Olduvaï
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Mise en pratique et échanges autour de la réparation électronique : le Repair Café

+5
Jeff01
Kyraly
un ptit breton
Kerkallog
tarsonis
9 participants

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Mise en pratique et échanges autour de la réparation électronique : le Repair Café - Page 2 Empty Re: Mise en pratique et échanges autour de la réparation électronique : le Repair Café

Message par tarsonis Mar 30 Jan 2018 - 23:07

Salut,
lolo5050 a écrit:
Bof, ma diode serait EN AVAL juste avant la pile, en série avec la pile.., on touche le potar et on ajuste ? rien de fondamental à modifier? (ou alors je ne comprends pas ta remarque , ce qui est possible Very Happy ).
pas de souci, je complète ma pensée, car je parlais aussi du courant à charge.

- la diode fait chuter la tension, que l'on va ajuster avec R2.
- je trouve R1 un peu aux limites de la datasheet, qui parle de 240ohms. Amha l'auteur a voulu prendre un résistance de la série E12, plus courante, mais qui n'a pas de 240. Du coup en E12, je partirais sur du 270ohms, quitte à adapter le reste.

- l'auteur utilise une simple résistance pour limiter le courant en amont (car le LM ne fixe que la tension et peut débiter plus d'un ampère sans sourciller). C'est amha un peu picky car il se sert alors de la tension dropout (déchet) du circuit + la tension de charge fixée à 1,7V pour calculer la valeur sous un courant de 100mA. Le LM est forcé à 1,7V plutôt que par régulation....
Cela sous-entend tout de même que pour réguler une tension aux bornes de la pile, le circuit suppose une tension déjà régulée en entrée...

Par l'exemple pour cerner les choses :
Imaginons que j'utilise un chargeur no-name pourri (diode +condo) typique des blocs d'alim :
Mise en pratique et échanges autour de la réparation électronique : le Repair Café - Page 2 Captur87

On me dit 9V, mais en fait, c'est 14V à vide et entre 12 et 9V à charge.
Ma résistance limitatrice de courant calculée sur 9V sera selon sa formule :

"R = (Tension d'entrée - 3.3V) / 0.1A

Si la tension V+ vaut 9V, R = (9 - 3.3) / 0.1 = 57 Ohms."

Si mon alim pourrie crache un pic de 12V, alors le LM fera chuter de 3,3V au total avec la charge, il restera non plus 5,7V aux bornes de la résistance, mais 8,7V. I=U/R soit 150mA.
On remarque au passage que l'auteur oublie qu'il dépasse la puissance max admissible par les résistances usuelles, 250mW.
Or P=UxI = 5,7 x 0,1 : 570mW (et 870mW en pic). Donc à la première utilisation elle crame. Au mieux, une 1/2W chauffera pas mal, mais il faut dimensionner le compo pour au moins un watt.

Pire, l'auteur précise dans les commentaires :
Il vaut mieux prendre le montage tel que (1.7V) et diviser la résistance devant le LM317 par 2 pour permettre un courant double (0.2A) et mettre les 4 piles en parallèle. A la fin de la charge, il y a 1.7V pour chaque pile.
Avec des éléments usés, il y a toutes les chances que cela se répartisse mal en parallèle, avec des éléments en surcharge avec 200mA (et plus...) et boum. Il y a pas mal de résistances internes qui entrent en jeu.


Si on utilise du LM et que l'on souhaite une tension ET une intensité régulées, autant réaliser le double régulateur :
- le régulateur de courant :
Mise en pratique et échanges autour de la réparation électronique : le Repair Café - Page 2 Captur86

- suivi du régulateur de tension en reliant Iout sur Vin
Mise en pratique et échanges autour de la réparation électronique : le Repair Café - Page 2 Captur88


ce qui donne déjà une bonne petite alim de labo; qu'en penses-tu ? clind'oeil

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 9933
Age : 34
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008
Points : 10480
Réputation : 184

Revenir en haut Aller en bas

Mise en pratique et échanges autour de la réparation électronique : le Repair Café - Page 2 Empty Re: Mise en pratique et échanges autour de la réparation électronique : le Repair Café

Message par lolo5050 Mer 31 Jan 2018 - 21:22

tarsonis a écrit:courant double (0.2A) et mettre les 4 piles en parallèle. A la fin de la charge, il y a 1.7V pour chaque pile.
Avec des éléments usés, il y a toutes les chances [...]

Salut Tarsonis
Alors là, tout à fait d'accord. Ce que je n'ai pas précisé dans mon premier post, c'est que quand je charge 2 ou 4 piles, l'idéal est qu'elles soient idéalement déchargées de la même façon, ce qui est tout à fait impossible.

L'idéal,serait un circuit / régu par pile ( pour 2 piles, ça va encore). J'ai obtenu mes bon résultats ainsi, tous les participants avaient chacun leur montage pour charger une pile à la fois !

Quant à la régulation en intensité, pour avoir d'abord essayé le truc sur une alim de labo (conventionnelle), il est vrai que les résultats sont plus probants à tension régulée qu'à intensité régulée.

Pas constante... régulée à maxima, cad, 1.7 v à vide, et environ 1.58v aux bornes de la  pile quand cette dernière n'est pas descendue en-dessous de sa valeur critique de rechargement.  (forcément on bride à 100 ma pour pas que ça chauffe).

La tension  de 1.7 v est atteinte aux bornes de la pile en fin de charge.

Concernant l'utilisation "border line" du LM317, je suis d'accord, je me focalisais plus sur le "résultat" que sur la finesse du montage !

Concernant un montage ou le système maintiendrait une tension constante tout au long de la charge,ce qui pourrait être une bonne idée, je ne sais comment le mettre en place avec du composants facile à trouver partout . (je suis resté là-dessus)...

Je creuse le sujet

Bonne idée que l'alimentation variable, le mieux dans ce cas c'est le LM338.


Pour info, j'ai fait des photos de mon chargeurs d'alcalines "big", mais c'est inexploitable pour faire un typon, j'ai un scan du circuit et des belles photos du coté composants , faudrait extrapoler tout çà? help

Je les balance sur ce fil ???
A bientôt

________________________________________________________

C'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison.

- Coluche
lolo5050
lolo5050
Membre

Masculin Nombre de messages : 30
Localisation : manche 50
Emploi : reparateur electroménager
Loisirs : electronique informatique
Date d'inscription : 25/01/2018
Points : 36
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

Mise en pratique et échanges autour de la réparation électronique : le Repair Café - Page 2 Empty Re: Mise en pratique et échanges autour de la réparation électronique : le Repair Café

Message par Kyraly Lun 5 Fév 2018 - 16:19

Bonjour

Dans l'esprit répair'café, ce PDF contient de nombreux liens intéressants quand aux réseaux de réparations d'appareillage ou de fournisseurs de pièces détachées.

https://www.actu-environnement.com/media/pdf/news-30524-guide-reparation-adt.pdf

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 4059
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017
Points : 4361
Réputation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Mise en pratique et échanges autour de la réparation électronique : le Repair Café - Page 2 Empty Re: Mise en pratique et échanges autour de la réparation électronique : le Repair Café

Message par lolo5050 Lun 5 Fév 2018 - 20:35

bonjour !

Merci pour le partage !

________________________________________________________

C'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison.

- Coluche
lolo5050
lolo5050
Membre

Masculin Nombre de messages : 30
Localisation : manche 50
Emploi : reparateur electroménager
Loisirs : electronique informatique
Date d'inscription : 25/01/2018
Points : 36
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

Mise en pratique et échanges autour de la réparation électronique : le Repair Café - Page 2 Empty Re: Mise en pratique et échanges autour de la réparation électronique : le Repair Café

Message par tarsonis Lun 5 Mar 2018 - 14:13

Salut à tous,

étant en cours de rédaction des premiers posts sur l'EDC de la réparation et la mise en place d'un atelier post-catastrophe, je suis tombé sur l'offre de L*dl cette semaine concernant des lots de sets d'embouts Parks*ide :

https://www.lidl.fr/fr/nos-offres.htm?articleId=14412

Perso, il me manquait des empreintes carrées (Robertson), tri-wing et snake-eye, et des resistorx au format perceuse.
Elles se montrent de plus en plus fréquentes dans les réparations usuelles, et particulièrement difficiles à contourner, notamment via le tournevis-stylo.
Le kit contient tout ce qu'il me faut, en plus des usuelles plates, cruciformes et 6 pans.

J'ai un peu hésité à l'achat car j'ai plus l'habitude des empreintes pour tournevis de précision. Mais ce kit va me rendre pas mal de services car les vis complexes servent avant tout à empêcher le démontage, donc concernent la carcasse, qui nécessite pas mal de couple plutôt qu'un maigre tournevis d'horloger, tandis que les vis internes seront quasiment toujours du cruciforme.

Il y a 69 embouts et 2 adaptateurs pour perceuse, le tout garanti 3 ans pour 15E.
Je posterai une review au prochain repair café. clind'oeil

Mise en pratique et échanges autour de la réparation électronique : le Repair Café - Page 2 Captu120

Par flemme, j'ai également pris le tournevis à cliquet avec 38 embouts à 5E (à gauche)....pour avoir le porte-embout car le mien était assez inconfortable...et que les empreintes sont interchangeables :

Mise en pratique et échanges autour de la réparation électronique : le Repair Café - Page 2 Captu121

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 9933
Age : 34
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008
Points : 10480
Réputation : 184

Revenir en haut Aller en bas

Mise en pratique et échanges autour de la réparation électronique : le Repair Café - Page 2 Empty Re: Mise en pratique et échanges autour de la réparation électronique : le Repair Café

Message par BigBird Lun 5 Mar 2018 - 17:45

te voilà bien paré !
j'attends ton retex pour évaluer la qualité de ces outils, clind'oeil 

dernièrement, j'ai coincé sur des "security torx", j'ai un jeu de torx standard,
mais impossible de loger l'embout dans une vis avec pivot central ... 
mad
BigBird
BigBird
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1921
Date d'inscription : 09/04/2009
Points : 1977
Réputation : 26

Revenir en haut Aller en bas

Mise en pratique et échanges autour de la réparation électronique : le Repair Café - Page 2 Empty Re: Mise en pratique et échanges autour de la réparation électronique : le Repair Café

Message par tarsonis Lun 20 Sep 2021 - 11:12

Hello,
petite mise en pratique de ce dont je parlais plus haut : 

tarsonis a écrit:
Imaginons que j'utilise un chargeur no-name pourri (diode +condo) typique des blocs d'alim :
Mise en pratique et échanges autour de la réparation électronique : le Repair Café - Page 2 Captur87

On me dit 9V, mais en fait, c'est 14V à vide et entre 12 et 9V à charge.

Là j'ai un bon cas avec une platine vinyl qui aurait "fait boum".
Le bloc d'alim fourni avec est un "9V 500mA". La platine étant censée consommer environ 400mA, cela devrait à peu près s'ajuster.... mais en fait non.

Ici, le condo chimique était effectivement le truc en papier éclaté :
Mise en pratique et échanges autour de la réparation électronique : le Repair Café - Page 2 Captu739

Par chance, j'ai retrouvé au fond ses références : 470µF - 16V
Mise en pratique et échanges autour de la réparation électronique : le Repair Café - Page 2 Captu740

Quand on teste l'alim 9V à vide, et bien on trouve.... 15,69V.

Mise en pratique et échanges autour de la réparation électronique : le Repair Café - Page 2 Captu741

C'est rudement limite. Bon, on se dit que c'est à vide et non à charge, ce qui devrait faire chuter la tension dans une zone un peu plus confortable pour le condensateur.

Mais pas vraiment, car en analysant la platine, on repère ce schéma :

Mise en pratique et échanges autour de la réparation électronique : le Repair Café - Page 2 Captu742

- Il y a une diode Schottky de protection, qui évite l'inversion de polarité; certaines alims ont la masse sur le point central du connecteur. C'est un bon point.

- On remarque d'ailleurs que le circuit prévoyait 4 diodes et un emplacement de filtrage. Cela permettrait de connecter une alim qui ne sort pas du continu mais de l'alternatif (un simple transfo en gros).
Mise en pratique et échanges autour de la réparation électronique : le Repair Café - Page 2 Captu743

- Mais l'énorme problème est cet interrupteur en aval du condensateur. En effet, si la platine est éteinte, le condensateur, lui, est bien relié à l'alim et ne présente pas de charge importante, qui diminue au fil du temps (pour 470µF, c'est moins d'une seconde). Il se retrouve donc rapidement avec la tension à vide de l'alim à ses bornes.

Avec la diode, on arrive à environ 15,5V. C'est très proche des valeurs limites du condensateur mais surtout, c'est dans le moment "idéal", sans pic de tension sur le secteur et sans déconnecter.
Si on branche/débranche le bloc d'alim, on peut allégrement dépasser la tension max par les phénomènes d'induction.

Ici, c'est amha un grave défaut de conception, qui rend complètement HS la platine. Le condo -enfin, les copeaux- étant assez chaud, il semblait être en court-circuit. Pas impossible que ça foute le feu....

Enfin bref, la réparation est facile, avec un changement pour un composant avec une plus grande tension Max 25 V :
Mise en pratique et échanges autour de la réparation électronique : le Repair Café - Page 2 Captu744

A la mise sous tension, tout est ok, mais avec une 2e surprise : à pleine vitesse sur un 45 tours, la platine consomme à peine 80mA, ce qui fait chuter la tension à 14V à peine; et un gros 100mA 13,8V quand on place un vinyl avec volume au max.
On est loin des 9V préconisés.
Mise en pratique et échanges autour de la réparation électronique : le Repair Café - Page 2 Captu745

En checkant les circuits de la platine, je trouve des CI amplis avec 15V en valeur limite. J'aime pas trop ça donc j'en profite pour bricoler un petit régulateur ajustable sur le classique LM317, qui fait chuter sur une tension plus acceptable :

Mise en pratique et échanges autour de la réparation électronique : le Repair Café - Page 2 Captu746

La suite pour bientôt avec un régulateur usuel, mais un peu adapté aux besoins réguliers rencontrés sur le forum clind'oeil

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 9933
Age : 34
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008
Points : 10480
Réputation : 184

Canis Lupus et Kyraly aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Mise en pratique et échanges autour de la réparation électronique : le Repair Café - Page 2 Empty Re: Mise en pratique et échanges autour de la réparation électronique : le Repair Café

Message par tarsonis Dim 10 Oct 2021 - 9:44

Suite du petit montage qui permet de réguler les blocs d'alim qui sortent tout sauf la tension désirée.
En l’occurrence, on attendait 9V, mais on a vu que le bloc montait presque à 16V à faible charge.... donc pouvait faire claquer les montages à alimenter.

Ici, le circuit permettra deux choses :

- sortir une tension ajustable et régulée.
- sortir une tension fixe de 5V, avec possibilité de charger des smartphones récalcitrants (qui nécessitent des tensions sur data+/-) et des powerbanks.

Mise en pratique et échanges autour de la réparation électronique : le Repair Café - Page 2 Captu766

J'ai utilisé le très classique LM317; il ne s'agit pas d'un circuit avec un haut rendement car ce type de régulateur se contente de dissiper la différence de tension (x l'intensité), mais d'un montage permettant de tout ingurgiter en entrée pour se contenter de n'importe quoi et de sortir le standard 5V.

Pour la régulation générale, j'ai utilisé le circuit générique, avec un potentiomètre ajustable de 5kΩ. Pour la sortie fixe 5V, j'ai utilisé un interrupteur qui permute ce potentiomètre avec une résistance ajustable de 1kΩ, réglée définitivement pour sortir cette tension.


Le port USB est paramétré pour délivrer 500mA, via deux ponts diviseurs de tension qui présentent environ 2V sur Data+ et Data-
Cf le topic Adaptateur DIY pour Smartphone pour moult détails.



Le schéma :
Mise en pratique et échanges autour de la réparation électronique : le Repair Café - Page 2 Captu757


Petites mises en garde :

- La tension d'entrée doit donc toujours être supérieure à celle d'entrée de 2V (chute obligatoire du fonctionnement du LM317). Évidemment, le courant de sortie est quasi-identique au courant d'entrée (+/- la faible conso du LM). Donc on ne peut débiter 500mA que si la source le peut.

- Il s'agit d'un circuit primitif. Il faut évidemment vérifier que l'on ne branche pas son smartphone sur le mauvais contact. On peut éviter ce problème en choisissant un double-interrupteur, qui alimente le port USB uniquement si le 5V est choisi. Si j'en trouve un dans mon stock, je présenterai la modif.

- si possible, ne pas permuter l'interrupteur avec un montage branché. Cela a pour effet de présenter une résistance infinie, donc potentiellement une tension non régulée en sortie pendant une fraction de seconde. Il est possible de prévenir ce point en complexifiant un peu le schéma de base, ou juste d'abord choisir le mode voulu (variable ou fixe) avant d'alimenter le circuit.

On considère que le LM317 peut tout réguler sous 1,5A. En fait il peut dissiper au max 20W, ce qui est largement conditionné par le radiateur greffé dessus.
J'ai justement limité le courant de sortie à 500mA environ afin de ne pas nécessiter un énorme truc collé au boitier. Avec un chargeur 9V, le régulateur fait chuter de 4V pour atteindre 5V, donc dissipera 2W avec un courant d'appel de 500mA. Si on on alimente l'ensemble sous 12V, il devra dissiper 3,5W.

Avec une charge d'une heure, le radiateur est resté entre tiède et chaud, mais sans être brûlant au toucher. On doit être en dessous de 50°C.
Moyennant un radiateur un peu plus gros, on pourrait tout à fait monter sur un courant de charge de 1,5A.

Implantation sur plaque pastillée :
Mise en pratique et échanges autour de la réparation électronique : le Repair Café - Page 2 Captu761

Tests : 
- On vérifie que la tension ajustable de sortie est bien dans les clous, et surtout que l'on a bien 5V sur le port USB :

Mise en pratique et échanges autour de la réparation électronique : le Repair Café - Page 2 Captu760


Et environ 2V sur chaque broche data :
Mise en pratique et échanges autour de la réparation électronique : le Repair Café - Page 2 Captu759

Courant de charge du smartphone : 490mA (environ, sachant que je suis sur le calibre 10A, pas trop précis) :
Mise en pratique et échanges autour de la réparation électronique : le Repair Café - Page 2 Captu758

La bête, en attendant de trouver un autre boitier.
Mise en pratique et échanges autour de la réparation électronique : le Repair Café - Page 2 Captu762

A noter qu'utiliser une boite métallique améliore l'ensemble car elle peut servir de dissipateur.

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 9933
Age : 34
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008
Points : 10480
Réputation : 184

Canis Lupus, Ash et victor81 aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum