Enseignements de FerFAL - Partie I

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Enseignements de FerFAL - Partie I

Message par Rammstein le Mer 5 Sep 2007 - 11:26

FerFAL est un survivaliste argentin (voir sa présentation ici) qui a décrit sa situation après le crash économique argentin de 2001, via plusieurs contributions sur le forum survivaliste anglo-saxon www.frugalsquirrels.com. Ces textes ont été rassemblés et mis en forme afin d'en faciliter la lecture (fil de discussion original en anglais). Je vous en propose ci-après une traduction en francais, et prie le lecteur de pardonner mes approximations dans certaines traductions !

Malgré mes tentatives, je n'ai pu entrer en contact avec FerFAL, qui conserve toutefois un droit de propriété sur ses écrits. S'il en fait la demande, ce fil de discussion est passible de suppression.

Bonne lecture !

Rammstein

***

Notes de l’éditeur : les passages suivants sont extraits de différents articles écrits par un individu (sur)vivant dans une situation ou la m**de est dans le ventilateur. Peu d’américains sont au courant de la chute de l’économie argentine en 2001, et de leur glissement continuel vers la pauvreté. FerFAL (un pseudonyme) a gracieusement partagé ses soucis quotidiens pour survivre sur le site www.frugalsquirrels.com. Seuls des travaux mineurs d’édition ont été réalisés dans un but de clarté et de facilité de lecture. Les mots que vous lirez sont à 99% de lui, et les paroles de FerFAL valent une encyclopédie. Chacun devrait lire cela, ainsi que ses autres écrits, pour se faire une idée de ce à quoi nous auront affaire lorsque la brise sera venue. Cet homme est riche en savoirs et informations. Lisez et apprenez ![/size]

PARTIE 1
PAGE 1

Posté le 20 octobre 2005

Mon frère est venu en Argentine il y a quelques semaines. Il vit en Espagne depuis déjà quelques années. Lors de la première semaine, il est tombé malade, une sorte de forte grippe, bien que le climat ne soit pas si froid et qu’il prenne soin de lui. Sans aucun doute il est tombé malade à cause des nombreux nouveaux virus apparu dans mon pays et qu’on ne peut trouver dans les pays développés. La misère et la famine nous conduisent à une situation où, même si vous vous avez de la nourriture, un abri et une assurance maladie, la plupart des autres n’en ont pas, et c’est pourquoi vous tombez malade et diffusez l’affection dans toute la région.

Ce qui m’a poussé à commencer ce post est le fait que j’ai vu cela arriver, et ai posté sur le sujet ici sur Frugal’s, plusieurs mois avant que les nouveaux virus aient commencé à ce répandre dans le pays et que les médias n’aient commencé à parler d’urgence sanitaire, ce qui prouve que parler, penser et partager des idées avec des gens sensés (vous les gars) aide à anticiper les choses et à s’y préparer avec suffisamment de temps. Aussi ai-je commencé à réfléchir à plusieurs solutions, sur ce que j’ai appris (grâce au forum ou par la méthode dure) après toutes ces années d’existence dans un pays ruiné qui essaie de se sortir du désastre économique et de tous les problèmes qui sont venus avec. Bien que mon anglais soit limité, j’espère être capable de transmettre les idées principales et les concepts, vous donnant une meilleure image de ce à quoi vous pourriez être confrontés un jour, si l’économie s’effondre dans votre pays. Voici ce que j’ai à dire…


URBAIN OU CITADIN ?

Un jour on m’a demandé comment se portaient ceux qui vivent à la campagne. S’ils allaient mieux que les citadins. Comme toujours il n’y a pas de réponse toute faite. Je souhaiterais pouvoir dire campagne bon, ville mauvais, mais je ne le puis, car pour être honnête, et j’ai l’intention de l’être, certaines solutions doivent être analysées, spécialement la sécurité. Bien sûr que ceux vivant à la campagne et possédant terre et animaux étaient mieux préparés d’un point de vue alimentaire. Nul besoin d’avoir plusieurs acres couverts de cultures. Quelques arbres fruitiers, des animaux comme des poulets, des vaches et des lapins, et un petit verger sont suffisants pour être facilement avantagé par rapport à ceux des villes.

Les poulets, les oeux et les lapins fournissent les protéines, une ou é vaches le lait et le fromage, des légumes et des fruits garantissent l’apport en végétaux, et des œufs ou un lapin peuvent être troqués contre de la farine pour faire du pain et des pâtes ou du sucre et du sel.

Bien sûr il y a des exceptions, par exemple, certaines provinces du nord ayant un climat désertique et où il ne pleut pratiquement jamais. Il y est alors quasiment impossible d’y vivre de la terre, et les animaux nécessitent de la nourriture et de l’eau que vous devez acheter. Ces gens l’ont eu mauvaise : pas étonnant que les provinces du nord aient le plus souffert dans mon pays. Ceux qui vivent dans les villes ont dû s’y faire du mieux qu’ils ont pu. Depuis que les prix des denrées alimentaires ont augmenté de 200-300%, les gens ont dû faire des coupes sombres dans leurs dépenses afin de pouvoir acheter de quoi manger. Certains ont mangé ce qu’ils ont pu : ils ont chassé des oiseaux ou mangé des chiens et des chats errants, d’autres ont souffert de la faim. Quand on en vient à l’alimentaire, les villes craignent en temps de crise. C’est couramment le manque de nourriture ou l’impossibilité d’en acquérir qui génère les émeutes et le pillage.

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4997
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignements de FerFAL - Partie I

Message par Rammstein le Mer 5 Sep 2007 - 11:29

PARTIE 1
PAGE 2

Quand on en vient aux aspects sécuritaires c’est encore plus compliqué. Oubliez l’idée d’abattre celui qui vole votre jambon à plus de 100m avec votre fusil. Oubliez cette notion des commandos de fauteuil et des enfants de 12 ans qui prétendent avoir grandi avec internet.

Quelques faits :



  • Ceux qui veulent vous agresser / voler ne viennent pas avec le drapeau de pirate flottant sur la tête.
  • Ils ne commencent pas non plus à vous tirer dessus à 200m.
  • Ils ne viendront pas avec leurs grosses motos ou encore vêtus de leur tenue orange de prisonnier tout juste évadé de la prison, afin que vous puissiez les identifier plus facilement. Ils ne portent pas non plus de chaînes autour du coup ou des blousons en cuir. Si je recevais un dollar chaque fois qu’une victime de vol me dit « ils avaient l’air de gens normaux, mieux habillés que nous le sommes », honnêtement, j’aurai suffisamment d’argent pour un joli pistolet. Il y a des exceptions, mais ne vous attendez pas à ce qu’ils s’habillent comme dans les films.
  • Un homme avec une femme et 2 ou 3 enfants ne peut installer une surveillance. Je n’ai que faire que vous soyez un SEAL, un SWAT ou John Rambo, aucun 6e sens ne vous dira qu’il y a un gars pointant son arme sur vous alors que vous essayer de réparer la pompe à eau qui vient juste de casser, ou alors que vous portez un lourd sac de haricots secs achetés le matin même.
La meilleure alarme que vous puissiez avoir dans une ferme sont les chiens. Mais des chiens peuvent être tués ou empoisonnés. Un ami à moi a perdu ses 4 chiens, empoisonnés dans sa ferme une nuit. Ils sont tous morts. Après toutes ces années j’ai appris que bien qu’une personne vivant à la campagne soit plus en sécurité face aux menus larcins, cette même personne est plus exposée aux cambriolages extrêmement violents. Les criminels savent que leurs victimes sont isolées et leur sentiment d’invulnérabilité est accru. Quand ils assaillent une maison de campagne ou une ferme, ils restent en général plusieurs heures ou jours sur place à torturer les propriétaires. J’ai tout entendu : femmes et enfants violés, gens attachés sur leur lit et torturés à l’électricité, passages à tabac, brûlures au fer à souder. Les grandes villes ne sont pas plus sûres pour le survivaliste ayant décidé de rester en ville. Il devra faire face aux kidnappings express, aux vols, et risquer de ce faire abattre pour le contenu de ses poches ou ses vêtements.

Alors où aller ? La jungle est dangereuse et la vie s’y fait loin de tout en ne comptant que sur soi-même. La solution est de rester éloigné des villes et d’appartenir à un groupe, soit en vivant dans une petite agglomération, ou, si vous avez des amis ou une famille pensant comme vous, dans votre propre petite communauté. Certains penseront qu’avoir des voisins à portée de tir signifie forcément perte de sa vie privée et de sa liberté, mais c’est le prix à payer si vous voulez de l’aide en cas de besoin. Quant à ceux qui pensent qu’ils n’auront jamais besoin d’aide de qui que ce soit parce qu’ils ont toujours leur fusil à portée de main ainsi qu’un kit de premiers secours et qu’ils surveillent l’horizon toutes les 5 minutes avec leurs jumelles, qu’ils grandissent…

SERVICES
Quel que soit le scénario auquel vous êtes confrontés, les services publics sont plus que susceptibles de souffrir en qualité ou de disparaître. Sachez anticiper : analysez les possibles scénarios SHTF et leur impact sur les services. Réfléchissez aux scénarios les plus probables, mais aussi aux plus invraisemblables. Quel est le plus probable ? Une tornade ? Mais une attaque terroriste n’est pas aussi fou que vous ne le pensiez il y a quelques années, n’est ce pas ?

Analysez également les conséquences de ces services en train de péricliter. S’il n’y a plus d’énergie alors vous devez faire quelque chose de toute cette viande que vous avez dans le congélateur : vous pouvez la sécher ou en faire des conserves. Pensez aux ustensiles dont vous aurez besoin pour ces tâches avant que vous n’en ayez effectivement besoin. Vous avez un guide complet sur la préparation de la viande sur votre ordinateur… comment le consulterez-vous s’il n’y a plus d’énergie ? Imprimer tout ce que vous considérez comme important.


Dernière édition par le Mer 5 Sep 2007 - 11:36, édité 1 fois

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4997
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignements de FerFAL - Partie I

Message par Rammstein le Mer 5 Sep 2007 - 11:32

PARTIE 1
PAGE 3

EAU
Nul ne peut vivre bien longtemps sans eau. Le survivaliste urbain pourrait trouver que l’eau est de piètre qualité, auquel cas il peut faire bon usage d’eau filtre à eau, ou alors il n’y a plus d’eau disponible du tout. Si cela arrive, une grosse cité peuplée de millions d’habitants arrive à court de bouteilles d’eau en quelques minutes. Dans mon cas, l’eau du robinet n’est pas de bonne qualité. Je peux y voir de petites particules ainsi que des restes de ce qui me semble être des algues mortes. Le goût n’est pas si mauvais. Pas bon, mais je sais qu’il y a des endroits dans le pays où c’est pire. Pour être honnête, une grosse part du pays n’a pas d’eau potable du tout.

Si vous pouvez construire un puits, faites-le, et mettez-le au sommet de votre liste des priorités de survivaliste. L’eau vient avant les armes, les médicaments et même la nourriture. Stocker autant d’eau que vous pouvez. Utilisez des bouteilles en plastique, remplissez des bouteilles de soda et placez-les dans un endroit frais, de préférence dans un sac poubelle de couleur sombre pour les protéger de la lumière du soleil. L’eau prendra le goût du plastique après quelques mois, mais de l’eau au goût de plastique est de loin préférable à pas d’eau du tout. Quel que soit le scénario SHTF auquel vous êtes confronté, l’eau en souffrira. Dans mon cas la crise économique crée des problèmes avec la compagnie de l’eau, qui réduit la maintenance et la qualité afin de réduire les coûts et de conserver leurs revenus en dépit des prix hauts qu’ils doivent payer pour les approvisionnements et l’équipement, qui viennent en grosse partie de l’étranger et qui, après le crash de 2001, coûtent « fois plus cher. Comme toujours, le citoyen lambda paie le prix fort pour cela. Cela irait de même en cas d’inondation ou d’attaques chimique ou biologique. L’eau nécessite des précautions particulières et elle pâtira quand TSHTF d’une façon ou d’une autre. Dans ce cas, si vous avez encore l’eau courante, un filtre de qualité est approprié, ainsi qu’une pompe si vous pouvez en avoir une. Une pompe manuelle serait idéale autant que possible. Estimez vos besoins en considérant approximativement un gallon par personne et par jour. Essayer d’avoir au minimum 3 à 4 semaines de réserve d’eau. Plus serait préférable.

ENERGIE
J’ai passé beaucoup trop de temps à mon goût sans énergie. L’énergie a toujours été un problème dans mon pays, bien avant la crise de 2001. Les vrais problèmes commencent quand vous passez plus que quelques heures sans lumière. Juste après le SHTF de 2001 la moitié du pays s’est retrouvée sans électricité pendant 3 jours. Buenos Aires était devenue une gigantesque tombe obscure. Des personnes ont été prisonnières d’ascenseurs, les denrées périssables ont pourri, les hôpitaux, qui n’avaient que de quoi assurer le fonctionnement de leurs générateurs pendant quelques heures sont arrivés à court de carburant et donc d’énergie. Sans énergie, les jours ont tendance à devenir beaucoup plus courts. Une fois le soleil couché il n’y a plus grand-chose que vous pouvez faire. J’ai lu à la lumière de la bougie et de la torche électrique, et après un certain temps le mal de tête apparaît. Vous pouvez travailler un peu autour de la maison, mais seulement si vous n’avez pas besoin d’outils électriques. La criminalité augmente également une fois les lumières éteintes, aussi si vous devez aller quelque part durant un blackout, portez votre lampe torche dans une main et votre arme de poing dans l’autre.

Pour résumer, vivre dans une ville sans lumière devient déprimant au bout d’un certain temps. J’ai passé une partie de mes nuits seul, écoutant la radio, mangeant des conserves et nettoyant mes armes à la lumière de ma lampe frontale LED. Ensuite je me suis marié, ai eu un fils, et ai découvert que lorsque vous avez des êtres aimés autour de vous les blackouts ne sont pas si mal. Le fait est qu’une famille remonte le moral en pareilles situations.

Une remarque sur les lampes électriques. Ayez 2 ou 3 lampes frontales à LED. Elles ne sont pas chères et valent leur pesant d’or. Une lampe torche puissante est nécessaire, quelque chose comme une grosse Maglite ou mieux encore une SurFire, surtout si vous devez contrôler la présence d’intrus sur votre propriété. Mais pour les tâches plus mondaines comme préparer la nourriture, aller aux toilettes ou bricoler autour de la maison, la lampe frontale à LED est inestimable. Essayez de laver la vaisselle alors que vous tenez une lampe torche 60 Lumens dans une main et vous saurez ce que je veux dire. Les LED ont également l’avantage de durer environ une semaine entière en continu et l’ampoule LED dure presque éternellement. Des piles rechargeables sont un must ou sinon vous finirez cassés si les lumières s’éteignent souvent. Ayez un stock conséquent de piles rechargeables de qualité et essayez de standardiser autant que vous le pouvez. J’ai 12 Samsung NM 2500Mh AA et 8 AAA 800mh pour les frontales. J’emploie des adaptateurs D cell en plastique afin d’utiliser des piles AA dans ma 3 D Cell Maglite. Ceci marche plutôt bien, mieux même que je ne le pensais. Je conserve également 2 ou 3 paquets de piles normales Duracell au cas où. Elles sont supposées expirer en 2012, aussi je peux les oublier dans un coin jusqu’à ce que j’en ai besoin. Les piles rechargeables NM ont l’inconvénient de se décharger après un certain temps, aussi ayez aussi des piles traditionnelles et vérifiez la charge des piles rechargeables régulièrement.

Après toutes ces années de problèmes énergétiques, quels sont les 2 objets que j’aimerais avoir ?
- Le plus évident, un générateur. J’ai dû porter ma nourriture périssable chez mes parents trop souvent dans le passé. Je ne peux malheureusement pas m’en offrir un pour le moment.
- Un chargeur de batteries équipé à la fois d’un panneau solaire et d’une petite dynamo. Ils ne sont pas disponibles ici. J’ai vu qu’ils sont relativement bon marché aux USA. Faites-vous un petit plaisir et offrez-vous un ou 2 de ces appareils. Même s’ils ne chargent pas aussi bien que les traditionnels, je suis convaincu qu’ils dispensent suffisamment d’électricité pour au moins charger les lampes frontales LED.

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4997
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignements de FerFAL - Partie I

Message par Rammstein le Mer 5 Sep 2007 - 11:34

PARTIE 1
PAGE 4

GAZ
Le gaz a également baissé en qualité : il y a peu de gaz. Essayez d’avoir un four électrique au cas où vous deviez faire sans gaz. Si les approvisionnements en électricité et en gaz sont interrompus, un de ces camping-gaz peut tout aussi bien faire l’affaire, si vous conservez un stock de bouteilles de gaz. Ceux qui fonctionnent avec du combustible liquide semblent meilleurs sur le long terme, surtout s’ils utilisent différents types de combustibles. Vous ne pouvez stocker qu’une quantité limitée de bouteilles de gaz, et une fois que vous l’avez épuisé, vous êtes démunis si entre-temps les magasins ont fermés ou liquidé leurs stocks. Quoiqu’il en soit, une ville sans gaz ni lumière pendant plus de 2 semaines est un piège mortel : fuyez avant qu’il ne soit trop tard.

UNE MENTALITE DIFFERENTE
L’autre nuit j’ai regardé la chaîne télévisée People & Art avec ma femme. Il s’agissait d’une émission où ils filment un couple pendant une période donnée et des gens votent pour celui ayant les plus mauvaises habitudes, pour celui qu’ils trouvent le plus ennuyeux. Nous étions dans notre lit, et c’est le moment auquel je m’endors d’habitude, mais le gars étant un instructeur de tir de la police j’étais intéressé et réussi à rester éveillé. A un moment donné la femme du gars dit qu’elle trouvait ennuyeux que son mari dépense 500 dollars par mois en produits de beauté pour lui. 500 dollars en crème de visage, champoing spécial et démêlant, ainsi qu’en soins de manucure ! Si vous êtes ce gars et lisez ceci, ou si vous le connaissez, désolé, mais ce type est un idiot ! 500 dollars, c’est le prix d’un petit générateur ou d’un pistolet et de quelques boîtes de munitions, dis-je à ma femme. « C’est l’équivalent de 2 mois de nourriture » dit-elle. Nous étions tout deux en train de penser à un usage pratique de cette somme, cet argent que ce gars jetait par la fenêtre. Une fois le SHTF, l’argent n’est plus pensé en tant qu’argent, mais vous commencez à le voir comme un moyen d’acquérir des biens de première nécessité. Des choses comme la nourriture, les médicaments, le gaz ou la mutuelle santé privée. Pour moi, dépenser 500 dollars en produits de beauté, et pire encore, pour un gars, est simplement inacceptable. Je vois les choses de la façon suivante : quelqu’un avec cette mentalité ne peut survivre une semaine sans carte de crédit, aucune utilité en considérant un scénario SHTF. Et ce type est un instructeur de tir ?... Probablement le genre de gars qui affirmera qu’un pistolet est uniquement utiliser pour se frayer un chemin jusqu’à son fusil… et sa crème de soin…

Une fois que vous expérimentez le manque des choses que vous considérez comme acquises, comme la nourriture, les médicaments, votre ordre des priorités change soudainement. Par exemple, on m’a retiré é dents de sagesse l’année dernière. Pour ces 2 occasions on m’a prescrit des antibiotiques et de l’Ibuprofen contre la douleur. J’ai pris les antibiotiques (bien que j’ai acheté 2 boîtes avec la même ordonnance afin d’avoir une boîte de réserve au cas où) mais n’ai pas utilisé l’Ibuprofen. Je l’ai ajouté à mon stock de médicaments. Pourquoi ? Parce que les médicaments ne sont pas toujours disponibles et je ne suis pas sûr qu’ils le seront dans le futur. Bien sûr, cela fait un mal de chien, mais la douleur seule ne va pas vous tuer, aussi j’ai serré les dents. Excellent pour se former le caractère, si vous voulez savoir.

Faire des sacrifices afin d’assurer un futur meilleur, telle est la mentalité que vous devriez avoir si vous voulez être prêts. Il y a des choses « sympa à posséder » qui doivent être sacrifiées afin d’acquérir les choses indispensables. Il y a des choses qui ne font pas partie des produits de première nécessité, mais qu’il est aussi important d’avoir d’une façon ou d’une autre. Ma femme va chez le coiffeur une ou deux fois par mois. Ce n’est pas une question de vie ou de mort, mais cela lui permet de se sentir mieux et cela stimule son moral. J’achète de temps en temps un jeu vidéo pour ma Xbox ou un film que je regarde ensuite avec ma femme pour nous relaxer. 7 ou 10 dollars par mois ne vont pas faire un gros trou dans mon budget. Les addictions comme l’alcool, les drogues ou même la cigarette devraient être évitées par le survivaliste. Elles sont mauvaises pour la santé, coûtent beaucoup d’argent qui pourrait être mieux dépensé, et crée une addiction à quelque chose qui pourrait ne plus être disponible dans le futur. Qui aura à supporter votre humeur massacrante une fois que votre marque favorite de cigarette ne sera plus importée après le TSHTF ?

- FerFAL -

FIN DE LA PARTIE I

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4997
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignements de FerFAL - Partie I

Message par Le_Celte le Mer 5 Sep 2007 - 12:18

Grand Merci Rammstein

Petite question a vous les "pro" : l'auteur parle de chargeur de piles solaires et a dynamo. Autant en solaire je connais (j'en ai un petit, ca marche pas mal du tout les jours avec du soleil...CAD pas souvent par ici), autant un chargeur de pile solaire/dynamo je n en ai jamais vu...quelqun a une piste pour s en procurer?

Le Celte

Le_Celte
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1237
Localisation : BREIZH
Emploi : webmaster
Date d'inscription : 10/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignements de FerFAL - Partie I

Message par Mariner le Jeu 6 Sep 2007 - 23:16

Rammstein a écrit:Je vous en propose ci-après une traduction en francais, et prie le lecteur de pardonner mes approximations dans certaines traductions !
t'abuses sérieux!! on peut vraiment pas compter sur toi! énervé mrsgreen

excellent! (pour les 2)

EDIT: vraiment excellent!

________________________________________________________
En survie, il est parfois plus rentable de choisir une solution simplement « assez correcte » plutôt que de rechercher en y consacrant beaucoup d'énergie et de temps la meilleure solution.

Mariner
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 483
Date d'inscription : 17/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignements de FerFAL - Partie I

Message par Perle le Lun 17 Sep 2007 - 17:27

merci pour la traduction Ramm !
j'avais déjà bcp apprécié la petite présentation que tu avais fait du personnage il y a quelques mois.

Perle
Membre

Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 20/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignements de FerFAL - Partie I

Message par Heodez le Lun 17 Sep 2007 - 23:23

Merci, c'était très riche d'enseignement, et traduit parfaitement, (quand on pense que ça a été écrit à l'origine par un hispanophone... ==> c'est vrai que ça sert, quand même, les langues étrangères)

Heodez
Membre

Féminin Nombre de messages : 74
Age : 30
Localisation : Mayotte
Date d'inscription : 23/05/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum