Survivre à une attaque terroriste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Survivre à une attaque terroriste

Message par albertspetz le Sam 14 Nov 2015 - 10:41

Une vidéo provenant du site de VolWest (membre de notre forum)

Une révision des bases à connaitre

Survivre à une attaque terroriste


albertspetz
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1600
Localisation : Sud Est
Date d'inscription : 14/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre à une attaque terroriste

Message par Kerkallog le Sam 14 Nov 2015 - 12:14

Merci AlbertSpetz pouce 

J'essayais depuis quelques minutes de mettre à jour ce fil que j'avais ouvert en janvier pale ...afin d'être dans le préventif , en évitant d'être le nez dans le guidon de l'émotif ou pire la stupeur paralysante

http://www.le-projet-olduvai.com/t9039-pas-de-panique#151448

PS: les pages 64,65, du pdf suivant ont plutôt une optique intéressante=


http://www.autoprotectionducitoyen.eu/particulier/images/doc/rapport_final.pdf

________________________________________________________
  y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni  sunny
avatar
Kerkallog
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1414
Date d'inscription : 19/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre à une attaque terroriste

Message par Résilient le Mar 24 Nov 2015 - 11:48

Salut,

En visionnant la vidéo de l'attaque de la Pizzeria Casa Nostra (ici), j'ai pensé que, dans le cadre de l'objet du forum, « faire face aux risques », il serait intéressant que nous puissions avoir une analyse des erreurs de comportements (s'il y en a, je n'en sais rien) par des membres qui ont une expérience militaire et qui, de par leur entraînement, ont acquis certains réflexes parmi ceux à avoir dans ce genre de situation.

Le tout, pour savoir ce qu'il est le plus utile, ou le moins dangereux, de faire dans ce genre de situation.


Voilà donc le résumé de ce que j'y ai vu. Des choses m'auront inévitablement échappé, ou j'aurai certainement commis des erreurs de timing. Si vous en voyez, merci de les signaler.


1 – avant la fusillade, j'ai compté 6 personnes dans le restaurant + la serveuse et le patron.
A l'étage, on ne sait pas.
En terrasse, j'ai compté également 6 personnes (2 filles en façade, les deux personnes qui vont entrer pendant la fusillade et 2 gars derrière la fenêtre sur la partie à droite de l'écran). 5 personnes de plus devaient se trouver en terrasse, puisque le bilan pour ce restaurant est de 5 morts.


2 – Pendant la fusillade :



  • seules 2 personnes ont le réflexe de rentrer dans le bar : la première va se cacher derrière le comptoir avec la serveuse, la dexière se cache devant le comptoir ;
  • les deux filles en terrasse se jettent au sol (sans aucune autre protection que les pieds des tables), comme les deux gars sur la droite de la terrasse.
  • Le patron descend directement au sous-sol ;
  • la serveuse et la cliente qui était en terrasse restent derrière le comptoir ;
  • Le gars qui était planqué devant le comptoir monte à l'étage ;
  • les clients qui étaient dans le restaurant ne bougent pas, cachés sous les tables.


3 – Après le fusillade



  • la serveuse et la cliente qui était en terrasse descendent au sous-sol ;
  • les deux gars en terrasse à droite se sauvent ;
  • les deux filles restées en terrasse, « cachées » derrière un pied de table : le tireur revient pour les tuer, mais il ne tire pas. Visiblement, l'autre tireur l'a rappelé. Les deux filles se sauvent et, c'est là que l'on voit la puissance d'un réflexe conditionné : elles n'oublient pas leur sac à main...Rien de mysogyne dans ma remarque, mais simplement un constat : comme les femmes ont l'habitude d'avoir un sac, même dans les pires moments, elles n'oublient pas de le récupérer.
  • un gars rentre dans le bar et va chercher le patron au sous-sol. Le parton, de ce que l'on comprend, demande à tout le monde de passer par le sous-sol (il y a peut-être une sortie de secours, mais le patron semble être resté au sous-sol depuis le début).



Il est évident que tous ces comportements différents face à la même situation sont des réflexes.

Je voudrais juste savoir, finalement, lequel a été le meilleur ou le moins pire au vu de la configuration des lieux et de la situation.

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
avatar
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 651
Localisation : Tu vois la France ? Tu vois son cul ? Au milieu
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre à une attaque terroriste

Message par montargie le Mar 20 Déc 2016 - 1:59

Salut,

Pour moi la réaction la plus intéressante est celle du "patron"; il a pas mal réagi:
- Prise de couvert rapide (derrière le bar).
- Sorti de la killing zone en s'exposant le moins possible (restant à couvert du bar dos baissé) tout cela pour rejoindre une zone lui offrant, sur le moment, le plus de protection (la cave).
- Il a d'abord sauvé sa vie avant de s'inquiéter des autres. Cet "égoïsme" lui à permis d'être le premier réellement en sécurité. Quand on le vois réapparaitre il avait manifestement profité de sa situation "confortable" pour tenté d'appeler les secours (on le vois un téléphone en main).
A partir de ce moment (aidé par la personne l'ayant récupéré à la cave) il rentre dans une phase de management du groupe.
La menace directe ayant disparu il amène tout le monde vers la cave. Ce qui est un meilleur choix que laisser les gens en place. C'est la bonne option si cette cave est pourvue d'une sortie de secours donnant sur un compartiment plus sécurisé ou si il est possible de se réfugier dans un local fermé.
Si la cave était par contre un cul de sac sans local protégé, il aurait été plus sûr d'utiliser l'étage plus facile à défendre. Il aurait alors fallu veillez de placer le groupe allongé et loin des fenêtres.

Comment expliqué cette suite de "bonnes décisions"?
Son emplacement initial: même si c'est surtout pour des raisons de services, le fait d'être derrière le bar le place en position de domination. Il a un visuel large sur l’environnement de son café et de l'extérieur. Son comptoir lui offre une protection physique et "il est sûr de son dos".

La connaissance de son environnement: Le fait de connaitre son bistro sur le bout des doigts lui à permis de rejoindre rapidement un compartiment sécurisé.

Sa position de chef d'établissement:
son statut, le fait qu'il a gardé la tête relativement froide; tout ça a fait de lui le leader naturel du groupe de survivant.

________________________________________________________
Si le "plan A" ne fonctionne pas, il reste 25 lettres dans l'alphabet!
avatar
montargie
Membre

Masculin Nombre de messages : 94
Date d'inscription : 19/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre à une attaque terroriste

Message par montargie le Mar 20 Déc 2016 - 2:07

Une autre personne ayant une réaction intéressante est la serveuse. (Même si elle a tardé sa sortie de la killing zone). Notons qu'elle a vraiment géré la femme qui s'est réfugiée avec elle derrière le comptoir.

Là aussi: Emplacement initial, connaissance de l’environnent et son statut d'employé de l'établissement ont permis une réelle chance de survie et des décisions correctes pour elle et pour la femme l'accompagnant.

________________________________________________________
Si le "plan A" ne fonctionne pas, il reste 25 lettres dans l'alphabet!
avatar
montargie
Membre

Masculin Nombre de messages : 94
Date d'inscription : 19/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre à une attaque terroriste

Message par montargie le Mar 20 Déc 2016 - 2:48

Et les autres?

Les deux gars à droite sur la terrasse ont bien réagi. Ils se sont plaqués au sol offrant la silhouette la plus petite possible aux tireurs pour, par la suite, s'enfuir très rapidement au bon moment.

Les personnes à l'intérieur du resto se sont également bien couché (sauf une très tardivement) mais relativement protégé par un mur). Par contre elles sont restés dans la killing zone jusqu'à ce que le patron les mît en sécurité.

Les deux personnes qui sont rentré dans le resto ne l'ont pas fait au moment opportun. Se dresser en plein milieu des rafales c'est un miracle qu'elles n'aient pas été touchée (quoique on ne sait pas). Mais c'est la décision du moment et une fois engagée il ne faut plus se retourner.
Le monsieur ne choisit pas forcément le meilleur couvert une fois à l'intérieur de la pizzeria mais y pense quand même. La femme, elle choisit le comptoir.
L'homme par après prend une bonne décision en se mettant à l’abri à l'étage dés que, cette fois-ci, il était opportun d’améliorer sa position.

Pour les deux femmes sur la terrasse c'était plus difficile. Après une première réaction correcte elles sont restées sur place. Elles n'ont pas profité comme les deux hommes en terrasse du moment d’accalmie pour fuir.
Lors ce que le tireur est venu pour leur mettre le coup de grâce (elles doivent selon moi leur salut à une arme vide ou enrayée) pas de réaction de défense leur part.

________________________________________________________
Si le "plan A" ne fonctionne pas, il reste 25 lettres dans l'alphabet!
avatar
montargie
Membre

Masculin Nombre de messages : 94
Date d'inscription : 19/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre à une attaque terroriste

Message par montargie le Mar 20 Déc 2016 - 3:04

Que faut-il retenir?


Les personnes ayant la meilleure connaissance de l’environnement ont été les plus efficaces.

Les personnes ne s'étant pas encombré d'objet personnel, de chaise de table, d'autre personnes ont été les plus rapides à quitter la killing zone.

Les personnes ayant une responsabilité (même symbolique) se sont rapidement rabattu sur ce fait; ce qu'il leur a permis de garder la tête froide.

L'instinct règne en maître difficile de prendre une bonne décision quand on n'a pas l'habitude de ce genre de situation et surtout si on ne l'a pas envisagé avant...

Les conseils:
La menace terroriste (tout comme d'autres: incendie, malaise,...) fait partie de notre vie.

Seul un statut mental, une certaine vigilance, des connaissances et des savoirs faire, la capacité de se projeter dans un scénario de crise, la prévoyance, le fait de "rien faire par hasard" peuvent vous donner le petit + qui vous permettra peut-être de rejoindre vos pantoufles en fin de soirée.

Bonne soirée
Et comme dirait VOLWEST dans son excellente vidéo: Stay Safe
montargie

________________________________________________________
Si le "plan A" ne fonctionne pas, il reste 25 lettres dans l'alphabet!
avatar
montargie
Membre

Masculin Nombre de messages : 94
Date d'inscription : 19/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum