"Le mouse jacking" : 50% des vols de voitures en France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Le mouse jacking" : 50% des vols de voitures en France

Message par Catharing le Mar 3 Nov 2015 - 18:51

"Le Mouse jacking" : 50% des vols de voitures en France

Les vols à assistance électronique, pour lesquels les voleurs utilisent donc les nouvelles techniques basées sur l’utilisation de matériel informatique et électronique, sont en plein boom en France.
Selon une étude du cabinet BCA expertise publiée en 2013, ils représenteraient désormais plus de 50% des vols de voiture en France.

"Les acheteurs ne veulent plus de clé". Contacté par Europe 1, Pierre Steward de BCA Expertise explique : "Les acheteurs ne veulent plus avoir à sortir une clé manuelle et les constructeurs automobiles ont dû s’adapter en introduisant de plus en plus d’électronique. Maintenant, on a des cartes qui reconnaissent directement la voiture". "Le problème", poursuit-il, "c’est que les ondes de ces cartes sont de plus en plus trackables".
Selon Pierre Steward, "il faut être un peu féru d’électronique mais pas forcément un expert" pour voler une voiture via la technique du "mouse jacking". "On trouve sur Internet des boîtiers qui permettent de décrypter les échanges entre la carte et la voiture", abonde-t-il.

Les assurances jouent dessus. Cette nouvelle technique de vol pose néanmoins un problème de taille : les assurances jouent sur l’absence d’effraction pour ne pas indemniser l’assuré. "Dans les contrats d’assurance, il est exigé des traces d’effraction. Or, avec le 'mouse jacking', il n’y en a précisément pas", précise Pierre Steward, "même si ça devient de moins en moins possible de dire ça".

Comment s’en prémunir ? Vous pensez à de l’électronique, type alarme électronique ou coupe-circuit électronique, pour vous prémunir de ce type de vols ?
Ne laissez ni vos clefs, ni les doubles de vos clefs, ni la carte grise dans la boîte à gants de votre véhicule. C’est ce que votre assurance vous demandera en premier pour constater le vol par mouse jacking.
Détrompez-vous. Il existe un objet beaucoup plus efficace mais plus "old-school" qui vous garantira de retrouver votre voiture sur le parking : la bonne vieille canne électronique qui bloque le volant.

Le Mouse-jacking, fléau silencieux -
Bien que ces pratiques soient aujourd’hui parfaitement connues et documentées – on ne compte plus le nombre de vidéos Youtube, souvent postées par des boutiques en ligne vendant ces produits, qui offrent des démonstrations de contournement du dispositif d’antidémarrage de véhicules divers – elles continuent de faire l’objet d’une omerta de la part des constructeurs.
Volkswagen a récemment obtenu d’un tribunal anglais une injonction visant à empêcher un groupe de chercheurs anglais et néerlandais de présenter, lors de la prochaine conférence Usenix Security, leurs travaux sur les faiblesses de l’algorithme « Megamos » et une méthode « sans fil » permettant de déjouer l’antidémarrage de plusieurs véhicules haut de gamme.
L’université Radboud a fait appel de la décision. Pour Aurélien Francillon, « cette démarche est désolante. Volkswagen devrait faire amende honorable au lieu de chercher à « tuer le messager » en muselant les chercheurs.

Ce genre d’incident est déjà arrivé par le passé (affaire NXP/Crypto-1) et cela n’a fait que décrédibiliser les industriels.
Dans le monde du logiciel, les entreprises offrent des bonus (bounties) pour la découverte de vulnérabilités, ce qui encourage la publication responsable des informations, mais l’industrie automobile a encore beaucoup de chemin à parcourir dans ce domaine. »

Mais comment font-ils?

Étape 1 : le voleur débute en relevant le numéro de châssis du véhicule, souvent apparent, à la base du pare-brise. Il se rend ensuite chez le constructeur du véhicule, et, avec l’assistance d’un complice intra-muros, commande un nouveau jeu de clés. La clé électronique qu’il recevra sera inutile : elle doit être liée, par le concessionnaire, au véhicule en question. Qu’à cela ne tienne : avec la clé mécanique, le voilà entré, proprement, dans la voiture, sans la démarrer.
Étape 2 : une clé mécanique ne permet pas toujours de démarrer la voiture, et, surtout, elle n’autorise pas la revente. Il faut donc que le voleur couple, lui-même, la puce de la clé électronique fraîchement reçue au véhicule. C’est là que l’ordinateur portable entre en jeu. Après avoir téléchargé sur Internet des logiciels évidemment illégaux, le malfrat va réussir à faire sauter la protection informatique du véhicule qui, s’il est récent, est forcément régi par un ordinateur de bord. Antidémarrage, alarme : il contourne le tout et peut démarrer la voiture proprement, en la liant à sa clé. Sans effraction, sans alarme.
Étape 3 : ce n’est pas fini. Pour ne pas être retrouvé, le voleur doit maquiller le véhicule. Soit changer les numéros de châssis de la voiture, un travail de pro qui peut impliquer de changer le pare-brise. Il fera tout cela après avoir volé, souvent en Belgique, les papiers d’immatriculation d’un véhicule de même marque, même modèle. Pourquoi chez les belges ? Les papiers du véhicule y dorment plus souvent dans la boîte à gants qu’en France, législation oblige. Voilà le voleur paré pour une nouvelle immatriculation. 
Si elle requiert du temps et quelques connaissances techniques, et n’est donc pas à la portée de tous, la technique du mouse-jacking s’avère également plus rémunératrice. En effet, elle permet de revendre des véhicules plus récents, donc plus chers, sans la moindre microgriffe.

Commentaires sur le site.

- La commande du nouveau jeu de clefs doit laisser des traces non?

- Il n’y a aucune trace de la commande du nouveau jeu de clefs car les complices vont donner au voleur les identifiants qui vont lui permettre de se connecter à la base informatique du constructeur, normalement réservée aux chefs d’atelier. Là, en tapant le numéro de série du modèle à voler, ils récupèrent les codes de la clé et de l’antidémarrage. Puis ils font fabriquer un double de la clé, par leur “taupe” si celui-ci est chef d’atelier ou par un serrurier peu regardant.
Si le voleur est un as de l’informatique, il peut également trouver les identifiants sur internet, sans l’aide d’un complice.

________________________________________________________
« Celui qui donne sa pitié au méchant fait tort au juste. »

"J'ai tendance à comparer les humains actuels aux légumes cultivés hors sol, sous serre.
Il suffit que tu les déplaces en terre, au soleil, en plein vent, sous la pluie, pour qu'ils crèvent. Tellement ils sont fragiles
." Lo de

Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4078
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le mouse jacking" : 50% des vols de voitures en France

Message par graffx le Mar 3 Nov 2015 - 21:01

Moi j'ai un principe de base, une voiture avec quasi aucune électronique a bord, et pour le home jacking, l’arbalète sous mon lit. De plus caché sous le volant j'ai ajouté un bouton coupe-circuit relié au neiman, si tu sais pas, elle démarre pas.

Mais l'arbalète c'est assez efficace...

graffx
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 228
Age : 35
Date d'inscription : 15/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le mouse jacking" : 50% des vols de voitures en France

Message par agralil le Mer 4 Nov 2015 - 16:42

c'est assez pathétique, surtout la réponse des constructeurs (cachez ce défaut que je ne saurai voir)

mais ça dis bien ou va la société, les gens n'ont même pas le courage de sortir une clef de leur poche (après les voitures dont la porte s'ouvre toute seule, bientôt, la voiture qui viens vous chercher à la porte de la maison)

je n'ai plus de voiture, mais si un jour je réinvesti là dedans, ça sera la voiture la plus sobre, la moins blindée d'électronique possible (il n'y a que dans le moteur que je m'en moque, pourvu que ça diminue la consommation ... réelle)

agralil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 732
Age : 42
Localisation : yvelines
Emploi : employé libre service
Loisirs : rares
Date d'inscription : 24/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le mouse jacking" : 50% des vols de voitures en France

Message par KrAvEuNn le Mer 4 Nov 2015 - 16:51

Salut !
graffx a écrit:Mais l'arbalète c'est assez efficace...
Règle 5 de la charte, SVP : "Nulle incitation à transgresser la loi".
Les limites de l'autodéfense : ce qui est légal et ce qui ne l'est pas

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le mouse jacking" : 50% des vols de voitures en France

Message par troisgriffes le Mer 4 Nov 2015 - 17:49

même celle  là?!?


Very Happy
Nan! Pas dans les dents!

troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2354
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le mouse jacking" : 50% des vols de voitures en France

Message par graffx le Mer 4 Nov 2015 - 18:40

KrAvEuNn a écrit:Salut !
graffx a écrit:Mais l'arbalète c'est assez efficace...
Règle 5 de la charte, SVP : "Nulle incitation à transgresser la loi".
Les limites de l'autodéfense : ce qui est légal et ce qui ne l'est pas
edit:

Un membre vient de m'apprendre en MP que chasser à l'arbalète était interdit, même sur mon terrain, ce que j'ignorai bizarrement. Désolé donc.

graffx
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 228
Age : 35
Date d'inscription : 15/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum