Le pic de pétrole et ses conséquences

Page 3 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par splotch le Sam 3 Nov 2007 - 14:23

La France tape dans ses stocks !
http://www.lloyds.com/CmsPhoenix/DowJonesArticle.aspx?id=371266

LONDON -(Dow Jones)- France has released 285,000 metric tons of crude oil from its strategic petroleum reserve, a spokesman from the French finance ministry said Thursday.

The country has taken action as a result of a short-term shortage of crude oil and products, spokesman Jean-Marc Plantade said.

Plantade said oil product supplies in the country had become more scarce due to planned maintenance at two major refineries - Feyzin and Gonfreville, both operated by Total SA (TOT).

The government is in "constant contact" with oil companies operating in French territories to assess the day-to-day situation regarding the shortage, he said.

285 000 Tonnes ça représente quoi ?

Remarques :
1) Les médias français en ont-ils parlé ?

2) Si la mini-pénurie (shortage) est due à un problème de raffineries, pourquoi injecter plus de stock de pétrole brut ?

3) Si le gouvernement surveille de près au jour le jour, c'est que ce n'est pas juste une intervention de routine.

Mince, v'là ma paranoïa qui me reprend. Attendez j'suis pas prêt ! Encore six mois, voire un an ou deux please ! help


edit : éléments de réponse là :
http://www.powerswitch.org.uk/forum/viewtopic.php?t=5512&start=0


- So how many million barrels are 285,000 metric tons? Is it just me?
- About 7.3 barrels in a metric tonne. So the release is just over 2 million barrels or 3% of their stated strategic reserve.

splotch
Membre

Masculin Nombre de messages : 381
Localisation : 92
Date d'inscription : 23/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par KrAvEuNn le Sam 3 Nov 2007 - 15:21

Il y a une opération de changement de la nature du carburant (nouvelles normes moins souffrées) ; c'est donc passager...enfin normalement.

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par splotch le Sam 3 Nov 2007 - 15:57

Ouf, si même Kraveunn rassure, c'est que tout va bien !

Tiens je m'en vais m'écouter une ch'tite chanson pour me remonter le moral :
http://www.dailymotion.com/relevance/search/marquise/video/x123i2_do-tout-va-tres-bien-mme-la-marquis_fun

splotch
Membre

Masculin Nombre de messages : 381
Localisation : 92
Date d'inscription : 23/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par KrAvEuNn le Sam 3 Nov 2007 - 16:01

splotch a écrit:Ouf, si même Kraveunn rassure, c'est que tout va bien !
Pour tout dire j'en discutais ce matin avec un opérateur travaillant dans un centre de stockage total et c'est la réponse qu'il m'a donné ; toutefois, le type ne connait ni olécène, ni l'aspo et défend la position officielle de total (pas de po proche) mrsgreen

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par Outback le Sam 3 Nov 2007 - 16:59

Un élément de réponse (?), tiré du rapport d'un jeune chercheur belge nommé Patrick Brocorens dispo ici

Le Pic mondial du pétrole sera une période de transition d’autant plus floue qu’il ne s’est
jamais produit auparavant dans l’histoire de l’humanité, et qu’il ne se produira qu’une seule
fois. Avec ce manque d’expérience, il est donc probable que dans un premier temps, l’absence
d’augmentation ou le déclin de la production mondiale ne soit pas attribuée au Pic du pétrole,
mais à des problèmes économiques, ou a toute une série de facteurs considérés comme
étrangers au Pic de production (guerre, révolution, incendie de plate-forme pétrolière,
ouragans, obstacles politiques, grèves …), alors que tous ces éléments combinés, rajoutés aux
facteurs géologiques et techniques, sont des facteurs clés participant à la formation d’un Pic
mondial. Le Lieutenant Colonel J. M. Amidon indiquait22 :
"La première barrière pour résoudre ce problème se trouve dans la perception du
public et des responsables politiques. Les chocs et fluctuations des prix pétroliers sont
communs depuis 1974, mais chaque fois les alarmes se sont révélées fausses. Pour
cette unique raison, il peut être difficile de convaincre le public et les responsables
politiques qu’une ère d’approvisionnement en pétrole limité en permanence est
arrivée."



Bon OK je charrie un peu Rolling Eyes ... mais je suis un incorrigible pessimiste mm
D'autant que cette avalanche de mauvaises nouvelles ne m'arrangent pas, moi qui prévoyais l'achat d'un 4x4 fardier pour rallier mon point de chute, là ça m'a refroidit.

Du coup je crois que je vais plutôt investir dans une Exomax pour remplacer ma vieille 150 lbs... Et dans des PV !

________________________________________________________
" La barbarie est l'état naturel de l'espèce humaine. La civilisation n'est pas naturelle. Elle résulte d'une fantaisie de la Vie. Et la barbarie finit toujours par triompher..." Robert E. Howard

Outback
Membre

Masculin Nombre de messages : 132
Age : 42
Localisation : Plein sud
Date d'inscription : 09/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par transhuman le Sam 3 Nov 2007 - 20:56

A noter la partie la plus importante de l'info ci dessus :

"Le Lieutenant Colonel"

Pourquoi je suis pas surpris de commencer à entendre le son des uniformes ???

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par Rammstein le Sam 3 Nov 2007 - 21:31

Peut-être aussi parce que les militaires se préparent à affronter des problèmes que les politiques occultent pour de sombres raisons (politiquement correct, idéologie, peur...) ?

C'est leur boulot après-tout d'évaluer la menace potentielle et d'y apporter des réponses...

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4996
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par splotch le Sam 3 Nov 2007 - 22:10

Mouais, mais pas sûr que les militaires soient adaptés au problème du peak-oil. Tout ce qu'ils vont réclamer c'est des chars qui consomment 200 litres aux 100 Km.

Et faut pas compter sur eux pour inciter la population à être la plus autonome possible, y-compris éventuellement contre l'armée. Ce qui est pourtant LA solution.

Le credo des militaires, c'est "on instaure la loi martiale puis on réfléchit". Sauf que la loi martiale dont ils rêvent, ils ne l'atteignent jamais et restreignent de plus en plus les libertés et les initatives au nom de cette chimère. Pendant ce temps le problème initial ne fait qu'empirer.

On risque de se fâcher, mais si les militaires s'en mêlent, ce sera encore pire. Qu'ils restent dans leurs casernes à siroter leurs kronenbourgs et faire joujou avec le matos qu'on leur paye !

splotch
Membre

Masculin Nombre de messages : 381
Localisation : 92
Date d'inscription : 23/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par Rammstein le Sam 3 Nov 2007 - 22:26

Je ne dis pas que les militaires ont la solution, Splotch. Par contre le PO et autres calamités font partie des scénarios envisagés sérieusement et "froidement" par l'armée.

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4996
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par rurbain le Dim 4 Nov 2007 - 16:38

Plus que " froidement " certainement.

Au niveau Gendarmerie et Armée, ça doit cogiter sérieux.

Souvenez vous des émeutes de 2005 et demandez vous ce que celà aurait donné si en plus ils avaient eu faim !!!

rurbain
Membre

Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 20/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par KrAvEuNn le Lun 5 Nov 2007 - 14:19

Pétrole : nous avons atteint un plateau qui durera 10 ou 15 ans (VO)
http://contreinfo.info/article.php3?id_article=1400

Sadad-Al-Husseini, ancien Executive Vice President d’Aramco, estime que la production pétrolière mondiale a atteint un plateau qui pourra être soutenu au plus durant 15 ans, avant que ne s’amorce son déclin.


En marge de la conférence « Oil & Money, » David Strahan s’entretient avec Sadad-Al-Husseini, ancien responsable de la production et de l’exploration de la compagnie nationale saoudienne Saudi Aramco.

M. Husseini estime que l’Occident ne doit pas rendre l’Arabie Saoudite ni l’OPEP responsables de l’irréalisme de ses prévisions sur la production de pétrole. Nous sommes actuellement au maximum de production globale, juge-t-il.

Ce maximum devrait pouvoir être maintenu jusqu’en 2020 avec beaucoup d’efforts. Au delà, il faut se préparer au déclin de la production.

Quand aux prix, ils vont continuer à grimper. Un prix plancher de 100$ est à prévoir pour 2010 car les capacités de productions sont saturées et la croissance mondiale stimule toujours la demande.

Par David

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par KrAvEuNn le Mer 7 Nov 2007 - 17:02

L'Agence internationale de l'énergie qualifie l'envolée des besoins d'"alarmante"
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3234,36-975373@51-963558,0.html

La croissance économique de la Chine et de l'Inde – gourmande en pétrole et en charbon – est en train de "transformer le système énergétique mondial". Si l'on y ajoute la consommation des autres pays émergents et des nations industrialisées, les retombées de la hausse "effrénée" de la demande d'énergie sont "alarmantes" – à la fois incompatibles avec l'impératif de renforcer la sécurité des approvisionnements et de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Ce sont les principales conclusions du "World Energy Outlook 2007", le rapport annuel de l'Agence internationale de l'énergie (AIE) rendu public, mercredi 7 novembre, à Londres.

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par transhuman le Mer 7 Nov 2007 - 21:45

KrAvEuNn a écrit:L'Agence internationale de l'énergie qualifie l'envolée des besoins d'"alarmante"
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3234,36-975373@51-963558,0.html

La croissance économique de la Chine et de l'Inde – gourmande en pétrole et en charbon – est en train de "transformer le système énergétique mondial". Si l'on y ajoute la consommation des autres pays émergents et des nations industrialisées, les retombées de la hausse "effrénée" de la demande d'énergie sont "alarmantes" – à la fois incompatibles avec l'impératif de renforcer la sécurité des approvisionnements et de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Ce sont les principales conclusions du "World Energy Outlook 2007", le rapport annuel de l'Agence internationale de l'énergie (AIE) rendu public, mercredi 7 novembre, à Londres.

Quand je pense que des types sont payés pour faire des rapports remplis de platitude pareilles !

Et que moi et beaucoup d'autres on bosse pour même pas le quart de leurs revenus ....

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par KrAvEuNn le Mar 13 Nov 2007 - 20:51

L'or noir déjà sur la réserve
http://www.terredebrut.org/article-13769618.html

Aucune institution, aucun pays n’envisagent sérieusement le scénario d’un épuisement déjà en cours. Le pic pétrolier, hier encore perçu comme la prophétie d’une niche de pessimistes, semble pourtant de plus en plus auto-réalisatrice. Les Cassandre de l’Aspo (Association pour l’étude du pic pétrolier), emmenées par Colin Campbell, un ex-géologue qui a annoncé le pic en 2005, se sentent du coup un peu moins seules. Elles ont été rejointes par l’EWG, un groupe de scientifiques allemands qui estime que la production a commencé à décliner de 3 % depuis 2006. Et le nombre de sites sérieux dédiés au peak oil se multiplie sur la Toile (1). Même des banques (telles que Simmons & company), l’évoquent ouvertement.


________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par KrAvEuNn le Mer 14 Nov 2007 - 3:31

la production des majors

100 mb/j constituait une limite indépassable aux environs de 2015 avec un plateau jusqu'en 2020. Il semble maintenant que les pétroliers sont en phase d'annonce public des ces résultats.

http://www.terredebrut.org/article-13740887.html



selon les chiffres que Mr Birol a donné dans cet entretien, la production mondiale sera au mieux au même niveau en 2015 qu'en 2007 ! Mais comme il le dit, les projets vont avoir du retard et donc, il est très très peu probable que les nouveaux projets puissent donner 25 mb/j. Donc, la production mondiale en 2015 sera inférieure à celle de 2007!
"Avec tout cela, il manque 13,5 million de bail par jour."
et ceci se manifestera ...Au cours des sept prochaines années
Les stocks vont baisser en OCDE et les pénuries vont commencer dans les pays dépourvus de pétrole mais la demande va continuer à croitre ! Donc un cercle vicieux va se mettre en place qui va provoquer une montée inexorable des prix qui va faire surtout baisser la demande au sein de l'OCDE et des pays pauvres dépourvus de pétrole mais pas en Chine, en Inde, au Moyen-Orient, en Russie.

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par Invité le Mer 14 Nov 2007 - 16:30

OPEP: pas d'augmentation de la production de pétrole dans l'immédiat


RYAD - Le secrétaire général de l'Opep, Abdallah al-Badri, a affirmé mercredi qu'une augmentation de la production du cartel n'était pas nécessaire actuellement parce qu'il y avait suffisamment de pétrole brut sur le marché.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par KrAvEuNn le Ven 16 Nov 2007 - 18:16

L'opep se soucie d'environnement mrsgreen et prend ce prétexte pour ne pas pomper plus...moi je vous les dits, ça augure mal d'une augmentation de la prod en décembre.


L'Opep peu décidée à pomper plus mais se soucie de l'environnement

L'Opep restait plus que réticente à augmenter ses quotas de production vendredi à la veille du sommet de ses chefs d'Etat à Ryad, mais entendait y souligner la nécessité de développer les technologies de protection de l'environnement dans le secteur des hydrocarbures.

Le sommet réunira samedi et dimanche dans la capitale saoudienne les chefs d'Etat des 12 pays membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole, plus l'Equateur, qui réintégrera officiellement le cartel.

Dans leur déclaration finale, les chefs d'Etat de l'Opep devraient lancer un appel aux pays développés pour qu'ils développent la technologie de la séquestration de carbone et se prononcer en faveur de la création d'un fonds pour les pays pauvres.

Les prix élevés du pétrole ne devraient pas être abordés frontalement, la question étant renvoyée à la réunion ministérielle de l'Opep à Abou Dhabi le 5 décembre.

Les prix de l'or noir, s'ils sont retombés par rapport à leurs sommets de la semaine dernière, restent très soutenus, à plus de 90 dollars à Londres et 93 dollars à New York.

"Nous avons assez d'approvisionnement (pétrolier) pour le moment", a réaffirmé vendredi le ministre algérien du Pétrole, Chakib Khelil.

Il a estimé que les prix ne devraient pas continuer à monter et dépasser les 100 dollars mais devraient rester à leurs niveaux actuels jusqu'à la fin du 1er trimestre 2008.


Le pétrole dans le monde : demande, prodution, consommation, réserve
© AFP Anibal Maiz
L'Opep a revu en baisse jeudi ses prévisions de demande pétrolière mondiale pour 2008, tablant sur une baisse de la demande mondiale dans la foulée du ralentissement économique aux Etats-Unis.

M. Khelil a lu à la presse les grandes lignes du communiqué final qui devait être finalisé vendredi soir et précisé qu'il s'articulerait autour de trois grands axes: "la stabilité à long terme du marché du pétrole", la nécessité de créer "un fonds Opep pour le développement international", et un message à l'attention des pays industrialisés en faveur de la séquestration de dioxyde de carbone (CO2), technologie jugée prometteuse pour limiter l'accumulation de gaz à effet de serre.

Le ministre vénézuélien du Pétrole Rafael Ramirez s'est toutefois montré moins rassurant que son homologue vénézuélien sur la question des prix du pétrole.

Il a jugé que la récente flambée des prix a été provoquée par "la crise" géopolitique résultant des risques d'invasion turque en Irak et des tensions autour du programme nucléaire de Téhéran.

"Nous avons dit depuis des années que le pétrole allait atteindre 100 dollars et il semble que cela va arriver bientôt", a-t-il prédit.

La présence au sommet du président vénézuélien Hugo Chavez, partisan d'une politique "dure" sur les prix et d'une rhétorique anti-américaine, et celle du président iranien Mahmoud Ahmadinejad donnent un ton hautement politique au sommet.

Le secrétaire général de l'Opep, Abdullah el-Badri, s'en est défendu jeudi, rappelant que "l'Opep est une organisation non-politique". Mais il a été contredit par M. Ramirez qui a déclaré vendredi que "le fait que nous soyons là signifie que c'est un événement politique".

Hugo Chavez a été encore plus clair avant son départ pour Ryad, souhaitant que l'Opep aille "au-delà du domaine purement énergétique" et se dote de "visées politiques et géopolitiques".

Caracas a notamment soutenu la réintégration de l'Equateur au sein du cartel, pour former un front avec ce deuxième membre latino-américain.

M. Chavez a, par la même occasion, manifesté son soutien à Téhéran: "nous sommes avec l'Iran et non, je ne crois pas que l'Iran fabrique la bombe atomique. L'Iran développe son énergie nucléaire à des fins pacifiques".

Les Etats-Unis ont menacé l'Iran d'une troisième vague de sanctions après un rapport de l'Agence internationale de l'Energie atomique (AIEA) sur le programme nucléaire iranien, accusant Téhéran de continuer à "défier" le monde.

© 2006 AFP.

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par Invité le Ven 16 Nov 2007 - 19:03

L'Opep se soucie de l'environnement....c'est presque Comique.....voir Clownesque. grimace

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par Invité le Sam 17 Nov 2007 - 20:20

Bon,
Au regard de ce qui devient a present officiel, je sent que ca bascule pour de bon...
Les choses vont pas tarder a se compliquer sérieusement.
.............................le réveil va sonner............................

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par Outback le Sam 17 Nov 2007 - 22:37

Apparemment ce mec a ressenti le besoin de soulager sa conscience aprés tant d'années de mensonges. C'est tout à son honneur, mais j'imagine la tête de ses anciens potes de l'OPEP qui essaient péniblement de maintenir l'illusion :rpt: ...


Heu... Une stagnation jusqu'en 2020 ça me parait vachement optimiste... Non ???... Où c'est moi ?...

________________________________________________________
" La barbarie est l'état naturel de l'espèce humaine. La civilisation n'est pas naturelle. Elle résulte d'une fantaisie de la Vie. Et la barbarie finit toujours par triompher..." Robert E. Howard

Outback
Membre

Masculin Nombre de messages : 132
Age : 42
Localisation : Plein sud
Date d'inscription : 09/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par Invité le Dim 18 Nov 2007 - 13:37

Nouvelles Fraiches:


Le troisième sommet des chefs d'Etat de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'est ouvert samedi à Ryad sur une mise en garde du président Chavez aux Etats-Unis, alors que les prix de l'or noir se situent à des niveaux quasi-records.
"Si les Etats-Unis commettent la folie d'envahir l'Iran ou d'agresser à nouveau le Venezuela, alors le prix du pétrole n'atteindra pas 1OO dollars, mais 200 dollars", a déclaré M. Chavez, au cours de son intervention à l'ouverture du sommet, auquel participe également le président iranien Mahmoud Ahmadinejad.
"Le pétrole est la source de toutes les agressions" dans le monde, a encore affirmé le président vénézuélien, ajoutant que c'était la "raison sous-jacente" de la guerre en Irak et des menaces contre l'Iran.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par Tagada Jones le Dim 18 Nov 2007 - 17:42

La montée en puissance militaire anglo-américaine et l’extension de l’OTAN dans le golfe Persique ont encouragé les chefs du GCC à coopérer avec les armées américaine et britannique. Récemment, le ministre de la Défense du Bahreïn Cheikh Kalifa bin Ahmed Al-Khalifa a déclaré que les émirats du golfe Persique «sont en mesure de répondre à n’importe quelle attaque de l’Iran voisin» et «répliqueraient par la force» si l’Iran bloquait le détroit d’Ormuz à la suite de frappes américaines. Et ce n’est pas un hasard si les dirigeants koweïtiens ont également déclaré qu’ils étaient préparés à une attaque de l’Iran conduite par les Américains et à une guerre au Moyen-Orient.
Notons que toute attaque par l’Iran des émirats du golfe Persique serait une réponse à leur coopération avec les USA et au fait qu’ils acceptent que les armées des USA et de leurs alliés utilisent leurs espaces aériens, maritimes et terrestres contre l’Iran. Les dirigeants de ces pays ont soutenu les Américains et les Britanniques dans leur invasion de l’Irak et ils hébergent d’importantes bases terrestres, aériennes et navales américaines.

Tagada Jones
Membre

Masculin Nombre de messages : 206
Date d'inscription : 23/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par Le_Celte le Dim 2 Déc 2007 - 12:29

"Si les Etats-Unis commettent la folie d'envahir l'Iran ou d'agresser à nouveau le Venezuela, alors le prix du pétrole n'atteindra pas 1OO dollars, mais 200 dollars", a déclaré M. Chavez>>>>

Le problème c'est que a force de faire le clown, il est plus très crédible M Chavez...

Le Celte

Le_Celte
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1237
Localisation : BREIZH
Emploi : webmaster
Date d'inscription : 10/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par rurbain le Dim 2 Déc 2007 - 20:28

Le_Celte a écrit:"Si les Etats-Unis commettent la folie d'envahir
l'Iran ou d'agresser à nouveau le Venezuela, alors le prix du pétrole n'atteindra pas 1OO dollars, mais 200 dollars", a déclaré M. Chavez>>>>

Le problème c'est que a force de faire le clown, il est plus très crédible M Chavez...

Le Celte
Je pense que Chevez l'a déjà prévu.
Bush n'a qu'à bien se tenir...war
C'est tout vu ...

rurbain
Membre

Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 20/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par Invité le Lun 3 Déc 2007 - 19:33

Pétrole: la perspective d'une hausse de production perd du terrain



L'éventualité d'une hausse de production de l'Opep, anticipée par le marché la semaine dernière, perd du terrain, à deux jours d'une réunion du cartel à Abou Dhabi, en raison d'une brutale chute des prix et des craintes sur l'économie américaine.
Lundi dernier, dans la foulée d'un pic tout près du seuil de 100 dollars (à 99,11 dollars) le baril, le chef de file du cartel, le ministre saoudien du Pétrole Ali al-Nouaïmi avait semblé ouvrir la porte à une hausse de production. Le chiffre de 500'000 barils supplémentaires par jour a alors commencé à circuler.
Cet espoir, combiné à de nouveaux signes de ralentissement économique aux Etats-Unis, a provoqué la chute des cours la plus brutale jamais connue en une semaine, de plus de dix dollars.
M. al-Nouaïmi a depuis rectifié le tir, affirmant notamment mercredi que l'approvisionnement du marché était "suffisant". Lundi, en arrivant dans la capitale des Emirats, il a entretenu le flou, déclarant que le champs des possibilité était "complètement ouvert" et qu'il était "très prématuré" d'anticiper la décision du cartel.
Lundi, le baril de brut continuait à s'éloigner des 100 dollars, perdant 22 cents à 88,49 dollars à New York vers 14h00 GMT (15h00 HRC). Pour les analystes de Sucden, une hausse de production de l'Opep est désormais "peu probable".(ats / 03 décembre 2007 18:53)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum