Le pic de pétrole et ses conséquences

Page 5 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par ipphy le Mar 5 Fév 2008 - 22:44

Ces réserves représentent quelle quantité de pétrole ?

Pour la France j'avais entendu parlé de 3 mois...pas grand chose je trouve...

ipphy
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 516
Localisation : Cyberespace
Date d'inscription : 02/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par Jeff le Mer 6 Fév 2008 - 0:03

Quand on dit 3 mois, on considère que le train train quotidien n'est pas bouleversé ou il y a rationnement?

Jeff
Membre

Masculin Nombre de messages : 112
Age : 27
Localisation : Belgique - Charleroi
Date d'inscription : 23/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par Jep le Mer 6 Fév 2008 - 0:36

Hélas! hélas! Sempervirens nous sommes à genoux, que dis-je à plat-ventre, devant les États-Unis. De plus l'ouest déteste les "frogs" de l'est que nous sommes.
help

________________________________________________________
Jep. En 1950, nous pensions pouvoir faire reverdir les déserts.
En 2050, nous aurons réussi à désertifier la Terre entière.

Jep
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 376
Localisation : Canada P.Q.
Emploi : retraité
Date d'inscription : 13/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.mokotakan.com/francais/bienvenue.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par Invité le Mer 6 Fév 2008 - 12:59

Salut Ipphy et JeFF
Je répond à ta question concernant les STOCKS:
Les dispositions diffèrent selon les États :

  • Les États ayant adhéré à l'Agence internationale de l'énergie (AIE) sont astreints à la constitution de stocks de pétrole brut et/ou de produits finis représentant 90 jours d'importation nette.


  • Les États membres de l'Union européenne sont astreints à la constitution de stocks de pétrole brut et/ou de produits finis représentant 90 jours de la consommation intérieure moyenne, calculée sur les valeurs de l'année calendaire précédente conformément à la directive 68/414/CEE du 14 décembre 1968, modifiée par la directive 98/93/CE du 31 décembre 1998. Les pays membres de l'UE ayant adhéré à l'AIE sont astreints à respecter ces deux dispositions.

Donc c'est bien trois mois....mais lire le lien pour comprendre les subtilités....du systéme. Suspect

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par jeanfrancoism le Mar 26 Fév 2008 - 17:48

7 RAISONS DEHAUSSE DU PETROLE : LIRE!!
22:38 20/02/08

1.La production de brut conventionnel a atteint un sommet en Mai 2005,
à 74 millions de barils/jour (seulement un peu plus de 72 millions ces
derniers mois !), tandis que la production totale d’hydrocarbures
liquides plafonne depuis 2006 à environ 86 Millions de barils/jour
2.L’OPEP refuse d’augmenter franchement sa production alors que les
prix sont au ciel, en avançant des arguments plus ou moins
compréhensibles. Inquiétant. D’autant plus que la consommation dans ces
pays est en forte hausse, limitant d’autant plus leurs exportations.

3.De nombreux acteurs ont revu en forte baisse leurs prévisions de
production mondiale maximale. Total parle ainsi de 100 millions de
barils/jour, une très forte révision en baisse par rapport aux 120 ou
130 millions plus communément avancés.

4.Le marché ne fonctionne plus, puisque la hausse des prix n’entraîne
ni hausse de production, ni baisse de la demande. En réalité, un marché
où la production est limitée et la demande forte s’ajuste par les prix.
Le Peak Oil n’entraînera jamais de pénurie.
Vous pourrez toujours acheter de l’essence. Mais plus cher.
Suffisamment pour que votre voisin décide d’échanger son ridicule 4x4
contre un scooter électrique.

5. Les économistes, qui savent toujours tirer des traits pour prolonger
les tendances, sont optimistes et ne voient pas de Peak Oil à l’horizon.

6. Les géologues sont plus inquiets. Surtout ceux qui peuvent parler
librement. Curieusement les membres de l’ASPO sont presque tous des
retraités.

7. Le discours de l’Aramco est sans équivoque : il n’y a pas de problème, elle fera face à
la hausse de la demande mondiale. Celui de son ancien patron de
l’exploration-production, à la retraite depuis trois ans, est nettement
plus prudent. Voire alarmant.
Selon Sadad Al-Husseini, la production de l’Arabie Saoudite ne
dépassera pas les 12 Millions de barils/jours, contre 9 millions en
moyenne en 2007. Or ce pays a toujours été le grand régulateur du
marché. S’il ne peut plus augmenter sa production, il faudra faire
d’immenses découvertes dans d’autres régions du monde. Au Pôle Nord
peutêtre ? Sale. Et cher.

jeanfrancoism
Membre

Masculin Nombre de messages : 74
Age : 35
Localisation : marseille
Date d'inscription : 12/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.reopen911.info/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par Canis Lupus le Mer 27 Fév 2008 - 22:44

Où es-tu Geispe ?? J'ai une bonne nouvelle pour toi ! Les bisounours post-PO existent vraiment...pas. dévil

Cameroun: poursuite des violences malgré la fin de la grève
25/02/2008 - AFP

Une grève contre la hausse du prix du carburant au Cameroun a dégénéré
en de graves violences qui ont fait 17 morts
et mêlent malaise social
et contexte politique tendu, sur fond de spéculations et de luttes
intestines autour de l'avenir du président Paul Biya.

________________________________________________________


¤  "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point." - La Fontaine  ¤  Très cher BOB ...  ¤  "An ounce of action is worth a ton of theory."¤

Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3693
Age : 31
Date d'inscription : 16/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par Armageddon974 le Dim 9 Mar 2008 - 0:33

Le pic oil a été atteind en mai 2005 !

Lien

Armageddon974
Membre

Masculin Nombre de messages : 416
Date d'inscription : 19/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par jeanfrancoism le Lun 10 Mar 2008 - 19:47

lol ce soir lundi a 19h49 le baril est a 107,95 ca monte ca monte ! les choses sont en train de s'accélérer
j'ai pas totalement fini mon bob ^^
combien de temps encore pour se préparer

jeanfrancoism
Membre

Masculin Nombre de messages : 74
Age : 35
Localisation : marseille
Date d'inscription : 12/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.reopen911.info/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par Invité le Lun 10 Mar 2008 - 20:18

Encore pas mal....don't worry.

Un peu de Provoc. fouet
-Probléme Arithmétique-

Combien coute 1 litre de super 98 en France.
Si l'on soustrait la TIPP et la TVA. ?

Combien coute actuellement le carburant à la pompe au U.S.A.? (cela varie en fonction des états et des villes).

Malgré les bientot 108 Dolls le Baril.....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par jeanfrancoism le Lun 10 Mar 2008 - 20:45

l'esssence Aux US, 1 litre d'essence = 0,60 euro
18:36 10/03/08

A la pompe, le gallon est passé de 2,53$ à 3,22$ en 1 an.

jeanfrancoism
Membre

Masculin Nombre de messages : 74
Age : 35
Localisation : marseille
Date d'inscription : 12/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.reopen911.info/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par ipphy le Lun 10 Mar 2008 - 21:13

jeanfrancoism a écrit:lol ce soir lundi a 19h49 le baril est a 107,95 ca monte ca monte ! les choses sont en train de s'accélérer
j'ai pas totalement fini mon bob ^^
combien de temps encore pour se préparer

M'en fout je fais du vélo Laughing

Sérieusement je m'inquiéterai quand le prix à la pompe augmentera brutalement et que les poids lourds feront la grève (approvisionnement des grandes surfaces) bounce

ipphy
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 516
Localisation : Cyberespace
Date d'inscription : 02/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par jeanfrancoism le Lun 10 Mar 2008 - 21:17

est il possible de faire une estimation de a partir de quand le systeme va commencer a se détraquer

je pense que l'été 2008 va etre calme
et que ca va commencer a se gatera partir de novembre en decembre 2008-
le prochain hiver sera surement celui du début de la faim
je suis peu etre trop pessimiste

jeanfrancoism
Membre

Masculin Nombre de messages : 74
Age : 35
Localisation : marseille
Date d'inscription : 12/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.reopen911.info/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par KrAvEuNn le Mar 11 Mar 2008 - 0:36

jeanfrancoism a écrit:est il possible de faire une estimation de a partir de quand le systeme va commencer a se détraquer
humm ! cela ne se détraque t-il pas déja ? Tout dépend de ce que tu entends par "se détraquer". C'est tellement progressif que l'on ne s'en rend même plus compte. Consommateurs, consommatrices, regardez votre pouvoir d'achat, c'est le pétrole qui fait ça (et c'est bien pire dans le tiers monde).

1O8,21 $ le baril ; ça monte grave en ce moment.

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par Hervé le Mar 11 Mar 2008 - 2:31

Est-ce le pétrole qui flambe ou le dollars qui s'effondre ???
à 1,5350 $ pour 1 €uros le baril de pétrole est à 70,4951 €uros, ce qui ferai 70 $ si celui-ci ne s'était pas effondré depuis que 1$ = 1€

Si le baril flambe et que le dollars s'effondre , notre problème concerne les contrat d'exportation signé en dollars d'où le problème des contrats airbus signés il y a quelques années.

Nos élus auront ils les cacaouette de convertir ces contrat en euros sur la base du cours en vigueur le jour de la signature ??
Après tout les airbus A380 se vendront toujours, la consomation de pétrole par passager tournant autour de 2 litre pour 100 km il consomme 2,5 moins que ma 205 diesel !!
En cas de flambée du kérozéne il sera toujours possible d'annuler un grand nombre de vols long courrier et de les remplacer par des navette partant lorsque l'avion sera plein ! après tout un A380 en version haute capacité est conçu pour emmener 800 passagers !

Hervé
Membre

Masculin Nombre de messages : 107
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 10/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par Armageddon974 le Mar 11 Mar 2008 - 6:23

Bonjour,

3 liens pour répondre en partie à ces questions. Vous remarquerez que la date de ces articles remonte déjà à quelques mois.

USA : Comment le pétrole a fait éclater la bulle
Pétrole : le monde ne nous appartient plus
Le marché pétrolier face à un mur

Je dirais que jusqu'à présent, je m'étais fixé une date maxi pour que les choses se dégradent fortement : 2015
Avec ce que je trouve sur le net, malgré la spéculation et l'effondrement du dollar, j'ai avancé "ma" date à 2010.
Bush est parti "supplier" l'arabie" pour augmenter la production. Ils ont rufusé ; soit pour ne pas faire baisser les prix (car il savent que c'est bientot la fin et ils veulent stocker un max de devises avant), soit il sont déjà au max de la production. J'opte pour la 2ème. Bush envoye Dick Cheney pour supplier à son tour ; on verra bien le résultat.

Le pétrole à 120 dollars en fin d'année 2008. C'est parti pour.
Revendez vos gros4x4 glotons et achetez des vieux scenic TDI avec pompe injection BOSH pour rouler à l'huile.
Les problèmes commencent vraiment maintenant.

@+,
Philippe

Armageddon974
Membre

Masculin Nombre de messages : 416
Date d'inscription : 19/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par Armageddon974 le Mar 11 Mar 2008 - 6:26

J'ai oublier un lien important : Ici

Principaux facteurs de hausse : La faiblesse du dollar... et la spéculation qui en découle.

@+

Armageddon974
Membre

Masculin Nombre de messages : 416
Date d'inscription : 19/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par Rammstein le Mar 11 Mar 2008 - 8:14

La parade existe pour nos contrats d'exportation en dollars. Cela s'appelle la délocalisation en zone dollar.

L'exemple d'Airbus : article Les Echos

Qui va encore se retrouver au chomage ?

Comme Ipphy, je suis passé au vélo pour me rendre au boulot, et ai investi dans une remorque pour chercher les enfants à la maternelle. Faut en profiter pour s'équiper, tant que le "made in China" est bon marché !

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4996
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par KrAvEuNn le Mar 11 Mar 2008 - 11:58

Salut,
Hervé a écrit:Est-ce le pétrole qui flambe ou le dollars qui s'effondre ???
Les deux mon capitaine.

Par contre, l'augmentation du coût de la vie est bien majoritairement corrélé à l'augmentation du baril (et à celui de la concurance à l'accès aux matières premières).

Le pétrole à 120 dollars en fin d'année 2008. C'est parti pour.
Perso, je pense que 120 est un minimum. Je pencherais, perso, plutôt pour 150 ; 120 nous y sommes presque clind'oeil )

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par commandos le Mar 11 Mar 2008 - 13:43

aujourd hui a 13h00 le baril de petrole etait coter a 109 dollars ont est tres pres des 120 dollars je trouve qu il ait temps de ce preparer au boum petrolier et de faire des reserves pour ceux qui le peuvent

commandos
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 477
Age : 98
Localisation : belgique
Emploi : Artisan
Loisirs : la pèche
Date d'inscription : 23/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par Invité le Mar 11 Mar 2008 - 21:17

Le probléme avec ce prix élevé:

1-Il devient rentable d'exploiter les Shistes Bitumineux (Alberta Canada)

2-Il devient rentable de convertir le charbon en Combustible Pétrole de Synthése.

3-Il devient rentable de prospecter dans des zones jusqu'alors vierge (Artique).

4-Il devient rentable de convertir des forets primaires en plantations dédiées aux Agrocarburants.

Bref à court terme cela devient rentable.
A moyen terme, c'est un surplus de particule fines dans l'atmosphére, de polluants.

Car ils vont avoir du mal à lacher leurs "bagnoles" les bougres....
Ceci dit je vient de charier 3 tonnes de sables en camion sans me fatiguer...
Moi aussi je vais avoir du mal.
A moins que j'aille comme autrefois chercher le sable dans le ruisseau....mais cela devient H.S
@+

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par jeanfrancoism le Mar 11 Mar 2008 - 21:53

A moins que j'aille comme autrefois chercher le sable dans le ruisseau....mais cela devient H.S

lafarge a le droit de massacrer le litoral de polluer et d'accélérer l'erosion

mais toi petit citoyen lol
il me semble je suis pas sur qu'il est interdit d'aller se procurer du sable dans la nature il me semble que c'est pas légal

jeanfrancoism
Membre

Masculin Nombre de messages : 74
Age : 35
Localisation : marseille
Date d'inscription : 12/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.reopen911.info/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par calogronan le Ven 14 Mar 2008 - 23:58

Pour le boulot,je roule encore un peu en charette motorisée carburée au pétrole raffiné jaunit ,ce qui permet méditation,réflexion et meme observation!or il me semble que l'état de l'asphalte des routes départementales se détériore, et qu' aucune entreprise du btp ne s'affèrent au chevet du malade comme c'était le cas il y a qques années ou décennies:conséquence réelle ou simple paranoia picorus petroleum?

calogronan
Membre

Masculin Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 29/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par Invité le Sam 15 Mar 2008 - 10:59

Citation calogronan:
il me semble que l'état de l'asphalte des routes départementales se détériore

C'est une des conséquences, et tu souléve là un aspect important du probléme à venir.

Les millions de kilométres que constituent le réseau routier en Europe, sont en effet recouvert d'asphalte issu, du bitume, qui lui méme provient du pétrole.

Budget 2007 entretien et création reseau routier en France:(ca donne une idée du cout)
Le conseil d’administration de l’AFITF a appouvé, pour l’année 2007, un budget de 2,170 milliards d’euros, en hausse de 15% par rapport à 2006.

Il est trés envisageable, que dans quelques temps, les enrobés des routes secondaires se déteriorent.
Puis viendrat le tour des axes principaux RN, Autoroutes.

Une ancienne route asphaltée, qui se détériore, est à mon avis pire à pratiquer, qu'une piste en terre, ou stabilisée.
Car les ruptures de surface sont plus accentuées.

Au dela du prix des carburants, c'est aussi l'état pratiquable des routes qui posera probléme prochainement.

Bon nombre de vehicules ne sont pas adaptés au route cabossées, chassis trop bas, bas de caisse fragiles, technologie de freinages fragiles.


Il faut donc songer, à cet aspect du probléme concernant le choix de pneumatique, et celui du vehicule pour les années à venir.
Non?
État (ministère de l'Équipement)Routes nationales (11 800 km) et autoroutes non concédées (1 100 km)
DépartementsRoutes départemental (377 000 km)
CommunesVoirie communale (550 000 km)
Sociétés concessionnairesAutoroutes à péage (6 300 km)

(Source : André Guillerme, Chemins, routes et autoroutes, Cahiers de médiologie

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par calogronan le Sam 15 Mar 2008 - 16:39

Merci pour ton analyse pertinente et le nombre de km de voirie affectée aux budgets communaux me laisse sans voix...

calogronan
Membre

Masculin Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 29/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pic de pétrole et ses conséquences

Message par Armageddon974 le Dim 16 Mar 2008 - 19:13

Chronique d'une pénurie annoncée

Notre cher (ou cher Smile ) pétrole a dépassé les ces derniers jours les 110 dollars le baril. Est-ce lié à un pic de production mondial, à la chute vertigineuse du dollar ou a la spéculation féroce ?
Sans doute les trois à la fois...
On peut en toute légitimité se poser les questions suivantes :
Jusqu'où le pétrole va-t-il monter ? Jusqu'où le dollar va-t-il chuter ? et concernant cette fameuse crise financière mondiale qui menace de nous exploser au visage dans les jours qui viennent, quel sera l'ampleur des dégâts ?

Une mécanique infernale est en marche et elle va broyer, laminer notre société de consommation à outrance... Et notre manque de préparation est pathétique... un triple choc nous attend...

Même notre propre premier ministre ne cache plus son inquiétude ; François Fillon s'est exprimé sur RTL le 13/03/08 :
"Il n'existe pas de moyens artifiels pour faire baisser les prix (à la pompe)" ; "Il faut bien se mettre dans la tête qu'il n'y a pas de solution à cette question (prix qui monte des carburants) autre que de changer progressivement de sources d'énergie parce qu'on est devant une pénurie avancée". Le constat est donc officiel !!
Quant à l'état d'avancement de nos préparatifs, il est désopilant d'entendre ce même premier ministre s'exprimer ainsi : "Il faut mettre tout l'argent disponible, y compris celui des taxes (gloup) sur l'essence, sur la recherche d'énergie alternatives". ça c'est de la prévoyance ! non ? Ce problème était prévisible depuis longtemps, mais bon, jvais pas lui jeter la pierre vu qu'il n'est 1er ministre que depuis un an...

En attendant que nos têtes pensantes (et pesantes) se décident enfin à mettre les moyens où il faut, nous allons devoir faire face à 3 catastrophes certaines et ceci quasiment simultanément, qui vont s'amplifier et se nourrirent les unes des autres... Car ne nous leurrons pas, ces crises sont intimement liées : La fin du pétrole, la fin du capitalisme arrogant à l'occidentale et enfin une mega crise environnementale.

Pour remplacer le pétrole, il n'existe RIEN d'aussi énergétique et abondant (comme il l'a été ces 50 dernières années) que ce liquide. Ce qui implique fondamentalement un changement de comportement, la fin de l'opulence et du gaspillage, la fin du "gagner toujour plus", la fin de la croissance, la fin de l'industrialisation (à grande échelle), la fin de l'aviation et des transports motorisé pour tous, la fin de la recherche, la fin du système de santé et du système de retarite, la fin de notre société telle que nous la vivons encore aujourd'hui, en sursis !

A partir de maintenant, c'est la course contre la montre pour trouver les techniques qui pourront atténuer les effets de ces crises et plus particulièrement de la crise énergétique. Mais c'est aussi à nous, en tant qu'individu, d'avoir un comportement économique pour faire durer ce pétrole qui reste et gagner ainsi du temps pour mettre en place des mesures qui atténueront, surtout pour les plus démunis, les conséquences encore inimaginables du passage à une économie de profits et de croissance, à une économie de subsistance et de simplicité volontaire, ou contrainte de toute façon.

@+
Philippe

Armageddon974
Membre

Masculin Nombre de messages : 416
Date d'inscription : 19/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum