Survivaliste vs surviveur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Survivaliste vs surviveur

Message par splotch le Dim 9 Sep 2007 - 13:51

Le surviveur (francisation de survival), est quelqu'un qui prévoit le matériel et les compétences pour pouvoir survivre temporairement dans un environnement hostile, le temps d'être secouru ou de rejoindre la civilisation. L'exemple type, c'est le randonneur perdu en forêt devant vivre quelques jours avec ce qu'il a sur lui. Son outil idéal... est un téléphone satellite et un abonnement Europ'Assistance. A défaut, une boussole et un canif. Une fois son aventure terminée, il raconte (et enjolive) son expérience auprès de ses proches, bien au chaud dans son canapé.

Le survivaliste, c'est quelqu'un qui se prépare à vivre définitivement dans un monde radicalement différent suite à un effondrement de civilisation et de perte de la plupart des services usuels. L'exemple type est l'autarciste se retirant dans une ferme isolée.

Mais la limite peut être floue. Comment définir celui qui se serait préparé à survivre à Katrina, sachant que deux ans plus tard, son environnement n'est toujours pas rétabli ? Comment définir le Juif extra-lucide, voyant venir les ennuis en 1939 mais devant rester avec sa famille, son boulot et sa maison, se disant : "si je tiens caché jusqu'en 45 c'est bon, il y a les Trente Glorieuses derrière" ? En cas de die-off pour cause de famine, celui qui peut tenir un an sur ses réserves n'a qu'à attendre que les autres soient morts pour profiter avec les quelques survivants de la nouvelle récolte. Est-ce un survivaliste ou un surviveur ?

Le Peak-Oil est une évolution lente (avec quelques à-coups), s'étalant sur plusieurs décennies. Cette phase de transition est à l'échelle de la durée de vie active d'un contemporain. Un surviveur voudra absorber les à-coups et s'adapter à la légère modification-dégradation de la société suivante. Le survivaliste prendra une ou deux ruptures d'avance pour vivre déjà dans la nouvelle configuration.

splotch
Membre

Masculin Nombre de messages : 381
Localisation : 92
Date d'inscription : 23/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivaliste vs surviveur

Message par Andros le Dim 9 Sep 2007 - 14:25

En fait, j'ai une grande nouvelle.

Les étiquettes que l'on met sur les gens ne correspondent pas vraiment.

Donc bon j'ai entendu plein de fois "un vrai survivaliste ferait ceci" ou des trucs du genre.

Le but de la manoeuvre est de survivre à ce qui peut venir. Je n'aime
pas beaucoup le terme survivaliste, car depuis les débuts (Kurt Saxon
et le reste) c'est essentiellement un fantasme de banlieusards
américain. Ce plus, dès qu'il y a un truc en -isme, il y a une doctrine
derrière. Et la doctrine survivaliste est assez débile en fait.

Un terme qui sied mieux est, tout simplement, "prévoyant". Voilà, nous sommes prévoyants.

Ah tout de suite ca sonne moins sexy, plus "père de famille anxieux", mais en fait c'est tout ce que c'est.

En fait, la survie, c'est juste continuer à vivre dans d'autres circonstances.

Si on suit la doctrine "survivaliste" américaine, le Juif en 1939 se
barricade dans la forêt et hurle "Molon Labe !" (grec pour "Come and
get them", les armes, viens les chercher). Il y en a bien eu deux ou
trois, des comme ça, mais les plus malins sont partis en Palestine. Les
pays survivalistes : la Rhodésie (auj. Zimbabwe, comme quoi ca marche
pas toujours...), l'Afrique du Sud, Israël).

La mamie qui a des légumes en bocaux dans sa cave va survivre, alors
que Rambo dans la forêt va crever de faim, d'hypothermie et de maladie.

Donc les doctrines c'est rigolo quand on s'emmerde sur Internet, puis
quand on est dans la vraie merde c'est carrément autre chose.

Un truc que beaucoup de gens ne comprennent pas, c'est que quand on se
bat, on devient aussi con que l'autre, et qu'en plus on a peur puis on
a mal, et si on perd en plus on est humilié. Les banlieusards
américains se font des films dans la tête, et dans ces films ils
gagnent toujours, mais dans la vraie vie ils ne se battent jamais, et
n'apprennent donc rien.

Sur Internet, tout le monde est super au courant. Ce qui est vraiment
vital , on l'apprend tous dans la réalité, et en fait, plus on passe de
temps sur Internet, moins on passe de temps dans la réalité (et je sais
de quoi je parle...)

Andros
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 1132
Date d'inscription : 12/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivaliste vs surviveur

Message par splotch le Dim 9 Sep 2007 - 15:22

plus on passe de temps sur Internet, moins on passe de temps dans la réalité

Alors je suis foutu choc

splotch
Membre

Masculin Nombre de messages : 381
Localisation : 92
Date d'inscription : 23/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivaliste vs surviveur

Message par KrAvEuNn le Dim 9 Sep 2007 - 15:24

Slt,

Un point de vue très interessant que je partage clind'oeil

Andros a écrit:Sur Internet, tout le monde est super au courant. Ce qui est vraiment vital , on l'apprend tous dans la réalité, et en fait, plus on passe de temps sur Internet, moins on passe de temps dans la réalité
Oui, c'est le problème majeur du Web ; quelque part la discussion finit par tuer l'action (d'autant plus que l'on est là dans le total virtuel).

Par contre au sujet des mots en "isme" et leur rapport avec l'idéologie...attention, la plupart des mots en isme ne sont nécessairement pas liés à une quelconque idéologie : Secourisme, cyclisme, parachutisme, modélisme, crétinisme, journalisme, graphisme, culturisme... clind'oeil

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivaliste vs surviveur

Message par Telimectar le Dim 9 Sep 2007 - 23:45

Encore une fois professeur Andros (ouioui, celui avec sa moustache et son super bob là moqueurlangue ) détourne le sujet à sa sauce. Et encore une fois il a bien raison...le survivaliste ne serait rien d'autre qu'un prévoyant "prudent" (non par ce que la France aussi croyait etre "prévoyante" en édifiant Maginot mais la prévoyance n'est pas tout non plus, et nous nous sommes plus.oui oui, je fini lol)

mais le "survivaliste" comme le "surviveur" peuvent être , ou peuvent ne pas être "prévoyants"...pour moi un survivaliste qui ne se préoccupe pas de tout ce qui lui serait utile n'en est pas un...(car il vise bien à se procurer par lui même tout ce qui est néccésaire à sa survie il me semble).
Or ici, on ne parle pas seulement de tout ce qui serait indispensable à notre survie (même si on a pas encore fini)...je nous définirais alors quand même comme survivalistes, et prudents (le forum hein, par ce que les individus au cas par cas ça n'est pas intéressant, sauf certaines personnes déja bien complètes comme...)enfin je m'égare, j'en étais où déja?....

Ah oui, merci Andros pour cet éclaircissement de taille, et graces soient rendues au Grand Chat de t'avoir inspiré ces paroles...désolé désolé, c'était plus fort que moi...

________________________________________________________
J'ai beaucoup étudié les philosophes et les chats. La sagesse des chats est infiniment supérieure.
Hippolyte Taine

Telimectar
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 728
Age : 34
Localisation : Haut Ariège
Emploi : Moujik
Loisirs : obéir au chat
Date d'inscription : 09/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://yomenie.forumzarbi.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivaliste vs surviveur

Message par Jeff le Lun 10 Sep 2007 - 16:34

plus on passe de temps sur Internet, moins on passe de temps dans la réalité
Je rejoins cet avis et je renchéri en disant que quand sa devient une sorte de drogue, internet à beau être la plus grande mine d'info que je connaisse elle ne sauvera pas grand monde si on est pas ancré dans la réalité avant tout (et me concernant j'en suis loiiiiin)

Jeff
Membre

Masculin Nombre de messages : 112
Age : 27
Localisation : Belgique - Charleroi
Date d'inscription : 23/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivaliste vs surviveur

Message par Andros le Mer 12 Sep 2007 - 12:28

En fait, je viens de me rendre compte d'un truc en m'énervant un peu sur un autre forum, puis en réfléchissant un peu.

En fait, à l'origine du survivalisme, il y a des gens comme Kurt Saxon
et Mel Tappan, qui sont des types du genre à s'acheter les gros SUV et
à jouer à Rambo dans les bois. (je dois dire qu'il y a des gens
qui s'intéressent sérieusement aux questions de survie, mais pour
d'autres c'est une question d'ego et de psychologie, et pas d'intérêt
académique). Kurt Saxon est plus politique, plus fin aussi, et je crois
qu'il a réussi à dépasser le stade du gros beauf.

Mel Tappan, par contre, a épousé l'héritière des camions Mack (faut
avoir été aux States pour se rendre compte de ce que ca peut
représenter). Dans sa "bible", Survival Guns, la batterie qu'il
recommande ne compte pas moins de 40 armes différentes pour une famille
!!!

Ca veut qu'une des racines du mouvement se compose de "surviveurs" qui
ont décidé que les couteaux dans la forêt faisaient trop pitié, et qui
se sont mis aux flingues. Dans leur psychologie de "Upper Class"
assiégée, ils se sont mis à imaginer pouvoir survivre sans les autres
(un truc très très américain là aussi).

Dans les survivalistes, il y a donc des gens qui sont tout aussi beauf
que les gens qui s'achètent le matos de la mort au Vieux Campeur pour
grimper sur une colline.

Andros
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 1132
Date d'inscription : 12/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivaliste vs surviveur

Message par splotch le Mer 12 Sep 2007 - 13:57

Ce post était plutôt une tentative de vocabulaire. Pas un jugement. Juste pour lever l'ambiguïté quand un forumeur parle d'un truc et le lecteur interprète autre chose.

De même il faudrait des mots différents pour définir le contexte d'une crise à impact limité (temps, géographique, sectoriel) susceptible de nous concerner individuellement et le post-méga-catastrophe après trois siècles de radioactivité intense qui concernera nos descendants.

Sinon, il ne s'agit pas d'opposer les deux. Il y a au contraire un continuum entre celui qui veut juste tenir quelques heures forêt de Rambouillet en attendant les secours et celui qui fertilise son île déserte pour que ses petits-enfants puissent y vivre loin du chaos.

On manque de mots pour définir ces niveaux de crise. Peut-être d'ailleurs est-ce pour mieux en conjurer le sort. Alors on s'invente des acronymes : shtf, teotwawki, llbsv, po...

splotch
Membre

Masculin Nombre de messages : 381
Localisation : 92
Date d'inscription : 23/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivaliste vs surviveur

Message par Andros le Mer 12 Sep 2007 - 14:00

Comme je l'ai écrit ailleurs : "Le survivalisme a été inventé par les Américains et utilise des acronymes. C'est donc sans doute condamné à l'échec."

Andros
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 1132
Date d'inscription : 12/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum