Le suivant sur la liste : Porto Rico

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le suivant sur la liste : Porto Rico

Message par un ptit breton le Mar 4 Aoû 2015 - 17:56

L' Etat associé des Etats Unis est donc le nouveau nominé dans le jeu des faillites : ICI

________________________________________________________
Les habitants ne croient plus en l'avenir. Pourtant notre civilisation est éternelle , nous sommes les élus. Nous avons la science et la vérité " dit le scribe à Pharaon. ( texte écrit sur un papyrus - 2500 av j.c.)

La prochaine révolution ne sera pas celle du travail !!!
avatar
un ptit breton
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3916
Localisation : Dans la forêt de Brocéliande
Loisirs : lire le troll est parmi nous de D. Vincent et F. Mulder et appronfondir ma Tétracapilosectomie
Date d'inscription : 02/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le suivant sur la liste : Porto Rico

Message par albertspetz le Mar 4 Aoû 2015 - 21:21

Situation très délicate, mais pas moins intéressante quant à son évolution à venir. Porto Rico fait partie des territoires non incorporés et organisés par les USA.
Un territoire non incorporé des États-Unis avec un statut de commonwealth (possède un statut d'État souverain cad indépendance financière mais dépendance diplomatique).

Pourquoi intéressante à suivre ?

Parce qu'à l’image de la ville de Détroit qui a pu se mettre en faillite et donc rééchelonner sa dette, cet état, qui a accumulé 73 milliards de $ de dette, ne peut pas se mettre en faillite !!!! Sa monnaie est le dollar, ce qui entraine une dévaluation impossible. Et de par son statut spécifique ne peut pas faire appel au FMI.... Les US doivent donc aider cet état mais rien ne l'y oblige....

A suivre donc...


Dernière édition par albertspetz le Mer 5 Aoû 2015 - 8:23, édité 1 fois

albertspetz
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1652
Localisation : Sud Est
Date d'inscription : 14/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le suivant sur la liste : Porto Rico

Message par Catharing le Mar 4 Aoû 2015 - 21:50

..Et les vautours sont déjà sur le coup..

Source
[..] Moody's a donc sauté sur l'occasion et «considère cet évènement comme une défaut de paiement».
Pour l'agence de notation, cette incapacité à rembourser les créanciers est «la première étape d'un défaut général (du territoire) sur sa dette».

Ce défaut de paiement expose en tout cas l'archipel à des poursuites en justice.
Les principaux créanciers de Porto Rico sont ainsi des fonds de pension américains, qui, à partir de 2006, ont racheté la dette portoricaine en échange d'exemptions fiscales.
 Ils demandent aujourd'hui des comptes, alors que l'Etat n'a plus les moyens de s'endetter pour les rembourser.
 Oppenheimer Funds, l'un de ces fonds de pension, a déjà annoncé son intention d'attaquer l'Etat portoricain si ce dernier n'est pas capable de payer ses dettes. 
Et pour se faire rembourser, ces fonds de pension américains sont prêts à tout.
Ils ont ainsi rédigé un rapport la semaine passée, demandant au gouvernement de Porto Rico de supprimer des postes de professeurs et fermer des écoles pour pouvoir soulager une partie de sa dette.
 Pour le chef de file du gouvernement, Alejandro Garcia Padilla, cette option qui doit mener le pays vers «une austérité extrême n'est pas une solution viable pour une économie déjà sur les genoux».[..]

________________________________________________________
"Les choses ne changent pas, change ta façon de les voir, cela suffit".
avatar
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4263
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le suivant sur la liste : Porto Rico

Message par Barnabé le Mer 5 Aoû 2015 - 7:41

C'est compliqué, la situation de Porto Rico :
- un archipel, avec une île principale, Porto Rico, et quelques petites îles voisines
- 3,5 millions d'habitants (démographie en baisse depuis quelques années, sans doute l'effet de l'exil économique)
- presque un Etat des Etats-Unis... mais pas tout à fait... il y a beaucoup de choses qui sont similaires à un autre état des Etats-Unis, mais il y aussi toute une série d'exceptions... L'état est tout de même très largement intégré : la monnaie est le dollar US, les lois fédérales s'appliquent, les porto-ricains ont un passeport américain, servent dans l'armée... une juge de la cour suprême des Etats-Unis est porto-ricaine... Ce n'est donc ni une colonie ni un territoire sous-développé, mais vraiment un état des Etats-Unis presque comme les autres.
- la population, par le référendum de 2012 s'est prononcée majoritairement pour devenir un Etat des Etats-Unis. Le parlement de Porto Rico a demandé officiellement au président américain et au Congrès d'en tirer les conséquences.
- une dette de 73 millions qui représente 68 % du PIB ce qui n'est pas monstrueux à comparer de la dette fédérale US (>100 % du PIB) ou à celle des états européens... mais voilà, on est rentré désormais dans les défauts de paiement...

Sur cette crise de la dette :

- un pays totalement indépendant peut faire défaut sur sa dette.
1) dire "allez vous faire voir, je ne paierai pas". On se met au ban des nations, les agences de notation vous mettent la plus basse note possible (défaut sélectif voire défaut tout court) on aura bien du mal à emprunter à nouveau, mais à moins que les créanciers montent une armée pour vous envahir et se payer directement sur le pays, ça se tient.
Les créanciers mécontents peuvent vous attaquer devant les instances internationales et/ou les tribunaux d'un pays, mais si vous ne voulez ou pouvez pas payer, il n'y a pas grand chose qui peut vous contraindre. Cf. l'histoire de l'Argentine avec le fonds de pension vautour qui a gagné devant les tribunaux US, mais pour quelle application réelle ?
http://app.letemps.ch/Facet/folder/Uuid/2ef31704-1874-11e4-9c88-1cf3650bdf92/LArgentine_pouss%C3%A9e_m%C3%A9caniquement_au_d%C3%A9faut_de_paiement
http://www.paradisfj.info/spip.php?article4431
Historiquement, parmi les exemples, il y a l'emprunt russe : la Russie tsariste avait émis des emprunts, achetés massivement par les gens en Europe ; après la révolution bolchévique, ce sont devenus des bouts de papier sans valeur.
2) version un peu plus soft : "comme je ne peux de toute façon pas payer, messieurs les créanciers, je vous invite à renoncer de vous-même à une partie de la dette". C'est ce qu'a fait l'Argentine à l'origine, si ma mémoire est bonne et la plupart des créanciers ont accepté ; le fonds de pension vautour susmentionné n'est qu'un épiphénomène (c'en est un qui a racheté de la dette à bas prix avec l'intention de se faire payer, alors que les autres créanciers avaient accepté des décotes massives). C'est aussi ce qu'a fait la Grèce en 2012, faut-il le rappeler.
On parle pudiquement de "restructuration", mais dans les faits, les créanciers privés ont perdu de l'ordre de la moitié de la dette publique grecque qu'ils détenaient (chiffres non définitifs, publiés par le point à l'époque "Au total, banques, assureurs, fonds d'investissement et fonds de pension vont perdre jusqu'à 107 des 206 milliards d'euros de dette grecque qu'ils détenaient.").

Là, c'est un état des Etats-Unis, presque comme les autres. Donc pas un pays indépendant, mais une "région" dans un état fédéral.
Une référence à rappeler, dans ce cas de figure, c'est la Californie. En 2009, la Californie était en cessation de paiement. Or, les états des USA n'ont pas le droit de faire faillite et pas le droit non plus de faire marcher indépendamment leur planche à billets. Seule solution à l'époque : l'émission de reconnaissances de dette (IOU qui se prononce "I owe you", en français "je vous dois").
http://lci.tf1.fr/monde/europe/etat-en-faillite-et-reconnaissance-de-dette-l-exemple-de-la-californie-8631881.html
A noter à ce sujet :
- la Californie est l'état le plus puissant économique des USA. Si c'était un pays, son PIB se rangerait à la 8e position, entre l'Inde et le Brésil, seulement 2 crans derrière la France.
- la crise a été résorbée : les IOU ont été payés rapidement, et le budget de l'état a été ramené à l'équilibre à partir de 2013. Ils ont même pu réaugmenter les budgets consacrés à l'éducation et à l'aide sociale (après les avoir sabrés sévèrement les années précédentes).
avatar
Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5305
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum