Mon voyage en Australie

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Mon voyage en Australie

Message par Andros le Mer 31 Oct 2007 - 9:58

(je les metrais en ligne plus tard... là je suis loin de chez moi)

Sinon pour ce qui est de la chasse à l'arc, les austaliens justement m'ont dit qu'il fallait compter avec une perte automatique de la tête à chaque tir, car les têtes sont fragiles et on ne peut plus les redresser utilement après qu'elles aient touché le sol, la proie ou quoi que ce soit d'autre.

Bon on parle de têtes très efficaces pour la chasse (avec des ailerons genre lame de rasoir), une tête toute bête pouquoi pas, mais on risque de crapahuter longtemps pour retrouver le gibier (et de trouver les amis de Canis Lupus au passage)

Andros
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 1132
Date d'inscription : 12/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

aucoup

Message par Outback le Mer 31 Oct 2007 - 10:50

Concernant l'arbalète, j'ai acheté la mienne en 1994 (une Horton Hunter Supreme) et je suis allé la tester quelques temps plus tard à la première perm' dans un coin plutôt accidenté.

J'ai été surpris par la puissance de l'arme et par sa précision une fois bien réglée, mais sur 6 flèches emportées j'en ai perdu 3 dans des futées de roseaux ou des taillis d'épineux. Impossible de les retrouver, pourtant elles étaient couleur alu avec un empennage multicolore.

Au port j'ai trouvé ça plutôt inconfortable et lourd surtout quand on doit la porter sur le dos avec une sangle type fusil.
Ma colonne se souvient encore de cette maudite poignée-pistolet.
Par contre je pense que le problème peut être réglé par l'adoption d'une sangle ventrale tactique. A tester.

D'accord avec Andros sur les pointes de chasse. C'est d'ailleurs logique quand je vois l'état des pointes d'entrainement aprés quelques tirs en milieu naturel. Mais je ne sais pas si c'est tellement important quand on chasse à l'arbalète, compte-tenu de l'énergie cynétique plus importante developpée par cette arme. Je pense que des pointes pleines classiques plus solides peuvent être utilisées sans perte significative d'efficacité.
De toute façon il faut se dire qu'il y aura toujours recherche au sang quand on utilise une arme primitive, d'une manière ou d'une autre.

Depuis que je lis Couplan je ne suis plus aussi persuadé qu'avant de l'absolue nécessité de consommer de la bidoche à tout prix (et pourtant je suis un pur viandard...), mais je ne serais pas aussi extrême que lui en disant que l'on peut totalement s'en passer.
Je pense qu'en consommer une fois par semaine voire une fois toute les deux semaines peut suffire en vivant dans la nature, et ça le piègage peut nous l'apporter.
Et puis il y a le poisson, qui reste pour moi la proteine animale de choix. Et ça, l'arbalète peut aussi le chasser sans détériorer gravement la pointe à chaque tir.

Perso même si je lui trouve plein de défauts je garde mon arbalète. J'ai lu pleins de bouquins sur l'archerie quand j'étais plutôt branché arc, mais cela nécessite beaucoup trop d'entrainement et son manque de puissance (comme les experts le reconnaissent eux même) impose l'utilisation systématique de pointes de chasse high-tec pour être efficace sur des animaux.

Mais pour ces même experts seul le sport et la beauté du geste compte.
Nos préoccupations à nous, survivalistes, sont disons... différentes clind'oeil

________________________________________________________
" La barbarie est l'état naturel de l'espèce humaine. La civilisation n'est pas naturelle. Elle résulte d'une fantaisie de la Vie. Et la barbarie finit toujours par triompher..." Robert E. Howard

Outback
Membre

Masculin Nombre de messages : 132
Age : 42
Localisation : Plein sud
Date d'inscription : 09/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon voyage en Australie

Message par geispe le Mer 31 Oct 2007 - 11:46

Depuis que je lis Couplan je ne suis plus aussi persuadé qu'avant de l'absolue nécessité de consommer de la bidoche à tout prix (et pourtant je suis un pur viandard...), mais je ne serais pas aussi extrême que lui en disant que l'on peut totalement s'en passer.
Je pense qu'en consommer une fois par semaine voire une fois toute les deux semaines peut suffire en vivant dans la nature, et ça le piègage peut nous l'apporter.

je trouve simplement que la viande n'est pas un aliment nourrissant et si on veut vivre de chasse cela reviendrait à dire qu'il faut chasser tous les jours ou tous les quelques jours et être sûr alors de tirer sa proie.
Et si quelqu'un a vécu de viande exclusivement qu'il me fasse signe pour voir car à mon avis il ne survit pas bien longtemps...
or pendant que l'on chasse çà prend plein de temps et si on ne mange rien d'autre on est mort à court terme. et pour manger autre chose il reste la cueillette : sous nos latitudes ne pas trop y compter.
et alors ne reste que l'agriculture : et là il faut s'y prendre six moix à un an à l'avance...
reste effectivement le piégeage... mais là aussi cela demande un sacré savoir-faire... et il faut que la campagne ne soit pas trop peuplée comme c'est le cas chez nous car du gibier très bougeant parce que tout le temps dérangé on ne le piégera pas facilement...
on peut se passer de viande : de nombreuses populations dans le monde s'en passent depuis des lustres... c'est une simple question de culture, d'éducation, de civilisation...
faut dire que moi j'aime juste les duels entre chasseurs, que ce soit au fusil ou à l'arc... dévil

________________________________________________________
http://rythmescycleshumains.blogspot.com/
http://monotarcie.blogspot.com/

geispe
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 642
Age : 69
Localisation : alsace
Emploi : retraité
Date d'inscription : 07/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon voyage en Australie

Message par Andros le Mer 31 Oct 2007 - 14:02

Si vous voulez mon avis sur la uestion de la chasse :
- les grosses bestioles ne vont exister que dans certaines régions isolées. Partout ailleurs elles seront jaoulesement gardées (vaches etc) ou consommées illico. D'ailleurs l'animal idéal LLBSV est la chèvre, et il y en a trop peu en France (je trouve). Quand aux animaux d'élevage intensif il n' y en aura plus tout simplement.
- Les animaux que l'on touvera encore seront des petites bestioles (moineaux, souris; pigeons etc.) ou des nuisibles, à savoir
* corbeaux
* rats
* chiens sauvages
* chats sauvages

Toutes ces bestioles, je ne crois pas qu'on puisse vraiment les chasser à l'arbalète. La carabine 22LR serait un bon compromis (à condition d'avoir assez de munes, mais bon ce n'est pas très cher du tout dans ce calibre), mais bon les pièges sont AMHA la meilleure soluion.

Andros
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 1132
Date d'inscription : 12/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon voyage en Australie

Message par Rammstein le Mer 31 Oct 2007 - 21:34

> Mode HS on <

Les lames de chasse (avec lames de rasoir) ont pour fonction de provoquer de grosses hémorragies dans la proie touchée par la flêche.

A la chasse à l'arc ce paramètre est important, en raison de la pénétration limitée de la flêche. Par contre un trait d'arbalète est bien souvent "traversant", ce qui de fait provoque la mort certaine de la proie, et l'on peut donc éventuellement envisager de se passer d'une pointe de chasse dans ce cas.

L'arbalète est plus destinée à la chasse à l'affût, idéalement posté en hauteur sur un arbre. L'arc quant à lui, plus maniable, permet de mener des battues et nécessite de "coller" au plus près du gibier.

Ces 2 armes tiennent difficilement la distance avec une arme à feu. Leur avantage réside dans leur discrétion et la simplicité de la "munition".

Il est clair que si l'on est amené à exploiter la faune de son environnement pour se sustenter (rappel : c'est très réglementé à l'heure actuelle), le piègeage est à privilégier. Toutefois, ne serait-ce que pour protéger les cultures, les élevages et les zones d'habitation des "nuisibles" (sangliers, renards, chiens errants...), on aura toujours besoin d'une arme pour faire le sale boulot.

Juste pour info, voilà le résultat obtenu avec une arbalète EXOMAX à une distance de 65m, avec des pointes de tir et une lunette en cours de réglage, en tir debout sans appui. A 65m, la cible ressemble à cela :



Pour appréhender les distances, le trait du 1er plan est à 65m, celui du second plan à 50m.

Les résultats sont un peu décevants :



Va falloir affiner les réglages pour mettre dans le mille !

La cible, de la paille compressée tressée, est épaisse de 2 x 7 cm. Les traits l'ont traversée et se sont fichés dans la souche. Aucun espoir de les retirer sans extracteur de flêche !

> Mode HS off <

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4996
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon voyage en Australie

Message par Tagada Jones le Mer 31 Oct 2007 - 22:09

T'as pas installé de lunette Ramm ? Faut savoir qu'au dela de 30 metres il devient difficile d'avoir sa cible precisement sans lunette.
Tiens au passage j'ai le catalogue Excalibur2007 en version PDF si ça interesse quelqu'un : pdf

Tagada Jones
Membre

Masculin Nombre de messages : 206
Date d'inscription : 23/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon voyage en Australie

Message par Rammstein le Mer 31 Oct 2007 - 22:14

Si si, j'ai monté une lunette. J'en suis aux réglages.

Problème : la lunette est graduée en yards (1 yard=0,94m) et seulement jusqu'à 50 yards. Au-delà c'est au pif, vu que 50 yards c'est déjà limite à la chasse.

Sur www.excaliburcrossbow.com on trouve également de nombreuses vidéos didactiques très instructives :
vidéo 1
vidéo 2

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4996
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon voyage en Australie

Message par splotch le Jeu 1 Nov 2007 - 16:55

Tiens entraîne-toi

post à déplacer, mais je trouve pas le sujet sur les arcs, le module recherche d'olduvaï est déjà en mode post-shtf : il dysfonctionne toujours plein pot !

splotch
Membre

Masculin Nombre de messages : 381
Localisation : 92
Date d'inscription : 23/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon voyage en Australie

Message par Tagada Jones le Jeu 22 Nov 2007 - 23:02

Belle fleche !
lien

Tagada Jones
Membre

Masculin Nombre de messages : 206
Date d'inscription : 23/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon voyage en Australie

Message par Outback le Jeu 22 Nov 2007 - 23:42

Magnifique. Trés beau tir, probablement dans le muscle cardiaque au vue du peu de distance parcourue par le sanglier avant qu'il ne s'effondre. Un cas d'école.
Perso je me demande comment le chasseur a pu approcher d'aussi prés à découvert debout dans un sous-bois avec un camo visiblement peu adapté à la zone et sans ghillie-suit. La relative jeunesse du sanglier et sa probable habitude des hommes me semble un début de réponse.
Il aurait été vraiment trés intéressant d'avoir la totalité de la séquence pour ce tir d'anthologie.

Chapeau tout de même...

________________________________________________________
" La barbarie est l'état naturel de l'espèce humaine. La civilisation n'est pas naturelle. Elle résulte d'une fantaisie de la Vie. Et la barbarie finit toujours par triompher..." Robert E. Howard

Outback
Membre

Masculin Nombre de messages : 132
Age : 42
Localisation : Plein sud
Date d'inscription : 09/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon voyage en Australie

Message par Eco.foxtrot le Jeu 22 Nov 2007 - 23:55

Ca hurle pas comme les porcs , les sangliers quand ca meurt ??

________________________________________________________
La faim est proche

Eco.foxtrot
Membre

Masculin Nombre de messages : 367
Age : 30
Emploi : Rien
Date d'inscription : 24/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon voyage en Australie

Message par Winkelried le Lun 24 Mar 2008 - 14:53

Je trouve tes résultats très correct pour du tir debout à cette distance.. C'est clair qu'il te manque un peu de rigueur dans l'applications de fondamentaux du tir, mais un peu d'entraînement devrait rapidement remédier à ces problèmes.

Un conseil: pour régler ta lunette, tire couché, arme appuyée sur un sac ou qualque chose de mou, et à courte distance (25m), ainsi tu serra moins tributaires de tes capacités de tireur et pourra déjà te concentrer sur le réglage dans un premier temps. Attention, avec cette méthode à courte distance, n'oublie pas de compenser la différence entre la ligne de visée et celle de tir, et de compenser la chute de ton projectile sur la distance réelle d'engagement pour laquelle tu règle ta lunette...!

Winkelried
Membre

Masculin Nombre de messages : 4
Localisation : CH
Emploi : Militaire
Loisirs : Sport, Préparation matériel, lecture,.....
Date d'inscription : 23/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum