Le prix des matières premières

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le prix des matières premières

Message par KrAvEuNn le Jeu 15 Mar 2007 - 17:51

Les factures d’énergie en chute libre - Source:Info radio - 15 mar 2007 14:26

Vous l'aurez constaté, le soleil est à nouveau bien de la partie ce jeudi. Cet hiver est le plus doux de l'histoire statistique de notre pays. Et ce temps clément a des conséquences notamment sur le porte-monnaie des ménages.

Le bonheur des uns fait une fois de plus le malheur des autres. Les commandes sont en baisse tout comme les factures dans le secteur énergétique. Selon la Brafco, la Fédération belge des négociants en combustibles et carburants, les livreurs de mazout ont vu leurs ventes chuter de 20 à 30 % selon les régions, jusqu'à 50 % dans le Borinage, par rapport à une saison classique.
Une catastrophe pour certains qui, mis au chômage technique, ont toujours une série de frais fixes - camions, stockage et autres - à payer. De l'autre côté de la citerne, il y a le consommateur. Pour une famille classique, un ménage moyen qui consomme 3.000 litres de gasoil par an, l'économie réalisée serait de 400 voire 500 euros.

Même constat chez les distributeurs de gaz, 20 % de diminution des fournitures chez Distrigaz. Et une économie de 165 euros sur l'année. Une note qui s'allège aussi pour l'électricité. Mais une tendance s'amorce aussi côté consommateurs: demander à faire baisser les factures intermédiaires de leur fournisseur d'énergie, à savoir le forfait mensuel, la provision demandée par le fournisseur, forfait versé au fil du temps donc avant la régularisation finale annuelle.

Electrabel est ainsi assaillie de demandes. Mais ne rêvez pas, Electrabel reste inflexible, justifiant son calcul de consommation sur base annuelle pour éviter une mauvaise surprise, une facture trop salée en fin d'exercice si, par exemple, à un hiver trop doux, succédait un été plus pourri et frisquet que la normale. Pas question donc maintenant de réduire les factures intermédiaires.
Tenue contrastée des matières premières.

Les prix des matières premières devraient connaitre de grands contrastes.
- 38 % pour le zinc,
- 32 % pour le cuivre,
- 10 % pour l'argent,
mais l'énergie connaitra des flambées :
+ 40 % pour le charbon,
+ 30 % pour le charbon à coke,
+ 12 % pour le gaz naturel,
+ 3 % pour le pétrole.
Bien sûr, ce ne sont que des prévisions, fausses bien entendu.

Mais la tendance lourde est là.
Le prix de l'énergie s'affirme malgré l'effondrement annoncé de l'immobilier, visible dans le prix du cuivre et du zinc.
La nourriture va continuer à flamber, les émeutes de la faim, les affrontements ethniques tout court seront la rançon
de ces renchérissements.
La fin des produits agricoles à bas prix

"On n’a pas de pétrole, mais on a des idées." Vieille rengaine bien connue chez nous (même si elle est moins employée depuis que la France broie du noir). Bientôt, on dira: "On n’a pas de pétrole, mais on a du maïs." Car l’époque des produits agricoles - comme celle des autres matières premières - à bas prix est en train de se terminer...


Dernière édition par KrAvEuNn le Ven 18 Mar 2011 - 11:23, édité 1 fois

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prix des matières premières

Message par Canis Lupus le Jeu 15 Mar 2007 - 22:18

400 à 500 euros d'économie ce n'est pas rien. Seulement il faut attendre de voir la tendance à long terme pour voir si la consommation d'énergie ne va pas se porter sur la saison d'été avec la climatisation.

________________________________________________________


¤  "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point." - La Fontaine  ¤  Très cher BOB ...  ¤  "An ounce of action is worth a ton of theory."¤

Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3693
Age : 31
Date d'inscription : 16/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prix des matières premières

Message par Tagada Jones le Lun 15 Oct 2007 - 17:46

Flambée des matières premières
Actualisé le 15 octobre 2007 : 16h17

L'or est au plus haut depuis 27 ans, le platine sur un nouveau record et le pétrole au-dessus de $85.
La faiblesse du dollar, monnaie dans laquelle sont cotées la plupart des matières premières, fait flamber les cours. Avec un euro/dollar proche de ses sommets historiques, à 1.422 ce matin, le pouvoir d'achat des investisseurs en dehors de la zone dollar est plus fort, ce qui stimule la demande et fait monter les prix. Le platine a établi un nouveau record historique à 1.436,75 dollars sur le London Platinum and Palladium Market (LPPM).

L'once d'or a touché à 757 dollars, un plus haut depuis janvier 1980, sur le London Bullion Market. Principale raison de cette flambée : la menace d'une grève dans les mines sud-africaines. Le Syndicat national des mineurs (Num), proteste contre les conditions de sécurité après que plus de 3.000 mineurs sont restés bloqués durant 24 heures deux kilomètres sous terre dans une mine d'or au sud-ouest de Johannesburg.

Pour ce qui est du pétrole, les cours de l'or noir ont établi de nouveaux records à 85,19 dollars à New York et à 81,93 dollars à Londres. En cause, les tensions à la frontière entre la Turquie et l'Irak, une région traversée par les oléoducs. Mardi dernier, la Turquie avait annoncé qu'elle lancerait "si nécessaire" des opérations transfrontalières pour faire disparaître les camps de l'organisation séparatiste armée du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) installés dans le nord de l'Irak. L'opportunité d'une intervention militaire est débattue au Parlement turc. S'ajoutent les craintes de pénuries à l'approche de l'hiver, alors que les stocks sont faibles en Europe, comme aux Etats-Unis. Dans son rapport mensuel, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), a maintenu ses estimations de demande de pétrole pour 2007 à 1,52% (contre 1,51% en septembre). Pour 2008, le cartel continue d'anticiper une hausse de la demande mondiale de 1,3 mbj à 87,1 mbj.

Tagada Jones
Membre

Masculin Nombre de messages : 206
Date d'inscription : 23/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prix des matières premières

Message par transhuman le Mar 23 Oct 2007 - 11:26

Ouais c'est bien ce que je disais :

" Les GROS problèmes actuels de l'économie n'impliquent pas forcément une révolution . Juste d'arrêter ( dans tous les sens du terme ) les conneries et les truands."

Par contre il y a du boulot!! Tant chez les cons que chez les truands!

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prix des matières premières

Message par Invité le Jeu 13 Déc 2007 - 20:46

Construire coûtera plus cher dès le 1er janvier 2008



13/12/2007 14:30

Il n'y a pas que la nourriture , l'habitat est trés touché...le ciment, la Chaux...ect coute de plus en plus cher...
A partir du premier janvier 2008, le prix des matériaux de construction va augmenter de manière sensible, ce qui va se répercuter chez les bâtisseurs et les rénovateurs. C'est ce qu'a déclaré jeudi la Bouwunie, la fédération flamande des PME de la construction.

Chaque premier janvier, les matériaux de construction sont un peu plus cher. L'année 2008 devrait voir une augmentation plus sensible que les autres années s'opérer sur les prix mais aussi sur le nombre de matériaux concernés. Les produits dérivés du béton seront 8 % plus chers.

Les matériaux d'isolation seront 6 % plus chers, les prix de l'inox et de l'acier grimperont de 5 % et ceux du PVC de 3 à 4 %. Bouwunie se base sur les informations données par ses affiliés pour citer ces chiffres.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prix des matières premières

Message par phyvette le Mar 29 Jan 2008 - 21:42


phyvette
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 04/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prix des matières premières

Message par Invité le Mer 30 Jan 2008 - 18:39

Citation:
- 38 % pour le zinc,
- 32 % pour le cuivre,
- 10 % pour l'argent,

Je demande à voir:
Les métaux en manque d'énergie

29/01/2008 Link
Les pannes d'électricité qui sévissent, avant tout en Afrique du Sud et en Chine, perturbent l'extraction minière et la production métallurgique.
Les nouveaux records affichés par les métaux précieux témoignent de la puissance des minières sud-africaines sur ces marchés. Dans le contexte tendu créé par la conjonction d'une récession économique aux Etats-Unis, d'une crise du crédit et d'une volatilité inquiétante sur les places boursières, la pénurie d'électricité sud-africaine qui a immobilisé les principales mines et raffinerie de métaux a littéralement mis le feu aux cotations, entrainant les précieux et certains alliages vers de nouveaux sommets.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prix des matières premières

Message par Canis Lupus le Jeu 28 Fév 2008 - 16:05

Je viens d'halluciner un coup en passant sur Boursorama.com : le cours du paladium a augmenté de 50% depuis le 1er janvier 2008 (+204% sur 5 ans), le cours du platine a augmenté lui de 40% (+211% sur 5 ans), l'argent 31% (+320% sur 5 ans) et l'or 15% (+176% sur 5 ans). Pour ceux qui ne croient pas en l'inflation, il faut préciser que l'euro n'a, lui, gagné que 3,7% face au dollar depuis le 1er janvier (+40% seulement sur 5 ans).

Le pétrole est quasiment au même niveau depuis le 1er janvier (bon, ce n'est pas vraiment la même chose car il y a des contrats à terme).

Les métaux montent et ce n'est pas que de la spécultation.

________________________________________________________


¤  "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point." - La Fontaine  ¤  Très cher BOB ...  ¤  "An ounce of action is worth a ton of theory."¤

Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3693
Age : 31
Date d'inscription : 16/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prix des matières premières

Message par Armageddon974 le Mar 1 Avr 2008 - 20:06


Quand le prix du riz double

Le cours du riz sur les marchés mondiaux (riz de catégorie moyenne et d’origine thaïlandaise), a presque doublé en seulement trois mois, passant de 360$ à 760$ la tonne métrique (prix du 27 Mars).
Il augmente rapidement car nous faisons face à des pénuries sévères, ainsi qu’à un manque d’effort au niveau international pour régler cette crise alimentaire grandissante.
- - - - - - -
L’Inde, la Chine, l’Indonésie et d’autres pays asiatiques se ruent sur la marchandise pour s’assurer des provisions. Le 29 mars, l’Inde a imposé un prix pour la vente à l’exportation de 1000$ la tonne, tentant ainsi d’encourager les marchands de riz à vendre sur le marché intérieur et à ne pas attendre que la vente à l’étranger atteigne de tels sommets. Mais cette mesure semble être déjà périmée. Les agriculteurs de Thaïlande, pays exportateur de riz, accumulent leurs stocks en espérant que le prix atteindra bientôt 1000$ la tonne. Ils manquent même à leurs engagements sur des contrats d’approvisionnement faits avec des négociants, qui à leur tour doivent dire à leurs acheteurs étrangers qu’ils n’ont pas pu rencontrer leurs fournisseurs.
- - - - - -
« L’ensemble du marché peut se trouver paralysé. Qui va vendre du riz à 750$ la tonne, alors qu’il pense qu’il va atteindre 1000$ ? »

Armageddon974
Membre

Masculin Nombre de messages : 416
Date d'inscription : 19/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prix des matières premières

Message par Invité le Jeu 3 Avr 2008 - 18:54

Les prix du riz explosent, portés par l'arrêt des exportations indiennes


NEW YORK - Les prix du riz continuent de battre record sur record, portés par l'arrêt des exportations indiennes et par la dépendance de plusieurs pays importateurs, ont indiqué jeudi des analystes.
Le prix de référence du riz thaïlandais a augmenté de près de 30% entre décembre et février, pour atteindre 464 dollars la tonne en moyenne sur ce dernier mois, selon les chiffres de la Banque mondiale.
La Thaïlande est le premier exportateur mondial de riz.
Jeudi, le contrat pour livraison en mai sur le marché à terme de Chicago (CBot) a poursuivi sa progression, représentant l'équivalent de 447 dollars la tonne. La valeur du contrat à terme a doublé en un an et pris plus de 40% depuis mi-janvier.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prix des matières premières

Message par SavageBeast le Mar 10 Juin 2008 - 16:09

Gazprom affiche de fortes ambitions et vise partout la 1ère place du podium


Le patron du géant gazier russe Gazprom, Alexeï Miller, a affiché mardi de fortes ambitions pour son groupe, qu'il voit partout en tête, numéro un des entreprises mondiales d'ici huit ans, et premier opérateur gazier en France.
Pour y parvenir, le producteur de gaz et de pétrole devrait notamment bénéficier de la flambée des prix des hydrocarbures, avec un baril de pétrole qui pourrait s'élever jusqu'à 250 dollars, a prédit M. Miller.

Lors d'un rare entretien avec la presse étrangère, en marge d'une rencontre d'hommes d'affaires à Deauville, en France (ouest), le président de Gazprom a assuré que son groupe serait numéro un mondial de toutes les entreprises, y compris non énergétiques, "dans sept ou huit ans".

A cette date, "la capitalisation (boursière de Gazprom ndlr) atteindra le seuil de 1.000 milliards de dollars", contre 343 milliards actuellement, a précisé M. Miller.

Gazprom est déjà premier producteur mondial de gaz et, selon M. Miller, première société énergétique "en terme de ressources" d'hydrocarbures.

Le patron de Gazprom a pronostiqué une flambée durable des prix du pétrole, qui ont déjà battu tous les records ces derniers mois.

"Maintenant, le prix va atteindre un niveau jamais atteint. La perspective sera de 250 dollars par baril de pétrole", a estimé M. Miller.

"La compétition pour (cette) ressource sera plus forte", a-t-il expliqué, alors que certains opérateurs prédisent que la production de pétrole atteindra un plateau dès avant 2020.

M. Miller a cependant jugé que la spéculation, accusée par des membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) de favoriser l'envolée des prix, n'avait pas d'influence "décisive" sur les marchés.

Les prix du gaz, indexés sur ceux de l'or noir, pourraient eux-aussi augmenter. M. Miller a indiqué que son groupe vendait son gaz à l'Europe actuellement à 410 dollars les 1.000 mètres cubes, et non à 400 dollars comme anticipé en mars.

Le président de Gazprom entend miser aussi sur le marché intérieur russe, qui va devenir "prioritaire" par rapport au marché des exportations, ainsi que sur ses actifs pétroliers.

Gazprom entend "consolider" les sociétés pétrolières acquises afin de produire "jusqu'à 100 millions de tonnes de pétrole par an" à partir de 2020.

A cet égard le directeur général à l'export du groupe, Alexander Medvedev, n'a pas exclu que Gazprom entre au capital du groupe pétrolier russo-britannique TNK-BP, dont les actionnaires sont en grave conflit depuis plusieurs mois.

Gazprom ne veut toutefois envisager l'achat d'actions TNK-BP qu'"après" le règlement de ces dissensions.

TNK-BP est détenu à égalité par la major britannique BP d'une part et trois milliardaires russes d'autre part. Ces derniers réclament la démission du patron de TNK-BP, Robert Dudley, qu'ils accusent de partialité en faveur de BP.

L'entrée de Gazprom dans TNK-BP permettrait à l'Etat russe de mettre la main sur de vastes ressources pétrolières. TNK-BP est le troisième producteur de pétrole brut en Russie.

Gazprom entend aussi devenir "l'opérateur énergétique de référence" du marché français, dont il ne contrôle aujourd'hui qu'1%.

L'un des dirigeants de Gaz de France, premier opérateur aujourd'hui en France, Jean-Marie Dauger, n'y "voit pas une menace" car pour lui Gazprom est à la fois "un concurrent et un partenaire".

Le contrat qui lie GDF à Gazprom, et qui a été renouvelé en 2006, illustre bien cette interdépendance: Gazprom livre jusqu'en 2030 12 milliards de mètres cubes de gaz par an à GDF qui, en échange, rétrocède à Gazprom 1,5 milliard de m3 pour alimenter la filiale de distribution de Gazprom en France.

SavageBeast
Membre

Masculin Nombre de messages : 659
Age : 51
Localisation : Bientôt ailleurs.
Date d'inscription : 20/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prix des matières premières

Message par Invité le Lun 16 Juin 2008 - 20:36

Avis à la Population, OYé, Oyé, va y'avoir du grabuge!!

Il y a 5 jours j'ai reçu une lettre de mon fournisseur de matériaux de construction:

"Cher client, blablabla, suite à l'augmentation des matiéres premiéres....blabla, l'inflation....nous nous voyons dans l'obligation à partir de mi-Juin d'augmenter nos tarifs."

Ce matin, je suis passer, prendre un gros chargement de Matos...et j'ai croisé, le Patron de la boite.
Je lui est demandé de me detailler "l'augmentation avenir"!!!

D'ici Fin Décembre 2008, une grande partie des matériaux de construction auront augmentés de 40%.....
Alors Messieurs Dames, dépécher vous de finir vos travaux au plus vite.
Ca va faire mal.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prix des matières premières

Message par Bouh-riko le Lun 16 Juin 2008 - 20:41

Si sa augmente de 40%, il y aura (beaucoup?) moins de demande, et donc la loi de l'offre et de la demande vas faire son travail non ?
Même si on ne reviendra pas a des prix tel que aujourd'hui.

Bouh-riko
Membre

Masculin Nombre de messages : 126
Age : 29
Date d'inscription : 03/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prix des matières premières

Message par Invité le Lun 16 Juin 2008 - 20:50

Non, pas du tout.

Je te donne un exemple:

Les rails en acier, pour le montage du systéme placo platre va prendre 40%. d'ici fin décembre.(les outils également vont exploser leurs prix)

Cette augmentation est lié au cout des matiéres premiéres, au cout de mains d'oeuvres, ou cout de transport(des milliers de kilométre), à l'énergie dépensé en somme pour fabriquer ce produit, et NON sur la marge bénéficiaire.

Depuis le début de l'année les matériaux on beaucoup augmentés, les ventes diminuent, le BARIL est au alentours des 140 dollars, sur du marché à terme, c'est à dire, que tu ressentira, ce prix à la pompe, que dans un mois.

Idem pour les matiéres, premiéres.

Un conseil, ceux qui envisagent de construire: surveillez de prés ce phénoméne, car votre envelloppe de départ, va exploser en cours de réalisation du chantier.

Actuellement, les artisans se demande si faire des devis à 6 mois est raisonnable...certains n'en font plus qu'a trés court terme...
Car les prix explosent, malgrés une demande qui commence à décroitre!!!!!!!

Parlez en au plombier du coin, vous allez voir.dévil(cuivre)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prix des matières premières

Message par Bouh-riko le Mar 17 Juin 2008 - 11:32

Ok, donc le prix ne vas pas baisser, mais la demande vas comme même baisser, donc sa vas faire du chaumage dans les ouvriers du bâtiments, et toutes les personnes qui gravitent autour.

Bouh-riko
Membre

Masculin Nombre de messages : 126
Age : 29
Date d'inscription : 03/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prix des matières premières

Message par Rammstein le Mar 17 Juin 2008 - 13:13

Oui, on appelle cela la stagflation.

En attendant la grosse dépression...

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4996
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prix des matières premières

Message par Bouh-riko le Lun 23 Juin 2008 - 19:29

Hier soir à table, des amis à mes parents :
"Tu a aussi reçu la bonne nouvelle ? 800 euro de plus sur la facture"
(je sais plus si c'était d'électricité, ou de gaz)

Par la suite :
"Si ils me font encore sa, je ne serais pas payer, ou alors on vas devoir serrer la ceinture"

Et leur travail leur permet d'avoir encore un salaire asser important.
J'ose pas imaginer les ménages plus modeste.

Bouh-riko
Membre

Masculin Nombre de messages : 126
Age : 29
Date d'inscription : 03/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prix des matières premières

Message par Robinsone81 le Mar 24 Juin 2008 - 9:35

Bouh-riko a écrit:Hier soir à table, des amis à mes parents :
"Tu a aussi reçu la bonne nouvelle ? 800 euro de plus sur la facture"
(je sais plus si c'était d'électricité, ou de gaz)

Par la suite :
"Si ils me font encore sa, je ne serais pas payer, ou alors on vas devoir serrer la ceinture"

Et leur travail leur permet d'avoir encore un salaire asser important.
J'ose pas imaginer les ménages plus modeste.

Les ménages modestes (et encore plus pour ceux qui vivent grâce aux minimum sociaux) ont serrés leurs ceintures d'un cran depuis déjà bien longtemps.
Les récentes hausses de prix ont fait qu'ils ont réduits encore d'un cran (en réduisant/annulant la plupart des achats "hors nourriture" à leur maximum, et éventuellement en comptant sur l'assitanat pour payer les factures "logement"). Mais la ceinture n'a pas beaucoup de crans que l'on peut resserer alors beaucoup de ces ménages paniquent en pensant au futur.

Dans ma petite cité HLM (dans laquelle 95% des familles vivent grâce à la CAF), l'inquietude commence à être palpable, presque visible : le bureau de l'assistante sociale locale se remplit de plus en plus !. Les gens se réunissent le soir pour discuter de "l'évolution de la situation" (avant c'était pour parler de tout et de rien). Les commerces alentour annoncent une limite d'achat/ personne, parce qu'un certain nombre de gens commencent à faire des réserves de manière voyante. Certains jeunes commencent à s'échauffer en disant à qui veut l'entendre que "ça va pêter !" et "qu'ils ne se laisseront pas faire quitte à braquer les vieilles au distributeur ou à braquer le supermarché du coin". Et dans certaines familles, le sujet est suffisemment préoccupant pour que les adultes en parlent devant les gosses (qui paniquent ensuite completement : avant-hier, une petite fille m'a annoncé en larmes que son père avait dit qu'ils allaient "crever de faim" !)

Connaissant bien ces milieux-là (cités hlm avec un fort taux de familles à la limite de la pauvreté, voire carrément dans la pauvreté), je sais que ces populations sont en permanence "sur la corde raide" et que la moindre "crise" suffit à les faire plonger. En général, ça dégénère très vite car personne n'a envie de se laisser crever de faim sans se battre. Il reste à espérer que la situation va s'arranger rapidement (par quelques moyens que ce soit) sinon l'été risque d'être chaud (et pas qu'au niveau des températures !)

En ce qui me concerne, j'ai commencé à changer ma façon de vivre : réduction drastique concernant la consommation d'EDF/GDF, d'eau (on vit à 2 adultes +1 gosse avec 850€/mois), ravitaillement par petites quantités (mais plus souvent, ce qui me permet de faire quelques réserves de façon plus discrete, histoire de ne pas être la première à être "braquer"), les gamins mangent dedans et plus dehors (c'est en voyant mon fils gouter que la gamine en larmes est venue me voir), et bien sûr, aucune allusion à mes préparatifs lors de causeries du soir avec les voisins... Je le sens mal le prochain été !!! pale

Robinsone81
Membre

Féminin Nombre de messages : 59
Localisation : Castres, Tarn, France
Date d'inscription : 27/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://fr.blog.360.yahoo.com/blog-ZfDP7i8jdKTJUz1BgDSomNai81uyaZ

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prix des matières premières

Message par Canis Lupus le Sam 16 Aoû 2008 - 15:39

Grosse baisse de l'argent (-16,8%) et baisse de l'or (-8,22%) sur la semaine écoulée. De même pour les autres métaux précieux : paladium (-14%), platine (-11,8%). Données Boursorama.

Sur un mois, le pétrole à New york a baissé de 22%. Voilà Laughing.

Le napoléon est toujours au dessus de 100€ mais les pièces d'argent pourraient baisser, à vos marques, prêts ? Achetez !

Les pièces de 50 francs Hercule à 5,5€ au comptoir des tuileries, bien moins cher que ce que j'ai dû débourser...

________________________________________________________


¤  "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point." - La Fontaine  ¤  Très cher BOB ...  ¤  "An ounce of action is worth a ton of theory."¤

Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3693
Age : 31
Date d'inscription : 16/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prix des matières premières

Message par Invité le Sam 16 Aoû 2008 - 16:35

Mouais, décidement, je ne comprendrais, jamais rien à l'économie de marché!!!

Le pétrole a bas prix se serat trés bien, comme cela, on pourra finir à vitesse grand V de tout bruler...

Si quelqu'un comprend quelque chose à l'économie en se moment qu'il m'éclaire de ses lumiéres...No comprendo!!mrsgreen

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prix des matières premières

Message par KrAvEuNn le Sam 16 Aoû 2008 - 18:01

Sempervirens a écrit:Mouais, décidement, je ne comprendrais, jamais rien à l'économie de marché!!!

Le pétrole a bas prix se serat trés bien, comme cela, on pourra finir à vitesse grand V de tout bruler...

Si quelqu'un comprend quelque chose à l'économie en se moment qu'il m'éclaire de ses lumiéres...No comprendo!!mrsgreen
Ralentissement de l'économie (récession en vue) tout simplement ; prix trop haut = moins de demande = baisse des prix. Ce n'est donc pas forcément une bonne nouvelle pour l'économie. Voir à ce sujet les derniers posts sur le topic "la crise ?"

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prix des matières premières

Message par Invité le Sam 16 Aoû 2008 - 18:21

D'accord Kraveunn, mais ce que je n'arrive pas à saisir, dans ma petite téte, c'est que les "leviers" qui faisaient Monter les prix hier, les font baisser aujourd'hui.

Exemple: (il y a 1 mois)les stocks US de pétrole baisse le Trade du pétrole monte...l'inverse à présent.

Les tensions Géopolitiques (Iran..ect) monte d'un cran, le trade en fait autant...
Que dire aujourd'hui des tensions Géopolitiques, entre les 2 grands....?pourtant le Baril chute vertigineusement.

Idem pour l'or et les matiéres premiéres...

Perso, je ne comprend pas cette mécanique, bien sur j'ai lu le topic "la crise?", et je connais le principe de l'offre et la demande...
Mais concernant, le pétrole par exemple, nous n'étions pas il y a quelques semaines dans des perspectives de l'ordre de 150$..le baril, lié à l'officialisation du "Peak Oil"...?

Finalement, quand tout va mal, tout va bien et inversement...

Les courtiers réinvestissent dans les marchés "actions" en ce moment?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prix des matières premières

Message par Léo le Sam 16 Aoû 2008 - 20:17

Ma théorie personnelle
est que l'attaque de l'Ossétie du Sud devait faire diversion et attirer les
Russes dans un bourbier et type Tchétchène (les chinois étant occupés par les
JO).

Il semblerai que le scénario d'une frappe directe de l'iran ait été abandonné, au profit d'un blocus. Ce qui est beaucoup plus long et plus aléatoire.
Du coup, spéculer sur la fermeture du détroit, c'est risqué.

Léo
Membre

Masculin Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 15/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prix des matières premières

Message par Bouh-riko le Sam 16 Aoû 2008 - 22:17

Concernant le prix du pétrole, beaucoup de puits qui avait été abandonné (pas asser rentable) ont été rouvert.
(Augmentation de l'offre)

Et les "gens" on consommé moins, notamment avec un hivers doux, donc a la fin de l'hiver, moins besoin de mazout de chauffage pour remplir les citerne.
Moins de consommation d'essence, 10% de moins je crois pour la France. (Pas du tout certain pour se chiffre)
(Diminution de la demande)

Un bon gros hiver et les prix vont regrimper en flèche.

Bouh-riko
Membre

Masculin Nombre de messages : 126
Age : 29
Date d'inscription : 03/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prix des matières premières

Message par Canis Lupus le Dim 17 Aoû 2008 - 7:46

Bouh-riko a écrit:Moins de consommation d'essence, 10% de moins je crois pour la France. (Pas du tout certain pour se chiffre)
(Diminution de la demande)
C'est effectivement 10% de baisse entre juin 2007 et juin 2008.

________________________________________________________


¤  "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point." - La Fontaine  ¤  Très cher BOB ...  ¤  "An ounce of action is worth a ton of theory."¤

Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3693
Age : 31
Date d'inscription : 16/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum