gestion des stocks : l'humain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

gestion des stocks : l'humain

Message par serilynpayne le Ven 1 Avr 2016 - 18:37

on pose un briquet sur la table , pff il disparaît . Un stylo bille, pareil . Que se soit au boulot ou entres amis , voir même au milieu de personnes inconnues , c'est une constante .

En famille , la tablette de choc s'évapore , des bouteilles se volatilisent , le pot de nutela a juste la couleur mais est vide , les clopes se fument toutes seules .

En cas de disette , et donc d'une gestion précise des stocks , on ne peut pas se permettre de perdre une boite de sardines par là et une boite de pâté par ici . La confiance c'est ok , mais quand il y a manque il faut un peu plus : le garde manger doit être fermé , et doit aussi contenir tout ce qui est utile et périssable (briquets, pq, piles, médicaments  ...) 

Avec sa ptite femme et ses 3 enfants on peut normalement évoquer "l'état d'urgence" pour que tous respectent le bien collectif , mais ça peut se corser avec d'autres membres de la famille ou des amis squatteurs .

Théoriquement faudrait presque un magasinier , un état des stocks et un état des sorties . Le concept est transparent et permet aussi de voir  où ça commence à craindre au niveau denrée et d'utiliser le stock de manière intelligente (rotation style de repas , estimation autonomie avant d'aller chasser/cueillir ) 

des idées ? des expériences ?

________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
http://chezery.ctmen.ch/

serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3142
Age : 53
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://chezery.ctmen.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: gestion des stocks : l'humain

Message par victor81 le Ven 1 Avr 2016 - 19:30

je me souviens que l'un des membres avait proposé une gestion en "boite a la semaine" : la boite contient le previsionnel pour la semaine et quelques extra (une sorte de ration de l'armée mais en modele xxxxxxxl clind'oeil )
tu sors la boite de ta reserve/bunker/cachette. pour l'occupant lambda de la maison, il n'y a que ca d'apparent et si le briquet de la semaine disparait....ben faudra s'en passer ( au bout que quelques temps il y en aura en trop, c'est sur..)
faudrait essayer de retrouver ce post

________________________________________________________



victor81
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 376
Localisation : cathar
Loisirs : detection
Date d'inscription : 13/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: gestion des stocks : l'humain

Message par nooneelse le Ven 1 Avr 2016 - 19:43

Pas de vécu dans ce domaine (et d'un côté heureusement) mais je me dis qu'au delà du cercle "vraie famille" (mari/femme et enfants) cela peut vite devenir problématique. Si c'est la famille proche ça peut peut-être encore passer (on est chez nous après tout) et on connait bien (normalement) les membres de notre famille. A partir des amis squatteurs, il peut vite y avoir tension et animosité ("Je suis sûr que tu t'en mets de côté pour les tiens" etc). Tout ça bien sûr sous réserve d'une situation vraiment grave, qui dure assez pour user les nerfs de tout le monde. Quand j'essaye d'imaginer comment agir dans ce cas-là, souvent j'en viens au côté "je dissimule ce que j'ai". Ce qui ne veut pas dire ne pas partager attention hein. Mais tout simplement ne pas donner une idée du stock aux autres pour pas amplifier l'impression de rationnement qu'ils pourraient ressentir.
Les exemples que tu donnes pour ce qui se passe à la maison sont liés je pense à notre société d'abondance. Je pense que ce serait différent en cas de crise (le pot de nutella descendrait beaucoup moins vite à mon avis).
Pas contre les incivilités par les collègues ou autres.... Je ne pense pas que cela change en temps de crise, au contraire.
Ton idée de magasinier amène une notion de rationnement vraiment marquée et peut amener à focaliser les tensions sur une seule personne. Il faut qu'elle soit solide nerveusement et physiquement s'il y a "beaucoup" de monde à rationner....
Par défaut, je me méfie de l'"autre". Parce qu'on a des vécus différents, des visions différentes, des priorités et des valeurs différentes etc... Et je sais aussi que l'humain n'est qu'un animal comme un autre qui pense la plupart du temps à lui en cas de gros problèmes, ce qui quelque part, d'un point de vue animal, se comprend.
Donc s'il devait y avoir d'autres personnes avec nous en cas de crise et gestion des stocks, il faudrait que ce soient des vraiment proches, sinon..... pas gagné pour eux et je ferais le maximum pour dissimuler l'état des stocks.
Cela me fait penser au film "Goodbye world" où le survivaliste (celui qui s'est préparé) recueille (entre autres personnes) une fille qu'il ne connait pas car nouvelle amie d'un de ses amis et lui montre tout les stocks. Ben ça rate pas: à un moment c'est le clash, il la vire et elle va tout raconter à d'autres personnes qui viennent donc se servir (en force).

Ceci dit je suis curieux d'avoir le point de vue et retex éventuel d'autres membres.
Pour moi, si on se retrouve dans un cas comme ça, avec des gens non prévus et non sensibilisés à ce sujet, il faut les briefer sur ce qui se passe et ce que cela implique à court, moyen et éventuellement long terme. C'est le seul moyen de leur faire comprendre la nécessité de la gestion des stocks. Sous réserve qu'ils acceptent, nerveusement parlant, tout ce qu'on essaye de leur faire prendre conscience.

nooneelse
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 193
Date d'inscription : 21/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: gestion des stocks : l'humain

Message par serilynpayne le Ven 1 Avr 2016 - 19:50

d'autre part on peut espérer que les stocks ne font pas que descendre , à moins d'être dans un sous marin il y a aussi les apports à gérer ...

________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
http://chezery.ctmen.ch/

serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3142
Age : 53
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://chezery.ctmen.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: gestion des stocks : l'humain

Message par troisgriffes le Ven 1 Avr 2016 - 22:59

Amha,ce n'est pas parce qu'une personne est de ta famille qu'elle ne tapera pas forcement dans le stock pour son bien personnel.
C'est avant tout l'histoire d'un état d'esprit que l'on a ou pas.
Si une personne n'a pas assimilé et accepté le principe de rationnement,tôt ou tard il y aura des détournements suivit d'embrouilles une fois
la chose découverte.
En plus même si le rationnement est accepté;il peut toujours avoir la tentation de grappiller avec une excuse à deux balles derrière...

Tu as également la version de la personne qui utilise sa part et va chouiner/râler/menacer pour avoir du rab.En gros c'est à toi de te serrer
la ceinture à sa place(à envoyer paitre immédiatement!).
La cerise sur le gâteau étant évidemment le binôme suspicion/médisance.

Amha,la caisse "ration de la semaine" ne fait que limiter le problème:
Si à chaque fin de semaine tu prends ton café/thé/choco sans sucre parce que quelqu'un a boulotté/planqué plus que sa ration hebdomadaire,
il va rapidement y avoir de la tension dans l'air.

Concrètement des exemples que j'ai vécu:
Une randonné d'été dans le Sud,chaque personne ayant deux litres de flotte .A mi-journée trois,ayant bus trop vite,on commencé
à vouloir taper sur les réserves des autres.Il y a eu fâcheries...
Autre randonnée,réserve en relatif libre d’accès et prise directe dans la marmite,fatalement les crevards avaient le coup de cuillère
lourd et en mettait à gauche pour se goinfrer en douce sous leur tente.Après yeux au beurre noir et fouille systématique des sacs,
centralisation des réserves sur les "sérieux" et une ambiance de plomb jusqu'à l'arrivé dans le premier village ou il y a eu expulsion
du groupe de ces minables.
Au travail,le marquage des outils avec cahier de perception ainsi que le principe de ne rien laisser trainer(comme à l'armée)ont entrainé
l’arrêt des disparitions "magiques".

Les problèmes dues au coté humain dans la gestion des stocks sont vieux comme le monde.
Dans les villes assiégées ou sur les navires les stocks étaient  strictement gardés;Tout détournement étant très sévèrement
puni.
Ahma,la recette qui a fait ses preuves:
Les stocks sous clefs et gardés,une gestion rigoureuse et une discipline de fer.

Une personne qui ne respecte pas le plan de rationnement met potentiellement tout le groupe en danger mais faire comprendre cela
dans une société de consommation et de loisirs qui pousse à l'égocentrisme et à la satisfaction immédiate des envies ,c'est pas gagné...

troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2352
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: gestion des stocks : l'humain

Message par luz23 le Lun 26 Sep 2016 - 6:56

Je suis du même avis que toi troisgriffes

luz23
Membre

Masculin Nombre de messages : 55
Age : 42
Localisation : Creuse
Loisirs : jardin, bricolage, informatique....
Date d'inscription : 27/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: gestion des stocks : l'humain

Message par Invité le Dim 2 Oct 2016 - 22:07

Tout d'abord ça paraît tellement évident,  mais pour avoir à gérer un stock il faut déjà le constituer. Pour ceux qui lisent ce sujet, la constitution d'un stock ne se limite pas à remplir son caddie de supermarché d'une profusion de conserves... mais ceci est une autre histoire.
Bref pour ce qui est de gérer le stock le premier principe de base c'est de tout faire pour que le stock demeure plein. Attendre que le stock baisse dangereusement pour s'inquiéter du réapprovisionnement n'est pas de bonne augure pour la suite. Des que possible il faut se mettre en quete de toute ressource utile ou, au moins, determiner leur  localisation. Si des ressources n'existent pas en quantité suffisante à proximité le rationnement doit se faire sans délai.
Qu'il s'agisse d'une structure familiale ou collaborative dans tout les cas, le stock doit etre géré par une seule personne. De plus pour éviter tout dérapage ou mauvaise surprise, des inventaires réguliers doivent être effectués et contrôlés par un responsable.
La gestion la plus cohérente est une repartition des ressources sur la durée totale choisie (calculée avec soins en fonction des objectifs à atteindre). Une gestion au jour le jour ou à trop court terme conduit presque inévitablement à des carences. A ce titre, la répartition des ressources alimentaires doit se faire en prenant en compte les besoins énergétiques de chacun (activité, sexe, âge...) 
Toute erreur de gestion, vol dans le stock etc.. doit etre traité avec une sévérité d'autant plus grande que ces actes mettent en danger la vie de la communauté.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: gestion des stocks : l'humain

Message par luz23 le Lun 3 Oct 2016 - 7:51

De toute façon, il est très facile de stocker de la farine, du sucre, de l'huile et de savoir sa consommation à l'année. Mais pour ce qui est des produits frais, Wildman28 à raison, il faut être capable de gérer, il faut donc une pièce dédié à ce stockage.

Le mieux c'est de pouvoir vivre en autarcie. Produire le maximum de denrées sois même. Chose facile en campagne, mais en ville, ce sera plus la chasse au bon plan.

luz23
Membre

Masculin Nombre de messages : 55
Age : 42
Localisation : Creuse
Loisirs : jardin, bricolage, informatique....
Date d'inscription : 27/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: gestion des stocks : l'humain

Message par Invité le Lun 3 Oct 2016 - 13:28

Tout à fait d'accord Luz23. 
J'attire aussi l'attention des lecteurs sur le fait que le stockage de denrées alimentaires de base (sucre, farine etc.. ) seules ne sera d'aucune utilité. Vous devez impérativement  prévoir comment les exploiter. (essayez de manger une cuillère de farine ou de sucre pour vous en persuader...) 
Le stockage doit se faire dans des contenants résistant à minima à l'eau (sceau en plastique fermé). 
On organisera les étagères pour que les denrée les plus fragiles soient stockées en hauteur (surtout en cas d'inondation). Les étagères doivent permettre une bonne circulation de l'air (évite les moisissures) et la pièce doit être tempérée pour éviter les écarts de température trop important (parfait pour le vin aussi..). 
En règle générale on essai de trouver une pièce fraîche et sèche à l'abris de la lumière qui ferme à clef. Dans l'idéal si on dispose de beaucpup de place, on peut séparer les groupes d'aliments (produits secs, produit frais ne nécessitant pas de refregiration, liquide etc...) afin d'avoir d'emblée une vision globale de l'état des réserves.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: gestion des stocks : l'humain

Message par L'Ourse le Lun 3 Oct 2016 - 17:26

Bijour, je vous rappelle que le sujet est ici la gestion du stockage de l'humain, des rapports sociaux entre l'humain et son stock, bref, gestion des stocks : l'humain

Il est préférable de développer gestion, exploitation et péremption des denrées elles-mêmes dans les sujets appropriés. 

pouce


EDIT : par là ! http://www.le-projet-olduvai.com/f42-preparation-nourriture-boisson
ou encoe là : http://www.le-projet-olduvai.com/f15-cuisine-alimentation-conservation-preparation-des-aliments


Dernière édition par L'Ourse le Lun 3 Oct 2016 - 17:38, édité 3 fois

________________________________________________________
Animator artisanat, autarcie, construction et bricolage.
Ateliers collectifs : atelier artisanat / chantier participatif : article l'habitat idéal

L'Ourse
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Féminin Nombre de messages : 554
Age : 30
Localisation : Yec'hed mad !
Date d'inscription : 16/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: gestion des stocks : l'humain

Message par Ash le Lun 3 Oct 2016 - 17:34

Yep, comme l'a souligné l'Ourse, merci de rester dans le vif du sujet, il y a d'autres fils pour d'autres discussions clind'oeil

Ash
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 5681
Age : 31
Localisation : Terre du milieu (23)
Date d'inscription : 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: gestion des stocks : l'humain

Message par Invité le Lun 3 Oct 2016 - 20:06

Ok merci

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: gestion des stocks : l'humain

Message par luz23 le Lun 3 Oct 2016 - 21:25

Bien reçut, oui chef moqueurlangue

luz23
Membre

Masculin Nombre de messages : 55
Age : 42
Localisation : Creuse
Loisirs : jardin, bricolage, informatique....
Date d'inscription : 27/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: gestion des stocks : l'humain

Message par Ash le Lun 3 Oct 2016 - 21:28

Après, rien n'empêche d'utiliser la fonction recherche pour trouver des fils correspondants clind'oeil

Ash
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 5681
Age : 31
Localisation : Terre du milieu (23)
Date d'inscription : 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: gestion des stocks : l'humain

Message par La teigne le Lun 3 Oct 2016 - 23:35

Un gars qui ne respecte pas les règles pourri l'ambiance, nourrie des rancoeurs, est un poids financier pour ceux par lesquels il se fait engraisser et ne sera pas quelqu'un à qui on peut faire confiance.
Un crevard restera un crevard, que ce soit pour la bouffe, l'argent, le travail à faire.
Comme le dit Troisgriffes c'est un état d'esprit.
La seule solution: Expulsion du groupe.
Si c'est impossible: Tout mettre sous clef pour lui interdire l'accès.
Les demi-mesures ne marchent pas avec ce genre de personne.

La teigne
Membre

Féminin Nombre de messages : 32
Localisation : 93
Date d'inscription : 10/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: gestion des stocks : l'humain

Message par Lisica le Mar 4 Oct 2016 - 21:13

serilynpayne a écrit:des idées ? des expériences ?

Bonsoir, serilynpayne,  Smile
Oui, deux expériences...

La première il y a longtemps de ça, on avait fait une rando sur plusieurs jours, avec parcours défini mais bivouac improvisé le soir. Sur les huit du groupe, six d'entre nous étaient de bons potes, les deux autres des nouveaux. Sur ces deux, une jeune femme au premier abord super sympa et très liante, toujours à vouloir rendre service et s'intéresser à chacun de nous. Et puis le quatrième soir, le copain qui était chargé ce jour-là de faire la cuisine s'aperçoit qu'il manque des choses dans le stock. Bon. On s'est posé des questions mais on n'a pas trouvé de réponses. Le lendemain, on complète à l'épicerie locale. Le surlendemain soir, même topo : il manquait des choses. Pas beaucoup, mais quand on randonne, comme on veille au poids qu'on porte, on prend que ce qui est essentiel et on compte dessus, ça peut être vital.
J'abrège. On a fini par découvrir que la fille sympa et serviable... se servait ! En catimini, à chaque fois qu'elle proposait de porter la bouffe ou de la cuisiner. Il nous restait trois jours à accomplir, on l'a littéralement mise au régime sec, avec une portion journalière réduite au minimum. Résultat, elle a tapé une crise d'hystérie phénoménale la veille de l'arrivée. Breakdown, quoi. Pierre a été obligé de cavaler jusqu'à une ferme dans la vallée pour demander du secours.

La deuxième, il y a aussi quelques années ; je n'ai pas envie de dévoiler ce que je faisais à l'époque, mais on se trouvait en stage pratique dans le Vercors pour une semaine. Un des gars de l'équipe (on était quinze, j'étais la seule fille) avait un caractère plutôt... comment dire, "brut de décoffrage", assez bloqué sur ses idées. Sympa, mais voilà, on ne pouvait pas être spontanés avec lui, on ne savait jamais quelle réaction il aurait. Arrive un moment où, avec la fatigue, l'ambiance commence à s'électriser. Un des gars fait une fausse manip', se fait un peu mal, et envoie bouler sa tronco dans les fourrés. (ah, mince, me suis grillée). ^^ Voyant ça, l'autre gars problématique -appelons-le "Nounours"- commence à engueuler le premier -appelons-le "Gégé"- comme quoi le matos, le respect, être un homme, patati patata.
Gégé répond à Nounours qu'il ferait mieux de s'occuper de ses oignons. Nounours répond à Gégé que les oignons il peut se les mettre où il pense, vu qu'il doit aimer ça. Gégé marche sur Nounours qui marche sur Gégé. Bref, on était à deux doigts d'une rouste et le reste de l'équipe commençait à prendre parti pour l'un ou l'autre en essayant de se mettre entre les deux.
Là-dessus, qu'a fait la fille ? (moi). Eh bien j'ai poussé un grand cri et je me suis affalée par terre en me tenant la jambe et en couinant comme un goret. Je ne sais pas ce que ça a provoqué chez eux, mais ça a suffi à les détourner de leur conflit pour venir voir ce que j'avais. Je passe sur les mensonges éhontés que j'ai dû fournir ensuite, j'en suis toujours pas fière. Mais enfin, on a évité une bagarre générale.

Et pourquoi je raconte tout ça, pour amener ceci sur le tapis, parce qu'on n'en a pas encore parlé et que, ouais, ça peut être intéressant...  tendre  >>> L'assertivité !

Lisica
Membre

Féminin Nombre de messages : 49
Age : 47
Loisirs : Communiquer avec le vivant
Date d'inscription : 31/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum