au fil de son livre À ouvrir en cas d’apocalypse, Lewis Dartnell narre la petite histoire de plusieurs découvertes. Celle du microbe, par exemple, survenue lorsqu’Antonie Van Leeuwenhoek, en 1674, eut l’idée d’examiner le fruit inférieur de sa gastro-entérite, pour y découvrir « des animalcules se déplaçant très joliment », avec un ventre « pourvu de plusieurs petites pattes ». L’homme observa aussi, tant qu’à y être, ses propres spermatozoïdes. La découverte, en 1928, de la pénicilline par Alexander Fleming fut tout aussi hasardeuse : l’homme avait laissé traîner, pas lavée, une boîte de bactéries nées de fluides infectés, et a remarqué une zone translucide épargnée par les moisissures. La souche à l’origine de la plupart des antibiotiques à base de pénicilline produits dans le monde aujourd’hui a quant à elle été « isolée sur un melon cantaloup moisi d’un marché de l’Illinois », rappelle Dartnell.
 
Semer pour durer

Un des défis postapocalypse sera, par exemple, de trouver des graines d’espèces végétales traditionnelles, car la plupart de celles qu’on utilise aujourd’hui proviennent d’hybridation : de nouveaux hybrides doivent être plantés chaque année. Il faudrait donc piller les banques phytogénétiques. La plus grande, la Millennium Seed Bank, est près de Londres. La Réserve mondiale de semences du Svalbard, elle, est sur l’île norvégienne de Spitsberg. Elle est construite à 125 mètres sous terre pour bénéficier du pergélisol en cas de coupure de courant, et faite de murs de béton armé d’un mètre d’épaisseur et de portes antisouffle. Les grains de blé et d’orge y seraient protégés pendant plus d’un millénaire, mais bonne chance pour y accéder, et y pénétrer. Ici, il faudrait plutôt se taper un long pèlerinage à Saskatoon, où se trouve la Banque de matériel phytogénétique de Ressources phytogénétiques du Canada. Car le Jardin botanique de Montréal ne conserve que des graines à moyen terme, et surtout des espèces typiquement québécoises susceptibles d’intéresser d’autres jardins botaniques : érable, iris, mais pas de blé ni de sarrasin.

________________________________________________________
Quelle merveille le cerveau...tout le monde devrait en avoir un.
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 5092
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Livre] À ouvrir en cas d’apocalypse, Lewis Dartnell, review & critique Empty Re: [Livre] À ouvrir en cas d’apocalypse, Lewis Dartnell, review & critique

Message par tarsonis le Mar 2 Jan 2018 - 9:42

Salut,
merci pour la découverte du bouquin, je sens que je vais me l'emporter pour le prochain vol...
Vu que mes posts sont teintés de démarche DIY et "from scrap", j'aurai une attention particulière sur ces chapitres.

L’hôpital du bidouillage
Pour se dépatouiller dans un monde pos­t­apocalyptique, le plus simple dans les premiers temps serait bien sûr de récupérer le maximum d’objets encore utilisables.
Mais pour certains domaines, dont la médecine, cette période de facilité serait fort courte. D’après certaines études, indique Lewis Dartnell sans les citer, jusqu’à 95 % de l’équipement médical offert aux hôpitaux deviendrait inopérant au cours des cinq ans suivant leur acquisition.

Je serais effectivement curieux d'avoir les sources. Concernant la date de péremption du matériel médical, c'est avant tout une date de "garantie" de stérilité...qui est très relative sur le terrain. Par ex, je renvoie au post de Jaddo qui décrivait combien de fautes d’asepsie on peut faire pendant les points de suture. Si l'emballage n'est pas endommagé et a été convenablement stocké, pas impossible qu'il soit encore bon.

Concernant les médocs, on a déjà évoqué le sujet. Certains périment en devenant toxiques (tétracyclines) quand d'autres perdent juste en principe actif. Dans ce cas, le problème va porter sur les molécules à marge thérapeutique étroite (rapport concentration bénéfice/toxique assez faible), ou celles très liées aux protéines plasmatiques. Mais cela demande quelques pages de détails car tout n'est pas à jeter. clind'oeil

Concernant le matos, j'ai un ECG portatif sur plies LR20 de 20 ans qui fonctionne toujours. Mais je l'avoue, la techno de l'époque est assez costaude... Cependant, la plupart des appareils présenteront sans doute des pannes assez classiques : câble pété, fusible/condo claqué, si bien que l'on peut envisager la petite réparation de terrain pour les faire repartir.
Amha, il faut regarder du côté des pays à faible IDH ou en blocus, pour relever ce qui se pratique. Des coins que j'ai vu au fin fond de l'Inde, on y va à de la grosse pince branchée sur le transfo MT dans la rue, ou à la mobylette qui alimente une install basse tension...

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8895
Age : 33
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Livre] À ouvrir en cas d’apocalypse, Lewis Dartnell, review & critique Empty Re: [Livre] À ouvrir en cas d’apocalypse, Lewis Dartnell, review & critique

Message par Kyraly le Mar 2 Jan 2018 - 22:55

Bonsoir

L'auteur ne donne aucune source dans le livre (seulement les crédits d'images)

Par contre il invite les lecteurs a aller sur son site : http://the-knowledge.org/en-gb/ (en anglais ou en allemand). 

Pour le moment, j'en suis au premier tiers et mon avis est assez mitigé...

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 2331
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

[Livre] À ouvrir en cas d’apocalypse, Lewis Dartnell, review & critique Empty Re: [Livre] À ouvrir en cas d’apocalypse, Lewis Dartnell, review & critique

Message par tarsonis le Mar 9 Jan 2018 - 5:47

Salut,
ah oui, j'ai commencé les 200 premières pages, ça envoie du lourd de gros calibre, non sourcé, en allant d'affirmation en certitude avec sans doute des erreurs de traduction.

Morceaux choisis...
p64 : "de la laine de verre subtilisée dans un placard de cuisine quelconque s'enflammera spontanément quand vous la frotterez contre les bornes d'une batterie de 9 volts"

Plutôt de "fer", car "de verre" est un très bon isolant électrique.

p67 : une bouteille d'eau de javel dénichée sous un évier vous permettra de purifier plus de 2000 litre d'eau- presque deux ans pour une seule personne.
Aucune info concernant la péremption de la javel, vu que la concentration diminue avec le temps et la température de stockage. "Sous un évier" étant sans doute le pire endroit de stockage à cet effet...

p69 : le fromage, comme à peu près toute la nourriture des rayons traiteur, aura moisi en quelques semaines.
scratch

Concernant l'électricité, l'auteur n'a sans doute jamais bricolé, et ne semble pas avoir des notions claires :
p82 : De nos jours, environ un milliard de véhicules à moteur parcourent les routes de notre planète, et chacun d'eux possède un alternateur récupérable. Mettez le contact, et un courant continu parfaitement stable de 12 volts apparaîtra aussitôt à ses bornes.
La tension est plutôt autour de 14V et n'est pas parfaitement stable...elle est très grossièrement lissée par la batterie qui fait tampon...

p83 : Une solution plus simple consisterait à se servir des moteurs à aimants permanents d'outils électriques tel que les perceuses sans fil ou les tapis de course des salles de sport. Si vous lancez de force la broche moteur, elle fonctionnera à l'envers et produira un courant électrique au niveau de ses bornes.

Lol, on dirait que c'est écrit par PSG, il n'y a pas plus flou et inexpérimenté!
Une perceuse sans fil est pourvue d'un moteur basse tension (entre 5 et 30V), aucune idée de comment réguler et filtrer le courant ensuite ?
Les tapis roulants fonctionnent plutôt au dessus de la centaine de volts (100-230V). On n'est plus dans la même catégorie de montages.... et l'auteur ne parle jamais de redressement ni de filtrage. Pourtant, prendre deux lignes en précisant que diode+condo = courant à peu près utilisable aurait fait partie du b.a.ba pour transformer un propos de comptoir généraliste en idée exploitable.

l'intensité variera avec la vitesse.

Non, c'est la tension qui varie avec...

Le tout quand l'auteur ne part pas dans un délire inexplicable...
p80 : Avec suffisamment de détermination, vous parviendrez certainement à régler la plupart des désagréments : en installant des groupes électrogènes pour les ascenseurs, la climatisation et les pompes à eau par exemple.

Ou encore :

p82 : Vous devriez également être en mesure d'utiliser les grandes éoliennes qui parsèment les collines environnantes pour vous assurer une électricité renouvelable, ce qui retardera en outre l'épuisement de vos réserves de combustible. Une seule d'entre elles suffit à fournir plus d'un mégawatt de puissance, assez pour alimenter un millier de maisons modernes.

Concernant la distillation, l'auteur montre toute son ignorance et la dangerosité d'une connaissance partielle :
p147 : la séparation de l'alcool d'une soupe de ferments exploite une différence de propriétés des deux composants -dans ce cas, le fait que l'éthanol a un point d'ébullition inférieur à celui de l'eau. [...] On tient un bol du mélange fermenté au dessus d'un feu, avec un récipient collecteur positionné sur un rebord, ainsi qu'un troisième récipient, pointu et remplis d'eau froide, placé directement au dessus du tout; on recouvre alors d'un drap l'ensemble de l’installation. Le feu chauffe le mélange, duquel l'éthanol s'échappe en premier, pour se condenser ensuite sous le récipient d'eau, plus frais, et s'égoutter dans le plat central.

Face à une soupe fermentée mixant plein d'ingrédients, cette expérience a toutes les chances d'extraire -entre autre- le méthanol en premier et donc concentrer ce toxique dans le distillat. LOL.

Et le meilleur pour la fin :

p78 : Si d'aventure vous faites face à une infection potentiellement mortelle, n'hésitez donc pas à utiliser la boîte d'antibiotiques, même périmée depuis longtemps, que la chance aurait mise sur votre route. Quand bien même les effets d'un produit pharmaceutiques diminuent à mesure que l'ingrédient actif contenu dans le comprimé se dégrade chimiquement, il n'y a guère de risques que cela vous fasse grand mal.

La caricature ultime du survivor, et qui confirme mes craintes à propos du bouquin.
L'argument pour bouffer n'importe quoi : "une infection potentiellement mortelle" : c'est quoi ? on a des signes précurseurs ? Il faut chier du sang ?
Parce que justement, si on est victime d'un e. coli entéro hémorragique, on peut développer un SHU qui en fait chier pas mal...mais on proscrit dans ce cas tout antibiotique car justement...il y a un gros risque de faire exploser les symptômes avec risque d'achever le patient.
Et yapuka espérer que "la chance" n'aura pas mis sur notre chemin une tétracycline...

J'ai encore pas mal de pages à lire, mais en gros pour l'instant, l'ensemble est très sommaire, va d'approximation en erreur; j'ai l'impression que cela a été écrit par un enfant qui a une idée très vague du sujet et un vocabulaire approximatif.
Un lecteur trouvera sur les forums des infos et retex incroyablement plus précis, facta et utilisables.
Amha l'auteur ne peut pas se camoufler derrière le "ce bouquin n'est qu'une amorce d'idées" car ce sont des faux départ, qui justement n'arrivent pas à dégrossir le sujet.

C'est un écueil que l'on retrouve malheureusement trop souvent dans nos thématiques; peut être que la suite s'améliorera...

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8895
Age : 33
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Livre] À ouvrir en cas d’apocalypse, Lewis Dartnell, review & critique Empty Re: [Livre] À ouvrir en cas d’apocalypse, Lewis Dartnell, review & critique

Message par Kyraly le Ven 26 Jan 2018 - 14:10

Tu vas A-DO-RER la partie radio et communication...   dévil dévil
Perso, je trouve le livre lourd a lire...

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 2331
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

[Livre] À ouvrir en cas d’apocalypse, Lewis Dartnell, review & critique Empty Re: [Livre] À ouvrir en cas d’apocalypse, Lewis Dartnell, review & critique

Message par tarsonis le Dim 28 Jan 2018 - 21:52

Salut,
j'ai presque fini le bouquin, c'est une catastrophe en prose...

Amha on pourrait s'en servir en tant qu'exercice critique tant il y a d'erreurs et d'approximations.

La partie sur la chimie est ridicule. J'ai un tuto sous la main pour produire de la soude caustique par électrolyse du sel (et donc faire du savon & co) en pur DIY. Le bouquin s'enfonce dans le procédé Solvay (à peine 1000°C), avec de l'ammoniac.
L'auteur propose ensuite de produire ce dernier "simplement" avec le procédé Haber-Bosch...qui fixe le diazote de l'air à environ 500°C, et une pression de 300 bars ! En gros, des conditions supérieures au circuit primaire d'un réacteur nuke.
Le chapitre précise sans sourciller : "Si votre société post-apocalyptique se trouve incapable de récupérer une cuve de réacteur appropriée, il vous faudra réapprendre à construire une "cocotte minute" industrielle." (p382)
L'a un peut trop joué à Monkey Island le monsieur; il devrait reprendre un peu ses pilules...

La partie communication/électronique est risible.
Il y a en tout et pour tout un seul schéma qui, bien que primitif, contient une erreur.
Il y a un topo de deux lignes sur la fabrication d'un écouteur piezo. Je suis justement dans la rédaction d'un tuto depuis quelques temps à ce sujet, cela n'a rien d'évident et demande des composés assez purs.
Par ailleurs la radio à galène n'est utile que pour capter des émetteurs de plusieurs centaines de kW, voire de l'ordre du MégaWatt... et donc sera muette dans un monde post-apo cadré par l'auteur.
Il aurait fallu parler des ondes courtes, qui permettent de transmettre du signal avec moins d'un watt et des circuits rudimentaires; c'est le point de départ de mes Chroniques du Bunker.

Mais bon, vu les énormités que l'on nous sert...
"les redresseurs à valves thermoïoniques ont été remplacés par les diodes laser" p353. DDF 

PS : Tout le monde est ok pour scinder les sujets ?

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8895
Age : 33
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Livre] À ouvrir en cas d’apocalypse, Lewis Dartnell, review & critique Empty Re: [Livre] À ouvrir en cas d’apocalypse, Lewis Dartnell, review & critique

Message par Kyraly le Dim 28 Jan 2018 - 22:04

Oui, il faudrait scinder
Je ne suis pas sur de le finir, c'est pénible à lire
.. J'espère seulement que le livre se revendra bien sur le net...  Very Happy

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 2331
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

[Livre] À ouvrir en cas d’apocalypse, Lewis Dartnell, review & critique Empty Re: [Livre] À ouvrir en cas d’apocalypse, Lewis Dartnell, review & critique

Message par tarsonis le Dim 28 Jan 2018 - 22:20

Sujets scindés,
t'inquiètes, lis voir les critiques sur Amaz*n, qui tapent à 4/5 clind'oeil


Dartnell s'en tient à l'aspect technologique- qu'il traite avec brio

il permettrait, j'en suis convaincu, d'accélérer le processus de redémarrage d'une société industrialisée, parce qu'il énumère et résout une série de problèmes qui feront obstacles à une société dépourvue de connaissances scientifiques

il donne des idées, des pistes

Parfait pour améliorer sa culture générale. Médecine, agriculture, chimie... tout pour comprendre les bases de la technique. A lire absolument!

Tout comme le NRBC de Giorgio qui tape à 4,5/5 (souviens-toi du niveau, des erreurs et des plagiats multiples)... tu as tes chances de revente sur ce genre de plateforme clind'oeil

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8895
Age : 33
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Livre] À ouvrir en cas d’apocalypse, Lewis Dartnell, review & critique Empty Re: [Livre] À ouvrir en cas d’apocalypse, Lewis Dartnell, review & critique

Message par Wanamingo le Lun 29 Jan 2018 - 1:45

Si t'as envie de lui écrire, je peux aider à traduire !
Wanamingo
Wanamingo
Modérateur & animateur

Masculin Nombre de messages : 1370
Date d'inscription : 27/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

[Livre] À ouvrir en cas d’apocalypse, Lewis Dartnell, review & critique Empty Re: [Livre] À ouvrir en cas d’apocalypse, Lewis Dartnell, review & critique

Message par tarsonis le Lun 29 Jan 2018 - 18:51

Salut,
merci pour la proposition. clind'oeil

Cependant je n'adhère pas du tout à la philosophie de l'auteur, qui ne maîtrise pas du tout les domaines évoqués, donne de mauvais conseils, et ne cherche même pas à sourcer ou justifier son propos. Les parties que je maîtrise un peu (électronique, chimie et médecine) m'ont particulièrement fait grincer des dents.

Du coup, la démarche va à l'opposé de la mienne où j'essaye de montrer -si possible par l'exemple- qu'un de mes concitoyen est capable de fabriquer lui même un truc utilisable dans un environnement dégradé (génératrice, compteur geiger, radio, etc).
Là, j'attends la réponse de la rédac d'un magazine, si oui ou non un de mes tutos sera publié, en version allégée. Je brûle d'impatience de poster l'intégralité sur les forums...

Le bouquin de PSG est pire parce qu'il avance comme argument d'autorité un ex-expert du GIGN. Là l'erreur n'était pas permise... et encore moins la recopie de wikipédia.

J'ai aidé Jean Songe pour la relecture de Ma Vie Atomique, mais parce que c'est un auteur qui a essayé d'avancer de manière méthodique, rationnelle et sourcée son propos, pour lequel il était amateur dans le domaine...tout en ne faisant finalement que quelques coquilles.

Merci tout de même [Livre] À ouvrir en cas d’apocalypse, Lewis Dartnell, review & critique 1889589607

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8895
Age : 33
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Livre] À ouvrir en cas d’apocalypse, Lewis Dartnell, review & critique Empty Re: [Livre] À ouvrir en cas d’apocalypse, Lewis Dartnell, review & critique

Message par Wanamingo le Lun 29 Jan 2018 - 22:15

J'avais parcouru The Knowledge, et j'étais resté sur ma faim. Le livre n'est pas à la hauteur de sa promesse. Si on a que ça pour rebâtir le monde un jour, on est pas dans la m**** :X


Dernière édition par Wanamingo le Dim 4 Fév 2018 - 0:37, édité 1 fois
Wanamingo
Wanamingo
Modérateur & animateur

Masculin Nombre de messages : 1370
Date d'inscription : 27/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

[Livre] À ouvrir en cas d’apocalypse, Lewis Dartnell, review & critique Empty Re: [Livre] À ouvrir en cas d’apocalypse, Lewis Dartnell, review & critique

Message par Kyraly le Sam 3 Fév 2018 - 22:14

Pour recycler de l'acier, quoi de mieux que de recycler du métal récupéré dans les ruines de la civilisation que d'utiliser un ... 
four a arc électrique. Il s'agit fondamentalement d'un soudeur à arc géant.  [...] L'acier fondu se déversera alors comme d'une bouilloire. [...] Dans un contexte post-apocalyptique, maîtriser le fonctionnement d'un four a arc voltaique a partir d'électricité renouvelable aura son importance pour produire de l’énergie thermique sans trop puiser dans vos réserves de combustible.
scratch scratch (page 210), juste après l'idée d'envoyer des gars en expédition avec des postes oxycoupeur récuperer des métaux en "ville".

D'ailleurs, juste après ,on explique en 2 pages qu'en faisant des moules en argile où l'on "sculte la forme désirée" et en fondant de l'aluminium, cela permettrait de reconstruire "facilement" un tour, une fraiseuse et d'autres machines outils.

Ca va etre fun le post-apo avec lui...

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 2331
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

[Livre] À ouvrir en cas d’apocalypse, Lewis Dartnell, review & critique Empty Re: [Livre] À ouvrir en cas d’apocalypse, Lewis Dartnell, review & critique

Message par Kyraly le Mar 6 Mar 2018 - 9:24

Bon, honnêtement, j'ai arrêté aux 2/3 du livres...  J'ai stoppé après le paragraphe où l'auteur parle de la fusion du verre, et s'offre une digression sur la possibilité de reproduire des tubes a vide pour se faire une machine a rayon X maison pour analyser les fractures des os...

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 2331
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

[Livre] À ouvrir en cas d’apocalypse, Lewis Dartnell, review & critique Empty Re: [Livre] À ouvrir en cas d’apocalypse, Lewis Dartnell, review & critique

Message par tarsonis le Mar 6 Mar 2018 - 10:35

Salut,
je me suis également arrêté à peu près au même endroit.
La lecture devient vraiment pénible tant elle est truffée d'invraisemblances.

C'est un peu comme lire de la mauvaise SF qui prend un ton magistral pour expliquer de travers des notions mal comprises et non-maitrisées.

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8895
Age : 33
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Livre] À ouvrir en cas d’apocalypse, Lewis Dartnell, review & critique Empty Re: [Livre] À ouvrir en cas d’apocalypse, Lewis Dartnell, review & critique

Message par tarsonis le Ven 16 Mar 2018 - 16:59

Salut !
Pour ajouter une touche d'humour à ce topic, pourquoi pas relire la note de Boulet dans la même thématique clind'oeil
http://www.bouletcorp.com/2009/03/01/homo-technologicus/
[Livre] À ouvrir en cas d’apocalypse, Lewis Dartnell, review & critique 20090301

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8895
Age : 33
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum