[Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

commande

Message par mag le Jeu 17 Juin 2010 - 15:02

Tape sur la bay point com : KIO3 Potassium Iodate nuclear anti-radiation 90 pills
j'ai eu le mien la bas, nikel

mag
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 104
Age : 42
Localisation : Paris
Date d'inscription : 16/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par logan le Jeu 17 Juin 2010 - 16:02

thanks mag ca marche ! Prises ici 14,95$ par boites et livraison depuis les US pour seulement 7,9$ de frais de ports, donc nickel.

logan
Animateur

Masculin Nombre de messages : 2428
Localisation : France
Emploi : Ingénieur IT
Date d'inscription : 17/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://oldu.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par mag le Jeu 17 Juin 2010 - 16:09

attention les doses sont de 85mg et non 65 comme en France donc les qté sont à adapter. Amettre dans son EDC et dans le BOB ;-)

mag
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 104
Age : 42
Localisation : Paris
Date d'inscription : 16/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par logan le Jeu 17 Juin 2010 - 16:21

Merci pour la précision. D'après ce que j'ai vu en france, en effet 2 tablettes préconisées par adulte par jour donc 2*65g=130g
Aux US par contre ils ont l'air de préconiser aussi 2 tablettes mais de 85g par jour, donc ca ferait 2*85g=170g.
40 g de différence donc, vous pensez que c'est embêtant ou vaut mieux vraiment se limiter à 130g ?

ps : à prendre uniquement en cas d'extrème urgence bien sûr pour ceux qui tombent sur ce post (et si non allergique)

logan
Animateur

Masculin Nombre de messages : 2428
Localisation : France
Emploi : Ingénieur IT
Date d'inscription : 17/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://oldu.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par Da le Jeu 17 Juin 2010 - 16:29

Aux US par contre ils ont l'air de préconiser aussi 2 tablettes mais de
85g par jour, donc ca ferait 2*85g=170g

Au début, je voulais le dire pour plaisanter, mais c'est peut-être ça: en relation avec la corpulence moyenne d'un américain ?

Da
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2446
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par Rammstein le Jeu 17 Juin 2010 - 16:46

Plusieurs pharmacies allemandes en ligne proposent des comprimés d'iodure de potassium sous le nom du fabriquant Lannacher et dosés à 65mg (dose enfant). Mots-clés : Kaliumiodid, Lannacher.

Quelques liens (à voir si l'expédition vers la France est possible) :
- lien 1
- lien 2
- lien 3
- lien 4
- lien 5
- lien 6

Attention, certaines pharmacies n'ont rien en stock et doivent commander directement au fabricant. Vu le prix, on peut aussi se permettre de commander plusieurs boîtes.

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4996
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par logan le Ven 25 Juin 2010 - 10:21

Thanks pour les infos. Ici ma commande est déjà partie pour les modèles 85g .. donc toujours interessé si vous avez des précisions sur la différence de quantité entre europe (65g) et us (85g).
Après l'hypothèse de Da est peut être la réponse la plus logique
Da a écrit:Au début, je voulais le dire pour plaisanter, mais c'est peut-être ça: en relation avec la corpulence moyenne d'un américain ?

logan
Animateur

Masculin Nombre de messages : 2428
Localisation : France
Emploi : Ingénieur IT
Date d'inscription : 17/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://oldu.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par mag le Ven 25 Juin 2010 - 11:13

J'ai lu sur un site spécialisé que le corps éliminait l'excédent dans le corps, peut être quelqu'un bossant dans le médical pourrait nous confirmer.

mag
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 104
Age : 42
Localisation : Paris
Date d'inscription : 16/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par tarsonis le Ven 25 Juin 2010 - 11:32

Salut !
Il y a quelques docs sur le net qui te donneront des réponses clind'oeil
L'iode (dsv et cea)


Modèle biocinétique de l’iode

La période biologique de l’iode dans la thyroïde augmente avec l’âge, de l’enfance à l’âge adulte. Ceci est dû à un renouvellement des cellules plus rapide et à une activité fonctionnelle plus élevée chez le sujet en croissance.

L’iode quitte la thyroïde sous forme organique (hormones thyroïdiennes) puis se répartit sensiblement uniformément dans les autres organes où il est retenu avec une période biologique de 12 jours chez l’adulte. 20% de cet iode organique sont éliminés dans les fèces, via la bile. Le reste retourne dans le compartiment de transfert sous forme inorganique et est recyclé dans la thyroïde ou excrété via les urines.

L’élimination de l’iode est essentiellement rénale, mesurée par l’iodurie, taux d’iode urinaire (10 μg/100 mL). A l’équilibre, elle est pratiquement égale à l’apport alimentaire quotidien. La CIPR donne comme répartition de l’iode excrété par jour (en μg) : 170 dans l’urine, 20 dans les fèces, 6 dans la sueur (CIPR 23, 1975).

(...)
Carence en iode :
Un apport chronique insuffisant d’iode entraîne un dysfonctionnement thyroïdien. Cette carence se traduit cliniquement par l’apparition d’un goitre et, chez les sujets en croissance, par des troubles du développement physique et intellectuel (crétinisme).

Toxicité chimique :
Le taux d’assimilation de l’iode par les cellules thyroïdiennes s’adapte en fonction de l’apport quotidien d’iode et de l’âge. A partir d’un seuil critique d’iodure intra-cellulaire, il se produit une inhibition de la synthèse des hormones pendant quelques jours (effet Wolff-Chaikoff). La CIPR 23 (1975) considère un taux de captation nominal de 0,3 pour une thyroïde de 20 g correspondant à celle d’un adulte.
L’apport massif d’iode n’est pas un cas fréquent. Des observations dans la population japonaise indiquent qu’un apport massif d’iode (20 mg/j) entraîne l’apparition de goitres et d’hypothyroïdisme. A des niveaux plus faibles mais toujours excessifs (5 mg/j) aucun trouble clinique n’a été observé (OMS, 1996a).

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7989
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par logan le Ven 25 Juin 2010 - 11:44

Merci pour les infos à vous 2 !

logan
Animateur

Masculin Nombre de messages : 2428
Localisation : France
Emploi : Ingénieur IT
Date d'inscription : 17/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://oldu.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Fabriquer des comprimés d'iodure de potassium iode

Message par tarsonis le Lun 18 Oct 2010 - 16:18

Salut à tous !

Petit détail :

Je trouve un peu limite que l'on repompe le travail bénévole d'internautes sans aucune citation ni source. Si vous souhaitez encourager ce genre de retex, qui demande du temps et de nombreuses heures de développement, merci de sourcer ! N'hésitez pas à poser vos questions ici ou par MP. clind'oeil


Voici un petit tuto relatif à la fabrication de comprimés d'iodes. Non dans le sens synthèse-extraction-purification mais bien dans le sens "passons à la pharmacie acheter les composés de base"; je ne crée rien, juste obtiens par un autre moyen ce qui devrait figurer dans toute pharmacie.
Par ailleurs, je mentionne ce protocole en dégageant toute responsabilité sur les prescriptions qui y sont données, et les conséquences possibles (merci de lire le reste du topic).

Les comprimés d'iodure de potassium se font rares (voire rarissimes) en pharmacie en ce moment. Bon nombre sont censées en posséder un stock en cas de péril immédiat, mais la réalité a souvent suggéré aux personnes à la recherche de ces comprimés de se tourner vers la Pharmacie Centrale des Armées pour obtenir, in fine, uniquement des informations.

On arrive facilement à la conclusion que très peu d'établissements possèdent un stock, ou une quantité suffisante.

La première prise devant se faire dans l'immédiat, l'annonce d'une catastrophe susceptible de diffuser de l'iode 131 (radioactif) risque de créer un terreau propice à la panique devant une officine à 2h du matin....

En revanche, les pharmacies vendent quasiment toutes de l'iodure de potassium pur sous forme de poudre; c'est une base pour de nombreuses préparations et pour neutraliser certaines solutions.
Prix : 1,20€ les dix grammes (sachant que les fournisseurs le facturent 50€ maxi le kg), soit environ de quoi fabriquer 100 comprimés d'iode pour le premier jour post-cata nucléaire (100mg, je le nommerai C1), ou un peu plus de 600 comprimés "d'entretien" pour les jours suivants (15mg, nommés C2), ou encore comme ici 30 traitements personnels pour huit jours.



Je précise qu'il s'agit ici d'iodure de potassium (KI) et non de l'iodate de potassium (KIO3), qui n'ont absolument pas la même masse volumique, ni le même pourcentage massique de potassium, et donc le même calcul in fine.

KI est formé d'un ion potassium (K+), et d'un ion d'iode stable (I-). L'ensemble forme un réseau cristallin de la même manière que le chlorure de sodium KCl (sel)


Il se présente également sous forme de sel :



Le but est de saturer la thyroïde en iode non radioactif avec une dose adéquate afin d'empêcher l'iode 131 de s'y déposer et de porter à conséquence (troubles thyroïdiens, cancers, etc...).

La quantité recommandée pour un adulte est de 100mg pour C1, dont l'ingestion suit immédiatement l'alerte donnée par les autorités.
La dose C2 se situant à environ 15mg, n'est à prendre que si le danger persiste les jours suivants; l'excès d'iode pouvant mener à une hyper/hypothyroïdie (nervosité, température du corps variable, prise de poids, etc...) et à l'iodisme (pharyngite, acné, etc...), particulièrment chez les personnes agées.

Source pubmed : Iodine kinetics and effectiveness of stable iodine prophylaxis after intake of radioactive iodine

Abstract

Ingestion of potassium iodide (KI) offers effective protection against irradiation of the thyroid after accidental exposure to radioactive iodine. This prophylaxis aims at rapidly obtaining maximal thyroid protection without adverse effects. This article reviews studies on iodine kinetics in humans and on the efficacy of KI in protecting the thyroid. In adults with normal thyroid function, ingestion of 100 mg of iodide just before exposure to radioactive iodine blocks at least 95% of the thyroid dose. If exposure persists after iodide ingestion (100 mg), the percentage of averted dose may decrease significantly. Daily ingestion of a dose of 15 mg of KI would then maintain the thyroid blockade at a level above 90%. The efficacy of iodide and the occurrence of antithyroid effects also depend on external and individual factors such as dietary iodine intake, thyroid function, and age. The KI dosage regimen should be adjusted for age at exposure. For the fetus, the newborn, children, and adolescents, the risk of radiation-induced thyroid cancer in case of accidental exposure to radioactive iodine justifies KI prophylaxis, despite the risk of hypothyroidism, especially in newborns. For the elderly, the benefits of KI may be lower than the risk of iodine-induced hyperthyroidism.

Ces quantités doivent bien entendu s'adapter pour l'administration à des enfants et nourrissons.
Il convient d'avoir à l'esprit que cette première dose correspond à plus de 1000 fois la dose journalière recommandée en temps normal (sans risque radioactif); la population française étant souvent carencée en iode, selon les régions et le régime alimentaire, et donc est sujette à une ingestion plus prononcée de l'iode 131 (cf les carences des populations de Pripyat pré-1986).

A la base, je suis parti dans la pesée de l'iodure à la balance milligramme. Puis je me suis aperçu que ce post ne présenterait aucun intérêt étant de donné que ce matériel est peu répandu dans les cuisines.

A la place, nous allons ruser en utilisant la masse volumique de l'iodure de potassium pur. C'est une technique qui possède sa part d'approximation, et je ne peux que conseiller d'utiliser un matériel adéquat, mais faute de mieux, cela représente toujours un intérêt en k2kk.

Le KI est peu hygroscopique, ce qui permet de rarement fausser les pesées (un composé qui absorbe l'humidité change de masse). Il a une masse volumique de 3.13g/cm3 à 20°C.

Nous devons donc :
- pour obtenir une dose de 100mg pour C1, avoir un volume de 0.03194 cm3 soit 31.94mm3
- pour obtenir une dose de 15mg pour C2, avoir un volume de 0.00479 cm3 soit 4.79 mm3
- obtenir plusieurs comprimés homogènes
- mesurer la marge d'erreur possible

Nous allons créer un "moule" qui conservera le ratio de 31.94 mm3 entre chaque comprimé C1 et 4.49mm3 pour C2.

On pourrait penser à une recette classique genre "je verse 10g dans 100g de farine, et on touille pour faire nos cookies", mais c'est une erreur car l'iodure de potassium risque de présenter des zones hétérogènes, dues à un mélange insuffisant et une mauvaise répartition des composés (l'hydrophobie entrant en jeu). Ici, la méthode est plus lente, mais plus précise.

La pesée de l'iodure de potassium :

Ingrédients :
- 10,00g d'iodure de potassium, pour 1,20€.
- un stylo à encre

Le meilleur moyen que j'ai trouvé à la disposition d'à peu près n'importe qui sur le continent : le stylo à encre genre b*c :




La cartouche, vidée de son encre et bien nettoyée, est un long tube de 2mm de diamètre intérieur. C'est à dire d'un rayon de 1mm.

Pour C1 :

Nous savons que l'aire de la base d'un cylindre vaut Pi * r2 soit Pi * 1, nous avons donc l'aire de la base valant Pi, soit approximativement 3.1415 mm3.
Afin d'avoir le volume de notre cylindre, il suffit de multiplier l'aire de la base par la longueur.
On voit où on veut arriver : 3,1415 multiplié par 10mm nous donnent un volume de 31.41mm3, soit une valeur très proche par défaut de nos 31.91mm3 calculés précédemment, car la marge d'erreur est de 1.56%.

Nous avons dont au plus 98mg d'iodure de potassium par comprimé
Si nous choisissons 11mm, nous aurons une masse de 108mg, et avec 9mm une masse de 88mg.
La marge d'erreur n'est donc pas dérangeante dans le sens où bon nombre d'études préconisent un dose pouvant aller jusqu'à 150mg. Perso, j'ai choisi 11mm de longueur afin d'avoir une dose de 108mg.

Avec ce dernier, nous allons prélever une dose de KI jusqu'au trait (placé à 11mm du bord donc). Je conseille de prendre un récipient profond en verre, afin de permettre une certaine épaisseur lors du prélèvement.

A l'aide d'une tige de métal faisant exactement 2mm de diamètre, nous pourrons compacter le KI (il n'est pas compressible) afin d'ôter les éventuelles bulles d'air.

Pour C2 : afin d'avoir une dose de 15mg, il faut situer le trait à 1,52mm du bord. Personnellement, j'ai choisi 1,5mm, ce qui est plus facile à poser avec une règle au demi-milimètre, soit une approximation par défaut de 1,3% ce qui nous donne quasiment une dose réelle maxi de 15mg.


La mise en "comprimé" :

A la base, je m'étais tourné vers une recette de pâte à sel, car la température de fusion de KI est de 686 °C, soit largement de quoi passer au four. Mais j'ai eu un doute sur la biodisponibilité et la cinétique de l'iode une fois ingéré avec une pâte à sel complètement déshydratée, car le facteur temps est primordial dans l'ingestion en urgence d'iode face à une alerte.
Et à l'inverse, la durée limite de conservation avec une recette un minimum hydratée (gâteau, cookies, etc...) empêche la conservation sur le long terme.
Si vous avez une idée de très longue conservation, n'hésitez pas à poster ici

Pour faire encore plus simple : toutes les pharmacies vendent des "gélules" vides en cellulose (pouvant être digérées, afin de créer leurs propres médicaments sur commande, mais aussi de le permettre pour les éventuels clients.

Les volumes proposés sont en général 0,25mL 0.31mL et 0.40mL.
J'avais compté mélanger la faible quantité avec un excipient. A la base, le choix s'était porté sur la farine, mais sa péremption et la présence de gluten m'ont poussées à choisir du sucre blanc, n'ayant pas de péremption dans des conditions de stockage optimales, comme l'iodure de potassium.

Personnellement, j'en ai pris 210 de contenance 0.25mL et 30 de 0.31mL. Le volume est symbolique, et représente le gros (C1) et le petit comprimé (C2) qui font la distinction de ce qu'il faut utiliser en cas de syndrome du chimpanzé post-catastrophe.

De cette manière, nous pouvons réaliser 30 premières doses (108mg), et pour chacune d'elles 7 doses d'entretien (15mg), soit un traitement possible pour 30 personnes pour huit jours.
Ce n'est pas un hasard, j'ai choisi cette durée par la demi-vie de l'iode 131; mais il faut  avoir à l'esprit que le traitement de fond n'est nécessaire uniquement si le risque radiologique persiste.

La tige permet ensuite de pousser le KI dans la gélule.



En gros plan : une dose de 108mg:


Pour 30 gélules de 108mg, en retranchant le poids de l'enveloppe, on arrive en vérifiant avec la balance milligramme à un total de 3216 mg ! On a pas fait d'énorme écart, avec en moyenne 107.2mg d'iodure de potassium par comprimé.
Pour 210 gélules de 15mg, nous avons un total de 3120mg, soit une moyenne de 14.8mg, ouf !

Les gélules sont ensuite complétées de sucre blanc; l'ensemble étant théoriquement à conservation illimitée dans des conditions d'entrepôt idéales (au sec, < 30°C, le KI étant un composé minéral stable).

Coût final :
- 6.4g d'iodure de potassium : 1,20€ les 10g : il reste 4.6g, soit encore 46 comprimés C1.
- 210 pilules 0.25mL : 2€
- 30 pilules 0.31mL : 0,90€
Coût total : 4,10€ pour un traitement de 30 personnes sur huit jours.

Pour les enfants :
Ne les oublions pas !
Doses conseillées (Vidal 2009):
Pour un enfant :
1 prise unique de 65 mg d'iodure de potassium, soit quatre comprimés C2
Pour les nourrissons :
1 prise unique de 32,5 mg d'iodure de potassium, soit deux comprimés C2

Bonne cuisine !


Dernière édition par tarsonis le Mar 23 Sep 2014 - 23:48, édité 6 fois (Raison : Images reloadées ;))

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7989
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

question comprimés d'iode

Message par argoth le Lun 18 Oct 2010 - 17:28

hop, encore moi

tarsonis, j'ai encore des questions stupides a te posé, mais plutôt que de le faire en mp(bon encore ses exagérer, c'est que la seconde fois ^^). Autant en faire profité les autres (pas de ma stupidité, mais des réponse :P ), c'est surtout pour ma culture personnel mais bon.

1- Pourquoi est-ce que tu mélange quelque chose avec ton iode? Tu dit rajouter du sucre blanc dans le mélange. C'est pour facilité la digestion ou pour remplir la capsule au complet, pour masqué le gout? Parce que j'y vois pas trop d'utilité en faite?.

2- Tant qu'a faire, c'est du sucre blanc en poudre ou bien granulé que tu as pris Very Happy

argoth
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3334
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par tarsonis le Lun 18 Oct 2010 - 19:16

Salut !

Il est vrai que je n'avais pas décrit pourquoi j'ai mélangé avec du sucre.
Il y a plusieurs raisons, mais l'ajout n'est effectivement pas vital.
- Pour une histoire de poids : 100mg, c'est léger, et j'ai eu un mal fou à les manipuler avant de pouvoir mettre du sucre. Une fois remplis, ils étaient plus lourds, et à mon goût plus faciles à distribuer dans les contenants.
- L'iodure a un goût assez désagréable, et pris tel quel, il provoque exceptionnellement de petites aigreurs, le sucre permet de les diminuer un tant soit peu comme tu le dis; d'ailleurs, on conseille de prendre les comprimés avec un jus de fruit, ou un verre de lait pour les enfants.
- Bien que le composé soit très stable, j'ai effectivement rempli le vide initialement occupé par de l'air avec du sucre, comme on le ferait avec la conservation d'autres aliments, afin d'éviter une éventuelle oxydation sur un long stockage, c'est minime tout de même.
- L'effet placebo : amha très important dans la situation où l'on se devrait de prendre les comprimés, et en donner à d'autres personnes : stress intense, risques, tout pour conditionner à demander un "traitement de choc". Avoir une ridicule petite gélule risque de créer le phénomène bien connu de "je me sens mal, ça agit pas ton truc !". Là, on minimise l'aspect psychologique avec une prise plus lourde qu'une gélule normale.

J'ai pris du sucre en poudre, beaucoup plus facile à verser (avec une paille).

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7989
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par Rammstein le Lun 18 Oct 2010 - 21:15

Génial !

Par contre concernant le contenant, je crois me souvenir que la gélatine a une date limite de consommation (ce qui explique notamment pourquoi les gélules de charbon traitant la dysenterie ont une DLC !), et suppose des conditions de stockage assez contraignantes (pas de lumière, pas d'humidité).

Ceci-dit l'idée du sucre est excellent, et tu pourrais même pousser l'expérience plus loin en incorporant le KI dans des bonbons !

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4996
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par tarsonis le Lun 18 Oct 2010 - 21:24

Salut !
Je m'étais renseigné sur les gélules (enveloppe de cellulose, sans gélatine animale), apparemment 8 ans si le contenu est inerte, et que le stock se passe au sec.... mais l'idée des bonbons serait amha très bonne à prendre !
Pourquoi pas des plaques de caramel 100% sucre ? Il faudrait une plaque avec une centaine de petits moules, et on dissout au fur et à mesure les 100/15mg dans chaque espace

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7989
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par Barnabé le Ven 28 Jan 2011 - 19:44

Super reportage dans Global Mag à l'instant sur Arte. La journaliste essaie d'obtenir des comprimés d'iode :
- à Paris, refus de la pharmacie de lui en vendre ou lui en donner
- à Nogent, dans les fameux 10 km, refus de lui en fournir car elle n'a pas le "bon" réservé aux habitants
- le maire de Nogent confirme que c'est que pour les habitants et que le risque est circonscrit aux 10 km Twisted Evil
- réponse de l'ASN : dans le rayon de 10 km, les habitants sont équipés, au-delà de 10 km, plan pour en distribuer sous 1 à 2 jours.
- à Provins (au-delà des 10 km), demande à la pharmacie : qu'en est-il du plan ? Réponse : une circulaire de 2007 disant que la pharmacie ne doit en donner qu'aux envoyés des groupes scolaires (pour les enfants seulement donc). Examen du carton de comprimés : date de péremption en 2009...
- réponse de l'ASN : on va envoyer des boîtes neuves et "je ne peux pas vous dire si c'est dangereux de consommer de l'iode périmé".
- une physicienne confirme que le risque est pourtant national, qu'une recommandation européenne dit que tous les habitants doivent être équipés, mais que cela n'a jamais été fait en France.

LAMENTABLE.

Et bravo à la journaliste qui a bien fait son boulot !

Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5287
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par grosminet le Sam 29 Jan 2011 - 8:15

merci pour le retour !
et cela confirme malheureusement l'adage selon lequel il ne faut compter que sur ses propres ressources et ne rien attendre des autorités

grosminet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2305
Date d'inscription : 14/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par tarsonis le Mar 1 Fév 2011 - 14:36

Merci pour l'info !
L'émission en question : arte +7
Elle ne reste que quelques jours en ligne sur le site clind'oeil
En plus de l'expérience de la plupart des membres, qui n'ont jamais pu en trouver sous forme de comprimés (donc cf tuto page précédente à partir de sel), on nous informe que ce fameux "plan d'urgence" est déjà boiteux....comme si la population allait attendre gentiment aux portes de la pharmacie pendant que l'on distribuera des comprimés périmés aux scolaires.... pour info, les soldes en France cela donne des fois cela Hystérie complète pour les soldes pour des fringues, alors si l'on ajoute un instinct de survie par dessus..... Rolling Eyes

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7989
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par grosminet le Mar 1 Fév 2011 - 18:26

tarsonis a écrit:L'émission en question : arte +7
on nous informe que ce fameux "plan d'urgence" est déjà boiteux....comme si la population allait attendre gentiment aux portes de la pharmacie pendant que l'on distribuera des comprimés périmés aux scolaires....
oui, le foutoir français dans toute sa splendeur : on verra bien quand la situation se présentera. Voila qui est très rassurant.
Rien pour la population, et de comprimés périmés pour les enfants des écoles.. on croit rêver ! ben non, c'est comme ça !

grosminet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2305
Date d'inscription : 14/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par Catalina le Mar 15 Mar 2011 - 19:30

Bonjour,

aujourd'hui, il n'y a pas que les compteurs GEIGER qui ont eu du succès, les comprimés d'iode aussi !
Sur les sites allemands que j'ai pu consulter, je n'en ai pas trouvé un qui ne soit pas en rupture de stock !
Je viens de trouver des comprimés de fabrication allemande , mais vendu en angleterre, à un prix correct, tout comme les frais de port...

Pour ceux que ça intéresse, je donne le lien :

Comprimés d'iode

Le nom allemand est " KALIUMIODID lannacher 65 mg "

________________________________________________________
Mieux vaut être jugé par 9 que porté par 6...

Catalina
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 760
Date d'inscription : 23/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par grosminet le Mar 15 Mar 2011 - 19:58

avec l'age, la thyroide devient de moins en moins sensible à l'iode radioactif et le risque de cancer de la thyroide diminue d'autant.
De plus, le risque d'effet secondaire sous forme d'hyperthyroidie augmente avec l'age en cas de prise de comprimés d'iodure de potassium.
La prise d'iodure de potassium après 45 ans est donc déconseillée (source www.kaliumiodid.ch)

grosminet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2305
Date d'inscription : 14/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par Athea le Mar 15 Mar 2011 - 21:13

Question bête : on fait quoi aprés 45 ans?

________________________________________________________
Ce sont nos choix et non pas la chance, qui déterminent notre destinée. Remettons nos soucis à leur place : chassons-les de notre vie Very Happy ! (Mottos for succes)

Athea
Membre Premium

Féminin Nombre de messages : 500
Localisation : Océan Pacifique
Date d'inscription : 02/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par opaline le Mar 15 Mar 2011 - 21:22

on ne prend pas d'iode mais on se couvre toujours bien le nez

________________________________________________________
projets : passage en mode furtif. EDC et BOV familial, en cours toujours...
monastère de Minsk
miserere
agni partene

opaline
Membre Premium

Féminin Nombre de messages : 777
Localisation : dans le coin en bas
Emploi : A quoi j'emploie mon temps? Mais vous êtes bien curieux...
Date d'inscription : 06/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par serilynpayne le Mar 15 Mar 2011 - 22:43

5 CHF la boite de iodure de potassion, pharmacie de l'armée suisse en vente dans le pharmacies (ça fait 3,5€)
y'a un super mode d'emploi ... je vais tenter de le scanner , pour info ils ne parlent pas d'âge limite ...
mais bon ça fait 2 pages .. à suivre clind'oeil

________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
http://chezery.ctmen.ch/

serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3142
Age : 53
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://chezery.ctmen.ch/

Revenir en haut Aller en bas

tmp

Message par Natombi le Mar 15 Mar 2011 - 23:13

Je viens de trouver des comprimés de fabrication allemande , mais vendu en angleterre, à un prix correct, tout comme les frais de port...

Pour ceux que ça intéresse, je donne le lien :

Comprimés d'iode

Le nom allemand est " KALIUMIODID lannacher 65 mg

A ce propos qu'en est-il de la réglementation française sur l'importation de produit pharmaceutique?

De ce que j'ai pu lire, il faut que cela dans les strict besoin personnel, au delà interdit. Mais dans le cas de pastille d'Iode?

________________________________________________________


Natombi
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 164
Localisation : 77
Date d'inscription : 09/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum