Fonction de groupe indispensable à comprendre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fonction de groupe indispensable à comprendre

Message par kyuzo le Sam 30 Jan 2016 - 19:33

Helllo
Deux mini retex à étoffer
1) En iInde   dans l'après tsunami
Deux jours après mon arrivée en inde, dans une petite ville , le lendemain du jour " J" , tous les habitants se sont enfuis, et je me retrouve scotché dans une guest house locale avec un groupe de 7  ou 8 personnes presque inconnues dont 6 sont dans une peur/stress  incontrolable ( ne raisonnent plus , ne prévoient plus , " y'a pas de réseau ? il va revenir quand ? ) e et  manquent des compétences ( mindset ? )  nécessaires ?
Le risque au temps 0 est très faible en réalité :
retour de la vague ; impossible mais inutile de rationaliser avec des états limites
pillage : pas encore
épidémie ; non plus .

Avec un autre "elder " nous avons du gérer ce groupe en leur assignant des taches, les tenant occupés, prévoyant des gardes etc .
J'avais mon filtre à eau .
Notre limite était 72 h ; si pas d'intervention , départ très  tot ( moins chaud) avec bagage minimum : eau et passeport ; il y avait 15 km à faire . pas de discussion dans le groupe .
L'armée est arrivée la veille . tout a re-fonctionné en un sens .

ANALYSE PARTIELLE :
il existe -probablement- une sorte de mécanisme hominidé qui , en cas de situation extrème- conditionne à trouver ( ? chercher ? choisir) un ou deux leaders/gourous/ X à qui l'on remet son libre arbitre , en somme sa vie  affraid ( parmi les choses surprenantes : le calme retrouvé des "noobs" après ma mise  en place du dispositif; l'absence de réflexion et discussion pour le faire , "l'oubli après" ..)

2) stage PSC2 .
Difficile, même en simulation, de réagir efficacement
de déterminer VITE qui va décider:  le choix doit se faire in situ( cadre de l'exercice proche de la réalité   )  mais je ne sais pas comment !
déléguer : le plus difficile pour les "pros" de l'encadrement qui ont tendance a tout faire  , Paradoxalement un non-pro le fait plus  facilement si il a les compétences .
a suivre


Dernière édition par Catharing le Sam 29 Oct 2016 - 15:11, édité 4 fois (Raison : syntaxe)

kyuzo
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 104
Age : 63
Localisation : SW
Emploi : membre de la communauté
Loisirs : out of scope
Date d'inscription : 30/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fonction de groupe indispensable à comprendre

Message par un ptit breton le Dim 31 Jan 2016 - 10:06

Salut,

ton texte est un peu difficile à comprendre. La quantité de terme anglais le rend presque incompréhensible sans aller chercher sur Google la définition.
Après c'est pas mal comme retex , je t'invite à le développer clind'oeil

________________________________________________________
Les habitants ne croient plus en l'avenir. Pourtant notre civilisation est éternelle , nous sommes les élus. Nous avons la science et la vérité " dit le scribe à Pharaon. ( texte écrit sur un papyrus - 2500 av j.c.)

La prochaine révolution ne sera pas celle du travail !!!

un ptit breton
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3788
Localisation : Dans la forêt de Brocéliande
Loisirs : lire le troll est parmi nous de D. Vincent et F. Mulder et appronfondir ma Tétracapilosectomie
Date d'inscription : 02/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fonction de groupe indispensable à comprendre

Message par strinkler le Dim 31 Jan 2016 - 18:07

pareil, je suis désolé, mais autant le titre est alléchant autant j'ai pas bien compris le contenus.

strinkler
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 708
Localisation : rouen
Emploi : Chef d'équipe, technicien de maintenance indus, palfrenier soigneur.
Loisirs : art martiaux, tir.
Date d'inscription : 13/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

essai d'amélioration

Message par kyuzo le Dim 31 Jan 2016 - 20:08

Bonsoir
je vais essayer de faire plus clair ( c'est un travail en cours , et pas encore bien clarifié : notes Rolling Eyes )

retex: retour d'expérience

1) En Inde   dans l'après tsunami au tamil Nadu , 60 km au sud de Chennai .
Deux jours après mon arrivée en décembre 2004 , dans une petite ville , le lendemain du jour " J" : arrivée du tsunami sur la cote , Tous les habitants se sont enfuis de la ville, il n'y a plus ni police ni rien comme structures, seuls 2 Hotels pour touristes avec groupes électrogènes continuent à "fonctionner" . De la seule cabine téléphonique encore  en marche , les "euros" ( nous ) essaient de prévenir leurs familles de leur "survie" . 
Je me retrouve scotché dans une guest-( chambre d'hotes très  basique ) house locale avec un groupe de 7  ou 8 personnes presque inconnues, rencontrées la veille ,  dont 6 sont dans une peur/stress  incontrolable ( ne raisonnent plus , ne prévoient plus , citation  " y'a pas de réseau ? il va revenir quand ? et europ assistance ? " )  et  manquent des compétences ( et mindset : état d'esprit ou mental  )  nécessaires ?

Analyse de la situation ( comme j'ai traversé l'Afrique en moto dont 1/3 en solo j'ai une petite expérience)
Le risque au temps 0 est très faible en réalité :
retour de la vague ; impossible pour des rasions physiques  mais impossible donc inutile de rationaliser avec des états limites
pillage : pas encore
épidémie ; non plus .

Avec un autre "ancien " nous avons du gérer ce groupe en leur assignant des taches, les tenant occupés, prévoyant des gardes, surveillant leur état d'esprit  . Pendant 3 jours . C'est long .
J'avais mon filtre à eau comme dans tous mes voyages : sécurité de ce coté 
Mike et moi ( les deux anciens ) nous étions fixés une   limite de  72 h ; si pas d'intervention extérieure  , départ en groupe très  tôt pour éviter la chaleur,  avec un bagage minimum : eau,médicaments  et passeport, vers la plus proche ville  ; il y avait 15 km à faire , arrivée prévue avant midi , mémorisation de la direction et aide au réperage très  simple : plein Ouest . Il n'y a  pas eu  de discussion dans le groupe .
Parce les gros pépins arrivent souvent à ce moment là : risques d'épidémie , repérage éventuel de plus en plus probable ( avec un groupe peu opérationnel - ah ah - niveau défense, épuisement des réserves, stress croissant, bouger quand on le peut encore ; nous étions décidés à partir seuls si nécessaire, l'intention a suffi  )
L'armée indienne  est arrivée la veille du départ prévu ,avec camions citernes, etc   . tout a re-fonctionné en un sens .
plan abandonné et groupe aussi ! scratch

ANALYSE PARTIELLE :
il existe -probablement- une sorte de mécanisme hominidé qui , en cas de situation extrème- conditionne chacun  à trouver ( ? chercher ? choisir) un ou deux leaders/gourous/ X à qui l'on remet son libre arbitre , en somme sa vie  ( parmi les choses surprenantes : le calme retrouvé des "débutants" après ma mise  en place du dispositif; l'absence de réflexion et discussion pour le faire , "l'oubli après" ..)
.Je ne sais pas comment il fonctionne , car il y avait des personnes de plusieurs nationalités, ages , roles sociaux , etc et la communication était en anglais très basique ( 500 mots ? ) .

PS merci de votre aide cheers

kyuzo
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 104
Age : 63
Localisation : SW
Emploi : membre de la communauté
Loisirs : out of scope
Date d'inscription : 30/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fonction de groupe indispensable à comprendre

Message par agralil le Dim 31 Jan 2016 - 23:04

celui qui a déjà rencontré une situation donnée saura comment réagir (plus ou moins spontanément, plus ou moins efficacement, mais globalement, il saura)

celui qui a eu suffisamment d’expériences par le passé, pourra déduire comment réagir, quitte à se planter dans les grandes largeurs (si il a mal évalué la situation)

celui qui a eu une vie pépère bien rangée et bien organisée depuis toujours a des chances de ne pas savoir quoi faire

du coup, soit il a l'inspiration, et il s'en sort tout seul

soit il ne sais pas quoi faire, mais il se lance, et fais une connerie (si il s'en sort, il saura quoi ne PAS faire la prochaine fois; et il pourra se renseigner pour savoir quoi faire)

soit il reste coincé sur un détail, le seul détail que son cerveau réussi à bien comprendre dans la situation (conserver son costume propre, essayer de téléphoner en boucle, tenter de redémarrer une voiture de toute évidence foutue)

dans les derniers cas, pour peu que quelqu'un semble comprendre la situation, et semble savoir quoi faire, la réaction normale et tout à fais saine, est de le suivre, et de faire ce qu'il vous demande

normal, il sais ce qui se passe, il sais quoi faire pour sortir de la situation anormale, de fait, même inconnu, même avec une sale tête, même avec des années en moins, et un aspect douteux, l'inconnu qui sais quoi faire devient de fait l'autorité

au moins le temps de sortir de la situation qui pose probleme, et de revenir à un statut normal

pour le coup d'occuper les gens perdus, c'est surement le mieux, leur éviter de ruminer, de s’inquiéter pour rien, quitte à ce que leurs taches ne servent à rien, tant qu'ils n'en ont pas conscience sur le coup ...

honnêtement, je ne saurai pas quoi faire dans une situation pareille ... surtout à l'autre bout du monde (loin de mon matos et de mes repères familiers)

agralil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 732
Age : 42
Localisation : yvelines
Emploi : employé libre service
Loisirs : rares
Date d'inscription : 24/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fonction de groupe indispensable à comprendre

Message par kyuzo le Lun 1 Fév 2016 - 9:14

merci pour ta réponse agralil.
Il n'y a rien eu d'extraordinaire dans cette anecdote , au sens où ces gus s'en seraient surement sortis seuls ; en flippant davantage et en ayant plus de choses à raconter affraid .
Bien sur ça aurait pu mal se passer si le délai avait été rallongé .

La question que je continue à creuser, c'est le mode de fonctionnement du mécanisme ( au sens anthropologique : coutume, je ne sais quoi ? ) . Parce que , vraiment, il n'y a presque eu rien de conscient dans la mise en place du "dispositif" : qui décide , où on va , en gros la mise en place d'une organisation  hyper simple mais fonctionnelle .

C'est à la fois rassurant : oui les groupes peuvent être résilients si ça se passe pas trop mal au début

et flippant : hyper facile de prendre le controle en cas de perte de repères ( archi connu c'est le mécanisme  des sectes : privation de repères affectifs, temporels et sensoriels, répétition d'idées simplistes, et expérience de Milgram maintes fois reproduite  )

A petite échelle , j'ai pu observer un fonctionnement similaire lors du stage ( 2 jours ouais bon Rolling Eyes ) PSC2 intitulé " secours en montagne en groupe" où l'un des participants devait prendre en main le groupe lors d'incidents simulés pour répartir les taches, donner des consignes, etc.
Tous les gens étaient expérimentés, certains encadraient des groupes depuis longtemps .
Tout le monde " savait " qu'on allait se retrouver dans ce cas de figure : incidents programmés, par "surprise" . 
En gros dans 30% des cas, celui qui prenait en main ( pas déterminé à l'avance ) n'arrivait pas à réussir : trop de stress, voulait tout faire lui même ( contre productif) , n'établissait pas bien les priorités. Dans les autres cas, super efficace et rassurant pour IRL !

Suite de l'interprétation /
1) C'était  une simulation donc l'investissement fût minime : le "mécanisme " ne se met pas en place ? N'explique pas tout
2) Tout le monde ne peut pas faire tous les roles ?


Dernière édition par kyuzo le Lun 1 Fév 2016 - 15:20, édité 2 fois (Raison : syntaxe)

kyuzo
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 104
Age : 63
Localisation : SW
Emploi : membre de la communauté
Loisirs : out of scope
Date d'inscription : 30/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fonction de groupe indispensable à comprendre

Message par troisgriffes le Lun 1 Fév 2016 - 18:26

L'homme est avant tout un animal grégaire.
Que l'un semble sure de lui et déterminé et le reste du troupeau groupe aura tendance à l'imiter/le laisser faire.
Et pas forcement  besoin de situation vraiment stressante,quoique la définition de "stressant" par un mouton citadin de base,hein...
Un exemple vécu tout bête:
Une ligne de bus tôt le matin ou visiblement il n' y a aucun passage et les gens qui s'accumulent autour de l'abri-bus(pas loin d'une centaine) .
On est deux à partir  vers un carrefour à 400m de là pour récupérer une autre ligne.
Vu que l'on partait d'un pas déterminé en disant qu'il y avait une solution,une ou deux personnes puis des petits groupes et afin quasi tout
le monde nous  suit.

De façon plus visuel,vous avez déjà vu un reportage animalier sur la migration annuel des gnous qui doivent traverser une rivière?
Ben là c'était la même chose avec des moutons de Panurge  humains,les crocodiles en moins évidement !^^

@Kyuzo:
Amha,il y a trois catégories:les suiveurs,ceux qui veulent prendre le commandement(consciemment ou non)et les autonomes.
Toujours amha,les pires individus en période tendue sont ceux qui ont en temps normal un certain niveau d'autorité et/ou responsabilité
et/ou social et qui veulent prendre le commandement alors qu'ils sont incompétents dans la situation donnée.

troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2357
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fonction de groupe indispensable à comprendre

Message par victor81 le Lun 1 Fév 2016 - 21:22

troisgriffes a dit "Toujours amha,les pires individus en période tendue sont ceux qui ont en temps normal un certain niveau d'autorité et/ou responsabilité
et/ou social et qui veulent prendre le commandement alors qu'ils sont incompétents dans la situation donnée."
genre le gyneco dans la serie de survie de M6 ?

________________________________________________________



victor81
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 376
Localisation : cathar
Loisirs : detection
Date d'inscription : 13/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fonction de groupe indispensable à comprendre

Message par troisgriffes le Mar 2 Fév 2016 - 5:59

@Victor:Je ne peux pas te dire car je n'ai pas vu cette émission.
La télé-réalité ,j'évite,j'ai une ordonnance de mon médecin pour cela!

troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2357
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fonction de groupe indispensable à comprendre

Message par LEROUX le Mar 2 Fév 2016 - 9:26

si on reprend ton exemple du psc2. une autre explication peut etre; le fait que c'est un momment ou on est dans une certification, qui conditionne relativement une futur fonction et donc se rajoute ce stress là. Celui qui fait tout, c'est celui qui ne fait pas totalement confiance au groupe avec lequel il travail. Alors plutot que de se louper "a cause des autres" ,il fait seul comme ca il a l'impression qu'il aura son diplome.

parfois aussi, on sait ce qu'il y a a faire, mais on ne se sent pas légitime car il y a un plus expérimenté ou du moin qu'on pense plus expérimenté ou que le groupe pense plus expérimenté. Et donc prendre en main le groupe c'est ce heurter a ce "chef" naturel ou ce heurter a un ensemble de personne et ca ca peut faire peur. Il y a donc un retard a l'allumage, de la pensée cohérente (parasité par cette prise de "pouvoir"). d'autant plus que dans le cadre du secourisme il y a les "chefs désignés" (plus gradé, plus agé, ou le reste du groupe ce connait bien) 

la fonction aussi peut jouer de sale tour , dans un groupe ou il y a un médecin et un infirmier c'est "normalement le médecin qui prend la main",il faut avoir un sacré caractère pour dépasser ca.

Je ne peux que vous engager a faire du secourisme en groupe, c'est la manière la plus facile d'acquérir de la compétence et de l'expérience. Du moins, pour les personnes qui n'ont pas l'expérience militaire. Cette expérience du travail en groupe permet ultérieurement dans ttes circonstances de mieux s'adapter.

________________________________________________________
pouf pouf pouf geek

LEROUX
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 78
Localisation : A L'OUEST
Emploi : IDE
Date d'inscription : 23/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fonction de groupe indispensable à comprendre

Message par kyuzo le Ven 28 Oct 2016 - 20:49

un autre ( ?) éclairage
http://blog.davidmanise.com/les-5-qui-prennent-soin-du-monde/
mis en pratique .
affraid
pistes intéressantes
1) on peut progresser
2) détection possible ?
3) faut bosser / là on le savait déjà study study dévil

kyuzo
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 104
Age : 63
Localisation : SW
Emploi : membre de la communauté
Loisirs : out of scope
Date d'inscription : 30/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fonction de groupe indispensable à comprendre

Message par Philippe-du-75013 le Sam 29 Oct 2016 - 9:02

KYUZIO a écrit :


"et la communication était en anglais très basique ( 500 mots ? ) "


Idée : à développer dans le fil "et en anglais vous en êtes où ?



  - Quel nombre de mots  pour quel niveau de communication;
  - Quel vocabulaire spécifique rechercher par rapport aux préoccupations de ce fil;

________________________________________________________
"Ne participez pas à l’économie sans nécessité. Achetez aussi peu que possible. Réutilisez autant que vous le pouvez. Réduisez vos besoins physiques. Établissez des plans pour les réduire davantage" (Dimitri Orlov)


"Le sage ne peut recevoir ni injure ni outrage" (Sénèque)

Philippe-du-75013
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1151
Age : 61
Localisation : IDF
Loisirs : Natation, vélo (déplacements non sportifs)
Date d'inscription : 24/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

anglais et autre

Message par kyuzo le Sam 29 Oct 2016 - 11:06

Pour le coup c'est assez HS dans ce topic, parce que le plus important ne fût pas verbal .
Et de plus les participants n'étaient pas au mieux affraid affraid  dans les fonctions supérieures .
 
En général disons que
500 mots c'est le "globish"  ou anglais d'aèroport , qui permet la communication mini LENTE et pas l'échange oral à vitesse ordinaire

D'après Oxford y'aurait en gros 3 niveaux . LE 2 c'est le A level pour suivre à la fac .

LA question là c'est " qu'est ce qu'on est capable de mobiliser dans cette situation à ce moment  ?"

Qu'il faille bosser les langues c'est sur . in situ
nou paka НУ Пака

kyuzo
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 104
Age : 63
Localisation : SW
Emploi : membre de la communauté
Loisirs : out of scope
Date d'inscription : 30/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum