Vieillir : à 60 ans change ton plan de survie

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Vieillir : à 60 ans change ton plan de survie

Message par Philippe-du-75013 le Sam 12 Mar 2016 - 9:10

Remarques au fil de l'eau:

Je viens de retravailler quelques semaines, recruté sur deux critères: Maitrise d'un logiciel en particulier (Sage 100) et capacité à une prise de poste immédiate sans formation. Au bout de six semaines avec un trajet non négligeable qui commence à peser la fatigue s'installe, fatigue présente dès le réveil en fin de semaine, je ne tiendrai plus des mois à ce rythme, fini. Fatigue chronique = tendance à la surbouffe Attention! Au niveau des repas et du sommeil je doit me gérer comme un sportif, discipline du coucher  tôt et report des activités comme l'ordinateur qui peuvent freiner l'endormissement. A table je me raisonne, il y a longtemps que la mayonnaise mes sert instinctivement d'antistress, gare!


J'ai une petite mission pour la semaine prochaine, aussi urgente que courte et médiocrement payée. Ce que je trouverai ce ne sera plus que ça. Chercher du travail, c'est un travail à mi-temps interrompu par les missions, je ne peux donc  pas structurer mon temps sur un ou des loisirs qui demanderaient de la régularité.

Mon épouse a quatre ans de moins que moi et eu un temps d'études nettement plus long. Curieusement elle n'avait jamais bien réalisé que je m’arrêterai de toute façon longtemps avant elle et que je serai alors à la maison tous les jours. Elle n'en a pris conscience qu'il n'y a guère qu'un an et commence tout juste à s'y faire : Il peut y avoir là un vrai problème à anticiper.

 


Dernière édition par Philippe-du-75013 le Sam 12 Mar 2016 - 18:31, édité 1 fois

________________________________________________________
"Ne participez pas à l’économie sans nécessité. Achetez aussi peu que possible. Réutilisez autant que vous le pouvez. Réduisez vos besoins physiques. Établissez des plans pour les réduire davantage" (Dimitri Orlov)


"Le sage ne peut recevoir ni injure ni outrage" (Sénèque)
avatar
Philippe-du-75013
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1357
Age : 62
Localisation : IDF
Loisirs : Natation, vélo (déplacements non sportifs)
Date d'inscription : 24/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir : à 60 ans change ton plan de survie

Message par Sobio le Sam 12 Mar 2016 - 13:18

Philippe-du-75013 a écrit:[...]
Mon épouse a quatre ans de moins que moi et eu un temps d'études nettement plus long. Curieusement elle n'avait jamais bien réalisé que je m’arrêterai de toute façon longtemps avant elle et que je serai alors à la maison tous les jours. Elle n'en a pris conscience qu'il n'y a guère qu'un an et commence tout juste à s'y faire : Il peut y avoir là un vrai problème à anticiper.

 

Ce n'est pas la première fois que j'entends/lis cela. Effectivement, "il peut y avoir là un vrai problème à anticiper". Mais comment?
Faire du bénévolat d'abord à plein temps puis progressivement dégressif jusqu'à +/- 0%?

Il y aurait d'autres choses mais j'ai la flemme de vérifier si c'est hors charte ou pas.

Sobio
Membre

Masculin Nombre de messages : 178
Age : 48
Localisation : France métropolitaine
Emploi : Sage-Femme
Loisirs : Karaté, Bataireacht, Lance-pierre, jardinage
Date d'inscription : 23/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir : à 60 ans change ton plan de survie

Message par Philippe-du-75013 le Jeu 24 Mar 2016 - 6:48

Au moins un point positif : ma barbe pousse moins vite, je peux donc me raser le soir ou j'ai largement le temps et être encore parfaitement net le lendemain si nécessaire (professionnel).

________________________________________________________
"Ne participez pas à l’économie sans nécessité. Achetez aussi peu que possible. Réutilisez autant que vous le pouvez. Réduisez vos besoins physiques. Établissez des plans pour les réduire davantage" (Dimitri Orlov)


"Le sage ne peut recevoir ni injure ni outrage" (Sénèque)
avatar
Philippe-du-75013
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1357
Age : 62
Localisation : IDF
Loisirs : Natation, vélo (déplacements non sportifs)
Date d'inscription : 24/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir : à 60 ans change ton plan de survie

Message par JCC le Jeu 24 Mar 2016 - 8:36

Sobio a écrit:

Ce n'est pas la première fois que j'entends/lis cela. Effectivement, "il peut y avoir là un vrai problème à anticiper". Mais comment?
Faire du bénévolat d'abord à plein temps puis progressivement dégressif jusqu'à +/- 0%?

Il y aurait d'autres choses mais j'ai la flemme de vérifier si c'est hors charte ou pas.

bonjour
je suis aussi concerné par ce problème
pour occupé mes journées
on possède un petit élevage (poules oies, moutons, lapins, abeille ) qui nous fournit notre viande, de la laine et des poils pour filer et tricoter
comme j'ai le temps j'ai créer un SEL dans mon village
je suis aussi bénévole dans une banque alimentaire
je suis aussi bénévole dans 2 repair café
je suis des cours (2jours semaine)
et j’anime des ateliers de cuisine
si vous avez un peux de temps pour moi, les journées sont trop courtes  Very Happy
avatar
JCC
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 220
Emploi : retraite
Loisirs : botanique, cuisine , petit élevage
Date d'inscription : 07/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir : à 60 ans change ton plan de survie

Message par Sobio le Jeu 24 Mar 2016 - 8:48

La retraite dont je rêverais, quoi.
Le fait de conserver des interactions sociales et une activité physique sont connus pour diminuer significativement les risques du vieillissement sur le psychisme. source: cerveau&psycho (je dois pouvoir retrouver les numéros si vous le souhaitez).

Sobio
Membre

Masculin Nombre de messages : 178
Age : 48
Localisation : France métropolitaine
Emploi : Sage-Femme
Loisirs : Karaté, Bataireacht, Lance-pierre, jardinage
Date d'inscription : 23/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

mes deux cents

Message par Invité le Jeu 24 Mar 2016 - 20:23

Il se trouve que j'ai de quoi me poser des questions aussi . Merci pour ces éclairages ! Twisted Evil
1) deux deuils consécutifs dans ma famille : mere et tante jumelles avec des manques cruciaux d'adaptation sur la fin .
Dans les deux cas, pas de raison MECANIQUE de perte totale de mobilité ( après examens médicaux) : pourtant c'est ce qui s'est passé .
donc anticipation oui mais pratique surtout et soigner les traumatismes avant.
2) Un chevreuil ayant eu la bonne idée de m'éviter le pot de départ à la retraite en shootant ma moto avec conviction j'ai pu constater
  - que , ouais la clavicule ça dérouille, les cotes avec des pets moins.
  - que tout le monde ne récupère pas à la même vitesse, et que la pratique quotidienne aide  et permet de re-constituer un programme raisonnable ( bien que le raisonnable ne l'est pas forcément)
  - c'est la récupération de la fatigue qui est le plus étendue pour moi
3) Il y a une baisse c'est sur , mais vraiment le "milieu" fait une énorme différence . J'ai des exemple nombreux .
Après une période intensive ( enfin surtout pour m'occuper des" successions" ) , ensuite raid moto( 3000 bornes dont 1500 de piste ) , puis  stage "nature " " vitaminé, je vais me diriger vers
se recentrer aussi ,  rando plus engagée, plus autonome, assortie de bivouacs , activités nature
après  travail dans une  asso ( quand j'en aurais trouvé une , dans le genre internet pour les nuls mais les papys locaux sont au courant déjà  affraid )peut-être avec des ados "difficiles" mais c'était mon boulot...avant ! la méthode : nature marche et respiration/training
 plus de jardinage ( compétences très limitées)
travail du bois , j'ai 13 st a couper refendre par an déjà mais je vais aider les autres
apiculture   stage - puis installation de 2 ou 3 ruches d'occase pour commencer
tout en vrac ( encore en chantier )
cheers

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir : à 60 ans change ton plan de survie

Message par Philippe-du-75013 le Jeu 30 Mar 2017 - 0:04

Madame a 57 ans, bientôt 58, age critique pour les dames : l'ostéoporose guette. Elle me fait mesurer sa taille tous les 6 mois pour vérifier que ses os ne se tassent pas. On note derrière une porte comme pour les enfants autrefois.

________________________________________________________
"Ne participez pas à l’économie sans nécessité. Achetez aussi peu que possible. Réutilisez autant que vous le pouvez. Réduisez vos besoins physiques. Établissez des plans pour les réduire davantage" (Dimitri Orlov)


"Le sage ne peut recevoir ni injure ni outrage" (Sénèque)
avatar
Philippe-du-75013
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1357
Age : 62
Localisation : IDF
Loisirs : Natation, vélo (déplacements non sportifs)
Date d'inscription : 24/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir : à 60 ans change ton plan de survie

Message par JCC le Jeu 30 Mar 2017 - 8:52

je crois que l'alimentation est une clefs de la survie à nos age
pour l'ostéoporose , remplace le pain à la levure par un vrai pain au levain
avatar
JCC
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 220
Emploi : retraite
Loisirs : botanique, cuisine , petit élevage
Date d'inscription : 07/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir : à 60 ans change ton plan de survie

Message par Philippe-du-75013 le Ven 17 Nov 2017 - 7:06

Les sportifs, les vrais, disent et écrivent "no pain no gain"  "pas de progrès sans douleur"...
A un moment, avec l'age,  ça ne marche plus : ça casse tout simplement.

J'ai un peu forcé à une gym  avec appuis des mains au sol type yoga. Avec mon surpoids c'était un peu difficile mais je me disais  ça n'en serai que plus efficace. Le résultat a été une tendinite des deux poignets et du pouce droit. La main gauche moins active ça s'est vite résorbé, la droite ça m'a tenu deux mois et je sens que c'est fragile. Arrêt de la gym en semaine, ralentissement de la natation* (on doit bien bloquer la main à plat là je sentais vraiment l'effort à ce niveau) d’où résultat assez catastrophique pour la souplesse et l'aisance très rapidement dégradés.

* De toute façon la ville de Paris ayant baissé la température de l'eau j'avais du aussi limiter le temps des séances;

________________________________________________________
"Ne participez pas à l’économie sans nécessité. Achetez aussi peu que possible. Réutilisez autant que vous le pouvez. Réduisez vos besoins physiques. Établissez des plans pour les réduire davantage" (Dimitri Orlov)


"Le sage ne peut recevoir ni injure ni outrage" (Sénèque)
avatar
Philippe-du-75013
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1357
Age : 62
Localisation : IDF
Loisirs : Natation, vélo (déplacements non sportifs)
Date d'inscription : 24/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir : à 60 ans change ton plan de survie

Message par merlin06 le Ven 17 Nov 2017 - 7:49

Tu as les sportifs "performance" qui vont au maximum de leurs possibilités dans un but compétitif et qui finissent souvent pas se "casser tôt".
D'un autre côté tu as les sportifs qui durent dans le temps, parce qu'ils s'écoutent et savent gérer le futur comme le présent. Passé 30-35 ans on ne récupère pas pareil.
L'équilibre est délicat entre en faire assez pour progresser mais pas trop pour éviter de se faire mal.

________________________________________________________
« Celui qui voit un problème et qui ne fait rien fait partie du problème. » Mahatma Gandhi.
avatar
merlin06
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 296
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 21/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir : à 60 ans change ton plan de survie

Message par un ptit breton le Ven 17 Nov 2017 - 8:03

Comme beaucoup de chose dans la vie , il faut respecter un juste milieu. 
J'ai fait mes années de lycée avec des élèves en sport étude et déjà en contrat pro pour certains (en Avant de Guingamp ) , quand je vois la forme physique de certains à l'époque et ce que la plupart sont devenus ( on va devenir quadragénaire c'est tout !! ) je me dis que je suis pas mal conservé.
Pour moi faire du sport c'est bien , tant qu'on ne cherche pas le haut niveau et que l'on écoute son corps.

________________________________________________________
Les habitants ne croient plus en l'avenir. Pourtant notre civilisation est éternelle , nous sommes les élus. Nous avons la science et la vérité " dit le scribe à Pharaon. ( texte écrit sur un papyrus - 2500 av j.c.)

La prochaine révolution ne sera pas celle du travail !!!
avatar
un ptit breton
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4036
Localisation : Dans la forêt de Brocéliande
Loisirs : lire le troll est parmi nous de D. Vincent et F. Mulder et appronfondir ma Tétracapilosectomie
Date d'inscription : 02/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir : à 60 ans change ton plan de survie

Message par JCC le Ven 17 Nov 2017 - 8:07

à 66 je réfléchit autrement , un jour le toubib m'a fait remarquer que "la machine est vielle et fragile" depuis je suis beaucoup plus attentif aux petits incidents qui peuvent ruiner une saison, il faut adapter en fonction de l'age
avatar
JCC
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 220
Emploi : retraite
Loisirs : botanique, cuisine , petit élevage
Date d'inscription : 07/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir : à 60 ans change ton plan de survie

Message par tarsonis le Ven 17 Nov 2017 - 8:21

Salut,
je connais pas mal de sportifs de haut niveau, qui ont atteint des scores formidables, régionaux et nationaux. Il n'y a pas de miracles, passé 45 ans, l'âge d'or et fini.
Mentalement, cela peut être terriblement difficile, surtout pour ceux qui ont rythmé leur vie autour de la compétition...
A 62 ans avec ton activité et connaissant ton background médical, je trouve que tu es encore et toujours sur le chemin des actifs qui s'entretiennent. clind'oeil

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
avatar
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8530
Age : 31
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir : à 60 ans change ton plan de survie

Message par Philippe-du-75013 le Ven 6 Juil 2018 - 8:20

Philippe-du-75013 a écrit:
Il faut se préparer moralement à l'abandon de certaines choses, abandon qui peut survenir plus vite que prévu. En 6 mois seulement je n'ai plus encaissé les entrainements de week-end du club de natation ( 2 entrainement/jour séparés de  6 ou 7 heures avec un cours d'étirements au milieu) alors que je me donnais encore 2 ou 3 ans. Déjà, depuis un moment, les 3 plus vieux,  nous gérions avec soin notre récupération: sieste au lieu de vie sociale entre deux séances, coucher au plus tôt, etc.

L'un des trois plus vieux était en fait une dame, une dame exactement de mon age. Outre la natation à un niveau très correct en tant qu'ex-nageuse de compétition elle pratiquait les danses de salon sportives (oui, oui ça existe..). Elle vient de décéder d'un cancer relativement rapidement, sans doute moins de deux ans. Je n'en sais pas plus ne la fréquentant pas hors des entrainements.

Actuellement je suis un stage de langue intensif (turc), que l'on peut définir comme un cours de rattrapage pour des avancés ayant des lacunes irréductibles qui trainent. Trois  élèves sur quatre sont des retraités se plaignant de  difficultés de mémorisation en mode "c'est plus ça" Sad . A part  moi les autres seniors sont de très bon niveau général : Ils connaissent déjà une autre langue outre l'anglais (donc on est en 3 eme voir  4 eme langue) et certains sont latinistes. Rien à faire, ça n'imprime plus ou mal ... à part ravaler ses ambitions il n'y a rien à faire.   Atteindre par exemple le niveau de l'anglais acquis au lycée ne semble plus guère possible.   Le changement total de mode de raisonnement que constitue une langue non-latine pose bien plus de tracas que le vocabulaire qui rentre vaille que vaille.

________________________________________________________
"Ne participez pas à l’économie sans nécessité. Achetez aussi peu que possible. Réutilisez autant que vous le pouvez. Réduisez vos besoins physiques. Établissez des plans pour les réduire davantage" (Dimitri Orlov)


"Le sage ne peut recevoir ni injure ni outrage" (Sénèque)
avatar
Philippe-du-75013
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1357
Age : 62
Localisation : IDF
Loisirs : Natation, vélo (déplacements non sportifs)
Date d'inscription : 24/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir : à 60 ans change ton plan de survie

Message par troisgriffes le Ven 6 Juil 2018 - 23:40

Bah ,c'est parce que vous vieillissez qu'il faut lâcher la rampe,faut rester jeune dans sa tête !



Very Happy
avatar
troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2579
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir : à 60 ans change ton plan de survie

Message par Barnabé le Mer 18 Juil 2018 - 7:28

Philippe075, mais d'autres aussi : certains symptômes qu'on peut croire liés à un vieillissement accéléré (tels que fatigue, troubles de la mémoire) sont parfois dus à l'apnée du sommeil, notamment (je cite) :
 Les personnes souffrant d’apnée du sommeil ne s’aperçoivent généralement pas qu’elles font des pauses respiratoires la nuit sauf si elles repèrent les premiers symptômes :

  • fatigue importante la journée dès le réveil

  • somnolence et endormissements fréquents et incontrôlés

  • ronflements importants

  • maux de tête au réveil

  • irritabilité,

  • troubles de la mémoire 

  • sensation d’étouffer ou de suffoquer la nuit.



Consultez un médecin si :

  • vos ronflements très sonores perturbent le sommeil de votre conjoint

  • vous vous réveillez la nuit avec l’impression de mal respirer

  • si vous avez besoin d’aller aux toilettes plusieurs fois par nuit

  • votre conjoint remarque vos arrêts respiratoires pendant votre sommeil

  • vous vous sentez fatigué dès le matin et vous endormez souvent la journée.



Source :
https://docteurtamalou.fr/reconnaitre-signes-de-lapnee-sommeil/

Si vous souffrez de ces symptômes, il faut en parler à votre généraliste qui va vous orienter vers un médecin spécialisé (généralement des pneumologues à la base). Vous passerez un test, soit chez vous sur une nuit en portant un appareil de diagnostic, soit à l'hôpital avec un appareillage qui surveille l'activité respiratoire et autre pendant le sommeil. Si vous n'avez pas d'apnée du sommeil, au moins cette cause aura été écartée. Si vous en avez, le médecin vous donnera les conseils d'hygiène de vie et le traitement adéquat.

Il vaut mieux ne pas attendre car les risques pour la santé sont élevés (15 fois plus de propension à faire un accident de voiture, accidents cardio-vasculaires, etc.).

L'un des principaux facteurs de risque : le surpoids. Prévention : surveiller sa ligne ! Dans un reportage sur les sumotoris professionnels, j'avais été frappé de voir qu'ils utilisent tous, systématiquement, une machine à pression positive continue, qui est très souvent utilisée dans le traitement de l'apnée du sommeil ! Bien qu'ils soient de grands sportifs dans leur domaine, les sumotoris sont aussi, par obligation professionnelle pourrait-on dire, des obèses, DONC ils ont besoin d'une machine à pression positive continue pour dormir sans faire d'apnée du sommeil !
avatar
Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5311
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir : à 60 ans change ton plan de survie

Message par Philippe-du-75013 le Mer 18 Juil 2018 - 21:07

Ça avait été évoqué et j'avais passé une nuit de test en pneumologie, pour rien, avant qu'on identifie le dysfonctionnement hormonal => dont le surpoids est l'effet et non la cause.

________________________________________________________
"Ne participez pas à l’économie sans nécessité. Achetez aussi peu que possible. Réutilisez autant que vous le pouvez. Réduisez vos besoins physiques. Établissez des plans pour les réduire davantage" (Dimitri Orlov)


"Le sage ne peut recevoir ni injure ni outrage" (Sénèque)
avatar
Philippe-du-75013
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1357
Age : 62
Localisation : IDF
Loisirs : Natation, vélo (déplacements non sportifs)
Date d'inscription : 24/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir : à 60 ans change ton plan de survie

Message par dungan le Jeu 19 Juil 2018 - 20:11

c'est mon nouveau job ^^

dungan
Membre

Masculin Nombre de messages : 67
Emploi : Technicien Multi-thérapies
Date d'inscription : 27/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir : à 60 ans change ton plan de survie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum