Le pic de pétrole et ses conséquences

Page 14 sur 15 Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15  Suivant

Aller en bas

Le pic de pétrole et ses conséquences - Page 14 Empty Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par Jeff01 le Mar 11 Juin 2019 - 10:20

Wasicun a écrit:Conclusion : si les escrolos et autres lanceurs d'alertes défenseurs de la Naaaaaaaature et de l'environnement défendent vraiment la cause qu'ils prétendent défendre il faut d'urgence les virer car selon toute vraisemblance ils sont définitivement (très) mauvais - j'espère donc qu'ils œuvrent au moins pour le bénéfice de leur propre compte ... (ce dont en réalité je ne doute pas un seule et unique instant). Le pic de pétrole et ses conséquences - Page 14 Icon_geek

De toute l'histoire de l'humanité, les prophètes de mauvaise augure (et ils n'ont pas toujours eu tord, l'histoire nous le montre) n'ont jamais été écoutés, et c'est bien logique ... Qui a envie d'entendre de mauvaises nouvelles ?
Ou du moins si, on les écoute 5 minutes car c'est toujours sympa de se faire une petite montée d'adrénaline, puis c'est fini.

Et justement, je vais retourner ton argument.
cui bono de l'argument écologique ? Tu vois beaucoup d'écolos rouler en cayenne et mener grande vie ? Que quelqu'un profite un peu de son aura et essaye d'en vivre, ça ne me dérange pas. D'ailleurs pour le moment j'ai pas encore vu un mouvement écolo se faire capitaliser et rentrer au CAC40 ... la rentabilité ne dois pas être si phénoménale que ça.
A contrario, cui bono de ne rien changer et de discréditer la cause écolo, hein ?
Jeff01
Jeff01
Membre

Masculin Nombre de messages : 517
Age : 43
Date d'inscription : 23/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le pic de pétrole et ses conséquences - Page 14 Empty Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par Kyraly le Mar 11 Juin 2019 - 10:33

Jeff01 a écrit:

Et justement, je vais retourner ton argument.
cui bono de l'argument écologique ? Tu vois beaucoup d'écolos rouler en cayenne et mener grande vie ? 

Au hasard (Smile ) : https://www.20minutes.fr/politique/2188991-20171216-ministre-ecologie-nicolas-hulot-possede-moins-six-voitures

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 1825
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le pic de pétrole et ses conséquences - Page 14 Empty Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par Jeff01 le Mar 11 Juin 2019 - 10:45

Oui, je sais, la polémique a suffisamment été utilisée de tous bords clind'oeil
Mais c'est quoi comme voitures clind'oeil
Une 2CV, un land rover, un vieux boxer, un zodiac moyen de gamme (pour se promener en mer, le pédalo c'est pas pratique), ...
Il n'a toujours pas de quoi acheter un Cayenne en revendant tout.
C'est pas "mener grande vie" pour moi Smile
Jeff01
Jeff01
Membre

Masculin Nombre de messages : 517
Age : 43
Date d'inscription : 23/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le pic de pétrole et ses conséquences - Page 14 Empty Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par Résilient le Mar 11 Juin 2019 - 11:00

Jeff a écrit:Sauf qu'il n'y a plus beaucoup de scientifiques dignes de ce nom sur la planète qui débattent encore. On focus sur les rares épouvantails parce que justement le grand public aime ça (et donc ça crée de l'audience), mais non, l'immense majorité des scientifiques est unanime sur l'existence du réchauffement climatique.

Au-delà du débat scientifique, ce que j'attends en tant que péquin moyen, ce sont des preuves irréfutables et des évidences scientifiques vulgarisées. 
Et là, tu conviendras que ça manque un peu...


Jeff a écrit:Il est impossible d'être absolument catégorique sur le sujet, et c'est bien la dessus que jouent les climato-sceptiques.


Et ils ont raison d'en profiter, puisque personne n'a jusqu'à présent apporté de preuve formelle et définitive de l'origine anthropique du changement climatique. Ce qui me dérange dans cette histoire, c'est aussi que toute voix discordante soit immédiatement disqualifiée par des qualificatifs outranciers ( "négationniste", "climat-sceptique"...) sans qu'à aucun moment, les "climats-certains" soient capables de nous montrer autre chose qu'un "faisceau d'indices" qui pourrait laisser penser que...


Jeff a écrit:Seulement on a tissé depuis des décennies un faisceau d'indices qui ne permet plus de douter de l'origine anthropique. 

Sauf que le climat de la planète est en perpétuel mouvement depuis des millions d'années (au moins) et qu'il va falloir accepter que l'histoire géologique et climatique ne s'est pas arrêtée à la fin de la dernière ère glaciaire. Un faisceau d'indices, en droit comme en sciences, ce n'est pas une preuve irréfragable. Et ça ne suffit pas à tirer une conclusion indiscutable. 


Jeff a écrit:On peut prendre un parallèle très simple :
Je n'ai pas accès au bouton de commande d'une clôture à vaches, je ne sais donc pas si le bouton est sur on ou off.
Si je touche le fil, je prend une bourre. Ça pourrait être comme par hasard la foudre tombant dans le champ voisin au même moment qui provoque l'électrocution, ou le frottement de mes semelles sur la paille sèche qui me charge en électricité statique, je ne suis donc pas absolument certain que l'interrupteur est sur ON.

Non, ce n'est pas un parallèle scientifique, c'est une probabilité mathématique : la clôture est branchée ou pas. C'est l'un ou l'autre.  


Jeff a écrit:Pour autant j'irai pas pisser dessus pour en avoir la certitude Le pic de pétrole et ses conséquences - Page 14 Icon_biggrin

Et tu as tort : l'expérimentation est le fondement même des sciences. Et finalement, le seul moyen d'être certain. clind'oeil 


Jeff a écrit:Et la ou le péquin a tord, c'est qu'il est pratiquement démontré aujourd'hui que si en effet le quotidien ne va pas changer drastiquement, c'est les "pics" ou "anomalies" qui vont surtout s'amplifier.

"Pratiquement démontré", ça veut dire quoi ? Qu'on va y arriver et que ce n'est une question de temps ? Ou qu'il nous manque des éléments majeurs pour réaliser une démonstration indiscutable ? 

Constater des effets, ce n'est pas démontrer une relation de causalité. Et, comme tu le dis, dans un système chaotique, les prévisions sont très difficiles.  

 
Refuser l'origine anthropique du changement climatique, c'est automatiquement être dans le camp du mal.  



Par contre il est assez intéressant de constater que la certitude sur l'origine anthropique du changement climatique coïncide pile-poil avec les alertes sur l'approvisionnement en pétrole. Et que la seule solution au changement climatique serait précisément de ne plus en consommer. 

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
"Pessimiste dans l'analyse. Optimiste dans l'action" P. Servigne
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 1323
Localisation : Corrèze.
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le pic de pétrole et ses conséquences - Page 14 Empty Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par Jeff01 le Mar 11 Juin 2019 - 11:44

Par contre il est assez intéressant de constater que la certitude sur l'origine anthropique du changement climatique coïncide pile-poil avec les alertes sur l'approvisionnement en pétrole

Non justement, on a encore 40-50 ans de réserves P1 sous les pieds. Et je parle même pas des P2 et P3

ce que j'attends en tant que péquin moyen, ce sont des preuves irréfutables et des évidences scientifiques vulgarisées

Tu n'auras jamais de preuves irréfutables pour les raisons évoqués avant. Par contre des évidences scientifiques vulgarisés, tu en as une palanquée, il suffit de prendre la peine de lire les rapports du GIEC par exemple.

Sauf que le climat de la planète est en perpétuel mouvement depuis des millions d'années (au moins) et qu'il va falloir accepter que l'histoire géologique et climatique ne s'est pas arrêtée à la fin de la dernière ère glaciaire

Evidemment que le climat a déjà changé, sauf que de l'avis unanime de tout géologue qui se respecte, ce que montre l'histoire du climat c'est que la vitesse de variation n'a jamais été aussi rapide.
On a pris 2°C en 1 siècle, alors que la 2ème variation la plus rapide auparavant a été de 1°C en ... plus de 1000 ans
https://fr.wikipedia.org/wiki/Climat#Variations_%C3%A0_long_terme

C'est la vitesse à laquelle le climat change qui est problématique, pas tant le changement en lui même. Il sera trop brutal pour laisser le temps aux écosystèmes de s'adapter.
A chaque fois qu'il y a eu une variation brutale du climat (à cause d'une météorite, de volcans, des coulées de lave des trapps du Deccan, de gros pollueurs en 4x4 ( Very Happy ), ... il y a eu extinction massive.
Bien évidemment que la vie ne disparaîtra pas, il y a pas mal de bestioles, des bactéries aux tardigrades, qui résistent même à une explosion nucléaire. Mais la biodiversité est en train de sacrément chuter, et ça ne va pas s'arrêter la.

"Pratiquement démontré", ça veut dire quoi ?

Comme tout le reste, c'est pas possible d'être affirmatif, sauf que quand tu calcules l'indice de corrélation, vu que tu aimes les stats, bah il est sacrément proche de 1 Smile

 Un faisceau d'indices, en droit comme en sciences, ce n'est pas une preuve irréfragable. Et ça ne suffit pas à tirer une conclusion indiscutable. 

Oui, sauf que le jour ou l'humanité aura la preuve, bah il sera trop tard Smile
C'est comme le trou de la couche d'ozone, le fait qu'on pense que les CFC soient responsables n'a jamais été prouvé. Il n'empêche que depuis qu'on les a interdit, la couche d'ozone se reforme. 

Et tu as tort : l'expérimentation est le fondement même des sciences. Et finalement, le seul moyen d'être certain. Le pic de pétrole et ses conséquences - Page 14 310536

Le seul soucis dans le sujet qui nous anime, c'est que la seule expérimentation possible est de stopper 95% des émissions de GES et attendre quelques siècles pour mesurer l'effet (à cause des effets retards et des boucles de rétroactions)...

Sinon il est prouvé et factuel que le CO2 est un GES https://fr.wikipedia.org/wiki/Gaz_%C3%A0_effet_de_serre#Principaux_gaz_%C3%A0_effet_de_serre, que l'homme en relâche 32 milliards de tonnes par an (https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_pays_par_%C3%A9missions_de_dioxyde_de_carbone) et que donc le taux de CO2 a augmenté depuis le début de l'ère industrielle http://cycleducarbone.ipsl.jussieu.fr/index.php/visiteurs/des-faits-marquants/24-augmentation-plus-rapide-du-co2-dans-l-atmosphere.html ou encore https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/11/09/la-concentration-de-co2-dans-l-atmosphere-a-augmente-de-40-depuis-l-an-1000_5212540_4355770.html le graphique du Monde est très parlant !
Tu doutes encore après ça ?
Jeff01
Jeff01
Membre

Masculin Nombre de messages : 517
Age : 43
Date d'inscription : 23/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le pic de pétrole et ses conséquences - Page 14 Empty Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par Résilient le Mar 11 Juin 2019 - 12:33

Jeff a écrit:Evidemment que le climat a déjà changé, sauf que de l'avis unanime de tout géologue qui se respecte, ce que montre l'histoire du climat c'est que la vitesse de variation n'a jamais été aussi rapide.

Je suis content de te le voir écrire : Le climat change sans intervention humaine

Tu conviendras que ça réduit grandement le champ des certitudes sur le fait que l'homme serait à l'origine du changement.  

On passe de l'affirmation "C'est l'activité humaine qui modifie le climat" à "l'activité humaine accélère un changement climatique naturel". Ce n'est déjà plus la même chose. 


Jeff a écrit:Le seul soucis dans le sujet qui nous anime, c'est que la seule expérimentation possible est de stopper 95% des émissions de GES et attendre quelques siècles pour mesurer l'effet (à cause des effets retards et des boucles de rétroactions)...

Je ne dis pas autre chose depuis mon premier post : On nous demande d'avoir une confiance aveugle dans le dogme de l'origine anthropique du changement climatique parce que nous devrons mettre en oeuvre ses principes sans jamais en connaître l'issue

Ça s'appelle "avoir la Foi" et c'est un concept qui s'apparente plus à une religion qu'à une certitude scientifique.  


Jeff a écrit:Tu doutes encore après ça ?

Je doute de quoi ? Du changement climatique, ou de son origine anthropique ?

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
"Pessimiste dans l'analyse. Optimiste dans l'action" P. Servigne
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 1323
Localisation : Corrèze.
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le pic de pétrole et ses conséquences - Page 14 Empty Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par Jeff01 le Mar 11 Juin 2019 - 14:40

Tu conviendras que ça réduit grandement le champ des certitudes sur le fait que l'homme serait à l'origine du changement.  

On passe de l'affirmation "C'est l'activité humaine qui modifie le climat" à "l'activité humaine accélère un changement climatique naturel". Ce n'est déjà plus la même chose. 

En fait non, avant la première révolution industrielle, on était plutôt dans un début de nouvel âge glaciaire, la terre était en tendance de refroidissement depuis quelques siècles, après le maximum du moyen âge ou optimum climatique médiéval.
D'ailleurs je vais apporter de l'eau à ton moulin, ( même si ton bief est sec mrsgreen ): en effet il faisait plus chaud que maintenant au moyen âge, et le Groenland était tout vert, d'ou son nom. Sauf qu'encore une fois, la vitesse de changement actuelle est sans commune mesure et ne permettra pas aux écosystèmes, ni à l'humanité, de s'adapter. 
(et puis aussi que l'optimum médiaval ne concernait que l'europe de l'ouest et non toute la planète, donc les hypothèses viennent plus d'un renforcement du gulf stream, mais bref)

On connait vraiment précisément le climat et ses évolutions depuis 800 000 ans (400 000 avec l'étude de la glace et 400 000 de plus par les formations géologiques sédimentaires) et jamais le climat n'a changé aussi vite que ces 200 dernières années, sauf juste après impact de météorite, éruption de supervolcan et donc extinction massive à la clé).
https://www.notre-planete.info/terre/climatologie_meteo/changement-climatique-donnees.php (regarde bien le graphique !)

Je ne dis pas autre chose depuis mon premier post : On nous demande d'avoir une confiance aveugle dans le dogme de l'origine anthropique du changement climatique parce que nous devrons mettre en oeuvre ses principes sans jamais en connaître l'issue

Parce que ne rien faire c'est continuer de nous propulser sur cette magnifique rampe de lancement quasi verticale et c'est arriver à +4 voir +5°C à échéance de génération humaine, et on est même pas capable de simuler ce que ça donnera tellement ça sera le bordel au niveau climat. Rien qu'au niveau de l'élévation du niveau de mers, 2°C c'est peut-être 6 mètres de plus https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/oceanographie-niveau-oceans-vers-hausse-6-metres-8566/
Ça au moins c'est parlant, quand Dunkerque, Calais, Le Havre ou Bordeaux seront 1m sous l'eau, je crois que ça sera ressenti par le pékin moyen Smile
Je suis d'ailleurs personnellement persuadé que l'élévation du niveau de la mer est grandement sous estimé, car Néandertal avait la marée basse 140 mètres plus bas qu'aujourd'hui pour seulement 4 ou 5°C de moins.
https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89l%C3%A9vation_du_niveau_de_la_mer  
Il y a plusieurs voix qui changent de ton sur le sujet ces derniers temps d'ailleurs, même JMJ parle de plusieurs mètres à court terme.

Je doute de quoi ? Du changement climatique, ou de son origine anthropique ?

Je vois bien que tu ne doute pas du changement climatique mais seulement de son origine anthropique.
Tiens, voila une petite animation de plus assez bien faite 

https://www.lemonde.fr/mmpub/edt/zip/2018/08/21/094421081-99fda0a5539ab3ee86fa2963a45d7c2eacf1fa35/index.html

Et porte particulièrement attention au dernier slide : les effets naturels ont plutôt eu tendance à modérer l'impact humain ces dernières décennies ...
Jeff01
Jeff01
Membre

Masculin Nombre de messages : 517
Age : 43
Date d'inscription : 23/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le pic de pétrole et ses conséquences - Page 14 Empty Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par Catharing le Mar 11 Juin 2019 - 19:03

Salut,

Wasi a écrit:Je ne connais qu'une seule et unique maxime (citation en fait), chère à Cicéron et dont j'use et j'abuse en toute circonstance : « L. Cassius ille quem populus Romanus verissimum et sapientissimum iudicem putabat identidem in causis quaerere solebat 'cui bono' fuisset.  »

Conclusion : si les escrolos et autres lanceurs d'alertes défenseurs de la Naaaaaaaature et de l'environnement défendent vraiment la cause qu'ils prétendent défendre il faut d'urgence les virer car selon toute vraisemblance ils sont définitivement (très) mauvais - j'espère donc qu'ils œuvrent au moins pour le bénéfice de leur propre compte ... (ce dont en réalité je ne doute pas un seule et unique instant).
clind'oeil

https://www.contrepoints.org/2017/12/20/305811-lecologie-divine-surprise-politiques

L’écologie, voilà bien une opportunité inespérée pour les politiciens du début du XXIe siècle ! Diffuser la croyance que l’homme doit « sauver la planète » ou même « sauver le climat ».
Face à l’absurdité de telles formules, beaucoup d’écologistes ont ajusté le propos : « la planète et le climat se fichent bien de nous, pauvres humains, mais il faut nous sauver nous-mêmes. »

Comment ? En étant vertueux, tout simplement. La vertu consiste à suivre la pensée dominante, sans trop d’esprit critique, et à agir en conséquence.


https://www.contrepoints.org/2017/10/03/300154-3-dogmes-de-nouvelle-religion-ecologiste

Les capacités de production atteintes aujourd’hui par l’humanité conduisent à des interrogations sur la conciliation économie-écologie.

Mais chacun peut observer que ces interrogations ont été politiquement instrumentalisées pour imposer un ordre étatique nouveau fait de contraintes et de redistribution.
Les caricatures grossières vont bon train comme dans toute manipulation idéologique.
La vertu écologiste s’oppose au vice « climatosceptique ».

Les menaces du type « les climatosceptiques seront un jour jugés pour crime contre l’humanité » pleuvent sur les réseaux sociaux et les commentaires d’articles. Pourrons-nous encore, dans dix ans, disposer de notre liberté de pensée sur les questions écologiques ?

________________________________________________________
" Avec des si ...tu auras milles passés mais aucun avenir  "
« Puisque le peuple vote contre le Gouvernement, il faut dissoudre le peuple ». (Bertolt Brecht)
"N'oublies pas que chaque personne que tu croises mène une guerre dont tu ignores tout."
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4816
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le pic de pétrole et ses conséquences - Page 14 Empty Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par Résilient le Mar 11 Juin 2019 - 19:35

@ Cath

Toutafé. C'est pile le sens de mon propos : une nouvelle religion, avec ses dogmes, sa foi, ses grands prêtres, ses fidèles et ses hérétiques. 

C'est bien plus inquiétant que le changement climatique en lui-même...

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
"Pessimiste dans l'analyse. Optimiste dans l'action" P. Servigne
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 1323
Localisation : Corrèze.
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le pic de pétrole et ses conséquences - Page 14 Empty Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par Wasicun le Mer 12 Juin 2019 - 0:20

Je connais pas mal de "khmers-verts" et autres "éco-tartuffes" qui certes ne "roulent pas en Cayenne" et "ne mènent pas grande vie"  (du moins au sens où tu l'entends) mais qui bénéficient d'un niveau d'aisance matérielle à faire crever de jalousie (ou plutôt de désespoir devrais je dire) n'importe quel maraicher bio ou producteur de primeurs labellisé, éleveur d'agneaux ou encore de chèvres laitières (etc.) qui se casse le cul h24 pour trois fifrelins et qui pour le coup "ont les pieds dedans" 365j/an.
Donc les écolos de salon et tous les autres avec leur effet Colibri à la c... qui en réalité font plus de blé (et je ne parle pas de la céréale) avec leurs bouquins et leurs conf. ésotériques de m... qu'avec leur potager digne d'un jardin ouvrier ... franchement Sleep Sleep Sleep Sleep Sleep Sleep Sleep Sleep Sleep

PS : moi chez ce cher (trop cher : si vous connaissiez le prix de ses prestations - et autres "ménages" - vous en tomberiez sur le cul) M. Hulot ce qui me gêne c'est que ce triste sire ai osé se recycler dans l'escrologie alors qu'il doit 100% de son succès médiatique à sa décennie consacrée à l'exemplarité en matière d'environnement (genre je défonce la Naaaaature : en quad, en scooter des mers, en jet à bras, en (hydr-)avion, en hélico, en paramoteur, en 4x4, en 6x6, en ULM, en moto, en ATC, en motoneige, etc. etc. etc.). La nature espace de libertés pour tous - enfin les plus nantis bien sûr - et le tout sponsorisé par Rhone-Poulenc ... ben voyons !!! Faut arrêter les conneries ... Hulot est aujourd'hui comme une vieille pute sur le retour qui après une vie de tapin se découvre tout d'un coup une vertu et se fait le chantre de l'abstinence et de la chasteté ... WT(crazy)F ????
RE-PS : moi je n'ai pas oublié USHUAIA le magazine de l’extrême connerie en matière de comportements (les plus curieux chercheront par eux-mêmes la longue liste de dommages collatéraux de cet abruti ... qui n'a d'ailleurs d'égale que celles de son autre pote Nicolas V.)

EDIT / un exemple pour la route : http://www.lefigaro.fr/cinema/2018/07/02/03002-20180702ARTFIG00197-nicolas-vanier-accuse-d-avoir-cause-la-perte-de-500-oeufs-de-flamants-roses.php

________________________________________________________
« I'm out, old man ! I'm just a peckerwood who lives in the hills with too many guns ».
Wasicun
Wasicun
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2159
Age : 46
Localisation : Ost Front (definitiv)
Emploi : Nihiliste (für immer)
Loisirs : Boit Sans Soif (und ewig)
Date d'inscription : 23/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le pic de pétrole et ses conséquences - Page 14 Empty Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par troisgriffes le Mer 12 Juin 2019 - 20:47

Wasi a écrit:"Laquelle : la tienne, la mienne, la leur ??? (il y a autant de "mondes" et de réalités qu'il y a d'individus ...)."

Là c'est de la sociologie,de la psychologie voir de la philosophie mais en aucun cas les sciences utilisées pour étudier le sujet.
Mon petit exemple n'était pas pour discuter des choix de zones de construction mais le blocage quand les avancées scientifiques
nuisent aux intérêts économiques/politiques/sociales.
---------
Pour illustrer et en décrivant,autant que possible la mentalité de l'époque.

Ado(80's),on entendait parler du changement des conditions climatiques/vie sur terre de trois façons différentes:

-les catastrophes naturelles,entre autre les volcans(Haroun Tazieff).Pas de problème.

-l'évolution progressive de notre notre planète.Pas de problème voir des réflexions sur le devenir dans 10 000ans et plus.
 Avec en gros plus que des insectes pouvant vivre sur terre dans un bon milliard d'années,sauf problème en cours de route,
 puis la terre boulottée par le soleil dans environ 4 milliards d'années>>fin de l'histoire.
 Cela laisse un peu le temps de voir venir.

-Les modifications apportées par l'homme mais et c'est important:Dans le passé.
 Les déforestations en Europe,l'utilisation massive de charbon fin 19eme,etc...
 Bon ce n'était pas forcement bien mais c'est du passé et cela à permit de développer nos civilisations.

La montée du CO2 due au charbon était vue comme ayant permit une sortie plus rapide du petit age glacière voir l'avoir provoqué(la sortie).
Donc pas forcement mauvais,certain se demandant si ce CO2 se dissipant le froid n'allait revenir à la charge.

Tout cela se discutant avec distance et sérénité sauf écolos pur jus.

Au passage,le sujet de tentions était les pluies acides qui détruisaient nos forets et la mise en cause des industriels.
L'étude du climat n'a commencé à causer des tensions que lorsque la responsabilité des activités humaines a été mise en avant.

Euh,je le redis c'est juste un exemple pour donner le contexte ,hein...



@Résilient:
Sur pas mal de sujets scientifiques,le débat publique dure,limite à sortir les fusils alors que celui-ci était déjà clos au niveau scientifique...

"il ne devrait pas y a voir de place pour le doute : il y a changement climatique ou pas. Il est d'origine humaine ou pas. Point. "

Beaucoup de  gens aiment que les réponses soient simple,limite binaire,pas de bol,l'étude du climat n'en fait pas partie .
La communauté scientifique  dit qu'il y a changement climatique et globalement un réchauffement.
L"homme en étant le principal responsable.
"le doute"
Et c'est la que cela coince parce que le scientifique doute par définition et donc veut peaufiner ses résultats...

"Au-delà du débat scientifique, ce que j'attends en tant que péquin moyen, ce sont des preuves irréfutables et des évidences scientifiques vulgarisées. "

Question probabilité :
2007:90%
https://www.lemonde.fr/planete/article/2007/02/02/les-scientifiques-enterinent-la-responsabilite-de-l-homme-dans-le-rechauffement-climatique_862725_3244.html
2013:95%
http://www.lefigaro.fr/sciences/2013/09/27/01008-20130927ARTFIG00527-rechauffement-le-role-de-l-homme-confirme-pour-les-scientifiques.php
2018:99-100%
https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/climatologie-giec-nous-apprend-dernier-rapport-rechauffement-climatique-49406/

Donc tu as encore un peu moins de 1% de chance que des milliers de scentifiques soient des incompétents notoires...
Il reste l'option d'un vaste complot international...bon ben là...

Les publications scientifiques sont déjà extrêmement simplifiées et les travaux sont aussi-non consultable en ligne.

Les scientifiques analysent,étudient et en tire des conclusions qui au passage peuvent etre révisées si de nouvelles données apparaissent.
Après c'est les gens qui transforment cela en dogme/religion donc on passe du rationnel à l'irrationnel...

D'un coté l'observation,l'analyse et le calcul,de l'autre le social/psychologie...

Personnellement je ne crois pas au réchauffement climatique car "croire" c'est du domaine religieux.
J'en suis convaincu par les travaux scientifiques.
Que d'autres refusent(ou ne sont pas capable de comprendre éventuellement),cela ne me dérange pas sur le principe.
C'est plutôt les méthodes utilisées.

Après une petite question à méditer dans son coin pour les "climato-sceptique":
Quelle(s) est/sont la/les raison(s) qui vous bloque(ent) fondamentalement sur ce sujet?

Une autre petite question à méditer dans son coin pour les "réchauffistes" cette fois:
En quoi cela vous dérange que la totalité des gens ne soient pas de votre avis?

Ici,le thème c'est la préparation et dans la population certain n'en accepte même pas le concept.
Pas de problème,par contre quand le ventilo se mettra en marche pas question qu'ils viennent en disant:
"Et moi?Et moi!"

.
troisgriffes
troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2897
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le pic de pétrole et ses conséquences - Page 14 Empty Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par Résilient le Mer 12 Juin 2019 - 22:01

Alors, je reprends tes probabilités dans l'ordre des articles :

Le Monde a écrit:Le Résumé pour les décideurs expose que "l'essentiel de l'augmentation observée des températures moyennes depuis le milieu du XXe siècle est très probablement dû à l'augmentation des concentrations de gaz à effet de serre engendrées par l'homme". Dans le langage du GIEC, "très probablement" signifie "avec une probabilité supérieure à 90 %". 



Le figaro a écrit:Le cinquième rapport du Giec (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat), présenté vendredi matin à Stockholm, en Suède, confirme ainsi sans ambiguïté les constats dressés dès le premier rapport publié en 1990: la Terre se réchauffe et les activités humaines en sont la cause principale


Futura sciences a écrit:Aujourd'hui, le Giec est sans équivoque. L'Homme est en partie responsable du changement climatique que l'on observe aujourd'hui.

Je n'ai pas trouvé dans les articles que tu cites les 95% et les 99% de certitudes. J'ai peut-être raté quelque chose. 
Mais la question n'est pas là. 

Les articles que tu cites en source devraient refléter, si je te comprends bien, une certitude scientifique croissante quant à la responsabilité humaine dans le changement climatique. 

Or, les mots ont un sens : 

2007 : "l'essentiel de l'augmentation observée des températures moyennes depuis le milieu du XXe siècle est très probablement dû à l'augmentation des concentrations de gaz à effet de serre engendrées par l'homme"


2013 : "la Terre se réchauffe et les activités humaines en sont la cause principale


2019 : "L'Homme est en partie responsable du changement climatique que l'on observe aujourd'hui

Ce que je comprends de cette succession d'affirmations, c'est que si, effectivement, on est de plus en plus certain de la responsabilité de l'activité humaine sur le changement climatique, on atténue de plus en plus la proportion de cette responsabilité dans le changement climatique : on passe "d'essentielle", à "principale", puis à "en partie responsable". 

C'est du même registre sémantique que quand je disais à Jeff "On passe de l'affirmation "C'est l'activité humaine qui modifie le climat" à "l'activité humaine accélère un changement climatique naturel". Ce n'est déjà plus la même chose". 


Il y a autre chose qui fait changer le climat que l'activité humaine qui n'est, au pire, qu'un accélérateur du processus. Mais pas la cause de son déclenchement.   

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
"Pessimiste dans l'analyse. Optimiste dans l'action" P. Servigne
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 1323
Localisation : Corrèze.
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le pic de pétrole et ses conséquences - Page 14 Empty Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par Jeff01 le Jeu 13 Juin 2019 - 11:24

Résilient a écrit:C'est du même registre sémantique que quand je disais à Jeff "On passe de l'affirmation "C'est l'activité humaine qui modifie le climat" à "l'activité humaine accélère un changement climatique naturel". Ce n'est déjà plus la même chose". 

Mais ça reste faux. On sait (y a pas matière à discussion sur ce point) qu'avant l'ère industrielle on était en refroidissement. J'ai mis des sources plus haut et 3G en a parlé aussi. Donc non, on accélère rien du tout, on a non seulement inversé une tendance puis on l'a amplifié.
Le seul point d'incertitude est "qu'est ce qui a inversé la tendance et accéléré le réchauffement ?". Effectivement impossible d'être catégorique et de dire que c'est 100% l'homme.
Sauf que :
- la tendance s'est inversée pile poil à la décennie près au début de la première révolution industrielle, ou le taux de CO2 était de 280 ppm et stable autour de cette valeur depuis des milliers (millions) d'années. https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/climatologie-taux-co2-atmosphere-atteint-record-jamais-vu-depuis-3-millions-annees-19695/
- la tendance au réchauffement s'est accéléré pile poil en même temps que notre utilisation du charbon, puis du pétrole.
- le taux de CO2 dans l'atmosphère qui grimpe (de 280 en 1800 à 415 ppm aujourd'hui) colle parfaitement avec les émissions par l'activité humaine (donc pas de doute sur l'origine, il n'y a pas une gigantesque source de CO2 naturelle qui s'est réveillé au même moment)
- les simulations sur l'évolution du climat avec un taux de CO2 qui grimpe doucement jusque 415 ppm (actuel) collent parfaitement à la décimale près sur les constatations depuis 3 décennies.

Donc ok, on pourra jamais dire avec certitude "c'est ça, point barre" sauf que si c'est pas ça, bah on a aucune idée de ce que ça pourrait être d'autre.
Donc selon le bon vieux principe du rasoir d'Ockham, les hypothèses suffisantes les plus simples doivent être préférées.
Jeff01
Jeff01
Membre

Masculin Nombre de messages : 517
Age : 43
Date d'inscription : 23/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le pic de pétrole et ses conséquences - Page 14 Empty Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par Résilient le Jeu 13 Juin 2019 - 12:00

Jeff a écrit:la tendance s'est inversée pile poil à la décennie près au début de la première révolution industrielle, ou le taux de CO2 était de 280 ppm et stable autour de cette valeur depuis des milliers (millions) d'années. 



C'est là dessus que je tique : si je comprends ce que tu écris, on aurait inversé une tendance climatique en quelques années, en la faisant passer du refroidissement au réchauffement, juste à cause de nos émissions de CO2 ? 



Jeff a écrit:- la tendance au réchauffement s'est accéléré pile poil en même temps que notre utilisation du charbon, puis du pétrole.

Même question : en quelques années également ? 


Le tout, alors qu'on nous parle de problématiques d'inertie climatique et de rétroactions qui rendent très difficiles les prévisions parce que, précisément, nos actions sur le climat mettent beaucoup de temps à être perceptibles et qu'il faudrait plusieurs décennies, voire plusieurs siècles simplement pour ralentir le phénomène ?  


Il y a clairement un problème d'échelle de temps, là. 

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
"Pessimiste dans l'analyse. Optimiste dans l'action" P. Servigne
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 1323
Localisation : Corrèze.
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le pic de pétrole et ses conséquences - Page 14 Empty Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par Jeff01 le Jeu 13 Juin 2019 - 12:55

Non, tu confonds 2 choses.
Le climat répond assez rapidement à la variation de CO2, et lors de nos premières combustions majeures à la première révolution industrielle, le climat a effectivement répondu en quelques décennies

Regarde figures 5 et 6 ici : http://planet-terre.ens-lyon.fr/article/co2-atm-temp.xml

Et si on trouve un bouton magique qui refait descendre le taux de CO2 à 280-300 ppm, il est à peu près certain que le dérèglement climatique serait instantanément corrigé.
On a même bénéficié d'un effet retard et modérateur pour nos utilisations d'aérosols comme le montre l'article du Monde.

Après, on parle d'inertie climatique parce que justement l'effet est quand même difficilement perceptible par le commun des mortels. Dans notre quotidien c'est à peine visible. Il faut un graph des moyennes de température sur des décennies pour voir la tendance.

Aujourd'hui on sait que le dérèglement va durer un bail parce que le taux de CO2 va mettre des siècles à redescendre :
- les mécanismes de régulation du CO2 mettent longtemps à se mettre en place, notamment la formation de craie par les coccolithes qui ont formés les falaises d'Etretat, de Boulogne et de Douvres au crétacé
- la hausse des températures va favoriser l'apparition de boucles de rétroactions sur le stockage de méthane (GES 40x plus puissant que CO2) dans le permafrost et dans les hydrures de méthane dans les grands fonds océaniques.

Donc non, il n'y a aucune incohérence d'échelle de temps
Jeff01
Jeff01
Membre

Masculin Nombre de messages : 517
Age : 43
Date d'inscription : 23/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le pic de pétrole et ses conséquences - Page 14 Empty Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par Résilient le Jeu 13 Juin 2019 - 14:28

Bon écoute : J'arrête de discuter et tu as certainement raison. La planète se réchauffe à cause de nous et on va tous en mourir. Ou pas.  

Pour ce qui me concerne, ce n'est pas un sujet qui me préoccupe suffisamment pour que je perde mon temps plus que de raison à éplucher de la documentation scientifique qu'on nous vend comme irréfutable d'un côté et comme farfelue de l'autre. 

J'en reste donc là sur le sujet, mais sincèrement et malgré le fait que je pense être quelqu'un d'assez ouvert d'esprit, je ne suis pas plus convaincu qu'au début.

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
"Pessimiste dans l'analyse. Optimiste dans l'action" P. Servigne
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 1323
Localisation : Corrèze.
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le pic de pétrole et ses conséquences - Page 14 Empty Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par Jeff01 le Jeu 13 Juin 2019 - 14:45

ce n'est pas un sujet qui me préoccupe suffisamment pour que je perde mon temps plus que de raison à éplucher de la documentation scientifique

C'est justement ma question, pourquoi justement tu perd du temps à vouloir absolument réfuter une hypothèse qui est largement admisse par l'immense majorité du monde scientifique ? Pourquoi tu veux absolument que le réchauffement ne soit pas anthropique ? Ou pourquoi ça te choque tant que ça que ça soit anthropique ?
Jeff01
Jeff01
Membre

Masculin Nombre de messages : 517
Age : 43
Date d'inscription : 23/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le pic de pétrole et ses conséquences - Page 14 Empty Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par Résilient le Jeu 13 Juin 2019 - 15:07

Jeff01 a écrit:
ce n'est pas un sujet qui me préoccupe suffisamment pour que je perde mon temps plus que de raison à éplucher de la documentation scientifique

C'est justement ma question, pourquoi justement tu perd du temps à vouloir absolument réfuter une hypothèse qui est largement admisse par l'immense majorité du monde scientifique ? Pourquoi tu veux absolument que le réchauffement ne soit pas anthropique ? Ou pourquoi ça te choque tant que ça que ça soit anthropique ?

Je ne tente pas de réfuter quoi que ce soit. Je ne crois pas à l'origine purement anthropique du changement climatique, c'est tout. 

Comme un paquet de scientifiques, d'ailleurs, dont les explications me paraissent plus en accord avec ce fameux "rasoir d'Ockham". A tout le moins, c'est ce que je retiens de différentes lectures sur le sujet.

Donc, à moins que tu sois psy, je ne vois pas l'intérêt de me justifier plus avant sur mes convictions sur le sujet. Je soulève simplement des questions sur les points qui me chiffonnent sur un sujet qui semble totalement consensuel mais qui, quand on creuse un peu, ne l'est en fait pas.

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
"Pessimiste dans l'analyse. Optimiste dans l'action" P. Servigne
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 1323
Localisation : Corrèze.
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le pic de pétrole et ses conséquences - Page 14 Empty Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par Wasicun le Jeu 13 Juin 2019 - 17:18

+1 scratch wall

________________________________________________________
« I'm out, old man ! I'm just a peckerwood who lives in the hills with too many guns ».
Wasicun
Wasicun
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2159
Age : 46
Localisation : Ost Front (definitiv)
Emploi : Nihiliste (für immer)
Loisirs : Boit Sans Soif (und ewig)
Date d'inscription : 23/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le pic de pétrole et ses conséquences - Page 14 Empty Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par troisgriffes le Jeu 13 Juin 2019 - 18:31

Une petite remarque comme cela ,au passage.
Un mode de pensée intéressant pour sa préparation:Avoir l'esprit cartésien.
Si on l'a pas,cela s'apprend.
clind'oeil
troisgriffes
troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2897
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le pic de pétrole et ses conséquences - Page 14 Empty Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par Résilient le Jeu 13 Juin 2019 - 18:45

troisgriffes a écrit:Une petite remarque comme cela ,au passage.
Un mode de pensée intéressant pour sa préparation:Avoir l'esprit cartésien.
Si on l'a pas,cela s'apprend.
clind'oeil

Tu peux préciser pour qui tu parles, en passant également ?

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
"Pessimiste dans l'analyse. Optimiste dans l'action" P. Servigne
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 1323
Localisation : Corrèze.
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le pic de pétrole et ses conséquences - Page 14 Empty Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par Wasicun le Jeu 13 Juin 2019 - 20:07

troisgriffes a écrit:Une petite remarque comme cela ,au passage.
Un mode de pensée intéressant pour sa préparation:Avoir l'esprit cartésien.
Si on l'a pas,cela s'apprend.
clind'oeil
En effet !!! Remarque on ne peut plus pertinente cheers
EDIT / PS : c'est bien pour cela que je suis toujours en vie.


Dernière édition par Wasicun le Jeu 13 Juin 2019 - 23:42, édité 1 fois

________________________________________________________
« I'm out, old man ! I'm just a peckerwood who lives in the hills with too many guns ».
Wasicun
Wasicun
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2159
Age : 46
Localisation : Ost Front (definitiv)
Emploi : Nihiliste (für immer)
Loisirs : Boit Sans Soif (und ewig)
Date d'inscription : 23/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le pic de pétrole et ses conséquences - Page 14 Empty Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par Catharing le Jeu 13 Juin 2019 - 20:37

Salut,
Juste pour info,combien d'entre vous se sont farcis le  rapport spécial du GIEC d’octobre 2018  en anglais (la seule version disponible jusqu'à fin Mai 2019)? Basketball
Car quitte à être cartésien,il serait logique de savoir de quoi on parle,non? clind'oeil

C'est la question posé par  Brice Montagne, citoyen français engagé pour l’action climatique en Europe.
Le 5 février, il interpellait publiquement la chambre des députés du Luxembourg, son pays de résidence :
« Le rapport du GIEC, qui a été publié en automne 2018, détaille tout ce que nous devons faire et tout ce à quoi nous avons affaire. J’ai une question pour vous : qui a lu ce rapport ? »
Aucune main ne se leva dans l’hémicycle. Possible confusion entre acronymes français GIEC et anglais IPCC, l’excuse sera invoquée par la suite. Au-delà de l’anecdote, la large majorité d’hommes et de femmes politiques semble ne pas avoir lu le court « résumé pour décideurs » d’une trentaine de pages en anglais.

Comment prendre les bonnes décisions politiques sans s’être au préalable approprié le constat scientifique ?

Cette évaluation de l’état des connaissances par la communauté scientifique a justement pour visée d’éclairer les choix politiques, de manière neutre et non prescriptive : pourquoi dès lors un rapport pourtant approuvé par tous les pays n’est-il pas systématiquement discuté en session plénière dans les parlements ?

Mais rassurez-vous,une version en français est désormais disponible ici .... study Bonne lecture (sans moi je n'ai plus d'aspirine)

________________________________________________________
" Avec des si ...tu auras milles passés mais aucun avenir  "
« Puisque le peuple vote contre le Gouvernement, il faut dissoudre le peuple ». (Bertolt Brecht)
"N'oublies pas que chaque personne que tu croises mène une guerre dont tu ignores tout."
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4816
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le pic de pétrole et ses conséquences - Page 14 Empty Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par Rammstein le Jeu 13 Juin 2019 - 21:56

On est sûr et certain que ce rapport 2018 n'est pas pipeauté ? Parce que celui de 2013... dévil

Franchement, la plupart des lecteurs de ce forum ont survécu au péril jaune, à la guerre froide, au trou dans la couche d'ozone, à la vache folle, au bug de l'an 2000, aux épidémies de SRAS, grippe aviaire et ébola, à la fin du calendrier maya... Alors le réchauffement climatique...

Même si dans 30 ans une météorite devait s'écraser sur terre et annihiler toute vie humaine, personne ne changerait ses petites habitudes. Pourquoi ? Parce que la menace, telle qu'elle nous est présentée, est trop globale pour être enrayée au niveau individuel. Cela n'empêche pas bien sûr de stocker des boîtes de raviolis, cultiver des quintaux de patates, construire des bunkers et s'entraîner aux premiers soins, tout en continuant à rouler en diesel. Mais les histoires de colibris, plus grand monde y croit, surtout quand en face des milliards d'individus rêvent de se hisser à notre niveau de vie ! mrsgreen

Enfin pour enfoncer le clou, je pense qu'à défaut de parvenir à réduire l'activité humaine, "on" nous oriente plutôt vers une réduction radicale du nombre d'humains, de gré ou de force. Même si cela n'a aucune incidence sur le taux de CO2 (wer weiß?), cela résoudra une floppée d'autres problèmes.

Mes 2 balles...

Rammstein


________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб
Rammstein
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 5176
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le pic de pétrole et ses conséquences - Page 14 Empty Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par Wasicun le Jeu 13 Juin 2019 - 23:48

Na bitte ... alles ausser Eur0s : meine 3,91 DM (oder 27,52 Schilling !) dévil

________________________________________________________
« I'm out, old man ! I'm just a peckerwood who lives in the hills with too many guns ».
Wasicun
Wasicun
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2159
Age : 46
Localisation : Ost Front (definitiv)
Emploi : Nihiliste (für immer)
Loisirs : Boit Sans Soif (und ewig)
Date d'inscription : 23/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le pic de pétrole et ses conséquences - Page 14 Empty Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 14 sur 15 Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum