Vieillir : à 60 ans change ton plan de survie

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vieillir : à 60 ans change ton plan de survie

Message par Philippe-du-75013 le Ven 11 Sep 2015 - 8:19

On lit régulièrement sur ce forum des exemples édifiants de personnes très âgées qui jardinent, coupent leur bois et seulement à 90 ans se décident à passer au vélo électrique. Sauf que ce n'est pas si simple et pas seulement un effet d'une vie saine et d'une volonté de s'entretenir, vouloir ne suffit pas.

Autant le savoir et s'y préparer:

Autour de 60 ans il se passe pas mal de choses déplaisantes dans le corps, ça a été un peu plus tôt pour moi, ce sera un peu plus tard pour d'autres.

- Perte de force physique, c'est bien connu mais surtout en cas de coupure d'une activité sportive perte rapide et grande difficulté à remonter au niveau même avec seulement 2 mois d'arrêt.

- Perte de souplesse et d'agilité, idem que ci-dessus, mais en plus risque de chute et d'accident => non je ne saute plus un tronc couché en forêt contrairement à ce que je croyais encore capable: se tester avant une prise de risque.

- Pour les activités qui vont encore, la récupération est plus difficile, demande plus de temps. Si je peux encore nager une heure puis participer à l'aquagym (programme d'hiver) ce cumul n'est pas une bonne idée si je dois sortir le soir et être un compagnon en forme (aller au concert avec madame).

- Ce qui était un programme de vélo volontairement un peu réduit ( 30 Kms VTC/VTT rigide) car  je ne voulais pas y passer trop de temps devient un maximum, mais pour combien de temps ?    

Curieusement j'ai perdu bien plus de capacité à vélo ( 50 %) qu'en natation (25%) et ça c'était imprévu et même curieux. J'ai du faire une croix sur mes projets de rando à vélo alors que je vais pourtant moins travailler ces deux prochaines années.

Il faut se préparer moralement à l'abandon de certaines choses, abandon qui peut survenir plus vite que prévu. En 6 mois seulement je n'ai plus encaissé les entrainements de week-end du club de natation ( 2 entrainement/jour séparés de  6 ou 7 heures avec un cours d'étirements au milieu) alors que je me donnais encore 2 ou 3 ans. Déjà, depuis un moment, les 3 plus vieux,  nous gérions avec soin notre récupération: sieste au lieu de vie sociale entre deux séances, coucher au plus tôt, etc.

- Le cumul travail/trajet/activité culturelle ou sportive le soir va devenir très difficile surtout si la retraite tarde encore.      

- Aimant aller en vacance en Turquie j'apprends le turc depuis un peu plus d'un an.  Le professeur est très expérimenté et enseigne en France depuis + de 20 ans. Pour lui à partir d'un certain age  les élèves mettent deux fois plus de temps que les jeunes à acquérir un niveau car il faut sans cesse revenir sur des acquis qui se sont effacés, il ne faut plus non plus espérer dépasser ce qu'on peut appeler l'aisance touristique.

Voilà, c'est un premier jet, à compléter.

________________________________________________________
"Ne participez pas à l’économie sans nécessité. Achetez aussi peu que possible. Réutilisez autant que vous le pouvez. Réduisez vos besoins physiques. Établissez des plans pour les réduire davantage" (Dimitri Orlov)


"Le sage ne peut recevoir ni injure ni outrage" (Sénèque)

Philippe-du-75013
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1147
Age : 61
Localisation : IDF
Loisirs : Natation, vélo (déplacements non sportifs)
Date d'inscription : 24/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir : à 60 ans change ton plan de survie

Message par Griffon le Dim 13 Sep 2015 - 9:19

Merci pour ce retour, effectivement je le réalise aussi avec mes parents qui s'épuisent...
J'espère que tu gardes le moral et que tu n'écris pas en étant complètement déprimé.
Dans ce dernier cas, fais signe Smile


Griffon
Membre Premium

Féminin Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 09/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir : à 60 ans change ton plan de survie

Message par Philippe-du-75013 le Dim 13 Sep 2015 - 10:54

Tous va bien, nager encore 1500 mètres plus d'un s'en contenterai, le tout c'est que ça dure encore un peu.

Hier j'ai une dent déjà bien réparée qui s'est littéralement effondrée de l'intérieur, je sais ce que ça va me couter: ça aussi c'est de la prévision.  Sad

________________________________________________________
"Ne participez pas à l’économie sans nécessité. Achetez aussi peu que possible. Réutilisez autant que vous le pouvez. Réduisez vos besoins physiques. Établissez des plans pour les réduire davantage" (Dimitri Orlov)


"Le sage ne peut recevoir ni injure ni outrage" (Sénèque)

Philippe-du-75013
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1147
Age : 61
Localisation : IDF
Loisirs : Natation, vélo (déplacements non sportifs)
Date d'inscription : 24/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir : à 60 ans change ton plan de survie

Message par Philippe-du-75013 le Sam 10 Oct 2015 - 9:47

-Le médecin ne me demande plus "vous travaillez ?" mais "vous travaillez encore?"

-Le médecin ne me demande plus "devez-vous vous relever la nuit pour uriner ?" mais "combien de fois?" ... Smile

________________________________________________________
"Ne participez pas à l’économie sans nécessité. Achetez aussi peu que possible. Réutilisez autant que vous le pouvez. Réduisez vos besoins physiques. Établissez des plans pour les réduire davantage" (Dimitri Orlov)


"Le sage ne peut recevoir ni injure ni outrage" (Sénèque)

Philippe-du-75013
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1147
Age : 61
Localisation : IDF
Loisirs : Natation, vélo (déplacements non sportifs)
Date d'inscription : 24/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir : à 60 ans change ton plan de survie

Message par Kerkallog le Sam 10 Oct 2015 - 13:36

"...Curieusement j'ai perdu bien plus de capacité à vélo ( 50 %) qu'en natation (25%) et ça c'était imprévu et même curieux..."


c'est aussi mon constat!

_à prévoir: un bon bilan cardio/épreuve d'effort & écographies des jambes
pour évaluer tes capacités & s'adapter... pouce

________________________________________________________
  y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni  sunny

Kerkallog
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1305
Date d'inscription : 19/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir : à 60 ans change ton plan de survie

Message par Philippe-du-75013 le Ven 11 Déc 2015 - 9:30

Stupéfaction devant le nombre de médicament que nous prenons par moment, des médicaments de confort pour un digestion laborieuse, des remontées acides, etc, des problèmes de ménopause pour madame ... Une annexe de l'armoire pharmaceutique a été installée dans un coin d'étagère de la cuisine où nous prenons tous nos repas. Un épisode de gastro-entérite comme chaque hiver avec la contagion du métro laisse fatigué bien plus longtemps qu'avant.

J'ai fait le choix de travailler en intérim depuis très longtemps, à mon niveau je suis très compétent, autonome  et polyvalent. Je suis connu dans les quelques agences d'intérim spécialisées dans mon métier. Hors depuis qu'un rapide calcul d'age de tête donne "60" en se fiant à l'année ça ne répondait déjà plus que très difficilement.  Maintenant que j'ai vraiment 60 ans je n'ai plus du tout de réponse ou presque.

Je n'avais que partiellement réfléchi à la retraite car pour moi, mon choix, c'était environ mi-2017=> par exemple partir en vacances d'été et ne plus reprendre, mais là j'y suis peut-être déjà ... Et c'est un choc, un sacré choc ...

________________________________________________________
"Ne participez pas à l’économie sans nécessité. Achetez aussi peu que possible. Réutilisez autant que vous le pouvez. Réduisez vos besoins physiques. Établissez des plans pour les réduire davantage" (Dimitri Orlov)


"Le sage ne peut recevoir ni injure ni outrage" (Sénèque)

Philippe-du-75013
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1147
Age : 61
Localisation : IDF
Loisirs : Natation, vélo (déplacements non sportifs)
Date d'inscription : 24/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir : à 60 ans change ton plan de survie

Message par Sobio le Ven 11 Déc 2015 - 13:12

Merci pour ce sujet qui m'intéresse au plus haut point tant je regrette la perte de mon explosivité de jeunesse avec ce qu'elle coûte de vitesse notamment.
La récupération, ce n'est plus pareil non plus. Travaillant en 12h de nuit, je sais de quoi je parle.

Je pense que s'entretenir retarde un peu, beaucoup, passionnément.

Force et souplesse
Mon professeur de karaté fait ses 30 pompes + les abdos etc... à 74 ans.
Il pèse 20 kg de moins que moi au moins; quand il cogne ce n'est pas sans effet (euphémisme).
Ici, son maître en action
Les muscles pariétaux semblent les derniers à dégénérer et certaines pratiques mettent un accent sur eux. Avec des résultats probants à mon avis.

Endurance
Lorsque j'ai couru les 100km de Millau, les casques gris étaient légion et beaucoup allaient à une allure très enviable. L'endurance semble donc possible à maintenir.


Dernière édition par Sobio le Ven 11 Déc 2015 - 13:33, édité 1 fois

Sobio
Membre

Masculin Nombre de messages : 178
Age : 46
Localisation : France métropolitaine
Emploi : Sage-Femme
Loisirs : Karaté, Bataireacht, Lance-pierre, jardinage
Date d'inscription : 23/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir : à 60 ans change ton plan de survie

Message par serilynpayne le Ven 11 Déc 2015 - 13:18

Il y a plusieurs aspects dans ce que tu racontes :

- l'activité physique qui doit être adaptée 
- la médication 
- le presque rejet par le  monde du travail après 60 ans 
- la conscience de ne plus être actif  (le choc comme tu dis ) 

Faut pas s'en faire un monde ... 

Plein de gens n'ont aucune activité physique et sont incapables même à 30 ans de nager 1500 m !! Plein de gens prennent des médocs à tort ou à raison depuis leur plus jeune âge !! Le rejet du monde du travail arrive maintenant plus près des 50 ans que des 60 ans !!! Quand à la conscience de passer du monde "actif" à celui de "retraité" ça ne tient qu'à toi et de tes projets pour t'occuper le reste de ta vie non dépendante .

Faut pas baisser les bras aussi vite Philippe13 et plutôt regarder ce que tu fais mieux et plus vite que quand tu étais plus jeune . Avec l'expérience ont peut leur en montrer à tous ces gamins Smile

Un exemple proche , mon père , 77 ans , 4 heures de tennis Par JOUR !! il a mal partout , et quand il vient par chez moi il passe ses journées à fendre du bois !! impossible de l'arrêter .  Et il a toujours mal partout clind'oeil

________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
http://chezery.ctmen.ch/

serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3142
Age : 53
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://chezery.ctmen.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir : à 60 ans change ton plan de survie

Message par hildegarde le Ven 11 Déc 2015 - 17:34

à 60 ans, au lieu des medocs il vaut peut-être mieux prendre des complements alimentaires qui maintiennent les taux d'hormones à des niveaux acceptables, et donc qui nous maintiennent en forme, comme la DHEA par exemple, ou d'autre. Quand on voit les seniors aux Etats unis, il y a peut-être à s'en inspirer, ou pas.
le sport "doux" et d'endurance permet aussi de limiter les chutes hormonales qui nous font nous sentir vieux, on peut faire du sport "tranquille" tous les matins par exemple, comme les chinois ou les japonnais...et surtout adapter son alimentation !

________________________________________________________
clic flower

hildegarde
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 3382
Loisirs : manger des fleurs
Date d'inscription : 14/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.mauvaisesherbes.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir : à 60 ans change ton plan de survie

Message par Sobio le Ven 11 Déc 2015 - 21:00

A savoir: une alimentation majoritairement végétale contribue à diminuer l'occurrence de certaines pathologies comme les cancers digestifs.
100g de viande par jour suffisent à un adulte (qsp 150g de poisson ou 2 œufs)

Certains aliments carnés sont désormais authentifiées scientifiquement comme pro-inflammatoires: produits carnés transformés et viandes rouges.

Certaines épices sont très probablement (en cours de validation) anti-inflammatoires: curcuma, gingembre et clou de girofle.

Déjà éviter de s'intoxiquer: la nouvelle version du primum non nocere?

Sobio
Membre

Masculin Nombre de messages : 178
Age : 46
Localisation : France métropolitaine
Emploi : Sage-Femme
Loisirs : Karaté, Bataireacht, Lance-pierre, jardinage
Date d'inscription : 23/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir : à 60 ans change ton plan de survie

Message par hildegarde le Ven 11 Déc 2015 - 22:31

et aussi consommer des trucs de centenaires : racine d'angélique ou d'astragale
infusion de jiaguolan, elixir des centenaires (boisson fermentée à base de cenelles d'aubépine) regime d'Okinawa, régime cretois, etc.
Bref, supprimer ce qui est nocif, comme le dit Sobio, mettre du bon carburant dans le réservoir, et faire fonctionner la machine pour qu'elle ne rouille pas.

Après pour rebondir sur le titre du sujet, je pense qu'à 60 ans, on ne voit pas la survie comme à 20,  le plan change fatalement, il se modifie en fonction des années et de l'expérience vecue.
Il me semble evident qu'en fonction de son àge, on a pas la même façon de faire evoluer de façon cohérente et adapter sa préparation aux situations de crise eventuelles. Ce n'est pas une fatalité ou une regression, je pense au contraire que l'âge et le savoir accumulé qui s'y rapporte, peut être une richesse.

________________________________________________________
clic flower

hildegarde
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 3382
Loisirs : manger des fleurs
Date d'inscription : 14/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.mauvaisesherbes.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir : à 60 ans change ton plan de survie

Message par Philippe-du-75013 le Ven 11 Déc 2015 - 23:18

hildegarde a écrit:à 60 ans, au lieu des medocs il vaut peut-être mieux prendre des complements alimentaires qui maintiennent les taux d'hormones à des niveaux acceptables, +
Je n'en suis plus là, j'ai l’hypophyse qui dysfonctionne depuis peut-être 6 ans, ce n'est plus un problème léger.  C'est d'origine génétique, j'ai eu des ennuis à l'adolescence sans trop détailler mais mal compris il y a 45 ans. Après j'ai toujours eu un truc bizarre : un métabolisme musculaire rétif au progrès à l'entrainement et un corps mou alors que je faisais beaucoup de sports en suivant les méthodes en vigueur avec sérieux. Probablement déjà une testostérone un peu faible et surtout une capacité à la transformer pour l'utiliser très mauvaise, de même pour l'hormone de croissance. J'ai été bon nageur car c'est de la technique (complexe!) à 80 %.

Je n'ai jamais fumé, jamais bu plus d'un ou deux verres de bière par semaine, nagé et pédalé tout ce qu'il fallait, exposé mon corps demi-nu au froid et au soleil selon la saison (gym en caleçon cycliste au bois de Vincennes) limité la viande, ne mange quasiment pas de sucre,  et tout ça pour avoir un physique apparent de pilier de PMU (apparent car je nage encore 1500 mètres et fait 30 bornes en vélo de ville ou VTT).

Que faire de plus ? Accepter !

 Pour l’arrêt du travail cela semble être arrivé un peu plus d'un an plus tôt que prévu. J'avais anticipé d'anticiper mais un peu plus tard ....  et il ne serait pas mauvais que je trouve encore 3 mois de travail pour cotiser un peu plus. Par contre c'est très clair pour moi : si je trouve ces 450 heures à faire, une fois dépassé un peu (sécurité!), ce sera fini définitivement.

________________________________________________________
"Ne participez pas à l’économie sans nécessité. Achetez aussi peu que possible. Réutilisez autant que vous le pouvez. Réduisez vos besoins physiques. Établissez des plans pour les réduire davantage" (Dimitri Orlov)


"Le sage ne peut recevoir ni injure ni outrage" (Sénèque)

Philippe-du-75013
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1147
Age : 61
Localisation : IDF
Loisirs : Natation, vélo (déplacements non sportifs)
Date d'inscription : 24/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir : à 60 ans change ton plan de survie

Message par Catharing le Sam 12 Déc 2015 - 12:09

Salut Philippe,
Je plussoie les propos de Payne et je te tire mon chapeau car ,sans faire de la psy de comptoir,tu arrives à exprimer de façon tres lucide et sincère ton état.


Dernière édition par Catharing le Mar 15 Déc 2015 - 13:21, édité 1 fois

________________________________________________________
« Celui qui donne sa pitié au méchant fait tort au juste. »

"J'ai tendance à comparer les humains actuels aux légumes cultivés hors sol, sous serre.
Il suffit que tu les déplaces en terre, au soleil, en plein vent, sous la pluie, pour qu'ils crèvent. Tellement ils sont fragiles
." Lo de

Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4079
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir : à 60 ans change ton plan de survie

Message par Philippe-du-75013 le Sam 12 Déc 2015 - 12:54

Au contraire je suis soulagé : je ne suis plus mou, lâche et faible à l'entrainement comme je le pensais depuis mon adolescence, j'ai simplement  une  maladie du métabolisme.
Ma femme qui était au moins consciente de mes efforts sportifs ne m’embête plus avec mon surpoids qui ne veut plus partir, ça fait partie du tableau clinique et elle le sait.

________________________________________________________
"Ne participez pas à l’économie sans nécessité. Achetez aussi peu que possible. Réutilisez autant que vous le pouvez. Réduisez vos besoins physiques. Établissez des plans pour les réduire davantage" (Dimitri Orlov)


"Le sage ne peut recevoir ni injure ni outrage" (Sénèque)

Philippe-du-75013
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1147
Age : 61
Localisation : IDF
Loisirs : Natation, vélo (déplacements non sportifs)
Date d'inscription : 24/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir : à 60 ans change ton plan de survie

Message par luxferrrare le Sam 12 Déc 2015 - 14:58

Après avoir fendu du bois deux hivers, je me suis très rapidement rendu compte que cette activité serait pénible bien avant mes 60 ans... pale 

Après quelques recherches, j'ai reconsidéré mon design et pour le poste chauffage je me suis orientée vers le rocket mass heater, qui permet une flambée tous les 24 à 48h, et chauffe par radiation avec peu de bois. En effet, une brassée de branches de moins de 3cm de diamètre par 1m de long suffit pour une flambée. C'est le format du bois qui est intéressant : pas besoin de tronçonneuse ou de refendre ; une scie à main, voire mieux un sécateur de force, suffisent pour collecter cette ressource, qui au vu de son diamètre plus fin sèche plus rapidement que les bûches. De plus, cela permet d'entretenir une forêt, créer des coupe feux, on peut récupérer les tailles de haies, etc...

Ce RMH a d'autres qualités plus actuelles pour moi, on peut l'autoconstruire, récupérer une bonne partie si ce n'est tout des matériaux nécessaires (bidon métallique, autres bidons pour le coeur, sable ou cendre pour le coeur, terre d'excavation du bassin pour la masse,.. ), on peut y coupler l'eau chaude, un four, un séchoir,.. et personnellement il chauffera mon habitat et la serre chaude attenante.








Article et vidéo ci-dessous : Geoff Lawton fait paître ses chèvres en sous bois, lorsqu'elles l'ont "nettoyé" il passe couper les arbustes en surplus. Nourriture gratuite pour les chèvres, entretien de la forêt avec bien moins de travail et bois de chauffage demandant beaucoup moins d'énergie à se procurer avec des outils low tech et accessible même avec peu de force physique... 




La vidéo entière (11,19mn) mais il faut s'inscrire :

Reforesting with goats

luxferrrare
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 1512
Age : 43
Localisation : InZeWild
Emploi : Luciol2Lux
Loisirs : Câliner les arbres, tomber des rochers
Date d'inscription : 11/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir : à 60 ans change ton plan de survie

Message par Ash le Dim 13 Déc 2015 - 0:23

On peut faire un fil à part entière sur ce système non ?
Noter qu'un conduit froid et presque horizontal amène à une surproduction de bistre clind'oeil

Ash
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 5681
Age : 31
Localisation : Terre du milieu (23)
Date d'inscription : 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir : à 60 ans change ton plan de survie

Message par Semper le Dim 13 Déc 2015 - 8:24

Et dire qu'on entend souvent " j'en profiterais a la retraite" ou "vivement la retraite".
20 ans d'école, 40 ans de boulot...après faut soustraire.

En somme pour vos projets de petite maison dans la prairie, n'attendez pas vos 60 ans clind'oeil

Semper
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 1759
Date d'inscription : 13/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir : à 60 ans change ton plan de survie

Message par Philippe-du-75013 le Dim 13 Déc 2015 - 9:51

Semper a écrit:En somme pour vos projets de petite maison dans la prairie, n'attendez pas vos 60 ans clind'oeil
C'est très exactement ce que je voulais dire. Moi, c'était de la randonnée à vélo sur une semaine et plus en semi-autonomie. Semi-autonomie c'est à dire pas de tente et nuits en gite ou à l’hôtel, un projet classique encore normalement possible en début de retraite.

________________________________________________________
"Ne participez pas à l’économie sans nécessité. Achetez aussi peu que possible. Réutilisez autant que vous le pouvez. Réduisez vos besoins physiques. Établissez des plans pour les réduire davantage" (Dimitri Orlov)


"Le sage ne peut recevoir ni injure ni outrage" (Sénèque)

Philippe-du-75013
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1147
Age : 61
Localisation : IDF
Loisirs : Natation, vélo (déplacements non sportifs)
Date d'inscription : 24/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir : à 60 ans change ton plan de survie

Message par a2pir le Dim 13 Déc 2015 - 17:48

Perso a 55 piges passé :je suis plus dans la survie mais dans l'aide a la génération familiale suivante .
Je me prépare pour leurs laisser un lieux ou pouvoir passer le plus dur de la crise avec ou sans moi.


Je commence donc a changer mes objectifs :
matériel simple basique qui permet de faire même sans rien.
Utilisation devant eux pour les former sans les impliqués car peu réceptifs pour le moment.
Il sont encore « au études » comme on dit.

Maison suffisamment grande pour accueillir leurs future familles si il ont le temps d'en créer une
 mis en route d'une source de nourriture pour moi et ma femme mais avec une resserve permettant de passer a bien plus grand rapidement.
Resserve de sécurité qui augmente gentiment .


Bref , je suis plus dans une aide au autre (proche) que dans une recherche de survie perso .

je comprend de plus en plus le choix des anciens esquimaux âgés qui se dissout volontairement dans la banquise car son temps est fini et qu'il n'apporte plus a sa communauté.

a2pir
Membre

Masculin Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 09/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir : à 60 ans change ton plan de survie

Message par JCC le Dim 13 Déc 2015 - 23:22

a2pir
à 64 ans, je suis dans la même démarche que toi
plus rien à prouver, plus de soucis pécunier, j'ai aussi changer mes objectif, et je crois que ce que là ou l'on peut se rendre utile, c'est le partage du savoir, j'anime des ateliers, je passe beaucoup de mon temps à aider, c'est très valorisant comme travail

JCC
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 208
Emploi : retraite
Loisirs : botanique, cuisine , petit élevage
Date d'inscription : 07/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir : à 60 ans change ton plan de survie

Message par Philippe-du-75013 le Dim 13 Déc 2015 - 23:46

vigo a écrit:Idem pour moi

Un petit truc : pour apprendre à notre âge il faut éviter de fonctionner en mode ''multi tâches (lire en écoutant la radio et en surveillant le roti..cata assurée).
Mieux vaut être au calme, se situer dans l instant présent et se concentrer en répétant périodiquement la même chose, au bout d'un certain temps on la mémorise à long terme, pour moi cela marche .
voir Wikipedia 'courbe de l'oubli'
Le multi-tache qui ne fonctionne pas chez moi et pas d'aujourd'hui, ça je savais.

Le reste, par ton lien  tu m'as fait faire une sacré découverte! Je vais totalement changer ma méthodologie d'étude (apprentissage du turc et remise à niveau en anglais)

Merci

________________________________________________________
"Ne participez pas à l’économie sans nécessité. Achetez aussi peu que possible. Réutilisez autant que vous le pouvez. Réduisez vos besoins physiques. Établissez des plans pour les réduire davantage" (Dimitri Orlov)


"Le sage ne peut recevoir ni injure ni outrage" (Sénèque)

Philippe-du-75013
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1147
Age : 61
Localisation : IDF
Loisirs : Natation, vélo (déplacements non sportifs)
Date d'inscription : 24/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir : à 60 ans change ton plan de survie

Message par Semper le Lun 14 Déc 2015 - 7:10

Salut,

Je pense que ce sujet est fondamental, et peut se décliner, plus largement avec le handicap en général.
En effet les scénarios (fantasques), excluent bien souvent le vieillissement naturel ou le handicap durable (maladie chronique) ou temporaire (bras cassé).

La baisse des capacités doit étre anticipé et non-occultée, mais d'expérience c'est un concept que l'on refoule largement quand on a 30 ans et une carrure de gymnaste. Smile

Une expédition, ou un "séjour" en autonomie dans la Verte, s'arréte brutalement avec une fracture ou une appendicite...là il faut dépendre complétement de systémes hospitaliers, secours, indemnités...
Et ce n'est pas un simple KIT qui résoudra l'équation.

J'évoque le handicap, car il va malheureusement , trop souvent de paire avec le grand age (70-80 ans)...donc la dépendance, et non l'autonomie.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Désertification_médicale_(France)

A suivre.

Semper
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 1759
Date d'inscription : 13/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir : à 60 ans change ton plan de survie

Message par a2pir le Lun 14 Déc 2015 - 19:42

JCC a écrit:a2pir
à 64 ans, je suis dans la même démarche que toi
plus rien à prouver, plus de soucis pécunier, j'ai aussi changer mes objectif, et je crois que ce que là ou l'on peut se rendre utile, c'est le partage du savoir, j'anime des ateliers, je passe beaucoup de mon temps à aider, c'est très valorisant comme travail

je fais parti d'un SEL (Systeme d'Echange Local )
 c'est super pour échanger les savoirs entre génération .

a2pir
Membre

Masculin Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 09/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir : à 60 ans change ton plan de survie

Message par argoth le Lun 14 Déc 2015 - 21:14

Salut Philippe, le monde étant bien fait. Smile

Philippe-du-75013 a écrit:.J'ai fait le choix de travailler en intérim depuis très longtemps, à mon niveau je suis très compétent, autonome  et polyvalent. Je suis connu dans les quelques agences d'intérim spécialisées dans mon métier. Hors depuis qu'un rapide calcul d'age de tête donne "60" en se fiant à l'année ça ne répondait déjà plus que très difficilement.  Maintenant que j'ai vraiment 60 ans je n'ai plus du tout de réponse ou presque.

Je n'avais que partiellement réfléchi à la retraite car pour moi, mon choix, c'était environ mi-2017=> par exemple partir en vacances d'été et ne plus reprendre, mais là j'y suis peut-être déjà ... Et c'est un choc, un sacré choc ...

 Je n'aurais pas pu te parler de ça il y a 2 mois, mais vu mon nouveau boulot et le peu que j'ai appris jusque ici, je peux, peut-être, te faire une suggestion. Mon nouveau boulot, en parti, est justement axé sur remettre les gens au travail, le plus vite possible, surtout ceux qui foute rien depuis longtemps.

Claire que rendu à un certain âge, c'est moins évident. En fait on a mis sur pied un programme dédié au personne de plus de 55 ans, parce que justement, plus difficile de se placer sur le marché du travail. Et ce qu'ils ont découvert (parce que je suis un petit nouveau), c'est que l'expérience de ces personnes sont vraiment TRÈS apprécié au niveau des PME. Je crois savoir que tu as bossé pour plusieurs grandes banques, pour plusieurs grosses entreprises. Des entreprises qui vont engager directement ou passé par des agences pour des besoins ponctuels. Mais qui ne veulent plus de ressources d'un certain âge, parce qu'ils les jugent plus lent, ou que c'est un investissement à trop court terme pour être rentable, etc....

Dans un domaine comme le tien, les petites et moyennes entreprises n'arrivent pas à se trouver de personnels stables. Ceux avec une bonne expérience sont recrutés dans les grandes boites ou agences, là où ils ont une chance d'avancement. Ceux sans expérience vont accepter de bossé un peu, le temps d'avoir juste ce qu'il faut d'expérience pour aller voir ailleurs. Les PME ont tellement appris à apprécié ce type de travailleur (55ans et plus), qu'à présent certain rajout dans les préalables requis pour l'emploie. Nécessite une très grande expérience et un vaste vécu. (Jolie manière de présenté les choses non ). Ce sont des employés fidèles, contents de travailler, avec peu de problème familiaux (enfant et autres) et très expérimenté.

Je ne peux pas te jurer que ces pareils en France, mais si tu as envie de continué à travailler, ça pourrait peut-être, être intéressant pour toi d'aller voir du côté des Petites et Moyenne Entreprise. De faire le tour pour te présenter, te faire un nom, de voir si tu ne pourrais pas cumuler deux ou trois entreprises pour te faire un temps plein. Surtout que ce genre d'entreprise ne démarche pas les boites d'intérim ou de placement, ils savent qu'ils n'ont généralement aucune chance en comparaison avec les gros de ce monde... Je comprends que niveau défi, ça sera pas vraiment la même chose pour toi, mais ça pourrait te permettre de rester actif sur le marché du travail encore quelques temps et de te sentir apprécié à ta juste valeur.

Bref, au plaisir et surtout merci de nous partager ton vécu et ton expérience.

Argoth

________________________________________________________
On hérite pas de la terre de nos parents, on l'emprunte a nos enfants.

Un peuple qui est près a cédez un peu de libérer pour plus de sécurité, ne mérite n'y l'un, n'y l'autre et finira par perdre les deux. Thomas jefferson.


Pas capable est mort hier, il s'essaye est né ce matin.

argoth
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3334
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir : à 60 ans change ton plan de survie

Message par Philippe-du-75013 le Mar 15 Déc 2015 - 8:55

Hélas depuis une dizaine d'années je me suis justement spécialisé sur les PME, il y a  longtemps que je ne fais plus de missions dans des grands groupes sauf très ponctuellement. Je peux travailler comme comptable unique c'est à dire tout seul en charge de tout l’administratif avec l'expert-comptable (chartered  accountant) pour seul interlocuteur, c'est le top de ce genre d'emploi.

Le tour du marché est vite fait : pour ce type de qualification très spécialisée il  y a environ sept agences d'intérim* d'envergure sur Paris, une seule m'a rejeté assez clairement. Ça en fait  six qui restent soit une centaine d'emplois à postuler par semaine en éliminant les trajets trop longs. Cent candidatures par le net = cinq coups de téléphone "toujours libre? toujours d'accord ? j'envoie votre CV au client aujourd'hui" et une seule convocation en entretien final en un mois et demi.  Et comme il s'agit seulement de valider des périodes travaillées en vue de la vraie retraite je ne discute plus les salaires. 

*Les gros réseaux ont une seule agence très spécialisée, le commercial doit bien comprendre les qualifications demandées et celles du candidat.

________________________________________________________
"Ne participez pas à l’économie sans nécessité. Achetez aussi peu que possible. Réutilisez autant que vous le pouvez. Réduisez vos besoins physiques. Établissez des plans pour les réduire davantage" (Dimitri Orlov)


"Le sage ne peut recevoir ni injure ni outrage" (Sénèque)

Philippe-du-75013
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1147
Age : 61
Localisation : IDF
Loisirs : Natation, vélo (déplacements non sportifs)
Date d'inscription : 24/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum