[Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

 [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens - Page 3 Empty Re: [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens

Message par pvo12 le Jeu 28 Mar 2019 - 8:38

Pour intéressante qu'elle est, cette analyse considère moins l'effondrement comme une réalité à venir que comme un levier politique pour un changement de régime. L'auteur est visiblement de gauche et semble regretter la disparition du marxisme et de l'URSS. La collapsologie lui apparaît donc comme un moyen de remplacer ces praxis disparues pour aboutir malgré tout à une société qui corresponde à ses vues. Puisque la révolution n'a pas fonctionné, faisons peur avec l'effondrement pour contraindre les citoyens à la coopération, aux communautés solidaires, bref au zadisme généralisé. La nécessité de la peur lui paraît d'autant plus grande que se développe des communautarisme (des replis "identitaires") et les réactions face aux conséquences politiques déjà visibles (le "grand remplacement" dont on peut considérer qu'il n'est pas une "fable" ni un complot mais un constat). Ces tendances sont sans doute des amorces de réactions à la crise, qui pourraient en être des solutions (j'insiste sur le conditionnel) mais elles ne lui conviennent pas idéologiquement.
Le problème d'une telle instrumentalisation est qu'elle fait l'impasse sur la réalité de la crise à venir (une idéologie est suffisamment puissante pour résister à la réalité, hélas). Le défaut de la collapsologie à la Servigne, est qu'elle saute l'étape de la crise pour envisager l'après effondrement. Mais le propre d'une crise est de transformer un état stable antérieur en un état stable postérieur, sans que ce nouvel état puisse être prévue par l'état antérieur et encore moins pilotable (sinon ce n'est pas une crise mais une simple transformation).
Cette analyse est encore pire en ce qu'elle considère la crise future comme un épouvantail pour imposer des solutions utopiques et dépassées.
Ce qui me rassure face à ces élucubrations, c'est que tout cela sera balayée par la crise. Que les solutions émergeront de la crise elle-même. C'est a posteriori qu'on se dira qu'elles étaient évidentes (la futurologie marche bien quand elle étudie le passé...). Ces solutions seront créées et mises en oeuvre par ceux qui survivront à la crise et s'imposeront, à la manière des féodaux de l'an mil. Ce qui me rassure par dessus tout c'est que les bisounours et les chasseurs de licornes ne devraient pas survivre à cette crise.

pvo12
Membre

Masculin Nombre de messages : 124
Date d'inscription : 04/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

 [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens - Page 3 Empty Re: [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens

Message par Kyraly le Jeu 28 Mar 2019 - 10:35

Globalement, que ce soit sur les réseaux sociaux ou via des articles/conférences, on sent depuis quelques temps une récupération politique du sujet...

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 2019
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

 [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens - Page 3 Empty Re: [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens

Message par Kyraly le Jeu 28 Mar 2019 - 15:39

Si ça peut intéresser quelqu'un du forum proche de Bruxerolle : 

https://www.vie-nouvelle-poitiers.fr/cmsms/index.php

 [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens - Page 3 Affich10

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 2019
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

 [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens - Page 3 Empty Re: [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens

Message par albertspetz le Ven 29 Mar 2019 - 8:51

Aujourd'hui Ven 29 mars 2019
De 10h à 11h Sur France Inter l'émission "Grand Bien vous fasse" ou en podcast

Toutes vos questions à Cyril Dion et Pablo Servigne sur l’environnement et l’effondrement
Par Ali Rebeihi
albertspetz
albertspetz
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1796
Localisation : Sud Est
Date d'inscription : 14/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

 [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens - Page 3 Empty Re: [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens

Message par Kyraly le Ven 29 Mar 2019 - 9:53

Et ce matin sur France Culture :

https://www.franceculture.fr/emissions/linvite-des-matins/collapsologie-comment-vivre-avec-la-fin-du-monde
Et si la menace de fin du monde, désignait le fin d'un monde ? Peut-on transformer ce potentiel cataclysme en opportunité ? Comment nos sociétés peuvent-elles se préparer à ce changement ? Nous en discutons avec Pablo Servigne,ingénieur agronome de formation, essayiste et théoricien.

Avec une image super représentative "fin du monde"

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 2019
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

 [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens - Page 3 Empty Re: [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens

Message par phyvette le Ven 29 Mar 2019 - 10:54

albertspetz a écrit:Aujourd'hui Ven 29 mars 2019
De 10h à 11h Sur France Inter l'émission "Grand Bien vous fasse" ou en podcast

Toutes vos questions à Cyril Dion et Pablo Servigne sur l’environnement et l’effondrement
Par Ali Rebeihi
Une purée de bonne émission, j'ai vraiment pris mon pieds. 
Il n'y a que le service public pour nous servir une telle qualité.


A réécouter ici :
https://www.franceinter.fr/emissions/grand-bien-vous-fasse/grand-bien-vous-fasse-29-mars-2019
phyvette
phyvette
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 524
Date d'inscription : 04/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

 [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens - Page 3 Empty Re: [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens

Message par Kyraly le Mar 2 Avr 2019 - 20:17

Wasicun a écrit:"Touche pipi dans l'inipi" ... c'est à la mode ... et faut croire que ça rapporte ...
PS : pour info. : https://en.wikipedia.org/wiki/Inipi
Re-PS : je confirme ... ça paie !!! (800 roros pour 8h/jour sur 5 j sans hébergement ni repas et en groupe ...)
http://www.3volution.fr/stages/pouvoir-sur-soi/
Re-Re-PS : ben tiens j'ai trouvé une nouvelle expression que je vais désormais pas me priver d'employer "PLASTIC SHAMAN"'
https://en.wikipedia.org/wiki/Plastic_shaman
(en français on traduirait par quoi selon vous ? "shaman en carton" ?? ou en "plas-toc" ???)
Allez, cadeau, je te l'offre celle ci :

https://aliceetshiva.fr/2019/04/02/pourquoi-le-chamanisme-est-une-spiritualite-effondrement/?

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 2019
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

 [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens - Page 3 Empty Re: [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens

Message par Kyraly le Jeu 4 Avr 2019 - 20:59

Une étude sur la notion d'effondrement et les limites de la collapsologie, assez critique :

http://www.barricade.be/sites/default/files/publications/pdf/2019_etude_l-effondrement-parlons-en_0.pdf

La « collapsologie » est définie par les inventeurs de ce néologisme comme suit 
« L’exercice transdisciplinaire d’étude de l’effondrement de notre civilisation industrielle, et de ce qui pourrait lui succéder, en s’appuyant sur les deux modes cognitifs que sont la raison et l’intuition, et sur des travaux scientifiques reconnus. »
***
Sommaire
p. 03 - REMARQUES
p. 07 - UN CONSTAT PARTAGÉ SUR LA SITUATION ÉCOLOGIQUE
p. 09 - LES LIMITES IMPORTANTES DES DISCOURS DE L’EFFONDREMENT
p. 10 - La collapsologie est présentée à tort comme une science
p. 11 - L’approche est occidentalo-centrée
p. 12 - L’effondrement est une notion confuse
p. 17 - La plupart des discours de l’effondrement désarment et dépolitisent
p. 17 - L’appel au deuil et à l’acceptation indifférenciée
p. 20 - Le fantasme d’une renaissance plutôt que le déjà-là
p. 23 - La naturalisation des rapports sociaux et la notion de « verrouillages »
p. 26 - Le retour du mythe « tou.te.s dans le même bateau »
p. 30 - Les réponses à côté de la plaque et les dérives réactionnaires
p. 37 - PERSPECTIVES POUR EFFONDRÉ∙E∙S
p. 41 - POUR ALLER PLUS LOIN
p. 43 - QUELQUES NOTIONS ET PERSONNES
p. 45 - GLOSSAIRE POUR EFFONDRÉ∙E∙S

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 2019
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

 [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens - Page 3 Empty Re: [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens

Message par Catharing le Ven 7 Juin 2019 - 15:52

Salut,
Trouvé sur le site https://tatoudi.com/unpeuplus/
 [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens - Page 3 Cropped-logo-tatoudi-1
Bienvenue sur le site de tatoudi ! Sur cette page, vous découvrirez mes activités de facilitation graphique.
Mes intentions sont de :

  • transformer des contenus écrits et/ou oraux
  • les simplifier sans les dénaturer
  • pour offrir une autre lecture, soulagée d’un surplus d’informations




                                LES STRATÉGIES FACE AUX EFFONDREMENTS


                                                           Intention


Comprendre, sentir, dénoncer les effondrements en cours, c'est très bien.Mais quoi après ?
Après avoir ressenti une colère vibrante, un désespoir
désarmant ou une tristesse profonde, je peux trouver des moyens d'agir (oude ne pas agir) qui fassent sens pour moi, pour nous.
L'intention de cette
compilation de postures, de stratégies face aux effondrements en cours et à venir a vocation à nous aider à avancer.
Elle vise à nous permettre
d'identifier où je suis, où nous sommes, ce qu'on pourrait faire et expérimenter de nouveau.
Elle nous invite aussi à reconnaitre là où sont les
autres et le point de vue qu'ils adoptent qui les pousse à agir ainsi, même si ces stratégies ne me correspondent pas.
Cette liste ne vise pas à être
exhaustive et sera sans doute enrichie dans le futur, n'hésitez donc pas à nous faire parvenir vos idées et avis!
Enfin, elle ne vise pas à indiquer quelle
stratégie serait à privilégier ou à éviter, mais plutôt à faire naitre en vous la réflexion, la prise de recul, le débat!


Poster reprenant l’ensemble des postures présentes

 [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens - Page 3 20181106-sfae-poster

Ici les fiches individuelles



https://tatoudi.files.wordpress.com/2017/10/collapsologie-courbe-de-deuil-v3-0-large.jpg

 [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens - Page 3 Collapsologie-courbe-de-deuil-v3-0-large

________________________________________________________
"Sur cette terre, le risque de mourir diminue. C'est la peur de mourir qui nous tue".
" Avec des si ...tu auras milles passés mais aucun avenir  "
"N'oublies pas que chaque personne que tu croises mène une guerre dont tu ignores tout."
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4947
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

 [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens - Page 3 Empty Re: [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens

Message par Kerkallog le Sam 8 Juin 2019 - 13:35

_je n'ai pas eu le temps de tout visionner:

Arthur KELLER - "Remplacer les espoirs à la con par des espoirs lucides"

Collapso
"Ajoutée le 5 juin 2019

Arthur Keller est :
- d'une part, spécialiste des limites et vulnérabilités des sociétés industrielles, de la caractérisation de l'espace des réponses pertinentes et des stratégies de résilience face à la perspective d'une grande descente énergétique et matérielle
- d'autre part, spécialiste de la construction de récits et des outils de mobilisation Il applique son expertise du stotytelling à la transition vers la résilience, en réponse à l'insoutenabilité de la civilisation thermo-industrielle.
Comment caractériser la situation de notre société actuelle ? Comment parler du monde de demain ? Comment convaincre de passer à l'action, et que faut-il faire ?

Une des priorités selon lui :
"remplacer les espoirs à la cons par des espoirs lucides" Cette vidéo est longue (je sais !) mais aborde un grand nombre de concepts importants pour changer la société et aller vers plus de résilience. Vous pouvez la regarder en une fois, en plusieurs fois, en accéléré, au ralenti, comme vous le sentez ! Mais si la question "que peut-on faire ?" vous intéresse, je pense qu'elle sera déterminante pour vous aider à avancer ! Vous ne le regretterez pas.

Voici un chapitrage pour vous aider dans la navigation :
00:15 Présentation d'Arthur Keller 01:14 Comment te situes-tu par rapport au mot "collapsologie" ? 04:59 On a toujours parlé de fin du monde... pourquoi aujourd'hui y croire vraiment ? 13:09 Effondrement local ou global... aujourd'hui ou demain... nouvelles technos ou non ? 18:30 Cette multiplication des récits est un problème 27:32 Comment arracher les gens aux récits de personnes comme Elon Musk ? Est-ce qu'il manque un récit concurrent ? 32:51 Arthur Keller partage le modèle qu'il a développé dans le champ de la prospective : une nouvelle typologie des imaginaires de l'avenir utilisant la dynamique des systèmes et le storytelling 45:50 Il faut attirer les gens vers des modes pro-sociaux et bienveillants plutôt que vers un mode "les uns contre les autres" 49:10 Présentation des fondamentaux de la résilience 54:34 Les changements climatiques ne sont qu'un symptôme : il ne faut pas s'imaginer que les combattre permettra d'éviter un effondrement 1:07:57 Les modes d'action que préconise Arthur Keller 1:43:25 Toi, où en es-tu de ta résilience personnelle ? 1:44:23 Et la série dont tu parles depuis longtemps... tu en es où ? 1:52:57 Si tu es élu Président de la République, que fais-tu en premier ?..."




________________________________________________________
 [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens - Page 3 0_0_0_12   [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens - Page 3 00000012 [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens - Page 3 00000065 y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni   [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens - Page 3 00000013 sunny  [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens - Page 3 _che-g17
Kerkallog
Kerkallog
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2118
Date d'inscription : 19/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

 [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens - Page 3 Empty Re: [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens

Message par Kerkallog le Sam 8 Juin 2019 - 13:40

...en complément sur A.Keller:

_son blog: http://arthur-keller.fr/

_Présages #10 - Arthur Keller : limites et vulnérabilités de nos sociétés

https://www.presages.fr/blog/2018/arthur-keller

________________________________________________________
 [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens - Page 3 0_0_0_12   [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens - Page 3 00000012 [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens - Page 3 00000065 y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni   [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens - Page 3 00000013 sunny  [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens - Page 3 _che-g17
Kerkallog
Kerkallog
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2118
Date d'inscription : 19/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

 [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens - Page 3 Empty Re: [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens

Message par Kyraly le Jeu 20 Juin 2019 - 20:16



Il passe aussi sur Next

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 2019
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

 [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens - Page 3 Empty Re: [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens

Message par moulino51 le Ven 21 Juin 2019 - 13:31

10/10, J'aime Laughing Laughing 



moulino51
moulino51
Membre

Masculin Nombre de messages : 172
Age : 73
Localisation : Région de Reims
Date d'inscription : 23/09/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

 [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens - Page 3 Empty Re: [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens

Message par pvo12 le Ven 21 Juin 2019 - 16:31

Conférence très intéressante, mais son blog est vide. Il a visiblement été créé en 2016 et il n'a pas dépassé le stade de la création.

pvo12
Membre

Masculin Nombre de messages : 124
Date d'inscription : 04/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

 [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens - Page 3 Empty Re: [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens

Message par montargie le Ven 21 Juin 2019 - 23:39

Très bien expliqué

________________________________________________________
Si le "plan A" ne fonctionne pas, il reste 25 lettres dans l'alphabet!
montargie
montargie
Membre

Masculin Nombre de messages : 207
Date d'inscription : 19/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

 [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens - Page 3 Empty Re: [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens

Message par Kerkallog le Dim 28 Juil 2019 - 14:12

Notes sur la collapsologie et son impact

paru dans lundimatin#200, le 18 juillet 2019



"...Il y a dix ans, parler de la catastrophe globale était difficile et reçu, même par des personnes sensibles aux questions écologiques et politiques, comme un extrémisme. Tâcher de s’organiser en conséquence était d’autant plus incompris. Aujourd’hui le problème est inverse. La prolifération des alertes et des thèses, en particulier sur le changement climatique et la crise de la biodiversité, a contribué à répandre la conscience de la catastrophe, mais dans une confusion des concepts et des affects qui rend notre présent labyrinthique.



Deux de ces discours, qui prennent spécialement en charge la notion d’effondrement, connaissent un succès significatif : le survivalisme, issu des états-Unis et essaimant en Europe, considère la catastrophe écologique comme une des causes possibles de l’effondrement auquel il faut s’apprêter ; la collapsologie popularise avec force une analyse de la fragilité systémique de notre civilisation et fait la part belle aux déterminants écologiques de cette fragilité [1]. Les conclusions de ces deux discours partagent la nécessité de se préparer, mais s’opposent diamétralement dans la manière de faire : individualiste, viriliste, guerrière, identitaire et conservatrice pour les premiers, tournée vers la construction en commun d’une résilience de groupe pour les seconds. Survivalistes et surtout collapsologues contribuent à mes yeux à compliquer encore le labyrinthe de l’analyse et de l’action.
Il ne s’agit pas ici d’une charge contre les travaux de Pablo Servigne et Raphaël Stevens : du côté de l’écologie, parmi ceux qui partagent à peu près le même état des lieux, les querelles de stratégie prennent une place qui finit par empêcher tout geste. Je ne veux pas m’opposer à leur vision, mais participer à éclaircir ce qu’elle comporte de néfaste, et défendre une voie, plus proche du catastrophisme éclairé de Jean-Pierre Dupuy ou de l’écosocialisme, qui tienne compte de la catastrophe en cours plutôt que d’un effondrement à venir, et aide à trouver nos manières de faire....

...

Diagnostic

Le tableau de notre situation que dressent Servigne et Stevens est juste, y compris sur les causes du désastre, même si on doit regretter l’absence d’analyse critique du capitalisme contemporain et de son histoire [2] . Ce diagnostic n’est certes qu’une synthèse de travaux connus [3] , mais il a une vertu publicitaire : comme il mène à une conclusion catastrophiste, la valeur de l’alerte est puissante et touche un grand nombre de personnes...
...

Penser la perspective de l’effondrement (au lieu de le penser en cours) :
[list=spip]
[*]réitère la mystique du Grand Soir anarchiste ou des limites intrinsèques du capitalisme, contradictions marxiennes devant le mener à sa fin ;
[*]déplace les affects – auxquels il faut en e et faire face : peur, déni, etc. – vers le futur et l’incertain, alors que c’est le régime de l’histoire, de la connaissance, y compris prospective, et de l’action présente qu’il faut rendre possible individuellement, collectivement et institutionnellement ;
[*]dédouane donc de toute action ici et maintenant pour limiter les conséquences du désastre ; seule la culture d’une résilience individuelle ou communautaire à l’effondrement est envisagée comme réponse [4].
[/list]
Il va de soi que cette réponse est plus séduisante – rassurante ? – que celle des survivalistes, ces proches cousins, mais dont la conclusion est tout autre, hyper-individualiste, conservatrice (de la conservation de soi à celle de son mode de vie, expurgé sans doute, mais autant que possible à l’identique [5]), paramilitaire, volontiers violente, enfin le plus souvent identitaire [6]. La menace chez eux fait feu de tout bois : se préparer à la faillite de la logistique ou des réseaux, à l’accident nucléaire [7] ou à l’invasion de migrants, qu’importe, se préparer. La vision de l’humain relève à la fois d’un pessimisme hobbesien de comptoir et d’un amour-propre détraqué.
La réponse des collapsologues, fondée sur l’entraide, a du moins le mérite de revenir à un étage protopolitique : le groupe soudé a de meilleures chances que le technochasseur bardé d’armes, de munitions et de gestes martiaux. Mais elle n’est pas à la hauteur du diagnostic sur la situation présente, des enjeux décrits par leurs scénarios (entraide et communautés permacoles versus extinction de masse ?), ni des rapports de force engagés...

....

Politique fiction

Que reste-t-il donc de possible ? Peut-être, de supposer que si nous ne pouvons empêcher la catastrophe, puisqu’elle est en cours, si nous ne pouvons empêcher l’irréparable d’être commis, comme on dit des suicidés, nous pouvons en limiter les conséquences. Limiter les dégâts, voilà un programme qui ne séduira pas grand monde, et qui implique une vigueur et un courage hollywoodiens, mais supposons ; supposons que la question : « Que faire ? » conserve un minimum d’actualité, et que le début de réponse : « Prendre le problème à la racine » ne nous coupe pas la parole à tout jamais, sous forme de fichages S et de cellules de déradicalisation, d’LBD ou de grenades, de réponses impériales (« la classe moyenne, une fois repue de viande, voudrait imposer son végétarisme de bobo / de hipster / de minimaliste convalescent / de frugaliste rationnel »), méta-impériales (« vos doutes de révolutionnaire, un truc de riche », le monde aspire aux vaccins autant qu’à Fox News, aux perturbateurs endocriniens et au Soda en illimité) ou incapacitantes (la racine est anthropologique, de tout temps l’homme, le loup, l’homme, etc.).
Passons donc les objections de ce type, provisoirement, pour tenter de raisonner à la racine et simplement.

  • Pour limiter les conséquences de la catastrophe en cours, il faudrait organiser, provoquer, précipiter l’effondrement que promettent les collapsologues – l’effondrement du capitalisme, de son hégémonie et des dépendances qu’il entretient – sans parier sur ses fragilités systémiques, logistiques, financières ou liées à la catastrophe écologique : au contraire en tenant compte de sa capacité d’adaptation.
  • Ce scénario, le seul désirable globalement, doit en même temps prévoir la préservation et la recréation de nos cultures, de nos langues, de réseaux d’entraide et de soin, etc., et faire face à ce que la mise à l’arrêt des infra- et superstructures impliquerait nécessairement [11] : celle d’une centrale nucléaire ou d’un centre d’enfouissement, exemples critiques, ou comment faire hôpital sans approvisionnement technologique (machines et entretien) ou logistique (sang, oxygène…), enfin, beaucoup plus terre à terre, plus urgent, comment suppléer à toutes les filières dont le quotidien de chacun est profondément dépendant, comment repenser le besoin et le superflu, l’utile et le somptuaire, le commun par nature et le commun par convention, l’insularité de ces voies puis l’archipel qu’elles devraient former [12]. L’extirper de notre vie matérielle autant qu’imaginaire, de notre espace socio-économique autant qu’au plus intime.



    • Enfin, ça n’aura probablement pas lieu. Ce qui mute et gagne en résilience, c’est ce capitalisme mondialisé, néolibéral et violent, ce sont les victoires des néofascistes durs et des extrêmes-centristes, ensemble adossés aux structures du profit, et le rapprochement, déjà bien engagé, de leurs buts et de leurs méthodes. Ce qui « s’en vient », ce n’est pas le pic pétrolier ni d’autres collapses, ce n’est pas la fin providentielle de la civilisation thermo-industrielle – le mur climatique sera probablement atteint avant –, mais la continuation de l’avènement des gestionnaires de la catastrophe dans leurs différentes variantes.



Il faut donc tout de même commencer par « faire défection », se retirer autant et aussi vite que possible de tous les lieux de cette civilisation, préalable nécessaire moralement (comment sinon envisager la suite), écologiquement, économiquement et politiquement.
« Faire défection », c’est le vocabulaire de la Deep Green Resistance ; la défection est souvent présentée par eux non comme un préalable mais comme une forme de narcissisme frisant le solipsisme, pour lequel la modification des comportements individuels suffirait à modifier le cours des événements et empêcher la catastrophe. L’incitation aux petits gestes « responsables » tourne précisément la responsabilité vers l’individu et oblitère toute responsabilité collective et politique. On doit leur donner raison : une telle pensée magique est clairement l’expression ventriloque et métabolisée de l’individualisme au cœur de notre civilisation ; les petits gestes ne s’agrègent pas en grandes rivières et ne sont pas à la mesure du désastre ni du rapport de forces. Mais il ne s’agit pas seulement de fermer le robinet ou circuler en trottinette électrique. Certains choix de vie massifs, certains changements ne sont pas sans impacts ; surtout, on conçoit mal quel type de « compensation » activiste, comme on est censé compenser ses émissions de gaz à effet de serre ou son empreinte écologique, pourrait racheter la circulation en suv ou le tourisme aérien.
Mais parler de sécession change tout : ce n’est plus un simple repli intérieur spirituel, comme les auteurs de la Deep Green Resistance peuvent observer, ni un simple changement des habitudes de consommation. Faire défection en refusant le mode de vie auquel nous sommes soumis et faire sécession en désertant ce champ de bataille sont bel et bien des gestes politiques : il faut bien avoir quitté cet espace-là pour gagner celui où la lutte est possible. Il faut bien avoir fait l’effort d’apprendre à reconnaître, seul ou en groupe, l’étrangeté d’une chose comme la Fnac, pour reconnaître l’évidence de la cabane et de la zad. La zad partout, il faut bien qu’elle commence par des bras et des cervelles – disponibles.
Il faut donc préparer et mener l’action comme si elle devait mener à la victoire, notamment dans ses conséquences logistiques. Que faire, quand, comment, avec qui, violent, non-violent, n’entre pas dans le projet de ce texte, qui ne cherche qu’à rappeler où sont la catastrophe et l’ennemi. Mais il est certain que les partisans de l’action directe autant que les désobéissants non-violents, les transitionneurs autant que les collapsologues, devraient pouvoir se rendre compte qu’ils sont engagés dans une seule lutte. ...

Enfin, il faut aussi se préparer à l’échec de notre action : à la continuation et à l’accélération de la catastrophe, que les collapsologues, en détournant de l’action directe contre ses causes, auront paradoxalement contribué à empirer, et que se feront un plaisir de prendre en charge lesdits mutants néofascistes ou néolibéraux. Mais la résistance est-elle jamais autrement que désespérée ?..." study

https://lundi.am/Redefinir-la-situation-Francois-Tison?fbclid=IwAR1SdIq5lYHehdpXkFrIbWPAClSY9rDy-jCr8jS8ytgRfx0c9N-UZBWnSLI

________________________________________________________
 [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens - Page 3 0_0_0_12   [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens - Page 3 00000012 [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens - Page 3 00000065 y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni   [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens - Page 3 00000013 sunny  [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens - Page 3 _che-g17
Kerkallog
Kerkallog
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2118
Date d'inscription : 19/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

 [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens - Page 3 Empty Re: [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens

Message par Kerkallog le Mar 30 Juil 2019 - 19:35

".... Aux ouvrages de Pablo Servigne, vendus à plus de 50 000 exemplaires chacun, sont venus s’ajouter ceux du chercheur Luc Semal (3), du jeune entrepreneur Julien Wosnitza (4), du cofondateur du tiers-lieu Darwin à Bordeaux, Jean-Marc Gancille (5), de l’ex-ministre de l’Ecologie Delphine Batho (6), ou encore d’Aurélien Barrau (7). Depuis un an, l’astrophysicien est passé à la postérité grâce à son appel à «être sérieux» face au «cataclysme planétaire» lancé avec l’actrice Juliette Binoche dans le Monde, quelques jours seulement après la démission de Nicolas Hulot du gouvernement. Depuis, l’effondrement est partout, ou presque. «Fin du monde : et si c’était sérieux ?» titrait fin juin l’émission Complément d’enquête sur France 2. Cet automne, Canal + proposera une fiction d’anticipation en huit épisodes au titre explicite : l’Effondrement, racontant comment les personnages survivent à différents stades du «collapse», du manque d’eau et d’énergie aux émeutes que cela pourrait déclencher. Des perspectives dramatiques qu’ont intégrées les jeunes manifestants du climat, nourris par les discours de la militante suédoise de 16 ans Greta Thunberg.

Constat scientifique

Alors, fonçons-nous tête baissée vers notre anéantissement total ? Pas tout à fait. «Il ne s’agit pas de la fin du monde ni de l’apocalypse. Pas non plus d’une simple crise dont on sort indemne ni d’une catastrophe ponctuelle que l’on oublie après quelques mois, comme un tsunami ou une attaque terroriste», soulignent Servigne et Stevens dans Comment tout peut s’effondrer. Il est donc plutôt question de la fin d’un monde et de notre nécessaire adaptation aux désastres dont nous sommes la cause...." study

https://www.liberation.fr/planete/2019/07/29/effondrement-l-humanite-rongee-par-la-fin_1742749?fbclid=IwAR1SfhnVHrPYIhrsT7A4FLP1O8fjCwos19YN42OywXIyCSAsgaGq3xae3lU

________________________________________________________
 [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens - Page 3 0_0_0_12   [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens - Page 3 00000012 [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens - Page 3 00000065 y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni   [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens - Page 3 00000013 sunny  [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens - Page 3 _che-g17
Kerkallog
Kerkallog
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2118
Date d'inscription : 19/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

 [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens - Page 3 Empty Re: [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens

Message par Kerkallog le Sam 17 Aoû 2019 - 16:22

épisode
#6 | Comment vivre avec l'effondrement


________________________________________________________
 [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens - Page 3 0_0_0_12   [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens - Page 3 00000012 [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens - Page 3 00000065 y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni   [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens - Page 3 00000013 sunny  [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens - Page 3 _che-g17
Kerkallog
Kerkallog
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2118
Date d'inscription : 19/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

 [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens - Page 3 Empty Re: [Essai] "Comment tout peut s'effondrer" de Pablo Servigne et Raphael Stevens

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum